Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Jérôme Garcin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Miss You

avatar

Nombre de messages : 3139
Age : 50
Date d'inscription : 21/09/2007

MessageSujet: Jérôme Garcin   Mer 23 Jan 2008 - 23:11

Je viens de découvrir ce livre et je suis très tentée, tant par le sujet du roman, Bartabas, que par les quelques extraits que j'ai pu en lire.


Pour vous donner une petite idée, voici une citation et deux extraits

L'homme et le frison ne se quittent pas des yeux. On entend ce qu'ils ne se disent pas. Ils s'étreignaient autrefois, voici qu'ils s'observent. Comme s'ils craignaient déjà de devoir se séparer.

"Il a autant voyagé dans sa tête que sur les chemins de traverse. Indifférent aux idéologies mais adepte de la chevalerie, il a rêvé, sinon de changer la société, du moins d'enchanter le quotidien. Il n'a pas craint, certains jours, d'affronter des moulins à vent. Dans ses songes, il n'a de comptes à rendre à personne et n'écoute que son coeur. Son imagination est débordante. La réalité l'ennuierait s'il n'était convaincu qu'il y a, évident mais invisible, bruissant comme une peupleraie, un monde derrière le monde. Sa solitude le galvanise mais son aspiration à la perfection le fait souffrir. Il arrive que des gens très raisonnables le tiennent pour fou. Il se contente d'être une énigme vivante."
- page : 95 - éditeur : Gallimard - date d'édition : 2004 -


"La longiligne et noire silhouette de Bartabas entre, côté cour. Il monte Horizonte, son lusitanien, que l'on reconnaît à son encolure arrondie et son chanfrein vertical. Rien ne distingue, de profil, le cavalier de sa monture. Ils se prolongent. Ils figurent un même être fabuleux ; un mystérieux animal humain. L'ombre chinoise du centaure est au passage, puis au piaffer. Elle danse sur place en marquant entre chaque battue du trot un temps de suspension, d'allègre hésitation. Elle rebondit. Elle plane. Elle semble en état d'apesanteur. C'est un jeu, un art, une provocation, de la magie, un poème ou une prière, nul ne le sait. Entre ciel et terre, le voyage immobile n'en finit pas. Et puis soudain le lémure disparaît, côté jardin. Les lustres de Murano se rallument. Et Versailles est rendu aux temps modernes. Peut-être avons-nous seulement rêvé. "
- page : 1314 - éditeur : Gallimard - date d'édition : 2004 -

Revenir en haut Aller en bas
Allart

avatar

Nombre de messages : 1002
Age : 40
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 09/05/2007

MessageSujet: Re: Jérôme Garcin   Ven 25 Jan 2008 - 20:09

Sympa je ne savais pas pour ce livre, j'aime beaucoup Bartabas...
Revenir en haut Aller en bas
http://undatalethe.free.fr/
Miss You

avatar

Nombre de messages : 3139
Age : 50
Date d'inscription : 21/09/2007

MessageSujet: Re: Jérôme Garcin   Ven 25 Jan 2008 - 20:29





"Bartabas est beaucoup plus qu'un surnom, c'est une promesse de liberté"
Jérôme Garcin
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Jérôme Garcin   

Revenir en haut Aller en bas
 
Jérôme Garcin
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Gilbert Garcin : Mister G
» Christian Garcin - Vidas / Vies volées
» Décès de Ginette Garcin
» Que pensez-vous du Masque et la Plume ?
» Jérôme Garcin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Littérature :: Biblio LU :: Salon des auteurs connus-
Sauter vers: