Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Second life : Une seconde vie ou une prison ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
biosphere

avatar

Nombre de messages : 113
Age : 34
Date d'inscription : 31/08/2006

MessageSujet: Second life : Une seconde vie ou une prison ?   Ven 16 Mai 2008 - 0:39

Bonsoir,
J'aimerai savoir si quelqu'un connait ce jeu sur pc Second Life.
C'ets un jeu sur PC en ligne. C'est une simulation de vie. J'y joue depuis plus d'un an. Un jeu pour adulte.

Le concept est plutot génial, On se créer un personnage qu'on nomera suivant sa guise. De là tout est possible. Une seconde vie s'ouvre à vous.
Porte ouverte a tout les fantasmes. On oublie nos soucis rééls et on se laisse naviguer dans nos plus profonds rêves les plus fou. C'est alors qu'o n se fait des amis, qu'on va surfé, qu'on se créé une maison, On trouve un(e) Petit(e) ami(e), on commence alros a voler dans les airs, on fait des consert dans des club ou bien on ouvre sa propre boutique d'art , de vétement , etc.

On peux meme changer de forme, de peau, d'yeux, de coupe de cheuveux, lesp ossibilité sont illimité car on crée tout nous mêmes via des logiciel.

même les act sexuel sont autorisé (dans des endroit généralement nomé "mature".

J'avais créer un grand jardin publique, avec des arbre de toute sorte, des animeaux, des bruitage d'eau de source et d'oiseaux.

Mais petit à petit on se renferme a se monde si parfait, qu'il en deviens un veritable enfer. On se vexe, on rit, on pleure, on jouit. Où se trouve la limite ? On commence par acheter des biens (fringue, terrain, déco) avec nos propre argents. On investis de plus en plus, car le reve n'a pas de prix.

Mais alors on réalise qu'il y a un bug dans le systeme. Un reve reste un reve. la réalité nosu rattrappe toujours.

Mais n'est-ce donc pas une prison doré ?
Ou peut-etre une vrai vie ? Car apres tout on prends du vrai plaisir a visité les musé, a matté des photo cochonne, etre sois meme, travailler.

Qu'en pensez vous?


Ps (désolé pour les fautes de frappe, et d'orthographe ^^ trop long a corriger ^^'
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Second life : Une seconde vie ou une prison ?   Ven 16 Mai 2008 - 0:48

Les jeux sur ordi ne sont pas mon truc, mon pauvre. Je ne te serai donc d'aucun secours.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
biosphere

avatar

Nombre de messages : 113
Age : 34
Date d'inscription : 31/08/2006

MessageSujet: Re: Second life : Une seconde vie ou une prison ?   Ven 16 Mai 2008 - 0:52

Ho c'est plsu un debat qu'une demande d'aide.
Je ne susi pas accro, je l'ai était , je ne le suis plus, j'y joue de tant à autre pour faire un coucou a mes amis virtuel. Smile

cela dis rien ne t'empeche de donné tes impression, ton avis dessus, peut-etre que les jeux de ce genre (ou tout les jeux en ligne) te font peur ? Ou peut-etre tu trouve ca bien, ou alros tu n'a aucune opignon.
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Second life : Une seconde vie ou une prison ?   Ven 16 Mai 2008 - 1:02

Pour m'effrayer, il en faudrait davantage. Par contre, si tu veux très franchement mon avis, je trouve ça archi nul. Je ne parle pas sans savoir, parce que j'ai essayé, hein, mais non, ça me gonfle, ça me gave, je ne trouve aucun plaisir, vraiment.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
biosphere

avatar

Nombre de messages : 113
Age : 34
Date d'inscription : 31/08/2006

MessageSujet: Re: Second life : Une seconde vie ou une prison ?   Ven 16 Mai 2008 - 1:11

Généralement ce sont les gens qui se sente bien avec eux même qui n'apprécis pas ce type de jeux.on se crée une seconde vie généralement pour oublier la première. On se cache, pour ma part, une souffrence. Apres faut aimer les jeux en général c'est sur ! J'en connais beaucoup qui n'ont pas accroché, car ils préfèrent de loin vivre leur vrai vie, sortir, voir leur amis, travailler toussa.

Une seconde vie je dis oui tout de suite, mais plutot en réél ça c'est sur Smile
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Second life : Une seconde vie ou une prison ?   Ven 16 Mai 2008 - 1:25

C'est encore plus simple : question de goûts.
Il m'est arrivé de me sentir très mal, de passer par des moments d'enfer, mais jamais ces jeux ne m'ont attirée. Un tas d'autres choses oui, mais pas ça.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
JoK
Poulet branché


Nombre de messages : 4997
Date d'inscription : 18/07/2006

MessageSujet: Re: Second life : Une seconde vie ou une prison ?   Ven 16 Mai 2008 - 1:46

Second life n'est pas un jeu. C'est une tentative de construction d'un réseau social, ni plus mais ni moins. La seule différence, c'est qu'au fil du temps, tu es dans un univers construit et imaginé en tous points, quoi que copié un peu sur le tissu social réel.

Ici, nous tentons aussi dans une certaine mesure de construire ça, sauf que nous ne nous servons que de mots. Sur SL, ça passe par un univers 3D.

Le danger majeur, c'est que toi tu sais un peu ce que tu veux, tu recherches, par contre tu ne sais pas vraiment ce que recherchent les autres intervenants. Tu peux tomber sur du bon, mais aussi du vicieux, et ça s'est déjà vu.
L'idée en elle-même n'est pas révolutionnaire, puisque Packard bell l'avait déjà imaginé, ou du moins mis les premiers jalons en place. C'est eux qui fournissaient l'environnement, et les inscrits membres de packard bell y déambulaient.

Le grand danger, c'est ce phénomène d'addiction. On peut facilement décrocher de la réalité quotidienne, pour ne s'isoler que dans second life.

Le monde du jeu en ligne est différent, puisque tu as en face, soit des adversaires joueurs (ou partenaires suivant le jeu) ou encore ce qu'on appelle IA (intelligence artificielle). Là ça se présente un peu différemment, dans la mesure où tes actions vont modifier la réponse de cette IA, ceci pour garantir une suite au jeu. Mais ce n'est pas indéfini temporellement. Donc, il y a un début mais aussi une fin.
Revenir en haut Aller en bas
biosphere

avatar

Nombre de messages : 113
Age : 34
Date d'inscription : 31/08/2006

MessageSujet: Re: Second life : Une seconde vie ou une prison ?   Ven 16 Mai 2008 - 9:14

Il est vrai que j'ai décris second life naïvement.
Il ne donne pas que du rêve. Biens que cela permete au gens de se faire reconnaitre dans leur talent (musique, dessin, écriture).
Il y a aussi des chose interessante, comme des associations sur divers sujets.

La politique a aussi ca place. De ce point de vue c'est ce que j'aime le moins dans second life. je ne parle jamais politique, d'ailleur c'est assé tabou. Pour moi la politique n'a pas ca place dans un jeu (et même la religion).

Second life n'ets pas un jeu. Je le décris telle quel pour vous faire une image. C'est un réseau social que tu le dis Jok.

J'aime beaucoup second life. Interessant uniquement sur le point de la découverte et du plaisir que les gens éprouve à parler de leur passion (musique, peinture, etc).

Je le déteste aussi beaucoup. Pasp lsu tars que mercredi j'étais tres attristé de voir que certaine personne ont quitté. Des gens bien (virtuellement parlant).

Les danger je dirait que de partout il y en a. Du moment où l'on se renferme. L'addiction est là. Dès qu'il y a un réseau virtuel, généralement y a addiction. Certaine personnes se renferment même dans des tchats.

Le rêve parait beau, mais reste nocif quand on en abuse.
Revenir en haut Aller en bas
Allart

avatar

Nombre de messages : 1006
Age : 40
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 09/05/2007

MessageSujet: Re: Second life : Une seconde vie ou une prison ?   Ven 16 Mai 2008 - 10:03

Je connais ce genre de jeu, je me suis même essayé au JDR (Jeu de rôle) en ligne comme WoW( World of Warcraft Europe ) ou encore les Sims. Second life peut être intéressant comme tentative de créer un monde virtuel ou un réseau, après on peut faire un parallèle avec les films comme eXistenZ, Matrix, Avalon ou encore Ghost in the shell; ou un rôle dans lequel on joue tel que le théâtre.
Tout dépend de ce qu'on veut faire, jouer un rôle, s'oublier ou faire des rencontres, certaines personnes connues sont leur propre personnage , et sur Second Life certains font même du business...
Après je trouve la critique de Romane trop radicale Surprised Wink , mais à chacun son point de vue... Il faut donc rester vigilant, ce genre de jeu recrée un espèce de tissu social qui peut être à disparu (dans notre société d'aujourd'hui parfois bien triste) ou en détruit un autre.Cela me fait penser aussi aux adolescents au collège qui ne se parlent plus dans les cours de récréation puis dès qu'ils rentrent chez eux se déclarent leurs flammes sur MSN.Pour finir second Life rentre dans cette nouvelle révolution qu'est internet, que tu sois toute la journée sur second life ou sur internet à surfer ou autre c'est pour moi presque la même chose.(Intoxication au web, ça peut être bon ou mauvais à chacun de voir)...
albino
Revenir en haut Aller en bas
http://undatalethe.free.fr/
Farouche

avatar

Nombre de messages : 3203
Localisation : Sud où il fait beau
Date d'inscription : 29/04/2008

MessageSujet: Re: Second life : Une seconde vie ou une prison ?   Ven 16 Mai 2008 - 10:30

Je crois, j'espère surtout, que beaucoup de jeunes sont conscients des risques de l'addiction à internet sous toutes ses formes. Ayant des enfants jeunes adultes (25, 21 et 18 ans) je fréquente pas mal de jeunes. Ils ont pour habitude de nommer les toxicos du web, des "no life". Ces "sans vie", ils les plaignent plus qu'ils ne les blâment.

Moi, je ne suis pas contre les jeux en ligne, tant que la personne qui joue garde le recul nécessaire pour ne pas oublier qu'elle a une vraie vie à vivre en priorité.
Biosphère, tu as l'air de te sentir en danger. Si tu faisais une pause de ton jeu, si tu essayais de ne plus jouer pendant 2 semaines par exemple, tu pourrais mieux cerner ton rapport à ce jeu. Qu'en penses-tu ?
Revenir en haut Aller en bas
http://laurencebarreau.pythonanywhere.com/
BloodyMary
Appelez-moi Nivéa
avatar

Nombre de messages : 6172
Age : 44
Localisation : Sous ma peau... Peut-être.
Date d'inscription : 27/04/2007

MessageSujet: Re: Second life : Une seconde vie ou une prison ?   Ven 16 Mai 2008 - 10:49

Bah moi j'adore les jeux RPG mais je ne joue jamais en ligne (pas le temps). J'ai tenté l'expérience pendant la fin de ma grossesse qui m'avait pas mal immobilisée mais je suis écoeurée par le rapport commercial dans le jeu. Devoir acheter des artefact ou des points vie (pour simplifier) sort de l'idée même que je me fais d'un jeu de stratégie. Si on est bon dans un jeu cela ne devrait jamais être en achetant les échelons. Mais il faut saluer le travail des concepteur de jeu car il sont de plus en plus réalistes sur le plan graphique. Je me souviens d'un jeu qui m'a particulièrement marquée par la vision à 360° que l'on avait de son environnement. Il m'arrive de repenser à ses paysages en me disant presque "j'y retournerais bien, c'était sympa". Alors que je ne suis allée nulle part ailleurs que dans l'imaginaire d'un groupe de graphistes. Effrayant et admirable en même temps selon moi.

Pour le côté addictif, je peux facilement comprendre que certaines personnes s'y trouve englué. Si on se fabrique un monde idéal il est logique de ne plus vouloir en sortir. Ajouter à cette situation une fragilité passagère (ou pas d'ailleurs) et la boucle est bouclée. Mais j'ai connu des gens accro au net et complètement geek (addict ou no-life comme l'a dit Farouche) sans avoir à tomber dans un cercle de jeu en ligne. On peut aussi bien l'être avec des tchats ou des forums. Parce que comme l'a justement dit JoK, on peut aussi s'y fabriquer des univers idéaux uniquement avec les mots. Je crois que l'addiction est indissociable du net quand toutes les (mauvaises) conditions sont regroupées : isolement, fragilité morale ect...
Mais ce n'est que mon point de vue perso donc rien de grave Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://pestenoireetbloodymary.blog4ever.com/blog/index-194693.ht
Allart

avatar

Nombre de messages : 1006
Age : 40
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 09/05/2007

MessageSujet: Re: Second life : Une seconde vie ou une prison ?   Ven 16 Mai 2008 - 13:15

+1 pour BloodyMary feu puits
Revenir en haut Aller en bas
http://undatalethe.free.fr/
biosphere

avatar

Nombre de messages : 113
Age : 34
Date d'inscription : 31/08/2006

MessageSujet: Re: Second life : Une seconde vie ou une prison ?   Ven 16 Mai 2008 - 21:24

Je t'adore bloody ! Very Happy
J'avoue ne pas avoir osé dire que la critique de romane était un peu trop radicale ^^. Je l'aime trop pour la facher ^^.

Non plus sérieusement, si j'en parle c'ets aussi parceque j'ai connu l'addiction. Dans le jeu dofus. J'ai souffère énormément pendant ce renfermement dans le jeu. Ca fait deja 2 ans que je ne le suis plus, aujourd'hui ca m'ennuie apres 3 heure de jeux. Je sort faire mes course, travailler, voir mes amis. Ma famille c'ets autre chose. J'avoue m'ettre un peu renfermé dans second life, pour une simpel chose, vous pourriez trouver ca stupide mais dans seconde life on mange pas !:O
Et le fait de ne pas manger dans sl (bien que je mange en rl) cela me fait oublié ma santé . (phagophobie).

Je joue a Wow, je suis testeur d'un jeu qui sortiera l'année prochaine (créateur de dofus), je joeu a seconde life, maisj e sais modérer.

Je me sens bien, j'aime les jeux de role en particulier (pour leur sénario et l'interactivité, le fantastique).
Pour moi un jeu c'est comme un livre, sauf qu'on participe au déroulement de l'histoire, chaque action modifie les choses.
Seconde life n'est pas une seconde vie pour moi, mais plutot une histoire sur un personnage que je crée.
Revenir en haut Aller en bas
alejandro
Hors catégorie
avatar

Nombre de messages : 1868
Localisation : Au sud du Nord, au nord du Sud, à l'est de l'Ouest et à l'ouest de l'Est.
Date d'inscription : 30/01/2005

MessageSujet: Re: Second life : Une seconde vie ou une prison ?   Ven 16 Mai 2008 - 23:13

ce que tu décris, biosphère, je le connais sur les forums et, d'ailleurs, je crois que je vais m'offrir une petite cure de désintox ...

je ne connais pas les jeux en ligne, mais les jeux individuels oui : Age of Empires, Sim City, Medieval et Roma Total War auxquels j'ai consacré vraiment trop de temps. Il y a un tas d'effets qui jouent, par exemple cette musique répétitive qui devient hypnotique. Ca fait longtemps que je ne joue plus et j'en suis bien content.

Sinon, autre sujet, mais puisque tu l'as évoqué, sans vouloir jouer les pères fouettard, je trouve que tu pourrais faire un effort avec l'orthographe. Trois fautes par syllabe, c'est un peu désagréable, je t'assure ...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.alexgyg.fr
biosphere

avatar

Nombre de messages : 113
Age : 34
Date d'inscription : 31/08/2006

MessageSujet: Re: Second life : Une seconde vie ou une prison ?   Sam 17 Mai 2008 - 0:46

[HS on]
Oui je suis désolé, j'écris super vite que parfois mes doigts louche.
Quand à l'orthographe, autre fois j'étais assé bon, mais j'avoue que depuis 2 ans, je ne sais pourquoi, je les enchaine sans même les remarquer. Je n'écris jamais en sms, c'ets bien ça le pire :/.

Et j'avoue manquer de temps pour éditer, quand je peux je le fais.
Je ferais des efforts. (et ne mettez pas ça sur le comptes des jeux video en ligne hein ! j'écris jamais en sms, je comprends déjà pas cette langue d'ado ^^)

[HS off]

La cause aussi d'une addiction n'ets pas que le jeu en lui même mais aussi des pseudo-amis qu'on s'y fait.
Revenir en haut Aller en bas
LylaTsB

avatar

Nombre de messages : 4716
Age : 58
Localisation : Entre allanguie & languissante ...
Date d'inscription : 21/05/2006

MessageSujet: Re: Second life : Une seconde vie ou une prison ?   Sam 17 Mai 2008 - 12:17

Mon fils et ses potes jouent aussi, ils ont eu une période d'addict. très forte au début, au détriment des études, évidemment. Ils ont 19/20 ans aujourd'hui. Nous, on a tenu bon en l'obligeant à ne pas lâcher ses études parce qu'il avait un objectif professionnel, en le harcelant presque pour qu'il réalise les dommages occasionnés par cette situation ; aujourd'hui, ça commence à porter ses fruits, il joue moins, il renoue avec sa passion photographique, il s'est remis à bûcher un peu, il sort de sa chambre, enfin. Heureusement que nous avons la nature à portée de main pour respirer. Certains de ses copains plongent de plus en plus dans l'univers virtuel...
Mais comme toute addiction ou déviance, que ce soit aux jeux, aux substances, au sexe, à l'audio-visuel, au sport, etc, à consommer en toute conscience, avec modération...
Euh... sauf l'amour...
et LU AngeR
AddictSourire
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Second life : Une seconde vie ou une prison ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Second life : Une seconde vie ou une prison ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Second life : Une seconde vie ou une prison ?
» [2007] Bob Gratton : Ma Vie, My Life
» seconde life!
» [fanfic] Second Life (Annulée)
» La seconde et courte vie de Bree Tanner

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Présentation & Débats :: Detente :: Blabla-
Sauter vers: