Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 L'amour en trois dimensions

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 10, 11, 12  Suivant
AuteurMessage
Diego Ortiz



Nombre de messages : 530
Date d'inscription : 07/04/2008

MessageSujet: L'amour : combien de dimensions ?   Sam 10 Mai 2008 - 18:17

L'amour, je me suis souvent demandé si on était deux à employer le mot avec le même sens. Je parie que non, et cela fait partie du charme de cette conversation. Je viens de lire le fil d'un bout à l'autre, et conclus que c'est un peu comme dans ma vie : à tel moment l'amour était plutôt comme ceci, et à d'autres comme cela. Je rejoins ceux qui disent qu'il est inutile de commencer à poser des étiquettes : l'amour ne se laisse rien coller dans le dos, voilà une de ses caractéristiques essentielles. Trois dimensions, cela me paraît un peu exigu pour un phénomène aussi fluide, iridescent, et dont le caractère panique, du dieu Pan, inattendu, fascinant, implique qu'il advienne là où préexistaient certaines conditions mystérieuses. Ah, je ne suis pas clair, zut, mais comment l'être ? Personne ne l'est.

Tant que nous restons crochés dans les métaphores physiques, les amphores qui communiquent, les atomes qui se décoiffent, les glandes qui cherchent des débouchés, il me paraît bien difficile de rendre compte de ce qu'il y a d'éthéré dans toute cette affaire. Ether ! Quel mot! [Ortiz, il faut vous reprendre]. Oui, quand même, quelque chose de si volatile, de si apte à se dilater dans tout l'espace disponible, qu'une autre comparaison pourrait être le passage du noir et blanc à la couleur, du bruit à la musique, de la liste des commissions au sourire des convives. [Il débloque, faites-le donc taire !].

Oui. La couleur, la lumière, là où avant il y avait un bout d'espace neutre, grisaille, encore en friche. L'amour la création et une certaine manière de respirer l'air c'est un peu pareil, voilà sans doute ce qu'il essaie d'exprimer, Ortiz. Il a bien de la peine. Regardez un poème, par exemple. Il y a des gens doués sur ce forum. Bon. Certains jours je les trouve lisibles parce que la qualité de mon attention est imprégnée du désir et de l'attente d'une surprise, et d'une panique au sens premier : cela fait quelques minutes que je suis à la peine, ne vois rien, à la limite ressens une sorte de malaise, et voilà que lààààh : l'origami s'envole, la grenouille fait plouf dans le séculaire étang zen, et je ne suis plus pareil pour jamais, voilà. [Il dit voilà. Il n'a pas dit deux trucs qui fassent avancer le schmilblick, et voilà. L'estrapade aussi cela vous secoue les tripes, Ortiz, alors gaffe.]
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: L'amour en trois dimensions   Sam 10 Mai 2008 - 19:39

Selmer a écrit:
En tant qu’espèce, l’homme peut effectivement se flatter d’être sorti de sa condition intitiale pour accéder à une perception du monde qu’aucune autre espèce ne soupçonne. C’est plutôt positif. En tant qu’individu, il serait stupide d’en tirer une quelconque fierté. Ce n’est qu’un héritage assorti de privilèges et, quand on a un peu de conscience, de devoirs.
Je suis bien d'accord, Selmer, mais ça m'agace cette manie de vouloir décortiquer quelque chose qui n'est pas décorticable, si ce n'est que je comprends la curiosité naturelle, mais qu'à mon sens elle dévie un peu beaucoup au fur et à mesure où les moyens d'études se développent. Je ne sais pas vous, mais quand à l'époque j'avais vu cette horrible émission télévisée, j'en étais tombée sur le cul. Disséquer l'amour, c'est le ramener à un produit dont j'ai envie de dire "de consommation" dépourvu de sa poésie, de son charme, de sa profondeur, de ses élans et de sa spontanéité.

J'ai un peu poussé le bouchon sur le sujet animal, pour basculer dans l'autre sens et en définitive espérer trouver l'équilibre pour retomber sur le mystère auquel je suis attachée.

Citation :
L’amour virtuel, est-ce que ce n’est pas tout simplement un vocabulaire technologique pour désigner l’amour platonique qui a toujours existé et qui a nourri des passions autrefois épistolaires ? Il peut durer toute une vie sans déboucher sur une rencontre. C’est sûrement l’absence de rencontre qui lui permet de durer dans l’intensité, précisément. Les étapes traditionnelles, si l’on peut dire, ne sont jamais franchies.

Je ne suis pas d'accord. Si beaucoup de rencontres se font sur le Net et durent ainsi un certain temps, les gens se donnent maintenant les moyens de franchir les distances et se rencontrent.
Tiens, sans qu'il soit question d'amour entre toi et moi ; toi que je côtoie depuis trois ans peut-être, quelque chose comme ça en tout cas, eh bien je suis sûre que si nous nous rencontrions la semaine prochaine, nous serions aussi à l'aise et familiers que si nous nous étions rencontrés durant toutes ces années. Le seul étonnement serait la différence légère entre un visage vu à la webcam et le même visage sans caméra. En tout cas, c'est ce qui s'est produit avec tous ceux que j'ai pu rencontrer. Le meilleur exemple fut celui de Ronron et Lison, que j'avais l'habitude de voir quotidiennement les trois années (ou quatre, je ne sais plus) précédent notre rencontre.
Que s'est-il passé ? Deux semaines avec le désir au bout des doigts de palper l'autre pour rattraper ce temps de caméra, ne t'y méprends pas, je veux dire par là tenir par la main, passer la main dans les cheveux, mais aussi donner des bisous et respirer la peau de l'autre dans son cou, le regarder dans les yeux sans écran interposé. Hormis cela, c'est comme si nous avions passé des siècles ensemble, et cela n'a jamais fait aucun doute, nous nous sommes toujours sentis "réels", eux et moi.

Citation :
Si la rencontre se produit, elles vont l’être. Alors se pose la question de n’importe quelle histoire d’amour : la durée. On sait bien que l’enthousiasme passionnel doit glisser vers un autre mode de relation pour qu’un couple dure. Ce n’est pas nécessairement décevant. Il y a des histoires faites pour être vécues dans l’adversité, la brièveté, la clandestinité, le mystère ou l’inachevé et qui, si elles devaient être vécues autrement, perdraient tout leur sel. Il faut juste savoir à quoi on joue et si l’autre joue à la même chose.
Je ne vois rien de différent avec ce qu'on appelle le réel. Deux jouent, à quoi jouent-ils ? Tu vois ?

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
alejandro
Hors catégorie
avatar

Nombre de messages : 1868
Localisation : Au sud du Nord, au nord du Sud, à l'est de l'Ouest et à l'ouest de l'Est.
Date d'inscription : 30/01/2005

MessageSujet: Re: L'amour en trois dimensions   Sam 10 Mai 2008 - 19:47

Romane a écrit:
On ne l'a jamais appelé amour pour les animaux ...

On dit quand même "parade amoureuse" et "saison des amours."
Revenir en haut Aller en bas
http://www.alexgyg.fr
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: L'amour en trois dimensions   Sam 10 Mai 2008 - 19:54

Diego Ortiz a écrit:
L'amour, je me suis souvent demandé si on était deux à employer le mot avec le même sens. Je parie que non, et cela fait partie du charme de cette conversation. Je viens de lire le fil d'un bout à l'autre, et conclus que c'est un peu comme dans ma vie : à tel moment l'amour était plutôt comme ceci, et à d'autres comme cela. Je rejoins ceux qui disent qu'il est inutile de commencer à poser des étiquettes : l'amour ne se laisse rien coller dans le dos, voilà une de ses caractéristiques essentielles. Trois dimensions, cela me paraît un peu exigu pour un phénomène aussi fluide, iridescent, et dont le caractère panique, du dieu Pan, inattendu, fascinant, implique qu'il advienne là où préexistaient certaines conditions mystérieuses. Ah, je ne suis pas clair, zut, mais comment l'être ? Personne ne l'est.

Tant que nous restons crochés dans les métaphores physiques, les amphores qui communiquent, les atomes qui se décoiffent, les glandes qui cherchent des débouchés, il me paraît bien difficile de rendre compte de ce qu'il y a d'éthéré dans toute cette affaire. Ether ! Quel mot! [Ortiz, il faut vous reprendre]. Oui, quand même, quelque chose de si volatile, de si apte à se dilater dans tout l'espace disponible, qu'une autre comparaison pourrait être le passage du noir et blanc à la couleur, du bruit à la musique, de la liste des commissions au sourire des convives. [Il débloque, faites-le donc taire !].

Oui. La couleur, la lumière, là où avant il y avait un bout d'espace neutre, grisaille, encore en friche. L'amour la création et une certaine manière de respirer l'air c'est un peu pareil, voilà sans doute ce qu'il essaie d'exprimer, Ortiz. Il a bien de la peine.

Bien sûr que si, c'est clair. L'amour est un sentiment sauvage, non
domestiqué, et encore heureux. A bas les cloisons, étiquettes et
embouteillages !

Que penseriez-vous de l'amour, si nous pouvions le loger sur une étagère entre deux autres boîtes de conserves ?
Moi, je crois que je ne trouverais plus aucun désir de vivre.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
alejandro
Hors catégorie
avatar

Nombre de messages : 1868
Localisation : Au sud du Nord, au nord du Sud, à l'est de l'Ouest et à l'ouest de l'Est.
Date d'inscription : 30/01/2005

MessageSujet: Re: L'amour en trois dimensions   Sam 10 Mai 2008 - 20:15

    Wikipédia mon amour

    Egaré de la sagesse
    Envahi par la paresse

    Wikipédia mon amour
    Dis le chemin de retour


Wikipédia parle de amour platonique ici. Je note que la troisième dimension de l’amour doit obligatoirement se faire par mail (courriel, j’imagine), moyen de communication pas encore tout à fait en cours au temps de Platon.

De toute façon, les termes choisis par JPJ et leur signification sont tellement arbitraires et vagues, que je ne vois toujours pas bien ce que vous discutez.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.alexgyg.fr
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: L'amour en trois dimensions   Sam 10 Mai 2008 - 20:20

@ Alex : "Le concept de l'amour existe-t-il ?"
Bon sang de bonsoir, je n'ai jamais réussi à remettre la main sur ce fil grandiose. mdr

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
alejandro
Hors catégorie
avatar

Nombre de messages : 1868
Localisation : Au sud du Nord, au nord du Sud, à l'est de l'Ouest et à l'ouest de l'Est.
Date d'inscription : 30/01/2005

MessageSujet: Re: L'amour en trois dimensions   Sam 10 Mai 2008 - 20:26

Romane a écrit:
@ Alex : "Le concept de l'amour existe-t-il ?"

Ah d'accord! En fait JPJ c'est Marcel le cap'tne, c'est ça?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.alexgyg.fr
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: L'amour en trois dimensions   Sam 10 Mai 2008 - 20:46

Mais non, rien à voir, je ne sais d'ailleurs plus quel était le pseudo de l'allumé en question, zut et flûte.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: L'amour en trois dimensions   Sam 10 Mai 2008 - 21:35

alejandro a écrit:
"parade amoureuse"

Elle existe aussi pour nous, humains, et à la fois je la trouve emplie de charme (quand elle est sincère) et perfide (quand elle ne l'est pas).

Il a souvent été posé la question de la sincérité, par rapport au Net. Comme ça fait un petit moment déjà que ça n'a pas été évoqué, je me rends compte que ma réponse n'a pas varié ; pas plus sur le Net que dans la vie.

Croyez moi, il y a de sacrés bluffeurs "dans le réel", des à qui on donnerait le bon Dieu sans confession, et des mariages qui ne sont que des enterrements. Sur le Net aussi ? Ben oui pourquoi ce serait différent ?

Il y a aussi des sincérités extraordinaires, désarmantes même. Celles-là redonnent l'envie de vivre, qu'elles trouvent leur source "dans le virtuel ou dans le réel", du moment que deux finissent par se rejoindre.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
alejandro
Hors catégorie
avatar

Nombre de messages : 1868
Localisation : Au sud du Nord, au nord du Sud, à l'est de l'Ouest et à l'ouest de l'Est.
Date d'inscription : 30/01/2005

MessageSujet: Re: L'amour en trois dimensions   Sam 10 Mai 2008 - 22:49

Romane a écrit:
alejandro a écrit:
"parade amoureuse"

Elle existe aussi pour nous, humains ...

euh ... comme l'a signalé selmer, chez les humais, les choses ne se passent pas tout à fait de la même façon que chez les autres animaux. Du reste, chez les humains, on ne parle jamais de parade amoureuse.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.alexgyg.fr
JPJ



Nombre de messages : 111
Age : 77
Localisation : Suivre mon panache blanc
Date d'inscription : 08/05/2008

MessageSujet: Re: L'amour en trois dimensions   Sam 10 Mai 2008 - 23:08

Pas besoin de parler, les nombrils à l'air sont suffisamment explicites.
Revenir en haut Aller en bas
http://anticipation-jpj.fr/Test.aspx
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: L'amour en trois dimensions   Sam 10 Mai 2008 - 23:20

alejandro a écrit:
Du reste, chez les humains, on ne parle jamais de parade amoureuse.

Tu rigoles ! oui bon, je ne sais pas, on dit draguer, on dit des verbes et des mots qui ne m'atteignent pas la cervelle, mais moi, vois-tu, moi qui ne suis jamais comme tout le monde, HEIN ALEX Laughing (j'ai un fou-rire, là), j'appelle ça "parade amoureuse", et ça y ressemble furieusement. La petite différence est quand même que nous savons nous aussi sacrément parader, nous les bonnes femmes. (objective, hein, la Ro) Laughing Laughing

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: L'amour en trois dimensions   Sam 10 Mai 2008 - 23:21

JPJ a écrit:
Pas besoin de parler, les nombrils à l'air sont suffisamment explicites.

Merdeuuuu j'ai raté le spectacle ! ILS SONT OU, LES NOMBRILS A L'AIR ?? Gaga

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
JPJ



Nombre de messages : 111
Age : 77
Localisation : Suivre mon panache blanc
Date d'inscription : 08/05/2008

MessageSujet: Re: L'amour en trois dimensions   Sam 10 Mai 2008 - 23:25

Romane a écrit:
JPJ a écrit:
Pas besoin de parler, les nombrils à l'air sont suffisamment explicites.

Merdeuuuu j'ai raté le spectacle ! ILS SONT OU, LES NOMBRILS A L'AIR ?? Gaga

Il y en a plein les rues.
Ca manque ici, yen a même pas dans le coin photos persos.
Revenir en haut Aller en bas
http://anticipation-jpj.fr/Test.aspx
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: L'amour en trois dimensions   Sam 10 Mai 2008 - 23:28

Bah, y'en a partout, et on s'en fout. L'important n'est pas là.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
alejandro
Hors catégorie
avatar

Nombre de messages : 1868
Localisation : Au sud du Nord, au nord du Sud, à l'est de l'Ouest et à l'ouest de l'Est.
Date d'inscription : 30/01/2005

MessageSujet: Re: L'amour en trois dimensions   Sam 10 Mai 2008 - 23:29

Romane a écrit:
alejandro a écrit:
Du reste, chez les humains, on ne parle jamais de parade amoureuse.

Tu rigoles ! oui bon, je ne sais pas, on dit draguer,

Ah non ma belle, ça n'a rigoureusement rien à voir. La parade amoureuse est une choréographie inscrite dans l'instinct de chaque espèce ... sauf chez les humains, justement. Certains cultures mettent en place un rituel qui n'a rien de instinctif, quant à la drague relève de l'apprentissage social. On apprend à draguer comme on apprend à raconter des blagues ou à parler à l'aise à une assemblée.


Dernière édition par alejandro le Sam 10 Mai 2008 - 23:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.alexgyg.fr
Selmer
Perturbateur de masses en fils
avatar

Nombre de messages : 4270
Localisation : Est
Date d'inscription : 13/08/2005

MessageSujet: Re: L'amour en trois dimensions   Sam 10 Mai 2008 - 23:29

Romane a écrit:
Je ne suis pas d'accord. Si beaucoup de rencontres se font sur le Net et durent ainsi un certain temps, les gens se donnent maintenant les moyens de franchir les distances et se rencontrent.

On dirait que tu parles de l’époque de la diligence…
La généralisation du Net, c’est la fin des années 1990, voire le début des années 2000. C’est très récent. On n’a pas plus de moyens de franchir les distances aujourd’hui qu’à cette époque et les mœurs n’ont pas évolué à ce point-là sur le fond. Ce que le Net a changé c’est le nombre, le développement, la multiplication des rencontres virtuelles. La nouveauté réside dans le phénomène social. Mais la nature particulière des relations amoureuses entre deux êtres qui communiquent sans se voir en chair et en os reste fondamentalement la même. Il me semblait que c’était cela l’objet de la discussion. Les gens qui ne se rencontrent jamais. Car JPJ disait « des relations purement virtuelles (email) » (il ne parlait même pas de webcam). Or des relations de cette nature il y en a toujours eu.

L’exemple de Lison et Ronron ne me paraît pas probant puisqu’il s’agit d’amitié. L’amitié se passe beaucoup plus facilement de ce qui paraît indispensable à l’amour, c’est-à-dire le contact physique.
Si tu veux dire que le Net encourage les rencontres initiales, favorise leur poursuite et qu’elles peuvent déboucher sur des rencontres réelles parfaitement viables, je suis évidemment d’accord avec toi. C’est tout à fait possible mais pas garanti pour autant.

Romane a écrit:
Je ne vois rien de différent avec ce qu'on appelle le réel. Deux jouent, à quoi jouent-ils ? Tu vois ?
Oui, bien sûr. A partir du moment où les deux personnes se rencontrent en chair et en os, elles sortent du type particulier de relations qui étaient les leurs jusque-là pour entrer tout simplement dans une relation « classique ». Le Net ne représente plus alors que l’origine de la rencontre, comme la discothèque, le boulot, les amis communs, l’agence matrimoniale, que sais-je… Oui, c’est ce qu’on appelle le réel. C’est exactement ce que je disais.
Dès lors, leur histoire se développera comme n’importe quelle autre. Elle ne bénéficiera plus de cette sorte de suspension à la réalisation, facteur d’exaltation et de longévité.

Enfin quoi, tu peux saliver pendant des semaines devant la vitrine d’un pâtissier, quand tu es môme, ou devant un beau jouet, tu vas l’idéaliser, il peut devenir obsessionnel, c’est un rêve. Le jour où tu entres dans la boutique, le rêve est fini.

alejandro a écrit:
wikipedia.org/wiki/Amour_platonique]ici[/url]. Je note que la troisième dimension de l’amour doit obligatoirement se faire par mail (courriel, j’imagine), moyen de communication pas encore tout à fait en cours au temps de Platon.
Ne jouons pas sur les mots. L’amour platonique est celui qui ne s’accompagne pas de relations charnelles. Il peut aussi exister entre deux personnes qui ont l’habitude de se rencontrer physiquement. Quand elles ne se rencontrent jamais, il est forcément platonique.
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: L'amour en trois dimensions   Sam 10 Mai 2008 - 23:34

alejandro a écrit:
Ah non mal belle, ça n'a rigoureusement rien à voir. La parade amoureuse est une choréographie inscrite dans l'instinct de chaque espèce ... sauf chez les humains, justement. Certains cultures mettent en place un rituel qui n'a rien de instinctif, quant à la drague relève de l'apprentissage social. On apprend à draguer comme on apprend à raconter des blagues ou à parler à l'aise à une assemblée.

Ben merde. J'ai jamais appris moi. tss
Tu rigoles, j'espère. La séduction est quelque chose d'instinctif, le jeu de je t'aime moi non plus, l'effarouchée, oui mais pas maintenant c'est trop tôt, (on ne parle plus de rester vierge pour la nuit de noces, mais bon, c'est pas si loin), et que j'te parfume en long en large et en travers, et que j'te minaude un sourire machin tête penchée rien que pour la chute de la boucle d'oreille sur l'épaule ou pour le pli du décolleté qui devient soudain plongeant, et... nan mais atta, t'apprends ça OU toi ? Pas besoin, tout le monde sait faire, non ?

Non ?

merde. J'suis pas normale. mdr

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Selmer
Perturbateur de masses en fils
avatar

Nombre de messages : 4270
Localisation : Est
Date d'inscription : 13/08/2005

MessageSujet: Re: L'amour en trois dimensions   Sam 10 Mai 2008 - 23:37

Bien sûr que la parade amoureuse existe chez l'homme.
Le plus fort montre ses biceps, l'autre essaie de briller par l'esprit. Le must, c'est l'humour. Il paraît que l'humour est irrésistible. Quand on vous fait rire c'est dans la poche. C'est vrai, cette niaiserie ?
Revenir en haut Aller en bas
alejandro
Hors catégorie
avatar

Nombre de messages : 1868
Localisation : Au sud du Nord, au nord du Sud, à l'est de l'Ouest et à l'ouest de l'Est.
Date d'inscription : 30/01/2005

MessageSujet: Re: L'amour en trois dimensions   Sam 10 Mai 2008 - 23:38

Romane a écrit:
alejandro a écrit:
Ah non mal belle, ça n'a rigoureusement rien à voir. La parade amoureuse est une choréographie inscrite dans l'instinct de chaque espèce ... sauf chez les humains, justement. Certains cultures mettent en place un rituel qui n'a rien de instinctif, quant à la drague relève de l'apprentissage social. On apprend à draguer comme on apprend à raconter des blagues ou à parler à l'aise à une assemblée.

Ben merde. J'ai jamais appris moi. tss
Tu rigoles, j'espère. La séduction est quelque chose d'instinctif, le jeu de je t'aime moi non plus, l'effarouchée, oui mais pas maintenant c'est trop tôt, (on ne parle plus de rester vierge pour la nuit de noces, mais bon, c'est pas si loin), et que j'te parfume en long en large et en travers, et que j'te minaude un sourire machin tête penchée rien que pour la chute de la boucle d'oreille sur l'épaule ou pour le pli du décolleté qui devient soudain plongeant, et... nan mais atta, t'apprends ça OU toi ? Pas besoin, tout le monde sait faire, non ?

Non ?

merde. J'suis pas normale. mdr

Un enfant abadonné dans la nature qui retourne à la civilisation à l'âge adulte, saurait bien sûr comment se vêtir, comment se parfumer et, surtout, la meilleure façon de se tenir et de parler pour attraper celui ou celle qu'il ou elle convoite. C'est ça? Ou peut-être aura-t-il ou t-elle raté quelque chose dans son apprentisage.

Donc oui, bien sûr que tu apprends à draguer. Enfin, en fait, c'est plutôt les hommes qui sont amenés à draguer ...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.alexgyg.fr
alejandro
Hors catégorie
avatar

Nombre de messages : 1868
Localisation : Au sud du Nord, au nord du Sud, à l'est de l'Ouest et à l'ouest de l'Est.
Date d'inscription : 30/01/2005

MessageSujet: Re: L'amour en trois dimensions   Sam 10 Mai 2008 - 23:42

si tu es en mesure de me décrire une gestuelle qui permettrait de draguer une fille en tout temps et en tout lieu, de façon totalement indépendante de l'époque, de la culture, du pays, je veux bien commencer à admettre l'existence d'une parade amoureuse chez l'homme.

Connaitre le bon moment pour embrasser une fille, c'est l'instinct qui te le dit, une petite loupiotte dans ta tête qui s'allume, ou le résultat après quelques plantages ?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.alexgyg.fr
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: L'amour en trois dimensions   Sam 10 Mai 2008 - 23:46

Selmer a écrit:
Bien sûr que la parade amoureuse existe chez l'homme.
Le plus fort montre ses biceps, l'autre essaie de briller par l'esprit. Le must, c'est l'humour. Il paraît que l'humour est irrésistible. Quand on vous fait rire c'est dans la poche. C'est vrai, cette niaiserie ?

C'est UN des facteurs oui.

D'ailleurs, qu'est-ce qui vous fait craquer, vous, qui que vous soyez ?

Moi c'est simple : humour, tendresse, complicité cérébrale. Si la sensualité s'en mêle par la suite, je suis cuite. Laughing

Ce qui me fait fuir en priorité : Rambo et la violation de mes espaces privés réels ou virtuels. (ça ne doit pas être tout, mais c'est déjà pas mal, croyez moi)

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Selmer
Perturbateur de masses en fils
avatar

Nombre de messages : 4270
Localisation : Est
Date d'inscription : 13/08/2005

MessageSujet: Re: L'amour en trois dimensions   Sam 10 Mai 2008 - 23:49

alejandro a écrit:
si tu es en mesure de me décrire une gestuelle qui permettrait de draguer une fille en tout temps et en tout lieu, de façon totalement indépendante de l'époque, de la culture, du pays, je veux bien commencer à admettre l'existence d'une parade amoureuse chez l'homme.
Ma parole, on dirait que tu n'as jamais assisté à la métamorphose d'un groupe de mecs seuls dans un endroit, au moment précis où une femme fait son entrée. La prochaine fois, sois attentif, tu assisteras en direct à une parade amoureuse.

Et s'il y a un psy parmi eux, tu le reconnaîtras tout de suite : c'est le seul qui regarde les autres (en l'occurrence vous serez deux).


Dernière édition par Selmer le Sam 10 Mai 2008 - 23:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: L'amour en trois dimensions   Sam 10 Mai 2008 - 23:50

Citation :
Donc oui, bien sûr que tu apprends à draguer. Enfin, en fait, c'est plutôt les hommes qui sont amenés à draguer ...
tu as embrayé après moi sur le verbe draguer. Je préfère "parade amoureuse", tu avais raison. Draguer c'est pour la bagatelle. La Parade amoureuse est bien trop jolie pour se satisfaire d'un coup à tirer.

alejandro a écrit:
si tu es en mesure de me décrire une gestuelle qui permettrait de draguer une fille en tout temps et en tout lieu, de façon totalement indépendante de l'époque, de la culture, du pays, je veux bien commencer à admettre l'existence d'une parade amoureuse chez l'homme.
Pourquoi l'espèce humaine ne disposerait-elle pas de parades amoureuses multiples selon ? (je sens que je vais me ramasser)

Citation :
Connaitre le bon moment pour embrasser une fille, c'est l'instinct qui te le dit, une petite loupiotte dans ta tête qui s'allume, ou le résultat après quelques plantages ?
M'enfin Alex ! La question ne se pose même pas, ça se vit, il se passe un truc, quoi. Voilà, oui, la loupiote, si tu veux. Aucune femme n'est semblable à une autre, aucune circonstance pareille à une autre, comment veux-tu comparer ?

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: L'amour en trois dimensions   Sam 10 Mai 2008 - 23:51

Selmer a écrit:
Ma parole, on dirait que tu n'as jamais assisté à la métamorphose d'un groupe de mecs seuls dans un endroit, au moment précis où une femme fait son entrée. La prochaine fois, sois attentif, tu assisteras en direct à une parade amoureuse.

Et s'il y a un psy parmi eux, tu le reconnaîtras tout de suite : c'est le seul qui regarde les autres (en l'occurrence vous serez deux).

T'es pas psy, Selmer ? mdr

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Selmer
Perturbateur de masses en fils
avatar

Nombre de messages : 4270
Localisation : Est
Date d'inscription : 13/08/2005

MessageSujet: Re: L'amour en trois dimensions   Sam 10 Mai 2008 - 23:52

Romane a écrit:
D'ailleurs, qu'est-ce qui vous fait craquer, vous, qui que vous soyez ?
Celles qui disent oui.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'amour en trois dimensions   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'amour en trois dimensions
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 12Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 10, 11, 12  Suivant
 Sujets similaires
-
» L'amour en trois dimensions
» POUR DESSINER EN TROIS DIMENSIONS
» L’amour dure trois ans.
» [Beigbeder, Frédéric] L' amour dure trois ans
» L'AMOUR DURE 3 ANS de Frederic Beigbeder

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Présentation & Débats :: Paroles et débats :: Humain, Psychologie-
Sauter vers: