Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Ecriture et écriture

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Ecriture et écriture   Ven 11 Avr 2008 - 15:39

Je viens de me voir confier le manuscrit d'un monsieur, qui me demande de le lui éreinter sans concession, car son entourage proche, lié par l'affectif, n'est pas capable de porter un regard objectif. Ok, je prends.

Le monsieur m'explique alors qu'il est dessus depuis des années, qu'il a écrit, réécrit, reréécrit, bref, il a bossé dur dessus, visiblement très passionné par son travail. Je prends toujours.

De retour à la maison, j'extirpe la première nouvelle du lot de 160 pages recto-verso composé de plusieurs nouvelles. Et je lis, crayon en main, pour annotations diverses et variées.

Diverses et variées... on ne peut pas tomber mieux. Tout est à refaire.

L'histoire se veut être le récit d'un moment magique vécu par un enfant de dix ans. Or, l'auteur se perd dans un verbiage pompeux parce qu'il veut absolument faire entrer dans la cervelle du lecteur, que ce que voit/vit l'enfant, est très beau. Décrire la beauté par une abondance d'expressions précieuses la tue. Une diarrhée de comparaisons plus pompeuses les unes que les autres, d'adjectifs en principe destinés à souligner des détails, une surabondance de mots inutiles, bref, fiasco total.

Il me faut expliquer maintenant à l'auteur pourquoi aucune émotion ne pourra jamais se déployer dans son récit, s'il ne le réécrit pas intégralement dans un style épuré, sobre, un style simple pour dire la simplicité de la beauté. A trop vouloir, ce monsieur a assassiné le texte. C'est mon problème, je vais m'en dépatouiller, comme d'habitude.

Ce que je veux dire ici, c'est que quelle que soit la technique d'écriture que l'on emploie, il y a des pièges à éviter absolument. Qu'il faut écrire mille fois pour remplir la corbeille, avant d'escompter garder une bribe de bout de papier bon à diffuser. Qu'il faut trancher dans le vif, ce n'est pas une castration mais une nécessité. Qu'il faut être réaliste et accepter de s'auto-critiquer, voire de se dire qu'on ne sera jamais fait pour l'édition. Tout au plus que l'écriture peut servir à se faire du bien.

En conclusion, un pourcentage bien faible d'écritures peut espérer aboutir noblement. Mais pour autant, se faire plaisir n'est pas interdit. Tout est notion de but.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Ecriture et écriture   Ven 30 Mai 2008 - 21:05

Je reviens du rendez-vous que nous nous étions fixés, le monsieur en question, et moi.

Eh bien écoutez, c'est tout simplement tout bonheur. Non seulement mes commentaires ont été acceptés, mais ils ont donné lieu à une discussion absolument passionnante, dans l'ouverture totale. Chapeau bas, monsieur.

J'ai expliqué très simplement, et je n'avais pas relu mes notes premières, mais je me suis aperçue que mes commentaires verbaux reprenaient exactement les mêmes expressions qu'il retrouvera donc à l'écrit sur son manuscrit.

Je me suis contentée de vérifier trois nouvelles, au bout desquelles, comme j'ai vu que de toute manière les remarques reviendraient systématiquement partout, j'ai décidé d'arrêter là pour lui laisser le temps de tout bien revisiter en fonction de tout ça.

C'est très émouvant, cette volonté de vouloir faire passer ce que l'on ressent, aux lecteurs. Une volonté palpable bien que non annoncée, puisqu'on lit des histoires fictives ou non, mais on sent parfaitemement l'objectif, et les maladresses en sont la preuve. Les corriger n'ôtera rien au passage, au contraire même, le facilitera.

Cet homme m'a épatée par l'ouverture de son esprit, et nous avons donc décidé d'un commun accord de continuer la route ensemble, chacun prenant son temps pour faire ce qui lui incombe. Beau partenariat.

A suivre, donc.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Lilylalibelle

avatar

Nombre de messages : 867
Age : 42
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 31/10/2007

MessageSujet: Re: Ecriture et écriture   Sam 31 Mai 2008 - 12:30

Je crois que tout le talent d'un auteur réside en fait dans sa capacité à remettre en question ce qu'il écrit sans trahir ce qu'il est, et non pas sa capacité à écrire "bien".
Tu m'as dit un peu la même chose sur ce que j'écrivais, que mes mots étaient trop précis et trop nombreux pour laisser le lecteur évader ses propres images. Et c'est difficile de supprimer parce qu'on laisse justement cette liberté au lecteur et qu'il faut l'accepter. Quand on écrit on peut avoir, comme ce monsieur (et comme moi un peu) l'intention de faire ressentir au lecteur ce qu'on a soi-même ressenti en écrivant, c'est à dire partager une émotion, ou même décrire cette émotion en décrivant ce qui l'a occasionnée. Au moment de l'écriture, on n'imagine pas forcément que le lecteur pourrait avoir une émotion différente face à ce qu'on décrit. Et en fait si. C'est ce cheminement, cette acceptation qui est compliquée à intégrer : se dire que mon lecteur va "voir" la scène que je décris différemment de la façon dont je l'ai décrite.
Je me rappelle le "débat" sur mon bout de phrase où je précisais que la mer était couleur émeraude. Et Ro de me dire que le lecteur pouvait bien voir la mer verte, bleue, violette ou grise s'il en avait envie : mais moi je voulais qu'il la voie "émeraude" !
Et puis je me suis dit qu'après tout je n'avais pas le droit d'interdire au lecteur de voir cette mer d'une couleur différente de moi, parce que je ne peux pas tout maîtriser. ça c'est un sacré apprentissage et un vrai travail d'abandon (au sens noble).
C'est dur mais tellement positif !
Revenir en haut Aller en bas
http://espacedudehors.wordpress.com
almalo

avatar

Nombre de messages : 3341
Age : 43
Localisation : ici et maintenant !
Date d'inscription : 19/08/2007

MessageSujet: Re: Ecriture et écriture   Sam 31 Mai 2008 - 19:46

Lily, je me souviens de cette mer émeraude, et de l'écume que tu voulais absolument faire passer, et que Ro voulait absolument enlever... Wink J'avais suivi passionnément ce débat, car je trouvais difficile de se remettre en question...oui, c''est très difficile.

Ro, bravo pour cet échange, et pour le travail que ça implique... chinois
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Ecriture et écriture   Sam 31 Mai 2008 - 19:50

Vous l'exprimez bien toutes les deux. En fait, il faut que le lecteur/correcteur aille franchement au fond de ce qu'il a ressenti en lisant l'oeuvre, et que l'auteur aille franchement au fond de ce qu'il veut passer.

Le travail consiste à ce que l'un et l'autre comprenne ce que chacun veut dire, puis l'auteur demeure seul maître à bord pour tourner autrement, ou biffer, ou ajouter, ou choisir en tout cas.

Tout en ne perdant pas de vue de part et d'autre que les mots sont destinés à être diffusés.

Quand le partenariat de confiance s'établit, tout le monde est gagnant, car le boulot est très constructif. Ce qui ne veut pas dire que l'auteur et son correcteur soient toujours d'accord, mais ce qui n'implique pas non plus qu'ils se crêpent le chignon, disons un juste milieu, une vraie franche collaboration.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
MBS

avatar

Nombre de messages : 8164
Age : 53
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 31/10/2007

MessageSujet: Re: Ecriture et écriture   Sam 31 Mai 2008 - 21:09

Mais d'un autre côté, il ne faut pas perdre de vue que le "correcteur" a lui aussi sa propre sensibilité, sa façon propre d'écrire. Il y aura les auteurs que j'appellerais ultra-précis (tu n'ignores même pas la couleur des chaussettes du héros) et ceux que je qualifie d'impressionnistes (l'action est primordiale, les sensations des personnes importantes et ce qui est matériel autour se perd dans un brouillard léger). Faut-il "corriger" dans le sens de ce qu'on est ou dans le sens de ce que l'auteur semble être ?

(vous avez deux heures et je ramasse les copies à la fin)
Revenir en haut Aller en bas
http://fiona.toussaint.free.fr
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Ecriture et écriture   Sam 31 Mai 2008 - 21:18

Dans le sens de accrocher le lecteur. Pour cela il faut rassembler des qualités descriptives qui ne soient pas emberlificotées mais claires, des qualités de dialogues qui semblent naturels, un fil rouge qui se tienne.

Que l'auteur soit plus ceci ou plus cela n'est pas gênant. L'important est qu'il évite les maladresses dans le genre et le style qui sont les siens.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
MBS

avatar

Nombre de messages : 8164
Age : 53
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 31/10/2007

MessageSujet: Re: Ecriture et écriture   Sam 31 Mai 2008 - 21:26

Donc dans le sens de ce que l'auteur est... Nous sommes d'accord... Mais c'est sacrément difficile. L'auteur peut ne pas se reconnaître dans uen langue qui n'est pas la sienne et le "correcteur" ne pas se trouver à l'aise dans un style qui n'est pas le sien.

MBS (qui s'est rendu compte à quel point donner des conseils d'écriture pour les élèves était très dur)
Revenir en haut Aller en bas
http://fiona.toussaint.free.fr
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Ecriture et écriture   Sam 31 Mai 2008 - 21:40

Tu sais bien déceler en tant que lecteur ce qui ne va pas.
Ici, tout était très ampoulé, au point que ça en étouffait et l'histoire et les personnages dans chaque parcelle des pages. Donc premier réflexe, demander à l'auteur ce qu'il a voulu faire passer, pour pouvoir voir avec lui comment mettre en valeur tout ça.

Surabondance d'adjectifs, de mots parasites, d'expressions grandiloquentes, bref, trop est l'ennemi du bien, et il l'a compris, parce que j'ai étayé d'exemples qui ont obtenu son assentiment. Sauf que je lui ai dit qu'il fallait qu'il trouve ses propres tournures, qu'il ne s'agissait que d'exemples.

Tu vois ?

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
almalo

avatar

Nombre de messages : 3341
Age : 43
Localisation : ici et maintenant !
Date d'inscription : 19/08/2007

MessageSujet: Re: Ecriture et écriture   Sam 31 Mai 2008 - 22:44

Oui MBS, donner des conseils à des élèves est très difficile, c'est ce que je leur ai dit aussi quand j'ai corrigé leurs rédactions, c'est forcément subjectif, et on lit les autres souvent en fonction de ce qu'on aime, soi, enfin c'est comme ça que je le ressens.

Il y a des années, lorsque je me voyais écrivain, je ne supportais pas qu'on me dise que ce que j'écrivais était désordonné, sans réel fil conducteur, avec des contradictions, des redites, et pas de style.
Je ne suis donc pas devenue écrivain.
Aujourd'hui, j'accepte la critique et j'ai même des soupçons quand je n'ai que des compliments.
La fois où Laconfiture m'a enlevé des mots trop lyriques oy compliqués comme "abhorrer" dans mon texte, j'ai été vexée sur le coup parce que j'étais drôlement fière d'avoir placé des mots savants.
Or écrire, ce n'est pas être fier de soi, c'est donner de soi pour les autres. Comme quand on joue, que l'on chante, que l'on danse.
J'ai compris que la sincérité ne passait pas forcément par la surabondance et l'étalage de science...

Ceci dit, il faut de tous les styles pour tous les goût, et corriger quelque chose qui sort du style qu'on aime ne doit pas être facile.
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Ecriture et écriture   Sam 31 Mai 2008 - 22:59

Citation :
corriger quelque chose qui sort du style qu'on aime ne doit pas être facile.

Quand on lit tous les styles on les aborde donc tous. Or, d'un auteur à l'autre le style change, et pour autant on aime des oeuvres diverses et variées. Ça ne me rebute pas du tout, et même j'adore découvrir des styles nouveaux, ils sont comme un être nouveau.

Pour le genre, par contre, s'il y en a un avec lequel j'aurais du mal c'est bien la SF. Les autres a priori ne me gênent pas, quels qu'ils soient.

Alma, je reconnais dans les réactions successives que tu décris, ce qui te caractérise ; cette faculté de réflexion qui t'emporte toujours sur le bon chemin, quel que soit l'élan de première spontanéité. C'est tout à ton honneur !

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Mahaut

avatar

Nombre de messages : 396
Age : 57
Localisation : Boulogne-sur-Mer
Date d'inscription : 20/04/2008

MessageSujet: Re: Ecriture et écriture   Dim 1 Juin 2008 - 10:16

Vous avez bien souligné la difficulté : quand un texte est trop flou ou trop verbeux au point que le lecteur fermera le bouquin au bout de la deuxième page, il faut trancher dans le vif.

Mais si le correcteur se substitue à l'auteur dans une réécriture que l'auteur n'assume pas, il faut savoir aussi s'effacer.

La difficulté du métier de correcteur, dans une réécriture, est de connaître la limite entre correction et négritude. Le respect de l'auteur, de son style doit primer, même et surtout si cela veut dire de renvoyer la copie pour travail.

C'est cela qui est fantastique avec ton monsieur, Ro, il accepte les critiques, prends conseil, et s'en va sur le métier remettre son ouvrage. C'est cela qui est superbe dans ta façon de faire : lui dire ton sentiment, lui en donner l'exemple, puis le laisser bosser pour qu'il trouve SON style.

Très beau partenariat.
Revenir en haut Aller en bas
http://blog.bebook.fr/mahaut/index.php/
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Ecriture et écriture   Dim 1 Juin 2008 - 14:28

Mahaut, tu soulignes là quelque chose d'essentiel : ne pas se substituer à.
Il est effectivement hors de question de s'immicer dans la peau de l'auteur, ce serait comparable à un viol, à mon sens.

Nous avons connu ici notamment, un membre qui attendait ni plus ni moins qu'on réécrive son roman, ce qui était d'une évidence folle, quand on voit qu'il reprenait les exemples donnés pour illustrer tel commentaire, pour les retranscrire comme ça dans sa "correction". Personnellement, je l'ai ressenti à l'inverse c'est à dire que c'est lui qui violait son correcteur, s'appropriant ni plus ni moins de ses exemples, ce qui fait qu'au bout du compte, il lui aurait suffi de se faire éditer sous son propre nom, alors que le correcteur se serait tapé tout le boulot. Inconcevable, hors de question et grosse colère.

Un chapitre a suffi pour cerner la chose, et il a été immédiatement mis fin à la suite.

Comme quoi, le dérapage inverse est aussi possible, ce qui est inacceptable.

Le correcteur n'a pour devoir que de souligner ce qui ne fonctionne pas (et ce qui fonctionne), de sorte qu'il donne les points de repère à l'auteur, pour que celui-ci retravaille lui-même son texte et le bonifie.
Peu importe le genre et le style, peu importe si l'histoire nous plaît ou non, l'important est que le tout fonctionne.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Diego Ortiz

avatar

Nombre de messages : 530
Age : 60
Date d'inscription : 07/04/2008

MessageSujet: Correctrices et correcteurs   Dim 1 Juin 2008 - 15:19

Je me demande bien ce qu'on engage, quand on se risque à écrire. Il me semble, les années passant, que le sentiment de propriété s'estompe au profit de la curiosité envers les réactions des lecteurs. Je ne suis pas écrivain. Je suis un non-écrivain qui écrit tout le temps et qui est lu tout le temps. Des textes plus ou moins engagés, pas toujours très personnels, mais qui encourent un jugement. Quand j'aurai le temps, j'aimerais bien devenir écrivain. C'est comme peintre, poète, j'aime déjà la sonorité du mot.

Bon. Si j'étais un écrivain j'aurais un correcteur. Je préfèrerais sans doute une correctrice. Enfin c'est égal. On écrit toujours pour une audience imaginaire plutôt que pour soi-même. Je considèrerais ma correctrice comme ma "première" lectrice, et à ce titre, accepterais d'elle tout ce qu'elle voudrait bien émettre dans le cadre d'une relation humaine qui en soit vraiment une. C'est entre autres pour cela que je trouve intéressante l'idée que des auteurs en corrigent d'autres à condition d'offrir la réciproque. Troc amical.

Non, je n'accepte pas toujours les commentaires et les critiques de mes amis, mais souvent je finis par entrevoir, parfois longtemps après, à quel point elles étaient pertinentes à cause de la relation et de son histoire. J'imagine que cela serait un peu pareil le jour où je deviendrais écrivain.
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Ecriture et écriture   Dim 1 Juin 2008 - 15:27

Le Net a je pense considérablement modifié l'esprit de l'auteur (je n'ai pas dit "écrivain" c'est pas pareil), dans le sens où il sort du contexte amical pour toucher un public plus large.

Ceci dit, d'après ce que je peux constater, il existe deux sortes d'auteurs : ceux qui se prêtent volontiers aux remarques bonifiantes et ceux qui n'acceptent que de montrer sans retouche possible si on leur signale des maladresses.

Mais au fond, l'important me semble le partage et l'esprit de voyage-vie des mots, dans l'esprit des lecteurs. L'auteur leur donne un sens, les lecteurs leur en donnent d'autres, ils vivent mille vies. Fi des tiroirs et des mots à destination perdue.

Diego, tu deviendrais écrivain sans aucun problème !

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Lilylalibelle

avatar

Nombre de messages : 867
Age : 42
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 31/10/2007

MessageSujet: Re: Ecriture et écriture   Dim 1 Juin 2008 - 22:14

Diego Ortiz a écrit:
Je me demande bien ce qu'on engage, quand on se risque à écrire.

Un peu de soi, beaucoup de temps, des mots tricotés avec les aiguilles de son vécu, un chouia d'imagination, énormément de générosité et une certaine envie de partage...

Le plus frustrant dans l'écriture est de ne pas avoir les réactions des lecteurs (de tous les lecteurs), pour voir là où celui-là a pleuré, celui-ci a ri, cet autre a frémi... Une fois le texte balancé, j'aimerais être Asmodée et me poser sur l'épaule de tous ceux qui me lisent pour voir leur réaction. Et me dire "chouette j'ai réussi à faire passer ça". Et, quelquefois, me dire "tiens, il réagit comme ça, mais c'est vrai, je n'avais pas pensé à cette réaction-là"...
Redécouvrir son propre texte, en quelque sorte.
Je pense que c'est une chance pour tout auteur de pouvoir redécouvrir ses propres mots, et voir-lire, quelque part, son texte avec d'autres yeux.
Revenir en haut Aller en bas
http://espacedudehors.wordpress.com
almalo

avatar

Nombre de messages : 3341
Age : 43
Localisation : ici et maintenant !
Date d'inscription : 19/08/2007

MessageSujet: Re: Ecriture et écriture   Dim 1 Juin 2008 - 22:35

Lilylalibelle a écrit:
Diego Ortiz a écrit:
Je me demande bien ce qu'on engage, quand on se risque à écrire.

Un peu de soi, beaucoup de temps, des mots tricotés avec les aiguilles de son vécu, un chouia d'imagination, énormément de générosité et une certaine envie de partage...

Le plus frustrant dans l'écriture est de ne pas avoir les réactions des lecteurs (de tous les lecteurs), pour voir là où celui-là a pleuré, celui-ci a ri, cet autre a frémi... Une fois le texte balancé, j'aimerais être Asmodée et me poser sur l'épaule de tous ceux qui me lisent pour voir leur réaction. Et me dire "chouette j'ai réussi à faire passer ça". Et, quelquefois, me dire "tiens, il réagit comme ça, mais c'est vrai, je n'avais pas pensé à cette réaction-là"...
Redécouvrir son propre texte, en quelque sorte.
Je pense que c'est une chance pour tout auteur de pouvoir redécouvrir ses propres mots, et voir-lire, quelque part, son texte avec d'autres yeux.


Tu décris exactement ce qe je pense...
chinois
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Ecriture et écriture   Dim 1 Juin 2008 - 22:47

Citation :
Le plus frustrant dans l'écriture est de ne pas
avoir les réactions des lecteurs (de tous les lecteurs), pour voir là
où celui-là a pleuré, celui-ci a ri, cet autre a frémi... Une fois le
texte balancé, j'aimerais être Asmodée et me poser sur l'épaule de tous
ceux qui me lisent pour voir leur réaction. Et me dire "chouette j'ai
réussi à faire passer ça". Et, quelquefois, me dire "tiens, il réagit
comme ça, mais c'est vrai, je n'avais pas pensé à cette réaction-là"...
Redécouvrir son propre texte, en quelque sorte.

L'avantage du théâtre, c'est qu'on a les réactions en direct et elles surprennent beaucoup parfois. En tout cas elles guident.

Pour les lecteurs, le Net est quand même un fabuleux moyen de savoir qui a pris quoi comment.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ecriture et écriture   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ecriture et écriture
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ma tentative d'écriture...
» taille d'écriture trop petite..
» Ecriture épaisse à la main
» La force de l'écriture, force de l'expression
» ECRITURE PLEINE AVEC STYLO (porte stylo)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Littérature :: Ecriture :: A propos de l'écriture & infos concours littéraires-
Sauter vers: