Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 De la parole.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
lafanette



Nombre de messages : 168
Date d'inscription : 11/06/2008

MessageSujet: Re: De la parole.   Jeu 3 Juil 2008 - 11:05

Les commentaires d'Alejandro et de Filo quant à mon fil , nous ramènent au coeur du sujet proposé par Farouche .
Les mots écrits ne forment pas langage . Le langage ce sont les pensées mises en mots , la voix qui les exprime (dans toutes ses nuances ) et l'infra verbal ,bain anmiotique de l'expression .
L'écrit a la froideur du marbre et la couleur que lui donne le lecteur .
Dans mon propos il n'y avait rien de péremptoire . Il vous a manqué la bande son . Il vous a manqué mon savoir-être .
Théories , hypotheses, croyances (cf Alejandro ) syllogismes je rajoute : ok , mais on n'en finit pas de compter les anneaux de saturne .
40 doutes valent plus qu'une certitude dira le sage . je l'entends comme ça aussi .
Ce qui a pu vous sembler hérésie ( le mot est trop fort ? alors c'est qu 'il vous manque le son et l'image ) n'est que la somme de choses ( vérités ? postulats ? théories ?) mixée à mon gout de profane , afin de la faire mienne .
La vérité , si vérité il y a , ne sera pas que scientifique .
Aucune prétention . Je crois aussi qu'Elle tourne .
Big bang ou force créatrice de la vibration première à l'origine du tout ?
On peut reformuler jusqu'à épuisement des mots .
Mais de l'obscurité nait la lumière .
merci pour la musique des mots Filo .
Je me relis et je constate que sans un peu de votre crédit , mon propos va être jugé péremptoire . Le langage repose aussi sur le partage et la confiance .
Revenir en haut Aller en bas
Farouche

avatar

Nombre de messages : 3203
Localisation : Sud où il fait beau
Date d'inscription : 29/04/2008

MessageSujet: Re: De la parole.   Jeu 3 Juil 2008 - 13:57

Citation :
Je me relis et je constate que sans un peu de votre crédit , mon propos va être jugé péremptoire . Le langage repose aussi sur le partage et la confiance
Partage et confiance sont des mots qui ont un vrai sens sur LU. Donc, écris ce que tu as envie de dire, et ne te préoccupes pas trop de l'effet que tu vas produire.
Nous sommes en plein dans le sujet de l'utilisation faite du langage. Toutes vos réflexions, même en désaccord, sont riches pour chacun.
J'ai lancé ce fil intentionnellement dans le but d'obtenir des réactions contrastées, vois-tu, chère Lafanette...
Revenir en haut Aller en bas
http://laurencebarreau.pythonanywhere.com/
Vic Taurugaux

avatar

Nombre de messages : 4816
Localisation : 20°16'31.10"S-57°22'5.53"E
Date d'inscription : 27/03/2007

MessageSujet: Re: De la parole.   Jeu 3 Juil 2008 - 14:02

lafanette a écrit:
Je me relis et je constate que sans un peu de votre crédit , mon propos va être jugé péremptoire . Le langage repose aussi sur le partage et la confiance .

Savez-vous que Champollion, sur la pierre de Rosette, a découvert le secret des hiéroglyphes grâce à un troisième type de caractères que notre écriture avait oublié.

En effet, dans l'écriture égyptienne, il existe trois sortes de signes.
-Un premier signe qui relie ce que vous voyez écrit à ce que vous entendez.
Un peu comme dans notre alphabet le signe a vous renvoie au son a
- Une deuxième signe qu'on pourrait appelé idéogramme où, par exemple chez les grecs, le dessin d'une chouette vous ferait penser à la sagesse ou à la philosophie.
Dans l'écriture égyptienne, ces deux types de signes se complétaient et s'articulaient dans une même phrase, dans un même paragraphe. Mais, tout celà, ne permettait pas au lecteur de comprendre ce qui était écrit. De ce quoi, on causait. D'économie, de culture, de la femme du voisin.

Alors, il existait un autre signe qui renseignait sur les signes précédemment cités. C'était le signe du contexte. Celui qui dit comment tout cela doit être pris.

Ainsi, Lafanette, s'inquiète tout à coup dans son post que nous soyons toujours ici dans une conversation amicale. Que tout à coup, son propos pourrait être lu comme, au hasard, une prise de position politique, du mépris, voire une injure. Il lui faut une phrase pour se relier à son lecteur.

Aujourd'hui, les habitués des SMS, les bloggeurs et autres avertis des forums piochent sur le clavier de leur écran pour remplacer cette phrase par le signe mdr

Mais c'est encore un lexique bien nouveau dans la conversation.
Les smileys ont-ils un avenir à jouer?
Revenir en haut Aller en bas
Farouche

avatar

Nombre de messages : 3203
Localisation : Sud où il fait beau
Date d'inscription : 29/04/2008

MessageSujet: Re: De la parole.   Jeu 3 Juil 2008 - 14:05

Citation :
Les smileys ont-ils un avenir à jouer?
Intéressante question, qui risque cependant de nous éloigner pas mal du sujet de départ...mdr
Mais peut-être l'avons-nous (surtout vous ! re mdr ) suffisamment exploité ?
Revenir en haut Aller en bas
http://laurencebarreau.pythonanywhere.com/
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: De la parole.   Jeu 3 Juil 2008 - 14:56

Pour ceux qui n'étaient pas là à ce moment, je me souviens qu'un des LUs avait tout simplement avancé que nous pourrions communiquer rien qu'avec des smileys, que ça pouvait largement remplacer les mots. Je me souviens avoir bondi sur ma chaise. Enfin, je dis ça, j'ai rien dit, hein... en passant. AngeR

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
caramelle

avatar

Nombre de messages : 254
Age : 49
Localisation : près de mes chats
Date d'inscription : 26/11/2007

MessageSujet: Re: De la parole.   Jeu 3 Juil 2008 - 15:18

Vous n'arriverez jamais à comparer l'oral à l'écrit, l'oral étant bien souvent dans l'instantané, la réaction immédiate dans une conversation de visu (et on n'oublie souvent le fameux "tourne 7 fois ta langue dans ta bouche avant de parler... AngeR ), l'écrit est toujours plus lent, "en retard" en réaction, avec une recherche plus poussée des mots (là, on tourne 7 fois le doigt au dessus du clavier avant de répondre...quand on répond ^^).

Pour en revenir au sujet initial, je crois qu'à toujours faire plus, et ce dans tous les domaines, on en oublie effectivement le simple : ici, se taire.

Je demande donc officiellement une minute de silence mdr

Chuuttt
Revenir en haut Aller en bas
almalo

avatar

Nombre de messages : 3341
Age : 43
Localisation : ici et maintenant !
Date d'inscription : 19/08/2007

MessageSujet: Re: De la parole.   Jeu 3 Juil 2008 - 15:30

Il est 14h26, la minute de silence est donc terminée depuis un moment.

Ro, je suis bouleversée par ton texte, comme souvent par tes écrits.
Et j'y adhère complètement, tu t'en doutes.

Pour ma part, vous commencez à le savoir vous qui me supportez sur mon fil blog, la parole est salvatrice et nécessaire pour moi. Enfin ici c'est surtout l'écrit, mais je mélange les deux parce que pour moi c'est comme si je papotais avec vous.

sauf le jour où nous nous sommes parlées au téléphone, Romane et moi.
L'écrit est devenu parole, j'en étais intimidée, le coeur battant, l'oreille émue.

cette discussion, en tout cas, est passionnante. je reviendrai pour continuer à papoter.AngeR

Pour ce qui est des smileys, ça aide parfois à donner une intention, un ton aux écrits, mais ça ne peut remplacer les mots et même parfois leur donner un mauvais sens...Mais bon, je les aime bien, moi.Rêve
Revenir en haut Aller en bas
Alizé

avatar

Nombre de messages : 3755
Localisation : BRETAGNE Rennes
Date d'inscription : 26/05/2008

MessageSujet: Re: De la parole.   Jeu 3 Juil 2008 - 20:46

Avec ses mots Romane réveille chez les autres des émotions ; mots donnés qui permettent de comprendre, de libérer...voilà le plus beau rôle de la parole.
Une question, même si on n'y répond pas : " Les différents registres de la parole sont-ils fonction de la maturité de la personne ?". Jeunes, ne sommes nous pas trop impatients avec des émotions trop violentes, nous n'avons pas encore dépassé les épreuves ; les paroles dures, les jugements avec leurs erreurs sont choses courantes et excusables...la parole devenant plus tolérante avec les années, elle prend en compte expériences et doutes...
Bien sûr il n'y a pas de généralités, que des individus particuliers qui méritent de vivre dans un monde où la parole est cadeau.

Mieux vaut recevoir des Smiles,que rien du tout. Le silence s'il est écoute et respect de l'autre d'accord, mais il peut être aussi signe de mépris et marque d'ignorance, là c'est plus gênant. ( ceci ne concerne pas les Lus, évidemment)
Revenir en haut Aller en bas
Vic Taurugaux

avatar

Nombre de messages : 4816
Localisation : 20°16'31.10"S-57°22'5.53"E
Date d'inscription : 27/03/2007

MessageSujet: Re: De la parole.   Ven 4 Juil 2008 - 9:36

Peut-être que la seule solution pour (se) rendre compte des émotions qui nous animent et parfois nous bouleversent où nous font trop souffrir, c'est la parole.

Mais la complexité de ces affects, leur violence peuvent parfois les rendre indicibles. Il faut beaucoup de travail sur soi, de maturation pour pouvoir dire au plus juste ce qui en nous même est resté durant des années tout à fait incompréhensible.

Et puis aussi, trouver quelqu'un avec qui dialoguer sans lui prendre le chou...
AngeR
Revenir en haut Aller en bas
filo

avatar

Nombre de messages : 8690
Age : 104
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 02/04/2007

MessageSujet: Re: De la parole.   Ven 4 Juil 2008 - 16:33

L'année dernière, j'ai joué dans un court-métrage dont le principe était le défi suivant que nous lança le réalisateur, à l'autre actrice et moi :
un dialogue de 10mn entre un homme et une femme, sans parole !
Tout dans les regards et les gestes (et sans dérapage indécent, évidemment, ce n'était pas le propos).
Le tournage s'est plutôt bien passé et nous nous en sommes bien sortis alors que c'était de l'improvisation.
Le film, intitulé "Perceptions" a été montré au Off de Cannes le mois dernier, et un producteur l'a remarqué avec suffisamment d'enthousiasme pour proposer au réalisateur de produire son prochain projet (qui sera l'adaptation de ma nouvelle "L'appartement", d'ailleurs).

Or, ce dialogue sans parole fut en fait si riche qu'il peut être interprété selon plusieurs points de vue ; à tel point que lorsque j'en ai composé la musique (qui suggérait un point de vue, le mien), le réal a préféré refuser cette musique pour laisser plus d'ouverture à l'interprétation.

Cette expérience est intéressante et m'a beaucoup appris sur la parole et la communication.

Vous ne pouvez pas voir ce film, car le réalisateur ne veut pas qu'il soit visible sur le net, mais je suis en train de finir mon site perso, et on pourra y voir au moins un extrait.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
L'art est parfois un sale boulot, mais il faut bien que quelqu'un le fasse
Le site Filosphere ** Filographies : photo & design ** Ma musique récente ou inédite ** Musique de la Juste Parole
Revenir en haut Aller en bas
http://filosphere.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: De la parole.   Ven 4 Juil 2008 - 16:59

J'ai vu quelques courts métrages à la licorne pendant le festival de Cannes, c'était quoi le titre du tien?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: De la parole.   Ven 4 Juil 2008 - 17:02

oups "Perceptions" j'avais pas vu... pas vu... bon bah deux posts pour rien, illustration du débat: parfois vaut mieux la fermer.
Revenir en haut Aller en bas
caramelle

avatar

Nombre de messages : 254
Age : 49
Localisation : près de mes chats
Date d'inscription : 26/11/2007

MessageSujet: Re: De la parole.   Dim 6 Juil 2008 - 10:37

pascaltruchet a écrit:
illustration du débat: parfois vaut mieux la fermer.
mdr

Et bé du coup, tout le monde se tait ? tong
Revenir en haut Aller en bas
lafanette

avatar

Nombre de messages : 168
Date d'inscription : 11/06/2008

MessageSujet: Re: De la parole.   Mer 9 Juil 2008 - 20:22

Pertinente l'observation de Caramelle ...
L'autopsie du cadavre est demandée ...
Ce sujet passionnant est monté comme un soufflet et ....s'est effondré encore plus vite .
Chuuttt ...
Revenir en haut Aller en bas
Farouche

avatar

Nombre de messages : 3203
Localisation : Sud où il fait beau
Date d'inscription : 29/04/2008

MessageSujet: Re: De la parole.   Mer 9 Juil 2008 - 21:52

Peut-être que le cadavre a dit tout ce qu'il avait à dire. Pas mal de choses ont été exprimées, l'essentiel sans doute. Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://laurencebarreau.pythonanywhere.com/
lafanette

avatar

Nombre de messages : 168
Date d'inscription : 11/06/2008

MessageSujet: Re: De la parole.   Mer 9 Juil 2008 - 22:47

Je demande une seconde expertise légiste Farouche !tong
deux expertises valent mieux qu'une ...
et puis , le moindre petit massage cardiaque n'a été tenté ...
le bouche à bouche est tout à fait indiqué quand il y a mort clinique de la parole ...
OK , je la ferme !Chuuttt
Revenir en haut Aller en bas
Farouche

avatar

Nombre de messages : 3203
Localisation : Sud où il fait beau
Date d'inscription : 29/04/2008

MessageSujet: Re: De la parole.   Jeu 10 Juil 2008 - 0:03

Chuuuuuuut AngeR
Revenir en haut Aller en bas
http://laurencebarreau.pythonanywhere.com/
lafanette

avatar

Nombre de messages : 168
Date d'inscription : 11/06/2008

MessageSujet: Re: De la parole.   Jeu 10 Juil 2008 - 23:14

pouce ! je brise le silence du sujet de la belle au bois dormant juste un instant pour rajouter :
et le langage des jeunes ?
Quelque chose m'interroge sur leur vide langagier , frôlant l'inhibition à verbaliser les sentiments , les passions . Il y a comme une impuissance à dire l'amour et parallelement une déferlante de mots pour dire la sexualité .
Mots crus qui réduiraient l'amour à l'anatomique et le physiologique .

ok dodo29 ...
Revenir en haut Aller en bas
caramelle

avatar

Nombre de messages : 254
Age : 49
Localisation : près de mes chats
Date d'inscription : 26/11/2007

MessageSujet: Re: De la parole.   Jeu 10 Juil 2008 - 23:38

Faut dire que le monde qui les entoure ne fait pas dans le sentiment non plus...
Maintenant, je ne suis pas sûre que ce soit que les jeunes qui aient peur de parler d'amour, de sensualité, de passion Ange
Qui ici peut dire qu'il en parle facilement lors d'un repas de famille par exemple ? mdr
Revenir en haut Aller en bas
Farouche

avatar

Nombre de messages : 3203
Localisation : Sud où il fait beau
Date d'inscription : 29/04/2008

MessageSujet: Re: De la parole.   Ven 11 Juil 2008 - 0:31

Chère Lafanette, attention ! "Les jeunes", c'est un peu comme "les gens" ! Dans le "Journal atrabilaire", Jean Clair nous met en garde à ce sujet : la jeunesse est un état passager, pas une catégorie sociale !

Cela dit (et tellement mieux par lui que par moi) il ne faut pas faire un panier de jeunes.
J'en connais pas mal pour ma part qui sont éduqués à la communication, qui lisent des livres, voire écrivent des poèmes. Ces jeunes-là parlent d'amour, de sentiments, de passion avec la même fougue que le faisait Rimbaud (sinon le même talent).
Pour les autres, si tu discutais avec leurs parents, tu constaterais vite qu'ils sont bien incapables eux aussi de mettre des mots sur ce qu'ils éprouvent. L'appauvrissement du langage et de la capacité à verbaliser ne datent pas de cette génération.
Et puis, crois-tu qu'il y a 80 ans dans les campagnes françaises on parlait de tout ça ?

Pour ce qui concerne la déferlante des mots pour dire la sexualité, je trouve plutôt que c'est une bonne chose. Cela prouve qu'elle est vécue avec bien moins d'hypocrisie (et va faire un pti tour aux XVIè, XVIIè et XVIIIè siècles, tu seras étonnée des cochonneries qu'ils se disaient Wink )

Pour l'anecdote, j'ai dans mon entourage proche des demoiselles qui parlent de sexe comme nous on parle de bouffe. Quand elles sont célibataires, elles annoncent volontiers un "plan cul" (c'est ravissant n'est-ce pas, cette expression ?) pour le week-end. Et pourtant, ces mêmes demoiselles ne rêvent qu'à une chose : Le Prince Charmant. Et quand elles parlent de l'amour, c'est avec des trémolos dans la voix.

Et puis comme disait mon ami Georges :
Quoi que l'on raconte
Sache surtout qu'on peut
Etre passée par
Quinze mille verges
Et demeurer vierge
Paradoxe à part.
Revenir en haut Aller en bas
http://laurencebarreau.pythonanywhere.com/
Farouche

avatar

Nombre de messages : 3203
Localisation : Sud où il fait beau
Date d'inscription : 29/04/2008

MessageSujet: Re: De la parole.   Ven 11 Juil 2008 - 0:33

Citation :
Qui ici peut dire qu'il en parle facilement lors d'un repas de famille par exemple ?

MOI mdr
Revenir en haut Aller en bas
http://laurencebarreau.pythonanywhere.com/
lafanette

avatar

Nombre de messages : 168
Date d'inscription : 11/06/2008

MessageSujet: Re: De la parole.   Ven 11 Juil 2008 - 0:48

caramelle a écrit:

Qui ici peut dire qu'il en parle facilement lors d'un repas de famille par exemple ? mdr

Il me semble que l'intime doit rester de la sphère privée . Ce qui se passe sous la couette n'appartient qu'aux intéressés . Dans l'expression" repas de famille ", il y a le mot "famille " et la sexualité de chacun révélée en famille aurait à voir avec quelque chose de l ordre incestuel ...
Quand je parle de la difficulté des jeunes à dire leurs sentiments , je pense à l'amour , à l'état amoureux et non pas à la sexualité .
Car si le champ lexical de la sexualité s'est developpé de façon exponentielle , les mots pour dire l'amour ont quasi disparu .
Le répertoire des jeunes sur le sexe est à la limite de la violence verbale .
Le langage des jeunes parlent ...
Revenir en haut Aller en bas
caramelle

avatar

Nombre de messages : 254
Age : 49
Localisation : près de mes chats
Date d'inscription : 26/11/2007

MessageSujet: Re: De la parole.   Ven 11 Juil 2008 - 1:06

Heu oui lafanette, je parlais des sentiments et de tout le langage amoureux, pas du sexe... Et qu'il n'y a pas que les jeunes qui ont des difficultés à parler publiquement (et en particulier en famille...) de leurs émois, les adultes aussi je trouve.... Je ne parle pas des conversations engagées sur le ton de la plaisanterie, mais de conversations profondes, sincères, où tu parles de ton amour pour telle personne.... Ce n'est pas courant, enfin, pas autour de moi en tout cas...^^
Revenir en haut Aller en bas
lafanette

avatar

Nombre de messages : 168
Date d'inscription : 11/06/2008

MessageSujet: Re: De la parole.   Ven 11 Juil 2008 - 1:26

Mon propos Farouche repose sur le distingo sexe et amour .
La multitude de mots pour dire le sexe et la pauvreté des mots pour dire l'amour chez les jeunes .
Je ne pense pas que celà soit le fait des enfants issus de milieux défavorisés . J'irai plutôt voir du côté de la pornographie que l'on consomme de plus en plus jeune , facilement ( internet )et souvent même avant les premiéres experiences sexuelles et qui pervertit quelque chose dans la construction amoureuse .
C'est un autre débat ...et pour revenir à celui ci , je m'interroge ...
Un " plan cul " à 50 balais , ok ( je parle de la forme , de l'idée )
" s'enfiler une meuf " à 14 ans , me laisse une certaine tristesse .
histoire de langage ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: De la parole.   Ven 11 Juil 2008 - 1:58

Il y a bien un problème dans le rapport à la sexualité chez certains jeunes que le langage traduit/trahit. Ce qui est plus grave, c'est que la formulation est l'étape avant le passage à l'acte et en tant qu'enseignant, je suis confronté à des jeunes filles abusées par des jeunes gens qui font tout pour calquer leur sexualité sur des videos qu'ils regardent sur le net.

Cela étant, ils sont bien plus doués que les adultes pour créer toutes sortes de textes dans lesquels ils parlent d'amour (enfin, de leurs conceptions de l'amour en tout cas), c'est même leur sujet favori.

On se heurte donc bien à l'impossibilité d'un amalgame. La majorité d'entre eux reste pudique quant à la sexualité, et heureusement.
Revenir en haut Aller en bas
Vic Taurugaux

avatar

Nombre de messages : 4816
Localisation : 20°16'31.10"S-57°22'5.53"E
Date d'inscription : 27/03/2007

MessageSujet: Re: De la parole.   Ven 11 Juil 2008 - 9:27

pascaltruchet a écrit:
. La majorité d'entre eux reste pudique quant à la sexualité, et heureusement.

Je crois que l'amour est affaire de confidences, de mots doux échangés. Il se crée alors une relation particulière à deux. Une intimité que protège le secret. Raconter ses exploits sexuels, c'est autre chose. Dans la compétition à être devant les autres, on en vient vite au registre des performances comme si, découvrir l'autre, se découvrir soi dans les yeux et le désir de l'autre était un abîme où les plus vantards craignent de tomber.
Les jeunes sortent de leur famille avec plus ou moins d'embarras car quand on est adolescent, la désillusion de l'enfance est souvent très pénible. Les parents adorés deviennent vite des vieux cons, et au lycée, il s'agit rester à la hauteur, non seulement des attentes des profs, ces presque vieux, mais surtout des pairs, de la dictature des looks pour celui ou celle qui tente à tout prix de rester branché(e).
Une relation amoureuse, hors compétition, ce serait l'espérance d'une île qui ne dépendrait que d'elle et de moi, un lieu de Robinson mais qu'elle viendrait visiter faisant de moi quelque chose auquel j'aspire, que je connais pas encore et qui serait du plus que moi ...
Vous voyez bien comment tout celà fout le frisson!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: De la parole.   

Revenir en haut Aller en bas
 
De la parole.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» [Dowd, Siobhan] La parole de Fergus
» [Chaudeler, Laurent] Parole de tueur!
» les murs ont la parole
» Suivez Le porte parole des Patriotes Resistants Live Now!!!
» Parole d'évangile

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Présentation & Débats :: Paroles et débats :: Société, Politique-
Sauter vers: