Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Dieu n\'existe pas, la preuve

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
Romane
Administrateur


Nombre de messages : 91113
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Dieu n\'existe pas, la preuve   Sam 19 Sep 2009 - 18:28

Lucaerne...
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Vilain
Nain de Jourdain
avatar

Nombre de messages : 9160
Date d'inscription : 20/02/2004

MessageSujet: Re: Dieu n\'existe pas, la preuve   Dim 20 Sep 2009 - 2:46

Rosacée a écrit:
Je suis allée chercher cela dans les profondeurs de ma bêtise humaine. Sachez que j'ai très bien compris ce que vous avez écrit.
Ce qui m'a fait écrire cela c'est parce que vous avez fini par dire que les clochards, pour la plupart, étaient de véritables ivrognes (je pense qu'il n'y avait pas à rajouter ceci : véritables ivrognes, je trouve que c'est les dénigrer encore plus.


ben non...au moins ils sont "véritables"....un qualificatif dont peu de gens peuvent se prévaloir....
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Dieu n\'existe pas, la preuve   Dim 20 Sep 2009 - 3:01

Je te trouve dur pour les autres. Regarde les cons. Paraît qu'il y en a plein les routes si on en juge d'après les exclamations de certains automobilistes, qui eux, sont de véritables impatients.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Alf
Plumoversificateur
avatar

Nombre de messages : 13967
Age : 69
Localisation : TDCDM : Landes
Date d'inscription : 23/06/2005

MessageSujet: Re: Dieu n\'existe pas, la preuve   Dim 20 Sep 2009 - 8:05

Au ciel de qui se moque-t-on ?
Était-ce utile qu'un orage
Vînt au pays de Jeanneton
Mettre à mal son beau pâturage ?
Pour ses brebis, pour ses moutons,
Plus une plante fourragère,
Rien d'épargné que le chardon !
Dieu, s'il existe, il exagère,
Il exagère.

Et là-dessus, méchant, glouton,
Et pas pour un sou bucolique,
Vers le troupeau de Jeanneton,
Le loup sortant du bois rapplique.
Sans laisser même un rogaton,
Tout il croque, tout il digère.
Au ciel de qui se moque-t-on ?
Dieu, s'il existe, il exagère,
Il exagère.

Et là-dessus le Corydon,
Le promis de la pastourelle,
Laquelle allait au grand pardon
Rêver d'amours intemporelles,
- Au ciel de qui se moque-t-on ? -
Suivit la cuisse plus légère
Et plus belle d'une goton.
Dieu, s'il existe, il exagère,
Il exagère.

Adieu les prairies, les moutons,
Et les beaux jours de la bergère.
Au ciel de qui se moque-t-on ?
Ferait-on de folles enchères ?
Quand il grêle sur le persil,
C'est bête et méchant, je suggère
Qu'on en parle au prochain concile.
Dieu, s'il existe, il exagère,
Il exagère.

G.B.
Revenir en haut Aller en bas
Rosacée



Nombre de messages : 2122
Date d'inscription : 05/06/2009

MessageSujet: Re: Dieu n\'existe pas, la preuve   Dim 20 Sep 2009 - 12:45

Dieu est un clochard


Ce sera le titre de ma petite histoire, car Dieu erre parmi et dans les hommes et heureusement que parmi ces quelques hommes, il y a quelques ivrognes assez bons pour compléter la beauté et la bonté de ce monde ingrat.

Il était une fois, une jeune fille de dix-sept ans.
C’est l’automne alors que tout d’elle n’est qu’au printemps. Un après-midi sur le cours de la vie, la jeune fille fut mise à la porte.
Seule dans Paris…Paris…
Paris, une ville comme une autre. Une cage aux fauves. Une ville de lumière où erre l’obscurité des trottoirs et des rues sans issue. L’impasse. L’un passe. Trop jeune et perdue, il lui fallut trouver une voie, un endroit, là, quelque part dans ce monde incertain et hostile.
On n’a pas idée ce qu’est le monde d’un SDF. On ne sait pas quel en est le prix à payer pour survivre parmi l’inconnu. Alors le soir venu, il faut trouver un lieu pour s’abriter. Un trottoir. Une cage d’escalier. Une rue et se blottir entre deux poubelles, entre des conteneurs à déchets, en compagnie des rats, des chats sauvages, des chiens errants, là, abandonnés de tous.
La nuit est loin d’être paisible et sereine. On entend les cris des gens perdus. On entend le désœuvrement de l’humanité enfermé dans leur cage de verre. On entend des rires. On entend des pleurs. On perçoit le silence hurlant et les atermoiements de celui-ci jusque dans les parois salies, fissurées et grouillants de rampant en tout genre.
Mais il y a pire que les animaux. Il y a l’homme. Il y a sa nature. Il y a la survie.
La première nuit, la jeune fille ne dort pas. Il est loin le temps du matelas moelleux, de la douceur des draps, de la chaleur du foyer. Les jours, les semaines suivent. Il faut se nourrir, pour cela il faut déployer une marche à laquelle on ne s’attend pas. Il faut quémander. Il faut mendier. Il faut voler sa pitance. Il faut lutter contre les autres. Ceux qui épient votre nourriture et vous l’arrachent à la volée. Ceux qui vous bousculent, menacent, frappent. Alors, il faut s’armer d’un moyen de défense. Il faut devenir ingrat, sans pitié, sans détour.
Elle court, elle fuit, la peur la submergeant. Une course effrénée dans ce grand labyrinthe empli de désinvolture, de fourvoiement, d’ingratitude, de méfiance, de méchanceté.

Très vite, la jeune fille sans mauvais. Se laver ne serait pas du luxe.

De temps en temps, après avoir chipé un savon, on se lave à la volée au-dessus d’un bassin d’eau non potable. On s’asperge de cette eau glaciale, givrant les mains et le visage rougi et tuméfié. Le plus dur est encore de trouver de quoi protéger son sous-vêtement lors de la menstruation. Là encore, on utilise un bout de papier, un bout de carton souple ou bien du coton volé chez un commerçant du coin. Mais au bout de quelques mois de perdition, le vol est de moins en moins concluant. La nourriture des poubelles est pour le moins dégoûtante. Infâme. Mais point superficielle. Alors, quand la quête est moins bonne, on envisage d’autres accès. On accepte de faire une fellation pour un sou à un gratin en cravate sortant de la banque du coin. On se prostitue un peu. Puis, très vite, on se mêle parmi de nouveaux amis. On boit une bonne dose de vin pour se réchauffer les doigts, le corps, l’âme, le cœur. On rit. On se remémore quelques souvenirs, puis on oublie, vite, très vite, ce que l’on est, ce que l’on a pu être.
Il n’y a pas une nuit sans un ailleurs. On passe d’un banc à l’autre, d’un trottoir à un autre, d’une avenue à une rue, d’une rue à une ruelle et l’on tente de dormir. Jusqu’à cette nuit-là, quand on est une femme où un malfrat abuse de ce corps. Le sien.
On la violente. On le violente sans demander son avis, sans demander le reste. Intérieurement, le corps bafoué, on vole en éclat. On espère après quelques coups brutaux pouvoir encore respirer et manger. C’est une question de survie.
Cette violence, il faut la fuir. Toujours. Encore. Sans répit. Les nuits qui viennent sont cauchemardesques. Le moindre bruit, on sort de ses gongs presque avec le couteau à la main. On sue comme un porc. Le cœur tambourine martelant la tête d’un écho effroyable.
Jamais un jour ne se ressemble. L’on se fraie un chemin parmi la foule qui ne voit pas ou qui regarde étrangement. De temps en temps, il y a de bonnes gens dans ce monde civilisé. Elles donnent quelques pièces.

La jeune fille court s’acheter à manger et une bouteille de vin top budget qui lui tiendra chaud pendant ses nuits longues et terrorisantes.
Elle court sans cesse la fille de dix-sept ans. Mais la nuit revient toujours. Le violeur va-t-il revenir ? Le violeur, oui mais lequel ?
Cette nuit-là, un proxénète se pointe. Il a l’air menaçant. Il tient un cran d’arrêt entre ses palmes voraces. Il approche du corps démoli. Les jambes semblent s’amollir. Le sol semble se dérober. Il jubile, il salive en prononçant des mots mielleux. Le scélérat veut sa peau. Quelques instants s’écoulent dans un brouillard opaque, puis tout va très vite ; la fille plaquée contre un mur crépi se heurte et reste tétanisée par ce qu’il se passe. Là, un homme, un clochard, sale, s’abat sur lui, puis deux, puis trois viennent l’aider, rouant le malfrat de coups.
Il gît désormais sur le sol, le visage sanguinolent. L’un des hommes la tire par le bras. Il faut partir, vite. Il faut courir. Il faut fuir. On s’enlise dans les ruelles de Paris. On les traverse comme on traverserait des remous tumultueux, marécageux. Et on arrive dans un lieu plus spacieux, ou d’autres clochards, femmes et hommes, sales, puants, les cheveux hirsutes, des visages avinés à la barbe pouilleuse. On s’assied autour d’un feu. Ils lui tendent un bout de pain, un bout de fromage et une bouteille de piquette. On se réchauffe autour de ce feu de joie.
La jeune fille qui découvre ce monde, pense : "je l'ai échappé belle ».
Quant à choisir son trottoir, autant être sur celui des clochards que dans une chambre d'hotel à assouvir ses Messieurs en quête de plaisir.

Ce soir là, dieu était parmi nous et elle était avec dieu.


Dernière édition par Rosacée le Mar 29 Sep 2009 - 22:01, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
francoisdalayrac

avatar

Nombre de messages : 2127
Age : 59
Localisation : Lille
Date d'inscription : 26/03/2007

MessageSujet: Re: Dieu n\'existe pas, la preuve   Dim 20 Sep 2009 - 13:46

Rosacée a écrit:
Je suis allée chercher cela dans les profondeurs de ma bêtise humaine. Sachez que j'ai très bien compris ce que vous avez écrit.
Ce qui m'a fait écrire cela c'est parce que vous avez fini par dire que les clochards, pour la plupart, étaient de véritables ivrognes (je pense qu'il n'y avait pas à rajouter ceci : véritables ivrognes, je trouve que c'est les dénigrer encore plus.

Je te rejoins Rosacée. Quelle compassion pour ceux qui crèvent dehors!

François
Revenir en haut Aller en bas
francoisdalayrac

avatar

Nombre de messages : 2127
Age : 59
Localisation : Lille
Date d'inscription : 26/03/2007

MessageSujet: Re: Dieu n\'existe pas, la preuve   Dim 20 Sep 2009 - 13:48

Tu as raison, vraiment, dieu exagère!

François
Revenir en haut Aller en bas
Sbreccia



Nombre de messages : 5085
Date d'inscription : 04/08/2005

MessageSujet: Re: Dieu n\'existe pas, la preuve   Dim 20 Sep 2009 - 15:16

--- Je pense à trois choses :
- Si Dieu existe : que l'on y croit ou que l'on n'y croit pas un jour ou une nuit dans le firmament du Monde on en aura la preuve, bon gré, mal gré...
- Si Dieu n'existe pas : l'affaire est close
- Si Dieu existe et s'il n'existe pas : il n'en a vraiment rien à glander des querelles religieuses sur LU...
alors je dis : à ta santé Dieu... mdr
Revenir en haut Aller en bas
Alf
Plumoversificateur
avatar

Nombre de messages : 13967
Age : 69
Localisation : TDCDM : Landes
Date d'inscription : 23/06/2005

MessageSujet: Re: Dieu n\'existe pas, la preuve   Dim 20 Sep 2009 - 15:41

À force d'y penser, et d'en discourir, on s'en oublie les uns les autres...
Revenir en haut Aller en bas
lucarne



Nombre de messages : 5259
Age : 52
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 29/01/2009

MessageSujet: Re: Dieu n\'existe pas, la preuve   Dim 20 Sep 2009 - 16:54

Rosacée a écrit:
Dieu est un clochard
Ce sera le titre de ma petite histoire, car Dieu erre parmi et dans les hommes et heureusement que parmi ces quelques hommes, il y a quelques ivrognes assez bons pour compléter la beauté et la bonté de ce monde ingrat. (...)
Ce soir là, dieu était parmi nous et elle était avec dieu.
Tiens... Je m'en vais me bourrer la gueule... parce qu'y a pas que les clochards hein ! tchin
Quant à dieu, s'il était parmi nous, la jeune fille serait-elle à la rue ???
Revenir en haut Aller en bas
http://sisyphe-heureux.blogspot.com/
Rosacée



Nombre de messages : 2122
Date d'inscription : 05/06/2009

MessageSujet: Re: Dieu n\'existe pas, la preuve   Dim 20 Sep 2009 - 18:12

J'espère qu'il a été compris, que ce soir là, dieu s'était le clochard qui était intervenu pour sauver la jeune fille. D'où le titre, justement.
En tous les cas, cela peut sembler ironique. Mais je suis d'accord avec ce que tu dis, Luca.
Et je suis d'accord avec Alf, aussi...

Je trinque avec toi Lucaerne, oui, parce qu'il n'y a pas que des clochards, bien heureux, encore ! tchin
Revenir en haut Aller en bas
lucarne



Nombre de messages : 5259
Age : 52
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 29/01/2009

MessageSujet: Re: Dieu n\'existe pas, la preuve   Dim 20 Sep 2009 - 20:30

Rosacée a écrit:
J'espère qu'il a été compris, que ce soir là, dieu s'était le clochard qui était intervenu pour sauver la jeune fille. D'où le titre, justement.
Mais c'est justement ça qui me gêne Rosacée. Ce soir là, ce clochard était parmi nous et elle était avec le clochard. Ou mieux : ce soir là, un homme était parmi nous et elle était avec un homme.

Et Alf, on peut penser la vie, les "choses" existentielles, sans pour autant s'oublier les uns les autres. J'aurais tendance à penser que le risque est plutôt inverse.
Revenir en haut Aller en bas
http://sisyphe-heureux.blogspot.com/
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Dieu n\'existe pas, la preuve   Dim 20 Sep 2009 - 22:51

lucaerne a écrit:
Et Alf, on peut penser la vie, les "choses" existentielles, sans pour autant s'oublier les uns les autres. J'aurais tendance à penser que le risque est plutôt inverse.

Peut-être a-t-il voulu dire que "sur ce fil" à force de, on oublie que. C'est du moins ainsi que je l'ai compris.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
lucarne



Nombre de messages : 5259
Age : 52
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 29/01/2009

MessageSujet: Re: Dieu n\'existe pas, la preuve   Lun 21 Sep 2009 - 18:26

Romane a écrit:
Peut-être a-t-il voulu dire que "sur ce fil" à force de, on oublie que. C'est du moins ainsi que je l'ai compris.
Pasdrole
Revenir en haut Aller en bas
http://sisyphe-heureux.blogspot.com/
francoisdalayrac

avatar

Nombre de messages : 2127
Age : 59
Localisation : Lille
Date d'inscription : 26/03/2007

MessageSujet: Re: Dieu n\'existe pas, la preuve   Lun 21 Sep 2009 - 19:21

"Et même si dieu existait, il faudrait s'en débarrasser comme disait Bakounine, ce camarade vitamine." Léo Ferré.
Revenir en haut Aller en bas
Farouche

avatar

Nombre de messages : 3203
Localisation : Sud où il fait beau
Date d'inscription : 29/04/2008

MessageSujet: Re: Dieu n\'existe pas, la preuve   Lun 21 Sep 2009 - 19:23

francoisdalayrac a écrit:
"Et même si dieu existait, il faudrait s'en débarrasser comme disait Bakounine, ce camarade vitamine." Léo Ferré.
Pourquoi, s'il existait, il t'embêterait ? mdr
Revenir en haut Aller en bas
http://laurencebarreau.pythonanywhere.com/
francoisdalayrac

avatar

Nombre de messages : 2127
Age : 59
Localisation : Lille
Date d'inscription : 26/03/2007

MessageSujet: Re: Dieu n\'existe pas, la preuve   Lun 21 Sep 2009 - 19:57

Farouche a écrit:
francoisdalayrac a écrit:
"Et même si dieu existait, il faudrait s'en débarrasser comme disait Bakounine, ce camarade vitamine." Léo Ferré.
Pourquoi, s'il existait, il t'embêterait ? mdr

Tel qu'on a voulu m'y faire croire, oui sans doute.

François
Revenir en haut Aller en bas
prescillia

avatar

Nombre de messages : 113
Age : 23
Localisation : LINSELLES
Date d'inscription : 16/10/2009

MessageSujet: Re: Dieu n\'existe pas, la preuve   Ven 16 Oct 2009 - 15:24

sérieux moi je crois en Dieu car j'ai fait une EMI!!!pour ceux qui ne savent pas ce qu'est une EMI, c'est une Expérience de la Mort Imminente...on vit sa mort....j'ai vécu ça alors que j'avais 12ans et la j'en ai 15...... ton âme s'éléve au dessus de ton corps, une dame en robe blanche viens te chercher et te fais traverser un couloir sombre.Tout au bout il y a une lumière blanche super forte et la il y a un Homme qui décide si c'est ton heure ou pas.Pour moi il a décidé que c'était pas mon heure que mes frères avaient encore besoin de moi. tout à coup j'ai retraversé le couloir à pleine vitesse et mon âme est rentrée dans mon corps... quand j'en ai parlé aux psy elles m'ont expliqué que j'avais fait une EMI.
Quand on vit ça, c'est super flippant...
Revenir en haut Aller en bas
Octopus

avatar

Nombre de messages : 240
Age : 28
Localisation : Le coeur toujours tourné vers la verte Eirin
Date d'inscription : 05/03/2009

MessageSujet: Re: Dieu n\'existe pas, la preuve   Ven 16 Oct 2009 - 15:40

Pour réduire les dépenses d'électricité, la CCE (Compagnie Célèste d'Electicité) a décidé que dorénavant, on éteindrait la lumière au bout du tunnel.
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Dieu n\'existe pas, la preuve   Ven 16 Oct 2009 - 15:42

Octopus a écrit:
Pour réduire les dépenses d'électricité, la CCE (Compagnie Célèste d'Electicité) a décidé que dorénavant, on éteindrait la lumière au bout du tunnel.

Octo, t'es en forme, aujourd'hui !

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Octopus

avatar

Nombre de messages : 240
Age : 28
Localisation : Le coeur toujours tourné vers la verte Eirin
Date d'inscription : 05/03/2009

MessageSujet: Re: Dieu n\'existe pas, la preuve   Ven 16 Oct 2009 - 15:47

En forme de quoi ?! J'ai eu un débat il y a quelques temps, concernant la religion, et nous en sommes arrivés à la conclusion que si Dieu a créé l'homme à son image, il y a des millions d'années, Dieu a donc la gueule d'un australopithèque... Ensuite, l'Homme a évolué, Dieu, on ne sait pas...
Revenir en haut Aller en bas
francoisdalayrac

avatar

Nombre de messages : 2127
Age : 59
Localisation : Lille
Date d'inscription : 26/03/2007

MessageSujet: Re: Dieu n\'existe pas, la preuve   Ven 16 Oct 2009 - 16:57

Octopus a écrit:
En forme de quoi ?! J'ai eu un débat il y a quelques temps, concernant la religion, et nous en sommes arrivés à la conclusion que si Dieu a créé l'homme à son image, il y a des millions d'années, Dieu a donc la gueule d'un australopithèque... Ensuite, l'Homme a évolué, Dieu, on ne sait pas...

Pourvu qu'il n'ait pas la mienne d'image!

François
Revenir en haut Aller en bas
ronronladouceur
Prout Chef
avatar

Nombre de messages : 2608
Localisation : ciel nymbé d'étoiles
Date d'inscription : 27/01/2005

MessageSujet: Re: Dieu n\'existe pas, la preuve   Ven 16 Oct 2009 - 17:41

lucaerne a écrit:
Quant à dieu, s'il était parmi nous, la jeune fille serait-elle à la rue ???

C'est en effet une définition de Dieu qui ne tient pas trop la route, surtout qu'on a des exemples par millions...
Revenir en haut Aller en bas
Tryskel
Miserere mei
avatar

Nombre de messages : 9740
Age : 69
Localisation : A l'Ouest d'Avalon
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: Re: Dieu n\'existe pas, la preuve   Sam 17 Oct 2009 - 16:50

C'est pas Dieu qui a crée l'homme, ni quoi que ce soit, c'est l'homme qui c'est crée des dieux, à son image, pour ça qu'ils ont souvent une sale gueule!
Revenir en haut Aller en bas
Rosacée



Nombre de messages : 2122
Date d'inscription : 05/06/2009

MessageSujet: Re: Dieu n\'existe pas, la preuve   Sam 17 Oct 2009 - 22:22

Octopus a écrit:
En forme de quoi ?! J'ai eu un débat il y a quelques temps, concernant la religion, et nous en sommes arrivés à la conclusion que si Dieu a créé l'homme à son image, il y a des millions d'années, Dieu a donc la gueule d'un australopithèque... Ensuite, l'Homme a évolué, Dieu, on ne sait pas...

Ben si, on sait... l'homme a évolué non pas en gardant la gueule d'un australopithèque mais en gardant le cerveau... tout comme Dieu, d'ailleurs...
conclusion : COUPER !

On recommence depuis le début ?

Au commencement il y avait ...

MOI ! Appellez-moi : DIEU !
Je suis votre maître ! Je suis le Maître de l'Universsssssssss !
Oups, j'éteins la télé, j'étais devant Musclor, je m'y suis crue un instant... AngeR

Allez les LU, même vous Vic - tous en choeur avec moi sur :

http://www.coucoucircus.org/da/generique.php?id=262
Revenir en haut Aller en bas
francoisdalayrac

avatar

Nombre de messages : 2127
Age : 59
Localisation : Lille
Date d'inscription : 26/03/2007

MessageSujet: Re: Dieu n\'existe pas, la preuve   Sam 17 Oct 2009 - 22:41

ronronladouceur a écrit:
lucaerne a écrit:
Quant à dieu, s'il était parmi nous, la jeune fille serait-elle à la rue ???

C'est en effet une définition de Dieu qui ne tient pas trop la route, surtout qu'on a des exemples par millions...

J'y pense et si dieu était une jeune fille hein? Ça nous changerait de ce vieillard barbu et chenu qui nous menace de nous couper les roupettes dès que l'on s'en sert!

François
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Dieu n\'existe pas, la preuve   

Revenir en haut Aller en bas
 
Dieu n\'existe pas, la preuve
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
 Sujets similaires
-
» Dieu n\'existe pas, la preuve
» Le Paradis existe...la preuve...
» Est ce que Dieu est un extraterrestre?
» Le pégase existe ...
» Le "point de Dieu" n'existe pas dans le cerveau.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Présentation & Débats :: Paroles et débats :: Religions-
Sauter vers: