Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le héros comme sacrifice nécessaire.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Vic Taurugaux

avatar

Nombre de messages : 4816
Localisation : 20°16'31.10"S-57°22'5.53"E
Date d'inscription : 27/03/2007

MessageSujet: Le héros comme sacrifice nécessaire.   Ven 8 Aoû 2008 - 14:41

La condition humaine est déplorable. Les gens meurent de faim, sont sur-exploités par un système de plus en plus violent qui ne prête qu'aux riches. L'avenir du commun des mortels est déja joué, toute révolution étant désormais jugée impossible.

Et si, vous accédiez au rang de héros? Bien sûr, je ne vous parle pas de vous tous. Non, je parle des meilleurs d'entre vous. Ainsi, aujourd'hui même, vous avez désormais une occasion unique de vous identifiez à ces demi-dieux. Prenez Laure Manaudou. Au choix, elle pourrait être votre soeur, votre fille, votre petite amie. Elle est si française et si proche de vous. Adoptez-la dans votre mythologie. Il est encore tant. Son sacrifice va désormais avoir lieu sur l'autel des Jeux Olympiques en direct live de Pékin. Qui vous parle des humains et de leur droits? Grâce à votre téléviseur, vous êtes directement relié sur l'Olympe. Vous saurez tout grâce à nos commentateurs sportifs des coulisses et de la vie privée de nos dieux et de nos déesses. Leurs coucheries et autres prises d'EPO. Enfin, tout ces scandales qui vous distraireront le temps d'un été de votre misérable pouvoir d'achat.
Pour que le monde tourne, il faut forcément des sacrifices. Pour vous, depuis chez vous, c'est gratuit. Alors, dans l'allégresse générale, mettez-en un peu du votre. Applaudissez!
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Le héros comme sacrifice nécessaire.   Ven 8 Aoû 2008 - 14:55

Heureusement que l'insignifiance de notre vie se laisse traverser par des flashes éblouissants. Que ferions-nous de nos rêves, si l'on ne nous racontait pas par le menu détail, ce que vivent ces héros ? Perso, j'ai été marquée à vie le jour où j'ai appris que la maison de Mitterand était dotée de volets verts. Grâce à cette info, je m'endors chaque nuit dans la béatitude, depuis des années ; il me suffit d'essayer d'imaginer les volets...

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Tryskel
Miserere mei
avatar

Nombre de messages : 9739
Age : 69
Localisation : A l'Ouest d'Avalon
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: Re: Le héros comme sacrifice nécessaire.   Ven 8 Aoû 2008 - 19:15

MDR, Ro!

Je vais me faire examiner (enfin si Mme sécu veut bien payer) parce qu'il me manque le gène de l'admiration des héros formatés télé!
Mais l'aspect transfert est interessant Vic!
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Le héros comme sacrifice nécessaire.   Ven 8 Aoû 2008 - 19:59

Quoi ?? Mais tu loupes le sel de la vie, ma belle ! Il te manque l'essentiel, si tu ne te tiens pas au courant de l'évolution des plis de la robe de Carla Bruni, quand elle ouvre la bouche !!

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Tryskel
Miserere mei
avatar

Nombre de messages : 9739
Age : 69
Localisation : A l'Ouest d'Avalon
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: Re: Le héros comme sacrifice nécessaire.   Sam 9 Aoû 2008 - 19:02

Pasdrole
Revenir en haut Aller en bas
Tryskel
Miserere mei
avatar

Nombre de messages : 9739
Age : 69
Localisation : A l'Ouest d'Avalon
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: Re: Le héros comme sacrifice nécessaire.   Ven 15 Aoû 2008 - 14:19

Je ne deviens pas "pro héros" mais il ya un "traitement" des héros qui me questionne.
Pas moyen de couper aux Jeux dans le JT (les toilettes ou la vaiselle, ne prennent qu'un moment).
La France veut des médailles en or de préférences, la première est décrochée en Lutte gréco Romaine, une discipline confidentielle, et qui plus est par un obscur athléte qui bosse à la RATP dans le civil. On est content, sans plus!
Quand la star de la natation décroche son or, Sarko lui téléphone pour le féliciter... l'or mouillé vaut mieux que l'or lutté?
Quand "Laure" pleure, c'est toute la France qui doit s'émouvoir. Pas moi, mon coeur de pierre reste de marbre!

Il existe des disciplines sportives plus "nobles" que d'autres, plus médiatiques surtout, et c'est ce traitement médiatique qui m'énerve.
Ca me rapelle les jeux de Mexico, un cavalier Jonquière d'Oriola, avait été selectionné in extrémis,son grand âge (la quarantaine) en faisait un vieillard cacochyme, indigne de l'olympisme.
Il a décroché la seule médaille d'or française!
Et quand on l'attendait à la descente d'avion, c'est le cheval qui est sorti la médaille autour du cou! j'étais encore jeune, mais ça m'a bien fait marrer! C'est pour ça que j'ai retenu le détail.
Non seulement le "Sport" c'est du fric et de la daube, mais il y a des "Héros" plus héroïques que les autres!!!
Des "fabriques" exclusives, que deviennent ces gamins qu'on rejette parce que notés incapables de "médaillage"?
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Le héros comme sacrifice nécessaire.   Ven 15 Aoû 2008 - 14:54

Tryskel a écrit:
Des "fabriques" exclusives, que deviennent ces gamins qu'on rejette parce que notés incapables de "médaillage"?

Louanges soient faites aux décharges à ordures !
On y balance ce qui n'est pas (ou plus) consommable.
Ce qui est consommable mais qui a perdu notre intérêt.
L'inutile, en quelque sorte.

Les héros sont-ils utiles ?
A quoi ?

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
nuam

avatar

Nombre de messages : 1029
Age : 38
Localisation : hyperworld
Date d'inscription : 23/04/2007

MessageSujet: Re: Le héros comme sacrifice nécessaire.   Dim 24 Aoû 2008 - 7:32

Romane a écrit:
Les héros sont-ils utiles ?
A quoi ?

Les héros, ce sont les véhicules des valeurs normées de notre société... combattivité, droiture (quoiqu'avec les piquouses magiques avant chaque repas...), dépassement de soi servant à se définir, à exister...

On montre à la foule la misère, comme ça elle se plaint moins
On lui montre la jet set, comme ça elle apprend à rêver capitalisme
On lui montre des héros professionnels, des héros d'un jour, des supers héros au cinéma... comme ça le monde parait avoir encor des valeurs...

mais l'héroïsme, pour moi, c'est de ne pas accepter d'acheter tous les formatages qu'on nous vend...

^^
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Le héros comme sacrifice nécessaire.   Dim 24 Aoû 2008 - 14:58

Alors quelques uns d'entre nous sont des héros. Laughing

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Vic Taurugaux

avatar

Nombre de messages : 4816
Localisation : 20°16'31.10"S-57°22'5.53"E
Date d'inscription : 27/03/2007

MessageSujet: Re: Le héros comme sacrifice nécessaire.   Dim 24 Aoû 2008 - 15:30

En lançant ce fil, je ne m’imaginais pas combien le sacrifice d’une héroïne allait pouvoir personnellement me profiter. Je ne parlais alors que théoriquement des sacrifices nécessaires de ces quasi-divinités offertes à notre adoration par notre société. Elles sont chez vous par le truchement de votre téléviseur, de votre journal, d’un magazine, mieux installées que les lares de votre foyer. Déjà, tout le monde les connaît, elles deviennent sujets de discussions, de consensus, de disputes. Elles sont sorties de l’anonymat pour vous devenir familières. Et vous savez qu’elles sont intouchables même si elles vivent si près de vous.

Ces temps passés, je m’étais éloigné du forum pour m’occuper de mes beaux-parents. http://liensutiles.forumactif.com/vic-taurugaux-f65/vicant-florens-t14996.htm

Il faut vous rappeler que ma belle-mère aura 80 ans l’année prochaine. Vous apprendre aussi que la famille aurait souhaité que cet été permette qu’elle fasse connaissance avec son premier arrière petit-fils âgé de trois mois. Or, ne souhaitant pas outre mesure être bousculée dans le quatrième âge par les générations montantes, elle a déclaré tout de go, au grand dam général, refuser de le voir. Imaginer d’ici le scandale, la peine des parents. Ceux-ci imaginent toujours facilement que, pour que leur enfant vive sous les meilleurs auspices, il leur faut la bénédiction des ancêtres. Ce serait vrai si ma belle-mère n’avait pas horreur de paraître plus vieille que son âge. Déjà, le fait de devenir grand-mère, lui avait énormément coûté. Elle avait pris sur elle, fait des efforts de coquetterie et pour ne pas décevoir ses filles, s’était fait une carrière de mamie gâteau pour ces cinq petits-enfants. Mais là, deux arrières petits enfants, à moins d’un an d’intervalle, pour celle qui s’imagine encore jeune d’esprit à défaut de corps, c’était vraiment trop.

J’ai donc pris sur moi d’inviter à domicile mes deux beaux-parents pour un séjour digne du respect du à leur grand âge. Avec mon beau-père qui ne peut plus conduire, j’ai appris le fonctionnement du GPS. Puis, j’ai convié le bébé. Moi non plus, je ne le connaissais ni d’Eve ni d’Adam même si l’Eve susnommée n’était autre que ma nièce de vingt six ans. Au bout de trois jours, le bébé avait fait son métier et séduit même les plus récalcitrantes. Mais là où je voulais en venir, c’était de vous dire combien Laure Manaudou nous a fortement aidés. Dès le début, cette championne a senti qu’il y avait de l’eau dans le gaz et pas seulement dans le water cube. Elle a donc décidé de perdre et d’aspirer ainsi à elle le courroux arrière grand-parentale. Il vous faut comprendre que ma belle-mère a horreur des filles frivoles. De celles qui, au contraire des filles sérieuses, négligent les longueurs de piscine pour aller courir le guilledou avec des italiens. (Ici, il me faut encore vous rappelez pour ceux qui ne lisent pas les aventures de Vic, que, ma belle-mère étant italienne, mais malencontreusement mariée à un français, possède seule l’exclusivité de maudire également ce peuple transalpin uniquement composé de bellâtres.) Donc, Laure pouvait bien pleurer toutes les larmes de son corps dans mon téléviseur, dès la fin de sa première course, elle était chez nous définitivement jetée au bas de son podium étant entendu que toutes ces filles qui nous font tant croire en elles tant qu’elles se trouvent chaperonnées par des coachs blonds et bronzés deviennent hautement haïssables dès lors qu’elles confondent un futur mari d’avec un loup. Nous faire croire à des contes de fées où tout leur sourirait, c’est se moquer des gens, notre longue expérience nous prouvant que le malheur finit toujours par avoir raison.

Au fur et à mesure que notre championne se liquéfiait, ma belle-mère redevenait humaine. Comme dans une équation inversement proportionnelle. Une fois définitivement abandonnée la nage papillon, ma belle-mère surprit donc son monde en demandant à donner le biberon. Puis, hommage suprême, elle se mit à tirer les cartes pour savoir ce que valait son dernier descendant. A son grand étonnement, les cartes se montrèrent fort optimistes sur le destin de ce nouveau-né. A croire, (mais il s’agit de rester raisonnable), qu’à lui, tout serait permis. A son corps défendant, c’est un garçon. Sa mère étant par nature une fille, il est entendu qu’elle n’est pas notée pareille. Il faut savoir que celle-ci a énormément souffert il y a deux ans d’une grande déception sentimentale: l’amour de sa vie s’étant révélé être un parfait escroc. S’est rajouté à son malheur, la culpabilité de faire souffrir par cet aveuglement toute sa famille notamment sa grand-mère qui a eu beaucoup de peine à ce que sa seule petite fille se fasse ainsi bernée. Aussi, ce bébé fruit d’une nouvelle union avec un mari apprécié de tous, attendait dans la tête de sa mère, la bénédiction de son aïeule pour avoir le droit de vivre. Ainsi fut fait et la maman peut désormais investir pleinement son bébé. Cette aventure est d’autant plus incroyable que ma belle-mère a elle-même été abandonnée durant la guerre par sa très jeune mère devenue brutalement veuve. Ainsi, c’est celle qui n’a pas eu de mère à qui revient la charge de faire mère sa petite fille.

Mais, je voulais vous enseigner ici la leçon que ma belle-mère regrette infiniment de ne pas pouvoir faire à Laure Manaudou et qu’elle m’a confiée à la fin de ses vacances : « une jeune fille ne devrait jamais douter d’elle-même ! »

Maintenant, ils ne nous restent plus pour officialiser les choses qu’à nous rendre le mois prochain au baptême exigé par ma belle-sœur. Ca m’étonnerait fort qu’on y croise Laure Manaudou. A croire que celle-ci aurait définitivement une aversion pour l’eau, fût-elle bénite…
Revenir en haut Aller en bas
francoisdalayrac

avatar

Nombre de messages : 2127
Age : 59
Localisation : Lille
Date d'inscription : 26/03/2007

MessageSujet: Re: Le héros comme sacrifice nécessaire.   Dim 24 Aoû 2008 - 16:18

ian_tube a écrit:
Romane a écrit:
Les héros sont-ils utiles ?
A quoi ?

Les héros, ce sont les véhicules des valeurs normées de notre société... combattivité, droiture (quoiqu'avec les piquouses magiques avant chaque repas...), dépassement de soi servant à se définir, à exister...

On montre à la foule la misère, comme ça elle se plaint moins
On lui montre la jet set, comme ça elle apprend à rêver capitalisme
On lui montre des héros professionnels, des héros d'un jour, des supers héros au cinéma... comme ça le monde parait avoir encor des valeurs...

mais l'héroïsme, pour moi, c'est de ne pas accepter d'acheter tous les formatages qu'on nous vend...

^^

Je suis d'accord, mais c'est un héroïsme de chaque instant!

Enfin, ouf, les "JO" sont finis. Deo gratia!

François
Revenir en haut Aller en bas
Astérisque
"J'étais pas là"
avatar

Nombre de messages : 1549
Date d'inscription : 21/02/2008

MessageSujet: Re: Le héros comme sacrifice nécessaire.   Jeu 26 Mar 2009 - 13:13

Aux promesses d’un ailleurs…
À Paulo la mémoire douloureuse… et à tous les héros disparus...

Un jongleur est passé
La place était rouge d’ombres
Sous nos yeux éblouis il a déballé
Des mots et ses torches
Nous avons jubilé.

Comme les tout-petits
Fascinés
Nous avons voulu toucher ses doigts habiles
Tirer la manche de son pourpoint
Dérober un cheveu talisman
À la grâce si puissante
Las, le philtre n’était qu’implant.

Le spectacle était coquet
Nous avons applaudi.
L’affiche prometteuse
Prévoyait une tournée de rêve
Au pays du bonheur.
Mais un grain est venu
Lessivant les décors.
Sous l’averse qui effeuilla
Le livret et les roses,
Les enfants ont trépigné
De rage et de terreurs.

Pourtant dans un coin la buvette flambait
Proposant des nectars fascinants
Sur leur lie
Nous trempâmes nos lèvres
Au breuvage lénifiant
Mais au fond du gobelet
Amère fut la purge.

Les tréteaux repliés
Chacun a sorti ses onguents,
Les élixirs pour long hiver,
Les courte-pointes moroses.
Au creux de l’âtre les bûches tendres
Achèvent de se consumer
Dans des effondrements
D’apocalyptiques overdoses.

Mais déjà, sur le balcon,
Des oiseaux répètent obstinément leur refrain,
Alignant leurs italiennes,
De notes enchanteresses
Au capiteux parfum,
Pour qu’un soir sans lendemain,
Nous nous bercions encore
D’insubmersibles tendresses…
Revenir en haut Aller en bas
Tryskel
Miserere mei
avatar

Nombre de messages : 9739
Age : 69
Localisation : A l'Ouest d'Avalon
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: Re: Le héros comme sacrifice nécessaire.   Jeu 26 Mar 2009 - 14:35

chinois L'etoile de Mer, c'est tout ça et un peu plus!

Va falloir que je me secoue pour finir de mettre au point un projet de fil sur la notion de "Héros" qui traîne depuis quelques siécles...
Revenir en haut Aller en bas
Astérisque
"J'étais pas là"
avatar

Nombre de messages : 1549
Date d'inscription : 21/02/2008

MessageSujet: Re: Le héros comme sacrifice nécessaire.   Jeu 26 Mar 2009 - 14:45

Sur le thème du héros en général, je te passe volontiers la main. C'est un sujet très riche, trop pour moi.
Ce texte-ci ne fait allusion qu'à un héros bien particulier...
Revenir en haut Aller en bas
alejandro
Hors catégorie
avatar

Nombre de messages : 1868
Localisation : Au sud du Nord, au nord du Sud, à l'est de l'Ouest et à l'ouest de l'Est.
Date d'inscription : 30/01/2005

MessageSujet: Re: Le héros comme sacrifice nécessaire.   Ven 27 Mar 2009 - 2:01

Vic Taurugaux a écrit:
L'avenir du commun des mortels est déja joué, toute révolution étant désormais jugée impossible.
Mais non ! Adhérez au Parti de Gauche et participez à la révolution dans les urnes !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.alexgyg.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le héros comme sacrifice nécessaire.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le héros comme sacrifice nécessaire.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [AIDE] Utiliser son téléphone comme clé 3G+
» Holga D. comme... Digital
» Le riz comme au Chinois du coin.
» [AIDE] Utiliser le hd2 comme modem avec la connexion Wifi
» [INFO] utilisation du hd ou hd2 comme modem chez tous les operateurs

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Présentation & Débats :: Paroles et débats :: Humain, Psychologie-
Sauter vers: