Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Je me fous des Jeux Olympiques

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Tryskel
Miserere mei
avatar

Nombre de messages : 9703
Age : 69
Localisation : A l'Ouest d'Avalon
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: Je me fous des Jeux Olympiques   Lun 28 Avr 2008 - 19:45

Plutôt je voudrais bien pouvoir les ignorer, le sport c’est pas mon truc et je laisse les médailles à ceux qui courent aprés...

Mais ils sont envahissants! Surtout cette année où on les a offert sur un plateau d’argent (dans tous les sens du terme) aux chinois, au gouvernants et investisseurs, financiers, industriels chinois plus exactement. parce que le “pékin” de base chinois; qui en sera exclu; les Jeux Olympiques et leurs “retombées” il s’en fout aussi, ce qui le préoccupe actuellement c’est savoir comment il pourra payer son riz quotidien...

Les Jeux Olympiques sont un concours sportif pentérétique (qui a lieu tous les 4 ans) organisés entre les cités antiques en l’honneur de Zeus Olympien.
Attestés en tant que tel pour la 1ère fois en 776 avant JC, ils disparaissent en 393 aprés l’edit de Théodose ordonnant l’abandon du culte de la religion grecque. Les jeux ”manifestations païennes” alors que la religion, même si les épreuves sont placées sous l’égide de Zeus est le dernier souci des athlétes et organisateurs, sont sacrifiés au christianisme qui réprouve tous les spectacles comme distrayant l’esprit de l’adoration de Dieu. Pour faire bonne mesure, Théodose II, en 426 fait incendier les installations d’Olympie...
Ce sont des jeux panhelléniques auxquels participent des athlétes de toutes les cités, une période de trève dans les guerres incessantes que se menaient ces cités rivales.

Rêvons un peu: pendant la période des Jeux 2008, on proclame la trève mondiale et on suspend toutes les guerres dans le monde entier, les chinois libèrent tous les prisonniers politiques... Là, au moins, ils serviraient à quelque chose!

La “Grèce” est un ensemble de cités souveraines, qui ont chacune leur type de gouvernement, et se detestent cordialement, la rivalité la plus célèbre est celle entre Athéne et Sparte que tout oppose surtout la volonté d’hégémonie sur toute la Grèce.
La gloire que s’attire une cité qui compte plusieurs champions olympiques est considérable. Sparte se taille la part du lion, loin devant Athénes...
Le chauvinisme sportif (tient, c’est pas une invention moderne?) pousse à des manoeuvres qu’on connaît bien: débauchage d’athlètes auxquels on offre des récompenses, corruption: les athlètes qui en étaient convaincus sont condamnés à payer une amende laquelle sert à ériger des statues de Zeus en bronze.
Les femmes sont exclues des jeux, même pour y assister. Elles ont les leurs, les Jeux Héréens 15 jours aprés (mais l’histoire ne dit pas si les hommes étaient interdits d’assistance aux jeux des femmes).
. Vu l’importance des enjeux, dopage, tricherie, corruption des arbitres sont déjà monnaie courante, le Serment Olympique est donc institué en 388 avant JC.
Les récompenses sont une courronne d’olivier sauvage (le laurier c’est pour les jeux Phytiques), et seul le premier compte, les grecs ne distribuent pas de prix aux second et troisième. Mais de retour dans sa cité, le vainqueur reçoit une récompense en argent, des rentes ou exemption diverses, courrir, ça rapporte déjà plus que la noble victoire sportive...
Et contrairement à une légende tenace, les champions ne sont pas des amateurs, mais des athlétes professionnels surentraînés dont certains finissent confortablement leur vie ou deviennent entraîneurs. Non, rien de nouveau sous le soleil d’Olympie ou de Pékin...

Il faut attendre 1896 pour que les Jeux Olympiques ressucités par Pierre de Coubertin fassent leur retour. Pour lui le sport est fondamental dans le développement de l’individu, une idée qu’on retrouve dans la promotion de l’hygiène de vie et du plein air dés les années 30, cette fois pour tout le monde, le bon peuple doit s’oxygéner.
Les femmes qui n’ont pas “les muscles” sont exclues des premiers jeux, mais elles font leur entrée dés les suivants à Paris en 1900.
“ Une olympiade femelle serait impratique, ininteressante, inesthétique et incorrecte. le véritable héros olympique est à mes yeux l’adulte mâle individuel. Les JO doivent être réserver aux hommes, le rôle des femmes est avant tout de couronner les vainqueurs” Pierre de Coubertin lors des jeux Olympiques de Stockholm en 1912.
Rien de surprenant pour l’époque ni de la part d’un personnage complexe ardent colonialiste:
“ La théorie de l’égalité des droits pour toutes les races humaines conduit à une ligne politique contraire à tout progrés colonial. Sans naturellement (quand même...) s’abaisser à l’esclavage ou même à une forme adoucie du servage, la race supèrieure (c’est nous..) à parfaitement raison de refuser à la race infèrieure (c’est eux...) certains privilèges de la vie civilisée.” Pierre de Coubertin, 1901.
C’est vrai quoi, ça l’aurait mal fichu si des négres ou asiatiques de nos belles colonies avaient battu nos beaux athlétes blancs dans les stades! Déjà qu’un nègre a eu l’audace de gagner devant Hitler, mais il était d’abord américain!
Un état d’esprit certes atténué mais qui m’a génée dans la présentation des “petits clubs” africains pour la Coupe du Monde de foot (non, ça m’interesse pas non plus), , on les laissait faire joujou en ouverture mais en disant ouvertement qu’ils n’avaient aucune chance, choquant ou cynique, ils ont pas les moyens...

Alors nous ressortir le Sport” --- ethymologiquement: jeu, amusement, emprunté à l’ancien français “ se déporter`= s’amuser”--- noble et pur, dégagé de toutes idéologies ou interêt, c’est nous prendre pour des cons, qui y croit encore?
Ca n’a JAMAIS été ça!
Et ce ne sont pas les nageurs qui couinent parce qu’ils n’ont pas la super combinaison miracle qui me démentiront!
Athlétes déjà priés de la boucler sur ce qui n’est pas “sport”, qui seront surveillés comme le lait sur le feu sous pretexte de “protection”, on sait jamais avec les terroristes, des fois que des moines thibétains mettent le feu au stade. Au fait y’a des athlétes thibétains aux Jeux? Qui ne pourront pas quitter le village olympique...
D’ici à ce qu’on les prie (discrétement) de pas trop en faire pour laisser un max de médailles d’or aux chinois qui sinon seraient trés fâchés et pourraient ne plus signer de mirifiques contrats...
J’éxagère? Prouvez le!

“La Chine est un grand peuple qui a droit aux jeux”, le peuple chinois peut être...
Les jeux sont aussi totalement dévoyés que possible, mais les “Enjeux” sont si énormes qu’on est prêts à toutes les bassesses.

“ Le peuple français est un grand peuple qui ne méritent pas que ses dirigeants aillent pour s’excuser bassement lècher le cul des dirigeants totalitaires de la Chine qui se pourlèchent de cet exercice et les prennent pour des carpettes.” Ca c’est de moi...
Faudrait leur expliquer aux chinois qu’on est en démocratie, et que même si les manifs en leur forme ont été quelque peu discutables, on fait ce qu’on veut chez nous, même si ils ont fait la police...
Et leurs athlétes sont “fabriqués” dans des usines exprés pour, même qu’on leur demande pas s’ils veulent être athlétes, c’est ça le Sport???
Revenir en haut Aller en bas
alejandro
Hors catégorie
avatar

Nombre de messages : 1864
Localisation : Au sud du Nord, au nord du Sud, à l'est de l'Ouest et à l'ouest de l'Est.
Date d'inscription : 30/01/2005

MessageSujet: Re: Je me fous des Jeux Olympiques   Mar 29 Avr 2008 - 4:50

Je n’ai pas de théorie particulière sur le sport, j’ai quand même été amené à me dire deux ou trois petits trucs à ce sujet. Et d’abord sur la nature du sport qui, à mon sens, répond à deux caractéristiques fondamentales :

La première est que le sport est un jeu. Il me semble que tous les mammifères supérieurs jouent, cela fait partie de l’apprentissage de la vie. Il y a néanmoins quelque chose de particulier à l’être humain, c’est que ses jeux ont des règles et imposent des contraintes ; par exemple, le fait qu’au foot on n’ait pas le droit de prendre le ballon avec les mains, ce qui renvoie peut-être, et même probablement, j’ai envie de dire, au mode de fonctionnement des sociétés humaines.

La deuxième caractéristique fondamentale du sport tient au fait qu’il s’agit d’un spectacle. Ce ne sont pas les anciens Grecs qui ont inventé le sport et on n’avait pas besoin d’eux pour le réinventer (jeux de balle chez les Aztèques, les tournois médiévaux) ; mais c’est vrai aussi pour le théâtre. Pourtant, l’héritage de l’esprit olympique comme du théâtre, on le fait remonter aux cités grecques. Est-ce un hasard ? Aristote a théorisé, pour le théâtre, le phénomène de catharsis, c’est-à-dire, le fait que le public, en assistant au déchaînement des passions sur scène, purge son propre trop-plein de passions et en est soulagé. Au théâtre, et maintenant au cinéma, on connaît également le phénomène d’identification qui est également manifestement à l’œuvre dans les grands évènements sportifs ; et, à croire ce que tu nous dis, c’était déjà le cas dans l’Antiquité.

Sans pouvoir présenter d’idée très claire ni très structurée, il me semble que le sport renvoie à des choses profondément ancrées, sociologiquement et psychologiquement. Bien sûr, l’idéal olympique, le fair play n’a jamais existé autrement que comme idéal – comme tant d’autres idéaux –. Si le jeu chez les humains est caractérisé par les règles, le viol et la transgression de ces règles caractérisent tout autant le sport. C’est humain, tellement humain …
Revenir en haut Aller en bas
http://www.alexgyg.fr
Tryskel
Miserere mei
avatar

Nombre de messages : 9703
Age : 69
Localisation : A l'Ouest d'Avalon
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: Re: Je me fous des Jeux Olympiques   Mar 29 Avr 2008 - 15:01

D'ac avec toi Alex, le sport est un jeu et devrait le rester.
Le jeu est formateur, c'est vrai tous les petits animaux jouent, c'est une éducation.
Mais on est passé du "plaisir/ jeu" au spectacle qui déchaîne des passions discutables et est confisqué au profit des "pros" et de leurs sponsors qui pensent tiroir caisse et non "jeu".
Non, les grecs n'ont rien inventé et en tant qu'historienne ça m'énerve de voir occulté des pans entiers de civilisation au profit d'une idéologie qui veut que nous europeéens devions tout à l'Antiquité gréco/romaine...

Petit détail: chez les Aztéques, le vainqueur d'un jeu de balle était sacrifié...
Revenir en haut Aller en bas
Tryskel
Miserere mei
avatar

Nombre de messages : 9703
Age : 69
Localisation : A l'Ouest d'Avalon
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: Re: Je me fous des Jeux Olympiques   Jeu 2 Aoû 2012 - 20:51


Il y a 4 ans, je râlais contre les JO.

Persiste et signe (j'ai pas évolué AngeR ):

http://www.marianne2.fr/Le-fantome-de-Coubertin-et-une-mystique-d-extreme-droite-planent-sur-les-JO_a221317.html

C'est un peu long et vous êtes en vacances, mais à lire, c'est éclairant (mis à part le vocabulaire un peu cucul- ignoble, infâme et autres termes qui n'apportent rien de plus au propos fort en lui même).
Le CIO, ferme les yeux sur les politiques et options humaines (contre humaines) des pays organisateurs et participants, sur le fric brassé, bref, sur tout ce qui peut ternir la "Glorieuse image du sport".
Faut faire de peine à personne, non plus aux chaînes TV et aux gogos qui regardent en croyant encore à quelque chose de "glorieux" là dedans!


Précision:Le terme "gogos" n'insulte pas ceux qui victimes de la propagande et de la décérébration croient encore à une certaines noblesse, et se font avoir jusqu'à l'idéologie, mais souligne qu'ils se font avoir!
Revenir en haut Aller en bas
MBS

avatar

Nombre de messages : 8144
Age : 53
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 31/10/2007

MessageSujet: Re: Je me fous des Jeux Olympiques   Jeu 2 Aoû 2012 - 21:41

Je dois être un super-gogo alors... L'ancien futur journaliste sportif et l'étudiant qui voulait faire une thèse sur le sport en Haute-Garonne sont accros... J'ai même assuré la partie de la formation pour le concours de Sciences Po Toulouse cette année (les deux thèmes étaient le sport et la religion) consacré au sport.

Tout ça pour dire qu'il ne faut pas être trop critique envers le sport dans mes parages... AngeR

Mais étudier le sport (son histoire comme son rôle aujourd'hui par exemple dans la mondialisation) c'est un bon moyen de pénétrer les idéologies, les régimes politiques, les cultures, les flux divers et variés etc... Y compris en regardant les JO...

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
pour vos commentaires : http://liensutiles.forumactif.com/vos-textes-longs-feuilletons-romans-pieces-f5/mbs-commentaires-t13327.htm

pour entrer dans mon univers : http://fiona.toussaint.free.fr
Revenir en haut Aller en bas
http://fiona.toussaint.free.fr
Tryskel
Miserere mei
avatar

Nombre de messages : 9703
Age : 69
Localisation : A l'Ouest d'Avalon
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: Re: Je me fous des Jeux Olympiques   Ven 3 Aoû 2012 - 17:10

MBS a écrit:
Tout ça pour dire qu'il ne faut pas être trop critique envers le sport dans mes parages... AngeR

Mais étudier le sport (son histoire comme son rôle aujourd'hui par exemple dans la mondialisation) c'est un bon moyen de pénétrer les idéologies, les régimes politiques, les cultures, les flux divers et variés etc... Y compris en regardant les JO...

Tu as compris que ce n'est pas le "sport" en tant que tel contre lequel je m'emporte. j'ai également le plus grand respect pour les toulousains : O, mon païs, ô Toulouse...
précaution élémentaire par les temps qui courent où on ne peut plus émettre une remarque "contre" sans se mettre les "pour" à dos! J'vous jure, le métier de râleur pro devient dangereux! mdr

Pénétrer les idéologies, c'est juste ça, et ça remonte à des, en fait à l'origine de toutes compétions sportives, les athlètes grecs loués pour leur "amateurisme" étaient souvent des pros dont les cités s'offraient les services pour se faire mousser face à leurs rivales qui en faisaient autant...
Aujourd'hui le "Paris/ St Germain" est propriété du Quatar qui paie à prix d'or des tapeurs de ballon de toutes nationalité, et nos nationaux vont se faire payer ailleurs! mais on conserve l'étiquette "Paris"!
L'esprit de compétition a gangrené d'abord, puis comme il faut motiver les compétiteurs pour qu'ils se défoncent (dans tous les sens du terme) le fric est arrivé...
Plus je reviens sur les années 30 (qui ne m'intèressaient pas outre mesure avant) plus je constate que les idéologies totalitaires sont nées sur un terreau favorable, entre l'hygiènisme, les thèses racistes, le sport salvateur, les camps de jeunesse... le début du culte du corps, viril bien sûr. Tout était en place...

Quand on me demande si je fais du sport je réponds: "Non, je marche , je nage, un peu de vélo", petit pieds/ bras, à mon rythme, ben on me répond: "Vous voyez bien que vous faites du sport!" grrrrrrrrrrr mdr
Revenir en haut Aller en bas
MBS

avatar

Nombre de messages : 8144
Age : 53
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 31/10/2007

MessageSujet: Re: Je me fous des Jeux Olympiques   Ven 3 Aoû 2012 - 17:13

Tu connais la phrase de Churchill quand on lui demandait le secret de sa longévité : "No sport !"

Sauf qu'en ces jeunes années, il était un acharné de polo...

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
pour vos commentaires : http://liensutiles.forumactif.com/vos-textes-longs-feuilletons-romans-pieces-f5/mbs-commentaires-t13327.htm

pour entrer dans mon univers : http://fiona.toussaint.free.fr
Revenir en haut Aller en bas
http://fiona.toussaint.free.fr
JoK
Poulet branché


Nombre de messages : 4997
Date d'inscription : 18/07/2006

MessageSujet: Re: Je me fous des Jeux Olympiques   Ven 3 Aoû 2012 - 17:18

Le polo c'est pas un sport, mais un vêtement.
Revenir en haut Aller en bas
MBS

avatar

Nombre de messages : 8144
Age : 53
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 31/10/2007

MessageSujet: Re: Je me fous des Jeux Olympiques   Ven 3 Aoû 2012 - 19:03

T'as déjà essayé de faire entrer un cheval dedans ?...

mdr

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
pour vos commentaires : http://liensutiles.forumactif.com/vos-textes-longs-feuilletons-romans-pieces-f5/mbs-commentaires-t13327.htm

pour entrer dans mon univers : http://fiona.toussaint.free.fr
Revenir en haut Aller en bas
http://fiona.toussaint.free.fr
Tryskel
Miserere mei
avatar

Nombre de messages : 9703
Age : 69
Localisation : A l'Ouest d'Avalon
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: Re: Je me fous des Jeux Olympiques   Ven 3 Aoû 2012 - 20:36

Attention: ceci n'est pas une pub mais du sponsoring, qui est comme chacun sait totalement désintéressé! Nous sommes dans la grande et noble aventure gratuite du SPORT! mdr




Je sais pas si Mr Lauren existe, et au cas où s'il a pratiqué un sport, mais les fringues ça recycle bien les sportifs trop vieux (30/40 balais) pour la compet très haut niveau, un certain crocodile peut vous en parler!
La thalasso aussi ça marche bien. Louison Bobet qui n'a jamais connu une selle de cheval, a fondé le premier centre à Quiberon dès la fin des années 50...

Précision pour MBS: ceci n'est pas une critique négative mais un constat historique... Cauchemard mdr
Revenir en haut Aller en bas
MBS

avatar

Nombre de messages : 8144
Age : 53
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 31/10/2007

MessageSujet: Re: Je me fous des Jeux Olympiques   Ven 3 Aoû 2012 - 21:43

Louison Bobet a eu des problèmes de selle mais le cheval n'y était pour rien...

mdr

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
pour vos commentaires : http://liensutiles.forumactif.com/vos-textes-longs-feuilletons-romans-pieces-f5/mbs-commentaires-t13327.htm

pour entrer dans mon univers : http://fiona.toussaint.free.fr
Revenir en haut Aller en bas
http://fiona.toussaint.free.fr
rizlabo
Saigneur des Grands Crus
avatar

Nombre de messages : 7973
Localisation : Poireaux et blaireaux, it's my way
Date d'inscription : 05/04/2005

MessageSujet: Re: Je me fous des Jeux Olympiques   Sam 4 Aoû 2012 - 9:47

Très bien, cet article de Marianne...
Revenir en haut Aller en bas
blue note

avatar

Nombre de messages : 8002
Age : 53
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: Je me fous des Jeux Olympiques   Lun 6 Aoû 2012 - 0:32

Tout à fait d'accord, l'article est vraiment bien ficelé et très éclairant.
Je ne regarde pas le sport moi non plus, trys. Je n'y vois aucun intérêt. J'en fait, ça suffit à mon bonheur.
Revenir en haut Aller en bas
http://eaux-douces.bloxode.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Je me fous des Jeux Olympiques   

Revenir en haut Aller en bas
 
Je me fous des Jeux Olympiques
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» maroc independant : jeux olympiques de tokyo 1964
» Jeux olympiques sur HD Suisse
» Je me fous des Jeux Olympiques
» Giroro... Dans Mario et Sonic et les jeux Olympiques ?
» GAFI RACONTE - GAFI AUX JEUX OLYMPIQUES de Danièle Fossette et Mérel

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Présentation & Débats :: Paroles et débats :: Société, Politique-
Sauter vers: