Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 L'amour en trois dimensions

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 5, 6, 7 ... 10, 11, 12  Suivant
AuteurMessage
Romane
Administrateur


Nombre de messages : 91113
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: L'amour en trois dimensions   Mar 13 Mai 2008 - 2:13

alejandro a écrit:
@ Romane

Je ne comprends pas bien ta position. D’un coté tu as l’air de dire que chaque personne est différente et qu’aucun apprentissage ne saurait permettre de prévoir un comportement, de l’autre tu as l’air de dire qu’un comportement humain est instinctif, ce qui veut dire : préprogrammé.

Tu peux clarifier ta position ?

C'est ta remarque à Selmer qui me fait poser la question. Je caricature en disant que chaque personne est différente, en réalité je pense qu'il y a des tendances et que nous appartenons à des groupes de telle ou telle tendance. Ce qui n'est pas incompatible avec l'instinct à mon avis, cet instinct nous portant naturellement vers l'élan, le reste n'étant qu'une question d'affinités, de choix personnels.

Je dis qu'il n'est pas besoin d'afficher un comportement se voulant séducteur, pour séduire une femme. Ce n'est pas celui qui fait le plus de bruit, ou qui est doté d'un physique répondant aux critères de beauté d'aujourd'hui, qui sera le mieux loti. Il peut lever autant de femmes qu'il veut, faire un concours si ça lui chante et le remporter même, ce n'est pas pour autant ce qui moi m'influencerait, sans doute même au contraire. J'ai une prédisposition naturelle pour les êtres pas comme les autres, or combien s'alignent dans un moule qui se veut "tendance" ? Les autres femmes, je n'en sais rien, mais voilà, puisque moi je, je me pose la question pour les autres.

Est-ce que ma réponse te semble plus claire, Alex ?
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
alejandro
Hors catégorie
avatar

Nombre de messages : 1868
Localisation : Au sud du Nord, au nord du Sud, à l'est de l'Ouest et à l'ouest de l'Est.
Date d'inscription : 30/01/2005

MessageSujet: Re: L'amour en trois dimensions   Mar 13 Mai 2008 - 2:26

Romane a écrit:

Je caricature en disant que chaque personne est différente, en réalité je pense qu'il y a des tendances et que nous appartenons à des groupes de telle ou telle tendance. Ce qui n'est pas incompatible avec l'instinct à mon avis, cet instinct nous portant naturellement vers l'élan, le reste n'étant qu'une question d'affinités, de choix personnels.

Mouaif, c’est très discutable, mais passons.

Romane a écrit:

Je dis qu'il n'est pas besoin d'afficher un comportement se voulant séducteur, pour séduire une femme.

Un escroc serait un bien piètre escroc s’il affichait un comportement d’escroc. La même remarque vaut pour les séducteurs. Le centième mec qui aborde une femme avec la même attitude que celle affichée par les quatre-vingt-dix neuf qui l’ont précédé recueillera la même réaction que les autres. L’approche du séducteur, pour être préparée, n’en est pas moins très subtile. Les femmes disent souvent qu’elles aiment les hommes naturels et spontanés. Tu fais du théâtre, tu sais combien il est difficile d’être naturel et spontané sur commande.

Romane a écrit:

Est-ce que ma réponse te semble plus claire, Alex ?

Non, pas franchement.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.alexgyg.fr
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: L'amour en trois dimensions   Mar 13 Mai 2008 - 3:17

Donc naturel et spontané ne se jouant pas, c'est en soi. Donc la séduction est en soi. Comment expliquer que ce qui séduit l'une peut ne pas séduire l'autre ? Parce que nous ne sommes pas tous sensibles de la même manière.

Quand tu dis à X : tu n'es pas un séducteur - qu'est-ce qui te permet de dire cela ? Sur quoi te bases-tu ?

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
alejandro
Hors catégorie
avatar

Nombre de messages : 1868
Localisation : Au sud du Nord, au nord du Sud, à l'est de l'Ouest et à l'ouest de l'Est.
Date d'inscription : 30/01/2005

MessageSujet: Re: L'amour en trois dimensions   Mar 13 Mai 2008 - 3:48

Romane a écrit:
Donc naturel et spontané ne se jouant pas, c'est en soi. Donc la séduction est en soi.

Parce que quand tu montes sur scène tu ne joues pas ?

Romane a écrit:

Comment expliquer que ce qui séduit l'une peut ne pas séduire l'autre ? Parce que nous ne sommes pas tous sensibles de la même manière.

Je n’ai pas dit que les séducteurs appliquent une science exacte. Ils développent une compréhension des relations humaines et des trucs, et pourquoi pas une technique, qui leur permet de séduire nettement plus facilement que ceux qui y vont au pif.

Il y a des gens qui sont naturellement doués pour être commerciaux, d’autres pas, mais je peux difficilement imaginer que ceux qui font ce métier n’ont pas des techniques qui leur permettent de faire monter en leurs clients le désir d’acheter. Bien évidemment, aucun commercial ne prétendra pouvoir vendre n’importe quoi à n’importe qui.

Romane a écrit:

Quand tu dis à X : tu n'es pas un séducteur - qu'est-ce qui te permet de dire cela ? Sur quoi te bases-tu ?

J’ai utilisé le terme séducteur pour qualifier ceux qui montrent une aptitude à séduire plus facilement que la moyenne. Selmer a l’air de penser que la séduction se fait en toute circonstance au pif, alors que j’ai constaté que les séducteurs appliquent quelque chose qu’ils ont appris, par expérience ou parce que quelqu'un leur à dit. Pour cette raison, je lui ai dit qu’il m’avait pas l’air d’être un séducteur.

Pourquoi cette question ?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.alexgyg.fr
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: L'amour en trois dimensions   Mar 13 Mai 2008 - 4:04

alejandro a écrit:
Romane a écrit:
Donc naturel et spontané ne se jouant pas, c'est en soi. Donc la séduction est en soi.

Parce que quand tu montes sur scène tu ne joues pas ?
Je ne vois pas le rapport. Quand je monte sur scène et que je dois jouer la séduction, je la joue, mais je n'ai pas le désir de séduire en dehors du rôle que je joue.
Dans la vie, j'ai séduit sans intention ni jeu. Un des exemples qui m'a le plus marquée : un jour, on m'a dit Ce qui m'a plu en toi, c'est que tu ne minaudes pas, tu es naturelle et figure toi que j'ai craqué pour les grimaces que tu faisais en racontant telle histoire, là où toute autre se serait donné des grands airs.
Il se trouve que voilà, je ne sais pas me donner des airs de diva ou des airs de femme fatale, je ne sais pas je ne sais pas je ne sais pas et je m'en fous complètement. Pour autant, l'homme qui m'a dit ça n'a jamais pu franchir la limite que je n'avais pas envie qu'il franchisse et nous sommes amis depuis maintenant plus de 11 ans.
Donc rien à voir. Si la séduction doit passer par un rôle, où est l'intérêt ?
Ceci dit, beaucoup usent de ce rôle, tu as raison. Mais plutôt que me mettre en confiance, je fuirais.

Citation :
Je n’ai pas dit que les séducteurs appliquent une science exacte. Ils développent une compréhension des relations humaines et des trucs, et pourquoi pas une technique, qui leur permet de séduire nettement plus facilement que ceux qui y vont au pif.

Mettons que je préfère ceux qui y vont au pif. Je ne dois vraiment vraiment pas être normale.

Citation :
J’ai utilisé le terme séducteur pour qualifier ceux qui montrent une aptitude à séduire plus facilement que la moyenne. Selmer a l’air de penser que la séduction se fait en toute circonstance au pif, alors que j’ai constaté que les séducteurs appliquent quelque chose qu’ils ont appris.
Plutôt que "au pif", je préfèrerais : naturellement et spontanément.
Auxquels nous opposons donc ceux qui ont appris (où, au fait ?)
Bon ben, ça n'empêche que je serai séduite par le naturel et pas par le factice.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
alejandro
Hors catégorie
avatar

Nombre de messages : 1868
Localisation : Au sud du Nord, au nord du Sud, à l'est de l'Ouest et à l'ouest de l'Est.
Date d'inscription : 30/01/2005

MessageSujet: Re: L'amour en trois dimensions   Mar 13 Mai 2008 - 4:46

Romane a écrit:
alejandro a écrit:
Romane a écrit:
Donc naturel et spontané ne se jouant pas, c'est en soi. Donc la séduction est en soi.

Parce que quand tu montes sur scène tu ne joues pas ?
Je ne vois pas le rapport. Quand je monte sur scène et que je dois jouer la séduction, je la joue, mais je n'ai pas le désir de séduire en dehors du rôle que je joue.

Tu m’as mal lu – ou je me suis mal exprimé –.

alejandro a écrit:

Les femmes disent souvent qu’elles aiment les hommes naturels et spontanés. Tu fais du théâtre, tu sais combien il est difficile d’être naturel et spontané sur commande.

Aborder une femme inconnue en ayant l’air naturel et spontané ne se fait ni naturellement ni spontanément, ça demande de l’exercice.

On dira d’un acteur sur scène qu’il est bon s’il nous semble naturel et spontané. Pour arriver à être un professionnel, un acteur a probablement fait du théâtre amateur pendant son adolescence, puis il est entré dans une école de théâtre, parfois en ayant à passer plusieurs fois un concours qu’il a longuement préparé (il est difficile d’entrer au Conservatoire de Paris du premier coup). L’école d’art dramatique dure deux ou trois ans et, une fois formé, si tout va bien et qu’il travaille régulièrement, au bout de cinq à dix ans il sera un acteur confirmé. Il faut ça pour paraître naturel et spontané sur une scène.

La meilleure mise en scène est celle qui ne se voit pas. Un séducteur, tu ne vois pas qu’il est en train de séduire. Parce qu’il a l’air naturel et spontané.


Romane a écrit:


Citation :
Je n’ai pas dit que les séducteurs appliquent une science exacte. Ils développent une compréhension des relations humaines et des trucs, et pourquoi pas une technique, qui leur permet de séduire nettement plus facilement que ceux qui y vont au pif.


Mettons que je préfère ceux qui y vont au pif. Je ne dois vraiment vraiment pas être normale.

Celui qui ira au pif ne semblera ni naturel ni spontané ; justement, il aura l’air de faire ce qu’il est en train de faire : draguer. Et effectivement, il se verra préférer un autre.


Romane a écrit:

Citation :
J’ai utilisé le terme séducteur pour qualifier ceux qui montrent une aptitude à séduire plus facilement que la moyenne. Selmer a l’air de penser que la séduction se fait en toute circonstance au pif, alors que j’ai constaté que les séducteurs appliquent quelque chose qu’ils ont appris.
Plutôt que "au pif", je préfèrerais : naturellement et spontanément.

et moi je me tue à t’expliquer qu’il y a contradiction dans les termes.

Romane a écrit:

Auxquels nous opposons donc ceux qui ont appris (où, au fait ?)

Il aura appris à force d’essayer des trucs, des choses à dire et à ne pas dire ; réfléchira aux fois où ça n'a pas marché pour ne pas reproduire les mêmes erreurs et aux fois où ça a marché par hasard et essayera de faire la même chose à l’occasion suivante ; et partagera ses trucs avec ses amis qui à leur tour partageront avec lui ce que eux ont appris.

Pendant que les filles discutent chiffons et beauté entre elles, de quoi tu crois que parlent les garçons ?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.alexgyg.fr
filo

avatar

Nombre de messages : 8690
Age : 104
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 02/04/2007

MessageSujet: Re: L'amour en trois dimensions   Mar 13 Mai 2008 - 10:48

Romane a écrit:
j'ai compris que tu disais que le sentiment d'amour a été inventé par l'homme. Je me demande donc comment on peut inventer un sentiment.

Moi je vois la chose ainsi : contrairement à ce qui a été dit, la séduction chez l'humain est bien un instinct. L'instinct visant à propager l'espèce, comme chez toutes les espèces vivantes, bref se reproduire.
Il est donc dans ce but nécessaire que les hommes et les femmes soient attirés mutuellement, sinon pas d'accouplement.

Le reste, notamment le sentiment d'amour, est un embellissement, voire une justification que l'on donne à cette attirance, et non sa source. Une conséquence de notre conscience mais aussi de nos moeurs qui exigent la vie à deux. De même que la conscience en général, il nous différencie des animaux (mais en est-on aussi certain ?) et en tout cas de ce que nous avons pu être à nos origines préhistoriques, avant que cette "invention" ne nous élève à notre statut actuel soit-disant supérieur.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
L'art est parfois un sale boulot, mais il faut bien que quelqu'un le fasse
Le site Filosphere ** Filographies : photo & design ** Ma musique récente ou inédite ** Musique de la Juste Parole
Revenir en haut Aller en bas
http://filosphere.com
BloodyMary
Appelez-moi Nivéa
avatar

Nombre de messages : 6172
Age : 44
Localisation : Sous ma peau... Peut-être.
Date d'inscription : 27/04/2007

MessageSujet: Re: L'amour en trois dimensions   Mar 13 Mai 2008 - 10:52

AleRandro a écrit:
Pendant que les filles discutent chiffons et beauté entre elles, de quoi tu crois que parlent les garçons ?

... Foot et bagnoles ?

Je déconne mais cette discussion est édifiante, très intéressante.
Et d'ailleurs quand Selmer a decrit la "parade amoureuse" du groupe de mecs cela m'a rappellé des choses et cette situation est tout à fait valable pour les femmes aussi.
Entre copines c'est facile de deviner laquelle est sensible au mec qui se pointe. Et vazy que je te bombe le torse et que je te creuses les reins, que je joue avec mes cheveux ect... Bombardement de signes en direction du mâle potentiel. Alors ok, on a perdu la plupart de nos instincts mais quand même ces changements d'attitudes sont parfois si instantanés qu'on s'y tromperait.

Toutefois -arrêtez-moi si je me gourre-, romane tu dis préférer le naturel dans la séduction et moi aussi mais je serais de l'avis de l'Hidalgo quand il dit que le jeu est faussé si l'on cherche de toutes façons à séduire. Par contre, si tu es séduite par un type qui n'a même remarqué que tu existes, oui, là on peut dire qu'il est resté naturel. Maintenant je ne dis pas que le gars va forcément utiliser des trucs pour te séduire en ayant l'air spontané, mais s'il est attiré par toi au départ, il montrera obligatoirement les bons côtés de son "naturel".

Illustration par l'absurde :

"- Bonjour mademoiselle, j'ai remarqué que vous me regardiez depuis un petit moment, on se boit un café ?
- Pourquoi pas ? Il pète en s'asseyant à côté de toi.
- Pfffiou la choucroute c'est dangereux !
-...
- J'espère que vous avez de la monnaie pour l'addition, j'ai qu'un gros billet ça vaut pas le coup que je le casse. Il se gratte comme un pouilleux
-... !
- C'est marrant vous ressemblez à ma mère...
- *couic* AVC."


Evidemment il n'est plus question ici que de rapports de séduction.
Revenir en haut Aller en bas
http://pestenoireetbloodymary.blog4ever.com/blog/index-194693.ht
almalo

avatar

Nombre de messages : 3341
Age : 43
Localisation : ici et maintenant !
Date d'inscription : 19/08/2007

MessageSujet: Re: L'amour en trois dimensions   Mar 13 Mai 2008 - 12:40

BloodyMary a écrit:


Illustration par l'absurde :

"- Bonjour mademoiselle, j'ai remarqué que vous me regardiez depuis un petit moment, on se boit un café ?
- Pourquoi pas ? Il pète en s'asseyant à côté de toi.
- Pfffiou la choucroute c'est dangereux !
-...
- J'espère que vous avez de la monnaie pour l'addition, j'ai qu'un gros billet ça vaut pas le coup que je le casse. Il se gratte comme un pouilleux
-... !
- C'est marrant vous ressemblez à ma mère...
- *couic* AVC."

mdr mdr mdr
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: L'amour en trois dimensions   Mar 13 Mai 2008 - 12:57

Citation :
Aborder une femme inconnue en ayant l’air
naturel et spontané ne se fait ni naturellement ni spontanément, ça
demande de l’exercice.
M'enfin, on n'est pas des monstres !

Bon alors j'en déduis que'on vous impressionne/intimide/paralyse parce qu'on est femme et que vous ne savez pas trop comment vous y prendre avec nous de manière générale (mais ça me semble peu probable, si j'en juge ce que vous savez demander "après") et que vous avez la trouille que la femme que vous convoitez vous file entre les mains si vous vous y preniez comme ceci, plutôt que comme cela, ce qui fait que vous calculez tous vos gestes et vos mots ?

Bon sang mais si c'est ça la séduction, non, je ne suis pas d'accord et celle-là je la ressens très fort, même si je n'en dis jamais rien à l'homme concerné.

Faut pas croire, on ressent beaucoup de choses, et j'ai envie de profiter de l'occasion pour dire que personnellement, je vous trouve souvent immatures. Souvent pour ne pas dire très souvent. Ce genre de calcul-séduction me paraît tellement puéril, que c'en est à fuir.

Pour moi, c'est simple. Il existe deux étapes de séduction. La première se situe à l'approche d'une femme, quand il faut être soi, tomber les masques et être soi, ne pas calculer, oser montrer ses complexes et ses doutes, ses fragilités et sa force, mais sans forcer rien de tout cela. Etre tout simplement m'a toujours bien plus émue que me trouver en face d'un type qui se pavanerait comme un paon. La deuxième, vous l'oubliez trop souvent. Femme acquise n'est plus à séduire. Eh bien si. Cette deuxième séduction consiste à rester ce que l'on est, tout en y ajoutant les jeux de séduction à deux, qui entrent dans les jeux de l'amour cette fois, tandis que la première consistait à être l'approche de deux êtres qui ont besoin de se connaître avant de s'engager l'un pour l'autre.

La parade amoureuse me fait marrer au cinéma ou sur la branche de l'arbre, mais dans la réalité, j'aime qu'un homme soit lui-même, vraiment lui-même, parce qu'alors il me permet d'être moi et de lui ouvrir toutes les portes de ce que je suis.
La séduction d'après fout le camp, la plupart du temps, et laisse sur la faim, comme une route barrée, comme un acte inachevé, comme une frustration et c'est fini, fini, fini.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: L'amour en trois dimensions   Mar 13 Mai 2008 - 12:58

Citation :
Pendant que les filles discutent chiffons et beauté entre elles...

Je le savais bien. Je ne suis pas une femme.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
alejandro
Hors catégorie
avatar

Nombre de messages : 1868
Localisation : Au sud du Nord, au nord du Sud, à l'est de l'Ouest et à l'ouest de l'Est.
Date d'inscription : 30/01/2005

MessageSujet: Re: L'amour en trois dimensions   Mar 13 Mai 2008 - 13:34

filo a écrit:

Moi je vois la chose ainsi : contrairement à ce qui a été dit, la séduction chez l'humain est bien un instinct. L'instinct visant à propager l'espèce, comme chez toutes les espèces vivantes, bref se reproduire.
Il est donc dans ce but nécessaire que les hommes et les femmes soient attirés mutuellement, sinon pas d'accouplement.

Je veux bien admettre que du reptilien rampant qui nous a servi d’ancêtre il reste un petit bout de cervelle au fin fond de notre crâne qui dit d’une petite voix : « reproduis-toi … reproduis-toi … » Mais cette petite voix ne doit pas peser bien lourd dans le vacarme du cortex qui lui se contre-balance royalement de la reproduction.

BloodyMary a écrit:
AleRandro a écrit:
Pendant que les filles discutent chiffons et beauté entre elles, de quoi tu crois que parlent les garçons ?

... Foot et bagnoles ?


Ca c'est quand une fille approche du groupe de mecs ...

Romane a écrit:
Citation :
Aborder une femme inconnue en ayant l’air
naturel et spontané ne se fait ni naturellement ni spontanément, ça
demande de l’exercice.
M'enfin, on n'est pas des monstres !

Bon alors j'en déduis que'on vous impressionne/intimide/paralyse parce qu'on est femme et que vous ne savez pas trop comment vous y prendre avec nous de manière générale (mais ça me semble peu probable, si j'en juge ce que vous savez demander "après") et que vous avez la trouille que la femme que vous convoitez vous file entre les mains si vous vous y preniez comme ceci, plutôt que comme cela, ce qui fait que vous calculez tous vos gestes et vos mots ?


Prendre un râteau, ça fait mal. C'est pas plus compliqué que ça.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.alexgyg.fr
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: L'amour en trois dimensions   Mar 13 Mai 2008 - 13:40

Citation :
Prendre un râteau, ça fait mal. C'est pas plus compliqué que ça.

Prendre un râteau, c'est s'être fait un cinéma dans sa tête, plutôt que d'être allé à la rencontre de quelqu'un en restant naturel.

C'est aussi un filtre à erreurs, heureusement qu'il existe.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
filo

avatar

Nombre de messages : 8690
Age : 104
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 02/04/2007

MessageSujet: Re: L'amour en trois dimensions   Mar 13 Mai 2008 - 14:45

alejandro a écrit:
Je veux bien admettre que du reptilien rampant qui nous a servi d’ancêtre il reste un petit bout de cervelle au fin fond de notre crâne qui dit d’une petite voix : « reproduis-toi … reproduis-toi … » Mais cette petite voix ne doit pas peser bien lourd dans le vacarme du cortex qui lui se contre-balance royalement de la reproduction.
Alex, je ne parle pas d'actes conscients mais bel et bien d'instinct, c'est à dire quelque chose que nous faisons simplement parce que c'est plus fort que nous et qui est inscrit dans notre nature innée, atavique.
Le désir sexuel n'a pas d'autre utilité dans la nature à l'origine, même si nous l'avons "dévoyé" pour notre propre satisfaction.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
L'art est parfois un sale boulot, mais il faut bien que quelqu'un le fasse
Le site Filosphere ** Filographies : photo & design ** Ma musique récente ou inédite ** Musique de la Juste Parole
Revenir en haut Aller en bas
http://filosphere.com
alejandro
Hors catégorie
avatar

Nombre de messages : 1868
Localisation : Au sud du Nord, au nord du Sud, à l'est de l'Ouest et à l'ouest de l'Est.
Date d'inscription : 30/01/2005

MessageSujet: Re: L'amour en trois dimensions   Mar 13 Mai 2008 - 16:13

filo a écrit:

Alex, je ne parle pas d'actes conscients mais bel et bien d'instinct, c'est à dire quelque chose que nous faisons simplement parce que c'est plus fort que nous et qui est inscrit dans notre nature innée, atavique.

J’ai déjà dit plus haut que ce n’est pas parce qu’un réflexe, une réaction ou une action est inconsciente qu’elle est due à l’instinct. Oui, c’est plus fort que nous, mais cela tient à la construction du psychisme et non à un instinct dont il ne reste pour ainsi dire rien.


filo a écrit:

Le désir sexuel n'a pas d'autre utilité dans la nature à l'origine, même si nous l'avons "dévoyé" pour notre propre satisfaction.

L’utilité dans la nature à l’origine , on s’en fout dès lors qu’il s’agit de décrire un comportement humain. L’être humain vit dans un monde artificiel, pas dans la nature.

De la nature nous avons hérité la nécessité de nous nourrir, nous devons le faire sans quoi nous mourrons. Pourtant, l’utilité de la nourriture dépasse de très loin la simple nécessité de nous nourrir, cela rempli un rôle social et symbolique qui, une fois les nécessités premières satisfaites prend le dessus. Tu peux voir ça au fait que biologiquement parlant nous sommes des grands singes, mais que nous ne nous nourrissons pas comme des grands singes, nous nous nourrissons souvent même en dépit de ce que notre nature biologique de grands singes préconiserait.

Il en va de même pour le sexe et, par là, la séduction, à ceci près que si en matière d’alimentation nous sommes encore rattachés à l’héritage naturel, nous pouvons vivre toute une vie sans sexe. Emancipés de la nécessité biologique, en la matière, seul compte la construction sociale et psychique de l’individu.


Dernière édition par alejandro le Mar 13 Mai 2008 - 16:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.alexgyg.fr
alejandro
Hors catégorie
avatar

Nombre de messages : 1868
Localisation : Au sud du Nord, au nord du Sud, à l'est de l'Ouest et à l'ouest de l'Est.
Date d'inscription : 30/01/2005

MessageSujet: Re: L'amour en trois dimensions   Mar 13 Mai 2008 - 16:19

Romane a écrit:
Citation :
Prendre un râteau, ça fait mal. C'est pas plus compliqué que ça.

Prendre un râteau, c'est s'être fait un cinéma dans sa tête, plutôt que d'être allé à la rencontre de quelqu'un en restant naturel.

C'est aussi un filtre à erreurs, heureusement qu'il existe.

Apparemment, l'expression "prendre un râteau" n'a pas la même signification chez toi que chez moi. Chez moi, on dira que quelqu'un prend un râteau lorsqu'il ou elle (mais le plus souvent il) fait la démarche d'aller vers la personne qu'il ou elle convoite, de façon naturelle ou pas, peu importe, et qu'il ou elle essuie un refus.

Et je maintiens, ça fait mal.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.alexgyg.fr
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: L'amour en trois dimensions   Mar 13 Mai 2008 - 16:23

Certes ça fait mal, mais n'oublie pas la liberté de l'être. Si son choix à elle ne se porte pas sur toi, pour quelque raison que ce soit, ça fait mal sur le coup mais c'est mieux que dire oui et finir par tourner les talons.

Tu en as qui profitent de la situation, et celui qui se prend le râteau, se le mange doublement brutalement. Autant dire non tout de suite, c'est plus franc.

Et là, ce n'est plus une question de jeu ou de naturel, c'est encore autre chose.

Finalement, s'arrêter à une raison, ou une description, ce n'est pas suffisant. Plusieurs raisons, plusieurs sources, plusieurs causes, n'en oublier aucune, même l'imprévisible...

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
alejandro
Hors catégorie
avatar

Nombre de messages : 1868
Localisation : Au sud du Nord, au nord du Sud, à l'est de l'Ouest et à l'ouest de l'Est.
Date d'inscription : 30/01/2005

MessageSujet: Re: L'amour en trois dimensions   Mar 13 Mai 2008 - 16:28

Romane a écrit:
Certes ça fait mal, mais n'oublie pas la liberté de l'être. Si son choix à elle ne se porte pas sur toi, pour quelque raison que ce soit, ça fait mal sur le coup mais c'est mieux que dire oui et finir par tourner les talons.

Est-ce que j'ai dit le contraire ?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.alexgyg.fr
BloodyMary
Appelez-moi Nivéa
avatar

Nombre de messages : 6172
Age : 44
Localisation : Sous ma peau... Peut-être.
Date d'inscription : 27/04/2007

MessageSujet: Re: L'amour en trois dimensions   Mar 13 Mai 2008 - 16:29

AleRandro a écrit:
Pendant que les filles discutent chiffons et beauté entre elles, de quoi tu crois que parlent les garçons ?

...ça c'est quand les garçons s'approchent.

AngeR
Revenir en haut Aller en bas
http://pestenoireetbloodymary.blog4ever.com/blog/index-194693.ht
alejandro
Hors catégorie
avatar

Nombre de messages : 1868
Localisation : Au sud du Nord, au nord du Sud, à l'est de l'Ouest et à l'ouest de l'Est.
Date d'inscription : 30/01/2005

MessageSujet: Re: L'amour en trois dimensions   Mar 13 Mai 2008 - 16:31

BloodyMary a écrit:
AleRandro a écrit:
Pendant que les filles discutent chiffons et beauté entre elles, de quoi tu crois que parlent les garçons ?

...ça c'est quand les garçons s'approchent.

AngeR

La vie est faite de petits et grands secrets
Revenir en haut Aller en bas
http://www.alexgyg.fr
alejandro
Hors catégorie
avatar

Nombre de messages : 1868
Localisation : Au sud du Nord, au nord du Sud, à l'est de l'Ouest et à l'ouest de l'Est.
Date d'inscription : 30/01/2005

MessageSujet: Re: L'amour en trois dimensions   Mar 13 Mai 2008 - 17:10

Je voudrais quand même signaler un petit truc : on peut éventuellement tenir un langage utilitariste et mécaniste lorsqu’on décrit des animaux anciens dans l’évolution tels que les insectes. Mais si on se penche sur des animaux plus proches de l’homme – mammifères carnassiers, dauphins, chimpanzés et tout particulièrement les bonobos, on remarquera des comportements qui doivent beaucoup à des considérations plus sociales qu’instinctives, voire, chez ces derniers, des considérations affectives ; toutes choses exacerbées chez l’être humain.

Les bonobos vivent en des groupes matriarcaux où les femelles, arrivées à l’âge adulte, quittent leur groupe d’origine pour en trouver un nouveau où, pour se faire accepter, ont des relations sexuelles avec les femelles dominantes. En outre, les bonobos utilisent la sexualité également pour désamorcer les tensions sociales qui pourraient dégénérer en affrontements violents. Make love not war avant l’heure, en quelque sorte (n’y voyez pas pour autant des origines instinctives simiesques dans le mouvement hippy). Pour la reproduction, repasser plus tard.

J’ai dès lors du mal à comprendre ceux qui tiennent absolument à faire passer l’être humain pour un robot biochimique.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.alexgyg.fr
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: L'amour en trois dimensions   Mar 13 Mai 2008 - 17:37

euh... un robot biochimique ?? !!

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
JPJ



Nombre de messages : 111
Age : 77
Localisation : Suivre mon panache blanc
Date d'inscription : 08/05/2008

MessageSujet: Re: L'amour en trois dimensions   Mar 13 Mai 2008 - 19:29

Romane a écrit:
euh... un robot biochimique ?? !!

Romane, tu devrais lire complètement "Les jumeaux du Fantasme" pour en avoir une version spéciale du robot biochimique.
Revenir en haut Aller en bas
http://anticipation-jpj.fr/Test.aspx
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: L'amour en trois dimensions   Mar 13 Mai 2008 - 19:31

Oui non mais oui mais non, euh... j'aime pas les robots, je préfère les hommes.
Suis-je donc toujours anormale ?

Y-a-t-il un médecin psy dans la salle ? Rêve

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
JPJ



Nombre de messages : 111
Age : 77
Localisation : Suivre mon panache blanc
Date d'inscription : 08/05/2008

MessageSujet: Re: L'amour en trois dimensions   Mar 13 Mai 2008 - 19:39

Romane a écrit:
Oui non mais oui mais non, euh... j'aime pas les robots, je préfère les hommes.
Suis-je donc toujours anormale ?

Y-a-t-il un médecin psy dans la salle ? Rêve

Mais c'est une histoire d'amour formidable cependant, même s'il ne passe pas à l'acte, et ça peut même mettre la larme à l'oeil (le mien quand je l'ai rédigé). Rêve
Revenir en haut Aller en bas
http://anticipation-jpj.fr/Test.aspx
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: L'amour en trois dimensions   Mar 13 Mai 2008 - 19:50

Toutes les histoires d'amour sont uniques et formidables. C'est mieux quand ceux qui s'aiment peuvent se le prouver de toutes les manières possibles. Wink

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'amour en trois dimensions   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'amour en trois dimensions
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 6 sur 12Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 5, 6, 7 ... 10, 11, 12  Suivant
 Sujets similaires
-
» L'amour en trois dimensions
» POUR DESSINER EN TROIS DIMENSIONS
» L’amour dure trois ans.
» [Beigbeder, Frédéric] L' amour dure trois ans
» L'AMOUR DURE 3 ANS de Frederic Beigbeder

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Présentation & Débats :: Paroles et débats :: Humain, Psychologie-
Sauter vers: