Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Pièce : Catharracte

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Alf
Plumoversificateur
avatar

Nombre de messages : 13967
Age : 69
Localisation : TDCDM : Landes
Date d'inscription : 23/06/2005

MessageSujet: Pièce : Catharracte   Ven 8 Aoû 2008 - 22:08

Dites-moi, s'il vous plaît par MP, pour ne pas interférer sur le texte, si cela vaut une publication sur papier (j'ai une petite idée de l'édieur...)

Revenir en haut Aller en bas
Alf
Plumoversificateur
avatar

Nombre de messages : 13967
Age : 69
Localisation : TDCDM : Landes
Date d'inscription : 23/06/2005

MessageSujet: Re: Pièce : Catharracte   Ven 8 Aoû 2008 - 22:18

Catharracte

Scène 0,999

Viclugo entre brusquement.

LUIDELU
C’est trois Lussous !
VICLUGO
.................................Pour moi, Luidelu, c’est gratuit !
Au chevrolu-léger grand ouvert est cet huis !
LUIDELU
Mais Cyrana…
(à Gélu qui entre) Et vous ?
GÉLU
.............................................Yé souis Lourosquétaire
Donc yé ne payé pas !
LUIDELU en aparté
......................................Laissons là ce mystère
VICLUGO à Gélu
Elle vient à midi.
GÉLU
..............................Medio dia ?
VICLUGO
....................................................Le sien !
LUIDELU
À quatorze heures donc…
GÉLU
.........................................Si. Yé mé dissais bien…
LUIDELU
Vous avez donc le temps de vaquer sur la toile…
FULLUGÈNE entrant brusquement
Voici mes trois Lussous.
VICLUGO à Gélu
.........................................Tombe-t-il d’une étoile ?
GÉLU
D’oun coumoulous ploutôt.
FULLUGÈNE en aparté
............................................Je vais importuner…
LUIDELU
Elle viendra plus tard…
FULLUGÈNE en aparté
.....................................Ce sont les soins du nez !
LUIDELU
Je proposai céans à ces messieurs de tendre
Quelques fils du forum et ainsi de l’attendre …
GÉLU
Si, ma tchacun lé sién !
VICLUGO
......................................Donne-nous des claviers,
S’il te plaît, Luidelu…
LUIDELU en sortant
..............................Comme si vous l’aviez…
FULLUGÈNE
Chacun avez-vous dit ? Vous m’en voyez fort aise !

Luidelu revient avec des claviers. Ils se mettent à surfer...


Dernière édition par Alf le Ven 15 Aoû 2008 - 19:35, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Alf
Plumoversificateur
avatar

Nombre de messages : 13967
Age : 69
Localisation : TDCDM : Landes
Date d'inscription : 23/06/2005

MessageSujet: Re: Pièce : Catharracte   Ven 8 Aoû 2008 - 22:24

Scène 1/2

Entre Luinvité

LUIDELU
Pour vous laisser entrer, Monsieur, ne vous déplaise,
Il me faut trois lussous.
LUINVITÉ
.......................................J’ai une invitation.
LUIDELU
Voyons… Oui… Cyrana de … Oui… Une exception !…
Bravo ! Mais patientez : de ce lieu la maîtresse,
Qui vit au vu du nez, et pour qui rien ne presse,
Sera bientôt ici. Soyez notre obligé.
Voici sieur Viclugo, un chevrolu-léger
Gélu, lurosquetaire…
LUINVITÉ en montrant Fullugène
.................................Et là ?
LUIDELU (à son oreille)
.............................................Un virus du système
Un surnommé Fullu du Tédécédéhemme.
LUINVITÉ
Enchanté.
VICLUGO
..................Non, c’est moi.
GÉLU
...........................................Encantado.
FULLUGÈNE
..............................................................'té, 'té.
VICLUGO à Gélu
Il est assez joli, mais n'est point ajusté.
GÉLU
Señor es dou forum ?
LUINVITÉ
..................................Depuis une heure à peine.

Des Lues entrent
Revenir en haut Aller en bas
Alf
Plumoversificateur
avatar

Nombre de messages : 13967
Age : 69
Localisation : TDCDM : Landes
Date d'inscription : 23/06/2005

MessageSujet: Re: Pièce : Catharracte   Ven 8 Aoû 2008 - 22:28

AlfLueScène 11

FULLUGÈNE
Des femmes ! Zut ! Grands Dieux !
VICLUGO
......................................................Le beau LU, Fullugène !
(À Luinvité)
Almalue et Luson, là-bas, et Lylula…
Derrière, Bluody… Oh, Mélélue est là !
Quel bonheur : Zaluza ! Bouludufle et Flurouche !
FULLUGÈNE
Fi ! Que voilà un flot qui point ne m’effarouche !
GÉLU
Ma régardez qui bién ! Lounovo ! Méluna !
VICLUGO
Lunovo ? Quel zéphyr ici donc la mena ?
LUINVITÉ
Mesdames…

Des LUS entrent...


Dernière édition par Alf le Ven 15 Aoû 2008 - 19:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Alf
Plumoversificateur
avatar

Nombre de messages : 13967
Age : 69
Localisation : TDCDM : Landes
Date d'inscription : 23/06/2005

MessageSujet: Re: Pièce : Catharracte   Ven 8 Aoû 2008 - 23:01

AlfLus 7ème scène

VICLUGO
.................Et messieurs…
FULLUGÈNE
..........................................Peste ! Fini le somme !
VICLUGO
Jean Vilain !
LUINVITÉ
.....................Le petit chevelu ? Quel bel homme !
GÉLU
Bous l’abez dit, señor : Es nuestro Juanlouto !
VICLUGO
Voici venir Joklu, Selumer, Lucuistot.
LUINVITÉ
Quel est ce grand barbu à la moustache grise ?
Il parle drôlement. Il est russe ?
VICLUGO
..................................................Ah ! Méprise !
Ce grand avec Diéglu, nous vient droit du Québec !
Ronluron, du Gatulunisson.
GÉLU
...........................................Exquis bec !
LUIDELU à Lufilo qui tend sa bourse
Je fais mon deuil des lus, le flux est trop intense…
Ton instrument, Fifi, est bienvenu. Je pense
Qu’il fera patienter la foule des LUtiers.
LUFILO
N’aies crainte, cher ami, j’ai là tous mes cahiers.
LUINVITÉ à Fullugène
C’est une académie !
FULLUGÈNE
..................................Oh oui.
..........................en aparté...Pour plus d’un membre,
Il eût été bien mieux qu’ils gardassent la chambre !
LUCUISTOT, prenant Gélu à part
Je ne puis point attendre encore. Et si jamais
Elle ne venait pas ? Je m’en retourne aux mets !
JUANLUTO faisant mine de sortir
Je pars.
DIÉGLU le retenant
..............Demeure ici…
JUANLUTO
......................................Là-bas on manifeste.
DIEGLU
Où ça ?
..............Sur le viaduc. Et j’ai soif, quelle peste !
LUSON, passant devant lui avec un plateau
Orangeade ?
JUANLUTO
......................Fi donc !
RONLURON lui tendant son verre
.....................................Jus de pneu ?
JUANLUTO
............................................................Ces prières
Cessez-là, je vous prie !
LUFILO
.......................................Un peu de mon Corbières ?
JUANLUTO
Merci... Oh, Lucuistot, que j’aperçois au loin !
LUSON
Présentons ce beau coq qui par bonheur rejoint
Notre cercle...
BLUODY
.......................Et toqué d’une coiffe gourmande !
LUSON
Au regard parfumé et couleur de lavande…
LUINVITÉ
En effet, qui est-il ?
ALMALUE, à l’invité
...............................Le rôtisseur de LU !
LUNOVO
Et poète sur fils aussi, ni moins ni plus !
LUCUISTOT
Trop d'honneur...
RONLURON
.............................Chut !
LUCUISTOT
.........................................Où donc cache-t-elle sa mine,
L'hôtesse en poésie ?
LUINVITÉ
.................................Ah bon ?
LUNOVO
.................................................Oui, notre admine,
Est poétesse en mots, et petits !
LUINVITÉ
..................................................Ah, grands Dieux !
Comment ferai-je donc pour la connaître mieux ?
LUIDELU
C’est écrit à notre huis. Pourquoi tu le demandes ?
Tout y est précisé, les menus, les commandes ;
Cela est résumé sur ton invitation.
LUINVITÉ
Elle me fut donnée en aimable attention…
VICLUGO
Il est vrai que la Kim est des moins ordinaires !
DIÉGLU
La plus exquise aussi des êtres subLunaires !
FULLUGÈNE en aparté
Rimeuse tout au plus !
BLUODY
....................................Douée !
FULLUGÈNE en aparté
...................................................Et Kim aussi !
LUFILO
De vrais songes souffleuse en hôtesse d’ici…
JOKLU
Mais aux talents variés et si chère à notre âme !
FULLUGÈNE
Sans oublier parbleu son intuition de femme,
Qu’elle arbore au visage ! Elle n’a pour seul sens
Que l’immense odorat qui vient du nez ! L’encens
Ne peut se consumer sans qu’elle ne le sente !
Elle amène partout en sa fraise, indécente,
Un blair ! Ah ! Messeigneurs, quel pif que ce nez-là !
On ne le rate point ! Jamais ! Et ce n’est là,
Mesdames et messieurs, qu’un parfait euphémisme !
Sachez, si vous croyez qu’elle ôtera cet isthme,
Qu’elle l’a pour la vie à la face...
VICLUGO, hochant la tête
...................................................En tous cas,
Le portant, Cyrana pourfend l’indélicat
Qui, des autres quidams croyant qu’il se démarque,
Le toise néanmoins et par trop le remarque !
LUINVITÉ
Elle ne viendra plus !
LUSON
..................................Je parie un poulet
À la sauce du coq qu’elle viendra !
LUCUISTOT
.....................................................Scellé !
LUINVITÉ
Si elle ne vient pas ?
LUSON
.................................Point de poulet, ni farce !
LUFILO
Mes très chers, point d’émoi : j’ai ici ma comparse,
Dont vibre mon nombril, n’ayez aucun souci.
Ma guitare est pour vous. Sa musique adoucit
L’attente et rend patients la femme la plus preste
Et l’homme le plus prompt, que le lent admoneste…
CYRANA (off)
Holà !
LYLULA
............Hein ?
CYRANA (off)
.........................Holà !
JOKLU
....................................Quoi ?
LUINVITÉ
.................................................C’est elle ?
GÉLU
....................................................................La patrona !
VICLUGO
Bon Dieu, mais c’est bien sûr, c’est elle !
LUINVITÉ
..............................................................Cyrana ?
CYRANA (off)
Oui, me voici, je viens ! Ah vous tous ! Je me hâte,
Je cours mais… Un instant… Qu'ai-je donc fil à la patte ?
Aaaah fi ! C’est que ce fil voudrait…

Elle entre


Dernière édition par Alf le Ven 15 Aoû 2008 - 19:46, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Vilain
Nain de Jourdain
avatar

Nombre de messages : 9160
Date d'inscription : 20/02/2004

MessageSujet: Re: Pièce : Catharracte   Ven 8 Aoû 2008 - 23:14

Décidement, t'es dingue !...Mais quel plaisir ! Gaga
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Pièce : Catharracte   Sam 9 Aoû 2008 - 4:09

Alf a écrit:
Dites-moi, s'il vous plaît par MP, pour ne pas interférer sur le texte, si cela vaut une publication sur papier (j'ai une petite idée de l'édieur...)


Eh bien oui, je te l'ai déjà dit, et je confirme. Wink
100% d'accord avec Vilain.

Sur le plan technique, il faut simplement savoir que très probablement ce serait un tirage limité aux intéressés car il s'agit d'un private joke, et quelques amis de ton entourage hors Net. Donc prévoir un tirage pas comme les autres, et bien regarder le devis de l'imprimeur.

Sauf si tu as une autre idée, quant à la diffusion ?

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Alf
Plumoversificateur
avatar

Nombre de messages : 13967
Age : 69
Localisation : TDCDM : Landes
Date d'inscription : 23/06/2005

MessageSujet: La MouLUtarde ultime est montée à son nez...   Sam 9 Aoû 2008 - 19:17

Cyranez-scène avant-première et, pif !

FULLUGÈNE en aparté
..............................................C’est pas trop tôt !
CYRANA
Ah, quel enchantement de te voir, Juanluto !
Et vous donc ! Bluody, Diéglu et Bouludufle !
Merci d’être tous là ! Vous embaumez mon… mufle !
Mais qu’aperçois-je au loin ? Un grincheux fort ancien !
Tu as pointé ton nez, Fullu ?
FULLUGÈNE
............................................Chacun le sien !
CYRANA à Luinvité
Et vous ? Et toi ?
LUINVITÉ
...........................Sans le savoir, vous m’invitâtes.
Grâce à un LU auquel j'ai dit : "Vous m'épatâtes,
Tantôt, avec vos nets et fort cordiaux bonjours !"
Il me répondit : "Viens avec nous pour toujours".
JUANLUTO
Ce Lu-là est bien moi, Cyrana, la rencontre
Eut lieu dans une auberge. Il voulut qu’on lui montre
Tout de LU. J’ai parlé ; Cela eut pour effet
Qu’il a voulu nous voir, alors…
CYRANA
...............................................Tu as bien fait.
Il est fort bien séant et bien plus véritable
De venir là s’assoir autour de notre table,
Que de nous supputer ou de nous deviner…
Pourquoi insistamment regardes-tu mon nez ?
LUINVITÉ
Je...
CYRANA
..........Qu'a-t-il d'étonnant ?
LUINVITÉ
...........................................Cyrana, tu te trompes.
CYRANA
Est-il ressemblant à la plus molle des trompes ?...
LUINVITÉ
Je ...
CYRANA
...........Y vois-tu un bec de merle ou de hibou ?
LUINVITÉ
Non...
CYRANA
.............Y distingues-tu quelque point noir au bout ?
LUINVITÉ
Mais...
CYRANA
.............Est-ce qu’un ailé animal se promène
En frottant son haltère à l’inné phénomène ?
LUINVITÉ
Oh !...
CYRANA
..............Ou avance-t-il de son corps tout velu
Pour en faire loucher tout Bergeracrolu ?
LUINVITÉ
Je voulais me garder d'y trop porter la vue !
CYRANA
Ah ! De ne point le voir serait une bévue !
LUINVITÉ
J'avais...
CYRANA
.................Avoue, alors : une goutte aurait-il,
- Que je n’eus point sentie - au sommet du terril ?
LUINVITÉ
Que vas-tu chercher là !
CYRANA
......................................Bon, alors, je t’écoute…
LUINVITÉ
Euh… C’est que… Je ne sais.
CYRANA
...........................................Ah ! Sa couleur sans doute ?
Ou sa raideur alors ?… Sa taille, dont vêtit
La nature mon front ?
LUINVITÉ
...................................Non, il est tout petit !
CYRANA
Ne mesures-tu point que ton zèle d’apôtre
Te conduit hardiment d’un extrême dans l’autre !
Quoi ! Cet oblong présent que m’offrit le destin,
Pour humer goulument le fumet d’un festin,
Ce cap de chair flairant quelque bonne aventure,
Serait le pic glaçant ma bouillante figure ?
Saches, Luinvité, qu’il passe bien l’écran !
Car une femme au nez que le jaloux dit grand,
Est affable, inspirée en expirant la prose,
Et - Fi des sots frappés de nasale amaurose !-
Respire en chaque mot, l’amène et le courtois
Le courageux, le bon… Enfin tout ce que toi,
Tu ignores encore en ton frêle appendice :
Les mystères des fils qui en font un délice.
Si fait : Sans avatar, ni nom, comment peux-tu,
Sans les y déposer, prétendre juger LU
Et mon nez, ses envols, son flair et nos images…
Il peut, si tu le veux, être ton marque-pages…
LUINVITÉ
Pourquoi pas…
FULLUGÈNE
........................Quel discours ! Personne, semble-t-il,
N’a l’heur de répliquer à l’aimable babil
D’un discours nasillard ? Alors ?… Bien… Je parie
Que j’irai de ce pas, tout près…
LUIDELU, voulant le calmer
................................................Bon, je t’en prie…

Bousculade, murmures. Fullugène force le passage…


Dernière édition par Alf le Ven 15 Aoû 2008 - 19:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Alf
Plumoversificateur
avatar

Nombre de messages : 13967
Age : 69
Localisation : TDCDM : Landes
Date d'inscription : 23/06/2005

MessageSujet: Re: Pièce : Catharracte   Sam 9 Aoû 2008 - 20:27

Scène Cyralunée unique

FULLUGÈNE
Pariez, que je lance, ici, et nez en moins,
Un de mes traits oblongs tombant toujours à point…
Eh ! Dame Cyrana !... Je viendrai vous rejoindre
À l’instant pour clamer à ce que je vois poindre
Un bon mot bien senti !
CYRANA
.....................................Qu’entends-je hors du rang ?
FULLUGÈNE écartant les Lus
Admine vous avez…
Il se plante devant Cyrana, nez à nez…
CYRANA
.................................Quoi donc ?
FULLUGÈNE
.....................................................Un nez très grand !
De Bergeracrolu la nasale mesure
La plus…
CYRANA
................Quel avatar ! Foin de la démesure !
Cela est bien trop court pour de si nobles fils !
Vous auriez pu clavier de vos trois doigts subtils,
Bien autre chose, en somme, en évoquant la pièce,
De ce fameux Edmond de Bergerac.
FULLUGÈNE
.......................................................Qui est-ce ?
Quel est ce nouveau Lu ? Est-il membre ? Parbleu,
Je n’ai point aperçu d’Edmond vêtu de bleu,
Ni de modérateur en son vert pseudonyme…
Sort-il de Leurtpellier, des pins ou bien de Nîmes ?
De la cuisse d’un bœuf ou du Lion de Belfort ?
De la Manche à Sancho ? D’un puits de Roquefort ?
De chez Alf ? Viclugo ? Zaluza l’orientale ?
Ou de… Que sais-je encore…
CYRANA
............................................En noyant la pibale
Vous ne parviendrez point à me faire oublier
Ce qu’ont dit à l’instant vos moignons au clavier…
Mais laissons là Rostand. D'ailleurs, pourriez-vous dire,
Et variant l’effet, des mots qui fissent rire ?
FULLUGÈNE en aparté
J’enrage !
CYRANA
.................Ou bien pleurer ?
FULLUGÈNE en aparté
.............................................Je peste !
CYRANA
..............................................................Ou émouvoir ?
FULLUGÈNE en aparté
Je préfère me taire et l’écouter, pour voir…
CYRANA en aparté
Il ne dira donc rien ! (À Fullu) Souffrez donc que j’observe
Qu’en parlant de mon blair, vous auriez en réserve
Des tas de compliments. Par exemple, tenez :
Ordinateurement : "Si j’avais untel nez,
Il faudrait, et tout net, que je me l’amputasse,
Au risque qu’il fût pris, sur la barre d’espace,
Pour mon gros pouce droit. Ou qu’il s‘en vînt frapper
L’U du haut !". Médical : "Vous allez attraper,
Avec cet isthme-là à la narine altière,
Le rhume du clavier à humer la poussière !".
Descriptif : "C’est un bic !... Un Baignol et Fargeon !
Que dis-je un bic ?... Un té !" Affirmatif : "Gageons
Que vous saurez avec ce balancier qui vibre,
Sur les fils bien tendus, garder votre équilibre !"
Lurieux : "De quoi sert, Admine, ce bâton
De chair où vous soufflez ? De flûte ou mirliton ?
D’archet pour sanglots longs ou bien d’une clarine ?"
AmouRO : "Aimez-vous avoir sur la narine
De quoi faire pâlir des forums l’espadon
Et empourprer d’un blog le front de Cupidon ?"
Net : "Voudriez-vous que l’insecte noctambule
Accrochât à son bout son fil de funambule ?"
Gracieux : " Ludrian ou Lum, un fort beau soir,
Chacune recherchant pour gîter un perchoir
Ou alors Bluody, Luson, Caralumelle,
Mélélue, Almalue ou Lunovo, oiselle,
Aurait, sur celui-ci, lasse de tant fouiller,
Élu sous votre front domicile douillet !"
Truculument : " Par Kim ! Quel fort excellent piège :
Enduit de chocolat de Bayonne ou de Liège,
Ou frotté de l’helvète pâte de Diéglu,
De fraise en confiture, il offrirait la glu
Idoine, pour saisir l’insecte non farouche
Qui viendrait y poser sa minuscule touche ! »
Prévenant : "Gardez-vous, votre écran entraîné,
En y collant trop près ce fuseau, votre nez
À grande pesanteur, de perdre l’équilibre
Et de tomber avec dans l’espace non libre,
Du classique rimeur, y planter son grand bec,
Tout en vous retrouvant prisonnière au Québec !"
Gourmand : "Quelle saveur y fut inoculée ?
Celle de la fougasse ou la crème brûlée ?
Ou bien serait-ce un cône imbibé de Cognac,
La banane flambée en glace à l’Armagnac ?
En chien fou : "Mettez donc le parfum de l’amour
Qu’il hume follement en muselière, pour
Garder par devers vous le flux du crépuscule
De l’océan noyant le rêve majuscule…"
Victaurugolument : " Madame l’animal,
Qu’Aristarque appela d’un nom subliminal,
Interluderonronlumlilalalibelle
Ou bien en citation Kimdizélaplubelle
Dut, entre les sourcils, exposer tant de chair
Aux coups de ciel pluvieux ou radieux !" Puis, très cher,
Filofifiquement : "Quoi, l'ami, vers quel astre
Tendez-vous ce croc-ci ? Quel heureux capot d’astre
Il ferait plutôt, là, sur mon bel instrument !
Mes arpèges seraient mieux nés, assurément !
Boucalucal : "Tout vent ne peut, de guerre lasse,
Que ravaler son souffle, au clocher de l’impasse,
En voulant de ses coups puissants déraciner
Ce monument de vous, l’inamovible nez !"
Boumufledant gascon :"Qu’es aco qu’aquet mufle ?
Mille Dious ! Qué bec ! Leu cournette dou buffle ?
Fêtardeludement, et sans un trémolo :
"On voit à sa couleur que, cette nuit, à l’eau
Ne fut point arrosé ce piment d’Espelette !"
Ou Juanlutoparlant : "Morbleu, la gouttelette
Qui enchifrènerait, dès le potron-minet,
D'un coryza soudain et fort carabiné,
Ou d’un rhume des foins, venu en ses abysses
Perturber son Rimmel comme trac en coulisses,
Chaque aile du volcan, en un grand rififi,
Jamais ne m’émouvra ! De votre bonjour fi !"
Rolumarinement : "Au môle de la digue,
Quand votre bec de Lu vers le lointain navigue
En son rêve en pointant fièrement l’horizon,
Vous devez en surfant, apercevoir Luson
Sur sa planche marine, aux miroirs du sextant
Naturel qu’un Triton vous offrit, prétextant
Affubler votre esquif de ce mât de migraine !"
En passant, de ceci prenez donc de la graine :
Naïf : " Si d’aventure il eût été tout rond
Comme celui de Viclugo ou Ronluron,
Est-ce que l’incarnat qui quelquefois l’allume
Nous l’eût fait comparer au Marmandais légume ?"
AdmiROpif : "Pour un Lumineux, quel néon !"
Cicuslument : "Est-ce un soufflant bandonéon
Qui dispense aux enfants les bonjours en arpège
D’un clown blanc apparu au centre des gradins ?
Enfin Alflelument et en alexandrins :
"Le voilà donc ce nez qui décore l’Admine
De Bergeracrolu et confère la mine,
Lorsque vers le céleste il porte le regard,
Sans LUtion magique oréale ni fart,
D’un véliplancholustre sur fils à ses tempes !
Voilà ce qu'à peu près, par LU et ses estampes,
Surfant sur fils, le soir ou à potron-minet,
De cuisine en recueil, en notre estaminet,
Ne manquant ni d’humour, ni de fol oxygène,
Pour affronter mon nez, aurait dit Fullugène.
Encore eût-il fallu qu’il en eût le tréfonds,
Lui qui du Té-dé-cé-dé-hemme vit au fond !
Que n’eût-il possédé nos lettres virtuelles
En forme de biscuit oblong ! Ô les cruelles
Fatalités ! Il n'a que les trois du mot : sot !
D'ailleurs, il n’avait pas sur son pourpoint le sceau
Qu’il fallait pour pouvoir à nos claviers Lunesques
Dire au pif d’une Kim ces mots funambulesques,
Qu’elle aime à se servir, en dessert de forum,
Sur clavier chantilly, en lubaba au rhum,
En prose tartelue ou vers en lugatine,
Rythmés par les seuls Lus sans la moindre gattine !

Fullugène, se recule. Les Lus s’écartent…attendant la suite …


Dernière édition par Alf le Ven 15 Aoû 2008 - 19:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
boudufle

avatar

Nombre de messages : 1960
Age : 59
Localisation : en vadrouille!!!
Date d'inscription : 16/10/2007

MessageSujet: Re: Pièce : Catharracte   Sam 9 Aoû 2008 - 20:59

mdr mdr trop bien, tout !!! suis fan !!!
Revenir en haut Aller en bas
http://boudufle.blogspot.com/
Alf
Plumoversificateur
avatar

Nombre de messages : 13967
Age : 69
Localisation : TDCDM : Landes
Date d'inscription : 23/06/2005

MessageSujet: Re: Pièce : Catharracte   Sam 9 Aoû 2008 - 21:03

Motscène rare

FULLUGÈNE
Ton air… Euh… Magistral sous ces cheveux de jais,
Ne sied point à l’admine qui… Qui… Ah, fi ! J’ai…
Tiens, voyez sa coiffure ! Elle l’a embrochée
Tout comme …
CYRANA
.........................Ma raison, au fond, est accrochée
À bien plus que cela, Fullugène, sais-tu ?
Je ne me coiffe point de gel riche et têtu,
Ni ne m’attife point comme une gente dame.
Moi, c’est à l’intérieur que j’habille mon âme,
De sens digne et soigné pour en aider autrui.
Je veux, sans coups férir ni point faire grand bruit,
Offrir mes petits mots à moi et mes paroles
Fussent-ils virtuels, sans vaines paraboles.
Je fais en traversant fuseaux et océans,
Sonner mes sentiments, fussent-ils non géants.
FULLUGÈNE
Que de mots !
CYRANA
........................Je n'ai que des mots ?... La belle affaire !
Il m'en restait un seul d'un précieux dictionnaire,
Rare, et abandonné par le tout un chacun :
Du dessous de mon nez, je l’offris à quelqu'un !
FULLUGÈNE
Fut-il, ce mot, maraude ? Ou bouffonne ? Ou faquine ?
CYRANA
En voix de Cyrana et qui plus est taquine !
FULLUGÈNE
Je le sais ! Mais le mot quel fut-il ?
CYRANA
.....................................................Mais de ceux
Que dans leur tabatière ignorent les tousseux !
De bon aloi, Fullu, comme je sais en dire
Pour croiser le vers ou la prose, en un délire !
Et dont je pourrais fort ferrailler avec toi
Si tu ne pétunais toujours sans un émoi !
FULLUGÈNE, exaspéré
Rimeuse alors ?
CYRANA, portant la main à son cou
..........................Aïe ! Aïe !
FULLUGÈNE, en aparté
...........................................Eh bien qu’a-t-elle ? Elle erre ?
CYRANA, grimaçant pour retenir les mots
Il faut donc réveiller mon beau vocabulaire !
Car il s’endormirait, si par trop vous osiez
Monsieur du... Aïe !...
FULLUGÈNE
..................................Eh bien ?…
CYRANA
......................................................Des fourmis au gosier !
FULLUGÈNE, ravalant sa salive
Poétesse !...
CYRANA
......................Je vais rimer une ballade
En ferraillant des mots.
FULLUGÈNE
......................................Fi ! Point de promenade !
CYRANA
Vous ne savez donc point ce que ça est, je crois ?
FULLUGÈNE
Mais...
CYRANA, récitant comme une leçon
.............La ballade, donc, se compose de trois
Couplets de huit vers...
FULLUGÈNE, piétinant
.....................................Oui !
CYRANA, continuant
...............................................Et d'un envoi de quatre...
FULLUGÈNE
Tu...
CYRANA
..........Je vais tout ensemble en faire une et me battre,
À coups de petits mots et te taire, au dernier
De mes vers baladeurs rimant de pied en pied !
FULLUGÈNE
Ah Oui ?
CYRANA
...............Oui au dernier !... Voici donc la ballade
Que sur toile et tout net, en une improvisade,
Cyrana que voici, de Bergeracrolu,
Devant tous ces écrans du forum, impromptu,
Tous petits mots dehors, eut avec un bélître !"
FULLUGÈNE
Qu'est-ce donc que cela, s'il te plaît ?
CYRANA
........................................................C'est le titre.

Elle réfléchit…
Elle est prête. Le cercle se resserre… Elle sort son dictionnaire…


J’ouvre avec soin mon dictionnaire :
Celui de rares mots précieux,
Qu’en respectant l’abécédaire,
Je viens t’offrir, très cher Monsieur.
A : le mot n’est point ambitieux,
Qui peut sortir de la boulbène
Le bellâtre le plus hargneux
Et le rendre soudain amène.

Elle fait mine de tourner les pages

Avec le C, je t’offre claire,
Comme une voix qui vient des cieux,
Avec le D, dissimilaire,
Pour devenir un délicieux.
Avec M, c’est morbilleux
Qui guérit du mot qui gangrène
Ou encore simplement mieux
Qui saura bien te rendre amène.

Même jeu

Par O quoi de plus ordinaire
Que d’invoquer les mots ô Dieux !
Et avec un P, partenaire !
Je prends au vol dans mon rieux,
Le plus fou des prétentieux,
Qui souvent nage et se démène,
En s'empêtrant à qui mieux mieux.
Quand je l'en sors, il est amène.

Elle rempoche le dictionnaire

Envoi : Prince, il existe un lieu
D’où je puis chaque Fullugène
Rendre affable. Et c’est sous mes yeux
Que je te sentirai amène !

Murmures… Un temps.

FULLUGÈNE
Eh, bien quoi ? Est-ce tout ?
CYRANA
...........................................Tu flanches, Fullugène ?
Aurais-tu dans le cœur quelque pensée urbaine ?
FULLUGÈNE
Fi de l’urbanité !…
CYRANA
.............................Pourtant, je sens…
FULLUGÈNE
...........................................................Nenni !
CYRANA
Resteras-tu ?
FULLUGÈNE en sortant
......................Je fuis, Madame, auto-banni !

Il sort... Entre un homme inconnu de Lu.


Dernière édition par Alf le Ven 15 Aoû 2008 - 20:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Scapinocchio de la Mancha

avatar

Nombre de messages : 1708
Localisation : Gallardon
Date d'inscription : 21/10/2007

MessageSujet: Re: Pièce : Catharracte   Sam 9 Aoû 2008 - 21:16

Quand la RO se tend, l'ALF eux aux fesses !

Pardon, ça m'a échappé ! mdr

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
Imprimé par nos soins. Ne pas jeter sur la voie publique.
Revenir en haut Aller en bas
Scapinocchio de la Mancha

avatar

Nombre de messages : 1708
Localisation : Gallardon
Date d'inscription : 21/10/2007

MessageSujet: Re: Pièce : Catharracte   Sam 9 Aoû 2008 - 21:18

C'est génie AL'F !

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
Imprimé par nos soins. Ne pas jeter sur la voie publique.
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Pièce : Catharracte   Sam 9 Aoû 2008 - 21:28

Scapinocchio de la Mancha a écrit:
Quand la RO se tend, l'ALF eux aux fesses !

Pardon, ça m'a échappé ! mdr

mdr mdr mdr

Gé, je vais aider Alf à cogiter pour une souscription pour voir qui ça intéresse, et envisager une édition papier de sorte de ne pas en faire des stocks superflus. A suivre.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Alf
Plumoversificateur
avatar

Nombre de messages : 13967
Age : 69
Localisation : TDCDM : Landes
Date d'inscription : 23/06/2005

MessageSujet: Re: Pièce : Catharracte   Sam 9 Aoû 2008 - 22:43

Scène moins…

L’INVISIBLU
L’admine, chapeau bas ! Je fus à la fenêtre
Y goûtant votre flair ! Et je crois m'y connaître !
Je n’ai pu résister à la tentation
De sortir du néant avec discrétion ;
C’est alors que j’ai pu du nez mon voile fendre
Pour mieux me délecter de vos mots et entendre
Votre joute avec joie et même un peu de trac !...
CYRANA, (à Viclugo) pendant que l’invisiblu sort
Comment s'appelle-t-il ?
VICLUGO
......................................Edmond de Bergerac.

La lumiière descend…


Dernière édition par Alf le Ven 15 Aoû 2008 - 20:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Alf
Plumoversificateur
avatar

Nombre de messages : 13967
Age : 69
Localisation : TDCDM : Landes
Date d'inscription : 23/06/2005

MessageSujet: Re: Pièce : Catharracte   Sam 9 Aoû 2008 - 22:54

Rimacte gourmand

Lucuistot, écrit d'un air inspiré, en comptant sur ses doigts,
pendant que les petits plats dans les grands se préparent…


Avant-Goût-Luscène

GÉLU
Céci a souréman gâté tou œsophage !
RONLURON
Ou pour traduire en mots de notre aréopage :
As-tu faim ?
CYRANA
.....................Que nenni.
LUSON (plateau en main)
........................................Oh ! J’ai le cœur fendu
Par ce jeûne avoué, car il est défendu…
CYRANA
D’aucune intention vilaine n’est pavée
Ma narine, sais-tu ? Mais ma panse est gavée.
BLUODY
Ah ! Tes mots du tréfonds sont, en plus, nourrissants !
MÉLUNA
De toutes les façons, ils sont appétissants !
LUSON, en montrant le plateau
Tout comme tout cela.
CYRANA
...................................Bon, je me sacrifie
À votre aménité et sans faim je me fie
À vos nez fort gourmands.
MÉLÉLUE
.........................................Un peu de chocolat ?

Cyrana prendra et avalera tout ce qui lui sera proposé.

LYLULA
Un morceau de fougasse au chorizo ?
CARALUMELLE
...........................................................Holà !
Pense à prendre un petit toast de cacahuètes…
LUSON
En beurre de chez nous !
ALMALUE
.......................................Pour rincer les luettes
L'érable à Ronluron offre un dé de son suc
Aux gosiers en feu !
JUANLUTO
................................Ah non ! Pas ce doux truc !
Ronluron, sans vexer tes forêts, là, je pense
Que pour désengaver de notre hôte la panse
Un petit doigt de vin poussera bien le tout !
LUINVITÉ
Du Corbières ? Sang bleu !

Cyrana happe le verre et boit cul sec.

GÉLU chantant

...........................................Elle est des Lous-ous-ous…

Rires et lalala…


Dernière édition par Alf le Ven 15 Aoû 2008 - 20:08, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Scapinocchio de la Mancha

avatar

Nombre de messages : 1708
Localisation : Gallardon
Date d'inscription : 21/10/2007

MessageSujet: Re: Pièce : Catharracte   Sam 9 Aoû 2008 - 23:26

Romane a écrit:
Scapinocchio de la Mancha a écrit:
Quand la RO se tend, l'ALF eux aux fesses !

Pardon, ça m'a échappé ! mdr

mdr mdr mdr

Gé, je vais aider Alf à cogiter pour une souscription pour voir qui ça intéresse, et envisager une édition papier de sorte de ne pas en faire des stocks superflus. A suivre.

JE SOUSCRIS A CETTE SOUSCRIPTION !

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
Imprimé par nos soins. Ne pas jeter sur la voie publique.
Revenir en haut Aller en bas
Alf
Plumoversificateur
avatar

Nombre de messages : 13967
Age : 69
Localisation : TDCDM : Landes
Date d'inscription : 23/06/2005

MessageSujet: Re: Pièce : Catharracte   Sam 9 Aoû 2008 - 23:36

Mets-Scène 9

On apporte les plats dans lesquels Luinvité met son grain de sel.…

ZALUZA
Nancéenne aux parfums de Sardaigne !
LUINVITÉ................................................Quenelles.
SYLPHILUDE
Œufs sucrés non battus aux neiges éternelles…
LUINVITÉ
Du Québec !
LUFILO
.....................Clé de l'ut en nougat brun indou !
GELU
Saucissons secs dou père en gourdins...
LUINVITÉ
.............................................................Lubridou !
VICLUGO
Et, s’il vous plaît, à l’or débusqué par des mufles !
Richesse noire pour vos nez !
LUINVITÉ
..............................................En bref aux truffes !
LUPIÉRO
Canapé de mots doux sur shore brack surfant
Des rouleaux de printemps en écume de vent.
LYLULA
Moutons du Tourmalet, d’Aspin et de l’Aubisque.
BLUODY
Fruits en Mare Nostrum.
LUINVITÉ
......................................Marinés en leur bisque !
DIÉGLU
Agneau « Blaise Pascal » grillé au feu sensé,
Pile et face, et farci !
LUCUISTOT, levant le nez
..................................Vous y avez pensé !
Viendrait-il de Savoie ou bien du col de Mante
Ou carrément de Suisse ?

Il replonge dans ses vers.

LUINVITÉ
........................................En gelée à la menthe !
LUCUISTOT relevant la tête et à lui-même
Sens-tu monter en toi, mon nez de Belfortain,
D’entre les pieds venus, ces effluves de thym ?
Entends-tu, mon oreille, ô douce mélopée,
Naissant de la césure, à l’instant syncopée,
Ce rythme de lavande en cet air de safran ?
N’as-tu point, ô palais, au-delà de l’écran,
Un avant avant goût de rimes aux myrtilles ?
Plume-Lyre, il viendra, ton tour.
LUINVITÉ
.................................................Place aux papilles !

Lucuistot se lève...

LUCUISTOT, venu aux plats
Voudrais-tu, Zaluza, arroser ce salmis
De quelques pieds de plus ?
ZALUZA prenant une carafe
...........................................Hein ? Que m’est-il permis ?
LUCUISTOT
Non ! Avec ce vin-là ! Il vient de Saint-Estèphe
Pour la « greffe » rimer !
LUINVITÉ
........................................Mais pas avec deux F !
LUCUISTOT
Diéglu, toi, s’il te plaît, charge-toi du loding
De semoule en quatrains pour cuire ce pudding…
DIÉGLU
Des quatrains ? Pourquoi dire une chose pareille ?...
LUCUISTOT comprenant sa méprise
Ô Muse, pas si près. Il faut que je m’éveille !
Sinon tout rougira au feu de tes serments !
Il me faut avoir l’œil bien clair sur les sarments.
LYLULA
Le pâté est fin prêt !
BLUODY
.................................J’en ai fini des miches !
LUCUISTOT
Mais tu as oublié césure et hémistiches !
Lylula, ton pâté est comme un vers sans fin
Tu ne l’as point doté de tes rimes en "faim".
SYLPHILUDE
La dinde et le poulet sont embrochés !
LUINVITÉ
.............................................................Superbe !
LUCUISTOT
Oui, sauf que tu n’as point, comme le vieux Malherbe,
Bien disposé les fers. Le poète alternait
Les grands et les petits.

Laconfiluture et Lufilo s’avancent avec un plateau couvert

LACONFILUTURE
......................................Sous la cuisson est né,
De Lufilo et moi, un grand dessert fort rare…
Sera-t-il à ton goût ?
LUCUISTOT découvrant le plateau
................................Une Pink-Floyd-guitare !
ZALUZA
Miracle !
LYLULA
................Quel talent !
LUINVITÉ
....................................C’est plus vrai que nature !
Mais, ce bout de tissu ?
LUFILO
....................................C’est de la confiture !
LUINVITÉ
Les cordes ?
LUCUISTOT
......................Tais-toi donc ! Ce mot est malséant !
Mais n’est-ce point Luson que j’aperçois céans ?
LUSON
J’ai là quelques feuillets qui serviront de poches…
Mais vous avez des yeux luisants comme des torches !
Je rime, Lucuistot !
LUCUISTOT
................................Euh… Oui, cela s’entend.
GÉLU
Tout bient, assouréman oun djour…
VICLUGO
.......................................................À qui attend !
LUCUISTOT montrant la guitare
Comment la...
LUSON
........................Qui le fit ?
ZALUZA
..........................................C’est Laconfitluture
Et Lufilo.
VICLUGO
................Goûteux ?
LUSON
..................................J’espère qu’à l’eau pure
Ne s’arroseront point ces instruments sucrés.
Un petit blanc idem…
LUCUISTOT regardant les papiers posés par Luson
..................................Mes livres massacrés !
Les œuvres des amis pendent comme une loque !
Victorin, ton rondel si beau est une cloque
Explosée ! Ô Sylvia, ton lai ! Assassiné !
Ô Luson qu’as-tu fait !
LUSON
...................................Un quidam aviné
M’en a fait le cadeau en me disant "Madame,
C’est pour les écriveurs de poésie infâme"…
LUCUISTOT
Des vers déraciner !
LUINVITÉ
..................................Mon sang ne fait qu’un tour :
Et s’il ce fut agi d’une prose d’amour ?

Entrent Cyrana et Joklu.


Dernière édition par Alf le Ven 15 Aoû 2008 - 20:13, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Alf
Plumoversificateur
avatar

Nombre de messages : 13967
Age : 69
Localisation : TDCDM : Landes
Date d'inscription : 23/06/2005

MessageSujet: Re: Pièce : Catharracte   Sam 9 Aoû 2008 - 23:46

Scène « Joker »


CYRANA bâillant
Quelle heure…
VICLUGO goguenard, sans regarder sa montre
........................Ton midi.
LUINVITÉ
.........................................C’est la quatorzième heure !
CYRANA
Donc celle du café et tartines de beurre.
LUCUISTOT
J'ouïs...
CYRANA souriant
...............Tu as joui ?
LUCUISTOT
...................................Euh… Non… Vu le combat
Entre Fullu et toi…
CYRANA
.............................Guerre ? Nenni. Débat
Courtois quoiqu’un peu sec … Mais voilons-nous la face.
Il me faut préparer pour LU mon interface.
LUSON
Je suppute aisément qu’elle sera en vers.
CYRANA
Pour sûr, Luson, ma foi, et même en pieds divers ;
Leurs mètres vont venir…
BLUODY
.........................................Ah, voilà que s’excite
Ma curiosité. Et pourquoi…
CYRANA
.........................................Pour mon site.
JOKLU
Qu'as-tu sous ton écharpe, ici ? Une souris ?
CYRANA
Non point.
JOKLU
..................Un disque dur extérieur ?
CYRANA
..........................................................Non, j’ai pris
Sur moi, comme toujours, mon petit dictionnaire
Des mots que doit savoir tout bon Lurosquetaire.
GÉLU
Tou m’appellé Cyra ?
JOKLU
..................................Chut !… Sa concentration !
GÉLU
Sa Qué ? Tou dis ? Ah si ! Yé pas fait attention…
CYRANA
Je crois que j’ai choisi mes rimes en mots rares.
Vite, ma plume, allons… Libérons les amarres…
Elle s’installe.
Il me manque pourtant la rime à « Je l’ai là ! »
Attends… Du calme… Allons… J’y suis ! Écrivons-la,
Cette chanson pour LU qu'en moi-même j'ai faite,
Refaite, reclaviée et qui rime en ma tête…
En remettant mon âme aux touches du clavier,
Je n'ai tout simplement qu'à bien la recopier.

Cyrana écrit en levant parfois le nez pour la rime…

Des Lus entrent...


Dernière édition par Alf le Ven 15 Aoû 2008 - 20:16, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Alf
Plumoversificateur
avatar

Nombre de messages : 13967
Age : 69
Localisation : TDCDM : Landes
Date d'inscription : 23/06/2005

MessageSujet: Re: Pièce : Catharracte   Dim 10 Aoû 2008 - 0:15

Scèna per RO


LUSON
Encore des rimeurs !
LUFILO
..................................Chères soeurs !...
SELUMER
................................................................Chers Lufrères !
LUPIÉRO à Lucuistot
Cher maître-queux des mots !
RONLURON
...............................................Quant à moi, les manières
Dont vous rimez, jamais ne froncent mes sourcils
Même si je ne fais que démêler vos fils
Embrassés, enlacés, alternés, j’aime lire
Ce que la muse en LU vous offre de sa lyre.
LUFILO
Merci. Tu combles d’aise en cela le modo
Que je suis de ce coin de toile.
SELUMER
...............................................Ah, un peu d’eau !
La course pour venir m’assécha la luette.

Il boit

LUPIÉRO à Lucuistot
Qu'as-tu rimé de neuf, une ode ?
SYLPHILUDE
....................................................Une bluette ?
CYRANA levant la tête
Cette rime me va. Je note.

Elle reprend sa chanson.

BLUODY mordant dans une quenelle
...........................................Un virelai ?
ZALUZA
Un classique sonnet ?
CYRANA
....................................Ah, cela n’est point laid !

Elle écrit de nouveau.

LUCUISTOT
J’ai bien tenté, en vers, quelques rimes au beurre,
Mais le soufflet tomba…
LUFILO
.....................................Morbleu quelle gageure...
CYRANA même jeu
Une rime de plus. Merci.
BLUODY
.......................................Alors, c’est quoi ?
LUCUISTOT
Un petit Lu avec Éros et son carquois
En meringue dessus.
LUFILO
.................................Fort aisé ce poème !
ZALUZA, s'installant près des fruits de mer
Oyons ces bigorneaux… Euh… Ces vers…
RONLURON, humant le salmis
..............................................................Je suis blême
Devant tant de saveur dans mon nez !
SELUMER qui a changé son eau en vin
...........................................................Un régal
Que ce Corbières-là !
BLUODY léchant ses doigts
...................................Maître-coq, c’est égal :
Je n’aurais point laissé ce chou !
ZALUZA brandissant un petit pain
.................................................Pour rien au monde,
Je n’aurais négligé cette miche bien ronde !
LACONFILUTURE quelque peu déconfite
Personne n’aura donc goûté à l’instrument ?
SELUMER
Moi…
LUFILO
...........Sa machinerie est fine assurément !
SELUMER, mordant à même la guitare
Pour la première fois les cordes me nourrissent !
LUFILO
Tais-toi donc, de ce mot viennent tous nos supplices !
CYRANA
Pourtant, je comptais bien… Mais tu es astucieux.
Point de cela ici. Restons rare et précieux…
LUSON à Lucuistot
Elle est pour maintenant ou pour demain, cette œuvre ?
LUCUISTOT
Il ne me reste plus qu’à faire une manœuvre
Délicate et c’est fait, pour chuter…
CYRANA
.....................................................Moi, j’ai chu !
Ma fin est ressemblante à un arbre fourchu
Ou presque, à tronc commun et ramure gasconne…
LUCUISTOT souriant et soulagé
Je m'efface… Après toi…
CYRANA
.......................................Merci de ton aumône !

Les Lus forment un cercle…

Eh bien, puisque les Lus sont presque au grand complet
Je vais les présenter au monde, s'il vous plaît.

Les Lus forment un cercle…

Là, les Lucopains de la toile
Viennent du sud, du nord, d’ailleurs
D’outre-océan à tire-voile
Là, les Lucopains de la toile
D’où que scintille leur étoile
D’est ou d’ouest sont des meilleurs
Là, les Lucopains de la toile
Viennent du sud, du nord, d’ailleurs
Qu’ils soient gais Lus ronds de la poêle
Belles Lurettes ou prieurs
Leur sens Lunaire se dévoile
Qu’ils soient gais Lus ronds de la poêle
Depuis le clavier de leur moelle
Et ses touches de l’intérieur
Qu’ils soient gais Lus ronds de la poêle
Belles Lurettes ou prieurs.
Avec une âme de rétoile
Baleine franche ou de beylieurs
À souris filante ils entoilent
Avec une âme de rétoile
Des pans de LU avec leur voile
De véritables historieurs
Avec une âme de rétoile
Baleine franche ou de beylieurs.
Voici mes Luzins de la toile
Entrelacés, d’ici, d’ailleurs
Nul petit oiseau, nul grand squale
Voici mes Luzins de la toile
Mais de vrais humains sans leurs voiles
Cliquez, les doigts ! Tchatez Lueurs !
Voici mes Luzins de la toile…
Et si vous en étiez, d’ailleurs ?

Silence… Un temps…

LUSON
Cela est tout ?
RONLURON
.........................Luson !
CYRANA
.......................................Le Radolu arrive !
Il était chancelant, voguait à la dérive ;
Je fis un paquebot de notre frêle esquif…
SELUMER
Permets-ma rime osée ici, tout net : « Quel pif ! »
CYRANA
Je permets. Puis je fis notre hymne.
LUSON
........................................................En vers ?
CYRANA
.........................................................................Oui, j’ose
Quelquefois d’une antienne engendrer une glose,
Mais charmante et…
LUPIÉRO
.................................Avec de petits mots à toi ?
CYRANA
Oui. J’ai puisé l’idée auprès d’un grand Sétois
Et du chant qu’il offrit au temps et pour des lustres !
LUFILO
Je connais, Cyrana. Ses notes sont illustres !
DIÉGLU
Alors là, chapeau bas ! C’est un cadeau choisi !
JUANLUTO
Taisez-vous… Écoutons...
LUFILO (Il a pris sa "vraie" guitare)
........................................J’accompagne ?
CYRANA
..................................................................Vas-y...

Un temps. Lufilo joue une introduction musicale…


Non, ce ne sont pas des P.C.
De généraux les leurs, mais c’est
Qu’on le dise aux forums nains
Dise aux forums nains
Un immense miroir de Lus
Avec vrais-semblants et en plus
Les nets y sont, ni plus ni moins
D’abord, des copains !

Leurs écrans y reflètent tout
Sérieux, délirant et poutous,
De Janus au jour du sapin
Au jour du sapin
Et derrière, admine et modos
Ont dans leur verre en guise d’eau
Des mots marinés dans un bain
D’encre de copains.

Des titillements de souris
La petite Lue en nourrit
Son cœur d’un sang pur sous le sein
Sang pur sous le sein
Bluody, Luson, ou Farouche
Y servent leurs mots à la louche
En prose ou vers, mais néanmoins
Rythmant des copains.

Le Lu n’a pas sur son clavier
Entre les rangs de quoi dévier
Des fils de joie, aucun grappin
Non, aucun grappin
Filo, Juanito ou Diégo
Ou même Vic qui tord Hugo
N’avale jamais un pépin
Du fruit des copains.

Au moindre petit handicap
L'amitié garde aussi le cap
Comme chez Georges d’une main
D’une même main
Quand les doigts écrivent "détresse"
Ou "dérive", vient en vitesse
Le renfort des Lus et soudain
Le flux des copains.

Quand un LU quitte le radeau
Pour un temps bref ou long, plutôt
Que de dire "C’est un lapin !"
Dir’ c’est un lapin
Ils chantent tous à l’unisson
Il reviendra le LU et son
Retour sera, ça c’est certain,
Celui d’un copain.

J’ai surfé des fils par milliers
Des où l’on s’emmêle les pieds
Mais les seuls qui valent le coup
Qui valent le coup
D’y funambuler de tout bord
S’appellent RO, sérieux ou drôles,
Pardon à Georges et ses paroles
Nos copains d’abord.

Soupirs de satisfaction…

On entend quelqu’un applaudir en coulisses...


Dernière édition par Alf le Ven 15 Aoû 2008 - 20:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
filo

avatar

Nombre de messages : 8690
Age : 104
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 02/04/2007

MessageSujet: Re: Pièce : Catharracte   Dim 10 Aoû 2008 - 1:06

Je souscris aussi, je dirais même plus : je surcris ! Gaga

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
L'art est parfois un sale boulot, mais il faut bien que quelqu'un le fasse
Le site Filosphere ** Filographies : photo & design ** Ma musique récente ou inédite ** Musique de la Juste Parole
Revenir en haut Aller en bas
http://filosphere.com
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Pièce : Catharracte   Dim 10 Aoû 2008 - 2:30

Je commande du papier. lk

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Alf
Plumoversificateur
avatar

Nombre de messages : 13967
Age : 69
Localisation : TDCDM : Landes
Date d'inscription : 23/06/2005

MessageSujet: Re: Pièce : Catharracte   Dim 10 Aoû 2008 - 10:30

Merci RO, pour cette scène-ci…
…dessous,


L’INVISIBLU enfin visible
Revisible je viens pour dire : « Votre verve
M’a vraiment enchanté. Souffrez que je me serve
De vos vers pour, bientôt…
CYRANA
...........................................Quoi ? Dorer le blason
D'un forum détrôné à mettre au diapason
De quelque majesté ? Fi du lèse-calame !
Vous me demandez là de me dérober l'âme,
Tout net et sur le champ, sans forme de procès.
Non monsieur ! Non merci !
LUIDELU
........................................... Cyrana !
CYRANA à Luidelu
............................................................Non ! Je sais !
L’INVISIBLU
Parbleu ! Je suis surpris de la fierté soudaine
Avec laquelle…
CYRANA
.........................Eh bien, aux cris de la sirène
Ou de quelque animal de fable ou de récit
Osé ou enfantin, chaque LU que voici
Sachez-le, est, mon cher, tout à fait insensible !
Je vous en prie, allez, refaites l’invisible…

Il disparaît

LUINVITÉ
Mais pourquoi Cyrana...
LUIDELU
......................................Refuser un...
CYRANA
............................................................Ö Dieux !
N’avez-vous point perçu dans son regard envieux
De moitié invisible, au nez masqué d’un voile,
Et lorgnant sans arrêt les écrits de la toile,
L’intention de tirer pour quelque autre forum,
De LU un intérêt pour son grand décorum,
Ou pour un autre but peu clair ?
LUIDELU
.................................................Tu exagères
CYRANA
Non, j’ai appris comment, sur d’autres étagères
Il se trouve des fils qu’un virus raccourcit
Après avoir volé leur sens. Ah non merci,
Pas de cela pour LU !
LUINVITÉ
..................................Que dire de la chance
De faire voir ton art Rolusquetaire ? Pense…
CYRANA
À rien d’autre qu’aux Lus, merci Luinvité.
C’est cela, justement, que je veux éviter.
Je sais très bien, vois-tu, ce qu’il veut que je fasse.
LUINVITÉ
Ah bon ? Mais quoi ?
LUIDELU
.................................Comment…
CYRANA
....................................................Que je donne une place…
LUINVITÉ
Mais à qui ?
CYRANA
....................Au ringard, au sans joie, à l’usé
Au style "S’il vous plaît", "Mais non", "Sans abuser"…
Que je recherche enfin motivations banales
Et desseins remâchés à mettre en Lucernales !
Négliger les Lueurs du cœur sur le Lutrin
Désigner des modos sans lustre ni entrain.
À cela je dis non ! Mais je dis, au contraire,
Merci au spontané, même fort ordinaire,
Merci au véritable élan sans doute inné,
À l’éclair, même obscur, du vrai lurex gainé,
Non de métal précieux que le rat collectionne,
Mais du rare lichen que le Lu affectionne,
Lequel, avec le temps, a tapissé l’ubac
De notre Luvallée. Ah non au même sac,
Où voudrait nous enfouir quelque surfeur sinistre
À fausse intégrité, quelque inculte ministre !
Mais oui merci au ciel de LU sans prétention,
À la lumière ambiante, à l’innée attention
Que chacun envers l’autre a dans ses Lumanières !
Non, merci aux faux soins des viles usurières
Qui voudraient éditer vos tréfonds en payant !
Oui merci ! Oui merci au Lunaire attrayant !
Si notre astre n’est pas au zénith dans leurs nues,
Il est satellisé par des Lus et des Lues !
LUINVITÉ
Cyrana, cet aveu me touche en vérité
Et je voudrais céans n’être plus invité
Mais LU à part entière.
CYRANA
....................................Eh bien sois-le.
LUINVITÉ
.............................................................Mais quelle ?...
LUIDELU
Nulle formalité. Tout nouveau ou nouvelle
Doit être lui, c’est tout, car il n’est point l’élu
De quelque grand jury…
CYRANA
......................................Que dis-tu d’Alflelu
Pour pseudo ?
LUINVITÉ
.......................Il me sied.
LUIDELU
..........................................Alors à la bonne heure !
Bienvenulu chez toi, en la dive demeure.

La lumière descend…


Dernière édition par Alf le Ven 15 Aoû 2008 - 20:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Vic Taurugaux

avatar

Nombre de messages : 4816
Localisation : 20°16'31.10"S-57°22'5.53"E
Date d'inscription : 27/03/2007

MessageSujet: Re: Pièce : Catharracte   Dim 10 Aoû 2008 - 10:46

Pour faire une édition papier, il suffirait juste que l'auteur arrête d'écrire un instant sinon on ne pourra jamais fixer le texte.
Ou à défaut, faites le travailler sur le tome 2.
Revenir en haut Aller en bas
Alf
Plumoversificateur
avatar

Nombre de messages : 13967
Age : 69
Localisation : TDCDM : Landes
Date d'inscription : 23/06/2005

MessageSujet: Re: Pièce : Catharracte   Dim 10 Aoû 2008 - 14:47

L’acte est nez


Scènarine, deux.

Juanluto est assis à une table du fond.
Il sirote un verre de Corbières.
Il interpelle Cyrana
...


JUANLUTO
Cyrana ! S’il te plaît…
CYRANA
..................................Quoi petit ?
JUANLUTO
.....................................................Un récit !
CYRANA
Je veux bien, mais lequel ?
GÉLU posant un doigt sur Cyrana, au-dessus du nez.
..........................................Tou en a bién ici
Qué pô bién nous bénir !
BLUODY
.......................................Ah que oui, saperlotte !
JUANLUTO
Pensant à l’AlfleLU de notre nouvel hôte,
J’aurais bien une idée…
BLUODY
.....................................Ah oui, tiens…
CYRANA
.............................................................C’est malin !
VICLUGO
Et en pensant aussi au sur-surnom d’Alain !
GÉLU
"En pensant", tou dissais…
JUANLUTO
.........................................Eh bien oui : « De ce type
De délire pourrait, tout comme la Tulipe,
Fleurir un scénario de théâtre, tu vois ?
CYRANA
Qu’ils sont gros tes sabots qui s’en viennent à moi !
Petit, je vois venir ton sourire dont croule
Ton petit corps !
GÉLU
...........................No es mortel, lé minouscoule !
ALFLELU
Oh oui, avec ton verbe osé et fort câlin
Narre à nos nez tendus cette histoire d’Alain !
VICLUGO goguenard
Alflelu, ne sors point, cette botte secrète !
Il y a péril qu’un fou ou même une indiscrète,
À l’instar du filin sur des planches de bois,
Dégainât cet objet...
ALFLELU
.................................Qu'est-ce ?
VICLUGO posant son doigt sur son nez.
....................................................Regarde-moi !
Tu as compris ?
ALFLELU
...........................Ah, le…
BLUODY
.........................................Tais-toi ! Le terrain glisse
Sous tes pieds de celui qui cite l’appendice !

Cyrana réfléchit …

ALMALUE
C’est ce qui arriva au LU enchifrené
Qui osa sur un écran parler avec son nez !
La moindre allusion au roman cartilage
Est interdite ici, Alflelu…
ALFLELU
......................................Euh... Dommage !
Moi, je le trouve beau, son nez, et inspiré.
ALMALUE
Si tu ne cesses point, ton sort va empirer !

Cyrana se "réveille"...
Elle aperçoit Luson et Ronluron...


Dernière édition par Alf le Ven 15 Aoû 2008 - 20:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Pièce : Catharracte   

Revenir en haut Aller en bas
 
Pièce : Catharracte
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Littérature :: Vos écrits : Poésie, nouvelles, romans, théâtre... :: Alf-
Sauter vers: