Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Et si on gueulait dans l'autre sens ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Farouche

avatar

Nombre de messages : 3203
Localisation : Sud où il fait beau
Date d'inscription : 29/04/2008

MessageSujet: Et si on gueulait dans l'autre sens ?   Mar 13 Mai 2008 - 23:51

Je suis assez pour le fait de dénoncer les trucs moches de ce monde... à la condition qu'on mette autant d'énergie à en clamer les beaux, les grands, les nobles, les encourageants etc...

Parce que si l'on veut que le monde change, nous n'avons qu'une seule arme : L'ESPOIR !

Je vous exhorte à pratiquer l'exercice suivant : chaque fois que vous parlez d'un truc moche, triste, affligeant etc... faites-le suivre d'un "Mais, il y a aussi..." Vous verrez, ça vous réconciliera un peu avec notre monde si imparfait et si merveilleux.

Je commence de suite en vous copiant quelques phrases trouvées sur Wikipédia à propos du Bhoutan :

L'une des particularités du Bhoutan est sa poursuite du bonheur à travers l'amélioration de son BNB, pour bonheur national brut. Là où la majorité des gouvernements se basent sur la valeur du produit national brut (PNB) pour mesurer le niveau de richesse des citoyens, le Bhoutan y a substitué le BNB pour mesurer le niveau de bonheur de ses habitants.

A vos plumes ! Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://laurencebarreau.pythonanywhere.com/
Diego Ortiz

avatar

Nombre de messages : 530
Age : 60
Date d'inscription : 07/04/2008

MessageSujet: Endorphines contre nicotine   Mer 14 Mai 2008 - 0:07

J'ai arrêté la Marlboro pour la huitième fois il y a plus d'un an, et me suis dit qu'à cette occasion j'allais souffrir et faire souffrir moins que les fois précédentes. Ayant travaillé six mois chez les Tibétains en 1986 et ensuite gardé des contacts épisodiques avec ce qui les anime au plus profond de leur vision du monde, j'ai décidé, en autodidacte, de me mettre à méditer.

Passons sur les techniques, qui se trouvent dans les livres, et que je suis d'ailleurs tout disposé à esquisser ici, en amateur finalement assez éclairé mais pas très avancé.

Je vous propose deux phrases fondamentales sur lesquelles méditer, qui ne sont pas des koan au sens du Zen, mais des expériences que vous pouvez tenter, intérieurement, dans un moment d'absorption méditative selon votre méthode élective, bouddhiste ou non (moi, par exemple, je ne suis pas bouddhiste) :

(1) Mes ennemis sont mes meilleurs maîtres. Les obstacles sont mes meilleurs maîtres.

(2) Le Moi et ses défenses sont une illusion dangereuse [attention, ne pas lâcher le Moi et ses défenses d'un coup pour autant, parole de psychiatre : après il faut tout ramasser à la petite cuillère et il arrive que la terre l'ait avalé avant].
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91107
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Et si on gueulait dans l'autre sens ?   Mer 14 Mai 2008 - 0:26

Diego Ortiz a écrit:
(1) Mes ennemis sont mes meilleurs maîtres. Les obstacles sont mes meilleurs maîtres.
Indéniablement, absoluement d'accord. Sans eux, nous n'entamerions rien. Ils nous font bouger, nous remettre en question, donc réfléchir, donc constater, et par là-même avancer. Mûrir. Aller vers ce que j'appelle "le luxe du vrai choix".

Citation :
(2) Le Moi et ses défenses sont une illusion dangereuse [attention, ne pas lâcher le Moi et ses défenses d'un coup pour autant, parole de psychiatre : après il faut tout ramasser à la petite cuillère et il arrive que la terre l'ait avalé avant].
Ici, peux-tu en dire un peu plus ? Veux-tu dire qu'ils ferment au monde ? Si c'est cela, oui, je pense qu'il faut faire comme pour le cholestérol ; distinguer le bon du mauvais, le Moi et ses défenses positifs, plutôt que les destructeurs. Sui-je sur la bonne voie ?

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
JoK
Poulet branché


Nombre de messages : 4997
Date d'inscription : 18/07/2006

MessageSujet: Re: Et si on gueulait dans l'autre sens ?   Mer 14 Mai 2008 - 0:31

La seconde part doit être comme un partie d'échecs. N'importe quel stratège sait qu'il ne faut jamais lancer toutes ses troupes disponibles en même temps et au même endroit.
Toujours de quoi se protéger et ménager ses arrières.
Revenir en haut Aller en bas
Diego Ortiz

avatar

Nombre de messages : 530
Age : 60
Date d'inscription : 07/04/2008

MessageSujet: Le Moi et ses défenses sont une illusion dangereuse   Mer 14 Mai 2008 - 1:35

Je suis en train de travailler très intensivement sur le sujet en relation avec un colloque que je donne le 21 mai, donc presque demain. L'affirmation que je fais ici sonnerait comme une provocation aux oreilles de tous les psychanalystes qui passeraient. Je ne puis prendre le temps et l'espace de développer ici cette affirmation, qui se base sur deux paradigmes au moins, le narrativisme post-moderne et la conception de la construction sociale du Soi, et en convergence surprenante, les méditations analytiques qui portent sur l'illusion du Moi dans les traditions bouddhistes qui datent au minimum de 2500 ans et sont maintenant traduites, au moins depuis le Ve siècle dans la tradition tibétaine, avec une remarquable clarté, susceptible de parler à l'humain et à l'humaniste du XXe siècle.

En résumé, la conception du Moi comme une sorte de bocal étanche entraîne une série de conséquences qui peuvent être délétères, comme un narcissisme exacerbé ou au contraire, par hémorragie narcissique, des dépressions mortelles, qui sont devenues chez nous une sorte de maladie de civilisation.

Et en effet il est question de culture et de civilisation. Il est très difficile de se mettre en communication avec un humain enculturé avec une autre conception des frontières du moi, à moins de remettre en question l'image du bocal, que le colonisateur suppose d'ailleurs plein chez lui et vide chez l'autre. Tout cela ouvre des questions vraiment multiples et complexes mais passionnantes et potentiellement positives pour l'évolution des relations entre les différentes altérités et cultures au sein de notre humanosphère.

Une option intéressante est de considérer le Moi non comme un objet à part entière - et d'ailleurs l'introspection suppose qu'il puisse se dédoubler, première transgression du principe - mais comme un système constitué de parties assez nombreuses qui obéissent à certaines lois d'interactions entre elles, où l'on peut éventuellement trouver certains invariants culturels, et parfois la clefs de certains conflits, non plus seulement intrapsychiques, mais avec l'Autre.

Je suis bien conscient de donner ici une réponse qui pose encore davantage de questions, mais on aura peut-être l'occasion plus tard de reprendre cela en plus concret et plus compréhensible si cela intéresse quelques-uns.
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91107
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Et si on gueulait dans l'autre sens ?   Mer 14 Mai 2008 - 2:23

Oui, ça m'intéresse, pour avoir été confrontée à un mur entre deux cultures différentes et je suis persuadée que ce mur pouvait tomber et que nous aurions pu nous rencontrer dans mille débats à poser sur le tapis, ce qui n'a pas été le cas. Mais je n'avais pas eu le temps, à l'époque, d'y voir plus clair.

Ma première question serait : il faut faire le travail à deux ? (les deux interlocuteurs)

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
JoK
Poulet branché


Nombre de messages : 4997
Date d'inscription : 18/07/2006

MessageSujet: Re: Et si on gueulait dans l'autre sens ?   Mer 14 Mai 2008 - 2:38

Romane. C'est pour ça que tu me dis toujours <<Causes moi la france ? >> AngeR
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91107
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Et si on gueulait dans l'autre sens ?   Mer 14 Mai 2008 - 2:44

mdr Oui. Moi tu sais, Microsoft, Linux et les programmes de démarrage rebootés en se mettant sous fishplaysbook sachant qu'il suffit d'aller dans le panneau de contrôle pour y trouver .avd sans option spluck, j'y connais fichtrement rien.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Farouche

avatar

Nombre de messages : 3203
Localisation : Sud où il fait beau
Date d'inscription : 29/04/2008

MessageSujet: Re: Et si on gueulait dans l'autre sens ?   Mer 14 Mai 2008 - 12:20

Ben là, vraiment, je suis larguée... scratch

Je n'ai pas compris le rapport entre ce que vous racontez et mon point de départ... mais bon ! Vous avez l'air de savoir, vous, c'est l'essentiel !
Revenir en haut Aller en bas
http://laurencebarreau.pythonanywhere.com/
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91107
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Et si on gueulait dans l'autre sens ?   Mer 14 Mai 2008 - 12:40

Tu es en plein dans le charme de LU. Tu postes une question gastronomique, on te répond chaudronnerie. Faut suivre.... mdr

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
alejandro
Hors catégorie
avatar

Nombre de messages : 1864
Localisation : Au sud du Nord, au nord du Sud, à l'est de l'Ouest et à l'ouest de l'Est.
Date d'inscription : 30/01/2005

MessageSujet: Re: Et si on gueulait dans l'autre sens ?   Mer 14 Mai 2008 - 23:39

Diego Ortiz a écrit:

En résumé, la conception du Moi comme une sorte de bocal étanche entraîne une série de conséquences qui peuvent être délétères, comme un narcissisme exacerbé ou au contraire, par hémorragie narcissique, des dépressions mortelles, qui sont devenues chez nous une sorte de maladie de civilisation.

Eh bien j’attends avec impatience ton développement, mais je ne résiste pas faire deux tous petits commentaires :

J’ai un peu du mal à imaginer le Moi comme une sorte de bocal étanche ; j’aurais cru qu’au contraire, le Moi se forme parallèlement à la conscience d’un monde extérieur et, donc, en relation avec celui-ci.

L’autre remarque est que c’est vrai que les dépressions mortelles – et s’il n’y avait que ça ! – c’est dramatique. J’imagine une limace dépourvue de Moi, tranquille, faisant sont petit bonhomme de chemin sans jamais avoir à se préoccuper de basses questions d’argent, sans jamais souffrir de dépression, ni d’angoisse, sans chagrins d’amour, ni frustration de ne pas avoir de télévision plasma à écran plat accroché à son mur. Et je suis sincèrement content pour elle. Mais c’est pas pour ça que je l’envie.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.alexgyg.fr
Mahaut

avatar

Nombre de messages : 396
Age : 57
Localisation : Boulogne-sur-Mer
Date d'inscription : 20/04/2008

MessageSujet: Re: Et si on gueulait dans l'autre sens ?   Mer 14 Mai 2008 - 23:48

JoK a écrit:
Romane. C'est pour ça que tu me dis toujours <<Causes moi la france ? >> AngeR

Citation de Sa majesté à François Fonsalette, grippé au fond de son lit, à qui il demandais de parler de Koba, la "Demoiselle d'Avignon"

Désolée pour la disgression Chuuttt
Revenir en haut Aller en bas
http://blog.bebook.fr/mahaut/index.php/
Mahaut

avatar

Nombre de messages : 396
Age : 57
Localisation : Boulogne-sur-Mer
Date d'inscription : 20/04/2008

MessageSujet: Re: Et si on gueulait dans l'autre sens ?   Mer 14 Mai 2008 - 23:49

Diego Ortiz a écrit:
Je suis bien conscient de donner ici une réponse qui pose encore davantage de questions, mais on aura peut-être l'occasion plus tard de reprendre cela en plus concret et plus compréhensible si cela intéresse quelques-uns.

Oui, cette discussion m'intéresse au plus haut point.
Revenir en haut Aller en bas
http://blog.bebook.fr/mahaut/index.php/
ronronladouceur
Prout Chef
avatar

Nombre de messages : 2608
Localisation : ciel nymbé d'étoiles
Date d'inscription : 27/01/2005

MessageSujet: Re: Et si on gueulait dans l'autre sens ?   Jeu 15 Mai 2008 - 3:00

Diego Ortiz a écrit:
En résumé, la conception du Moi comme une sorte de bocal étanche entraîne une série de conséquences qui peuvent être délétères, comme un narcissisme exacerbé ou au contraire, par hémorragie narcissique, des dépressions mortelles, qui sont devenues chez nous une sorte de maladie de civilisation.
Le problème de l'identité en soi. S'agit que l'on naisse ici ou là pour se voir adopter les couleurs du milieu, à les défendre peut-être même un jour... Est-ce le besoin d'absolu, le signe de son absence-présence comme en creux qui porte ainsi l'humain jusqu'à l'extrême? N'importe quoi en somme pourvu que le besoin soit comblé par un quelconque objet?

Ça me rappelle une discussion à propos de la circoncision. Un croyant demandait qu'on ne la leur enlève pas parce sans elle, ils perdaient leur identité. Et dire qu'ailleurs on vous relativise tout ça jusqu'à voir le geste comme atteinte à l'intégrité du corps de l'enfant. On vous démontrerait qu'Abraham n'a jamais existé, que tout cela relève de la consignation de croyances d'un groupe humain à un certain moment donné ou de manières d'être et d'appréhender la réalité, que rien de toute façon n'y changerait rien.

Fascinant tout de même cette propension à soutenir ce que d'aucuns verront comme insoutenables. Mais qu'est-ce qui s'affirme au fond sinon que d'abord et avant tout une liberté, que l'on se trompe ou non. De bonne foi même dans la mauvaise foi, les mécanismes étant ce qu'ils sont et la conscience en étant à ce moment précis de son évolution indivi-duelle, ainsi orthographiée parce qu'individuelle en même temps que collective...

Ainsi serions-nous joués par nos croyances 'calcifiées' et se court-circuiterait-on pour mieux occulter les contradictions?

Un article intéressant : Ignorer les faits.
Revenir en haut Aller en bas
alejandro
Hors catégorie
avatar

Nombre de messages : 1864
Localisation : Au sud du Nord, au nord du Sud, à l'est de l'Ouest et à l'ouest de l'Est.
Date d'inscription : 30/01/2005

MessageSujet: Re: Et si on gueulait dans l'autre sens ?   Jeu 15 Mai 2008 - 3:10

C'est peut-être l'heure tardive, ou alors une sur-chauffe encéphale après le post de tout à l'heure, mais en suivant ton lien, je tombe bien sur Echo-Actu, mais pas sur un article "Ignorer les faits"
Revenir en haut Aller en bas
http://www.alexgyg.fr
ronronladouceur
Prout Chef
avatar

Nombre de messages : 2608
Localisation : ciel nymbé d'étoiles
Date d'inscription : 27/01/2005

MessageSujet: Re: Et si on gueulait dans l'autre sens ?   Jeu 15 Mai 2008 - 3:13

alejandro a écrit:
C'est peut-être l'heure tardive, ou alors une sur-chauffe encéphale après le post de tout à l'heure, mais en suivant ton lien, je tombe bien sur Echo-Actu, mais pas sur un article "Ignorer les faits"
J'avais résumé le titre : Démocrates et républicains tous les deux experts à ignorer les faits
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91107
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Et si on gueulait dans l'autre sens ?   Jeu 15 Mai 2008 - 3:18

Sans doute l'heure tardive. Alex ne fonctionne plus que sur l'oeil gauche. AngeR

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Mahaut

avatar

Nombre de messages : 396
Age : 57
Localisation : Boulogne-sur-Mer
Date d'inscription : 20/04/2008

MessageSujet: Re: Et si on gueulait dans l'autre sens ?   Jeu 15 Mai 2008 - 7:38

Waow Ronron, impressionnant cet article. De quoi se poser des questions :

Sur ceux qui aident ceux qui nous dirigent ;

sur nous quand nous lisons la presse en période d'élection.

Merci de cet éclairage.
Revenir en haut Aller en bas
http://blog.bebook.fr/mahaut/index.php/
Farouche

avatar

Nombre de messages : 3203
Localisation : Sud où il fait beau
Date d'inscription : 29/04/2008

MessageSujet: Re: Et si on gueulait dans l'autre sens ?   Jeu 15 Mai 2008 - 11:17

Va pour le charme de LU, Romane ! Mais je suis diablement frustrée, moi, dans l'histoire... Sad... parce que je comptais vraiment sur vous pour m'aider à remplir ce sujet !
Bon... tant pis... je retourne bichonner mon futur monde meilleur toute seule dans mon coin...
Revenir en haut Aller en bas
http://laurencebarreau.pythonanywhere.com/
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91107
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Et si on gueulait dans l'autre sens ?   Jeu 15 Mai 2008 - 11:49

Farouche a écrit:
Va pour le charme de LU, Romane ! Mais je suis diablement frustrée, moi, dans l'histoire... Sad... parce que je comptais vraiment sur vous pour m'aider à remplir ce sujet !
Bon... tant pis... je retourne bichonner mon futur monde meilleur toute seule dans mon coin...

En fait, tout ceci me fait penser à cela :

Pourquoi notre regard se porte-t-il d'abord sur ce qui ne va pas, sur ce qui coince, sur ce qui dérange, sur ce qui fait mal, plutôt que sur ce qui fonctionne, comble d'aise, rassure, fait rire ?
Eh bien j'aurais tendance à dire : pour pointer ce qu'il faut améliorer, aider, réfléchir, pointer les forces à rassembler pour cela.

Rêver d'un monde meilleur, bien sûr oui, mais il ne faut quand même pas perdre de vue que l'utopie serait de penser qu'il va forcément le devenir. Regardons plutôt bien en face ce qu'est le genre humain, pour comprendre qu'un rêve est un rêve, pas davantage.

Et qu'on ne me traite pas de défaitiste, mais plutôt de réaliste.

Si nous ne regardions que les choses jolies, que deviendrait la face négative-sombre de ce qu'il se passe dans le monde ? Quelles conséquences que notre regard tourné dans l'autre sens ?

Que pourrais-je dire ? Qu'il fait beau ? C'est fait, un peu partout dans "digne réveil sur LU", dans les fils blogs. Que le week end approche ? Je suppose que tout le monde s'en est rendu un peu compte, et que de toute manière, il y aura toujours quelqu'un qui va quand même le dire, des fois que, dans Digne Réveil ou autre. Alors quoi ? Je n'écoute pas la radio, je ne regarde plus la télé, depuis l'écroulement des tours de Manhattan et en raison du bourrage de crâne et des scoops images sur lesquels les journalistes se sont précipités, écoeurée par tant d'exhibition/voyeurisme/messages pôvzaméricains salaudsdmusulmans, et qu'on nous prend toujours pour des imbéciles. Mais pour autant, je ne verse pas dans le miel et m'y refuse.

Ou je dirais que je ne contrebalance pas systématiquement une mauvaise nouvelle par une bonne, parce que la vie n'est pas bâtie sur un poids une mesure, mais sur un chaos ordonné dans son désordre, mais de nature à nous perdre dès lors qu'on ajoute nos propres échelles de valeurs.

Avouez que c'est pas mal, pour un matin.... AngeR

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Farouche

avatar

Nombre de messages : 3203
Localisation : Sud où il fait beau
Date d'inscription : 29/04/2008

MessageSujet: Re: Et si on gueulait dans l'autre sens ?   Jeu 15 Mai 2008 - 14:12

arghhhhhhh ! j'ai pas le temps là, mais je reviendrai, Romane, je reviendrai ! Bondir et rebondir sur tes mots ! Que fais-tu donc du yin-yang ?
Revenir en haut Aller en bas
http://laurencebarreau.pythonanywhere.com/
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91107
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Et si on gueulait dans l'autre sens ?   Jeu 15 Mai 2008 - 14:57

Farouche a écrit:
arghhhhhhh ! j'ai pas le temps là, mais je reviendrai, Romane, je reviendrai ! Bondir et rebondir sur tes mots ! Que fais-tu donc du yin-yang ?

Je passe de tout à son contraire, sans aucune difficulté et surtout en fixant le moins de choses possibles, dans ce genre de débat.
Dans d'autres contextes, par contre oui, il faut se soumettre et fixer.
Mais tant que possible, la liberté.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Farouche

avatar

Nombre de messages : 3203
Localisation : Sud où il fait beau
Date d'inscription : 29/04/2008

MessageSujet: Re: Et si on gueulait dans l'autre sens ?   Ven 16 Mai 2008 - 10:18

Pourquoi notre regard se porte-t-il d'abord sur ce qui ne va pas, sur ce qui coince, sur ce qui dérange, sur ce qui fait mal, plutôt que sur ce qui fonctionne, comble d'aise, rassure, fait rire ?
Eh bien j'aurais tendance à dire : pour pointer ce qu'il faut améliorer, aider, réfléchir, pointer les forces à rassembler pour cela.

Je ne le nie pas. Je n’ai jamais dit qu’il fallait fermer les yeux sur les mochetés du monde. Mais soyons honnêtes. Ça donne quoi la plupart du temps de les pointer ? Un effet de soulagement sur notre conscience, vaguement cathartique, et encore…

Rêver d'un monde meilleur, bien sûr oui, mais il ne faut quand même pas perdre de vue que l'utopie serait de penser qu'il va forcément le devenir. Regardons plutôt bien en face ce qu'est le genre humain, pour comprendre qu'un rêve est un rêve, pas davantage.
Si les hommes n’avaient pas passé tant de temps à rêver, il n’y aurait pas grand-chose de réel à contempler autour de nous…
Je crois l’homme un enfant capricieux, mais qui peut s’améliorer. Et comme tout enfant difficile, pas en lui disant « tu ne feras jamais rien de bien » mais plutôt « tu as fait, ça, c’est bien, c’est mieux ! Continue »

Et qu'on ne me traite pas de défaitiste, mais plutôt de réaliste. Réaliste… lucide… c’est dans l’air du temps. C’est aussi et tristement (ne te sens pas personnellement visée) l’arme des catastrophistes pour ne pas agir. Puisque tout est foutu, à quoi bon essayer ? Dénonçons, ça suffira…

Si nous ne regardions que les choses jolies, que deviendrait la face négative-sombre de ce qu'il se passe dans le monde ? Quelles conséquences que notre regard tourné dans l'autre sens ?
Si nous ne regardions que les choses jolies (et encore une fois, ce n’est pas ce que j’ai dit…) ou si du moins nous les mettions en exergue autant que nous le faisons pour les moches, eh bien, elles se multiplieraient. Le beau appelle le beau, le bon appelle le bon. Par la valeur de l’exemple notamment.
Chacun de nos actes, chacune de nos pensées se répercute sur le monde, d’une manière ou d’une autre (c’est l’histoire bouddhiste du papillon qui en voletant ici déclenche la mousson au Vietnam)
Le monde est tel que nous le faisons. C’est nous qui le projetons ainsi. Changeons notre regard sur le monde et alors le monde peut changer.

Que pourrais-je dire ? Qu'il fait beau ? C'est fait, un peu partout dans "digne réveil sur LU", dans les fils blogs. Que le week end approche ? Je suppose que tout le monde s'en est rendu un peu compte, et que de toute manière, il y aura toujours quelqu'un qui va quand même le dire, des fois que, dans Digne Réveil ou autre. Alors quoi ? Je n'écoute pas la radio, je ne regarde plus la télé, depuis l'écroulement des tours de Manhattan et en raison du bourrage de crâne et des scoops images sur lesquels les journalistes se sont précipités, écoeurée par tant d'exhibition/voyeurisme/messages pôvzaméricains salaudsdmusulmans, et qu'on nous prend toujours pour des imbéciles.
Je pourrais te donner des exemples largement moins superficiels si tu le souhaites que des « il fait beau ».
Chaque jour, des humains réalisent de grandes, nobles et belles choses. Se battent pour de justes causes avec succès. C’est moins vendeur, moins télégénique que la misère, la guerre, les fléaux en tous genres, c’est un fait.
Mais tout doucement, les gens commencent à réaliser que ce n’est pas sain de se repaître ainsi d’horreurs. Ils font comme toi : ils sont de plus en plus nombreux à ne plus regarder les infos. C’est un pas de plus. Or on n’avance jamais que d’un seul pas à la fois.


Mais pour autant, je ne verse pas dans le miel et m'y refuse.

Ou je dirais que je ne contrebalance pas systématiquement une mauvaise nouvelle par une bonne, parce que la vie n'est pas bâtie sur un poids une mesure, mais sur un chaos ordonné dans son désordre, mais de nature à nous perdre dès lors qu'on ajoute nos propres échelles de valeurs.

Je ne crois pas verser pas dans le miel, moi non plus. Je ne suis pas une illuminée tout-le-monde-il-est-beau-tout-le-monde-il-est-gentil.
Mais découragement m’afflige, je m’y refuse.
Ça commence par une poignée de gens, puis des centaines, des milliers, des millions un jour qui vont penser eux aussi qu’il est en notre pouvoir à nous, les humains, de changer ce monde pour le rendre digne.

Ce qui m’étonne surtout, c’est la véhémence de ta réponse. Comme si tu disais « Ah, ah, je l’ai bien mouchée ! »
J’ai proposé de « gueuler positif » et j’ai l’impression d’avoir émis une vilaine idée, quelque chose de répréhensible.
Bien sûr, comme toi, je revendique la liberté de penser ! Sois aussi libre que possible !
Revenir en haut Aller en bas
http://laurencebarreau.pythonanywhere.com/
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91107
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Et si on gueulait dans l'autre sens ?   Ven 16 Mai 2008 - 13:04

Je commence par la fin, pour planter le décor ;

Citation :
Ce qui m’étonne surtout, c’est la véhémence de ta réponse. Comme si tu disais « Ah, ah, je l’ai bien mouchée ! »
J’ai proposé de « gueuler positif » et j’ai l’impression d’avoir émis une vilaine idée, quelque chose de répréhensible.
Bien sûr, comme toi, je revendique la liberté de penser ! Sois aussi libre que possible !

Bien sûr que non, il ne s'agissait pas d'une réponse à moucher ton idée de départ, mais de ma réaction-débat faite à base de constats et réflexions sur des années, et qui non achevés puisque tous les jours je continue à regarder le monde. Aucune animosité, ni même ironie, encore moins de sentiment de supériorité ou quoi que ce soit de ce genre. Nous sommes là pour débattre, débattons, c'est très riche.

Citation :
Je n’ai jamais dit qu’il
fallait fermer les yeux sur les mochetés du monde. Mais soyons
honnêtes. Ça donne quoi la plupart du temps de les pointer ? Un effet
de soulagement sur notre conscience, vaguement cathartique, et encore…
Ça donne des scoops, lesquels rapportent de l'argent aux boîtes qui embauchent les journalistes, mais aussi de quoi saliver à ceux qui sont en recherche de sensations fortes. Et puis tant qu'on parle du tremblement de terre en Chine, on évite tranquillement les coups bas en politique française, ou je ne sais quoi, bref, notre attention détournée c'est toujours ça de gagné, n'est-ce pas.
Et comme tu le dis, une fois qu'on a regardé les images, bien avachis dans notre fauteuil avec des chips et un coca sous la main, on a l'impression d'avoir fait une bonne action, puisqu'on a vu et qu'on peut dire qu'on est au courant, ce qui nous donnera l'occasion d'en causer trois mots au bureau demain. Et hop, une poignée de chips !
Et puis après tout, est-ce que ça ne sert pas non plus à avoir l'air de suivre l'histoire du monde, et pourquoi pas, à paraître intelligent aux yeux de la femme qu'on convoite (cf le fil amour en trois dimensions)

Le juste milieu en toute chose est bien difficile à trouver, tiens. En tout cas, il faut prendre du recul avec toutes ces mochetés humaines exhibées comme des produits de consommation et de curiosité.

Comme quoi, verser dans le tout l'monde il est beau, comme verser dans le tout va mal mon pôv monsieur, c'est aussi malsain l'un que l'autre. C'est pourquoi je relativise toujours en cherchant l'équilibre.

Citation :
Si les hommes n’avaient pas passé tant de temps à rêver, il n’y aurait pas grand-chose de réel à contempler autour de nous…
Je n'ai jamais dit le contraire ! Encore heureux, que nous ayons la possibilité de rêver et de créer. Si le rêve et l'art n'existaient pas, il y a longtemps que je me serais suicidée.

Citation :
Réaliste… lucide… c’est dans l’air du
temps. C’est aussi et tristement (ne te sens pas personnellement visée)
l’arme des catastrophistes pour ne pas agir. Puisque tout est foutu, à
quoi bon essayer ? Dénonçons, ça suffira…
Je ne suis pas d'accord. Dire les choses telles qu'elles sont (c'est à dire de manière réaliste) n'implique pas l'inertie, au contraire même ; je trouve que les personnes engagées sur le terrain sont bien plus efficaces que les doux rêveurs ou les défaitistes sur le même terrain. Parce qu'il faut quand on se bouge et à plus forte raison à plusieurs, faire preuve d'efficacité, sinon c'est donner beaucoup de temps et d'énergie pour des prunes. Autant que ça serve à quelque chose.

Citation :
Changeons notre regard sur le monde et alors le monde peut changer.
Dans l'absolu, oui, l'idée est parfaite.
Dans la réalité "changeons notre regard...." oui, bien sûr. Tu peux changer le tien, mais as-tu main mise sur le regard des autres ? Non. Alors tu vas échanger avec une poignée de voisins, d'amis, d'internautes, mais tu ne vas pas contrôler leurs pensées ni leurs actes, ce qui fait que "changeons" demeure un rêve, tandis que "changer MON regard" est la seule chose bien réelle que tu puisses faire. Si un deuxième regard arrive, tant mieux. Un troisième, encore mieux, cent, mille, génial, et ainsi de suite. Mais "si" seulement.
Certains le feront, d'autres pas.
On ne se lève pas un matin en décidant qu'aujourd'hui on va changer son regard sur le monde. C'est une question de maturité, de personnalité, de circonstances aussi parfois, bref, un tas de raisons qui font que chacun porte tel ou tel regard sur le monde. Si tu prends une à une chaque raison pour chaque individu, tu t'apercevras vite que rien n'est aussi simple que ça. Il faut des années pour atteindre la maturité, parfois une vie n'y suffit pas, là où pour d'autres ce sera très tôt. Une personnalité se forge avec le temps, et encore, ça dépend de la maturité acquise. Les circonstances sont déclinées à l'infini et déteignent dans la vie et la pensée de chacun d'entre nous. Et ainsi de suite.
S'il suffisait de "changeons..." les camps n'auraient jamais existé, n'est-ce pas...

Citation :
Chaque jour, des humains réalisent de grandes,
nobles et belles choses. Se battent pour de justes causes avec succès.
C’est moins vendeur, moins télégénique que la misère, la guerre, les
fléaux en tous genres, c’est un fait.
Mais tout doucement, les gens
commencent à réaliser que ce n’est pas sain de se repaître ainsi
d’horreurs. Ils font comme toi : ils sont de plus en plus nombreux à ne
plus regarder les infos. C’est un pas de plus. Or on n’avance jamais
que d’un seul pas à la fois.
Bien sûr, et dans les coups de coeur de LU, je pense que des fils sont régulièrement ouverts sur tel ou tel sujet traitant d'un truc génial. Parfois des petites choses, parfois des grandes. Nous sommes bien d'accord, et personne n'a dit le contraire.

Citation :
Ça commence par une poignée de gens, puis des
centaines, des milliers, des millions un jour qui vont penser eux aussi
qu’il est en notre pouvoir à nous, les humains, de changer ce monde
pour le rendre digne.
A nouveau nous retombons dans l'utopie, ici et selon mon point de vue pour les raisons que j'ai énoncées plus haut.

Dans mon petit patelin d'environ 7000 personnes, se côtoient environ 120 associations. Nous nous connaissons pratiquement tous, nous oeuvrons tous pour faire quelque chose à notre dimension, comme on peut, selon nos forces, nos moyens, notre santé, et notre savoir-faire, etc. Tout ça est parfait, riche, porteur, et ainsi de suite. Et j'en suis ravie.
Il n'empêche. Il se passe aussi que les gens se tapent dessus de manière assez incroyable, et pour certains s'insupportent à un point stupéfiant. Pourtant, ils oeuvrent aussi, ceux-là, dans le domaine associatif ou autre.
Parfois, quand on réussit enfin à monter quelque chose de génial et qui tient la route, un connard arrive et fout tout par terre. Je ne donnerai pas d'exemple, mais tout de même, l'amie qui est à l'hosto dans un état gravissime, ce n'est pas si anodin que ça, bien que beaucoup jouent à l'autruche.
Ce que je retire de ce tout petit exemple, c'est qu'il est représentatif de ce dont on parle ; des efforts, des baffes, des rires, des rages, des souffrances, des rencontres, des séparations, bref, la vie, quoi.
A échelle plus violente : des tortures humaines opposées à des Beautés sans nom.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Farouche

avatar

Nombre de messages : 3203
Localisation : Sud où il fait beau
Date d'inscription : 29/04/2008

MessageSujet: Re: Et si on gueulait dans l'autre sens ?   Ven 16 Mai 2008 - 14:24

Bon, je m'en sors pas avec le système pour citer, alors, à l'ancienne, je copie-colle Very Happy

C'est pourquoi je relativise toujours en cherchant l'équilibre.
Mais moi aussi ! Justement ! C'est pour ça que je voulais que le positif ait sa place au même titre que le négatif.

Tu peux changer le tien, mais as-tu main mise sur le regard des autres ? Non.
Ah ben ça ! La preuve que non. Tu n'as pas varié d'un iota dans ta position n'est-ce pas ? Mais j'ai vu des gens dont on disait qu'ils étaient plein de certitudes changer leur façon de voir.

Si tu prends une à une chaque raison pour chaque individu, tu t'apercevras vite que rien n'est aussi simple que ça.
Je crois que j'ai capté ça depuis déjà un petit moment... et c'est bien ce qui me fait croire que les choses sont possibles. Simples, non. Possibles.

Lucide ? La vie s'est bien chargée de m'apprendre à l'être, crois-moi sur parole.
Je n'ai pas l'habitude de débattre en différé. Devant une tasse de thé ou un verre de bon vin, je pense que je n'abandonnerais pas si facilement. Il semble que vous, les "réalistes" soyez plus nombreux que nous les "utopistes". (Je mets intentionnellement des guillemets afin de bien marquer que ce sont des étiquettes, et rien que des étiquettes.) C'est ce qui nous rend la tâche plus difficile Wink
Nous sommes cependant d'accord sur plus de choses qu'il n'y paraît.

J'essayerai encore de proposer aux gens une alternative à leur "réalisme", comme je le fais depuis longtemps. Très souvent, je me casserai la gueule, comme ici. Et de temps en temps, une personne envisagera la possibilité de tenter le coup, juste pour voir.
Revenir en haut Aller en bas
http://laurencebarreau.pythonanywhere.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Et si on gueulait dans l'autre sens ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Et si on gueulait dans l'autre sens ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Voyage dans un autre monde
» Je dormais dans une autre histoire... musiqué. (Denaves/Le Noir)
» Dans une autre vie (j'aurais le droit de t'aimer)^
» Le Duff 4x4 ou 4x2, ça dépends de l'humeur!!! Mise à jour le 20/07/10 page 5......
» Mon premier dessin [Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Présentation & Débats :: Paroles et débats :: Coup de Gueule!-
Sauter vers: