Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 chut ! j'ai un des sujets philo du bac ..

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
lafanette

avatar

Nombre de messages : 168
Date d'inscription : 11/06/2008

MessageSujet: chut ! j'ai un des sujets philo du bac ..   Mar 17 Juin 2008 - 23:54

" quand on cherche la vérité , faut-il rejeter l'autorité d'autrui ? "

voilà que monsieur bébé m'a tendu le sujet , l'air un brin suffisant comme pour me dire :
" alors ?? ... montre-moi un peu ce que tu sais faire ??? "

" on en reparle fiston ...dès que ...'' ai-je répondu .

Help ,

on en parle tous un peu ensemble ici ???
et je renvoie la balle (et match ) au gamin .
Revenir en haut Aller en bas
Mihou
Palala hi hou
avatar

Nombre de messages : 1150
Date d'inscription : 18/04/2008

MessageSujet: Re: chut ! j'ai un des sujets philo du bac ..   Mer 18 Juin 2008 - 0:01

AngeR


Dernière édition par Mihou le Lun 8 Sep 2008 - 0:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: chut ! j'ai un des sujets philo du bac ..   Mer 18 Juin 2008 - 0:03

Comme ça à chaud et sans creuser d'avantage, je dirais que quand on cherche la vérité, on se saisit de tout ce qui est possible et inimaginable, puis on fait sa tambouille personnelle, longue réflexion, parfois des années, en saisissant ce qui vient au fur et à mesure pour compléter le chaudron.
Au bout d'un moment, on a sa propre vérité, sans doute pas LA vérité, car qu'est-elle ? Comment le savoir ?

Et on continue à chercher. Parfois, sa propre vérité est : je ne saurai jamais vraiment.

L'autorité d'autrui n'est qu'un élément parmi tant d'autre. C'est quoi "l'autorité" ; la conviction ou le pouvoir. Et le pouvoir de quoi ?

Qui peut prétendre avoir un pouvoir (autre que ceux qu'on s'attribue à tort ou à raison) ?
Qui peut prétendre connaître LA vérité ?

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Mihou
Palala hi hou
avatar

Nombre de messages : 1150
Date d'inscription : 18/04/2008

MessageSujet: Re: chut ! j'ai un des sujets philo du bac ..   Mer 18 Juin 2008 - 0:14

AngeR


Dernière édition par Mihou le Lun 8 Sep 2008 - 0:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Alizé

avatar

Nombre de messages : 3755
Localisation : BRETAGNE Rennes
Date d'inscription : 26/05/2008

MessageSujet: Re: chut ! j'ai un des sujets philo du bac ..   Mer 18 Juin 2008 - 2:43

La conscience d'une vérité progresse en nous par paliers, en fonction des réponses que nous donnons à nos expériences de vie. Notre histoire, nos intuitions, nos croyances, nos révélations nous guident sur le chemin de cette découverte toute personnelle de La vérité. Rien de concret donc à moins de s'appuyer sur le raisonnement, la lecture des philosophes, les progrès de la science et de la médecine. Si nous voulons rester pragmatique , nous ne pouvons réfléchir que sur la base de nos 5 sens, alors que la recherche de La Vérité fait appel à notre 6ème sens...nos réponses sont forcément irrecevables et celui qui sera entendu sera l'individu ayant le plus d'autorité en la matière, je pense ici aux autorités scientifiques et médicales...et pourtant tant de vérités n'ont pas été encore scientifiquement prouvées ! les intuitions de certains resteront élucubrations jusqu'à ce qu'une autorité les ait scientifiquement prouvées, n'en sont-elles pas moins vraies pour autant ? Que penser du hasard et de l'intuition qui orientent favorablement les recherches de nos chercheurs ?
Rien ni personne ne peut nous empêcher d'avancer dans la vie avec nos convictions qu'elles soient ou non reconnues par les autorités (et je ne parle pas des maîtres, ou autres amis conseilleurs). Si nous faisons fausse route , la vie nous confronte à des situations répétées, ou à d'autres expériences pour que nous avancions (c'est notre labo. intime)...petit à petit, et tout modestement nous pouvons dire un jour : "je crois bien que j'ai enfin compris cette leçon de la vie". Mais ce n'est toujours que le début d'un autre chemin.
Alizé
Revenir en haut Aller en bas
filo

avatar

Nombre de messages : 8690
Age : 104
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 02/04/2007

MessageSujet: Re: chut ! j'ai un des sujets philo du bac ..   Mer 18 Juin 2008 - 4:36

Il convient de relativiser les notions de vérité et d'autorité, avant de chercher et de rejeter.

Krishnamurti disait "L'homme superficiel a toujours peur de ce qu'il est ; mais ce qu'il est est la vérité. La vérité est l'observation silencieuse de ce qui est, et c'est la vérité qui transforme ce qui est"

Il a dit aussi :
"Le savoir particulier, exclusif, offre des satisfactions très agréables. Savoir quelque chose qu'un autre ignore est une source permanente de satisfaction ; cela donne le sentiment d'être en contact avec des choses plus profondes, et cela donne du prestige et de l'autorité. Vous êtes directement en contact, vous avez quelque chose que les autres n'ont pas, et cela vous donne de l'importance, non seulement vis-à-vis de vous-même, mais devant les autres. Les autres ont pour vous une sorte de considération craintive parce qu'ils voudraient partager ce que vous détenez ; mais vous donnez, et vous en savez toujours plus. Vous êtes le chef, l'autorité ; et il n'est pas très difficile d'en arriver là car les gens veulent qu'on les enseigne et qu'on les mène. Plus nous avons conscience d'être dans l'égarement et la confusion, plus nous sommes désireux d'être guidés et informés ; c'est ainsi que l'autorité se fonde au nom d'un Etat, d'une religion, d'un maître ou d'un leader politique.

Le culte de l'autorité, pour les petites comme pour les grandes choses, est néfaste, surtout lorsqu'il s'applique au domaine religieux. Il n'y a pas d'intermédiaire entre vous et la réalité ; s'il s'en présente un, il ne peut être que malfaisant, il ne peut que pervertir la réalité, qui que ce soit, qu'il s'agisse du plus grand messie ou du plus récent gourou. Celui qui sait ne sait pas ; toute sa science n'est constituée que de ses propres préjugés, de ses croyances qui ne sont rien de plus que des projections de son moi, des exigences de ses sens. Il ne peut pas connaître la vérité, l'incommensurable. On peut édifier une position et une autorité et on peut l'exploiter avec art et astuce, mais pas l'humilité. La vertu libère ; mais cultiver l'humilité n'est pas une vertu, cela appartient au domaine de la sensation, donc c'est nuisible et destructeur ; c'est un esclavage qu'il faut briser et rebriser sans cesse.

Ce qu'il est important de découvrir, ce n'est pas de savoir qui est le maître, le saint, le leader, mais pourquoi vous le suivez."


Krishnamurti, Commentaires sur la vie, tome 1


Malgré la résonance connotée de son nom, Krishnamurti n'était pas hindou, ni gourou, et n'adhérait à aucune religion, c'était un libre penseur.
Son crédo est de "se libérer du connu" afin de faire face à notre authenticité et, par là, à celle des autres et du reste de l'univers.

C'est un des rares penseurs avec qui je suis d'accord pratiquement sur toute la ligne.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
L'art est parfois un sale boulot, mais il faut bien que quelqu'un le fasse
Le site Filosphere ** Filographies : photo & design ** Ma musique récente ou inédite ** Musique de la Juste Parole
Revenir en haut Aller en bas
http://filosphere.com
Selmer
Perturbateur de masses en fils
avatar

Nombre de messages : 4270
Localisation : Est
Date d'inscription : 13/08/2005

MessageSujet: Re: chut ! j'ai un des sujets philo du bac ..   Mer 18 Juin 2008 - 9:57

Je donnerais d’abord deux sens différents à la vérité, celle du monde qui nous entoure, que nous approchons par l’observation et par la science, dont la connaissance est certes conditionnée par les limites de nos sens et de nos méthodes mais qui répond à une réalité objective, et tend à apporter à une question une seule réponse, et la vérité de chacun, une vérité plus personnelle qui se forge en nous à la lumière de la précédente mais aussi au fil de l’expérience humaine, résultat de notre hérédité collective et familiale, de notre réflexion, de ce que nous étions et de ce que nous devenons, par laquelle nous bâtissons notre propre morale, notre compréhension du monde et de nous-mêmes, qui nous définit intimement et donne un sens à notre vie. Ici, une question peut légitimement avoir plusieurs réponses.

Je donnerais aussi deux définitions de l’autorité. Celle de l’homme de science et de l’homme de l’art car l’étendue et la variété des connaissances humaines ne permet plus au commun des mortels d’embrasser aujourd’hui par ses propres moyens l’immensité du champ du savoir et il nous faut bien nous référer à ceux qui nous ont précédés ou qui nous devancent et dont on dit précisément qu’ils font « autorité ». Peut-on encore faire sien ce précepte de Descartes s’interdisant, en substance, de ne rien tenir pour vrai qui n’ait été pensé par soi-même ? Cependant, les grandes découvertes se sont souvent appuyées sur une mise en doute d’un acquis jusque-là incontestable. La seconde autorité est celle de nos éducateurs, mentors et guides, ceux qui nous montrent le chemin et nous apprennent à vivre. Cette autorité-là n’existe que pour mieux disparaître, elle est à prendre comme une indication utile et nécessaire jusqu’à l’heure où elle devient superflue et où, ayant rempli son rôle formateur, elle fait place au choix, à la responsabilité et à l’épanouissement personnels.

L’autorité du savoir doit être prise en considération, avec modestie mais sans aveuglement, l’autorité de l’éducation doit être entendue, pesée et mise en doute pour être mieux dépassée, afin que chacun devienne sa propre autorité.
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: chut ! j'ai un des sujets philo du bac ..   Mer 18 Juin 2008 - 10:33

J'aime beaucoup les définitions de l'autorité que tu donnes, Selmer. Et même tu traduis en clair ce que je formule en trois mots, c'est très reposant pour moi, car tu le dis fort bien.
Krishnamurti est pas mal non plus dans son genre.

Tout ça me fait penser que si la vie n'était pas un formidable chaos fait de noeuds indéfaisables ou si lentement qu'on n'en verra jamais le bout, elle n'aurait aucun charme.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Mihou
Palala hi hou
avatar

Nombre de messages : 1150
Date d'inscription : 18/04/2008

MessageSujet: Re: chut ! j'ai un des sujets philo du bac ..   Mer 18 Juin 2008 - 14:42

AngeR


Dernière édition par Mihou le Lun 8 Sep 2008 - 0:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Vic Taurugaux

avatar

Nombre de messages : 4816
Localisation : 20°16'31.10"S-57°22'5.53"E
Date d'inscription : 27/03/2007

MessageSujet: Re: chut ! j'ai un des sujets philo du bac ..   Mer 18 Juin 2008 - 14:43

Si la Vérité des autres me suffisait, je ne ressentirais nullement leur autorité. De débats, il n’y en aurait pas. Je logerais éternellement dans leurs écoles, écoutant dévotement leurs sermons.

Mais, le bac en poche, je souffre de ce que ma vérité ne soit ailleurs. Elle ne peut-être réductible à ce qu’ils m’ont dit. A ce que vous me dites encore. Non pas que ce que vous énoncez est faux. Seulement, il n’est pas de moi. Pour me faire comprendre, considérez que pour moi, chercher la vérité est d’abord un voyage. Il s’agit désormais rien de moins que de prendre la route. La vérité est forcément ailleurs, loin de la société policée des autres hommes. Loin du lycée… Partir pour Katmandou ! C’est là un long périple. Une pérégrination. Un effort pour découvrir au-delà des apparences, des paysages coutumiers, de vos points de vue si pittoresques, ce qui ferait l’essence même de la Vie. L’exotisme me racontera autre chose que je ne sais pas. Cet Autre qui n’est pas encore advenu mais vers lequel je tends. C’est là ma quête. Et d’ailleurs, ma vérité ne serait-elle pas tout entière contenue dans l’acte même de la chercher ?

Depuis notre plus tendre enfance, notre éducation nous borne le chemin. L’autorité de nos parents, nos grands frères, nos maîtres nous a appris à marcher sur les sentiers balisés. Mais, (et Selmer a raison), une fois devenu savants de tout cela, nos pas ne demandent qu’à prendre les chemins de traverse. La vérité a quelque chose à voir avec la liberté. Elle est irrémédiablement de l’autre côté de la colline.

Faire désormais l’école buissonnière. S’en gargariser. Bateau ivre, ne plus se sentir guidé par des haleurs. Pour tout cela, il me faudrait juste une carte. Dans mon sac à dos, j’emporterais donc un de vos classiques.

Baudelaire



Le Voyage






À Maxime Du Camp.


I

Pour l’enfant, amoureux de cartes et d’estampes,
L’univers est égal à son vaste appétit.
Ah
! que le monde est grand à la clarté des lampes !
Aux yeux du souvenir que le monde est petit
!

Un matin nous partons, le cerveau plein de flamme,
Le cœur gros de rancune et de désirs amers,
Et nous allons, suivant le rythme de la lame,
Berçant notre infini sur le fini des mers :

Les uns, joyeux de fuir une patrie infâme
;
D’autres, l’horreur de leurs berceaux, et quelques-uns,
Astrologues noyés dans les yeux d’une femme,
La Circé tyrannique aux dangereux parfums.

Pour n’être pas changés en bêtes, ils s’enivrent
D’espace et de lumière et de cieux embrasés
;
La glace qui les mord, les soleils qui les cuivrent,
Effacent lentement la marque des baisers.

Mais les vrais voyageurs sont ceux-là seuls qui partent
Pour partir
; cœurs légers, semblables aux ballons,
De leur fatalité jamais ils ne s’écartent,
Et sans savoir pourquoi, disent toujours : Allons
!

Ceux-là, dont les désirs ont la forme des nues,
Et qui rêvent, ainsi qu’un conscrit le canon,
De vastes voluptés, changeantes, inconnues,
Et dont l’esprit humain n’a jamais su le nom
!

II

Nous imitons, horreur
! la toupie et la boule
Dans leur valse et leurs bonds
; même dans nos sommeils
La Curiosité nous tourmente et nous roule,
Comme un Ange cruel qui fouette des soleils.

Singulière fortune où le but se déplace,
Et, n’étant nulle part, peut être n’importe où
!
Où l’Homme, dont jamais l’espérance n’est lasse,
Pour trouver le repos court toujours comme un fou
!

Notre âme est un trois-mâts cherchant son Icarie
;
Une voix retentit sur le pont : « Ouvre l’œil
! »
Une voix de la hune, ardente et folle, crie :
« Amour... gloire... bonheur
! » Enfer ! c’est un écueil !

Chaque îlot signalé par l’homme de vigie
Est un Eldorado promis par le Destin
;
L’Imagination qui dresse son orgie
Ne trouve qu’un récif aux clartés du matin.

Ô le pauvre amoureux des pays chimériques
!
Faut-il le mettre aux fers, le jeter à la mer,
Ce matelot ivrogne, inventeur d’Amériques
Dont le mirage rend le gouffre plus amer
?

Tel le vieux vagabond, piétinant dans la boue,
Rêve, le nez en l’air, de brillants paradis
;
Son œil ensorcelé découvre une Capoue
Partout où la chandelle illumine un taudis.

III

Étonnants voyageurs
! quelles nobles histoires
Nous lisons dans vos yeux profonds comme les mers
!
Montrez-nous les écrins de vos riches mémoires,
Ces bijoux merveilleux, faits d’astres et d’éthers.

Nous voulons voyager sans vapeur et sans voile
!
Faites, pour égayer l’ennui de nos prisons,
Passer sur nos esprits, tendus comme une toile,
Vos souvenirs avec leurs cadres d’horizons.

Dites, qu’avez-vous vu
?

IV

« Nous avons vu des astres
Et des flots
; nous avons vu des sables aussi ;
Et, malgré bien des chocs et d’imprévus désastres,
Nous nous sommes souvent ennuyés, comme ici.

La gloire du soleil sur la mer violette,
La gloire des cités dans le soleil couchant,
Allumaient dans nos cœurs une ardeur inquiète
De plonger dans un ciel au reflet alléchant.

Les plus riches cités, les plus beaux paysages,
Jamais ne contenaient l’attrait mystérieux
De ceux que le hasard fait avec les nuages.
Et toujours le désir nous rendait soucieux
!

— La jouissance ajoute au désir de la force.
Désir, vieil arbre à qui le plaisir sert d’engrais,
Cependant que grossit et durcit ton écorce,
Tes branches veulent voir le soleil de plus près
!

Grandiras-tu toujours, grand arbre plus vivace
Que le cyprès
? — Pourtant nous avons, avec soin,
Cueilli quelques croquis pour votre album vorace,
Frères qui trouvez beau tout ce qui vient de loin
!

Nous avons salué des idoles à trompe
;
Des trônes constellés de joyaux lumineux
;
Des palais ouvragés dont la féerique pompe
Serait pour vos banquiers un rêve ruineux
;

Des costumes qui sont pour les yeux une ivresse
;
Des femmes dont les dents et les ongles sont teints,
Et des jongleurs savants que le serpent caresse. »

V

Et puis, et puis encore
?

VI

« Ô cerveaux enfantins
!

Pour ne pas oublier la chose capitale,
Nous avons vu partout, et sans l’avoir cherché,
Du haut jusques en bas de l’échelle fatale,
Le spectacle ennuyeux de l’immortel péché :

La femme, esclave vile, orgueilleuse et stupide,
Sans rire s’adorant et s’aimant sans dégoût
;
L’homme, tyran goulu, paillard, dur et cupide,
Esclave de l’esclave et ruisseau dans l’égout
;

Le bourreau qui jouit, le martyr qui sanglote
;
La fête qu’assaisonne et parfume le sang
;
Le poison du pouvoir énervant le despote,
Et le peuple amoureux du fouet abrutissant
;

Plusieurs religions semblables à la nôtre,
Toutes escaladant le ciel
; la Sainteté,
Comme en un lit de plume un délicat se vautre,
Dans les clous et le crin cherchant la volupté
;

L’Humanité bavarde, ivre de son génie,
Et, folle maintenant comme elle était jadis,
Criant à Dieu, dans sa furibonde agonie :
« Ô mon semblable, ô mon maître, je te maudis
! »

Et les moins sots, hardis amants de la Démence,
Fuyant le grand troupeau parqué par le Destin,
Et se réfugiant dans l’opium immense
!
— Tel est du globe entier l’éternel bulletin. »

VII

Amer savoir, celui qu’on tire du voyage
!
Le monde, monotone et petit, aujourd’hui,
Hier, demain, toujours, nous fait voir notre image :
Une oasis d’horreur dans un désert d’ennui
!

Faut-il partir
? rester ? Si tu peux rester, reste ;
Pars, s’il le faut. L’un court, et l’autre se tapit
Pour tromper l’ennemi vigilant et funeste,
Le Temps
! Il est, hélas ! des coureurs sans répit,

Comme le Juif errant et comme les apôtres,
À qui rien ne suffit, ni wagon ni vaisseau,
Pour fuir ce rétiaire infâme : il en est d’autres
Qui savent le tuer sans quitter leur berceau.

Lorsque enfin il mettra le pied sur notre échine,
Nous pourrons espérer et crier : En avant
!
De même qu’autrefois nous partions pour la Chine,
Les yeux fixés au large et les cheveux au vent,

Nous nous embarquerons sur la mer des Ténèbres
Avec le cœur joyeux d’un jeune passager.
Entendez-vous ces voix, charmantes et funèbres,
Qui chantent : « Par ici
! vous qui voulez manger

Le Lotus parfumé
! c’est ici qu’on vendange
Les fruits miraculeux dont votre cœur a faim
;
Venez vous enivrer de la douceur étrange
De cette après-midi qui n’a jamais de fin
! »

À l’accent familier nous devinons le spectre
;
Nos Pylades là-bas tendent leurs bras vers nous.
« Pour rafraîchir ton cœur nage vers ton Électre
! »
Dit celle dont jadis nous baisions les genoux.

VIII

Ô Mort, vieux capitaine, il est temps
! levons l’ancre !
Ce pays nous ennuie, ô Mort
! Appareillons !
Si le ciel et la mer sont noirs comme de l’encre,
Nos cœurs que tu connais sont remplis de rayons
!

Verse-nous ton poison pour qu’il nous réconforte
!
Nous voulons, tant ce feu nous brûle le cerveau,
Plonger au fond du gouffre, Enfer ou Ciel, qu’importe
?
Au fond de l’Inconnu pour trouver du nouveau
!

Revenir en haut Aller en bas
Mihou
Palala hi hou
avatar

Nombre de messages : 1150
Date d'inscription : 18/04/2008

MessageSujet: Re: chut ! j'ai un des sujets philo du bac ..   Mer 18 Juin 2008 - 14:55

AngeR


Dernière édition par Mihou le Lun 8 Sep 2008 - 0:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: chut ! j'ai un des sujets philo du bac ..   Mer 18 Juin 2008 - 15:54

Vic : chinois

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
filo

avatar

Nombre de messages : 8690
Age : 104
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 02/04/2007

MessageSujet: Re: chut ! j'ai un des sujets philo du bac ..   Mer 18 Juin 2008 - 16:42

Pour réagir au post de Vic :



Vérité ou réalité?
relatives projections

l'arbre qu'on ne voit pas
la couleur d'un prénom
la beauté d'un silence fugitif
que personne n'entend
le rêve du voisin

le frère secret
qui ne pense pas à toi
à l'autre bout du monde
l'amour du chat
l'as-tu envisagé?

mensonges ou illusions?
est-ce vrai parce que je le crois?

Courir de tout son être
jusqu'à l'oubli
être le vent
balayer les remords
tendre vers l'horizon,
l'ailleurs
plein de promesses

même s'il s'éloigne
même s'il court aussi vite
que nos pas
car après tout n'est-ce pas
son essence?
son rôle?

L'ailleurs n'a rien promis
il est juste autrement
il est inaccessible
toujours gagnant
d'une longueur

l'ailleurs est relatif
il n'a pas d'autre fonction
que ne pas être ici
pourtant c'est bien ici
que je suis

Aujourd'hui j'arrête de courir
je ferme les yeux
j'imagine venir d'ailleurs
j'entre, je découvre
l'ailleurs de l'ailleurs
le ici,
maintenant

si j'étais ailleurs
je dirais
je suis ici

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
L'art est parfois un sale boulot, mais il faut bien que quelqu'un le fasse
Le site Filosphere ** Filographies : photo & design ** Ma musique récente ou inédite ** Musique de la Juste Parole
Revenir en haut Aller en bas
http://filosphere.com
Alizé

avatar

Nombre de messages : 3755
Localisation : BRETAGNE Rennes
Date d'inscription : 26/05/2008

MessageSujet: Re: chut ! j'ai un des sujets philo du bac ..   Mer 18 Juin 2008 - 18:35

L'autorité d'autrui
Paroles de Sénèque : " ...il faut bien nous garder de suivre comme des moutons le troupeau de ceux qui nous précèdent, en nous dirigeant là où l'on doit aller et non là où l'on est entraîné. Pourtant, rien n'occasionne de plus grands tourments que de nous référer à l'opinion publique avec l'idée que le meilleur c'est ce qui est admis généralement, de prendre modèle sur le plus grand nombre, de vivre non dans la raison, mais dans l'imitation; de là cet amoncellement d'hommes qui s'effondrent les uns sur les autres. L'accident qui survient dans une telle cohue...tu peux le voir se produire dans toute existence : personne n'erre seulement pour son propre compte, mais on est la cause et le promoteur de l'erreur d'autrui. Ainsi il est dangereux de s'attacher aux pas de ceux qui nous précèdent."
Paroles de Spinoza : " Personne n'omet de désirer ce qui lui est utile ou de conserver son être, sinon vaincu par des causes extérieures et contraires à sa nature...L'homme libre, c'est à dire qui vit suivant le seul commandement de sa raison, ...désire le bien, c'est à dire désire agir, vivre, conserver son être selon le principe de l'utile propre..."
Chercheurs de Vérité, quelle part accordez vous à l'autorité d'autrui ?
Revenir en haut Aller en bas
Alizé

avatar

Nombre de messages : 3755
Localisation : BRETAGNE Rennes
Date d'inscription : 26/05/2008

MessageSujet: Re: chut ! j'ai un des sujets philo du bac ..   Mer 18 Juin 2008 - 18:50

Je n'arrive toujours pas à citer
"...
Aujourd'hui j'arrête de courir
je ferme les yeux
j'imagine venir d'ailleurs
j'entre, je découvre
l'ailleurs de l'ailleurs
le ici,
maintenant
..."
Une attitude d'approche personnelle du Vrai ou du Réel, de l'Authentique quoi.
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: chut ! j'ai un des sujets philo du bac ..   Mer 18 Juin 2008 - 19:08

(En haut à droite du message que tu veux citer, il y a un bouton "citer". Tu cliques dessus, ça reprend l'intégralité du message, entre des balises [quote]
et [ /quote]
Il ne te reste plus qu'à supprimer, dans la reprise du message, ce que à quoi tu ne veux pas faire référence, et à laisser juste ce qui t'intéresse pour y répondre.)

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Alizé

avatar

Nombre de messages : 3755
Localisation : BRETAGNE Rennes
Date d'inscription : 26/05/2008

MessageSujet: Re: chut ! j'ai un des sujets philo du bac ..   Mer 18 Juin 2008 - 21:53

j'ai essayé de citer, j'espère ne pas avoir essaimé de "quotes" partout !




Citation :
Vérité ou réalité?

Citation :
Aujourd'hui j'arrête de courir
je ferme les yeux
j'imagine venir d'ailleurs
j'entre, je découvre
l'ailleurs de l'ailleurs
le ici,
maintenant
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: chut ! j'ai un des sujets philo du bac ..   Mer 18 Juin 2008 - 21:54

Tu vois que t'es pas blonde. lk

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Alizé

avatar

Nombre de messages : 3755
Localisation : BRETAGNE Rennes
Date d'inscription : 26/05/2008

MessageSujet: Re: chut ! j'ai un des sujets philo du bac ..   Mer 18 Juin 2008 - 21:56

Et si, pardon Romane j'en ai mis sur ta réponse et je ne sais pas comment les enlever.
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: chut ! j'ai un des sujets philo du bac ..   Mer 18 Juin 2008 - 22:09

Là je te conseille des lunettes d'urgence, parce que j'ai beau regarder, je ne vois pas que tu sois intervenue dans mes réponses, car tu n'as pas cette possibilité. Rolling Eyes

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Alizé

avatar

Nombre de messages : 3755
Localisation : BRETAGNE Rennes
Date d'inscription : 26/05/2008

MessageSujet: Re: chut ! j'ai un des sujets philo du bac ..   Mer 18 Juin 2008 - 22:37

Erreur de ma part, j'avais fait plusieurs essais sur ton texte, il restait des [quote] mais ils faisaient parti de ton texte. Je fais plusieurs choses à la fois, la dispersion ne me convient pas et nous nous sommes éloignés du sérieux du sujet. je m'excuse
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: chut ! j'ai un des sujets philo du bac ..   Mer 18 Juin 2008 - 23:42

Maintenant que tu as compris, je vais supprimer la partie explications, si tu es d'accord ?

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
lafanette

avatar

Nombre de messages : 168
Date d'inscription : 11/06/2008

MessageSujet: kant à ...   Mer 18 Juin 2008 - 23:58

laissez moi du temps
du temps pour vous lire tous
et pas en diagonale ...

je suis une terre qui a besoin de se nourrir
chaque idée je veux pénétrer , triturer

afin qu' au final ,après avoir rejeté votre autorité je trouve ma propre vérité .( Ainsi parlait Kant )

Monsieur Bébé a laissé trainer son brouillon ,
j'y ai trouvé dans un coin , stabiloté : mythe de la caverne , galilé ...
et un passage pas mal sur la vérité , concept à géométrie variable .
Revenir en haut Aller en bas
ronronladouceur
Prout Chef
avatar

Nombre de messages : 2608
Localisation : ciel nymbé d'étoiles
Date d'inscription : 27/01/2005

MessageSujet: Re: chut ! j'ai un des sujets philo du bac ..   Jeu 19 Juin 2008 - 7:58

filo a écrit:
Il ne peut pas connaître la vérité, l'incommensurable. [Krishnamurti]
Ah! La vérité, l'incommensurable...
Revenir en haut Aller en bas
Mena

avatar

Nombre de messages : 421
Localisation : TOULON
Date d'inscription : 20/04/2008

MessageSujet: Re: chut ! j'ai un des sujets philo du bac ..   Jeu 19 Juin 2008 - 11:17

HUUlala! Ma pôvre tête qui éclate! Pauvres gamins! ça sert à quoi de parloter? Ils veulent du travail, pouvoir manger, faire connaissance du reste de l'univers et dire "merde" à cette sociète!
V'là un truc à enlever du secondaire, comme au Chili (le seule bon exemple, ahum!). Les études secondaires finissent en Terminale, là, celui ou celle qui veut passer un BAC? Le peut, s'il ou elle veut poursuivre des études supérieures, en fait c'est un examen pour entrer en Fac ou dans une grande Ecole, à l'étranger, avec un pointage minimum à obtenir. De mon temps, pour faire médecine, il fallait 25 points minimum ( 25-30) Droit (23-28) Prof (dans n'importe quelle matière (18-25) les études duraient 5 ans pour prof, en comptant la "Propedéutica" (je ne sais comment ça se dit en français), avec le stage dans un lycée sous tutelle d'un gradé, et ta thèse sur le sujet choisi! Pas de la tarte. A la sortie du secondaire tu pouvais travailler si tu voulaisoù on te prennais! Très peu allaient en Fac! Il fallait passer l'exam et ce n'était pas de la tarte. Là oui, BAC bienvenu! Tandis que maintenant, pauvres gamins, qui se trouvent sur le carreau, en les jetant de la poudre aux yeux. C'esr merdique. J'en ai eu en secondaire et en Fac, tiens! L'autre jour, j'appele l'ambulance pour faire transporter Michel à la clinique, examen général avant d'aller en maison de repos et qui vois-je arriver Mon blondinet préféré, que j'avais eu, en troisième, première et terminale. Je lui dis Toi(s) ici? Il me dit, Buenos días señora! J'ai fait deux années de droit et y en a eu marre!
Voilà. Tu me diras, être bracandier ce n'est pas deshonorant, non, heureusement, autrement comment est-ce qu'il ferait le pauvre Michel? mais ils ne restent pas, ils ont exploités à mort, travaillent presque 12 heures par jour! (on ne leur payent pas les heures sup. ça c'est un mensonge de Sarko! et qui sévit?) Bon un jour je le verrai ailleurs, peut-être...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.literaturismena.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: chut ! j'ai un des sujets philo du bac ..   

Revenir en haut Aller en bas
 
chut ! j'ai un des sujets philo du bac ..
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» chut ! j'ai un des sujets philo du bac ..
» Sujets en chocolat
» Un peu de philo ?
» Sujet de philo
» Chutes d'os, chut d'haut.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Présentation & Débats :: Paroles et débats :: Société, Politique-
Sauter vers: