Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le blog de Raoul Marc Jennar

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
alejandro
Hors catégorie
avatar

Nombre de messages : 1868
Localisation : Au sud du Nord, au nord du Sud, à l'est de l'Ouest et à l'ouest de l'Est.
Date d'inscription : 30/01/2005

MessageSujet: Le blog de Raoul Marc Jennar   Mar 22 Avr 2008 - 23:45

J’apprends que Raoul-Marc Jennar ouvre un blog, ce qui est une bonne nouvelle.

Jennar s’est longtemps penché sur les labyrinthe de la législation et réglementation européenne pour nous éclairer, nous pauvres profanes de l’euro-technocratie sur sa dérive libérale. Son livre, Europe, la trahison des élites, est un livre qu’il faut avoir lu. Le Non au TCE lui doit beaucoup.

http://rmjennar.free.fr/
Revenir en haut Aller en bas
http://www.alexgyg.fr
Vilain
Nain de Jourdain
avatar

Nombre de messages : 9160
Date d'inscription : 20/02/2004

MessageSujet: Re: Le blog de Raoul Marc Jennar   Mer 23 Avr 2008 - 0:06

C'est une excellente nouvelle..;merci!
Revenir en haut Aller en bas
alejandro
Hors catégorie
avatar

Nombre de messages : 1868
Localisation : Au sud du Nord, au nord du Sud, à l'est de l'Ouest et à l'ouest de l'Est.
Date d'inscription : 30/01/2005

MessageSujet: Re: Le blog de Raoul Marc Jennar   Mer 3 Sep 2008 - 5:20

Histoire de rappeler l'existence du blog de Raoul Marc Jennar.

Dans cet article il décrit comment le capitalisme s'accommode fort bien des dictatures communistes en Chine, au Viêt-Nam, là, pourtant, où presque 60.000 soldats américains se sont fait tuer pour faire reculer le communisme, justement (sans oublier, quand même, 1.250.000 combattants et 4 millions et demi de civils vietnamiens).



    Le capitalisme et la démocratie

    Un système électoral qui favorise le parti dominant, une Justice qui criminalise les actes d’opposition politique et consacre le délit d’opinion, une presse sous contrôle, une adhésion sans réserve au capitalisme, une alliance inconditionnelle avec les USA, tel est le régime mis en place à Singapour par Lee Kuan Yew, qui en fut le premier ministre pendant 31 ans. Lorsqu’il est sorti de charge, il est devenu conseiller du gouvernement communiste du Vietnam, qui venait de décider de passer à l’économie de marché et présentait sa candidature à l’Organisation Mondiale du Commerce. Le principal conseil de Lee Kuan Yew aux communistes vietnamiens fut : « surtout ne modifiez rien à votre régime politique ; il garantit la stabilité indispensable pour les investisseurs étrangers. »

    Cette anecdote, Harold Meyerson, aurait pu la rappeler dans l’article qu’il vient de publier dans le Washington Post sous le titre « Pourquoi étions-nous au Vietnam ?» (9 juillet 2009).

    Il observe que faire des affaires en Chine implique de plus en plus un coût. Un nouveau code du travail est imposé aux patrons. De nombreux hommes d’affaires américains présents en Chine ont mis en garde contre ce code du travail. La Chambre de Commerce US de Shanghai s’y est même opposée catégoriquement. Ce code reflète les inquiétudes des autorités chinoises face aux effets dévastateurs du capitalisme sauvage qui menacent la stabilité sociale du pays. Elles ont décidé d’imposer aux employeurs de signer et de respecter un contrat avec chaque salarié. Mais c’est déjà trop pour les multinationales occidentales.

    Une étude citée par l’auteur constate un intérêt nouveau de ces firmes pour le Vietnam. Des multinationales comme la japonaise Canon ou l’américaine Hanesbrands s’implantent à Hanoi. Les investissements étrangers directs ont augmenté de 136% en 2006-2007 au Vietnam pour 14% en Chine. Pourquoi le Vietnam et non la Thaïlande demande l’auteur de l’article qui observe que dans ces deux pays les ouvriers gagnent un salaire identique qui équivaut au quart de ce que gagnent leurs collègues chinois ? La réponse est venue de Laurence Shu, la directrice financière de Texhong, un des leaders mondiaux dans le secteur du coton, : « le communisme signifie davantage de stabilité. »

    Comme la Chine, le Vietnam interdit les syndicats indépendants. Comme la Chine, le Vietnam interdit le pluralisme politique et la liberté d’expression. Harold Meyerson ne reproche pas aux Vietnamiens cette arrivée du capitalisme globalisé qui, dit-il, ira dans des pays plus pauvres le jour où le Vietnam à son tour exigera un minimum de législation sociale et des salaires plus élevés. Mais il constate qu’aujourd’hui, les hommes d’affaires américains préfèrent le Vietnam communiste à des pays plus ou moins démocratiques comme la Thaïlande ou les Philippines. Et l’auteur pose la question : n’est-ce pas pour prévenir l’extension du communisme que 58.000 Américains sont morts au Vietnam ?

    Meyerson réfute par l’exemple de la Chine l’affirmation selon laquelle l’économie de marché pousse vers la démocratie. Il observe qu’au contraire des millions de travailleurs sous payés et mal traités sont mis en concurrence et piégés entre un capitalisme globalisé et un communisme répressif. Ils sont en outre utilisés pour faire pression sur les travailleurs des pays développés priés, par le chantage à l’emploi, de renoncer à leurs acquis sociaux.

    Il conclut que les 58.000 soldats morts au Vietnam ne sont pas morts pour la démocratie, mais pour que le capitalisme triomphe partout, y compris dans des régimes se réclamant du communisme. Et c’est bien le cas.

    RMJ
Revenir en haut Aller en bas
http://www.alexgyg.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le blog de Raoul Marc Jennar   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le blog de Raoul Marc Jennar
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Marc Lévy
» LE VOLEUR D'OMBRES de Marc Levy
» LES ENFANTS DE LA LIBERTE de Marc Levy
» [Villard, Marc] Les doigts rouges
» Jean-Marc Pagan.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Présentation & Débats :: Paroles et débats :: Société, Politique-
Sauter vers: