Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Ces minorités qui nous oppriment

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Tryskel
Miserere mei
avatar

Nombre de messages : 9744
Age : 69
Localisation : A l'Ouest d'Avalon
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: Ces minorités qui nous oppriment   Lun 28 Juil 2008 - 22:57

L'époque n'est pas si lointaine où on parlait de "minorités invisibles" ou de "minorités opprimées" en France.
Elles ont pris une sacrée revanche ces "minorités" actives, toujours sur le devant de la scène et gueulant comme si elles représentaient la totalité du "Peuple".
En Avril, Marianne en a recensé quelques unes parmi les plus "opprimantes", celles qui au nom de leur droit (tout à fait légitime) à exister, empêchent les autres, ceux qui appartiennent à d'autres minorité ou a aucune, d'exister...

Liste non exhaustive:

Riches défiscalisés
Caïds des banlieues
Indépandantistes corses
Associations de victimes
Conducteurs de TGV
Experts économiques
Eleveurs de porcs bretons (les éleveurs bretons, pas les porcs, les races locales ayant quasi disparue)
Cathos, intégristes, islamistes, juifs ultraorthodoxes...
Ayatollahs gay (pas les ayatholas islamistes, il s'agit d'ACT UP)...

Mais ils en ont oublié une, que je déteste parmi toutes celles que je n'aime pas, oui, c'est de "L' Anti" primaire et viscéral, mais je peux vraiment pas les sacquer...

Les Chasseurs!

En 2002, ils étaient 1 400 000 pour 57,8 millions de français, ce qui fait 2,2%. Pas des masses, mais c'est le pays européen où ils sont le plus nombreux, et on n'entend qu'eux, ils ont présenté un candidat aux Présidentielles, ils obtiennent du gouvernement français qu'il bafoue les régles européennes (certaines ont quand même du bon) de protection des espèces et de la nature; retard grave de la France à appliquer "Natura 2000", même si les chasseurs sont pas seuls en cause ici!).
Ils ont tous les droits, alors que même l'Angleterre, pays de chasseur s'il en est par "tradition", remet en cause les chasses à courre et au renard, les chasseurs français ne veulent pas en entendre parler.

Il existe une loi, sais plus le nom de son auteur, qui dit que si votre propriété fait moins d'un hectare, les chasseurs peuvent y tirer en toute liberté sur tout ce qui bouge même si vous êtes pas d'ac!
Et ils remettent ça:

Aujourd'hui, ils ont bloqué l'accés au Mont saint Michel (en plein été et commémoration du 1300ème) parce qu'on ose vouloir reculer l (de quelques jours, 15 au lieu de 2 Août) l'ouverure de la chasse au gibier d'eau!

La chasse? Oui, si elle sert à se nourrir, mais de nos jours, en France, c'est pas vraiment le cas, c'est le plaisir gratuit de quelques abrutis qui tire pour se défouler sur des "gibiers" qui sont bien souvent des bêtes élevées exprés pour, qui savent même pas s'envoler à temps.
En Octobre, sur l'île d'Arz (Golfe du Morbihan) j'ai failli me faire rentrer dedans par un faisan complétement affolé...

Cette furie chasseresse date de la révolution de 1789, avec l'abolition des priviléges.
Jusque là, la chasse était réservée aux nobles et les paysans enrageaient de voir lapins et pigeons (un privilége noble aussi de possséder des pigeons) bouffer leurs cultures. En attraper quelques uns, c'était risquer la pendaison pour braconnage...
Alors quand ce privilége fut aboli avec d'autres la Nuit du 4 Août, ce fut un vrai canage dés le lendemain, et depuis les chasseurs s'accrochent à ce "droit", au grand déplaisir de ceux qui ne chassent pas.
Y'a des coins où c'est risqué de s'aventurer en période d'ouverture, quand ils sont pas carrément interdits aux pékins moyens...

Je hais les chasseurs et les minorités qui veulent m'empêcher de respirer. Si vous en connaissez d'autres, la liste est ouverte.
Revenir en haut Aller en bas
alejandro
Hors catégorie
avatar

Nombre de messages : 1868
Localisation : Au sud du Nord, au nord du Sud, à l'est de l'Ouest et à l'ouest de l'Est.
Date d'inscription : 30/01/2005

MessageSujet: Re: Ces minorités qui nous oppriment   Lun 28 Juil 2008 - 23:23

Le chasseur français a l’air d’être un peu particulier, en effet.

J’ai connu des chasseurs en Norvège. Au risque de me faire incendier ici, je dois dire que c’était assez exaltant, même si j’étais trop jeune pour tenir une arme et que donc, je me contentais de les accompagner. Il s’agissait surtout de la chasse à l’élan. Même si ça peut paraître bizarre à ceux qui n’ont jamais connu, la principale caractéristique qui les caractérisait c’était l’amour et le respect de la nature, parce que être chasseur ce n’était pas seulement canarder sur tout ce qui bouge. Une autre caractéristique était le respect à la virgule près de la loi. Les autorités donnaient un quota d’animaux qu’ils étaient autorisés à chasser, pas question de prendre des libertés avec ça. Il y avait aussi des règles implicites telles que ne pas prendre le risque de blesser une bête, abandonner sa poursuite et s’intéresser à une autre à la place.

J’ai donc été très surpris d’apprendre les pratiques des chasseurs de tourterelles. La saison tombe au moment de la migration, ce qui les place dans une situation particulièrement fragile, et c’est la raison pour laquelle l’Europe comme, tardivement la France, interdit sa chasse. Parce qu’elles sont en train de migrer, et parce que c’est interdit de la chasser, il ne serait pas venu à l’esprit d’un de ces chasseurs que j’ai connu en Norvège de leur tirer dessus.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.alexgyg.fr
Tryskel
Miserere mei
avatar

Nombre de messages : 9744
Age : 69
Localisation : A l'Ouest d'Avalon
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: Re: Ces minorités qui nous oppriment   Mer 30 Juil 2008 - 14:45

Je ne vais pas "t'incendier" Alex...

Je sais qu'il existe de rares spécimens de chasseurs respectueux. les indiens d'Amérique du Nord respectaient le bison qui leur fournissait tout: chair, peau, tendons, os... Et priaient son esprit de leur pardonner sa mort.
Puis sont venus les blancs, qui ont systématiquement massacré les bisons.
Pour le profit, pour le luxe; ils ne prenaient que les langues, trés prisées dans les restos chics des villes de l'Est, et laissaient pourrir la carcasse.
pour faire de la place aux cultures, les bisons sont migrateurs et les troupeaux immenses occupaient beaucoup d'espace...
Pour détruire les indiens aussi, dont c'était la seule ressource, c'est ce que faisait Buffalo Bill avant de se reconvertir en directeur de cirque, avec spectacle indien...

Les chasseurs français, qui ne respectent rien viennet d'obtenir que la chasse au gibier d'eau soit avancée au 21 au lieu du 31 Août.
Et garez vos fesses sur les plages, la chasse en bord de mer ouvre le 2 Août!
Mais ils ne sont encore pas contents parce qu'on leur interdit le flingage de 3 éspèces menacées.
"Pêche, chasse, Nature (ils osent mettre nature dans leur sigle) et Traditions" manifeste, et remanifestera pour obtenir la levée de cet interdit, manifestation (barrages, pneus brûlés...) sous l'oeil bienveillant des gendarmes, ces "manifestants" là, on les laisse faire...

J'ai entendu en Guadeloupe ldes chasseurs (oui, y'en a aussi là bas) gueuler parce que la chasse avait été suspendue suite à 2 cyclones consécutifs, argument "C'est la tradition".
Y'a pas grand chose à chasser là bas, des tourterelles turques, introduites pour...
Des petits oiseaux marrants, si cours en pattes qu'on dirait que leur ventre traîne par terre quand ils marchent.
Sinon, il ya des éspèces protégées, dont une: le racoon (introduit lui aussi) qu'ils chassent quand même, paraît que c'est bon à manger, et ces cons en sont fiers...
L'iguane, l'agouti... Des indigènes eux. l'agouti est si discret (et peu nombreux) qu'on le voit pas, j'aime bien les iguanes...
Mais, pour des raisons qui m'échappent, cette minorité de connards a toujours étée chouchoutée chez nous!
Revenir en haut Aller en bas
Alizé

avatar

Nombre de messages : 3755
Localisation : BRETAGNE Rennes
Date d'inscription : 26/05/2008

MessageSujet: Re: Ces minorités qui nous oppriment   Mer 30 Juil 2008 - 16:37

Souvenir de promenade par un bel après midi automnal en période de chasse.
Je savoure l'instant, couleurs, senteurs, fraîcheur de la saison...Nous sommes trois à nous imprégner de sensations en communion avec la nature, mon mari , moi et l'enfant que je porte...nous allons à son rythme, mais tout à coup, de l'agitation dans l'air et tout se passe très vite...un lièvre me passe entre les jambes, nous entendons un coup de feu, un cri...je vois deux chasseurs de l'autre côté du champ, l'un vient de tirer dans ma direction, je réalise ce qui vient de se passer tout en enregistrant simultanément les jurons poussés par ce chasseur et ces mots articulés, seuls signes de son humanité : " Sans ces connards de promeneurs, je l'aurais eu ! "

Le lendemain j'ai appris à mes jeunes élèves :

"Je ne t'aime pas chasseur
Va-t-en, jette ton fusil
Je te donnerai ces fleurs
Si tu laisses mes amis."

Et tant pis pour les papas chasseurs !
Revenir en haut Aller en bas
BloodyMary
Appelez-moi Nivéa
avatar

Nombre de messages : 6172
Age : 44
Localisation : Sous ma peau... Peut-être.
Date d'inscription : 27/04/2007

MessageSujet: Re: Ces minorités qui nous oppriment   Mer 30 Juil 2008 - 17:00

Je suis de ton avis à 2000 % Trys' !
Je n'ai jamais pu blairer les chasseurs, pourtant j'ai grandit en Picardie où c'est quasiment une obligation d'aller se biturer en forêt tous les dimanches, fusil de chasse en mains. Mon père a échappé à ce trip je ne sais comment, mais ce que je sais c'est que ses abrutis de potes trucidaient tellement de bestioles que dans la semaine qui suivait, ils venaient essayer de nous fourguer leurs canards, cuisseaux de sangliers et autres lièvres plombés à mort. Et juste derrière chez nous, à un km à vol de perdrix, il y avait un petit bois "réserve de chasse" qu'ils disaient... Je me souviens encore que le dimanche matin, il ne fallait pas jouer dans notre jardin ou alors fallait y aller avec un parapluie en zinc tellement yavait de retombées de plombs. Il ne faut pas oublier aussi que plutôt que de rentrer bredouille ces blaireaux plombaient aussi les chats qui croisaient leurs route, colliers ou pas. Je me rappelle même d'un mec qui avait abattu son chien de chasse parce qu'il lui obéissait plus. Faut dire que le mec avait descendus quelques litres de bière et qu'il ne devait pas formuler ses ordres très distinctement.
Reste que, après avoir cotoyés dans mon enfance ce genre d'énergumes qui se prenaient pour des cow-boys, je garde une image pitoyable des chasseurs.
Donc je ne peux qu'être d'accord.


PS: je vous ai épargné les fameux "accidents de chasse" où des ados boutonneux on shooté la guibole de leur père voir se sont fait tirés comme des Garennes (visibilité troublée par le brouillard du pastis matinal)... à vomir.
Revenir en haut Aller en bas
http://pestenoireetbloodymary.blog4ever.com/blog/index-194693.ht
Tryskel
Miserere mei
avatar

Nombre de messages : 9744
Age : 69
Localisation : A l'Ouest d'Avalon
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: Re: Ces minorités qui nous oppriment   Jeu 31 Juil 2008 - 19:13

Quand les chasseurs s'entretuent, (des accidents de chasse, y'en a pas assez) c'est tout bénef pour le gibier...
J'ai vu aux infos hier soir une pétasse (oui, hélas, y'a pas que des mecs) de Chasse machin Chose... gueuler, que "ca allait pas se passer comme ça, qu'on devait les "respecter" (et eux ils respectent qui?) parce que c'est le 15 Août qu'ils veulent comme date d'ouverture, parce que c'est la "tradition"...
Rappelons que ldans les autres pays d'Europe, l'ouverture c'est le 1er Septembre!
Alizé, ça m'est arrivé aussi: dans mon jardin, en Corse, j'ai vu des plombs tomber à mes pieds, j'ai hurlé toutes les injures qui me venaient... M'a raté de peu l'abruti!
Revenir en haut Aller en bas
Vilain
Nain de Jourdain
avatar

Nombre de messages : 9160
Date d'inscription : 20/02/2004

MessageSujet: Re: Ces minorités qui nous oppriment   Jeu 31 Juil 2008 - 19:16

Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Ces minorités qui nous oppriment   Sam 2 Aoû 2008 - 9:38

Tout ça n'arriverait pas si nous n'avions pas la fâcheuse habitude de confondre l'instinct issu de notre condition quelque part animale et la tuerie sans foi ni loi "pour rien", exagérée par notre tendance à faire n'importe quoi "pour le plaisir".

Autant je comprends que nous soyons chasseurs par quelque relent qui remonte à la nuit des temps, autant je n'aime pas les dérapages dès lors qu'il ne s'agit plus de se nourrir "par nécessité vitale" des produits de la chasse. Voilà, je crois que la formulation est meilleure, pour exprimer ce que je pense.

Comme en plus je suis pour la protection des espèces parce que toute forme de vie est belle à pleurer, je trouve lamentable ces engouements destructeurs. Une fois de plus, force est constatée que notre côté peu reluisant n'est pas près de mourir, ce dont je suis persuadée depuis longtemps (ado, je rêvais d'une humanité qui vivrait d'amour et d'eau fraîche, peace and love, y'a longtemps que ce genre d'utopie ne me traverse plus l'esprit).

Et puis les procédés me vrillent le coeur. Je suis allée visiter avec un grand intérêt le repère d'un ami qui chasse l'alouette, sur une plage près de chez moi. Avec intérêt parce que je trouve ingénieux la manière dont s'y prennent les hommes pour la chasse "côté puriste". Mais de l'autre côté j'ai été marquée par le principe du filet qui s'abat sur un vol d'oiseaux, et par les petites bêtes enfermées dans leur cage pour attirer les copines.

C'est assez étrange, cette double impression qui me ramène toujours à la fois à nos origines (fondées) et à l'abject (infondé). Je comprendrai toujours les gestes de survie, jamais les gestes de tuerie par plaisir.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Tryskel
Miserere mei
avatar

Nombre de messages : 9744
Age : 69
Localisation : A l'Ouest d'Avalon
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: Re: Ces minorités qui nous oppriment   Sam 2 Aoû 2008 - 16:21

Comme dit le Fléau, d'ac à 2000% Ro!
Notre "cerveau reptilien" a encore de beaux jours devant lui.
Franchement, y'a quoi à bouffer dans une alouette?
On n'encage pas assez de poulets pour nous nourrir?
Et si c'était "l'abject" notre fondement?
Revenir en haut Aller en bas
BloodyMary
Appelez-moi Nivéa
avatar

Nombre de messages : 6172
Age : 44
Localisation : Sous ma peau... Peut-être.
Date d'inscription : 27/04/2007

MessageSujet: Re: Ces minorités qui nous oppriment   Sam 2 Aoû 2008 - 16:32

Revenir en haut Aller en bas
http://pestenoireetbloodymary.blog4ever.com/blog/index-194693.ht
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Ces minorités qui nous oppriment   Sam 2 Aoû 2008 - 19:08

Tryskel, par chez moi dans le Sud-Ouest, il existait une tradition qui se perd parce que c'est désormais interdit ; les "petits oiseaux" comme on dit. Il s'agit de verdiers et ortolans, notamment. Des petits oiseaux qui présentent la particularité d'être savoureux, parce qu'ils ont le goût des aliments qu'ils mangent, notamment le raisin et diverses baies.

Il s'agit là d'un "plaisir gustatif" si j'en juge d'après ce qu'en disent ceux qui ont eu l'occasion de s'en faire des ventrées ; véritables régalades, au même titre qu'on aime la côte de boeuf.

J'ai eu l'occasion une fois de manger des petits oiseaux, c'est vrai que c'est délicieux, mais c'est vrai aussi que ce n'est pas une question de vie ou de mort. La dernière fois que j'ai abordé ce sujet (pas plus tard que cet été au Québec), il a été répondu "oui, mais ils ont BIEN vécu" (sous-entendu "librement et noblement"). Alors je me pose la question : est-ce que le plaisir de bien manger peut tout permettre, lorsqu'il ne s'agit vraiment que du plaisir et pas de la nécessité vitale ?

Ce qui m'amène à dire qu'à chaque fois que je vois un camion transportant des poulets ou des veaux vivants, par exemple, j'ai le coeur qui se serre. Eux n'ont pas forcément vécu "librement et noblement"... et pour autant n'en consommons-nous pas à outrance, vu les problèmes de déchets, ou ceux de la santé ?

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Vilain
Nain de Jourdain
avatar

Nombre de messages : 9160
Date d'inscription : 20/02/2004

MessageSujet: Re: Ces minorités qui nous oppriment   Sam 2 Aoû 2008 - 19:11

Romane a écrit:
Tryskel, par chez moi dans le Sud-Ouest, il existait une tradition qui se perd parce que c'est désormais interdit ; les "petits oiseaux" comme on dit. Il s'agit de verdiers et ortolans, notamment. Des petits oiseaux qui présentent la particularité d'être savoureux, parce qu'ils ont le goût des aliments qu'ils mangent, notamment le raisin et diverses baies.

Il s'agit là d'un "plaisir gustatif" si j'en juge d'après ce qu'en disent ceux qui ont eu l'occasion de s'en faire des ventrées ; véritables régalades, au même titre qu'on aime la côte de boeuf.

J'ai eu l'occasion une fois de manger des petits oiseaux, c'est vrai que c'est délicieux, mais c'est vrai aussi que ce n'est pas une question de vie ou de mort. La dernière fois que j'ai abordé ce sujet (pas plus tard que cet été au Québec), il a été répondu "oui, mais ils ont BIEN vécu" (sous-entendu "librement et noblement"). Alors je me pose la question : est-ce que le plaisir de bien manger peut tout permettre, lorsqu'il ne s'agit vraiment que du plaisir et pas de la nécessité vitale ?

Ce qui m'amène à dire qu'à chaque fois que je vois un camion transportant des poulets ou des veaux vivants, par exemple, j'ai le coeur qui se serre. Eux n'ont pas forcément vécu "librement et noblement"... et pour autant n'en consommons-nous pas à outrance, vu les problèmes de déchets, ou ceux de la santé ?


Tiens ça me fais penser qu'il faut que je fasse la bouffe !..... Gaga
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Ces minorités qui nous oppriment   Sam 2 Aoû 2008 - 19:14

"Ces minorités qui nous oppriment"......... mdr

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Tryskel
Miserere mei
avatar

Nombre de messages : 9744
Age : 69
Localisation : A l'Ouest d'Avalon
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: Re: Ces minorités qui nous oppriment   Dim 3 Aoû 2008 - 20:17

Ro, le Foie Gras aussi c'est bon! N'empêche que je trouve dégueulasse la façon dont on l'obtient et que je refuse d'en manger, à cause de ça.
Et que des pays, comme les USA, le boycotent (bon, là, j'ai comme un soute sur les motifs respect de l'animal).
Parce que gaver des oiseaux jusqu'à leur hypertrophier le foie, juste pour le plaisir de se gaver soi, et c'est pas à la portée de toute les bourses, c'est ignoble...
Et si les "ti oiseaux" si bons à manger, qui vivent "noblement" on les laissait vivre parce nous, on n'en a pas un besoin vital?
Bon, c'est vrai, j'ai quelque remords en bouffant du steack, mais j'achète du bio, élevage en plein air et tout... mon steack a "bien vécu"... Et il est fabriqué pour sans toucher à ce qui reste de sauvage... sauvage qui, en France n'a le droit d'exister que si cette minorité de connards le veut bien.
Parce qu'en plus ils sont chargés de la "gestion" des espèces sauvages, ce qui s'apelle être juge et partie!
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Ces minorités qui nous oppriment   Dim 3 Aoû 2008 - 20:32

Mais bien sûr, Tryskel. Et même ces poulets d'élevage ou ces porcs qu'on électrocute dans les abattoirs, et dont j'ai souvent entendu les cris stridents, comme ceux qu'on égorgeait dans les fermes (et qu'on égorge encore), et tant encore.

Et les toros dans les arènes, dont on dit aussi qu'ils ont vécu noblement et qu'ils meurent tout aussi noblement (on paie pour voir)...

Toute forme de mise à mort est terrible, et quand on sait que la vie est sous condition de mort dans la chaîne alimentaire, qu'elle soit humaine ou animale cette chaîne, ça fait bizarre parce qu'il y a contradiction. Pourtant, comment faire autrement ?

Car si on en va par là, les végétaux qu'on n'entend pas crier, nous les sabordons aussi. Il faut donc trouver le juste milieu et j'ai toujours pensé que l'équilibre est l'une des choses les plus difficiles à trouver et à tenir.

Je fais donc la différence entre chasser pour le plaisir de tuer, et chasser pour manger. L'un me semble malsain, l'autre incontournable.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
meley

avatar

Nombre de messages : 2659
Age : 35
Localisation : on dirait le suuuuuuuuuuuud!!!
Date d'inscription : 17/04/2006

MessageSujet: Re: Ces minorités qui nous oppriment   Dim 3 Aoû 2008 - 21:46

Romane a écrit:


Je fais donc la différence entre chasser pour le plaisir de tuer, et chasser pour manger. L'un me semble malsain, l'autre incontournable.

Oui et non Ro, si vraiment le fait de tuer un être vivant pour manger t'es insupportable, tu peux devenir vegetarienne. Et plus encore si le fait d'exploiter un animal t'es aussi insupportable tu peut devenir végétalienne.

(le tu étant universel dans la phrase, hein... Wink)

En ce qui concerne la chasse, je suis assez d'accord avec le principe des gros lourds qui se biture et parte fleur au fusil zigouiller tout ce qui se passe.

Mais prenons l'exemple du sanglier. Outre le fait que j'adore le voir dans mon assiette, vous qui habitez en campagne, et qui défendez le droit des animaux, si vous retrouviez tout les matins au saut du lit votre joli jardin dévasté, votre voiture fracassé par une horde de porc sauvage en surpopulation parce que la foret est trop petite pour tous les accueillir étant donné leur reproduction rapide et le manque de prédateur, n'iriez vous pas taper à la porte du chasseur du coin pour lui demander d'en faire un bonne daube?
La seule chose que je dis, c'est que il est facile de critiquer quelque chose tant qu'elle ne nous atteint pas de trop trop près.
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Ces minorités qui nous oppriment   Lun 4 Aoû 2008 - 2:09

Aussi d'accord avec toi, Mel'. Sauf que j'assume aimer la viande, et que j'assume ne pas aimer savoir tuer les bêtes, ce qui fait que j'assume l'entrechoc de ces deux opposés.

Je serais tout simplement incapable de ne manger que des légumes, des oeufs et du fromage. Par contre, je n'aime pas "le plaisir de tuer".

Quant au sanglier, encore d'accord avec toi. De même que je me défendrais si un homme me menaçait. L'instinct de survie, je pense. J'en déduis que je serais capable de tuer un homme, en dernier recours, sa vie contre la mienne en légitime défense.

... et j'en serais malade longtemps, longtemps après...

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
BloodyMary
Appelez-moi Nivéa
avatar

Nombre de messages : 6172
Age : 44
Localisation : Sous ma peau... Peut-être.
Date d'inscription : 27/04/2007

MessageSujet: Re: Ces minorités qui nous oppriment   Lun 4 Aoû 2008 - 11:26

Là je vous rejoins toutes les deux. Pour les dégâts et les dangers dont peuvent être cause les divers gibiers. Et je suis une carnivore qui s'assume complètement.
Mais entre les attroupements d'abrutis en tenue commando qui piaillent pour pouvoir dégommer de la tourterelle (ou autre oiseaux, j'y connais rien)et l'idée d'une chasse qui régulerait le nombre d'animaux, il y a un monde... D'utopie. Et justement parce que le "plaisir de tuer" dont tu parles Ro est la clef de voûte de la cabane du chasseur du dimanche la plupart du temps (je ne généralise pas), hélas.
Revenir en haut Aller en bas
http://pestenoireetbloodymary.blog4ever.com/blog/index-194693.ht
Tryskel
Miserere mei
avatar

Nombre de messages : 9744
Age : 69
Localisation : A l'Ouest d'Avalon
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: Re: Ces minorités qui nous oppriment   Lun 4 Aoû 2008 - 12:16

J'assume itou mes instincts carnivores et la repulsion du "tuer gratuit", et la contradiction que suppose le meurtre pour manger..
C'est vrai que les sangliers sont trés nombreux (et que c'est délicieux), vrai qu'ils font des dégâts et qu'on doit protéger les cultures. ces mêmes cultures qu'au passage les malades de la gâchettes ne respectent pas toujours dans leur volonté de flinguer...
Mais... En Corse (où ces maldes prolifèrent), aprés avoir flinguée tous les sangliers "corses" ils importent des marcassins, pour qu'ils grandissent et qu'ils puissent les être flingués aprés.
De même que les anglais ont importé le renard en Australie (où c'est pas sa place) uniquement pour continuer à pratiquer leur "sport" aristocratique favori!
C'est vrai que c'est difficile de trouver un équilibre entre espèces sauvages, qui ont besoin d'espace et humains avec leurs cultures et leurs élevages, mais entre "adultes raisonnables" si on s'y mettait, on pourrait y arriver. Ce qui se fait en Afrique pour protéger les élephants et les paysans... Sauf que la "minorité" flingueuse n'est pas raisonnable, c'est à dire au sens éthymologique, ni douée de raison, ni accesssible à la raison des autres.
Quant à la Corrida Ro, j'en pense pire que de la chasse, ce qui n'est pas peu dire.
Mais ce serait un autre fil!
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Ces minorités qui nous oppriment   Lun 4 Aoû 2008 - 12:40

Le fil existe, Tryskel. Je ne sais plus où, il faudrait fouiller, mais il existe justement pour toutes les questions/réflexions que ça fait pousser.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
caramelle

avatar

Nombre de messages : 254
Age : 49
Localisation : près de mes chats
Date d'inscription : 26/11/2007

MessageSujet: Re: Ces minorités qui nous oppriment   Lun 4 Aoû 2008 - 12:45

Tryskel a écrit:

Mais... En Corse (où ces malades prolifèrent), aprés avoir flingué tous les sangliers "corses"

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
filo

avatar

Nombre de messages : 8690
Age : 104
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 02/04/2007

MessageSujet: Re: Ces minorités qui nous oppriment   Lun 4 Aoû 2008 - 16:48

Ce ne serait pas un autre fil, puisque tu l'as nommé "ces minorités qui nous oppriment".
Je pense par exemple aux alcoolos du week-end qui errent dans les rues en hurlant et en renversant les poubelles, qui se réunissent sur la place au dessus de chez moi et gâchent les nuits de tous les gens du quartier qui sont impuissants.
Je pense aussi (mais tu les as cités au début) à ces homos militants qui divisent la population en homos d'un côté et hétéros de l'autre, stigmatisant les hétéros (comme si les végétariens se mettaient soudain à nous appeler les "carnivores" en créant ainsi un clivage ou les végétariens seraient les gentils ouverts, et les autres, bien que majoritaires, des cons de réac).

Bref, les minorités qui oppriment chacune à leur façon la majorité, il en existe plein.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
L'art est parfois un sale boulot, mais il faut bien que quelqu'un le fasse
Le site Filosphere ** Filographies : photo & design ** Ma musique récente ou inédite ** Musique de la Juste Parole
Revenir en haut Aller en bas
http://filosphere.com
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Ces minorités qui nous oppriment   Lun 4 Aoû 2008 - 17:41

Il suffit d'une seule personne sous le toit abritant une famille, pour que la minorité en question bouffe les nerfs de tout le monde. Cauchemard

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
béquille mutuelle

avatar

Nombre de messages : 242
Age : 55
Date d'inscription : 27/11/2007

MessageSujet: Re: Ces minorités qui nous oppriment   Lun 4 Aoû 2008 - 19:00

Mon grand père était chasseur, mon père est chasseur (heureusement l'âge l'empêche désormais de gambader dans les bois) et toute tentative de parler de ce sujet provoque immanquablement une poussée de testostérone chez le chasseur digne de ce nom avec l'aggressivité qui va avec.
Solution : rompre la chaîne.
Alors que j'ai été entraîné (de plus en plus contre mon gré au fur et à mesure que je grandissais) toute mon enfance avec mon père, ce qui était censé me donner le virus de la chasse, j'ai décidé de dire non et j'ai inculqué le respect de la vie sauvage à mes fils.
Manifester contre les chasseurs ne peut rapporter que du plomb dans les fesses. Il faut le faire à la Gandhi, et parler autour de nous pour que la chasse ait une chance de s'éteindre avec les futures générations.
NB:
. les gendarmes sont en campagne, souvent chasseurs eux mêmes et donc peu motivés...
. la campagne et les chasseurs qui vont avec représentent bien des voix, donc sont très intéressants pour nos chers politiques (dont l'age canonique ne leur permet pas vraiment de remettre en cause une idée comme la chasse). Paris ou Lyon, à eux seuls, ne suffisent pas à faire pencher la balance, alors on caresse les campagnes dans le sens du poil (de sanglier...)
Revenir en haut Aller en bas
Tryskel
Miserere mei
avatar

Nombre de messages : 9744
Age : 69
Localisation : A l'Ouest d'Avalon
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: Re: Ces minorités qui nous oppriment   Mar 5 Aoû 2008 - 12:55

lol! Béquille, pour le poil de sanglier.
J'ai interêt à garer mes fesses vu que selon l'horoscope chinois, je suis sanglier (ou cochon, au choix).
Tu as raison, c'est par l'éducation qu'il faut agir!

Pour les autres minorités Filo, c'est vrai que la Place de la Comédie est infréquentable passée une certaine heure! Elles sont pourtant bien jolies ces places de Montpellier!
Mais, j'en ai pas fini avec les minorités!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ces minorités qui nous oppriment   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ces minorités qui nous oppriment
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 5Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» Ces minorités qui nous oppriment
» Pouvons nous faire remonter le Titanic des eaux ?
» [Collection] Nous deux
» Faites nous rire !!!
» Chansons qui nous parlent

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Présentation & Débats :: Paroles et débats :: Société, Politique-
Sauter vers: