Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Ces enfants, qui bouffent leurs parents

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
francoisdalayrac



Nombre de messages : 2127
Date d'inscription : 26/03/2007

MessageSujet: Re: Ces enfants, qui bouffent leurs parents   Jeu 27 Mar 2008 - 12:44

Romane a écrit:
francoisdalayrac a écrit:
La fin de l'enfant roi, enfin on en sort.

Oui, avec plaisir je lirai ton commentaire, François. Mais tu viens d'écrire la phrase que j'attendais et qui me démangeait les doigts, ci-dessus citée. chinois

Tu vois j'ai aidé à grandir trois mouflets dont je suis le géniteur. Dans un esprit d'indépendance, de liberté. Je leur ai donné (et ca perdure) tout ce que je pouvais. Mais, et tant pis pour Dolto, je leur ai toujours interdit de me bouffer la vie, de se bouffer la vie les uns des autres. Je ne suis pas royaliste. Donc l'enfant roi... Toujours eu envie de baffer non pas les enfants, mais les parents!

François
Revenir en haut Aller en bas
Selmer
Perturbateur de masses en fils
avatar

Nombre de messages : 4270
Localisation : Est
Date d'inscription : 13/08/2005

MessageSujet: Re: Ces enfants, qui bouffent leurs parents   Jeu 27 Mar 2008 - 12:47

francoisdalayrac a écrit:
"Il faut introduire la frustration dans l'éducation, peu importe que cela plaise ou non aux enfants."
Ca nous change de Dolto. Je respire.
Je crois qu’il y a une grosse méprise à propos de Dolto.
En psychothérapeute éclairée qui s’est consacrée aux cas cliniques et non à des élucubrations intellectuelles oiseuses, elle n’a jamais prétendu que les enfants ne devaient pas être contrariés. Elle a juste préconisé qu’on sorte du gâtisme zézayant ou de la supériorité écrasante et qu’on s’adresse à eux de façon simple et directe, comme à des personnes à part entière afin, précisément, de les responsabiliser.
Ceux qui ont interprété son travail comme un encouragement à l’avènement de l’enfant-roi l’ont stupidement dévoyé. C’est un comble de le lui reprocher.
Revenir en haut Aller en bas
francoisdalayrac

avatar

Nombre de messages : 2127
Age : 59
Localisation : Lille
Date d'inscription : 26/03/2007

MessageSujet: Re: Ces enfants, qui bouffent leurs parents   Jeu 27 Mar 2008 - 12:51

Hum... Je veux bien l'admettre. Mais bon..

Elle est allé parfois un peu loin la psy...

Mais n'est - ce pas le propre de tous les théoriciens?

François
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Ces enfants, qui bouffent leurs parents   Jeu 27 Mar 2008 - 13:28

Perso, je me fiche de qui a dit ou écrit quoi. Simplement je constate et ça me démange les doigts plus d'une fois, quand je vois des gosses bouffer la vie d'autrui. Ça commence dès la toute petite enfance et ça dure bien au-delà de l'âge de la majorité.

Et merde ! Qu'on laisse les parents vivre leur vie, pas confinés derrière le regard de leurs gosses, à attendre leur autorisation. Suffit comme ça...! Les goûts, les choix et la vie sexuelle appartient à chacun et que chacun se mêle de ce qui le regarde, plutôt que d'aller fouiller l'intimité d'autrui, tout parent qu'il soit, cet autrui.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
francoisdalayrac

avatar

Nombre de messages : 2127
Age : 59
Localisation : Lille
Date d'inscription : 26/03/2007

MessageSujet: Re: Ces enfants, qui bouffent leurs parents   Jeu 27 Mar 2008 - 13:51

Oh que oui! Je n'aurais pas dit mieux Ro. Rien ne n'agace plus que ces mômes qui se permettent de fouiller le portable des parents, de lire leur mails, d'entrer dans leur chambre sans frapper et j'en passe... Toutes choses qu'ils ne suporteraient pas qu'on leur fasse. Naturellement.

Au fond, éduquer des enfants, n'est - ce pas les aider à gagner leur liberté? Et cela ne va pas sans apprendre le respect le plus élémentaire de l'autre. Et de son intinmité. Les parents ont le droit de vivre leur vie sans que leur progéniture n'y ait un droit de regard. N'inversons pas les rôles. Ces gamins de dix ou douze ans qui passent les parents au crible de leur inquisition, qui contestent leur choix de vie, qui critiquent, et ils ont la dent dure, leur façon d'être, eh bien non! Je dis NON!

En échange, ils ont droit au plus grand respect de leur liberté et de leur intimité, définies en fonction de leur âge. C'est juste du bon sens, bon dieu!

François
Revenir en haut Aller en bas
Tryskel
Miserere mei
avatar

Nombre de messages : 9703
Age : 69
Localisation : A l'Ouest d'Avalon
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: Re: Ces enfants, qui bouffent leurs parents   Mer 2 Avr 2008 - 15:58

Nos chérubins ne naisent pas avec le mode d'emploi autour du cou!
C'est Freud qui répondait à une mère le questionnant sur la meilleure méthode d'éducation "faites ce que vous voulez, de toute façon se sera mal". Boutade? Au moins la certitude qu'en matière d'éducation il n'y a pas de certitudes!

Annectode de "sales mouflets":
1) A la fin d'un concert de Tri Yann, ma fille ainée voulait absolument faire dédicacer le CD, perso ça me gave mais bon... J'attendais sagement que ça se passe quand un gamin d'une dizaine d'année m'a proprement écartée de son chemin d'un revers de main!
Réfrénant mon envie légitime de lui flanquer une baffe, j'ai dit: "Jeune homme quand on est poli on demande pardon." Là, classe et calme, lol!
Mais la mère m'a apostrophée: "madame, vous êtes de mauvaise humeur, ce n'est qu'un enfant" trés BCBG, la dame. je lui ai répondu "Un enfant mal éduqué alors". Et je me suis dit que ce n'était pas le produit mais la productrice qui méritait la baffe.
2) Dans la train pour Paris, wagon bar, c'était une grand mère (vu l'âge de la dame) et un petit fils dans les 6 ans... les bars TGV proposent des "sacs à dos enfants" style happy mail Mac Do... Oui, j'ai fait subir le Mac Do à mes mômes jusqu'à ce qu'ils me disent qu'ils n'en voulaient plus. Comme le jour où ils ont refusé les frites surgelées, j'ai acheté un épluche légumes et des vraies patates et je leur ai dit "Si vous voulez des vraies frites, faites les", ils l'ont fait et trés bien!
Retour au wagon bar; le petit mignon ne voulait pas du sac à dos, ni des gâteaux, ni de rien de ce qu'on lui proposait, j'ai senti que le steward commençait à s'agacer un peu, mais il a dit simplement" Alors rien ne te plaît?" Et la mémé qui insistait avec des "Qu'est ce tu veux mon chéri?" et moi qui attendait pour commander mon café. Bon d'ac, dans un train, on n'a pas grand chose à faire, mais me sentir soumise au caprice d'un sale môme ça m'énervait, j'ai failli dire tout haut "un coup de pied aux fesses" mais là aussi c'est la mémé qui le méritait, et je suis "bien élevée" lol!

Des mômes, j'en ai vu défiler dans ma carrière, avec toutes leurs angoisses et leurs questions, leurs défauts, leurs qualités... pas toujours faciles, mais je peux affirmer que les parents sont bien plus pénibles que les gosses!
Entre ceux qui veulent vous apprendre comment faire avec leur progéniture sans voir qu'on a pas que leur cher petit à eux à s'occuper, ceux qui sont largués, j'ai entendu des "Moi je ne sais plus quoi faire, je vous autorise à le giffler s'il faut..." et des "mais il/ elle est gentil/lle" alors que c'est des horreurs ces mômes, mais les parents ne voulaient pas voir, j'ai navigué à vue..
Quant aux trois que j'ai engendrés, bah, je leur ai appris à vivre, j'ai posé des limites, j'ai respecté ce qu'ils sont, des êtres à part entière...
quand ils ont été en âge de comprendre je leur ai dit: "je vous ai donné une boîte de legos, à vous de construire".
Aujourd'hui ils sont grands, ils me disent merci et on s'adore, mais on mène chacun notre vie...
Il y a un texte superbe (j'oublie toujours le nom de l'auteur):
"Vos enfants ne sont pas vos enfants...
Ce sont des flèches que vous lancez..." c'est exactement ça, nos enfants ne nous appartiennent pas plus que nous leur appartenons.
Et il est absolument necessaire de poser des limites qu'on peut négocier à mesure qu'ils grandissent.
Les laisser tout faire est un aveu d'impuissance et pas leur rendre service.
Revenir en haut Aller en bas
filo

avatar

Nombre de messages : 8690
Age : 104
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 02/04/2007

MessageSujet: Re: Ces enfants, qui bouffent leurs parents   Mer 2 Avr 2008 - 16:18

Tryskel a écrit:
j'ai acheté un épluche légumes et des vraies patates et je leur ai dit "Si vous voulez des vraies frites, faites les"
Mère indigne , va !

Moi je leur faisais, et en Kway (pour les odeurs), comme ça ils riaient en plus...

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
L'art est parfois un sale boulot, mais il faut bien que quelqu'un le fasse
Le site Filosphere ** Filographies : photo & design ** Ma musique récente ou inédite ** Musique de la Juste Parole
Revenir en haut Aller en bas
http://filosphere.com
Vic Taurugaux

avatar

Nombre de messages : 4816
Localisation : 20°16'31.10"S-57°22'5.53"E
Date d'inscription : 27/03/2007

MessageSujet: Re: Ces enfants, qui bouffent leurs parents   Mer 2 Avr 2008 - 19:32

Selmer a écrit:
francoisdalayrac a écrit:
"Il faut introduire la frustration dans l'éducation, peu importe que cela plaise ou non aux enfants."
Ca nous change de Dolto. Je respire.
Je crois qu’il y a une grosse méprise à propos de Dolto.
En psychothérapeute éclairée qui s’est consacrée aux cas cliniques et non à des élucubrations intellectuelles oiseuses, elle n’a jamais prétendu que les enfants ne devaient pas être contrariés. Elle a juste préconisé qu’on sorte du gâtisme zézayant ou de la supériorité écrasante et qu’on s’adresse à eux de façon simple et directe, comme à des personnes à part entière afin, précisément, de les responsabiliser.
Ceux qui ont interprété son travail comme un encouragement à l’avènement de l’enfant-roi l’ont stupidement dévoyé. C’est un comble de le lui reprocher.

Moi aussi je reprends la défense de Dolto. Elle s'est battue en son temps pour la cause des enfants puis la cause des adolescents. Mais, elles n'a jamais prétendu vouloir en faire des rois. Non mais plutôt que soit respecté leurs places et leurs droits comme par exemple le droit à une éducation. Petite, elle disait vouloir être docteur de l'éducation ayant souffert enfant d'une mère névrosée.
Poue elle, l'éducation est aussi affaire d'interdits. Elle a longuement écrit sur ce qu'elle appelait dans un jargon un peu analytique les castrations: castrations orale, anale, phallique qui permettent de passer les différents stades de développement psycho-affectifs en délaissant un plaisir immédiat par exemple la sucette pour un plaisir oral plus différé mais plus riche: la parole.

Mais, il est toujours bon de rappeler aux nouvelles générations de parents comme le fait aujourd'hui Aldo Naouri que l'autorité est une bonne chose dans la relation parents-enfants.
Ce sont les parents qui construisent d'abord le chemin de leurs enfants et non l'inverse.
Aujourd'hui encore, j'ai reçu une maman qui souhaitait divorcer de son mari alcoolique mais qui ne pouvait le faire sans que ces deux petits garçons de 5 et 8 ans ne lui en donnent enfin la permission!
Rétablir seules le sens des générations quand les pères se conduisent comme des gamins, ce n'est jamais facile pour les mères mais cela est encore bien plus difficile pour les enfants!
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Ces enfants, qui bouffent leurs parents   Mer 2 Avr 2008 - 21:38

Complètement d'accord avec vous !
Tryskel, comme toi, Vic, qui côtoyez des mouflets à longueur de journée et qui êtes confrontés aux parents, ça fait du bien de vous lire !

Des exemples, il y en a à la pelle. Normal, hein, quand on se souvient des conseils qui passaient dans n'importe quel journal acheté par n'importe quelle française moyenne, pour que nos chers et tendres bambins soient en total bien être...

Désolée, mais quand c'est au détriment du bien être des autres, je ne suis plus d'accord. Chacun à sa place, et que la dame qui veut divorcer de son mari n'attende surtout pas l'accord de ses mômes, sinon elle va se bousiller ce qui lui reste à vivre. C'est le pire exemple qui soit donné... !!

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
francoisdalayrac

avatar

Nombre de messages : 2127
Age : 59
Localisation : Lille
Date d'inscription : 26/03/2007

MessageSujet: Re: Ces enfants, qui bouffent leurs parents   Jeu 3 Avr 2008 - 9:52

Romane a écrit:
Complètement d'accord avec vous !
Tryskel, comme toi, Vic, qui côtoyez des mouflets à longueur de journée et qui êtes confrontés aux parents, ça fait du bien de vous lire !

Des exemples, il y en a à la pelle. Normal, hein, quand on se souvient des conseils qui passaient dans n'importe quel journal acheté par n'importe quelle française moyenne, pour que nos chers et tendres bambins soient en total bien être...

Désolée, mais quand c'est au détriment du bien être des autres, je ne suis plus d'accord. Chacun à sa place, et que la dame qui veut divorcer de son mari n'attende surtout pas l'accord de ses mômes, sinon elle va se bousiller ce qui lui reste à vivre. C'est le pire exemple qui soit donné... !!

Oui, vous avez tous raison. Et ce sont souvent les parents qui méritent un légitime coup de pied au cul.

Oui, c'est par les limites et les inévitables frustrations que l'on se contruit.

Oui, la liberté se construit chaque jour avec son inévitable corrolaire, la responsabilité.

Enfin, oui, Ro, tu as raison. Nous n'avons nul besoin de demander l'autorisation de ns moutards pour vivre notre vie. Il ne faut quand même pas inverser les rôles!

François
Revenir en haut Aller en bas
Selmer
Perturbateur de masses en fils
avatar

Nombre de messages : 4270
Localisation : Est
Date d'inscription : 13/08/2005

MessageSujet: Re: Ces enfants, qui bouffent leurs parents   Jeu 3 Avr 2008 - 12:56

Je me demande qui pourrait ne pas être d’accord avec tout ce qui vient d’être dit.
Mais il y a quand même des degrés. Le manque de fermeté des parents qui fabriquent des petits tyrans dont ils deviennent ensuite les victimes, c’est une chose. Je les plains et je plains aussi leurs enfants. Les cas d’enfants en détresse dont s’occupent les thérapeutes et sur lesquels s’est penchée Dolto, c’est autre chose. Ce n’est pas le même registre. Et là on aura du mal à régler la question avec une baffe bien placée.

Qu’on en arrive à revendiquer le droit des parents à la liberté est confondant. Expliquer aux enfants ce qu’on fait et pourquoi on le fait n’est pas leur demander la permission de le faire. Il est normal que les enfants cherchent à s’imposer, à imposer la réalisation de leurs désirs. C’est la base des relations humaines et la source de tous les conflits. L’histoire du monde n’est faite que de ça. Une bonne partie de l’éducation des petits consiste à organiser ce conflit de désirs antagonistes et à engager un mécanisme de renoncement plutôt que de frustration, même si l’un peut passer par l’autre.

Il y a aussi une question de statut. L’enfant a besoin qu’on lui expose son statut, celui des adultes et la différence entre les deux. Qui dit statut dit droits et devoirs, de part et d’autre. L’enfant comprend parfaitement cela et souvent en réclame le signe et les marques. Lorsqu’elles font défaut c’est peut-être parce que les parents eux-mêmes ne les connaissent pas, qu’ils ont du mal à définir leur statut ou à l’assumer. Ce flou préjudiciable dépasse largement le cadre de la famille et se retrouve aussi à l’échelle de la société. Le vieil accord tacite qui allait de soi entre adultes sur la place des enfants s’est grandement fissuré. Voir la sacralisation de la progéniture et les conflits parents-enseignants. Si les adultes ne savent plus où ils en sont, comment les enfants le sauraient-ils ?
Revenir en haut Aller en bas
Tryskel
Miserere mei
avatar

Nombre de messages : 9703
Age : 69
Localisation : A l'Ouest d'Avalon
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: Re: Ces enfants, qui bouffent leurs parents   Jeu 3 Avr 2008 - 14:05

Oui, Filo, je suis une mère indigne, on me l'a assez dit! Parce que j'étais pas toujours sur le dos de mes moufflets, je les laissais respirer, se salir, et les envoyais en vacances sans moi!
Mais t'inquiète, j'assume et mes chers petits n'en sont pas sorti traumatisés au contraire.
Je suis si peu "mère" que mon proviseur m'a reproché de (authentique): "ne pas assez materner mes élèves de première" lesquels avaient entre 16 et 17 ans. outre que ce n'est plus l'âge du "maternage" ce n'était pas mon rôle de prof, il y avait confusion, je lui ai dit, il a pas aimé ma réponse!
"Si les adultes ne savent plus où ils en sont comment les enfants le sauraient ils?" Tu touches le fond du problème Selmer!
Le drame des enfants, c'est l'irresponsabilité des adultes qui sont si tellement peu adultes.
C'est si dificile de dire "non"? les enfants ont besoin de limites, même s'ils cherchent toujours à repousser celles qu'on leur met, c'est de bonne guerre et on en a fait autant. le tout c'est de tenir à ce qu'on a dit, céder est une grave erreur et les "petits" ne respectent plus les "grands" s'ils sentent qu'ils peuvent les manipuler.
Romane, je confirme, il y a une gare, une vraie gare à Bordeaux, j'y ai poirauté 2 heures parce qu'un retard de TER m'avait fait rater ma correspondance. Même qu'elle a des allures trés XIXème siècle!
Et la mère que tu cites est une pauvre cloche!
Revenir en haut Aller en bas
Vic Taurugaux

avatar

Nombre de messages : 4816
Localisation : 20°16'31.10"S-57°22'5.53"E
Date d'inscription : 27/03/2007

MessageSujet: Re: Ces enfants, qui bouffent leurs parents   Jeu 3 Avr 2008 - 14:08

Pour faire un parent, il faut un enfant. Pour faire un enfant, il faut deux parents. Mais, ça, c'est l'affaire de toute une vie.
L'antériorité du parent sur l'enfant ne lui confère pas d'emblée un savoir. Chaque parent doit s'adapter à son enfant. Et les parents qui ont plusieurs enfants le savent bien. Ce qui est vrai avec l'aîné, ne vaut pas avec le second et est encore tout à fait différent avec le benjamin.
Donc, l'enfant construit son parent. Il n'a que ça à faire s'il veut survivre. Un peu comme des croyants construisent leur cathédrale. Il y faut beaucoup de génie, mais pour les enfants, dont la vie en dépend, se construire un toit voire pour les plus chanceux des cieux et leurs habitants, toute cette cosmogonie parentale demeure un long travail, d'abord les mains dans le cambouis quand il s'agit de crier pour avoir la tétée ou se faire changer la couche puis plus tard pour pouvoir s'imaginer avoir un destin différent du leur. Cette longue maturation du bébé à l'adolescent oblige à un parcours semé d'embûches. Cependant, à moins que d'avoir des parents fortement égocentriques, l'enfant n'imagine pas une seconde que ce chemin de croix, ses parents le parcourent à leur façon de même.

La complexité des choses dirait Edgar Morin qui ne distingue pas le tout de sa partie, n'est pas que tout ce que je viens de dire et que nous savons déja.
Non, la complexité des choses est ce que dit le poète: " Caminante, no hay camino, el camino se hace al andar". "Toi qui chemines, il n'y a pas de chemin. Le chemin se fait en marchant.

C'est cela le principe d'une bonne éducation. Mettre son enfant sur le bon chemin.
Et chez vous les guides, comment ça va?
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Ces enfants, qui bouffent leurs parents   Jeu 3 Avr 2008 - 14:26

Mon fils aîné m'a dit, un jour où il a été bien plus grand que du temps où il était beaucoup plus petit : on vous pousse, vous les parents, pour voir où sont les limites, et si vous ne nous les donnez pas, on est perdu.
Je l'avais bien sûr deviné depuis longtemps, mais qu'il le formule un jour de débat sur le thème en question, a été un événement marquant au point que je ne l'oublierai pas. La clairvoyance de ce garçon m'a épatée et j'ai aimé.

Comme le dit si bien Selmer, si peu d'adultes le sont... ce n'est pas nouveau, et ça se voit dans n'importe quel domaine. Avec ce bagage entre les mains, comment voulez-vous que ça fonctionne correctement ? Nous ne sommes pas prêts de nous passer des psy.

Il faut effectivement savoir expliquer certaines choses, certains choix, tout en balisant fermement, de sorte que l'enfant ne soit pas perdu. Quand je pense que les enfants "adultes" en sont encore au stade de ne pas en avoir pris conscience, bien sûr que les jeunes encore moins...

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Selmer
Perturbateur de masses en fils
avatar

Nombre de messages : 4270
Localisation : Est
Date d'inscription : 13/08/2005

MessageSujet: Re: Ces enfants, qui bouffent leurs parents   Jeu 3 Avr 2008 - 15:55

Tryskel a écrit:
C'est si difficile de dire "non"?
Pour certains c’est très difficile.
Je vois, autour de moi, laisser s’exercer l’emprise de l’enfant jusqu’à ce qu’elle devienne insupportable. Pour ne pas avoir à dire non, l’adulte prend sur lui trop longtemps. L’interdiction n’est pas posée au moment où elle devrait l’être dans l’intérêt de la bonne éducation et du bien commun mais au moment où le seuil de tolérance de l’adulte est atteint. Le seuil varie avec l’humeur, selon les jours. Aussi l’enfant n’apprend-il pas à fixer la limite en fonction de principes logiques possédant un sens, un contenu et une justification mais en s’alignant sur les dispositions arbitraires de son interlocuteur. Alors l’école, avec l’apparition d’autres éducateurs plus rigoureux dans la méthode et avec la sociabilisation au milieu des semblables est un bienfait. Mais l’attitude des parents reste déterminante. Pour l’enfant, la vérité c’est d'abord ce qui se passe chez lui.
Revenir en haut Aller en bas
Selmer
Perturbateur de masses en fils
avatar

Nombre de messages : 4270
Localisation : Est
Date d'inscription : 13/08/2005

MessageSujet: Re: Ces enfants, qui bouffent leurs parents   Jeu 3 Avr 2008 - 15:58

Vic Taurugaux a écrit:
Pour faire un parent, il faut un enfant. (…) L'antériorité du parent sur l'enfant ne lui confère pas d'emblée un savoir. (…) Ce qui est vrai avec l'aîné, ne vaut pas avec le second (…) Donc, l'enfant construit son parent.
Comme c’est vrai !
On ne naît pas parents. On est plus ou moins doué pour le devenir. Elever ses enfants renvoie souvent à sa propre enfance. Là, ça peut se compliquer. On met parfois longtemps à repérer des comportements acquis par l’éducation reçue (je devrais peut-être dire plutôt par le mimétisme) et à en mesurer l’emprise inconsciente. On découvre – je l’ai déjà dit mais je le répète – la supériorité absolue de l’exemple sur le discours. L’exemple, c’est aussi ce qu’on montre sans le savoir.


Dernière édition par Selmer le Jeu 3 Avr 2008 - 15:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Ces enfants, qui bouffent leurs parents   Jeu 3 Avr 2008 - 15:59

C'est vrai que ça use les nerfs, ce corps à corps parent/enfant. Mais j'avais trouvé un truc qui me boostait pas mal. Je m'étais dit que si mon gamin avait la force de me harceler 99 fois, je devais, en tant qu'adulte, être capable de lui résister 100 fois. Ce une fois de plus m'a beaucoup aidée, et comme c'était dans ma tête sous forme de défi, mes nerfs n'en souffraient pas trop.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Selmer
Perturbateur de masses en fils
avatar

Nombre de messages : 4270
Localisation : Est
Date d'inscription : 13/08/2005

MessageSujet: Re: Ces enfants, qui bouffent leurs parents   Jeu 3 Avr 2008 - 16:37

A propos de statut, se pose un problème nouveau.
A chaque étape de la croissance le statut de l’enfant évolue au sein de la famille, jusqu’à l’âge adulte où il est censé avoir atteint une maturité acceptable et une autonomie suffisante. L’oiseau sait voler, il s’en va faire son propre nîd ailleurs. Mais quand il ne s’en va pas ? Je parle des Tanguy…
Voilà un statut nouveau dont il faut apprendre à définir les contours.
Un enfant qui n’en est plus un, un adulte qui n’en est pas un, entre deux adultes qui s’en passeraient volontiers… Il faut inventer une nouvelle forme de cohabitation. On manque de repères…
Encore qu’il y a quelques générations, l’installation d’un jeune couple au domicile des parents (et beaux-parents) était fréquente. Avec Tanguy, c’est un peu différent.
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Ces enfants, qui bouffent leurs parents   Jeu 3 Avr 2008 - 18:56

Sans compter ceux qui se sont installés chez eux, qui ont donc pris leur autonomie, mais qui continuent à jeter un oeil sur ce que font leurs parents... qui eux-mêmes continuent à ne pas comprendre... AngeR

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
francoisdalayrac

avatar

Nombre de messages : 2127
Age : 59
Localisation : Lille
Date d'inscription : 26/03/2007

MessageSujet: Re: Ces enfants, qui bouffent leurs parents   Jeu 3 Avr 2008 - 19:34

Romane a écrit:
Sans compter ceux qui se sont installés chez eux, qui ont donc pris leur autonomie, mais qui continuent à jeter un oeil sur ce que font leurs parents... qui eux-mêmes continuent à ne pas comprendre... AngeR

Très juste!

" Le drame des enfants, c'est l'irresponsabilité des adultes qui sont si tellement peu adultes."

Et dont je reçois les enfants tous les jours. Je persiste et je signe. Etre parent devrit être une chose naturelle. Je me souviens de ma vieille chatte quand elle a fait ses petits. Comme si elle avait fait ça toute sa vie.

Les animaux ne sont pas sans sagesse.

Chez l'humain, c'est plus compliqué. Pourtant ça fait un sacré bout de temps que l'humanité se reproduit.

Que s'est - il donc passé?

La question mérite, je crois, que l'on s'y attarde.

François
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Ces enfants, qui bouffent leurs parents   Jeu 3 Avr 2008 - 19:52

Nous sommes doués de pensée et à ce titre, nous nous laissons guider par des idées des fois tordues, avec notre ego, notre générosité mal placée, nos faux problèmes et nos certitudes stupides.
Ça fait bien de pouvoir dire : moi je (sous-entendu, moi j'ai pas traumatisé mes mouflets)... image sociale parentale humaine, bref, image. Toujours l'image. Et puis des fois d'autres raisons ; manque de maturité (adulte si peu adulte), demi-tour devant la réalité... tiens, à ce propos, combien refusent de la regarder en face cette réalité ? Il y a eu sur LU d'éblouissants débats sur le sujet, par des moyens détournés. C'est fou ce que les gens sont attachés à l'image qu'ils veulent donner, sans en posséder la richesse au fin fond d'eux-mêmes... Moi, j'appelle ça de la frilosité doublée d'hypocrisie. J'ai des exemples très concrets...

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Selmer
Perturbateur de masses en fils
avatar

Nombre de messages : 4270
Localisation : Est
Date d'inscription : 13/08/2005

MessageSujet: Re: Ces enfants, qui bouffent leurs parents   Jeu 3 Avr 2008 - 20:01

Romane a écrit:
Sans compter ceux qui se sont installés chez eux, qui ont donc pris leur autonomie, mais qui continuent à jeter un oeil sur ce que font leurs parents...
C'est de la sollicitude. Ils veillent. Ils savent bien qu'un jour il faudra venir te faire tes courses, fermer le gaz puis contacter l'hospice. Ils attendent. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Ces enfants, qui bouffent leurs parents   Jeu 3 Avr 2008 - 20:03

Et le compte en banque. Des fois que l'éclatement pourrait évaporer le bas de laine... C'est qu'on y tient, à l'argenterie de mamie. Twisted Evil

Mais quand même, des fois je me dis qu'ils tiennent autant au cul de leurs parents et c'est pire.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
alejandro
Hors catégorie
avatar

Nombre de messages : 1864
Localisation : Au sud du Nord, au nord du Sud, à l'est de l'Ouest et à l'ouest de l'Est.
Date d'inscription : 30/01/2005

MessageSujet: Re: Ces enfants, qui bouffent leurs parents   Ven 4 Avr 2008 - 0:09

Il me semble que pour un enfant les adultes, et ses parents en particulier relèvent de la magie, si statut il y a, c’est celui de demi-dieu. L’adulte peut tout ; au problème que l’enfant peut rencontrer ses parents ont forcément la solution, l’enfant est à l’aise quand il peut faire une confiance totale, absolue et aveugle à ses parents ; quoi qu’ils fassent, les parents seront toujours là pour rattraper le coup. Et il cherchera à maintenir cette confiance coûte que coûte même si la réalité la contredit tous les jours.

Et c’est sûr qu’assumer son statut de demi-dieu en permanence, c’est pas toujours évident.

A-propos de parents immatures, Desperate Housewifes fournit un exemple hilarant dans le personnage de Susan, âgée de près de quarante ans et avec une ado de quinze (d’ailleurs, la mère de Susan n’est pas triste non plus). Lors d’un épisode, leur maison prend feu et elle est complètement détruite, de sorte qu’elles déménagent chez un voisin. Une autre voisine qui a des comptes à régler avec Susan lui fait remarquer qu’elle est infoutue de se débrouiller seule. Ni une ni deux, Susan décide qu’elle va se passer de ses voisins et loue un camping car pourri pour y vivre en attendant que la maison soit reconstruite. En la découvrant, l’ado fait : « mais qu’est-ce que je t’ai fait ? Je ne me drogue pas, je ne suis jamais rentrée enceinte, je n’ai jamais volé … pourquoi tu me fais ça ? » Tout le désespoir d’une ado aux prises avec la totale irresponsabilité de ses parents – en l’occurrence sa mère, mais le père ne vaut pas mieux – se trouve dans le ton de supplique de cette réplique.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.alexgyg.fr
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Ces enfants, qui bouffent leurs parents   Ven 4 Avr 2008 - 0:16

Vrai que quand on imagine que ses propres parents sont infaillibles, la pilule est dure à avaler quand on s'aperçoit qu'ils sont comme tout le monde. Et pourtant.... ils sont comme n'importe qui.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
alejandro
Hors catégorie
avatar

Nombre de messages : 1864
Localisation : Au sud du Nord, au nord du Sud, à l'est de l'Ouest et à l'ouest de l'Est.
Date d'inscription : 30/01/2005

MessageSujet: Re: Ces enfants, qui bouffent leurs parents   Ven 4 Avr 2008 - 0:18

J'imagine que s'en apercevoir c'est comme cesser de croire au père Noël ; ça fait partie du processus de maturation.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.alexgyg.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ces enfants, qui bouffent leurs parents   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ces enfants, qui bouffent leurs parents
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Ces enfants, qui bouffent leurs parents
» Ces parents qui bouffent leurs enfants
» 7 enfants maltraités !
» Recherche de deux titres de dessin animée
» .....Aux enfants de l'abandon.....

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Présentation & Débats :: Paroles et débats :: Humain, Psychologie-
Sauter vers: