Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Au biberon Olé !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Scapinocchio de la Mancha

avatar

Nombre de messages : 1708
Localisation : Gallardon
Date d'inscription : 21/10/2007

MessageSujet: Au biberon Olé !   Lun 4 Aoû 2008 - 21:12

Je sais qu'il y a des sujets qui fâchent et je vais donc m'abstenir d'évoquer le problème du clafoutis aux abricots qui pourtant me fait sortir de mes gonds, tant il est vrai qu'il n'est de véritable clafoutis qu'aux cerises !

Donc, restons consensuel !

Vous trouvez normal, vous, qu'on fasse toréer un enfant de 10 ans ?

Personnellement, sans être un afficionado, j'aime la corrida. C'est un beau spectacle. De surcroît, chaque fois qu'un taureau meurt dans l'arène, c'est un bovin de moins qui finira massacré à l'abattoir. Et re-de surcroît, si un toreador peut se faire embrocher, je n'y vois pas d'inconvénient.

Ce qui me dérange dans cette affaire, c'est que ce soit les anti-corrida qui la portent sur la place publique. Sur ce sujet, ces gens-là ne sont pas crédibles. Cette affaire est pour eux prétexte à relancer la croisade anti-corrida.

Je voudrais poser le problème autrement :

Est-il normal que l'on fabrique, en quelque discipline sportive que ce soit, dès 4 ou 5 ans des athlètes de haut-niveau, que l'on en fasse dès l'âge de 10 ou 14 ans des champions, des stars et super-stars internationales.
A ces gamins, est-ce qu'on ne leur volent pas quelque chose ?

Si sur la place publique, le problème était posé en ces termes, ce serait je crois beaucoup plus sain et beaucoup plus crédible.

Interdisons le sport de compétition aux enfants ! Interdisons la fabrication, dès la petite enfance, de futures bêtes de concours !

Et vive la tauromachie !

Olé !

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
Imprimé par nos soins. Ne pas jeter sur la voie publique.
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Au biberon Olé !   Mar 5 Aoû 2008 - 8:30

mdr mdr

Celui que j'ai connu entrait dans une arène de glace. Il patinait. Ses parents avaient deux enfants. Ce pourrait être une info banale, mais ce serait sans compter la particularité qui les caractérisait ; ils n'attachaient aucune importance et attention à leur fille aînée, préférant se concentrer sur leur fiston dont ils avaient décidé qu'il serait champion du monde de patinage artistique.

Alors le principe était simple : Le moindre temps libre ne l'était plus. Direction patinoire. Le gamin, forcément maléable vu son âge, s'était laissé hypnotiser. Il patinait... il patinait. Pas mal du tout. Si tellement pas mal, qu'il était même doué, qu'il vivait ce sport comme une activité naturelle et qu'il ne voyait aucun inconvénient à la règle du jeu ; toujours faire mieux et ne penser qu'à ça.

Alors l'autre principe était simple : "Mon fils, si tu ne veux pas que je te prive de patinoire, t'as intérêt à bosser en classe". On pourrait penser que la carotte avait un but louable ; celui de lui faire réussir ses études. Effectivement, il était bon, le bougre. Ses notes ne descendaient jamais en dessous de 18/20. Heureux parents...

Le jour où il s'est fadé un 17/20, ça a été le drame. Dans l'institution religieuse, dans la famille, dans la tête du gamin qui tout à coup se retrouvait au banc des cancres. Mais comme il était aussi tenace que ses parents qui l'avaient bien éduqué, il s'est tiré d'affaire de la dépression qui le menaçait en étudiant deux fois plus, pour pouvoir patiner deux fois plus.

L'objectif était clair : "Mon fils, tu feras les JO et tu seras vainqueur".

J'ai souvent regardé la télé pour guetter, durant les diffusions de ce grand art arabesque, la frimousse et l'exploit de ce gamin que j'avais connu haut comme trois pommes. Point de lui à l'horizon, jamais.

J'en déduis qu'une enfance a été consciencieusement sabotée, au profit d'un avenir brillant qui n'a jamais vu le jour.

Maxime laissera donc dans l'ombre son nom de famille, et qui sait comment vit aujourd'hui ce jeune homme aux rires rayés de glace et de sueur ?

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Vilain
Nain de Jourdain
avatar

Nombre de messages : 9160
Date d'inscription : 20/02/2004

MessageSujet: Re: Au biberon Olé !   Mer 6 Aoû 2008 - 1:32

Mais comme la corrida est aussi le sujet....http://www.agoravox.fr/article.php3?id_article=42892...
ça mérite reflexion... AngeR
Revenir en haut Aller en bas
alejandro
Hors catégorie
avatar

Nombre de messages : 1868
Localisation : Au sud du Nord, au nord du Sud, à l'est de l'Ouest et à l'ouest de l'Est.
Date d'inscription : 30/01/2005

MessageSujet: Re: Au biberon Olé !   Mer 6 Aoû 2008 - 2:42

Personnellement, la corrida m’a toujours ennuyé. En y réfléchissant, je trouve surprenant le travestissement du torero, tout de lumières vêtu, torero pourtant réputé machiste, qui use des ruses féminines pour maîtriser, puis abattre, le symbole même de la virilité ; et je me dis qu’il y a là quelque chose à retenir. Sauf que j’y suis totalement insensible, je suis incapable de voir la différence entre une faena grandiose et une médiocre.

Mais parce que ce n’est pas parce que je n’aime pas quelque chose que je me sens obligé d’être pour sa disparition, que les donneurs de leçons m’agacent, que ceux qui veulent ramener le comportement humain à leur tiède raison m’énervent, que ceux qui veulent polir la réalité jusqu’à en faire un glacis me font voir rouge, que ceux qui confondent justice et mièvrerie sont pitoyables, que ceux qui confondent équilibre et minimum dénominateur commun n’ont rien compris, et que je pense que ce sont les fous, les extravagants, les excessifs et les marginaux qui rendent la vie supportable à nous autres pauvres mortels ; pour toutes ces raisons, je suis pour la corrida.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.alexgyg.fr
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Au biberon Olé !   Mer 6 Aoû 2008 - 3:12

Les moments pénibles sont ceux du sang et de la mort.
Sinon, je trouve une beauté dans les gestes, comme une grâce, depuis le costume et la fierté du toréador jusqu'à la puissance de l'animal.

Mais le sang et la mort....

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Tryskel
Miserere mei
avatar

Nombre de messages : 9740
Age : 69
Localisation : A l'Ouest d'Avalon
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: Re: Au biberon Olé !   Sam 9 Aoû 2008 - 20:19

"Cet enchaînement de beauté, de loyauté... me permet d'accepter la mort du taureau qui s'est montré brave et digne d'affection", on l'aime et l'admire tellement qu'on le tue, c'est de l'amour vache où je m'y connaît mal!

cela étant, l'auteur de l'article a raison quand il dit que c'est pas les hurlements anti corrida qui la feront cesser, et quand il rapelle l'enjeu économique (moi qui suis farouchement contre, je 'n'y avais jamais pensé).
Quant à croire qu'elle s'arrêtera d'elle même, faut pas rêver.
Je vais vous dire bientôt mon sentiment sur la question...

Je ne savais pas non plus qu'on faisait toréer des gamins! Et ça, c'est innaceptable, pas dans l'optique corrida, mais pour le respect du gamin!
Comme le jeune patineur dont parle Romane, on lui vole son enfance pour la gloire des parents.
Comme tous ces jeunes "prodiges", on se souvient tous de Mozart que son père exhibait dans toutes les cours, et qu'il a laissé tomber quand il devenu trop grand pour être attendrissant...
Et les "afficionados" de vous remettre la "tradition" en avant.
Pour paraphraser Mme Roland:
"Tradition, que de crimes on commet en ton nom."
On rejoint un peu le fil "ces parents qui bouffent leurs enfants".

Bien sûr que si on demande aux petits génies, surtout si un des parents est derrière, ils sont toujours trés contents de faire ça. C'est ce que disait le jeune prodige de la muleta, et c'est pas gentil de lui faire du chagrin en le laissant pas faire joujou avec la grosse bêbête. On nous a quand même précisé qu'il n'y avait pas mise à mort, trop petit le môme.
Non, c'est pas normal, oui, c'est scandaleux!!!
Comme est scandaleuse la "fabrique de champions" en Chine, où on dresse les petits dés l'âge le plus tendre, un seul objectif, en faire des machines à gagner, même s'ils sont pas d'ac, ou auraient préféré faire un autre sport.
J'ai pas noté le nom de cette joueuse de tennis qui vient de tout plaquer à 22 ans, en disant qu'elle n'avait jamais aimé le tennis et que ça lui avait pris son enfance...

Et je suis à fond pour lancer dans une arène, enveloppés dans un filet, sur les cornes acérèes d'un toro, ceux qui osent mettre des abricots dans le clafoutis!
Revenir en haut Aller en bas
Scapinocchio de la Mancha

avatar

Nombre de messages : 1708
Localisation : Gallardon
Date d'inscription : 21/10/2007

MessageSujet: Re: Au biberon Olé !   Sam 9 Aoû 2008 - 20:36

La fabrication d'enfants-athlètes n'est pas une spécialité chinoise. C'est une spécialité du sport de haut niveau TOUTES NATIONS CONFONDUES.
En Chine, en Russie, aux Etats-Unis, en France et dans les autres pays européens et partout ailleurs, quand une gamine rebondit comme une balle de caoutchouc, s'enroule autour de barres assymétriques ou s'envole au-dessus d'une poutre, elle a été SELECTIONNEE bien avant huit ans et bien avant huit ans, elle a SUBI des entraînements intensifs qui lui ont volé son enfance.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
Imprimé par nos soins. Ne pas jeter sur la voie publique.
Revenir en haut Aller en bas
alejandro
Hors catégorie
avatar

Nombre de messages : 1868
Localisation : Au sud du Nord, au nord du Sud, à l'est de l'Ouest et à l'ouest de l'Est.
Date d'inscription : 30/01/2005

MessageSujet: Re: Au biberon Olé !   Sam 9 Aoû 2008 - 20:59

Ouais, puis il n'y a pas que le sport. Il y a aussi, par exemple le ballet. Pour faire un danseur ou danseuse de ballet, c'est à quatre ans que ça commence, c'est toute l'adolescence qui y passe, pour arriver au mieux à vivre de cela (les danseuurs étoiles, c'est qu'une mini-élite) et être à l'âge de la retraite à trente ans.

SUPPRIMONS LE BALLET!!!
Revenir en haut Aller en bas
http://www.alexgyg.fr
Pétaloïde

avatar

Nombre de messages : 13
Age : 28
Date d'inscription : 16/07/2008

MessageSujet: Re: Au biberon Olé !   Dim 10 Aoû 2008 - 16:15

Scapinocchio, je suis bien sur outrée de constater que des parents puissent ne voire en leur enfant qu'un potentiel sportif, cependant je suis contre bannir les enfants des sports même si ceux ci sont intensifs, extrêmement présents dans la vie de l'enfant en question. Je suis contre parce que j'ai moi même voulu atteindre les hautes sphères de ce domaine la étant petite, ainsi quand je n'étais pas à l'école j'étais en cour de danse, et quand j'étais chez moi je dansais dans la sale que m'avaient aménagé mes parents. Mes journées étaient pleine à craquer, et j'adorais ça! je peux te promettre que ce n'étaient pas mes parents qui me poussaient à soutenir un tel rythme, c'était vraiment mon choix. Quant j'ai arrêté, mes parents ne m'ont absolument rien reproché (même en ayant tant investi dans ma passion).
En m'empêchant de vivre ce qui me tenait le plus à coeur jusqu'à mon adolescence on m'aurait privé d'un des plus beau moyen d'expression que connaissent les humains, on m'aurait privé d'une partie de moi.
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Au biberon Olé !   Dim 10 Aoû 2008 - 16:32

Oui mais là, Pétalette, il s'agissait de ton choix. Je fais bien la différence entre une passion (qui peut devenir obsessionnelle, j'en sais quelque chose avec le théâtre, par exemple) et la fabrication impulsée par une tierce personne (ici, les parents).

Si toi tu fais cela par plaisir et spontanément, cela reste un plaisir, même si tu entres dans le domaine plus poussé qui t'imposera des contraintes. C'est un choix personnel.

Dans l'autre cas, le plaisir prend une autre connotation, parce qu'il n'est venu que sur commande avant d'éventuellement se transformer en vrai plaisir. Donc il n'est plus si pur que celui dont tu parles.

La nuance est immense.

@ Alex : bien sûr que non il ne faut pas supprimer les ballets, ni même le sport, ni rien du tout. Il faut juste ramener tout ça à une dimension faite de plaisir et non de surenchères extravagantes tant humainement que sur le plan du fric.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
alejandro
Hors catégorie
avatar

Nombre de messages : 1868
Localisation : Au sud du Nord, au nord du Sud, à l'est de l'Ouest et à l'ouest de l'Est.
Date d'inscription : 30/01/2005

MessageSujet: Re: Au biberon Olé !   Dim 10 Aoû 2008 - 19:31

Romane a écrit:
Oui mais là, Pétalette, il s'agissait de ton choix. Je fais bien la différence entre une passion (qui peut devenir obsessionnelle, j'en sais quelque chose avec le théâtre, par exemple) et la fabrication impulsée par une tierce personne (ici, les parents).

Si toi tu fais cela par plaisir et spontanément, cela reste un plaisir, même si tu entres dans le domaine plus poussé qui t'imposera des contraintes. C'est un choix personnel.

Dans l'autre cas, le plaisir prend une autre connotation, parce qu'il n'est venu que sur commande avant d'éventuellement se transformer en vrai plaisir. Donc il n'est plus si pur que celui dont tu parles.

La nuance est immense.

@ Alex : bien sûr que non il ne faut pas supprimer les ballets, ni même le sport, ni rien du tout. Il faut juste ramener tout ça à une dimension faite de plaisir et non de surenchères extravagantes tant humainement que sur le plan du fric.



Sois un peu sérieuse, Romane …

Il n’y a pas d’un coté des parents sublimes qui encouragent la passion, et uniquement la passion de leur enfant à l’exclusion de toute autre chose ; et de l’autre, des parents qui projettent sur leurs enfants leurs propres désirs, indignes qu’ils sont, et exigent qu’ils excellent dans la discipline de leurs rêves.

Pour commencer, élever un enfant c’est faire des choix à sa place, et notamment en matière d’activités extrascolaires. Il s’éduque pas tout seul, le môme. Et dans ces choix, il y a forcément une part du rêve des parents. Mettons le piano, un enfant qui commence à six, sept ans. Cela demande du travail, faire des exercices pas drôles, mais alors pas drôles du tout pour le môme, qui préférera aller jouer. Pour qu’il apprenne, il faudra bien que les parents le forcent à travailler. Où est la passion ? Est-il pour autant indigne de forcer un enfant de sept ans à faire ses gammes ?

Le sport, la musique, la danse, pour parvenir à un certain niveau, il faut commencer avant que les enfants soient en âge de vraiment choisir ; quand ils le sont, disons à la pré-adolescence, c’est trop tard. De toute façon, il est rare qu’une passion surgisse comme ça, spontanément.

Après, ça lui va ou ça ne lui va pas, ça finit par lui plaire ou pas, aux parents d’apprécier jusqu’où ne pas aller trop loin, trouver l’équilibre entre l’encouragement et l’exigence ; et certainement, il y a des parents qui en font trop, comme il y en a qui en font trop dans la discipline, ou dans les exigences en matière scolaire, ou autre chose. Comme, du reste, il y a des parents qui n’en font pas assez, ce qui n’est pas forcément mieux et même probablement pire.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.alexgyg.fr
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Au biberon Olé !   Dim 10 Aoû 2008 - 19:42

Si tu relis l'histoire de Maxime, racontée un peu plus haut, tu devrais déceler quelques nuances d'importance, tout de même.

Oui à l'apprentissage d'un tas de trucs, histoire de montrer à l'enfant qu'il existe un tas de domaines à explorer. Mais pas n'importe comment.

J'ai toujours refusé de faire du sport, parce que chacune des activités qu'on me proposait incluait la partie compétition. J'ai horreur de ça, c'est dans mon caractère, y'a rien à en tirer de plus.

Je n'ai jamais voulu imposer cet esprit de compétition à mes enfants. Ils ne seront jamais champions, et alors ? Qu'ils tapent dans un ballon, qu'ils avancent à coup de brasses ou qu'ils pèsent sur les pédales, au moins qu'ils le fassent pour le plaisir et non dans l'attente d'une médaille.

La carotte, toujours la carotte, pfff !

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
alejandro
Hors catégorie
avatar

Nombre de messages : 1868
Localisation : Au sud du Nord, au nord du Sud, à l'est de l'Ouest et à l'ouest de l'Est.
Date d'inscription : 30/01/2005

MessageSujet: Re: Au biberon Olé !   Dim 10 Aoû 2008 - 20:33

Romane a écrit:

Oui à l'apprentissage d'un tas de trucs, histoire de montrer à l'enfant qu'il existe un tas de domaines à explorer. Mais pas n'importe comment.

Parce que, bien sûr, dans mon post, je préconise de montrer n’importe comment qu’il y a des domaines à explorer.

Romane a écrit:

J'ai toujours refusé de faire du sport, parce que chacune des activités qu'on me proposait incluait la partie compétition. J'ai horreur de ça, c'est dans mon caractère, y'a rien à en tirer de plus.

Je n'ai jamais voulu imposer cet esprit de compétition à mes enfants […]

Tu, tu, tu … peux-tu essayer, pour une fois, dans un débat, de ne pas te poser en exemple ? Admettre qu’il y a autre chose que tu ?

Romane a écrit:
Ils ne seront jamais champions, et alors ? Qu'ils tapent dans un ballon, qu'ils avancent à coup de brasses ou qu'ils pèsent sur les pédales, au moins qu'ils le fassent pour le plaisir et non dans l'attente d'une médaille.

La carotte, toujours la carotte, pfff !

C’est un choix. Ni meilleur ni moins bon qu’un autre. Un choix … ta vision des choses projeté sur tes enfants. Je n’ai rien à y redire, bien évidemment, mais je tenais à signaler que ce n’est pas leur laisser faire un choix, mais bien d’en faire un à leur place : "Mon fils, tu ne seras jamais champion."

Note que puisque tu parles de taper sur un ballon, d’avancer à coups de brasses ou de peser sur des pédales, c’est-à-dire, de sport, permets-moi de faire remarquer que le sport est un jeu et que peu de choses sont aussi universelles que le jeu, dont le propre est de mettre en place une compétition ; avec des gagnants et des perdants.

Il y a peut-être une bonne raison à cela.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.alexgyg.fr
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Au biberon Olé !   Dim 10 Aoû 2008 - 21:44

alejandro a écrit:
Tu, tu, tu … peux-tu essayer, pour une fois, dans un débat, de ne pas te poser en exemple ? Admettre qu’il y a autre chose que tu ?
L'histoire que je raconte en début de fil n'est pas la mienne, ni celle de mes proches, mais un témoignage. J'ai aussi l'envie de dire comment "moi je" vis ce sujet et je ne vois pas en quoi cela gêne. Par tes arguments, tu exprime ce que "toi tu" penses, et si tu ne donnes pas d'exemple perso, il n'en demeure pas moins que c'est "ton" point de vue.

Citation :
C’est un choix. Ni meilleur ni moins bon qu’un autre. Un choix … ta vision des choses projeté sur tes enfants. Je n’ai rien à y redire, bien évidemment, mais je tenais à signaler que ce n’est pas leur laisser faire un choix, mais bien d’en faire un à leur place : "Mon fils, tu ne seras jamais champion."
Effectivement, ils sont soumis aux adultes. Donc on fait des choix. Le mien a été de leur laisser vivre leur enfance. Au moins, ils ne sont ni cassés, ni tordus, ni épuisés par des heures de contrainte au-delà de leurs limites. Ils sont ce qu'ils voudront devenir adultes. Et si leur prenait l'envie de devenir champions, ils ne commenceraient qu'en toute conscience et acceptation leur entraînement.
Tu vas me dire "trop tard". Par rapport à quoi ? Aux enfances assassinées. Ni plus, ni moins.

Citation :
Note que puisque tu parles de taper sur un ballon, d’avancer à coups de brasses ou de peser sur des pédales, c’est-à-dire, de sport, permets-moi de faire remarquer que le sport est un jeu et que peu de choses sont aussi universelles que le jeu, dont le propre est de mettre en place une compétition ; avec des gagnants et des perdants.

Il y a peut-être une bonne raison à cela.
Je ne vois pas laquelle, si ce n'est l'esprit de pouvoir par rapport à autrui. Etre plus fort, plus beau, plus capable, plus tout.

Vivre, est-ce essentiellement obligatoirement passer par cela ?

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Farouche

avatar

Nombre de messages : 3203
Localisation : Sud où il fait beau
Date d'inscription : 29/04/2008

MessageSujet: Re: Au biberon Olé !   Dim 10 Aoû 2008 - 23:12

Histoire d'alléger un peu le débat, tout en restant quand même dans le sujet, je voudrais dire que pour au moins une tribu d'aborigènes d'Australie, le concept de compétition n'existe pas, aussi surprenant que cela puisse nous paraître : une américaine à qui ils avaient demandé de montrer un jeu de "chez nous", un peu en difficulté dans l'environnement désertique du bush leur avait proposé "faire la course". Une fois compris le principe, ils se montrèrent consternés : "mais ton jeu est horrible ! Si l'un de nous gagne, alors tous les autres perdent ! Ce n'est pas un bon jeu." Un arbre providentiel lui permit peu après de fabriquer une balançoire de fortune. Heureux et ravis, les abos se succédèrent dessus, et le chef de conclure : "Tu vois, tu as réussi à trouver un vrai jeu"
Revenir en haut Aller en bas
http://laurencebarreau.pythonanywhere.com/
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Au biberon Olé !   Lun 11 Aoû 2008 - 0:34

Quel bol d'oxygène !

Je plains tous ceux qui ont perdu cette fraîcheur, simple plaisir. Plaisir. Plai-sir. Simple, pourtant.

A quoi rêvez-vous ? est-ce que pour vous le plus important est de trouver votre nom un jour en haut de l'affiche ? De monter sur le podium ? De devenir populaire ?

Ceci étant un bout de réflexion, non des questions qui appellent des réponses.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Tryskel
Miserere mei
avatar

Nombre de messages : 9740
Age : 69
Localisation : A l'Ouest d'Avalon
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: Re: Au biberon Olé !   Lun 11 Aoû 2008 - 10:49

Oui, un bol d'oxygène dans le bush! ces aborigènes ont bien plus que nous le sens de la vie, et du plaisir, tout simple.

Exemple perso (c'est ceux qu'on connaît le mieux): j'aime nager, à 14 ans, je me suis inscrite dans un club pas pour la compet, mais pour apprendre à mieux nager.
Mais le club, ce qui l'interessait, c'était de dégotter des "champions" et ceux qui comme moi, ne le seraient jamais ne les interessaient pas. Il y avait avec nous, à l'époque Bénédicte Dupré qui décrocha quelques médailles, et il n'y en avait que pour elle! dégpûtée, j'ai lâché au bout de 6 mois. faut dire que 14 ans, pour prétendre à une médaille, c'est bien trop tard, un âge canonique!

Mes enfants, j'ai fait comme Ro, les laisser faire ce qu'ils voulaient.
Ma plus jeune fille est une mordue de cheval, elle a commencé à 6 ans et n'est jamais descendue.
La directrice d'un club voulait absolument lui faire faire des compétitions "Elle a le potentiel", peut être qu'elle l'avait, mais elle n'a jamais voulu faire comme (je cite) "ces connes qui posent leur cul sur un cheval pour frimer en veste bleue".
Ils ont voulu faire de la musique, mais ça n'a pas duré, mon fils a fait du basket (et je me suis tapée les matchs), c'était ce qu'ils avaient envie de faire à ce moment là, ils l'ont fait et puis ils ont fait autre chose. Au moins ils avaient un éventail assez large... Qui leur a permis de voir que c'était pas leur truc la compet, qu'ils faisaient un truc pour le plaisir et quand y'a plus de plaisir, on arrête.
Par contre quand mon fils traînait les pieds pour l'entraînement, je l'y expédiais: "C'est toi qui a voulu, tu dois y aller". Que ce ne soit pas du caprice, assumer ces choix, même à 8 ans!
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Au biberon Olé !   Lun 11 Aoû 2008 - 13:46

J'ai aussi constaté que quand on inscrit un enfant pour quelque sport que ce soit, sont guettés les petits génies potentiels et je trouve ça très rebutant. Qu'on découvre une vraie passion est une chose, qu'on espère en tirer quelque chose en est une autre. Car je suppose que le club de naissance d'une étoile en retire quelque satisfaction et sa popularité se fout bien de savoir si elle s'asseoit sur l'enfance de quelqu'un. Seule lui importe sa renommée...

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Scapinocchio de la Mancha

avatar

Nombre de messages : 1708
Localisation : Gallardon
Date d'inscription : 21/10/2007

MessageSujet: Re: Au biberon Olé !   Lun 11 Aoû 2008 - 23:04

Je me souviens d'un prof de gym, également entraîneur de basket.
Le jeudi, il écumait la cité. Chaque fois qu'il rencontrait un gamin qui s'emmerdait, ou un groupe de gamins qu'il soupçonnait de préparer quelque connerie, ou deux bandes rivales qui se dégommaient au lance-pierre, dans le terrain vague, il les "réquisitionnait".
"Toi là !" ou "Vous trois là ! Plutôt que de glander, suivez-moi !" Ce n'était pas une proposition, c'était un ordre. On le suivait, bien obligés ! Les adultes chez nous, dans les années soixante, avait autorité sur tous les galopins du quartier.
Il nous conduisait sur le terrain de basket de l'école primaire, un rectangle plus ou moins tracé à la craie avec deux poteaux affublés d'un cercle métallique.
Et tout l'après-midi, il nous faisait jouer au basket.
Il nous disait : "C'est pas des champions que je veux faire de vous, c'est des citoyens qui savent s'affronter dans le plaisir et l'esprit d'équipe".
Qu'est-ce qu'on en a eu du plaisir au cours de ces parties de baskets !
Quelques uns d'entre nous sont devenus champions de la Dordogne minimes. C'était notre victoire à tous.

Egalement, il nous faisait participer à des cross. Il n'y avait pas de médailles pour les premiers, mais une médaille pour tous ceux qui avaient participé. On appelait ça "le critérium du nombre". Ou "le challenge du nombre", je ne sais plus. La victoire, c'était d'être le plus nombreux possible à participer.

Qu'est-ce que je j'ai aimé le sport à cette époque !
La preuve, je m'en souviens encore.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
Imprimé par nos soins. Ne pas jeter sur la voie publique.
Revenir en haut Aller en bas
Alf
Plumoversificateur
avatar

Nombre de messages : 13967
Age : 69
Localisation : TDCDM : Landes
Date d'inscription : 23/06/2005

MessageSujet: Re: Au biberon Olé !   Lun 11 Aoû 2008 - 23:11

Scapinocchio de la Mancha a écrit:
Egalement, il nous faisait participer à des cross. Il n'y avait pas de médailles pour les premiers, mais une médaille pour tous ceux qui avaient participé. On appelait ça "le critérium du nombre". Ou "le challenge du nombre", je ne sais plus. La victoire, c'était d'être le plus nombreux possible à participer.

Qu'est-ce que je j'ai aimé le sport à cette époque !
La preuve, je m'en souviens encore.

Mais ce siècle n'est pas révolu, amigo ! Tous les ans notre commune organise la journée du sport,, sorte de "challenge du nombre"... Des centaines de gamins, des clubs, mais également des non-affiliés, grands, petits, ados, adultes vieux, y participent... Et chacun a sa médaille aussi.

Je pense que Tarnos n'est pas la seule commune à le faire.
Revenir en haut Aller en bas
Alf
Plumoversificateur
avatar

Nombre de messages : 13967
Age : 69
Localisation : TDCDM : Landes
Date d'inscription : 23/06/2005

MessageSujet: Re: Au biberon Olé !   Lun 11 Aoû 2008 - 23:16

Au fait, en parlant de corrida, je vais manger de la daube de taureau... Elle est prête et sent bon !
oui, oui... Cauchemard
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Au biberon Olé !   Lun 11 Aoû 2008 - 23:21

Oui mais ce que tu racontes, Gé, ressemble carrément à du plaisir une fois ces jeunes désoeuvrés titillés. Même s'il a fallu les pousser un peu au fesses pour qu'ils participent, l'enjeu n'est pas du tout la même chose. Je te rejoins complètement, et appuie l'intervention d'Alf, pour être témoin de ce genre de manifestations toujours en vigueur, où on s'éclate tous ensemble, petits, grands, dans diverses disciplines et dans la bonne humeur.

Des champions, il y en a aussi, des accros, des fondus, des heureux, même. Et des à côté de la plaque, qui n'arrivent pas et ne sont visiblement pas doués pour ça, mais qui s'amusent autant que n'importe qui. Tout est dans l'intention, au fond.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Au biberon Olé !   

Revenir en haut Aller en bas
 
Au biberon Olé !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une tele dans le biberon
» L'heure du biberon !
» Biberon
» corvée biberon
» Eau pour biberon... si embouteillé faut bouillir quand même?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Présentation & Débats :: Paroles et débats :: Société, Politique-
Sauter vers: