Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La Graphologie.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Stoicus.

avatar

Nombre de messages : 196
Age : 26
Localisation : Oujda City-Morocco-.
Date d'inscription : 20/01/2008

MessageSujet: La Graphologie.   Mer 12 Mar 2008 - 21:41

Euh, je pense qu'elle a une relation avec la psychologie :p
Avez vous déjà entendu parlé? Si oui, avez vous déjà interpreté votre écriture et votre signature?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ma-vie-my-life-9.skyblog.com
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: La Graphologie.   Mer 12 Mar 2008 - 21:47

Jamais je n'ai interprété, pour la simple raison que selon le support, la position et le temps que j'ai, mon écriture peut varier totalement. Donc pour moi, ça ne veut pas dire grand chose. Et alors si je m'applique, ce n'est plus du tout spontané et pas intéressant. Donc sur laquelle m'appuyer ?

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
filo

avatar

Nombre de messages : 8690
Age : 104
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 02/04/2007

MessageSujet: Re: La Graphologie.   Mer 12 Mar 2008 - 22:22

Hé hé !
Je n'en ai jamais parlé, mais j'ai fait deux ans d'études de graphologie.
Mon but à l'époque était de m'installer comme écrivain public & graphologue.
Le problème fut que l'agrément par la SFDG (Société Française De Graphologie) est devenu obligatoire pour s'installer justement lorsque j'ai terminé ma seconde année, et à l'époque ils en agréaient environ 5 par an, en priorité les parisiens et les pistonnés. Donc exit mes ambitions d'être professionnel, et je me suis alors tourné vers le journalisme et l'édition (rédaction, correction & graphisme).
Je dois avoir gardé mes cours quelque part, mais où ?
Mais je me souviens des grandes lignes, si vous avez des questions.

Ro, pour ce qui est du changement fréquent de ton écriture, ce n'est pas un vrai problème, car les critères qu'on observe principalement lors de l'analyse resteront plus ou moins là. Pour les personnes dans ce cas, on demande deux ou trois exemples plutôt qu'un.
L'idéal pour une analyse étant une lettre écrite à quelqu'un (encore plus idéal : une lettre de motivation pour embauche, c'est là-dessus que j'ai le plus appris). Mais un brouillon et la signature peuvent s'avérer plein d'informations intéressantes.
Par exemple si on signe en barrant sa signature (râturage du nom, de soi, du père), ou en la soulignant (affirmation ou besoin d'affirmation), ou encore en la surlignant ou en l'entourant : trait au dessus (besoin de sécurité).
Evidemment, ce ne sont que des micro-critères qui peuvent être infirmés ou confirmés, mais ne sauraient être déterminants seuls.

Comme la plupart des critères d'ailleurs.

C'est pour cela que jamais un graphologue dira "ha tu fais ta barre des T ainsi ? ça veut dire que..."
Tous les critères doivent être synthétisés pour donner des directions, comme des points. Ensuite on fait le total des points et on se dit "Celui-là il est plutôt inhibé, plutôt bloqué au stade oral, ou il a un surmoi à tendance particulièrement rigide" par exemple.

La première chose qu'un graphologue regardera, c'est la répartition des noirs et des blancs sur la feuille, si c'est harmonieux ou pas... Puis la pression (le taux d'appui, en palpant l'arrière de la feuille, s'il y a du relief), puis l'harmonie générale de l'écriture elle-même, dans la taille, la juxtaposition ou liaison des lettres, leurs jambages, le blanc dans leurs boucles, etc...
La méthode par laquelle j'ai apprise tient compte de certains outils de psychiatrie, notamment les 4 caractères fonctionnels de Jung, et les stades de Freud, pour ne citer que ceux-là...

Enfin : l'écriture la plus lisible et la plus propre (bien dessinée) ne sera pas forcément la plus positive. Il faut être soi-même lorsqu'on écrit en sachant qu'on va être analysé, pas essayer d'arranger.
Voilà voilà.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
L'art est parfois un sale boulot, mais il faut bien que quelqu'un le fasse
Le site Filosphere ** Filographies : photo & design ** Ma musique récente ou inédite ** Musique de la Juste Parole


Dernière édition par filo le Jeu 13 Mar 2008 - 7:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://filosphere.com
Stoicus.

avatar

Nombre de messages : 196
Age : 26
Localisation : Oujda City-Morocco-.
Date d'inscription : 20/01/2008

MessageSujet: Re: La Graphologie.   Mer 12 Mar 2008 - 22:56

Oh, vous êtes trop fort Filo! :'D tout ce que vous venez de citer et mentionné dans le bouquin que mon prof de philosophie m'a prêté!Un bouquin en français intitulé "connais-toi par toi-même grâce à la graphologie".^^
C'est trop pationnant^^
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ma-vie-my-life-9.skyblog.com
filo

avatar

Nombre de messages : 8690
Age : 104
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 02/04/2007

MessageSujet: Re: La Graphologie.   Mer 12 Mar 2008 - 23:04

Heu... je suis loin d'être exhaustif ci-dessus, mais si ça t'intéresse vraiment, je te conseille un des meilleurs livres écrits en français sur le sujet (bien vulgarisé en plus) : "L'âme et l'écriture" d'Ania Teillard, chez Les Editions Traditionnelles, préfacé par Maurice Delamain (ça ne s'invente pas).
Hélas, il paraît qu'il est épuisé. En attendant qu'il soit réédité, on peut essayer de le trouver d'occasion.


heu, au fait pourquoi tu me vouvoies, toi ?

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
L'art est parfois un sale boulot, mais il faut bien que quelqu'un le fasse
Le site Filosphere ** Filographies : photo & design ** Ma musique récente ou inédite ** Musique de la Juste Parole
Revenir en haut Aller en bas
http://filosphere.com
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: La Graphologie.   Mer 12 Mar 2008 - 23:19

Citation :
encore plus idéal : une lettre de motivation pour embauche

Marrant, parce que justement c'est ce qui me semble le moins représentatif. Se forcer à écrire en général X lettres de motivation manuscrites les unes à la suite des autres, ça t'enlève toute spontanéité. Le brouillon, par contre, me paraît plus révélateur ; sans fards, sans tralalas, un papier "à soi" en quelque sorte, pendant la concentration autour d'un travail, donc hors idée de graphologie.

Pourquoi ce choix, si je me trompe ?

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
filo

avatar

Nombre de messages : 8690
Age : 104
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 02/04/2007

MessageSujet: Re: La Graphologie.   Jeu 13 Mar 2008 - 1:18

Justement parce que sur une lettre d'embauche, on révèle plusieurs choses très utiles pour établir le rapport à l'Autre (respect, ouverture, degré d'artifice ou au contraire jemenfoutisme, etc), notamment la largeur des 4 marges, la signature, la place de ses références, celle de celui à qui on s'adresse, les majuscules, la présentation générale consciente d'être lue, etc...
L'idéal serait d'avoir également le brouillon, mais à choisir, celle qui établit un rapport avec l'autre et la société est plus intéressante.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
L'art est parfois un sale boulot, mais il faut bien que quelqu'un le fasse
Le site Filosphere ** Filographies : photo & design ** Ma musique récente ou inédite ** Musique de la Juste Parole
Revenir en haut Aller en bas
http://filosphere.com
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: La Graphologie.   Jeu 13 Mar 2008 - 1:49

Je me disais aussi... jusque dans mes choix en support graphologie, je suis pour la non-vitrine, ça t'étonne ? Laughing

Je comprends pourquoi, donc la lettre d'embauche, effectivement. M'enfin tu as des hommes et des femmes dont l'écriture superbe ne traduit en rien la beauté de l'être.
Si ? Non ? Quel pourcentage d'erreur ?

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
filo

avatar

Nombre de messages : 8690
Age : 104
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 02/04/2007

MessageSujet: Re: La Graphologie.   Jeu 13 Mar 2008 - 2:18

Exactement. Et aucun pourcentage ne saurait être donné, chaque cas étant particulier, tu t'en doutes.
L'écriture la plus illisible que j'ai lue (tellement penchée à droite, signe de combattivité et d'ambition, entre autres) était celle du Général de Gaulle, dans le cadre de mes cours, en première année. Le prof nous avait invités à en tirer des observations, et si elle paraissait au premier abord plutôt positive ou négative. Nous ignorions qui était le scripteur.
Nous avons tous conclu que c'était négatif. Pourtant, le prof nous a dit enfin : "c'est pourtant une des écritures les plus positives qu'il m'ait été donné d'analyser", et seulement après il nous a révélé de qui elle était.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
L'art est parfois un sale boulot, mais il faut bien que quelqu'un le fasse
Le site Filosphere ** Filographies : photo & design ** Ma musique récente ou inédite ** Musique de la Juste Parole
Revenir en haut Aller en bas
http://filosphere.com
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: La Graphologie.   Jeu 13 Mar 2008 - 2:21

L'anecdote vaut son pesant d'or !

Question écriture illisible, tu as des médecins pas tristounets...
Des effets médicaments.
Des états d'être passagers.
Des positions pas évidentes, à la hâte ou par manque de place.
Des supports plus ou moins favorables

etc...

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Vic Taurugaux

avatar

Nombre de messages : 4816
Localisation : 20°16'31.10"S-57°22'5.53"E
Date d'inscription : 27/03/2007

MessageSujet: Re: La Graphologie.   Jeu 13 Mar 2008 - 10:24

Le problème de la graphologie est surtout l'utilisation que l'on en fait. Si c'est pour se découvrir un peu plus soi-même, ou entres amis pourquoi pas. Mais quand elle est utilisée comme moyen de recrutement par des entreprises ou comme expertise dans des procès d'assises, je trouve le procédé assez malhonnête.

Pourquoi ne pas utiliser également l'astrologie pour savoir si untel est apte pour tel poste ou cet autre coupable d'un crime? Ainsi dans la déplorable affaire du petit Gregory, le nombre incalculable d'expertises graphologiques se contredisant les unes les autres pour tenter d'analyser les lettres du corbeau.

Moi, la graphologie, je n'y crois pas du tout, d'ailleurs pour plus de sûreté, je ne vous écris qu'avec mon traitement de texte. Mais, peut-être que Filo va me découvrir au travers de mes fôtes fautes ....
Revenir en haut Aller en bas
Selmer
Perturbateur de masses en fils
avatar

Nombre de messages : 4270
Localisation : Est
Date d'inscription : 13/08/2005

MessageSujet: Re: La Graphologie.   Jeu 13 Mar 2008 - 15:19

La graphologie est certainement quelque chose de très intéressant.
Il me semble qu’il est impossible d’écrire sans dévoiler des traits de sa personnalité. Les manières de remplir une feuille vierge sont si nombreuses et variées que chacun fait obligatoirement des choix instinctifs, inconscients et révélateurs. Les tentatives de dissimulation elles-mêmes sont détectables.
J’imagine que c’est dans la pathologie, quand les troubles de la personnalité sont manifestes, que leur rapport avec des constantes graphiques est le plus visible. Il n’y a pas de raison qu’une observation rigoureuse ne permette pas d’en tirer une théorie d’ensemble. Comparaison d’écriture entre individus sains et malades, entre pathologies différentes et, chez une même personne, entre les stades de l’évolution.

Il faut tout de même rester prudent. L’affaire Grégory, pour ceux qui s’en souviennent, est édifiante (je viens de voir que Vic y avait pensé aussi).
Pour un premier expert graphologue, la mère ne pouvait absolument pas être le corbeau ni, par conséquent, l’assassin. Pour deux experts ultérieurs le corbeau ne pouvait être que la mère… S’il n’y a pas incompétence au moins d’un côté, c’est le crédit de la graphologie elle-même qui en prend un coup… Peut-être faut-il éviter d’y recourir lorsque les enjeux sont aussi graves et ne lui accorder qu’une valeur indicative.

Je suis toujours très étonné par les écritures illisibles. S’il est impossible de contrôler intégralement son écriture, grâce à quoi la graphologie peut exister, je refuse de croire qu’on ne puisse pas la rendre accessible à la lecture. S’adresser aux autres en les chargeant de tous les efforts de la communication me semble une forme de mépris.
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: La Graphologie.   Jeu 13 Mar 2008 - 15:22

Moi, ce qui m'interpelle, c'est ce que disait filo plus haut : étudier une écriture lorsqu'elle est soignée pour être présentée dans le cadre d'une demande d'emploi, par exemple.
Qui dit soigné, présenté, dit sur ses gardes, ce qui sous-entend dépourvu de spontanéité. Si on n'examine qu'une écriture qui porte des masques, que sait-on de ce qui supporte ces masques ?

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Selmer
Perturbateur de masses en fils
avatar

Nombre de messages : 4270
Localisation : Est
Date d'inscription : 13/08/2005

MessageSujet: Re: La Graphologie.   Jeu 13 Mar 2008 - 16:33

Je crois que Filo a déjà répondu. D'après ce que j'en sais, un graphologue sérieux est capable de détecter des signes de dissimulation ou des signes caractéristiques d'écriture modifiée pour plaire. Quant à savoir ce qu'il faut en déduire... Est-ce qu'il n'est pas normal qu'un candidat cherche à se montrer à son avantage et qu'il fasse un effort de présentation et de graphisme dans ce sens ? Le faire ou pas est déjà une indication en soi, dans un recrutement.
Mais je reste convaincu qu'à moins de connaître la graphologie il est très difficile d'écrire sans montrer une partie de sa personnalité. Très difficile de modifier sa spontanéité au point de contrôler tous les paramètres qui intéressent le graphologue et dont le candidat n'a généralement qu'une vague idée.

Tu connais l'histoire du bus. A chaque arrêt des gens montent, d'autres descendent et quand on la raconte tout le monde compte mentalement combien il reste de passagers, en s'attendant à la question finale. Or la question finale est : combien de fois le bus s'est-il arrêté ? Je crois que les dissimulateurs s'appliquent à compter les passagers alors que le graphologue les attend sur le nombre d'arrêts. En gros.
Revenir en haut Aller en bas
filo

avatar

Nombre de messages : 8690
Age : 104
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 02/04/2007

MessageSujet: Re: La Graphologie.   Jeu 13 Mar 2008 - 19:16

Selmer a écrit:
Peut-être faut-il éviter d’y recourir lorsque les enjeux sont aussi graves et ne lui accorder qu’une valeur indicative.
Exactement, je suis le premier à l'affirmer.

Vic, comparer l'astrologie à la graphologie relève en revanche, sinon de la méconnaissance de ces deux disciplines, d'un jugement assez péjoratif !
L'astrologie relève de croyances (en l'influence de la position d'astres sélectionnés dans l'antiquité et d'ailleurs basée sur des erreurs jamais rectifiées depuis). Qui concluerait que deux personnes nées au même endroit à la même heure seraient configurés pareillement !
Pourquoi pas la numérologie pendant que tu y es ? Chuuttt

Il est évident qu'une page blanche sera appréhendée de manière différente par des gens différents, comme par exemple la manière d'entrer dans une salle où il y a du monde : l'un va entrer discrètement, sans se faire remarquer, l'autre va s'efforcer d'attirer l'attention à grands gestes & cris, l'un va se mettre dans un coin et rester assis, l'autre se pavanera de groupe en groupe, l'un chuchotera pour ne pas déranger, l'autre parlera fort, etc... ces différences (et bien d'autres) se retrouve dans les traces d'encre (empreintes) qu'on laisse sur le blanc du papier, et elles peuvent être comparées, évaluées. Bien sûr jamais avec précision. Pour moi, le fait de l'utiliser pour un procès est notamment risqué.

Quant au clivage forme/mouvement, il s'agit de tendance : l'un s'appliquera tellement à être parfaitement lu qu'il "dessinera" ses lettres en privilégiant donc la forme, donc rétention de ses pulsions pour le besoin de plaire ou d'être compris, l'autre laissera le mouvement prendre le dessus, au détriment d'une facilité de lecture (et donc du respect envers celui qui le lit), il sera "trop" lui-même. Lequel est le pire, lequel est le meilleur ? D'autres critères recouperont d'autres tendances. Bien sûr ça ne reste que des tendances.
Le surmoi est un filtre (rétention des pulsions de l'inconscient), qui dépend essentiellement de l'éducation reçue, de l'acquis, des expériences sociales, et est facilement observable sur ces critères, bien entendu ajoutés à d'autres, comme l'observation de la marge de gauche, sa largeur, sa droiture, sa progression vers la gauche ou vers la droite à mesure qu'elle descend, etc...

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
L'art est parfois un sale boulot, mais il faut bien que quelqu'un le fasse
Le site Filosphere ** Filographies : photo & design ** Ma musique récente ou inédite ** Musique de la Juste Parole


Dernière édition par filo le Jeu 13 Mar 2008 - 22:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://filosphere.com
Selmer
Perturbateur de masses en fils
avatar

Nombre de messages : 4270
Localisation : Est
Date d'inscription : 13/08/2005

MessageSujet: Re: La Graphologie.   Jeu 13 Mar 2008 - 20:44

Tu vois !
Les graphologues sont des vicieux.
Tu te surveilles à ne pas inscrire des lignes descendantes pour faire croire que tu es un optimiste en quête de victoires et ils t'attendent sur la marge de gauche, à laquelle tu n'as pas pensé !
Revenir en haut Aller en bas
melisse

avatar

Nombre de messages : 160
Age : 60
Localisation : Lozère
Date d'inscription : 05/02/2008

MessageSujet: Re: La Graphologie.   Ven 14 Mar 2008 - 4:50

Personnellement j'ai été face à ce type de recrutement, effectué à l'époque pour un poste d'éducateur sportif. L'intéret de l'employeur, étant de rechercher une personne efficace, pour travailler avec des enfants, des jeunes enfants.
Mais comme le dit Romane, mon écriture varie énormément en fonction de mon vécu. De plus, depuis que je porte des lunettes c'est encore plus flagrant. Filo en ce qui concerne la comparaison que tu as faites sur l'astrologie et la graphologie, pour ma part, l'un suit l"évolution de la personne dans la vie c'est la graphologie, l'autre parle d'un potentiel à la naissance c'est l'astrologie ! Je pense qu'elles reflètent des capacités similaires qui ne sont pas scientifiques.
Revenir en haut Aller en bas
http://nielle.blog4ever.com/
filo

avatar

Nombre de messages : 8690
Age : 104
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 02/04/2007

MessageSujet: Re: La Graphologie.   Ven 14 Mar 2008 - 5:12

Je pense qu'on ne peut pas les comparer, tout simplement.
Bien que non scientifique, la graphologie reste une branche de la psychologie, une science humaine.
C'est un peu comme si tu comparais la psychologie à la chiromancie.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
L'art est parfois un sale boulot, mais il faut bien que quelqu'un le fasse
Le site Filosphere ** Filographies : photo & design ** Ma musique récente ou inédite ** Musique de la Juste Parole
Revenir en haut Aller en bas
http://filosphere.com
melisse

avatar

Nombre de messages : 160
Age : 60
Localisation : Lozère
Date d'inscription : 05/02/2008

MessageSujet: Re: La Graphologie.   Ven 14 Mar 2008 - 5:21

Je suis bien d'accord avec cela, se sont deux diciplines qui ne se comparent pas !
Mais, filo le rêve éveillé est aussi utilisé en psychologie, car notre cerveau ne fait aucune différence entre une situation réellement vécue ou une situation dans l'imaginaire...


Bonne fin de nuit.
Revenir en haut Aller en bas
http://nielle.blog4ever.com/
Vic Taurugaux

avatar

Nombre de messages : 4816
Localisation : 20°16'31.10"S-57°22'5.53"E
Date d'inscription : 27/03/2007

MessageSujet: Re: La Graphologie.   Ven 14 Mar 2008 - 10:46

filo a écrit:
Je pense qu'on ne peut pas les comparer, tout simplement.
Bien que non scientifique, la graphologie reste une branche de la psychologie, une science humaine.
C'est un peu comme si tu comparais la psychologie à la chiromancie.

Je continue à penser que d'utiliser la graphologie en matière de recrutement est un procédé malhonnête.

J'écris à un employeur en décrivant mes compétences (curriculum vitae, diplomes) etc qui conviendrait au poste à pourvoir. Or, lui, plutôt que de s'interresser à celà, cherche à décrypter, sans mon autorisation, ma "psychologie". S'il veut vraiment savoir si je suis compétent à ce poste, après des entretiens pour s'expliquer vraiment, me mettre en concurrence avec les autres candidats, me faire effectuer un stage d'essais etc, il pourra mieux me répondre si oui ou non cela l'intéresse de m'engager et même si c'est dur de ne pas être pris, je pourrais "comprendre" qu'il me faut encore m'améliorer pour être plus compétent la prochaine fois. Mais que l'argument soit que je ne barre pas mes t comme il faut ????.
Ainsi, Mélisse qui recherche un boulot d'éducateur. Bien sur qu'il va travailler auprès des enfants avec sa personnalité. Mais de quel droit utiliser des tests graphologiques ou psychologiques qui "percent" sa personnalité pour savoir s'il fera l'affaire. Qu'est-ce qu'on cherche à savoir ? Si c'est un pédophile?
Il me semble qu'il serait bien plus honnête pour tout le monde de le regarder faire pendant une semaine avec un groupe d'enfants. Ainsi, les enfants, l'employeur et le candidat pourrait à l'issue de ce test comprendre mieux pourquoi on se risque à embaucher un tel éduc!
Mais, d'aller fouiller dans l'écriture de quelqu'un à qui on demande des compétences en animations sportives, je trouve ça olé, olé!

Je m'étonne beaucoup que ces procédés de recrutement semble aller aujourd'hui de soi même pour les candidats. Sans doute la violence du marché du travail peut seul expliquer qu'on en soit arriver là!

Pour moi la psychologie n'est utile pour qu'un sujet, s'il le désire, puisse se connaître mieux lui-même. Mais qu'on utilise ces techniques sur le marché du travail, ça me fait un peu penser aux négriers qui jaugeaient un esclave à la dentition!
Revenir en haut Aller en bas
BloodyMary
Appelez-moi Nivéa
avatar

Nombre de messages : 6172
Age : 44
Localisation : Sous ma peau... Peut-être.
Date d'inscription : 27/04/2007

MessageSujet: Re: La Graphologie.   Ven 14 Mar 2008 - 11:22

Je vous ai lus, et je trouve cette discussion fort intéressante...
Juste une détail, j'aurais comparé la graphologie à la phrénologie personnellement. Vous savez, l'étude de la structure crânienne pour déterminer certains traits de caractère de l'individu. Ces deux pratiques étant aussi peu crédibles l'une que l'autre selon moi.
Et je suis comme Vic, un peu écoeurée que la pratique de l'examen graphologique pour l'emploi se soit autant vulgarisée. Mais il y a pire et puisqu'on y a fait allusion, il faut savoir que l'histoire des thèmes astraux et autres numérologies sont aussi pratiqués dans ces circonstances, et ce, de plus en plus souvent.
Par contre, je me pose la question suivante : est-ce la graphologie (hors contexte de l'examen d'embauche) prend en compte dans son analyse, les "tics" d'écriture. J'entends par là les ptits gribouillis qu'on fait parfois quand on a un crayon en main et l'âme vagabonde ? par curiosité...
Revenir en haut Aller en bas
http://pestenoireetbloodymary.blog4ever.com/blog/index-194693.ht
filo

avatar

Nombre de messages : 8690
Age : 104
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 02/04/2007

MessageSujet: Re: La Graphologie.   Ven 14 Mar 2008 - 14:22

Vic, je suis plutôt d'accord avec toi... Cela est un autre débat, et là-dessus je penche plutôt de ce côté aussi.

Bloody, la phrénologie ! arg ! comparer la grapho à l'astrologie me choquait, à la numérologie n'en parlons pas, mais la phrénologie c'est du foutage de gueule pur et simple, la morphopsychologie ferait presque figure de science sérieuse à côté ! tong

Pour les tics... oui, tout ce qui emplit la page est pris en compte.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
L'art est parfois un sale boulot, mais il faut bien que quelqu'un le fasse
Le site Filosphere ** Filographies : photo & design ** Ma musique récente ou inédite ** Musique de la Juste Parole
Revenir en haut Aller en bas
http://filosphere.com
BloodyMary
Appelez-moi Nivéa
avatar

Nombre de messages : 6172
Age : 44
Localisation : Sous ma peau... Peut-être.
Date d'inscription : 27/04/2007

MessageSujet: Re: La Graphologie.   Ven 14 Mar 2008 - 15:44

Bah moi ça me choque à un niveau égal Mr.Red
Revenir en haut Aller en bas
http://pestenoireetbloodymary.blog4ever.com/blog/index-194693.ht
nanny



Nombre de messages : 2
Date d'inscription : 16/03/2008

MessageSujet: Re: La Graphologie.   Dim 16 Mar 2008 - 2:11

Bonjour à tous,

Je suis nouvelle ici. Le sujet m'interesse alors j'apporte ma petite pierre.
Lorsque tu es demandeur d'une étude graphologique tu envoies une lettre manuscrite. Sachant qu'elle va être étudiée puis analysée, je suis sure que ton âme sera présente et non vagabonde ! Donc s'il reste des "tics" ce sont ceux qui caractérisent ton écriture habituelle. Alors évidemment, ils seront pris en compte.

Je reprends le propos de Selmer qui se propose de surveiller son écriture pour "duper" le graphologue. Le boulot du graphologue est de trouver les adéquations entre les caractéristiques professionnelles d'un candidat et les attributions d'un poste. "Trafiquer" son écriture c'est comme mentir sur son cv ; ca permettra peut être de passer certaines étapes dans le recrutement mais une fois en place ...

Rien ne vaut l'authenticité ce qui n'empêche pas de s'appliquer lors de la rédaction de la lettre mais sans chercher à faire correspondre son écriture à certains critères que l'on pense connaitre de la graphologie.

Je voudrais préciser que le travail du graphologue n'est pas d'analyser individuellement les caractéristiques de l'écriture mais de regrouper les espèces en syndromes (pardon pour les termes techniques). C'est d'ailleurs à cause de cette simplification que la graphologie est critiquée.

Ainsi l'écriture "petite" revèlerait un scripteur modeste, manquant de confiance en soi... Je vous invite à chercher l'écriture de Poincaré et vous verrez qu'il y a peu de modestie ou de manque de confiance en soi dans cette petite écriture. Pourquoi ? Parce que l'étude d'une écriture se fait dans son contexte.

Le graphologue regroupe plusieurs espèces qui caractérisent l'écriture (par ex. écriture petite, étalée, combinée, aérée, avec du relief) pour en tirer un syndrome (ex : scripteur réalisateur, entreprenant, ferme et décidé qui se mobilise rapidement).

Prenons l'exemple de l'écriture "petite" dans un autre contexte. Ecriture petite, légère, renversée, verticales peu fermes --> difficulté d'affirmation, manque d'assurance, défense contre la sensibilité.

L'étude technique se fait point par point mais le regroupement en syndrome est indispensable pour une analyse détaillée et pertinente.

Vous avez peut etre vu sur le net des tests de graphologie. C'est exactement cela qui discrédite la graphologie... Les données sont brutes, les caractéristiques ne sont pas liées les unes aux autres et finalement tout le monde s'y retrouve... c'est fait pour !!

Comme on dit chez moi "couillonnade".

Salutations
Revenir en haut Aller en bas
BloodyMary
Appelez-moi Nivéa
avatar

Nombre de messages : 6172
Age : 44
Localisation : Sous ma peau... Peut-être.
Date d'inscription : 27/04/2007

MessageSujet: Re: La Graphologie.   Dim 16 Mar 2008 - 11:15

nanny a écrit:
Bonjour à tous,

Je suis nouvelle ici. Le sujet m'interesse alors j'apporte ma petite pierre.
Lorsque tu es demandeur d'une étude graphologique tu envoies une lettre manuscrite. Sachant qu'elle va être étudiée puis analysée, je suis sure que ton âme sera présente et non vagabonde ! Donc s'il reste des "tics" ce sont ceux qui caractérisent ton écriture habituelle. Alors évidemment, ils seront pris en compte.


Bonjour nanny, et bienvenue parmi nous ! pom pom pom pom pom pom

Pour les "tics" en fait je ne pensais pas à une lettre destinée à l'embauche... Je me demandais juste si, dans des cadres différents (comme les enquêtes criminelles citées plus haut), les graphologues se cantonnaient purement à l'écriture ou bien pouvaient aussi avoir un avis sur "le reste"... Mais ta pierre à l'édifice est rudement pointue et intéressante, merci.
Revenir en haut Aller en bas
http://pestenoireetbloodymary.blog4ever.com/blog/index-194693.ht
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La Graphologie.   

Revenir en haut Aller en bas
 
La Graphologie.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Graphologie
» La Graphologie.
» Le journal d'Amélie Nothomb
» Ecriture féminine, écriture masculine

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Présentation & Débats :: Paroles et débats :: Humain, Psychologie-
Sauter vers: