Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Chercheur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Chercheur   Lun 18 Aoû 2008 - 15:32

Je l'ai rencontré au hasard du Net. Il est chercheur et se penche plus particulièrement sur l'infiniment petit. Il est aussi passionné par les étoiles, comme certains d'entre nous. Il a accepté d'être interviewé, nous allons donc avancer progressivement dans les questions-réponses par voie de mails, que je retransmettrai ici.
Il s'appelle Philippe Mermod, certains le connaissent déjà. Merci à lui pour tout ce temps qu'il va nous offrir.

N'hésitez pas à poser vos questions, le but étant de comprendre un peu mieux ce grand mystère qu'est le ciel par-dessus nos têtes.


* * *

Ma première question : Je pense qu'il serait judicieux de commencer par le début, à savoir :
la description de ton métier et comment on y vient (non seulement ce
qui donne l'envie, mais aussi les filières d'études et les opportunités
de postes).

Philippe : Mon métier : chercheur

Je suis chercheur en physique des particules. Qu'est-ce que cela veut dire, être chercheur ? Que cherchons-nous, pourquoi, et comment ? Et comment devient-on chercheur ?

En bref, ce que nous essayons de faire, c'est mieux comprendre l'Univers qui nous entoure. Rien qu'un tout petit objet, comme une goutte d'eau par exemple, est déjà si complexe qu'on pourrait passer toute une vie à essayer de le décrire. Personnellement, je ne trouverais pas cela très passionnant. Il y a pourtant beaucoup de chercheurs qui étudient des objets très spécifiques, comme par exemple les semi-conducteurs, les bananiers, la roche martienne, que sais-je encore... mais ce genre de recherche est souvent motivé par des applications bien précises : on souhaite construire des circuits électroniques, produire des bananes à grand rendement, ou découvrir des gisements de diamants sur Mars. Par contraste, en recherche fondamentale, on est simplement guidé par la curiosité. Mais la recherche fondamentale, même si elle n'est pas motivée directement par des applications, a presque toujours des applications indirectes : par exemple, en innovation, avec le développement de techniques et d'appareillages sophistiqués qui seront repris par l'industrie ; et en éducation, avec la formation d'étudiants au sein de projets de recherche.

J'aimerais aussi faire une distinction entre la recherche théorique et la recherche expérimentale. Est-ce que la science peut expliquer quoi que ce soit ? Non ! Tout ce qu'elle fait, c'est décrire des phénomènes observés. Sans cesse, nous confrontons nos observations avec des modèles, et il se joue comme un match de ping-pong : les théoriciens s'affairent à essayer d'intégrer les résultats expérimentaux, disent ensuite aux expérimentateurs de regarder certains phénomènes prédits par la nouvelle théorie, qui seront peut-être confirmés par l'expérience... qui va peut-être ensuite découvrir quelque chose d'inattendu, etc. Ainsi, nos modèles s'affinent, deviennent de plus en plus fidèles à la réalité.

Ce qui m'intéresse le plus, c'est la recherche fondamentale expérimentale : j'ai soif de mieux comprendre, d'aller toujours plus loin dans une quête éternelle de connaissance ; et je ne connais rien de plus grisant que d'interroger la Nature elle-même à travers une expérience dont les résultats nous apparaîtront comme une petite région d'Univers jusqu'alors inconnue qui nous est dévoilée. En plus des études sur le vivant et l'humain, dont je ne parlerai pas ici, il n'y a que deux domaines de science expérimentale que je considère comme vraiment fondamentaux, qui, en quelque sorte, impliquent tout le reste : la cosmologie, et la physique des particules "élémentaires". L'infiniment grand et l'infiniment petit, pourrait-on dire : en effet, l'Univers pourrait très bien s'étendre à l'infini dans l'espace ; et les particules dites "élémentaires" sont simplement les plus petites et fondamentales que l'on ait trouvées jusqu'ici, mais rien ne nous dit qu'elles ne sont pas elles-mêmes composées de particules encore plus petites, et ainsi de suite à l'infini...

En physique des particules, le meilleur moyen dont nous disposons pour avoir accès aux niveaux les plus microscopiques et fondamentaux de la matière, c'est de construire d'énormes machines, dites "accélérateurs de particules", qui vont les amener à des vitesses folles et les projeter les unes contre les autres. Ce qu'on obtient alors, c'est une soupe de matière aussi dense que possible ; ou de l'énergie condensée, puisqu'à ce niveau-là, on ne fait plus la distinction entre matière et énergie. L'énergie condensée, ça sert à quoi ? À sonder l'intérieur des particules ; et aussi, par exemple, à produire de nouvelles particules, des particules massives, qu'on ne trouve pas habituellement autour de nous car elles sont instables, mais qui nous apprendront beaucoup de choses sur la manière dont les particules sont agencées. Et aussi, il nous faut construire une autre énorme machine autour du point de collision, dite "détecteur de particules", afin de reconstruire les trajectoires des produits de l'interaction et comprendre ce qui s'est passé. Alors voilà mon métier : étudier les propriétés et interactions des particules ; cela veut dire que je participe à la mise en place des détecteurs, mais mon rôle particulier est surtout d'analyser les données du détecteur afin d'en extraire les résultats physiques. Dans ma vie de tous les jours, cela signifie que je passe beaucoup de temps devant un ordinateur à faire tourner des simulations et développer des programmes pour calibrer, trier, corriger et présenter les données ainsi qu'évaluer les erreurs de mesure, et aussi à écrire des articles qui seront publiés dans des revues scientifiques, et aussi présenter mes résultats et discuter des problèmes avec différents groupes de collaborateurs.

Pour devenir chercheur, il n'y a pas trente-six parcours possibles : il faut faire un doctorat. Et pour cela, il faut être motivé ; et pour être motivé, il faut être passionné et curieux, très curieux (avoir eu un super prof de physique au lycée, ça aide beaucoup mais c'est pas suffisant, ni vraiment nécessaire). Cela veut dire qu'il faut commencer par des études universitaires (ou dans une école polytechnique pour la recherche appliquée) ; dans quasiment tous les domaines académiques, si l'étudiant est prometteur, il aura la possibilité de prolonger ses études avec un doctorat qui durera en général trois ou quatre ans et qui comprend une bonne part de recherche. Là, il fera ses preuves en tant que chercheur, en publiant quelques articles et en présentant une thèse ; et il pourra ensuite être embauché comme chercheur, en général pour une durée limitée dans un premier temps, soit à l'université, soit dans un laboratoire. Le métier de chercheur va rarement sans enseignement, et plus on avance dans une carrière universitaire, plus la part d'enseignement et de supervision d'étudiants est grande.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/


Dernière édition par Romane le Mar 19 Aoû 2008 - 2:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Chercheur   Lun 18 Aoû 2008 - 18:05

Déjà j'aime la distinction entre la théorie et la recherche expérimentale, qui à mon sens ne vont pas l'une sans l'autre. Bon mais la première question qui me vient à l'esprit quand on parle des étoiles, c'est : est-ce qu'on a réellement vu au-delà de notre galaxie, pour pouvoir dire que nous en faisons partie et qu'elle n'est qu'une composante du ciel, et comment avons-nous fait, quels sont les moyens permettant d'embrasser du regard la galaxie parmi l'espace ?

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Vilain
Nain de Jourdain
avatar

Nombre de messages : 9160
Date d'inscription : 20/02/2004

MessageSujet: Re: Chercheur   Lun 18 Aoû 2008 - 18:12

Moi, ce que je Peux dire, C'est que je lis des trucs sur le monde stellaire et interstellaire qui me fascine.....Je comprends pas tout...;Loin de là....Me représenter des millions d'années lumière est en dehors de ma compréhension...Mais je ressens cela comme de la poésie à l'état pur....Une source de "rêve" inépuisable.... Gaga
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Chercheur   Lun 18 Aoû 2008 - 18:18

J'imagine que c'est un peu la même chose pour ceux dont le métier verse dans le sujet qui nous préoccupe ici, et ce malgré les aspects techniques qui s'y ajoutent.

Je crois qu'on peut rêver encore longtemps. Très longtemps. Ouf !

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
boudufle

avatar

Nombre de messages : 1960
Age : 58
Localisation : en vadrouille!!!
Date d'inscription : 16/10/2007

MessageSujet: Re: Chercheur   Lun 18 Aoû 2008 - 19:54

bon ok??? il est où le copain ??? moi veux bin parler, je n'ai fait que cela toute ma vie... mon père, les copains de mon père, ses élèves...

aussi le ciel, c'est bien, la théorie expérimentale oui ?? mais quoi, où,
comment ?? philippe , oui, mais qui?? quel parcours?? théories et expèriences , ce n'est que ça... et alors ??

des physiciens, ils sont nombre, des artistes de la physique peu.. et pourtant tout cela va ensemble ... je suis peut être mal élevée dans le domaine, mais il est vrai que si on gonfle de mots des choses si poètiques que le ciel, ... ou la recherche, c'est pas pour rien que nous allons voir ailleurs !!

Vilain, dommage que tu n'as pas pu rencontrer mon père !!! bisou
Revenir en haut Aller en bas
http://boudufle.blogspot.com/
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Chercheur   Lun 18 Aoû 2008 - 21:07

Ça sent un vécu pas évident, Boud'. Wink

Alors déjà : Je n'ai pas incité à Philippe à s'inscrire ici.
En fait, je me suis trompée ; à quelques encâblures de nuances près, Philippe est plutôt chercheur du côté de l'infiniment petit, alors que le ciel nous porte au premier abord vers l'infiniment grand, quoi que les deux extrêmes font partie d'un tout.

Qu'à cela ne tienne, nous explorerons l'infiniment petit, mais rien n'empêche de jeter un regard vers le ciel, car il en est aussi passionné.

Je suppose que faire le tour de ce genre de métier n'est pas une mince affaire, parce qu'il touche à ce qui nous est mystérieux et probablement le restera toujours. Que pourrait-on poser sur la table, qui soit définitif, dans ce type de domaine ?

Citation :
la théorie expérimentale oui ?? mais quoi, où, comment ??
et hop, je transmets. Wink

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
boudufle

avatar

Nombre de messages : 1960
Age : 58
Localisation : en vadrouille!!!
Date d'inscription : 16/10/2007

MessageSujet: Re: Chercheur   Lun 18 Aoû 2008 - 21:48

ben, oui... mais ,je ne veux pas faire peur.. suis une passionniée moi ! mdr et pour faire normal, et je ne cache rien, mon père LOUIS PENEGE.. il a fait de sa vie la recherche , et le ciel sa passion ...

voilà simplement... Chuuttt
Revenir en haut Aller en bas
http://boudufle.blogspot.com/
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Chercheur   Lun 18 Aoû 2008 - 22:18

Voui, ça je le savais un p'tit peu Wink

Franchement, je suis assez persuadée que bon nombre d'hommes et de femmes évoluant dans ces métiers là doivent aussi être passionnés, et surtout n'avoir pas perdu cette part de rêve et d'émerveillement. En tout cas, si j'avais été assez douée pour me projeter dans ce domaine, pfiou, j'y serais allée de toute mon énergie.

Ceci dit, les discussions autour de la table, avec les obsédés de leurs passions, je suis bien placée pour savoir que c'est pénible. On va dire que je peux être pénible, pour simplifier, mais tu me comprends. Laughing

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
boudufle

avatar

Nombre de messages : 1960
Age : 58
Localisation : en vadrouille!!!
Date d'inscription : 16/10/2007

MessageSujet: Re: Chercheur   Mar 19 Aoû 2008 - 0:39

Citation :
les obsédés de leurs passions


mdr mdr suis morte de rire !! car les obsédés qui te gonflent avec moultes références et qui t'assomment avec leurs "q" ulture sans te payer un coup à boire ou manger , et les passionnés qui peuvent te faire passer aussi une nuit blanche et te bourrer le corps, de vin , la tête d'images, et le cerveau de rêves.. il n'y a pas photo !!!

Mon père au moins , sur les étoiles, et le reste, je vais faire calmos, il avait toujours l'humour et la bouteille !!!

no ma Ro tu es vivante, les autres qui font d'une once de savoir leur boutique , ce sont eux qui gavent, et franchement, je ne veux pas dire du mal de ce philippe, mais les authentiques chercheurs, les vrais théoriciens, les physiciens, leurs monde c'est le rêve, et ils sont du reste peu parlants, car ils sont toujours dans la recherche...ils ne peuvent afirmer, ou bien ils le font avec des "on ne sait, il faut voir après "

Aussi l'humour est de mise chez eux, tong , même bien, même mal, ils savent que la recherche n'est pas simple..comme la vie, passée, vécue à venir ... AngeR

bon, je vais faire et ensuite dodo29 , en voilà une vie !!! mdr mdr
Revenir en haut Aller en bas
http://boudufle.blogspot.com/
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Chercheur   Mar 19 Aoû 2008 - 1:51

Je n'en sais fichtre rien, je n'en ai jamais rencontré. Notre Philippe de ce fil, c'est moi qui l'ai sollicité pour nos rubriques métiers. Je trouve sympa qu'il prenne le temps de décortiquer et de répondre.

Ah si, je fais erreur par mémoire en trou de gruyère. J'ai eu l'occasion de deviser assez souvent avec un monsieur qui doit être très âgé aujourd'hui. Un chercheur aussi, qui avait, si ma mémoire est bonne, planché il y a très longtemps sur la fibre optique. Je me souviens notamment d'un détail ; il évitait soigneusement d'aller dans les pays de l'Est, et évitait d'y laisser partir sa famille en voyage touristique, car il semble qu'il était très convoité. Il avait peur de ne plus être en capacité de revenir en France, ou qu'on prenne sa famille en otage. Pfiou, ça remonte à loin, tout ça !

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Philipum

avatar

Nombre de messages : 55
Age : 39
Date d'inscription : 19/08/2008

MessageSujet: Re: Chercheur   Mar 19 Aoû 2008 - 14:57

Bonjour, me voilà, je me suis inscrit, c'était facile : il me suffisait de prendre quelques minutes de mon temps précieux de chercheur Gaga

Romane a écrit:
Déjà j'aime la distinction entre la théorie et la recherche expérimentale, qui à mon sens ne vont pas l'une sans l'autre.

Oui, en effet, on peut prendre un exemple pour illustrer cela : disons que j'ai une théorie qui dit que le mal de tête les jours de pleine lune sont dûs à un chat sur la lune qui joue au tambour. Ma théorie peut tout aussi bien être juste que fausse tant qu'on ne va pas envoyer des sondes sur la Lune pour la vérifier ; et aussi, elle n'a de sens qu'après avoir fait des études statistiques pour démontrer que le nombre de mal de tête augmente les jours de pleine lune. Il existe des théories qui répondent à des questions mal posées ; et des théories invérifiables : et du point de vue de la science, elle ne valent rien.

De même, une observation ne vaut pas grand chose s'il n'y a pas de théorie pour l'expliquer. Par exemple, disons que j'observe une aurore boréale. C'est joli ! Mais sans théorie pour m'expliquer pourquoi il y a des jolies lumières dans le ciel, ca me fait une belle jambe : je reste là à trouver cela joli, mais je ne suis pas plus avancé.

Romane a écrit:

Bon mais la première question qui me vient à l'esprit quand on parle des étoiles, c'est : est-ce qu'on a réellement vu au-delà de notre galaxie, pour pouvoir dire que nous en faisons partie et qu'elle n'est qu'une composante du ciel, et comment avons-nous fait, quels sont les moyens permettant d'embrasser du regard la galaxie parmi l'espace ?


Notre outil pour sonder le cosmos, c'est ce qu'on appelle les télescopes. On capte des signaux (en général de la lumière, mais pas toujours) qui ont été émis par des corps célestes très éloignés ; on en fait une photographie, et à partir de là, on reconstruit la carte géographique du cosmos.

Pour qu'on s'y retrouve un peu, en bref, dans le monde astronomique on a différents objets et différentes échelles de distances :

-Circonférence terrestre : 40 mille kilomètres
-Terre-Lune : 200 mille kilomètres.
-Terre-Soleil : 100 millions de kilomètres
-Soleil-Pluton : 10000 millions de kilomètres
(Pluton est l'une des planètes les plus éloignées du Système Solaire)
-Nous-prochaines étoiles : 100000 milliards de kilomètres
(chaque étoile comprend son propore système de planètes)
-Nous-centre de la galaxie : un milliard de milliards de kilomètres
(Une galaxie est un système composé d'une multitude d'étoiles)
-Nous-prochaines galaxies : cent milliards de milliards de kilomètres

Je pourrais faire la même chose pour le particules, si cela intéresse du monde Wink

Pour finir, j'aimerais vous montrer une image qui illustre à peu près ce qui se passe lorsqu'un modèle commence à craquer :

Revenir en haut Aller en bas
Philipum

avatar

Nombre de messages : 55
Age : 39
Date d'inscription : 19/08/2008

MessageSujet: Re: Chercheur   Mar 19 Aoû 2008 - 15:10

Mais maintenant que j'y pense, il existe une animation géniale et très instructive avec laquelle vous pourrez vous familiariser avec l'infiniment grand/petit : suivez le lien ci-dessous :

http://www.ac-grenoble.fr/webcurie/pedagogie/physique/td/infini/Puissances_de_10/powers10/powersof10.html

Et souvenez-vous d'une chose : il n'y a pas de raison pour que cela s'arrête...
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Chercheur   Mar 19 Aoû 2008 - 15:46

Philipum a écrit:
Bonjour, me voilà, je me suis inscrit, c'était facile : il me suffisait de prendre quelques minutes de mon temps précieux de chercheur

Tiens ! Salut Phil ! Bonne surprise du matin ! bienvenue par ici, c'est sympa d'y venir et sans doute cela facilitera les échanges sans copier-coller les articles.

Citation :
Il existe des théories qui répondent à des questions mal posées ; et des théories invérifiables : et du point de vue de la science, elle ne valent rien.

A ce propos, on dit que la Lune a une influence sur les marées, la pousse des végétaux et des cheveux, et sur l'humeur. Les suicides par exemples. Qu'en pensent les scientifiques ?

Citation :
Notre outil pour sonder le cosmos, c'est ce qu'on appelle les télescopes.
Tu vois, ça m'étonne toujours. Comment peut-on avec rien que des télescopes remonter si loin, si profond. Je trouve assez extraordinaire que l'on ait pu déjà donner une dimension à la Terre.

Une question en amène une autre : pourquoi voit-on les planètes rondes ? Pourquoi ne seraient-elles pas cabossées, allongées, difformes ? On a toujours l'impression qu'elles ne sont qu'égratignées par leurs cratères ou monts, mais rondes malgré tout.


Citation :
Je pourrais faire la même chose pour le particules, si cela intéresse du monde
OUI !

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
boudufle

avatar

Nombre de messages : 1960
Age : 58
Localisation : en vadrouille!!!
Date d'inscription : 16/10/2007

MessageSujet: Re: Chercheur   Mar 19 Aoû 2008 - 15:54

mdr mdr mdr il est génial !!! papa sort du corps du monsieur !!

Citation :
Comment peut-on avec rien que des télescopes remonter si loin, si profond.
Romane !!! AngeR aussi , pour l'anecdote, les télescopes ont tous un prénom de femme, celui de l'observatoire de port royal c'est "caroline" ...

Ravie de cette rencontre, il fallait juste le chatouiller philipum !!! encore !! encore !!
Revenir en haut Aller en bas
http://boudufle.blogspot.com/
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Chercheur   Mar 19 Aoû 2008 - 15:59

morpionne a écrit:
il est génial !!! papa sort du corps du monsieur !!

Ton nouveau père est plus jeune que toi, spa banal. mèche mdr

Citation :
pour l'anecdote, les télescopes ont tous un prénom de femme, celui de l'observatoire de port royal c'est "caroline" ...
Le symbole est frappant. Je comprends tout. Profondeur intégrée.

Sérieusement ; coup de chapeau aux inventeurs des lentilles. Pour moi, ça relève de l'extraordinaire. La face humaine qui me fait espérer.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Chercheur   Mar 19 Aoû 2008 - 16:07

Philipum a écrit:
Mais maintenant que j'y pense, il existe une animation géniale et très instructive avec laquelle vous pourrez vous familiariser avec l'infiniment grand/petit : suivez le lien ci-dessous :

http://www.ac-grenoble.fr/webcurie/pedagogie/physique/td/infini/Puissances_de_10/powers10/powersof10.html

Et souvenez-vous d'une chose : il n'y a pas de raison pour que cela s'arrête...

Pas moyen d'entrer dans le lien, ça plante à chaque tentative. argh !!

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Philipum

avatar

Nombre de messages : 55
Age : 39
Date d'inscription : 19/08/2008

MessageSujet: Re: Chercheur   Mar 19 Aoû 2008 - 16:52

Romane a écrit:

on dit que la Lune a une influence sur les marées, la pousse des végétaux et des cheveux, et sur l'humeur. Les suicides par exemples. Qu'en pensent les scientifiques ?

Oui pour les marées, mais pour le reste, c'est toujours hautement spéculatif. En ce qui concerne la pousse des végétaux, à ma connaissance, aucune étude sérieuse ne l'a encore confirmé, mais pas démenti non plus ; en théorie, il ne devrait pas y avoir d'effet. En ce qui concerne les états d'âme et tout ca, cela me paraît plausible que cela soit un effet psychologique du genre : je crois que la pleine lune m'énerve et cela m'énerve...

Romane a écrit:

Une question en amène une autre : pourquoi voit-on les planètes rondes ? Pourquoi ne seraient-elles pas cabossées, allongées, difformes ? On a toujours l'impression qu'elles ne sont qu'égratignées par leurs cratères ou monts, mais rondes malgré tout.

Bonne question !

Pour comprendre cela, il faut comprendre comment les planètes sont formées. Il y a différents modèles plus ou moins complexes qui décrivent cela, mais on va simplifier. Lors de sa formation. une planète est extrêmement chaude, du fait qu'elle est constamment bombardée par des astéroïdes. Elle est si chaude qu'elle est à l'état de matière incandescente, en fusion.

Petite question : quelle forme prend un liquide en apesanteur ? Vous avez jamais lu "Tintin : Objectif Lune" ?
Réponse : une sphère.

Dans le cas d'une planète, c'est pas tout à fait un liquide, c'est pas vraiment en apesanteur puisqu'elle subit sa propore attraction gravitationnelle ; mais c'est la même idée : lorsqu'elle est très chaute et malléable, elle prend naturellement une forme sphérique. Et lorsqu'elle se refroidit, une croute solide se forme tout autour, figeant en quelque sorte sa forme.
Revenir en haut Aller en bas
Philipum

avatar

Nombre de messages : 55
Age : 39
Date d'inscription : 19/08/2008

MessageSujet: Re: Chercheur   Mar 19 Aoû 2008 - 16:53

Romane a écrit:

Pas moyen d'entrer dans le lien, ça plante à chaque tentative. argh !!

Mince alors, c'est dommage ! Essaie celui-là :

http://micro.magnet.fsu.edu/primer/java/scienceopticsu/powersof10/index.html
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Chercheur   Mar 19 Aoû 2008 - 17:12

Merci pour la rondeur des mondes ! enfin je comprends !

Citation :
En ce qui concerne la pousse des végétaux, à ma
connaissance, aucune étude sérieuse ne l'a encore confirmé, mais pas
démenti non plus ; en théorie, il ne devrait pas y avoir d'effet.

Les gens de la terre ont un réflexe, qui est de noter les petits événements de leurs activités dans les champs et les jardins. Ils ont donc constaté l'importance de la Lune dans le processus de pousse. C'est ainsi qu'il faut semer certaines graines en lune montante, pour que la pousse soit plus vigoureuse. Effectivement, ils ont raison. Si tu loupes ce détail, tu vois ton rang de haricots nettement moins fourni. Au début j'étais dubitative, je ne le suis plus.

Pour la coupe des cheveux, même chose sauf qu'il faut attendre la Lune descendante, pour éviter qu'il repoussent trop vite. Là encore je le vérifie depuis longtemps.

Par contre, je ne sais pas comment ils en sont venus à observer ça, ni quand.

Pour le lien, il me faudra sans doute changer d'ordi, ce doit être le mien qui ne veut pas. Je verrai depuis le fixe. Wink

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Philipum

avatar

Nombre de messages : 55
Age : 39
Date d'inscription : 19/08/2008

MessageSujet: Re: Chercheur   Mar 19 Aoû 2008 - 18:25

Romane a écrit:

Citation :
Je pourrais faire la même chose pour le particules, si cela intéresse du monde
OUI !

Bon alors d'accord. On commence où ?

L'ongle de l'auriculaire de ma main droite, ca vous dit ?

OK. Je donne des diamètres.

-L'ongle de l'auriculaire : 8 millimètres
-Un poil de l'auriculaire : un dixième de millimètre (l'épaisseur, donc)
-Une cellule vivante : un centième de millimètre
(remarque : on n'est pas encore dans le monde des particules, mais ca dépend de la définition : un grain de sable peut être considéré comme une "particule", par exemple, mais ce n'est pas cela qu'on veut dire lorsqu'on parle de physique des particules. Mais au prochain coup, avec la molécule, on sera bons : une molécule est déjà une particule)
-Une protéine (grosse molécule) : un cent-millième de millimètre
(une molécule est formée d'atomes qui s'agglutinent)
-Un atome : un dix-millionième de millimètre
(un atome est formé d'un noyau et d'électrons qui tournent autour)
-Un noyau d'atome : dix millionièmes de millionième de millimètre
(un noyau est formé de protons et de neutrons)
-Un proton : un millionième de millionième de millimètre
(un proton est composé de quarks qui sont liés entre eux par des gluons)
-Un quark/un électron : plus petit qu'un millionième de milliardième de millimètre
(les quarks et électrons sont considérés aujourd'hui comme des "particules fondamentales")
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Chercheur   Mar 19 Aoû 2008 - 18:34

Extraordinaire voyage au pays des lilliputiens ! Shocked

Est-ce qu'il est envisageable de penser que tout comme l'infiniment grand, nous ne parviendrons jamais à trouver les limites de l'infiniment petit ?

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Chercheur   Mer 20 Aoû 2008 - 13:25

J'ai une autre question. Comment un ordinateur peut-il être un instrument de travail ?

Je développe ; j'en suis restée aux éprouvettes et tout ce qui va autour, dans un laboratoire de recherches. Ou aux télescopes et aux fusées et satellites, pour tout ce qui concerne le ciel.
Pour moi, un ordinateur n'est qu'une boîte qui fonctionne grâce aux informations de bases qui lui sont données par des informaticiens. Imparfait ne serait-ce qu'au niveau des correcteurs usuels (qui comportent de grosses lacunes, rien ne vaut le vrai dico et le bon vieux livre de grammaire et de conjugaison). Je me dis donc que pour le genre de recherches pointues dont tu t'occupes, l'ordi doit être limité. Je me trompe peut-être mais je coince au niveau des données qui sont entrées dans cette boîte là.

Donc comment un ordi peut être fiable, pour des recherches de cette envergure ?

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
ronronladouceur
Prout Chef
avatar

Nombre de messages : 2608
Localisation : ciel nymbé d'étoiles
Date d'inscription : 27/01/2005

MessageSujet: Re: Chercheur   Sam 23 Aoû 2008 - 7:42

Bonjour Philipum tchin ,

Je suis pas de formation scientifique, mais je trouve ton domaine vraiment fascinant, d'autant que j'ai quelques intuitions d'une muse étoilée... Ainsi ai-je été amené à penser que le big-bang en tant que génération spontanée est une preuve par l'absurde de son caractère anti-scientifique. Combien de scientifiques pensent dans leur for intérieur qu'il doit bien y avoir autre chose - sans que ce soit religieux? Tu en es?

Mais quoi dire à la place?

Eh bien, je lisais qu'à travers leurs expériences actuelles (accélérateur de particules - collision), les scientifiques étaient à la recherche de l'énergie inter-dimensionnelle, universelle et créatrice, et que c'est très exactement ce qu'ils vont trouver.

Selon cette explication, le big-bang serait un événement quantique, le résultat d'une explosion due à ''une collision inter-dimensionnelle''... Ainsi se créant les univers...

Farfelu?
Revenir en haut Aller en bas
Philipum

avatar

Nombre de messages : 55
Age : 39
Date d'inscription : 19/08/2008

MessageSujet: Re: Chercheur   Lun 25 Aoû 2008 - 11:18

Romane a écrit:
J'ai une autre question. Comment un ordinateur peut-il être un instrument de travail ?

Je développe ; j'en suis restée aux éprouvettes et tout ce qui va autour, dans un laboratoire de recherches. Ou aux télescopes et aux fusées et satellites, pour tout ce qui concerne le ciel.
Pour moi, un ordinateur n'est qu'une boîte qui fonctionne grâce aux informations de bases qui lui sont données par des informaticiens. Imparfait ne serait-ce qu'au niveau des correcteurs usuels (qui comportent de grosses lacunes, rien ne vaut le vrai dico et le bon vieux livre de grammaire et de conjugaison). Je me dis donc que pour le genre de recherches pointues dont tu t'occupes, l'ordi doit être limité. Je me trompe peut-être mais je coince au niveau des données qui sont entrées dans cette boîte là.

Donc comment un ordi peut être fiable, pour des recherches de cette envergure ?

L'ordi, c'est un outil, c'est pas lui qui fait la recherche. Il est aussi fiable qu'une calculatrice à qui on demande de multiplier 100389574 par 248475689509 et qui nous donne le bon résultat illico. On a besoin de l'ordinateur parce qu'on doit faire des calculs très rapidement et sans fautes sur les paramètres de millions de collisions. La question, c'est : peut-on compter sur la fiabilité du programme qui traite les données, c'est-à-dire, en fait, du type qui a écrit le programme, c'est-à dire mes collègues et moi. On passe une grande partie de notre temps à contrôler que nos programmes ne font pas de bêtises, à traquer les bugs les plus perfides. Pour cela, il faut faire plein d'histogrammes et de graphiques-tests, et avoir une idée pas trop floue de ce qu'on devrait voir (c'est pas pour rien qu'on se qualifie de "physiciens") ; à la moindre anomalie, on ne crie pas "youpie, on a fait une découverte", mais on se dit "merde, où est le bug ?".
Revenir en haut Aller en bas
Philipum

avatar

Nombre de messages : 55
Age : 39
Date d'inscription : 19/08/2008

MessageSujet: Re: Chercheur   Lun 25 Aoû 2008 - 11:33

ronronladouceur a écrit:
Bonjour Philipum tchin ,

Bonjour banane

Citation :

Je suis pas de formation scientifique, mais je trouve ton domaine vraiment fascinant, d'autant que j'ai quelques intuitions d'une muse étoilée... Ainsi ai-je été amené à penser que le big-bang en tant que génération spontanée est une preuve par l'absurde de son caractère anti-scientifique. Combien de scientifiques pensent dans leur for intérieur qu'il doit bien y avoir autre chose - sans que ce soit religieux? Tu en es?

En fait, les scientifiques ne se posent pas cette question-là ; je veux dire, il s'occupent d'expliquer l'origine du monde à partir de l'hypothèse du Big-Bang, mais pas de l'origine du Big-Bang. C'est le domaine des philosophes et des mystiques Wink

Mais comme je suis aussi un peu philosophe, je peux te donner mon interprétation personnelle de l'origine de l'Univers : tout est possible (en particulier, la génération spontanée d'Univers) lorsqu'on puise dans l'infini. Pour mloi, il n'est pas besoin de postuler l'existence d'une conscience créatrice ; la caractéristique principale du monde est son infinitude, ce qui ouvre une infinité de possibilités, sans que rien ne soit délibéré.

Farfelu ? Very Happy

Citation :

Eh bien, je lisais qu'à travers leurs expériences actuelles (accélérateur de particules - collision), les scientifiques étaient à la recherche de l'énergie inter-dimensionnelle, universelle et créatrice, et que c'est très exactement ce qu'ils vont trouver.

Selon cette explication, le big-bang serait un événement quantique, le résultat d'une explosion due à ''une collision inter-dimensionnelle''... Ainsi se créant les univers...

Farfelu?


Non, je ne le pense pas. Je veux dire, nous ne cherchons pas d'"énergie inter-dimensionnelle, universelle et créatrice". Nous cherchons à comprendre un peu mieux les lois de la matière, c'est tout. Face aux mystères insondables de l'Univers, la modestie est de mise Wink
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Chercheur   

Revenir en haut Aller en bas
 
Chercheur
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Le tarot du chercheur Escape
» Ref 9911 - Tenue GOLDDIGGER (chercheur d'or)
» Chercheur d'amour
» Chercheur dans un laboratoire
» Chercheur

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Connaissance du Monde :: La Science :: Etoiles-
Sauter vers: