Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Ecriture et musiques/silences.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
JUmo

avatar

Nombre de messages : 235
Age : 30
Date d'inscription : 27/03/2007

MessageSujet: Ecriture et musiques/silences.   Sam 24 Mai 2008 - 21:40

J'ai pas mal écris ces temps-ci, ou du moins, beaucoup bosser mes écrits. Et m'est venu, hier, en cherchant de quoi partager avec vous, le souvenir de ce rituel qui allie musique et écriture. Le calme des balades irlandaises ou des chants "BenHaperiens" aplanissant mes idées en m'aidant à les coucher sur le papier. La force du John Butler Trio pour m'assister lors des corrections, la sensibilité de Duffy pour la mélancolie et de nombreux accords "guitaristiques" en un fond général très rock, procurant du punch et des songes.

Pourtant tout mes écrits commencent leur vie dans le café d'un ami, à Paris. Dans un brouhat généralisé d'allées et venues, de commandes jetées au passage du garçon de salle, de la sono toujours en activité. Alors, lorsque je me retrouve dans le silence de ma petite bibliothèque de quartier ( celle que j'adorai déjà étant gosse, quand je vivais à Paris justement ), blocage, impossible de m'élancer dans le silence. Trop calme, trop pesant.

Il me faut mon café et mes interruptions spontanées, les sourires de passantes ( plus souvent des grimaces ou des "ronchonades", du dédain ^^ ) ou de clientes. Non pas que je charme ou que je drague, juste que j'aime le sourire des femmes, de toutes les femmes, voilà tout ^^

Bref, l'alliance du bruit, des sons et de l'activité ne sont pas indispensables , mais coutumiers à mon écriture. Et vous ? qu'en pensez-vous ? Comment vivez-vous votre écriture ? ( la vivre oui ! )

JUmo.

Clin d'oeil les LUs
Revenir en haut Aller en bas
http://jumo-le-scribouillard.blogspot.com/
Farouche

avatar

Nombre de messages : 3203
Localisation : Sud où il fait beau
Date d'inscription : 29/04/2008

MessageSujet: Re: Ecriture et musiques/silences.   Dim 25 Mai 2008 - 1:23

Rites immuables.
Mes chats, pas loin. Parfois un sur les genoux. Ils aiment quand j'écris, je le sens, je le goûte. Ils sont ma paix de l'esprit, celle qui laisse passer les mots à travers moi.
Le thé que je bois, brûlant, chaud, tiède, froid au fil des pages.
Le silence. toujours le silence.
La solitude bienfaisante qui me permet d'aller vers l'autre.
Souvent, je me lève et vais peaufiner une phrase en contemplant mon jardin, le front à la vitre.
Revenir en haut Aller en bas
http://laurencebarreau.pythonanywhere.com/
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Ecriture et musiques/silences.   Dim 25 Mai 2008 - 2:01

J'ai beaucoup de mal à écrire dans le brouhaha et le mouvement des autres. Il me faut "mon espace" personnel, et même la présence de quelqu'un qui serait discret peut me bloquer dès lors que je sentirais un sentiment possessif. Autrement dit, j'ai besoin de la liberté dans tous les sens du terme, jusque dans le ressenti de ce qui se passe autour de moi et des intentions.

Lorsque j'écris dans le silence, les bruits naissent en moi, en même temps que le sens du texte qui se dresse. Pour le théâtre, par exemple, je vois/entends la pièce entière, jusque dans ses moindres détails. Les doigts n'ont plus qu'à courir sur le clavier pour suivre tout ça, si bien que la facilité n'est pas toujours au rendez-vous dans le sens où ça va bien plus vite dans ma tête qu'au bout de mes doigts, quand bien même je tape très très vite.

Lorsque j'écris dans la musique, je me fonds à elle pour en extraire un texte, un bout de texte, un je ne sais quoi. Le blues est mon terrain musical favori, mais il y en a d'autres aussi. Disons que le blues me permet d'extirper mes propres tréfonds, tandis que les autres genres peuvent se prêter à l'imaginaire sans pratiquement rien de ce qui m'est personnel.

J'adore écrire dans la musique, c'est comme si un guide tenait ma main.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
filo

avatar

Nombre de messages : 8690
Age : 104
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 02/04/2007

MessageSujet: Re: Ecriture et musiques/silences.   Dim 25 Mai 2008 - 14:26

Comme Ro, j'ai du mal à créer dans le bruit, sauf si je suis isolé tout de même, comme dans un transport en commun.
Dans une interview, le journaliste me posait justement la question sur l'acte de créer (écriture ou composition), lorsque je lui parlais du silence.
J'avais répondu :

"Le silence est un terrain de création idéal pour ceux qui ne s'approprient pas les idées des autres (car nous sommes dans une ère de récupération, où on peut connaître le succès en modifiant des choses déjà existantes plutôt que d'en créer).
La création pure émerge souvent de rien. Ou d'une observation silencieuse.
Etre témoin avant d'être acteur.
Car la vie frémit aussi en silence. Elle pourvoit aux aspirations secrètes des hommes qui pourtant sont de moins en moins à son écoute.
Le silence recèle le potentiel essentiel de l'inspiration authentique.

Le silence est un terrain fertile et virginal où nous pouvons planter et cultiver toute la matière nécessaire à la création. Car à travers le silence, c'est en nous en vérité que nous puisons, sans parler de l'éthéré.
Le créateur en action au cœur du silence se détache des influences externes et adopte une démarche introspective libre et disponible. Si cette démarche est en plus délibérément détachée du passé acquis, du souci de paraître et de toutes les aspirations de l'égo, là peut
émerger ce qu'on appellera facilement le génie.

Notre société a oublié l'importance des vides et des silences. "

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
L'art est parfois un sale boulot, mais il faut bien que quelqu'un le fasse
Le site Filosphere ** Filographies : photo & design ** Ma musique récente ou inédite ** Musique de la Juste Parole
Revenir en haut Aller en bas
http://filosphere.com
Farouche

avatar

Nombre de messages : 3203
Localisation : Sud où il fait beau
Date d'inscription : 29/04/2008

MessageSujet: Re: Ecriture et musiques/silences.   Dim 25 Mai 2008 - 15:41

Citation :
même la présence de quelqu'un qui serait discret peut me bloquer
Je ressens exactement la même chose, Romane. Même se taisant, même discret, la présence physique de l' "autre" m'est une entrave, plus ou moins pesante selon les circonstances, mais une entrave.

sauf si je suis isolé tout de même, comme dans un transport en commun.
Oui, cela peut faire exception pour moi aussi, Filo : l'anonymat est une forme de solitude où la création peut s'exprimer. Cette vie globale, floue, confuse, passagère dans la nôtre peut nous traverser sans nous atteindre.

Notre société a oublié l'importance des vides et des silences]
La complicité absolue entre deux êtres n'est-elle pas celle qui permet de se taire ensemble, sans éprouver ni gêne, ni besoin de combler le silence ?

(encore foiré les trucs pour citer, bon, on s'en fout)
Revenir en haut Aller en bas
http://laurencebarreau.pythonanywhere.com/
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Ecriture et musiques/silences.   Dim 25 Mai 2008 - 17:16

Oui avec vous deux, filo et Farouche, oui. Avec en plus, cette notion de territoire personnel qui me devient de plus en plus évident et nécessaire depuis des années, pas seulement pour l'écriture (qui est un acte personnel et intime). Je considère que nous nous recentrons non seulement au milieu du monde, mais aussi et surtout dans ces plages à soi, rien qu'à soi.

Au sein d'un couple, par exemple, il m'apparaît fondamental que chacun respecte l'environnement privé de l'autre. Je ne supporterais pas quelqu'un sur mon dos 24h/24, de même que je ne me verrais pas pister l'Autre 24h/24. Tout ça relève d'un manque de respect et surtout de liberté, et avorte d'emblée tout le volet créatif que l'on porte en soi.

En atelier d'écriture, la démarche est totalement différente. La communauté planche sur un sujet collectif, dans un autre but que celui que l'on se donne quand on écrit seul dans la liberté de soi. Je dirais que c'est une autre forme de liberté, comme un sous-ensemble de notre propre liberté. Je ne sais pas si c'est compréhensible, mais pour moi c'est tout clair.
Le fait de partager dans l'immédiat des textes pas forcément bien fignolés, amène à ouvrir d'autres portes en chacun, de sorte qu'ensuite, seul, on peut explorer ce qu'il y a derrière ces portes ouvertes en collectivité.

Deux types de démarches, complémentaires et très porteuses.

Souvent, les gens confondent et disent d'emblée : je n'aime pas (je n'arrive pas ) à écrire dans un atelier à cause du monde autour. Ils ont tort, car ils prennent alors l'atelier pour un même but que l'écriture en solo. Les nuances sont pourtant énormes, dans la fin en soi.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
JUmo

avatar

Nombre de messages : 235
Age : 30
Date d'inscription : 27/03/2007

MessageSujet: Re: Ecriture et musiques/silences.   Dim 25 Mai 2008 - 17:52

Finalement, la musique est pour moi une sorte de créatrice d'ambiance, puisqu'une fois dans mon boulot, bien concentré, le défilement des plages stoppe et il m'arrive de ne rien relancer.

MAis quand même, j'aime me balancer un vieux titre de Lynyrd Skynyrd avant de commencer !

Merci pour vos avis.

L'écriture en Atelier, je n'ai jamais essayé, j'ai toujours écris seul, dans un but, mais seul. A voir. ^^

Les chats, Farouche, très apaisants parait-il. ^^
Revenir en haut Aller en bas
http://jumo-le-scribouillard.blogspot.com/
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Ecriture et musiques/silences.   Dim 25 Mai 2008 - 17:54

JUmo a écrit:
Les chats, Farouche, très apaisants parait-il. ^^

Détourneurs aussi, surtout quand ils s'acharnent à vouloir s'installer sur la feuille et le stylo. mdr

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Ecriture et musiques/silences.   Dim 25 Mai 2008 - 20:00

Puisque nous sommes sur la musique en relation à l'écriture, voici l'opportunité de vous demander ce que représente la musique pour vous, comment elle se matérialise en vous. Ecoute => ambiance => émotions, oui, certes, mais encore ?

Chez moi, elle prend des formes que l'on pourrait dessiner, peindre, à la différence près qu'il faudrait éviter de la fixer. La chorégraphie semble donc l'une des meilleures représentations. En soi, c'est encore autre chose, toute contrainte physique étant retirée pour laisser une plus grande liberté aux mouvements.

Elle prend aussi des couleurs, une texture, des textures. Elle prend ses propres sentiments et émotions. Elle pleure, elle murmure, elle souffre ou au contraire bondit d'allégresse, exactement comme un coeur humain.

Son accompagnement à l'écriture prend forme de guide, et se laisser emporter est un bonheur sans nom.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Farouche

avatar

Nombre de messages : 3203
Localisation : Sud où il fait beau
Date d'inscription : 29/04/2008

MessageSujet: Re: Ecriture et musiques/silences.   Dim 25 Mai 2008 - 20:34

Si je ne puis écrire en musique, c'est que lorsque la musique me prend (quand c'est LA musique et LE moment, je me dois de le préciser car c'est chose rare) elle me prend tout entière. Je me donne à elle comme à un amant, et quand je fais l'amour, j'ai pour habitude de ne rien faire d'autre en même temps. Cela vous laisse à penser ce que je peux en ressentir...

Mais je dis LA musique, et toutes les musiques ne sont pas LA musique. Il y a aussi ces musiques qui ne sont qu'un condiment de l'existence. Elles n'en sont pas négligeables pour autant. Elles n'induisent pas de sensations profondes, pas de tremblement intérieur, pas d'images, rien de bouleversant. Elles sont pour moi l'expression de la gourmandise, des friandises à déguster. Voilà, c'est ça. Ces musiques-là sont pour moi des bonbons. Smile
Revenir en haut Aller en bas
http://laurencebarreau.pythonanywhere.com/
Mahaut

avatar

Nombre de messages : 396
Age : 57
Localisation : Boulogne-sur-Mer
Date d'inscription : 20/04/2008

MessageSujet: Re: Ecriture et musiques/silences.   Dim 25 Mai 2008 - 21:13

La musique pour moi prend toujours toute la place.

Elle occupe l'espace, me conduit à penser, méditer, murmurer, chanter, pleurer ou m'agresse copieusement.

Un même morceau, d'ailleurs, peut provoquer en moi tantôt l'un, tantôt l'autre.

Elle provoque tout ce dont Romane parlait.

Elle me pousse au dessin, fait naître en moi des formes, des images, des couleurs.

Elle est toujours première, et il me faut longtemps, réécouter souvent pour saisir derrière elle les textes des chansons... à moins qu'elle m'y amène.

Alors quand j'écris, c'est souvent en silence. ou avec un CD "Humana vox" qui me donne une pêche... waow
Revenir en haut Aller en bas
http://blog.bebook.fr/mahaut/index.php/
BloodyMary
Appelez-moi Nivéa
avatar

Nombre de messages : 6172
Age : 44
Localisation : Sous ma peau... Peut-être.
Date d'inscription : 27/04/2007

MessageSujet: Re: Ecriture et musiques/silences.   Dim 25 Mai 2008 - 22:12

Moi comme vous/nous tous, j'ai besoin de m'isoler pour écrire. Mais n'ayant jamais eu droit à un véritable espace de solitude "tangible", j'ai apprit à m'isoler avec la musique. Casque soudé aux oreilles, je me retrouve seule n'importe où, foule ou pas. Mais j'ai beaucoup de peine à écrire si j'écoute des chansons en français. Parce que même si je décroche de la réalité qui m'entoure, les mots que j'entends m'envoient des images et on fini vite par retrouver l'ambiance de la chanson dans le texte final. Donc la plupart du temps, quand je mets le casque dans l'intention d'écrire, je n'écoute que de l'instrumental.
La sensation de ce moment d'isolement volontaire m'a toujours fait penser à une bulle de musique étanche où je ne m'appartiens plus.
Et j'avoue avoir beaucoup plus de mal à me concentrer dans le silence, sans doute à cause de mon attitude "aux aguets" constante. Un rien attire mon attention ailleurs. Il n'y a que le fil de la musique qui réussisse à m'attacher à l'inspiration.
Piano
Revenir en haut Aller en bas
http://pestenoireetbloodymary.blog4ever.com/blog/index-194693.ht
meley

avatar

Nombre de messages : 2659
Age : 35
Localisation : on dirait le suuuuuuuuuuuud!!!
Date d'inscription : 17/04/2006

MessageSujet: Re: Ecriture et musiques/silences.   Lun 26 Mai 2008 - 0:40

J'aime être seule, avec de la musique, et en plein air si possible... Et de nuit.... Heuresement que je peut faire autrement parce que toute ses conditions sont rarement réunies! J'arrive donc à présent à créer ma bulle, nécessaire à l'écriture. J'aime choisir la musique que j'écoute en fonction du thème que j'ai en tête et sur lequel je vais écrire.

Mais je peux également comme JUmo, écrire à la terrasse d'un café, ce que je fais régulièrement. Je me pose sur la Comédie, et je regarde passer les gens. J'aime le brouhaha incéssant de cette place et le mélange incroyable des genres, il m'étonne et m'inspire souvent. Et parfois un regard croisé suffit à remplir ma tête de milliers d'images qui me serviront à écrire par la suite
Revenir en haut Aller en bas
Lilylalibelle

avatar

Nombre de messages : 867
Age : 42
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 31/10/2007

MessageSujet: Re: Ecriture et musiques/silences.   Lun 26 Mai 2008 - 1:18

En ce qui me concerne, j'écris rarement en écoutant de la musique, mais par contre il arrive souvent que ce soit une musique qui me mette la plume à la main. Une mélodie particulière peut me donner littéralement envie d'écrire.
Et là par contre faut que je coupe tout sinon rien ne sort !! Ou alors vraiment en sourdine, en fond, comme Bloody. C'est souvent du classique, d'ailleurs...
J'écoute rarement la musique au casque pour écrire parce que ça me perturbe les pensées (et puis aussi parce que je suis déjà sourdingue
Gaga ). Et en fait ça ne me dérange pas d'écrire dans un endroit bruyant ou fréquenté. Je préfère le silence et la solitude, mais je peux m'extraire du monde très facilement (une capacité de concentration acquise à la BU de la fac !!).
Revenir en haut Aller en bas
http://espacedudehors.wordpress.com
JUmo

avatar

Nombre de messages : 235
Age : 30
Date d'inscription : 27/03/2007

MessageSujet: Re: Ecriture et musiques/silences.   Dim 1 Juin 2008 - 12:17

Hey Bloody !

Sérieusement je me suis retrouvé dans tes mots. Incroyablement !
Le coup de la foule et de l'isolement par la musique, mais surtout celui des chansons en français. J'évite totalement les auteurs frenchie pour la simple raison évoquée. Ils ont tendance à me déconnecter de mon "univers" momentané, propice au couchage de quelques mots ^^.

Bien dis !

Bisous les LUs !
Revenir en haut Aller en bas
http://jumo-le-scribouillard.blogspot.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ecriture et musiques/silences.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ecriture et musiques/silences.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» ecriture en arc de cercle
» (Inkscape) Ecriture dans un rond
» Ecriture théâtre
» [REQUETE] Avis de recherche! Ecriture manuscrite
» ecriture avec taches

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Littérature :: Biblio LU :: A propos de livres-
Sauter vers: