Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Cyber (n) éthique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
filo

avatar

Nombre de messages : 8690
Age : 104
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 02/04/2007

MessageSujet: Cyber (n) éthique   Jeu 14 Aoû 2008 - 16:15

Citation :
Un robot fonctionne avec un cerveau composé de neurones de rat

PARIS (AFP) - Un robot fonctionnant avec un véritable petit cerveau vivant composé de neurones de rat, capable "d'apprendre" des comportements comme éviter un mur, a été mis au point à l'Université de Reading (Angleterre) par des émules de Frankenstein.

"Nous lui avons déjà donné un certain apprentissage par répétition, puisqu'il reproduit certaines actions", a déclaré à l'AFP le responsable de l'équipe multidisciplinaire, Kevin Warwick. "Mais nous voulons maintenant lui apprendre" des comportements, a-t-il dit.

Le cerveau biologique du robot, baptisé Gordon, a été créé à partir de neurones prélevés sur un rat. Ils ont été placés dans une solution, séparés puis mis sur un lit d'une soixantaine d'électrodes.

"Dans les 24 heures, a souligné le chercheur, des connexions ont poussé entre eux", formant un réseau comme dans un cerveau normal. Et "en une semaine il s'est produit des impulsions électriques spontanées et ce qui paraissait être une activité de cerveau ordinaire".

"Nous avons utilisé cette réaction pour relier le cerveau au robot avec des électrodes. Désormais, le cerveau contrôle le robot, et celui-ci apprend, par répétition", explique le scientifique.

Ces recherches, qui pourraient faciliter à terme l'étude de traitements pour lutter contre les maladies neurodégénératives (Alzheimer, Parkinson...), permettent de suivre les réactions des neurones.

Lorsque le robot, qui ressemble à Wall.E, le héros du dernier film des studios Pixar, heurte un mur, le cerveau reçoit une stimulation et il apprend par habitude à contourner l'obstacle. "Maintenant, nous étudions comment lui apprendre : en augmentant le voltage sur différents électrodes", en utilisant des produits chimiques pour favoriser ou stopper les transmissions entre neurones, détaille Kevin Warwick.

Mais déjà, "s'il est à un certain endroit et que nous voulons le faire aller à droite, nous pouvons envoyer une stimulation électrique" pour lui en donner l'ordre, ajoute-t-il.

"Nous voulons comprendre comment les souvenirs sont archivés dans un cerveau biologique, par rapport à un cerveau d'ordinateur", a-t-il poursuivi.

"A l'heure actuelle, nous estimons qu'il y a de 50.000 à 100.000 neurones en activité" dans le cerveau de Gordon, a noté le chercheur. Un rat en possède au plus un million, et un Homme quelque 100 milliards.

Et comme dans le cas de l'Homme, si le cerveau de Gordon n'est pas stimulé régulièrement, "il se laisse aller". Alors qu'avec "des stimulations, les connexions se renforcent, il semble devenir plus alerte", fait remarquer Kevin Warwick.

"Nos travaux ont ainsi un rapport avec Alzheimer en ce qui concerne le stockage de la mémoire et comment on peut le renforcer", par exemple en augmentant les stimuli électriques, note-t-il.

En effet, le cerveau de Gordon "est une version simplifiée de ce qui se passe dans le cerveau humain. Mais là, on peut regarder, et contrôler, les éléments essentiels comme nous le voulons", contrairement à ce qui peut se faire in vivo chez l'Homme.

L'équipe de l'Université de Reading dispose de plusieurs cerveaux en activité. "Et c'est drôle, fait remarquer le chercheur, il y a des différences entre eux : il y en a un un peu violent, un peu actif. Un autre ne fera pas ce qu'on lui demande, il s'écrasera contre les murs. Chacun a sa personnalité !"

Quatre ou cinq autres groupes de scientifiques travaillent sur de tels cerveaux biologiques dans le monde, mais "en termes d'apprentissage par expérience et habitude, je ne l'ai jamais vu auparavant", a noté Kevin Warwick.

Quant à utiliser des neurones humains pour Gordon: "il y a clairement des obstacles éthiques. C'est plus une question éthique que technique", répond-il.


Nous voilà arrivé à un nouveau palier tendant vers une société où les robots tels qu'Asimov les a imaginés est insidieusement annoncée, sinon envisageable.
Ce ne sera définitivement plus de la science-fiction bientôt !

Ce sujet récurrent dans la SF (Asimov n'est pas le seul) nous avertit par anticipation d'un problème : la place, l'ascendant, et peu à peu la suprématie des robots (de la Machine) sur l'homme, et donc leur affrontement : par exemple Dune, Matrix, Terminator, l'ont clairement envisagé, pour citer les plus populaires.

Dans le fil La Science, un des principaux mythes de notre Société, le sujet a été survolé sur 3 ou 4 posts, mais je trouve qu'il mérite un fil entier à lui tout seul.
Je cite donc Farouche citant les fameuses lois d'Asimov :

Farouche a écrit:
Citation :
* Première Loi : Un robot ne doit pas porter atteinte à un être humain ni, en restant passif, laisser cet être humain exposé au danger.
* Deuxième Loi : Un robot doit obéir aux ordres donnés par un être humain sauf si de tels ordres entrent en contradiction avec la Première Loi.
* Troisième Loi : Un robot doit chercher à protéger son existence dans la mesure ou cette protection n'entre pas en contradiction avec la Première Loi ou la Deuxième Loi.
Ces 3 lois, inventées pour les besoins de son grand cycle des robots furent ensuite adoptées à l'unanimité par la communauté scientifique. C'était la grande fierté d'Isaac Asimov.

Le sujet a été parfaitement traité dans un dessin animé intitulé "The Second Renaissance" dans la série de CM d'animation "Animatrix", inspirée par le film Matrix. Ce dessin animé se propose de revenir sur l'évolution historique de la machine entre notre époque et celle de Matrix, et nous assistons à l'apparition des robots et des problèmes éthiques, puis à leur suprématie progressive.
http://whatisthematrix.warnerbros.com/rl_cmp/animatrix_site_episode1.html


L'article cité en référence, et sa dernière phrase : qu'en pensez-vous ?
Techniquement, jusqu'où peut-on aller ?
Ethiquement, jusqu'où peut-on aller ?

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
L'art est parfois un sale boulot, mais il faut bien que quelqu'un le fasse
Le site Filosphere ** Filographies : photo & design ** Ma musique récente ou inédite ** Musique de la Juste Parole
Revenir en haut Aller en bas
http://filosphere.com
 
Cyber (n) éthique
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Cyber (n) éthique
» C.W.F : Cyber Wrestling Federation
» Cyber Jack:
» [Doublage Libre] Fandub - Cyber Missions DAF #2
» Cyber fest-noz en ligne ce soir

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Connaissance du Monde :: La Science :: Ethique en rapport avec la Science-
Sauter vers: