Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Peut-on choisir sa famille?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Vic Taurugaux

avatar

Nombre de messages : 4816
Localisation : 20°16'31.10"S-57°22'5.53"E
Date d'inscription : 27/03/2007

MessageSujet: Peut-on choisir sa famille?   Lun 9 Juin 2008 - 19:39

Autrefois, on était d'une famille ou on n'était pas. Les générations cohabitaient sous le même toit, la solidarité familiale étant le seul gage de sécurité sociale, de travail, d'identité. De peur que la solitude ne vous pèse, on s'occupait de vous marier dès votre majorité en raison d'obscurs intérêts qu'on vous soulageait de comprendre. La loi, c'était alors les coutumes de chez nous, et en fonction de là où vous étiez né, vous passiez votre vie au paradis ou en enfer.

Puis est venue la mode de l'individualité. Les enfants revenaient de l'école avec ce drôle de mot de liberté. Plus tard, on inventa le divorce. Les veuves elles-même demandèrent le droit de se remarier. L'individu devint plus important que le groupe.

Aujourd'hui, il s'agit souvent pour les individus de se construire une famille. Pour avoir des racines. Une histoire. On prête ainsi parfois aux nouveaux enfants le soin de réunir autour d'eux une constellation de gens au rôle parfois compliqué quand il n'y a plus de mots pour les qualifier. Je pouvais nommer sans vraiment le connaître mon cousin germain par alliance mais tel enfant d'aujourd'hui ne peut nommer autrement que par son prénom, l'ex concubin de la petite amie de son beau-père qui est pourtant si gentil avec lui pour venir le chercher tous les vendredis soirs à la sortie de l'école.

Plutôt que de sang, les familles d'aujourd'hui veulent être des familles de coeur.

Que pensez vous de cela: http://www.super-grandparents.com/ ?
Revenir en haut Aller en bas
almalo

avatar

Nombre de messages : 3341
Age : 43
Localisation : ici et maintenant !
Date d'inscription : 19/08/2007

MessageSujet: Re: Peut-on choisir sa famille?   Lun 9 Juin 2008 - 21:45

J'en ai entendu parler...
je trouve ça pas mal, si les rôles restent clairs : grands-parents de coeur, mais pas biologiques.

Pas plus tard que cet après-midi, mon fils m'a demandé s'il aurait un autre papa.
Nous lui avons répondu (mon mari était là) que, peut-être, un jour, papa ou maman serait amoureux de quelqu'un d'autre et se marierait, et que ce serait un(e) deuxième papa (maman) mais qu'ils n'auraient toujours qu'un "vrai" papa qui a mis la graine et qu'une "vraie" maman qui les a portés dans son ventre.
J'ai donné ensuite l'exemple de ma nièce, adoptée (qui a toujours sa maman quelque part d'ailleurs, née sous X avec des papiers qui lui permettront de la retrouver plus tard, mais ça je ne l'ai pas dit)...
Mes enfants ont déjà leurs quatre grand-parents divorcés, avec ou non de nouveaux papis et mamies...

ça me fend le coeur, mais la vie est ainsi faite.
Alors si des grands-parents seuls ou des enfants en mal de papis et mamies peuvent trouver un peu d'amour et d'affection, pourquoi pas...
Revenir en haut Aller en bas
Selmer
Perturbateur de masses en fils
avatar

Nombre de messages : 4270
Localisation : Est
Date d'inscription : 13/08/2005

MessageSujet: Re: Peut-on choisir sa famille?   Lun 9 Juin 2008 - 22:16

Ma femme et moi avons été un peu scandalisés en apprenant qu'une assistante maternelle de notre connaissance exigeait que les enfants qu'elle avait en garde l'appellent maman. Puis j'ai vu que Dolto faisait une distinction surprenante entre la mère ou le père (biologiques) qui sont, et qui sont une fois pour toutes quoi qu'on fasse, et papa ou maman qui peuvent être à peu près n'importe qui, du moment que c'est la personne qui s'occupe de l'enfant. J'avais le sentiment que maman était l'appellation réservée par excellence à une seule, la vraie. J'ai appris que je me trompais et en voyant fonctionner les enfants autour de moi, j'ai tendance à dire que ça se confirme. Maman, papa, c'est celui qui est là, à qui on a affaire, quel que soit le lien biologique mais mon père, ma mère, c'est différent, c'est unique.
Revenir en haut Aller en bas
Alizé

avatar

Nombre de messages : 3755
Localisation : BRETAGNE Rennes
Date d'inscription : 26/05/2008

MessageSujet: Re: Peut-on choisir sa famille?   Lun 9 Juin 2008 - 22:24

Réponse au sujet des grands parents de coeur :
Je suis assez méfiante...bien sûr nous pouvons ouvrir notre maison à des "amis" de tous âges, mais parfois la place accordée aux amis est si grande qu'on en oublie la famille...on ne voit plus une tante, un oncle parfois même des grands parents, qui seraient si heureux de jouer leur rôle. Il ya peut-être des raisons à cette négligence...mais pas toujours. Il ne faut surtout pas que la famille biologique soit innocemment progressivement oubliée, il faut veiller à accorder autant d'importance aux 2 côtés (maternel et paternel), faire prendre conscience aux enfants qu'ils portent l'héritage affectif de 2 familles bien différentes, c'est là leur richesse (de coeur).
Si des personnes sans réelle famille (ou qui ont fait en vain toutes les démarches pour se réconcilier avec leur propre famille), ont du temps et de l'amour à donner, on peut leur faire une place dans notre foyer, pourquoi pas, mais il faut bien réfléchir...
Alizé
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Peut-on choisir sa famille?   Lun 9 Juin 2008 - 22:29

Je n'ai jamais pu appeler "papa" l'homme qui se remaria avec maman, quand j'avais 15 ans. D'ailleurs, personne ne m'y a incitée et c'est très bien ainsi. Je l'appelle par un petit diminutif affectueux, je lui souhaite sa fête le jour de la fête des pères, parce que je le considère comme ce qu'il est : celui qui m'accompagne depuis tout ce temps. Sans lui, il m'aurait manqué quelque chose et je l'aime de tout mon coeur.

Mais mon père, c'est mon père, l'autre, celui avec lequel je n'ai jamais vécu, et par lequel j'ai tremblé, celui qui a monté un désert autour de moi, et de toute manière, ma demie-racine, celle qui fait que je suis moi, avec l'effet dominos (merci Diego, tu vois, je ne dis plus "sucres"). J'ai souhaité ne plus le revoir après avoir réglé mes comptes et enfin pu vivre normalement. Sans lui qui a été toujours mon trop sans au point d'être trop là, je ne serais pas ce que je suis.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Alizé

avatar

Nombre de messages : 3755
Localisation : BRETAGNE Rennes
Date d'inscription : 26/05/2008

MessageSujet: Re: Peut-on choisir sa famille?   Lun 9 Juin 2008 - 22:44

Réponse à Selmer :
Disons que si un enfant se trompe et appelle une personne qui s'occupe de lui maman , il ne faut s'en offusquer...mais de là à exiger qu'il l'appelle ainsi !
Quoi qu'ait dit Françoise Dolto, je dis prudence, il ne faut pas mettre de confusion dans l'esprit d'un enfant.
Parfois mes élèves se trompaient et m'appelaient maman, ils riaient de leur erreur, mais en aucun cas je n'aurais permis que ça devienne une habitude...moi, je passais dans leur vie et ils devaient en avoir conscience, s'ils m'aimaient bien, tant mieux, mais dans la durée seuls papa et maman allaient les accompagner jusqu'à l'âge de l'indépendance....question de repères. Il faut aider l'enfant à se situer dans le temps et à comprendre la place des individus qui l'entourent, sinon comment peut-il savoir où est sa propre place ?
Alizé
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Peut-on choisir sa famille?   Lun 9 Juin 2008 - 22:49

Citation :
Il faut aider l'enfant à se situer dans le temps
et à comprendre la place des individus qui l'entourent, sinon comment
peut-il savoir où est sa propre place ?

Voilà, eh bien me concernant, c'est cela même. J'ai un père et une mère, ils sont très différents et m'ont transmis ma mère l'amour, mon père la terreur, mais de tout cela je suis devenue ce que je suis.

Mon père adoptif est encore autre chose, un autre pan de ma vie, une autre relation, très forte. Mais il n'est pas "mon père" au sens où je l'entends.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Alizé

avatar

Nombre de messages : 3755
Localisation : BRETAGNE Rennes
Date d'inscription : 26/05/2008

MessageSujet: Re: Peut-on choisir sa famille?   Lun 9 Juin 2008 - 22:57

Les enfants font parfois preuve de plus de bon sens que les adultes maladroits, désemparés qui tentent de les éduquer en accumulant les erreurs. Que de temps il faut pour réparer en nous ces erreurs et pardonnner ! Pardonner et aimer est la seule solution pour se construire, s'accepter et espérer être heureux.
Alizé
Revenir en haut Aller en bas
Alizé

avatar

Nombre de messages : 3755
Localisation : BRETAGNE Rennes
Date d'inscription : 26/05/2008

MessageSujet: Re: Peut-on choisir sa famille?   Lun 9 Juin 2008 - 22:59

On est d'accord Romane. Le chemin que tu as fait peu de personnes réussissent à le parcourir, c'est formidable que tu y sois parvenu.
J'ai beaucoup souffert aussi par mon papa.
Alizé
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Peut-on choisir sa famille?   Lun 9 Juin 2008 - 23:04

Je crois que si on tient à sa peau, à la vie, et si on veut harmoniser les deux, il faut traverser ce qui blesse, aller au fond vraiment de tout, y compris dans ce genre de détails. Se libérer pour être enfin soi, en quelque sorte.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Alizé

avatar

Nombre de messages : 3755
Localisation : BRETAGNE Rennes
Date d'inscription : 26/05/2008

MessageSujet: Re: Peut-on choisir sa famille?   Lun 9 Juin 2008 - 23:16

Tant de personnes n'y parviennent pas, accusent à vie leurs parents, on les voit s'auto détruire, rien ne peut les aider ni l'amitié, ni la psychothérapie, encore moins les médicaments...j'aimerais tant les aider !
Alizé
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Peut-on choisir sa famille?   Lun 9 Juin 2008 - 23:21

En fait, je pense que nous n'avons pas à accuser nos parents ni les juger, car ils sont ni plus ni moins des petits êtres aussi fragiles que nous et pas plus parfaits que n'importe qui. Il faut juste arriver à tout bien mettre en place en soi, et s'il y a eu blessures, eh bien faire avec en acceptant (pas le choix, elles sont vécues) et en acceptant leurs conséquences (comme leur nom l'indiques, elles découlent de.), et bien sûr en se reconstruisant avec tout ce qu'on a entre les mains acquis du passé. Tout cela se fait très lentement, car à mon avis la maturité ou immaturité ou entre les deux évolutive, joue un grand rôle. Une chose à la fois et chaque chose en son temps, je dis, toujours.

Et pas facilement.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Selmer
Perturbateur de masses en fils
avatar

Nombre de messages : 4270
Localisation : Est
Date d'inscription : 13/08/2005

MessageSujet: Re: Peut-on choisir sa famille?   Mar 10 Juin 2008 - 0:15

Romane a écrit:
Je n'ai jamais pu appeler "papa" l'homme qui se remaria avec maman, quand j'avais 15 ans.
Oui, à quinze ans, c’est différent. Je pensais à de jeunes enfants encore totalement dépendants des adultes qui les élèvent.

Alizé a écrit:
Disons que si un enfant se trompe et appelle une personne qui s'occupe de lui maman , il ne faut s'en offusquer...mais de là à exiger qu'il l'appelle ainsi !
Bien sûr, et je continue à désapprouver cette assistante maternelle mais avec un soupçon de relativisation, maintenant. Ce qu’en dit Dolto, non pas dans des cas d’assistante maternelle ou d’institutrice mais dans des cas de familles recomposées après divorce ou veuvage, ouvre des horizons sur ces notions contenues dans les mots. Ce sont des cas où l’enfant n’utilise pas l’appellation par erreur mais volontairement et, en définitive, à bon escient, s’adressant à la personne qui a la charge de l’élever à plein temps.
Pour moi, la vie a fait que père se confond avec papa et mère avec maman, j’ai donc des difficultés à imaginer ce que peut donner une situation où on a plus de deux personnes à répartir dans ces appellations. J’apprends que maman n’est pas un terme plus ou moins empreint de cette sorte de sacralisation que j’avais vaguement à l’esprit mais qu’il peut aussi être le résultat d’une capacité d’adaptation naturelle de l’enfant, souhaitable et positive. Cela amène à réfléchir sur la nature du lien et donne également une idée de la manière dont la survie affective s’organise devant la nécessité. Le père et la mère biologique, de leur côté, ont une place inamovible, bien entendu.
Quand j’étais jeune père, j’étais parfois traversé par l’angoisse de disparaître et de laisser mes enfants seuls ou à un autre. Peut-être aurais-je eu besoin d’apprendre que laisser ses enfants sans père n’est pas forcément les laisser sans papa. Est-ce que mon orgueil se serait accommodé de cette réalité ? Il y a matière à fouiner, de ce côté-là. De même qu’il y a matière à creuser dans la différence de sens profond entre le biologique et l’affectif. Quand je disais, ailleurs, que le meilleur modèle social était la tribu…
Revenir en haut Aller en bas
Vic Taurugaux

avatar

Nombre de messages : 4816
Localisation : 20°16'31.10"S-57°22'5.53"E
Date d'inscription : 27/03/2007

MessageSujet: Re: Peut-on choisir sa famille?   Mar 10 Juin 2008 - 10:14

On choisit pas ses parents,
on choisit pas sa famille
On choisit pas non plus
les trottoirs de Manille
De Paris ou d'Alger
Pour apprendre à marcher
Etre né quelque part
Etre né quelque part
Pour celui qui est né
C'est toujours un hasard
Nom'inqwando yes qxag iqwahasa {2x}

Y a des oiseaux de basse cour et des oiseaux de passage
Ils savent où sont leur nids, quand ils rentrent de voyage
Ou qu'ils restent chez eux
Ils savent où sont leurs œufs

Etre né quelque part
Etre né quelque part
C'est partir quand on veut,
Revenir quand on part

Est-ce que les gens naissent
Egaux en droits
A l'endroit
Où ils naissent

Nom'inqwando yes qxag iqwahasa

Est-ce que les gens naissent Egaux en droits
A l'endroit
Où ils naissent
Que les gens naissent
Pareils ou pas

On choisit pas ses parents, on choisit pas sa famille
On choisit pas non plus les trottoirs de Manille
De Paris ou d'Alger
Pour apprendre à marcher

Je suis né quelque part
Je suis né quelque part
Laissez moi ce repère
Ou je perds la mémoire
Nom'inqwando yes qxag iqwaha.sa
Est-ce que les gens naissent...

Maxime Le Forestier 1987


Pour apprendre à marcher,
Je suis né quelque part,
Laissez- moi ce repère.

J’ai l’impression que ce site super grand-parents.com est un produit américain. Dans leur culture de la nouvelle frontière, ou l’on adore le road movie, laisser ces ancêtres derrière soi est une façon de faire. L’important, c’est le nouveau Monde qui se trouve devant. Ainsi, on se recrée une nouvelle famille, une nouvelle communauté dans cette nouvelle ville, ce nouvel Etat où la vie vous mène. Il s’agit quand on est pionnier d’être pragmatique dans la gestion de son entourage affectif.

Ceux qui ont vu le film « Little Miss Sunshine », peuvent percevoir combien il est important de se débarrasser du corps encombrant du Grand-Père pour que cette famille américaine continue de vivre. Pour garder sa place le plus longtemps dans le cercle familial, celui-ci a pourtant du faire de nombreuses concessions, il a du changer pour rester au goût du jour …
Mais, dans notre Ancien Monde pétri d’Histoire, peut-on offrir si facilement à nos enfants cette façon de voir la vie sans rétroviseurs sur ses origines ?
Revenir en haut Aller en bas
Tryskel
Miserere mei
avatar

Nombre de messages : 9739
Age : 69
Localisation : A l'Ouest d'Avalon
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: Re: Peut-on choisir sa famille?   Mar 10 Juin 2008 - 17:53

Romane, Alizé, bienvenues au club de celles qui ont beaucoup souffert par leur papa!
Mais comme dit Ro, cette souffrance qu'on a pas choisie, il faut faire avec et pour ça d'abord la regarder en face, ce qui n'est vraiment pas facile et le mot est faible... parce que si on ne l'affronte pas pour la surmonter, on en crève à plus ou moins petits feux...
Mais quand on en sort, ça fait du bien, et se pose un nouveau challenge, se (re)construire et devenir soi...
Côté famille, j'ai fait une croix dessus, la mienne se résume à mes enfants... parce que la "famille bio...." et je passe sous silence l'ex "belle famille" qui...
Revenir en haut Aller en bas
Alizé

avatar

Nombre de messages : 3755
Localisation : BRETAGNE Rennes
Date d'inscription : 26/05/2008

MessageSujet: Re: Peut-on choisir sa famille?   Mar 10 Juin 2008 - 18:35

Sage décision Tryskel. Mieux vaut une petite cellule familiale sereine qu'une grande qui se déchire. S'il n'est pas possible de côtoyer des membres de sa famille biologique sans être soi même, sans souffrir,se laisser souffrir ou faire souffrir l'autre, il faut garder ses distances. L'essentiel est de ne jamais rester avec du ressentiment, de la haine ou de la culpabilité dans le coeur. De près comme de loin "pardonner" est la solution et.... que chacun poursuive sa vie au mieux dans ce monde.
Alizé
Revenir en haut Aller en bas
almalo

avatar

Nombre de messages : 3341
Age : 43
Localisation : ici et maintenant !
Date d'inscription : 19/08/2007

MessageSujet: Re: Peut-on choisir sa famille?   Mar 10 Juin 2008 - 18:56

Pour ce qui est d'appeler une nounou "maman", là je mettrais le holà tout de suite. C'est une usurpation d'identité pour moi, une situation malsaine pour l'enfant et sa maman "réelle".
Si je dis ça, c'est que la première nounou de mon fils aîné s'est complètement substituée à moi : elle ne préparait pas les affaires de mon fils quand j'allais le chercher, continuait à jouer avec lui quand j'étais là, et me le reprenait des bras quand il pleurait en lui disant "viens, tata va te calmer". Tout ça sans méchanceté, je pense, elle était comme ça, très maternelle. Trop maternelle. Moi, jeune maman un peu désemparée (grossesse et naissance difficiles, fausses couches antérieures) j'ai laissé faire, et j'avais l'impression d'être la nounou qui venait chercher un enfant le soir et le ramenait le lendemain.
Souvent on m'a dit "il vaut mieux qu'il soit content d'être chez sa nounou pour que tu ailles travailler tranquille, plutôt que de te faire une scène en s'accrochant à toi tous les matins". ouais. Sauf que mon fils pleurait dès que j'arrivais chez la nounou, jusqu'au moment de s'endormir. J'ai passé une année affreusement culpabilisante.
Jusqu'au jour où mon mari a pris la décision de changer de nounou, et du jour au lendemain mon fils a changé, s'est épanoui, ouvert aux autres, et est même devenu un peu turbulent alors que pendant un an on ne l'entendait pas.

Tout ça pour dire qu'il faut rester vigilant au rôle de chacun, mais que l'histroi de trouver un papi ou une tatie autre que la famille n'est pas si nouvelle que ça : à l'école j'avaias déjà une histoire qui parlait de ça, et mon fils en a eu une aussi à lire en classe...
D'ailleurs personnellement, je me sens plus proche de certains de mes amis que de mes propres frères et soeurs...

la chanson que tu cites Vic, je l'ai souvent eue dans la tête, d'ailleurs.

Ah, ces américains....société kleenex, libre-choix...Libre de quoi ?
Revenir en haut Aller en bas
Vic Taurugaux

avatar

Nombre de messages : 4816
Localisation : 20°16'31.10"S-57°22'5.53"E
Date d'inscription : 27/03/2007

MessageSujet: Re: Peut-on choisir sa famille?   Mar 10 Juin 2008 - 19:23

Alizé a écrit:
Sage décision Tryskel. . De près comme de loin "pardonner" est la solution et.... que chacun poursuive sa vie au mieux dans ce monde.
Alizé

Pardonner peut-être la solution mais pas une obligation. Avec du recul et du jugement, on s'aperçoit parfois qu'il existe des comportements impardonnables. Ce n'est pas forcément haineux de dire cela.
Revenir en haut Aller en bas
Shan



Nombre de messages : 1176
Date d'inscription : 01/06/2008

MessageSujet: Re: Peut-on choisir sa famille?   Mar 10 Juin 2008 - 19:36

Père et Mère
Je réserve ça en parlant de statut dans la famille, et donc du "respect" que je leur dois.
Papa et Maman
Là c'est l'affectif qui prend toute sa place, donc l'amour que je leur porte.
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Peut-on choisir sa famille?   Mar 10 Juin 2008 - 19:43

Vic Taurugaux a écrit:
Alizé a écrit:
Sage décision Tryskel. . De près comme de loin "pardonner" est la solution et.... que chacun poursuive sa vie au mieux dans ce monde.
Alizé

Pardonner peut-être la solution mais pas une obligation. Avec du recul et du jugement, on s'aperçoit parfois qu'il existe des comportements impardonnables. Ce n'est pas forcément haineux de dire cela.

C'est pourquoi, plutôt que parler de pardon, aujourd'hui je préfère dire : faire le tri, dénouer les noeuds, accepter ce qui fut, et vivre sa vie.

Comme almalo, je suis plus proche de mes amis que de ma famille (hormis mes parents -maman et père adoptif- et mes enfants)

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Alizé

avatar

Nombre de messages : 3755
Localisation : BRETAGNE Rennes
Date d'inscription : 26/05/2008

MessageSujet: Re: Peut-on choisir sa famille?   Mar 10 Juin 2008 - 22:31

Pardonner (d'après le dico) : Renoncer à punir une faute, ne pas se venger de quelqu'un pour une faute commise.
Donc la "faute" n'est pas oubliée dans le fait de pardonner (elle ne doit pas l'être), en pardonnant on renonce seulement à tout esprit de vengeance. A partir de la définition il est clair que si on ne pardonne pas la rancune reste en nous, nous ressassons les évènements, ou nous les effaçons ( donc là il y a oubli !) et....nous ne pouvons pas vivre notre vie délivrée de ce sentiment.
Pardonner n'est pas un choix, il m'a fallu du temps ... je croyais y être arrivée et je me rendais compte que l'esprit de vengeance était encore là, camouflé mais bien là.
Comme les mots sont pauvres pour exprimer la pensée, ce sujet me fait utiliser quantité de mots que je n'aime pas - faute, il faut, doit, on....- de plus je dis "nous" ou "on" mais je ne m'appuie que sur ma propre expérience, chaque cas est particulier et chaque attitude à un moment donné est la meilleure réponse que la personne puisse donner à sa propre expérience . Heureusement qu'il y a les amis !
Chacun "dénoue les noeuds", parvient à "accepter " à son rythme...ce n'est pas tant le pardon qui compte que le chemin parcouru pour vivre en paix.
Tendres pensées à tous ceux qui sont sur ce chemin.
Au fait sommes nous toujours dans le sujet ?
Alizé
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Peut-on choisir sa famille?   Mer 11 Juin 2008 - 2:13

Un fil sur le pardon existe quelque part dans "humain" si ma mémoire est bonne.
Pardonner oui, oublier certainement pas, vivre à coup sûr.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
JoK
Poulet branché


Nombre de messages : 4997
Date d'inscription : 18/07/2006

MessageSujet: Re: Peut-on choisir sa famille?   Mer 11 Juin 2008 - 7:34

Citation :
Que pensez vous de cela

Honnêtement je pense que c'est un gâchis, une bêtise énorme. Il suffit de constater les problèmes énormes d'enfant abandonnés dès leur jeune âge pour voir que le raisonnement actuel est faux quelque part.

Lorsque ces enfants sortent à l'âge adulte, ils commencent à chercher leurs "racines" et pour ça il n'y a qu'un seul chemin très souvent, c'est les parents biologique. Il en va de même avec les enfant qui sont nés sous "x".

Lorsqu'une famille se déchire, donc divorce, et qu'elle se recompose ailleurs, les enfants issus du premier mariage, ou couple original, rejettent très souvent l'élément qui se verra remplacé, et ce n'est pas nécessairement la faute du nouvel arrivant.

Quelque part dans notre "intérieur" se trouve encore cette notion de tribu, que nous n'avons toujours pas su couper, pour vouloir passer à une autre société familiale.

Quelques semaines après le décès de mon fils, j'ai eu cette pensée:
l'arbre généalogique de ma famille vient de voir une de ses branches cassée. pas grave, mes frères et sœurs ont aussi des enfants mâles. Le nom continuera d'exister.
Je n'ai strictement rien contre les filles de la famille, ne jugez pas mal cette phrase. Mais je n'aime pas les noms à rallonge, qui pourront encore se rallonger par la suite, pour finalement se perdre dans l'oubli des racines vraies.

Ceux qui ont voyagé le savent. Les racines sont aussi liées à l'endroit de la naissance de l'enfant. Je n'arrive toujours pas à oublier l'odeur caractéristique de printemps, dans la maison qui me vit naitre. Juste à coté il y a une forêt d'acacias. Il se trouve simplement que celle là dégage une autre odeur, un petit quelque chose de plus que toutes les autres forêts d'acacias d'ailleurs.
Revenir en haut Aller en bas
ZAZA 54
Ouillette D'Inde
avatar

Nombre de messages : 6571
Localisation : Sur mon ile au soleil
Date d'inscription : 23/03/2005

MessageSujet: Re: Peut-on choisir sa famille?   Mer 11 Juin 2008 - 13:15

C'est vrai ce que dit Jok, divorcée et remariée et bien ma fille n'a jamais accepté l'autre, elle vait 9ans à l'époque, aujourd'hui elle en à 34 et rien n'a changé.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
C'est ainsi que je veux écrire. Avec autant d'espace autour de peu de mots. Je hais l'excès de mots. Je voudrais n'écrire que des mots insérés organiquement dans un grand silence, et non des mots qui ne sont là que pour dominer et déchirer le silence. En réalité, les mots doivent accentuer le silence. »

Etty Hillesum
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Peut-on choisir sa famille?   Mer 11 Juin 2008 - 14:09

Mon expérience contredit ce que dit Jok. J'ai eu un paquet de belle-mères et je ne les ai pas rejetées du tout. J'ajoute que le jour où ma mère aura quelqu'un auprs d'elle, je l'accueillerai à bras ouverts.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Peut-on choisir sa famille?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Peut-on choisir sa famille?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Peut-on choisir sa famille?
» [Surnom] Donnez votre avis !
» Débutant et réglages du FZ1000
» Peut être bientôt un camping car dans la famille
» quelle moteur électrique choisir pour pousser un poid de 2.5 kg

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Présentation & Débats :: Paroles et débats :: Humain, Psychologie-
Sauter vers: