Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Elle danse

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Farouche

avatar

Nombre de messages : 3203
Localisation : Sud où il fait beau
Date d'inscription : 29/04/2008

MessageSujet: Elle danse   Sam 16 Aoû 2008 - 12:33

Elle danse.
Elle ne cherche pas à être gracieuse, légère, délicate, à offrir une image esthétisante du corps, non.
Elle traduit la musique.
Son corps devient instrument, malléable, docile.
Elle peut le tordre, l’agiter de soubresauts, le faire onduler ou bouger par saccades. Il devient objet mécanique au service de la pensée de la musique.
Elle ne réfléchit pas.
Au contraire. Il faut cesser de penser. Et ne rien ressentir de ce corps qui souffre. Les muscles brûlent, les tendons s’étirent vers le point de rupture, les os craquent. Aucune importance.
La danseuse le sait : la douleur fait partie intégrante de la danse. Elle est négligeable, ou plutôt elle est différée. Elle aura mal, oui, mais plus tard.
En cet instant, elle est le vecteur que choisissent les notes pour se faire image et mouvement. En cela, elle trouve un plaisir intense, ineffable. Une jouissance au-delà des mots, celle qui naît de la symbiose. De l’unité retrouvée.
Quand le temps est aboli, que l’espace est sien, que la musique l’habite, que son corps obéit à des ordres muets, tout alors ne fait qu’un. Le temps de la danse.
Elle oublie le public, elle oublie la performance, la technique, les lumières. Elle laisse de côté sa vie avec ses problèmes et ses questions. Plus rien ne compte que la liberté.

Est-ce cher payer tant d’effort pour un moment d’éternité ?
Revenir en haut Aller en bas
http://laurencebarreau.pythonanywhere.com/
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Elle danse   Sam 16 Aoû 2008 - 14:00

Dommage que Diego soit pour l'instant privé de connexion, car il m'a raconté l'histoire de l'une de ses amies dont le corps a été broyé par des années de danse, c'est la première pensée qui me vient à l'esprit.
Je dirais aussi que le sujet s'apparente au fil des champions que l'on fabrique depuis leur plus tendre enfance, car s'il y est abordé le problème du temps pris dans ses moindres parcelles, nous n'y avons pas encore évoqué ce que tu soulèves aujourd'hui.

Et puis je me posais une autre question, parallèle à la tienne ; est-ce qu'au fil du temps, à force de pratiquer des mouvements et efforts liés à une pratique telle que la danse ici, le corps souffre autant ? eh bien oui, puisque cette danseuse dont il est question plus haut, est aujourd'hui condamnée à faire danser les autres, mais ne peut plus elle-même danser.

J'ai trouvé cet article remarquablement bien fait, qui traite des mouvements du corps dans la danse et de l'inconscient durant la pratique.
http://terrain.revues.org/document1075.html

Cette notion de l'inconscient est fascinante, une sorte de déconnexion, j'ai presque envie de dire une "décorporation" alors que tout se passe... avec le corps !

On note la même chose au théâtre, ou dans un tas de situations peu ordinaires, l'inconscient fait qu'on peut faire des prouesses "sans souffrir dans l'instant". Après est une autre histoire.

Très modestement, cela me rappelle une déchirure musculaire dans le mollet, alors que j'étais en arrêt sur image sur scène, en début de spectacle. J'ai très nettement senti comme un élastique ou un ressort qui se rompait. En une fraction de seconde la conscience que quelque chose venait de se passer. Et puis fin du morceau musical, fin de l'arrêt sur image, le rythme à nouveau, rapide, très, et puis plusieurs successions de rythmes différents durant toute la prestation. Je ne suis pas danseuse, juste comédienne (amateur qui plus est), mais le fait est que personne ne s'est rendu compte de rien dans le public. La douleur a accepté d'irradier ma jambe au baisser du rideau... et j'ai été dans l'incapacité de poser le pied par terre une seconde de plus, il a fallu me porter. J'ignore comment et pourquoi j'ai pu courir dans tous les sens sur scène en oubliant ce qui était en train de se passer. Petit exemple anodin. C'est à partir de lui que je me suis par la suite posée la question au sujet des athlète et danseurs.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Farouche

avatar

Nombre de messages : 3203
Localisation : Sud où il fait beau
Date d'inscription : 29/04/2008

MessageSujet: Re: Elle danse   Sam 16 Aoû 2008 - 14:53

Citation :
Je dirais aussi que le sujet s'apparente au fil des champions que l'on fabrique depuis leur plus tendre enfance,
C'est d'ailleurs ce fil qui m'a donné envie de poster ça.

Citation :
Et puis je me posais une autre question, parallèle à la tienne ; est-ce qu'au fil du temps, à force de pratiquer des mouvements et efforts liés à une pratique telle que la danse ici, le corps souffre autant ? eh bien oui, puisque cette danseuse dont il est question plus haut, est aujourd'hui condamnée à faire danser les autres, mais ne peut plus elle-même danser.
Heureusement, ce n'est pas systématique, ni inéluctable. Je connais une dame, prof de danse classique, qui a 80 ans, dansait encore, et avec quel bonheur !

Ton histoire de théâtre m'en rappelle une autre presque identique : une de mes amies, comédienne amateur comme toi, s'est brisé un orteil à l'entrée en scène. Elle a joué toute la pièce sans problème, puis s'est effondrée à la fin, mais seulement après le baisser de rideau, tout comme toi !

Ceci m'amène à deux choses. La première : dis donc, c'est vachement dangereux le théâtre comme sport mdr mdr mdr
Et aussi, tout en douceur, vers un des sujets de fond qui se dégage de tout ceci... le pouvoir de l'esprit sur le corps... tra la la

Mais que mes digressions, chers LUs, ne vous empêchent pas de commenter
Citation :
Est-ce cher payer tant d’effort pour un moment d’éternité ?
Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://laurencebarreau.pythonanywhere.com/
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Elle danse   Sam 16 Aoû 2008 - 15:03

Farouche a écrit:
Est-ce cher payer tant d’effort pour un moment d’éternité ?

La vie sans passion, sans désir, sans obsession ni but ni l'oser, serait insipide et je ne vois pas comment font ceux qui semblent se contenter de gestes mécaniques (ça me rappelle un texte d'almalo, dont j'ai oublié le titre, l'histoire affligeante d'une femme qui ne sort pas de la routine). J'ai eu l'occasion d'observer des connaissances figées dans ce carcan diaboliquement routinier, et je ne sais si c'est ma personnalité, mais je ne suis jamais sortie de l'ahurissement en les regardant non-évoluer. Sans doute y trouvent-ils quelque chose de rassurant, je ne sais, il n'est pas possible la plupart du temps d'aborder ce sujet qui doit les renvoyer à quelque chose d'intérieur dont ils ne veulent ou ne peuvent parler.

Toujours est-il que vu de ce que je suis, je dirais que ça en vaut la peine dès lors qu'on choisit cette voie. Un peu comme choisir de vivre à fond, plutôt que se restreindre par des régimes si stricts que la vie en perd toute sa saveur. Doit-on envisager de vivre 20 ans en s'emmerdant à fond les manettes, sans plaisirs parce qu'ils sont défendus, ou 5 ans en profitant ? Je pense que la réponse est en soi, selon ce que l'on est.

Les danseuses répondent elles-même en s'engageant dans la pratique de cet art. En cela, elles ont franchi les rails de la monotonie, et elles assument leur passion. Les conséquences sans doute n'arrivent pas à la cheville du plaisir d'oeuvrer. En tout cas je le suppose ?

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Elle danse   

Revenir en haut Aller en bas
 
Elle danse
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Fregni, René] Elle danse dans le noir
» Elle danse...
» 30 ans sinon rien
» ~Lindsey Stirling
» Danse orientale et grossesse

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Présentation & Débats :: Paroles et débats :: Humain, Psychologie-
Sauter vers: