Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Dieu n\'existe pas, la preuve

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
gohelan



Nombre de messages : 1086
Date d'inscription : 19/12/2007

MessageSujet: Re: Dieu n\'existe pas, la preuve   Ven 18 Avr 2008 - 23:36

être homme, Ale, c'est pouvoir choisir entre se poser certaines questions ou ne pas se les poser.
Je reviens sur ta logique du début: ce n'est pas parce que les hommes font le contraire de ce que serait Dieu que cela met en cause son existence: leur manière d'agir n'est pas d'imposer le dieu qu'ils vantent, mais de s'imposer eux-mêmes et pervertir à ce point l'image de dieu ne peut avoir comme conclusion son inexistence. Les hommes ne sont hélas pas que des éléments de logique, mais aussi des adeptes de la toute puissance: se servant de l'idée de dieu pour le remplacer.
c'est pourquoi je maintiens: arrêtons de nous poser la question de dieu et posons nous celle de la volonté de puissance des hommes.
Revenir en haut Aller en bas
filo

avatar

Nombre de messages : 8690
Age : 104
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 02/04/2007

MessageSujet: Re: Dieu n\'existe pas, la preuve   Sam 19 Avr 2008 - 0:34

Sage parole, G.O., ça fait du bien.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
L'art est parfois un sale boulot, mais il faut bien que quelqu'un le fasse
Le site Filosphere ** Filographies : photo & design ** Ma musique récente ou inédite ** Musique de la Juste Parole
Revenir en haut Aller en bas
http://filosphere.com
alejandro
Hors catégorie
avatar

Nombre de messages : 1864
Localisation : Au sud du Nord, au nord du Sud, à l'est de l'Ouest et à l'ouest de l'Est.
Date d'inscription : 30/01/2005

MessageSujet: Re: Dieu n\'existe pas, la preuve   Lun 21 Avr 2008 - 12:15

gohelan a écrit:
être homme, Ale, c'est pouvoir choisir entre se poser certaines questions ou ne pas se les poser.

Ah ? qui a dit ça ?

gohelan a écrit:

Je reviens sur ta logique du début: ce n'est pas parce que les hommes font le contraire de ce que serait Dieu que cela met en cause son existence:

Ben, le constat que si les hommes, quoi qu’ils fassent, n’étaient pas là pour en parler, Dieu serait inconnu de tous, nous conduit à l’idée que Dieu puisse exister la condition première est que l’homme existe d’abord et, donc, son comportement et sa façon d’être sont d’une importance primordiale. Or, nous savons désormais que pour que Dieu existe, il faudrait que les barbus ne portent pas de barbe. Donc oui, ce que les hommes font détermine l’existence de Dieu.

gohelan a écrit:

c'est pourquoi je maintiens: arrêtons de nous poser la question de dieu et posons nous celle de la volonté de puissance des hommes.

Moi, contrairement à toi, je suis pour les questions, – et quand c’est possible, pour les réponses – car plus on se pose des questions, plus on est des hommes. La question de Dieu, et la question de la puissance des hommes, pourquoi devraient-elles s’exclure l’une l’autre ? D’ailleurs, ne sont-elles pas liées l’une à l’autre ?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.alexgyg.fr
filo

avatar

Nombre de messages : 8690
Age : 104
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 02/04/2007

MessageSujet: Re: Dieu n\'existe pas, la preuve   Lun 21 Avr 2008 - 12:48

Peut-être justement parce que Dieu n'est pas une question, Alex, mais une tentative de réponse.

alejandro a écrit:
gohelan a écrit:
être homme, Ale, c'est pouvoir choisir entre se poser certaines questions ou ne pas se les poser.
Ah ? qui a dit ça ?
Pourquoi ne serait-ce pas Gohelan lui-même qui le dit ? Cela aurait-il moins de force, de véracité ?
Parce que cela n'aurait pas de référence, parce que ce ne serait point dans des livres ?

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
L'art est parfois un sale boulot, mais il faut bien que quelqu'un le fasse
Le site Filosphere ** Filographies : photo & design ** Ma musique récente ou inédite ** Musique de la Juste Parole
Revenir en haut Aller en bas
http://filosphere.com
francoisdalayrac

avatar

Nombre de messages : 2127
Age : 59
Localisation : Lille
Date d'inscription : 26/03/2007

MessageSujet: Re: Dieu n\'existe pas, la preuve   Jeu 24 Avr 2008 - 11:22

Renord a écrit:
et si Dieu n'existe pas, en conséquent il n'y a pas de Ciel. De toute façon je préfère l'enfer. Hum, ça va être plein la dedans de pêcheurs et pêcheresses : hé hé.

Tout bien considéré, j'aime bien la logique.

Oui, et ça doit sûrement plus rigolo.

Passer l'éternité sur un nuage à chanter des cantiques, bof! D'abord je chante aussi élégament qu'un bataillon de casseroles et je crains les courants d'air!

François
Revenir en haut Aller en bas
francoisdalayrac

avatar

Nombre de messages : 2127
Age : 59
Localisation : Lille
Date d'inscription : 26/03/2007

MessageSujet: Re: Dieu n\'existe pas, la preuve   Jeu 24 Avr 2008 - 11:25

gohelan a écrit:
être homme, Ale, c'est pouvoir choisir entre se poser certaines questions ou ne pas se les poser.
Je reviens sur ta logique du début: ce n'est pas parce que les hommes font le contraire de ce que serait Dieu que cela met en cause son existence: leur manière d'agir n'est pas d'imposer le dieu qu'ils vantent, mais de s'imposer eux-mêmes et pervertir à ce point l'image de dieu ne peut avoir comme conclusion son inexistence. Les hommes ne sont hélas pas que des éléments de logique, mais aussi des adeptes de la toute puissance: se servant de l'idée de dieu pour le remplacer.
c'est pourquoi je maintiens: arrêtons de nous poser la question de dieu et posons nous celle de la volonté de puissance des hommes.

De ces hommes qui se prennent pour des dieux?

François
Revenir en haut Aller en bas
filo

avatar

Nombre de messages : 8690
Age : 104
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 02/04/2007

MessageSujet: Re: Dieu n\'existe pas, la preuve   Jeu 24 Avr 2008 - 12:03

francoisdalayrac a écrit:
De ces hommes qui se prennent pour des dieux?
Justement, oui. Je crois que c'est exactement ce qu'il a voulu dire !

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
L'art est parfois un sale boulot, mais il faut bien que quelqu'un le fasse
Le site Filosphere ** Filographies : photo & design ** Ma musique récente ou inédite ** Musique de la Juste Parole
Revenir en haut Aller en bas
http://filosphere.com
francoisdalayrac

avatar

Nombre de messages : 2127
Age : 59
Localisation : Lille
Date d'inscription : 26/03/2007

MessageSujet: Re: Dieu n\'existe pas, la preuve   Jeu 24 Avr 2008 - 12:17

filo a écrit:
francoisdalayrac a écrit:
De ces hommes qui se prennent pour des dieux?
Justement, oui. Je crois que c'est exactement ce qu'il a voulu dire !

Z avez des noms?

Dieu cause ce soir dans le poste.

Moi, pendant ce temps là, je mécouterai un peu de Mozart tiens. Le concerto pour clarinette et la petite musique de nuit.

Et après je ferai l'amour avec ma déesse.

Parce que je ne suis qu'un homme. Et que ça me suffit.

François
Revenir en haut Aller en bas
filo

avatar

Nombre de messages : 8690
Age : 104
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 02/04/2007

MessageSujet: Re: Dieu n\'existe pas, la preuve   Jeu 24 Avr 2008 - 12:21

Heu... François, "les hommes" dans l'acception globale, et notamment les décideurs (ceux qui décident pour les autres, genre ceux qui imposent des préceptes, religieux ou politiques).
Bref l'humanité (mais ne sommes-nous pas tous un peu responsables de ce qu'est l'humanité ?)

Nous savons que tu ne te prends pas pour un dieu (moi non plus) !

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
L'art est parfois un sale boulot, mais il faut bien que quelqu'un le fasse
Le site Filosphere ** Filographies : photo & design ** Ma musique récente ou inédite ** Musique de la Juste Parole
Revenir en haut Aller en bas
http://filosphere.com
francoisdalayrac

avatar

Nombre de messages : 2127
Age : 59
Localisation : Lille
Date d'inscription : 26/03/2007

MessageSujet: Re: Dieu n\'existe pas, la preuve   Ven 25 Avr 2008 - 10:49

filo a écrit:
Heu... François, "les hommes" dans l'acception globale, et notamment les décideurs (ceux qui décident pour les autres, genre ceux qui imposent des préceptes, religieux ou politiques).
Bref l'humanité (mais ne sommes-nous pas tous un peu responsables de ce qu'est l'humanité ?)

Nous savons que tu ne te prends pas pour un dieu (moi non plus) !

Et puis ici, tout le monde sait bien que je me prendrais plutôt pour un diable mdr

François
Revenir en haut Aller en bas
Tryskel
Miserere mei
avatar

Nombre de messages : 9703
Age : 69
Localisation : A l'Ouest d'Avalon
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: Re: Dieu n\'existe pas, la preuve   Lun 28 Avr 2008 - 20:35

Les hommes n'ont inventé les dieux que pour pouvoir se conduire eux comme ils pensent que les dieux le ferait avec les hommes.
Pour le pouvoir et la toute puissance.
" Dieu" a causé dans le poste, mais côté révelation, c'est pas transcendant, nada...
Si c'est ça les dieux, au secours, je renie même mon paganisme basique!
Revenir en haut Aller en bas
alejandro
Hors catégorie
avatar

Nombre de messages : 1864
Localisation : Au sud du Nord, au nord du Sud, à l'est de l'Ouest et à l'ouest de l'Est.
Date d'inscription : 30/01/2005

MessageSujet: Re: Dieu n\'existe pas, la preuve   Sam 11 Oct 2008 - 20:48

A propos de démonstration :

    "Dieu est, donc l'homme est esclave.
    L'homme est libre, donc il n'y a point de Dieu.
    Je défie qui que ce soit de sortir de ce cercle, et maintenant, choisissons."

    Mikhaïl Aleksandrovitch Bakounine
Revenir en haut Aller en bas
http://www.alexgyg.fr
filo

avatar

Nombre de messages : 8690
Age : 104
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 02/04/2007

MessageSujet: Re: Dieu n\'existe pas, la preuve   Sam 11 Oct 2008 - 22:10

Le problème, c'est que même des non-croyants sont esclaves aussi. Wink

Mais cette phrase est assez pertinente !

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
L'art est parfois un sale boulot, mais il faut bien que quelqu'un le fasse
Le site Filosphere ** Filographies : photo & design ** Ma musique récente ou inédite ** Musique de la Juste Parole
Revenir en haut Aller en bas
http://filosphere.com
nuam

avatar

Nombre de messages : 1029
Age : 38
Localisation : hyperworld
Date d'inscription : 23/04/2007

MessageSujet: Re: Dieu n\'existe pas, la preuve   Mer 11 Mar 2009 - 15:35

alejandro a écrit:
Si des humains cessaient de se poser ne serait-ce qu’une question … seraient-ils encore des humains ?

A mon humble avis, une question qui ne se pose pas est une question qui n’a pas encore été posée ; mais dès lors qu’elle l’a été, soit elle trouve une réponse, soit elle continuera à se poser à tout jamais. Revenir dessus est violer la nature humaine.

puis gohélan disait de cesser de s'interroger s'était aussi du libre arbitre, en gros, faire l'impasse sur l'interrogation sur Dieu et s'interroger sur la vision Nietzschéenne ; la "volonté de puissance".

et moi je dis, certes, questionnons Dieu, mais autrement :

- pourquoi éprouvons-nous le "besoin" qu'il existe ?

- en quoi la volonté de puissance nait-elle de la présupposition de l'existence d'un Dieu ?

- sans DIeu, de quoi l'Homme serait capable, et quelle serait dès lors son évolution possible ?
Revenir en haut Aller en bas
Farouche

avatar

Nombre de messages : 3203
Localisation : Sud où il fait beau
Date d'inscription : 29/04/2008

MessageSujet: Re: Dieu n\'existe pas, la preuve   Mer 11 Mar 2009 - 15:57

nuam a écrit:

puis gohélan disait de cesser de s'interroger s'était aussi du libre arbitre, en gros, faire l'impasse sur l'interrogation sur Dieu et s'interroger sur la vision Nietzschéenne ; la "volonté de puissance".

et moi je dis, certes, questionnons Dieu, mais autrement :

1) pourquoi éprouvons-nous le "besoin" qu'il existe ?

2) en quoi la volonté de puissance nait-elle de la présupposition de l'existence d'un Dieu ?

3)sans DIeu, de quoi l'Homme serait capable, et quelle serait dès lors son évolution possible ?

1) qui te dit que c'est un besoin ? Je n'ai pas besoin de l'ornithorynque,
pourtant je sais qu'il existe. (si nous ne tombons pas dans le "tout n'est qu'illusion" où rien n'existe vraiment)

2) chais pas, je comprends pas bien la question.

3) là aussi, je voudrais bien répondre, mais le Dieu dont tu parles est celui des religions, je crois, pas le mien, et ça, ça change tout.
Revenir en haut Aller en bas
http://laurencebarreau.pythonanywhere.com/
Farouche

avatar

Nombre de messages : 3203
Localisation : Sud où il fait beau
Date d'inscription : 29/04/2008

MessageSujet: Re: Dieu n\'existe pas, la preuve   Mer 11 Mar 2009 - 16:16

A L’ÉVÊQUE QUI M’APPELLE ATHÉE

ATHÉE ? entendons-nous, prêtre, une fois pour toutes.
M’espionner, guetter mon âme, être aux écoutes,
Regarder par le trou de la serrure au fond
De mon esprit, chercher jusqu’où mes doutes vont,
Questionner l’enfer, consulter son registre
De police, à travers son soupirail sinistre,
Pour voir ce que je nie ou bien ce que je crois,
Ne prends pas cette peine inutile. Ma foi
Est simple, et je la dis. J’aime la clarté franche :

S’il s’agit d’un bonhomme à longue barbe blanche,
D’une espèce de pape ou d’empereur, assis
Sur un trône qu’on nomme au théâtre un châssis,
Dans la nuée, ayant un oiseau sur sa tête,
A sa droite un archange, à sa gauche un prophète,
Entre ses bras son fils pâle et percé de clous,
Un et triple, écoutant des harpes, Dieu jaloux,
Dieu vengeur, que Garasse enregistre, qu’annote
L’abbé Pluche en Sorbonne et qu’approuve Nonotte ;
S’il s’agit de ce Dieu que constate Trublet,
Dieu foulant aux pieds ceux que Moïse accablait,
Sacrant tous les bandits royaux dans leurs repaires,
Punissant les enfants pour la faute des pères,
Arrêtant le soleil à l’heure où le soir naît,
Au risque de casser le grand ressort tout net,
Dieu mauvais géographe et mauvais astronome,
Contrefaçon immense et petite de l’homme,
En colère, et faisant la moue au genre humain,
Comme un Père Duchêne un grand sabre à la main ;
Dieu qui volontiers damne et rarement pardonne,
Qui sur un passe-droit consulte une madone,
Dieu qui dans son ciel bleu se donne le devoir
D’imiter nos défauts et le luxe d’avoir
Des fléaux, comme on a des chiens ; qui trouble l’ordre,
Lâche sur nous Nemrod et Cyrus, nous fait mordre
Par Cambyse, et nous jette aux jambes Attila,
Prêtre, oui, je suis athée à ce vieux bon Dieu-là.

Mais s’il s’agit de l’être absolu qui condense
Là-haut tout l’idéal dans toute l’évidence,
Par qui, manifestant l’unité de la loi,
L’univers peut, ainsi que l’homme, dire : Moi ;
De l’être dont je sens l’âme au fond de mon âme,
De l’être qui me parle à voix basse, et réclame
Sans cesse pour le vrai contre le faux, parmi
Les instincts dont le flot nous submerge à demi ;

S’il s’agit du témoin dont ma pensée obscure
A parfois la caresse et parfois la piqûre
Selon qu’en moi, montant au bien, tombant au mal,
Je sens l’esprit grandir ou croître l’animal ;
S’il s’agit du prodige immanent qu’on sent vivre
Plus que nous ne vivons, et dont notre âme est ivre
Toutes les fois qu’elle est sublime, et qu’elle va,
Où s’envola Socrate, où Jésus arriva,
Pour le juste, le vrai, le beau, droit au martyre,
Toutes les fois qu’au gouffre un grand devoir l’attire,
Toutes les fois qu’elle est dans l’orage alcyon,
Toutes les fois qu’elle a l’auguste ambition
D’aller, à travers l’ombre infâme qu’elle abhorre
Et de l’autre côté des nuits, trouver l’aurore ;
O prêtre, s’il s’agit de ce quelqu’un profond
Que les religions ne font ni ne défont,
Que nous devinons bon et que nous sentons sage,
Qui n’a pas de contour, qui n’a pas de visage,
Et pas de fils, ayant plus de paternité
Et plus d’amour que n’a de lumière l’été ;
S’il s’agit de ce vaste inconnu que ne nomme,
N’explique et ne commente aucun Deutéronome,
Qu’aucun Calmet ne peut lire en aucun Esdras,
Que l’enfant dans sa crèche et les morts dans leurs draps,
Distinguent vaguement d’en bas comme une cime,
Très-Haut qui n’est mangeable en aucun pain azime,
Qui parce que deux cœurs s’aiment, n’est point fâché,
Et qui voit la nature où tu vois le péché ;
S’il s’agit de ce Tout vertigineux des êtres
Qui parle par là voix des éléments, sans prêtres,
Sans bibles, point charnel et point officiel,
Qui pour livre a l’abîme et pour temple le ciel,
Loi, Vie, Âme, invisible à force d’être énorme,
Impalpable à ce point qu’en dehors de la forme
Des choses que dissipe un souffle aérien,
On l’aperçoit dans tout sans le saisir dans rien ;
S’il s’agit du suprême Immuable, solstice
De la raison, du droit, du bien, de la justice,
En équilibre avec l’infini, maintenant,
Autrefois, aujourd’hui, demain, toujours, donnant
Aux soleils la durée, aux cœurs la patience,
Qui, clarté hors de nous, est en nous conscience ;
Si c’est de ce Dieu-là qu’il s’agit, de celui
Qui toujours dans l’aurore et dans la tombe a lui,
Étant ce qui commence et ce qui recommence ;
S’il s’agit du principe éternel, simple, immense,
Qui pense puisqu’il est, qui de tout est le lieu,
Et que, faute d’un nom plus grand, j’appelle Dieu,
Alors tout change, alors nos esprits se retournent,
Le tien vers la nuit, gouffre et cloaque où séjournent
Les rires, les néants, sinistre vision,
Et le mien vers le jour, sainte affirmation,
Hymne, éblouissement de mon âme enchantée ;
Et c’est moi le croyant, prêtre, et c’est toi l’athée.


Victor Hugo chinois
Revenir en haut Aller en bas
http://laurencebarreau.pythonanywhere.com/
Ysandre
Nonosse Tradamus dodo


Nombre de messages : 2551
Localisation : Alpha du Centaure, juste à droite
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Dieu n/'existe pas, la preuve   Mer 11 Mar 2009 - 16:32

J'ai eu une éducation religieuse, mais pas trop. Quand j'ai dit a mes parents je m'ennuie a la messe et Dieu sait que je m'ennuie, alors, pourquoi j'irais à la messe ?
je n'y suis plus allée.
Merci maman et papa.
J'ai une bizarre conception de Dieu. Je lui parle et j'imagine qu'il me répond (!) non, pas si fêlée que ça, c'est un dialogue avec ma conscience, et aussi un moyen de rigoler toute seule. Parce que je ne suis pas l'esclave d'un Dieu, parce que je déteste l'autorité imbécile de l'église et de son clergé en core plus con. Mais j'ai mon Dieu a moi ! personnel ! je lui demande des choses parfois en espérant quand même qu'il va m'exhausser ! et s'il ne le fait pas, je l'engueule. Oui, une relation bizarre entre Dieu et moi, moi et moi !
Quand j'ai lu Nietzche, j'ai eu l'impression qu'a travers ce qu'il pensait, je retrouvais des bribes de ce que j'avais imaginé entre Dieu et les hommes. Je me dis qu'il vaut mieux avoir son Dieu personnel a qui l'on parle, que le Dieu de tout le monde (et on est beaucoup !) et qui n'écoute personne ! avec son sonoton, il a un problème de brouhaha !
Revenir en haut Aller en bas
Passionata



Nombre de messages : 1183
Age : 47
Localisation : Isère
Date d'inscription : 16/01/2009

MessageSujet: Re: Dieu n\'existe pas, la preuve   Mer 11 Mar 2009 - 16:36

Ysandre a écrit:
J'ai eu une éducation religieuse, mais pas trop. Quand j'ai dit a mes parents je m'ennuie a la messe et Dieu sait que je m'ennuie, alors, pourquoi j'irais à la messe ?
je n'y suis plus allée.
Merci maman et papa.
J'ai une bizarre conception de Dieu. Je lui parle et j'imagine qu'il me répond (!) non, pas si fêlée que ça, c'est un dialogue avec ma conscience, et aussi un moyen de rigoler toute seule. Parce que je ne suis pas l'esclave d'un Dieu, parce que je déteste l'autorité imbécile de l'église et de son clergé en core plus con. Mais j'ai mon Dieu a moi ! personnel ! je lui demande des choses parfois en espérant quand même qu'il va m'exhausser ! et s'il ne le fait pas, je l'engueule. Oui, une relation bizarre entre Dieu et moi, moi et moi !
Quand j'ai lu Nietzche, j'ai eu l'impression qu'a travers ce qu'il pensait, je retrouvais des bribes de ce que j'avais imaginé entre Dieu et les hommes. Je me dis qu'il vaut mieux avoir son Dieu personnel a qui l'on parle, que le Dieu de tout le monde (et on est beaucoup !) et qui n'écoute personne ! avec son sonoton, il a un problème de brouhaha !

Citation : Le Dieu réel, c'est notre Dieu. Le Dieu des autres est un dieu doctrinal. Malcom de Chazal AngeR
Revenir en haut Aller en bas
Astérisque
"J'étais pas là"
avatar

Nombre de messages : 1549
Date d'inscription : 21/02/2008

MessageSujet: Re: Dieu n\'existe pas, la preuve   Mer 11 Mar 2009 - 16:49

Farouche a écrit:
A L’ÉVÊQUE QUI M’APPELLE ATHÉE
........
Victor Hugo chinois

Ce texte là dégage une puissance... divine?
Gaga
Merci de l'avoir exhumé! A côté certains propos (les miens entre autres, hein) ressemblent à des régurgitations de nouveaux-nés!
mdr
Revenir en haut Aller en bas
sophiesuite

avatar

Nombre de messages : 467
Date d'inscription : 22/01/2009

MessageSujet: Re: Dieu n\'existe pas, la preuve   Mer 11 Mar 2009 - 17:07

Oui je sais pas pourquoi on s'échinerait après ça... il a tout dit Very Happy
chinois
Revenir en haut Aller en bas
Thimothée

avatar

Nombre de messages : 456
Localisation : haute-loire
Date d'inscription : 10/06/2009

MessageSujet: Re: Dieu n\'existe pas, la preuve   Mer 10 Juin 2009 - 17:32

'tain Farouche, tu m'as fait une de ces peurs, j'ai cru que c'était écrit par toi !

Moi je suis croyant, mais pas très crédule... La première proposition du fil ne décrit-elle pas plus l'existence du diable que la non-existence de Dieu ? Il n'y a qu'à chercher à savoir ce qu'il a dit Lui, de tout ça.
Revenir en haut Aller en bas
http://khoan.free.fr/Zefyr/
Farouche

avatar

Nombre de messages : 3203
Localisation : Sud où il fait beau
Date d'inscription : 29/04/2008

MessageSujet: Re: Dieu n\'existe pas, la preuve   Mer 10 Juin 2009 - 18:57

Thimothée a écrit:
'tain Farouche, tu m'as fait une de ces peurs, j'ai cru que c'était écrit par toi !
mdr mdr
Si seulement...
Revenir en haut Aller en bas
http://laurencebarreau.pythonanywhere.com/
Thimothée

avatar

Nombre de messages : 456
Localisation : haute-loire
Date d'inscription : 10/06/2009

MessageSujet: Re: Dieu n\'existe pas, la preuve   Dim 14 Juin 2009 - 18:29

Citation :
"L'objectif est d'atteindre la vérité vraie".
Au moins, c'est déjà postuler son existence. Où va se loger la foi c'est dingue... Wink

J'ai pris la peine de relire le début de la proposition calmement. Sa rhétorique
est humoristique. Que dire de ceux qui promeuvent la paix, la joie et l'amour sans barbe, comme Mère Térésa, et de ceux qui promeuvent la haine la violence et le crime avec une moustache et sans Dieu, comme Hitler ?

De plus il peut y avoir Dieu qui à travers des saints des sages et des justes promeut la paix la joie et l'amour, et il peut y avoir des idiots qui n'ont rien compris et croient promouvoir Dieu par le deuil le sang et les larmes.

"Vous connaîtrez le bien ET le mal." C'est la promesse du serpent de la génèse. Et c'est le cas dans nos vies. On a tous envie de bien faire, mais parfois au résultat on a honte de ce qu'on a fait. Deux volontés antinomiques semblent se partager notre fors intérieur. "Je ne fais pas le bien que je voudrais faire, et je fais le mal que je ne voudrais pas" écrit St Paul. Autrement dit, toi, moi lui et les autres sommes victimes d'une forme de duplicité qui nous est inhérente et qui interdit toute approche partielle, et par là même partiale, de la question. Le serpent n'a donc pas menti ! Nous connaissons bel et bien TOUS le bien et le mal. Toi comme moi.

Donc l'existence du mal ne prouve pas l'inexistence de Dieu, il prouve seulement l'existence du mal. (Par induction, l'existence du mal induit celle du bien. En effet, désirer qu'on ne pille viole et tue au nom du bien est un désir moral d'amour) C'est dans ton exposé même. Dieu parle déjà par là même dans TON EXPOSE !
De plus, cette opposition du bien et du mal en nous nous ouvre, excusez du peu la possibilité de: la liberté ontologique, du choix, de la responsabilité, de la conscience, bref la possibilité d'être autre chose que des robots programmés pour faire le bien mécaniquement: des êtres sans liberté, c'est à dire sans existence propre, c'est à dire des êtres sans aucune spiritualité. Car être libre et être spirituel sont deux réalités qui DANS LE FOND sont parfaitement synonymes.

Déjà là, l'horizon offert à travers ces propos maladroits que je dépose ici prend un peu plus d'ampleur...Pour ne pas dire de hauteur. Wink

On oublie un détail quand on parle de Dieu, c'est que le monde est rempli de dieux de toutes sortes. Il y a les innombrables divinités Hindoues escortées d'une foultitude d'hypostases ou d'avatars, auxquels s'ajoutent les dieux de toutes les autres religions, connues ou non, depuis Bélénos et les dieux pénates Romains, jusqu'au grand manitou, les dieux du naturalisme, de l'animisme, enfin bref, un beau bestiaire...
Paul lui-même écrit "il y a toutes sortes de dieux dans le monde". (1 cor 8;5)

Donc dire "Dieu" n'existe pas veut dire textuellement "Zeus n'existe pas". Car "Dieu" en Grec, ça donne "Zeus". Moi non plus je ne crois pas en Zeus, ainsi tu peux être rassuré.
Alors précise et si possible à fond: quand tu dis "Dieu" n'existe pas, pour toi, qu'est-ce qui n'existe pas au juste ? Quel est le contenu de cette absence dont toi-même semble souffrir en te plaignant de tels et tels comportements ?


Dernière édition par Thimothée le Dim 14 Juin 2009 - 20:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://khoan.free.fr/Zefyr/
Ysandre
Nonosse Tradamus dodo


Nombre de messages : 2551
Localisation : Alpha du Centaure, juste à droite
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Dieu n'existe pas, la preuve   Dim 14 Juin 2009 - 20:16

Non ! Dieu n'existe pas. Même les dieux qu'on invente.
Revenir en haut Aller en bas
Thimothée

avatar

Nombre de messages : 456
Localisation : haute-loire
Date d'inscription : 10/06/2009

MessageSujet: Re: Dieu n\'existe pas, la preuve   Dim 14 Juin 2009 - 20:24

J'ai un peu rallongé le texte du dessus.

Il faut parfois ne pas prendre ses désirs pour des réalités. S'il est, il ne cessera pas d'être parce que tu n'en as pas envie, et s'Il n'est pas, il n'existera pas parce que ça me plait. D'où l'importance d'un effort de connaissance persévérant dans ce domaine et le refus de toute pétition de principe commode, mais dépourvue d'arguments...
Je n'essaie pas ici de convaincre, mais de donner à réfléchir, avec plus ou moins de bonheur c'est vrai.
Conviens avec moi que le titre du fil appelle à réaction... Si on veut éviter tout débat, il ne faut pas prendre le risque de s'exposer à une réflexion différente. C'est un thème que j'adore, donc je m'y colle. Qui sait au bout d'un mois ce que ce fil pourrait devenir ? Wink
J'ajoute que je suis tout aussi bien disposé à me taire si ordre m'en est donné, mais ce serait paradoxal de la part de gens qui, comme moi, n'aiment pas la censure.
Le "Non ! Si ! Non ! Si ! Non, ! Si !" Ne constitue pas un dialogue fécond mais un crépage de chignon à peine digne de la maternelle...Non ?
L'affirmation de l'inexistence de Dieu ne m'énerve pas le moins du monde, mais j'aime à essayer de secouer la pulpe du fond de ce genre de problème.
Le fait est que la vie et la conscience existent, et qu'elles ne sortent pas de la supérette du coin. Alors ?
Le fait est surtout que nous vivons comme si nous étions éternels...
Les faits le démontrent: la seule chose qu'on ne trouve nulle part dans l'univers, c'est le néant... Puisqu'il y a, il ne peut pas ne pas y avoir.
(Parménide)
Revenir en haut Aller en bas
http://khoan.free.fr/Zefyr/
Ysandre
Nonosse Tradamus dodo


Nombre de messages : 2551
Localisation : Alpha du Centaure, juste à droite
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Dieu n'existe pas, la preuve   Dim 14 Juin 2009 - 20:41

Bonsoir Thimotée.
Parfois, on s'invente des dieux, pour se rassurer, mais quand ils se montrent tout bêtement humains, on n'y croit plus !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Dieu n\'existe pas, la preuve   

Revenir en haut Aller en bas
 
Dieu n\'existe pas, la preuve
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
 Sujets similaires
-
» Dieu n\'existe pas, la preuve
» Le Paradis existe...la preuve...
» Est ce que Dieu est un extraterrestre?
» Le pégase existe ...
» Le "point de Dieu" n'existe pas dans le cerveau.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Présentation & Débats :: Paroles et débats :: Religions-
Sauter vers: