Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Chercheur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Philipum



Nombre de messages : 55
Date d'inscription : 19/08/2008

MessageSujet: Re: Chercheur   Lun 25 Aoû 2008 - 11:33

ronronladouceur a écrit:
Bonjour Philipum tchin ,

Bonjour banane

Citation :

Je suis pas de formation scientifique, mais je trouve ton domaine vraiment fascinant, d'autant que j'ai quelques intuitions d'une muse étoilée... Ainsi ai-je été amené à penser que le big-bang en tant que génération spontanée est une preuve par l'absurde de son caractère anti-scientifique. Combien de scientifiques pensent dans leur for intérieur qu'il doit bien y avoir autre chose - sans que ce soit religieux? Tu en es?

En fait, les scientifiques ne se posent pas cette question-là ; je veux dire, il s'occupent d'expliquer l'origine du monde à partir de l'hypothèse du Big-Bang, mais pas de l'origine du Big-Bang. C'est le domaine des philosophes et des mystiques Wink

Mais comme je suis aussi un peu philosophe, je peux te donner mon interprétation personnelle de l'origine de l'Univers : tout est possible (en particulier, la génération spontanée d'Univers) lorsqu'on puise dans l'infini. Pour mloi, il n'est pas besoin de postuler l'existence d'une conscience créatrice ; la caractéristique principale du monde est son infinitude, ce qui ouvre une infinité de possibilités, sans que rien ne soit délibéré.

Farfelu ? Very Happy

Citation :

Eh bien, je lisais qu'à travers leurs expériences actuelles (accélérateur de particules - collision), les scientifiques étaient à la recherche de l'énergie inter-dimensionnelle, universelle et créatrice, et que c'est très exactement ce qu'ils vont trouver.

Selon cette explication, le big-bang serait un événement quantique, le résultat d'une explosion due à ''une collision inter-dimensionnelle''... Ainsi se créant les univers...

Farfelu?


Non, je ne le pense pas. Je veux dire, nous ne cherchons pas d'"énergie inter-dimensionnelle, universelle et créatrice". Nous cherchons à comprendre un peu mieux les lois de la matière, c'est tout. Face aux mystères insondables de l'Univers, la modestie est de mise Wink
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Chercheur   Mer 27 Aoû 2008 - 15:59

Merci, Philippe, pour ces explications touchant l'ordinateur. C 'est un peu ce que j'imaginais, mais tu le dis mieux que moi.
Je suppose donc que le domaine informatique est un volet d'une importance capitale de la recherche, puisque pour se servir de l'outil ordinateur, il faut que toutes les informations y soient rentrées au jour le jour.
(C'est drôle, d'ailleurs, ça me rappelle une anecdote, parce que je me souviens avoir assisté à l'informatisation dans le domaine judiciaire, et d'avoir tenté d'expliquer à l'époque à mon employeur que s'il voulait que l'on suive les dossiers de manière complète, encore fallait-il ne pas se contenter d'acheter des ordis et de faire venir l'informaticien, mais aussi d'ajouter du personnel de saisie, compte tenu de la complexité des dossiers en question. Sinon, nous allions passer notre temps à saisir les infos, et ne plus pouvoir nous occuper des dossiers. Bref, l'impasse totale)

Citation :
il s'occupent d'expliquer l'origine du monde à partir de l'hypothèse du Big-Bang, mais pas de l'origine du Big-Bang
Je suppose que même en partant de l'hypothèse du Big-Bang, vous marchez sur des oeufs puisque hypothèse n'est jamais synonyme de certitude.
Ce qui m'amène à une question peut-être ridicule mais tant pis ; dit-on aux élèves des écoles que tout ce qui touche à ce domaine n'est sans doute jamais définitif ?
Est-ce qu'il n'est pas frustrant pour un chercheur, de savoir qu'il ne saura jamais, au fond ?

Sur le plan de l'infiniment petit, je suppose qu'il est plus aisé de tomber sur des certitudes ?

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Philipum

avatar

Nombre de messages : 55
Age : 39
Date d'inscription : 19/08/2008

MessageSujet: Re: Chercheur   Jeu 28 Aoû 2008 - 11:41

Romane a écrit:

Je suppose donc que le domaine informatique est un volet d'une importance capitale de la recherche.

En effet ! D'ailleurs, il y a beaucoup d'innovations informatiques (et techniques en général) qui ont été faites par des phyciciens ! Un exemple célèbre : le web a été inventé au CERN (le plus grand laboratoire de physique des particules du monde) :
http://public.web.cern.ch/Public/fr/About/Web-fr.html
Et n'hésitez pas à naviguer un peu sur le site ci-dessus, il y a d'autres infos intéressantes.

Citation :

Je suppose que même en partant de l'hypothèse du Big-Bang, vous marchez sur des oeufs puisque hypothèse n'est jamais synonyme de certitude.

On marche constamment sur des oeufs, c'est notre lot à nous autres chercheurs (sinon, on nous appellerait trouveurs Wink)

Citation :

Ce qui m'amène à une question peut-être ridicule mais tant pis ; dit-on aux élèves des écoles que tout ce qui touche à ce domaine n'est sans doute jamais définitif ?
Est-ce qu'il n'est pas frustrant pour un chercheur, de savoir qu'il ne saura jamais, au fond ?

Sur le plan de l'infiniment petit, je suppose qu'il est plus aisé de tomber sur des certitudes ?

On ne le dit pas assez aux élèves à l'ecole, simplement parce que les enseignants ne sont pas des chercheurs et répètent ce qu'ils ont eux-mênme appris et quil était plus facile de prendre comme des certitudes. À l'université, c'est différent ; mais même parmi les peofesseurs, qui souvent dirigent un groupe de recherche, il est courant de les voir tomber dans les certitudes (dans le piège des certitudes). Et l'infiniment petit est tout aussi déroutant que le reste.

Tout de même (heureusement) il y a des choses que l'on sait, je veux dire, à un degré assez grand pour qu'on puisse se baser dessus pour continuer à explorer plus loin ce qu'on sait moins. J'ai déjà fait l'analogie mais tant pis, je la refais : il faut imaginer un cercle, et ce qui est dans le cercle est ce qu'on connaît, tandis que ce qui est à l'extérieur (et qui s'étend á perte de vue) est ce que l'on ne connaît pas. Avec nos expériences, on essaye d'élargir le cercle.
Revenir en haut Aller en bas
ronronladouceur
Prout Chef
avatar

Nombre de messages : 2608
Localisation : ciel nymbé d'étoiles
Date d'inscription : 27/01/2005

MessageSujet: Re: Chercheur   Ven 29 Aoû 2008 - 1:15

Philipum a écrit:
En fait, les scientifiques ne se posent pas cette question-là ; je veux dire, il s'occupent d'expliquer l'origine du monde à partir de l'hypothèse du Big-Bang, mais pas de l'origine du Big-Bang. C'est le domaine des philosophes et des mystiques Wink

Il m'apparaît au contraire que c'est une question éminemment scientifique. On parle de formation de monde... Pourquoi pas 10 ou 20 big-bang jusqu'à maintenant, et même un nombre infini?


Citation :
Mais comme je suis aussi un peu philosophe, je peux te donner mon interprétation personnelle de l'origine de l'Univers : tout est possible (en particulier, la génération spontanée d'Univers) lorsqu'on puise dans l'infini. Pour mloi, il n'est pas besoin de postuler l'existence d'une conscience créatrice ; la caractéristique principale du monde est son infinitude, ce qui ouvre une infinité de possibilités, sans que rien ne soit délibéré.

Farfelu ? Very Happy

J'aime beaucoup cette idée d'infini, d'à perte de vue... J'ajouterais de 'plein la vue'...

Dans cet infini des possibles, pourquoi rejeter l'hypothèse de la conscience créatrice? Même qu'une autre question est soulevée, c'est l'intelligence ou le génie indescriptible au cœur de tout ceci, non seulement dans le fonctionnement des choses ou leur harmonie, mais dans le sens de la conservation, de la perpétuation, etc. Il me semble qu'un scientifique est d'autant plus à même de voir l'incroyable de tout ceci. Je me trompe?

En terminant, une question qui me turlupine depuis un certain temps. J'en suis venu à formuler un petit aphorisme, celui du ''paradoxe suprême de l'impossibilité mathématique absolue de la réalité''. Et je me demandais s'il est possible d'en démontrer mathématiquement le contraire...

Merci.
Revenir en haut Aller en bas
Philipum

avatar

Nombre de messages : 55
Age : 39
Date d'inscription : 19/08/2008

MessageSujet: Re: Chercheur   Ven 29 Aoû 2008 - 11:05

ronronladouceur a écrit:
Philipum a écrit:
En fait, les scientifiques ne se posent pas cette question-là ; je veux dire, il s'occupent d'expliquer l'origine du monde à partir de l'hypothèse du Big-Bang, mais pas de l'origine du Big-Bang. C'est le domaine des philosophes et des mystiques Wink

Il m'apparaît au contraire que c'est une question éminemment scientifique. On parle de formation de monde... Pourquoi pas 10 ou 20 big-bang jusqu'à maintenant, et même un nombre infini?


Peut-être pour les scientifiques du futur, mais pas pour nous. La raison : les scientifiques ne se préoccupent que des hypothèses vérifiables expérimentalement. Or, nous n'avons absolument aucun moyen de tester les hypothèse d'autres univers ou d'avant-Big-Bang ; tout simplement parce que nous sommes confinés dans notre Univers et notre temps, et ne savons pas (pas encore?) comment explorer au-delà.

Citation :

J'aime beaucoup cette idée d'infini, d'à perte de vue... J'ajouterais de 'plein la vue'...

Dans cet infini des possibles, pourquoi rejeter l'hypothèse de la conscience créatrice? Même qu'une autre question est soulevée, c'est l'intelligence ou le génie indescriptible au cœur de tout ceci, non seulement dans le fonctionnement des choses ou leur harmonie, mais dans le sens de la conservation, de la perpétuation, etc. Il me semble qu'un scientifique est d'autant plus à même de voir l'incroyable de tout ceci. Je me trompe?

Je ne rejette pas l'hypothèse, je dis juste que nous n'en avons pas besoin ; pour moi, une telle hypothèse ne fait que compliquer notre compréhension de l'Univers (eh oui, s'il y a une conscience créatrice, qui l'a créée ?). En vertu du Rasoir d'Occam, je préfère l'hypothèse la plus simple (je trouverais encore plus incroyable qu'il y ait une conscience créatrice).

Quant aux questions de fonctionnement, harmonie, conservation, perpétuation, etc., j'ai pas mal réfléchi à toutes ces question, je les soulève d'ailleurs de manière ludique et poétique dans mon recueil de nouvelles Les Gnomons (en téléchargement libre et disponible en version papier chez Brumerge). (Tiens, d'ailleurs, À propos du Grand Non-Paradoxe Mathématique Multi-Cosmique, je te réfère à la nouvelle "Puissance Zéro"). Nous pourrions approfondir, si tu veux, mais c'est en-dehors du sujet de ce forum Wink
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Chercheur   Ven 29 Aoû 2008 - 15:04

Citation :
il faut imaginer un cercle, et ce qui est dans le cercle est ce qu'on connaît, tandis que ce qui est à l'extérieur (et qui s'étend á perte de vue) est ce que l'on ne connaît pas.
Bien que j'aime l'image, est-ce que je complique si je dis que je pense qu'on ne connaîtra jamais tout à fait l'intérieur du cercle ?
Par exemple : pouvons-nous affirmer connaître toutes les couleurs que nos yeux captent ? Et est-ce que nos yeux captent toutes les nuances, absolument toutes ? L'infiniment petit doit-il se décliner au singulier ? Car... et s'il existait plusieurs sortes d'infiniment petit ?

Citation :
Pourquoi pas 10 ou 20 big-bang jusqu'à maintenant, et même un nombre infini?
Je reconnais bien là l'une de nos longues conversations, mon ti-Claude.Wink
Toutefois ta question me donne à penser qu'un chercheur doit laisser toute porte ouverte à toute possibilité, y compris l'inimaginable, mais que dans un premier temps, il gravit lentement le champ du savoir pour ajouter quelques bribes d'autres réponses, tout en se gardant en tête que tout peut basculer n'importe quand, lors qu'une prochaine découverte.
Suis-je dans l'erreur ?

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
alejandro
Hors catégorie
avatar

Nombre de messages : 1868
Localisation : Au sud du Nord, au nord du Sud, à l'est de l'Ouest et à l'ouest de l'Est.
Date d'inscription : 30/01/2005

MessageSujet: Re: Chercheur   Ven 29 Aoû 2008 - 18:25

Je suis particulièrement heureux de découvrir ce fil. Dans des conversation ou sur des forums, parfois aussi sur LU, circule volontiers l’idée selon laquelle la science serait constituée d’un corps doctrinal aussi rigide et intolérant que celui d’une quelconque religion ou idéologie, avec ses vérités incontestables et imposées par une sorte de terreur intellectuelle. C’est quelque chose qui m’hérisse, car ce n’est absolument pas ce qui ressort de mes lectures ou de quelques rencontres avec des chercheurs que j’ai pu avoir.

C’est donc avec plaisir que je vois arriver un chercheur qui, manifestement, est le contraire de l’intégriste rationaliste que l’on décrit trop souvent pour parler des chercheurs.

Romane/ Philipum a écrit:

Est-ce que la science peut expliquer quoi que ce soit ? Non ! Tout ce qu'elle fait, c'est décrire des phénomènes observés. Sans cesse, nous confrontons nos observations avec des modèles, …

Et à prévoir ces phénomènes, non ? Ce n’est pas à ça que servent les modèles ?

Philipum a écrit:

Mais comme je suis aussi un peu philosophe, je peux te donner mon interprétation personnelle de l'origine de l'Univers : tout est possible (en particulier, la génération spontanée d'Univers) lorsqu'on puise dans l'infini. Pour mloi, il n'est pas besoin de postuler l'existence d'une conscience créatrice ;.

Il y a quelque temps, il y a eu sur LU un débat intensif entre moi et quelques autres sur un sujet qui, pour ne pas avoir porté sur les étoiles ni les particules élémentaires, il n’était pas moins question de science. Concrètement, on discutait de comportement animal et humain, et mes contradicteurs m’opposaient l’idée que si les uns et les autres se comportaient de telle et telle façon, c’était parce que la nature (parfois écrit avec grand N) l’avait voulu et planifié ainsi. C’est-à-dire, que la nature n’était pas, à leurs yeux, simplement le monde qui nous entoure, mais bien une entité dotée de volonté, cause nécessaire des phénomènes qu’on discutait.

Il me semblait qu’ils faisaient là une méga-faute logique, qu’en tenant ce genre de discours, mes contradicteurs quittaient le domaine du rationnel pour entrer dans celui de la mystique. J’ai fouillé tous mes bouquins d’épistémologie pour trouver un fondement à cette impression, sans succès. Mais peut-être que tu peux me donner une piste …
Revenir en haut Aller en bas
http://www.alexgyg.fr
Vic Taurugaux

avatar

Nombre de messages : 4816
Localisation : 20°16'31.10"S-57°22'5.53"E
Date d'inscription : 27/03/2007

MessageSujet: Re: Chercheur   Ven 29 Aoû 2008 - 19:08

Philipum a écrit:

Mais comme je suis aussi un peu philosophe, je peux te donner mon interprétation personnelle de l'origine de l'Univers : tout est possible (en particulier, la génération spontanée d'Univers) lorsqu'on puise dans l'infini. Pour mloi, il n'est pas besoin de postuler l'existence d'une conscience créatrice ;.

L'homme observe l'Univers, son infini complexité. Au bout d'un moment, il pense: "il doit bien y avoir un Dieu derrière tout celà"
Devant le miroir, le chimpanzé pense également un temps puis va chercher derrière la glace son semblable. Il ne le trouve pas aussi abandonne-t-il cette distraction.
Le petit humain est bien plus dubitatif à propos de son reflet ... La conscience de soi: ça le travaille toute sa vie! Bonjour les ulcères ...
Revenir en haut Aller en bas
alejandro
Hors catégorie
avatar

Nombre de messages : 1868
Localisation : Au sud du Nord, au nord du Sud, à l'est de l'Ouest et à l'ouest de l'Est.
Date d'inscription : 30/01/2005

MessageSujet: Re: Chercheur   Ven 29 Aoû 2008 - 19:31

Vic Taurugaux a écrit:


L'homme observe l'Univers, son infini complexité. Au bout d'un moment, il pense: "il doit bien y avoir un Dieu derrière tout celà"

... puis, au bout d'encore un moment, il se dit : "Non. Laissons de coté ces superstitions et soyons sérieux."

Vic Taurugaux a écrit:

Devant le miroir, le chimpanzé pense également un temps puis va chercher derrière la glace son semblable. Il ne le trouve pas aussi abandonne-t-il cette distraction.
Le petit humain est bien plus dubitatif à propos de son reflet ... La conscience de soi: ça le travaille toute sa vie! Bonjour les ulcères ...

Et pourtant, il y en a qui soutiennent qu’un homme et une fourmi, a fortiori un chimpanzé, c’est du pareil au même.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.alexgyg.fr
ronronladouceur
Prout Chef
avatar

Nombre de messages : 2608
Localisation : ciel nymbé d'étoiles
Date d'inscription : 27/01/2005

MessageSujet: Re: Chercheur   Ven 29 Aoû 2008 - 21:26

Vic Taurugaux a écrit:
Devant le miroir, le chimpanzé pense également un temps puis va chercher derrière la glace son semblable. Il ne le trouve pas aussi abandonne-t-il cette distraction.
Évidemment il ne se demandera pas pourquoi il se voit d'un côté, et pas de l'autre... Se dira-t-il : ''Pourtant je suis des deux côtés''... Plus loin, se fera-t-il la réflexion quantique par un acte aussi spontané que le big-bang (?): ''Bizarre, quand j'enlève le miroir, il n'y pas deux côtés. N'y a-t-il finalement qu'un seul côté? Ou pas du tout?''

Citation :
Le petit humain est bien plus dubitatif à propos de son reflet ... La conscience de soi: ça le travaille toute sa vie! Bonjour les ulcères ...
Pas de reflet, pas de conscience?

Ça me rappelle Nisargadatta : ''La conscience est une éruption urticante qui vous oblige à vous gratter. Naturellement, vous ne pouvez pas sortir de la conscience à la seule idée de le faire. Mais si vous apprenez à regarder votre conscience comme une sorte de fièvre qui vous est personnelle et intime, dans laquelle vous êtes enfermé comme le poussin dans sa coquille, de cette attitude surgira la crise qui brisera la coquille.'' (Je suis, p.402)
Revenir en haut Aller en bas
alejandro
Hors catégorie
avatar

Nombre de messages : 1868
Localisation : Au sud du Nord, au nord du Sud, à l'est de l'Ouest et à l'ouest de l'Est.
Date d'inscription : 30/01/2005

MessageSujet: Re: Chercheur   Ven 29 Aoû 2008 - 21:34

ronronladouceur a écrit:

''La conscience est une éruption urticante qui vous oblige à vous gratter. Naturellement, vous ne pouvez pas sortir de la conscience à la seule idée de le faire. Mais si vous apprenez à regarder votre conscience comme une sorte de fièvre qui vous est personnelle et intime, dans laquelle vous êtes enfermé comme le poussin dans sa coquille, de cette attitude surgira la crise qui brisera la coquille.'' (Je suis, p.402)

Qu'est-ce qu'il essaye de dire ? Il recommande de sortir de sa conscience de soi ?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.alexgyg.fr
ronronladouceur
Prout Chef
avatar

Nombre de messages : 2608
Localisation : ciel nymbé d'étoiles
Date d'inscription : 27/01/2005

MessageSujet: Re: Chercheur   Ven 29 Aoû 2008 - 21:55

Philipum a écrit:
s'il y a une conscience créatrice, qui l'a créée ?
La question de l’avant de l’avant de l’avant trouve sa réponse dans l’infini et le non-né... Donc pas dans le temps?

De zéro-pas-zéro, du champ quantique de tous les possibles, le big-bang? Sinon le big-bang impossible scientifiquement? Rasoir d’Occam ici également?

Citation :
(je trouverais encore plus incroyable qu'il y ait une conscience créatrice).
(Au-delà de la foi ou de la non-foi justement, l’incroyable.)

Citation :
Quant aux questions de fonctionnement, harmonie, conservation, perpétuation, etc., j'ai pas mal réfléchi à toutes ces question, je les soulève d'ailleurs de manière ludique et poétique dans mon recueil de nouvelles Les Gnomons (en téléchargement libre et disponible en version papier chez Brumerge).
Ah, je vais voir ça.

Citation :
(Tiens, d'ailleurs, À propos du Grand Non-Paradoxe Mathématique Multi-Cosmique, je te réfère à la nouvelle "Puissance Zéro"). Nous pourrions approfondir, si tu veux, mais c'est en-dehors du sujet de ce forum Wink
Ça m’intéresse grandement...

Cela me rappelle le zéro-pas-zéro, l’infini...
Revenir en haut Aller en bas
ronronladouceur
Prout Chef
avatar

Nombre de messages : 2608
Localisation : ciel nymbé d'étoiles
Date d'inscription : 27/01/2005

MessageSujet: Re: Chercheur   Ven 29 Aoû 2008 - 21:59

Romane a écrit:
un chercheur doit laisser toute porte ouverte à toute possibilité, y compris l'inimaginable, mais que dans un premier temps, il gravit lentement le champ du savoir pour ajouter quelques bribes d'autres réponses, tout en se gardant en tête que tout peut basculer n'importe quand, lors qu'une prochaine découverte.
Suis-je dans l'erreur ?
Je te suis... Dans l’ouverture qui permet d’aller plus loin. Mais jusqu’à un mur?

Le jeu consiste-t-il à imaginer aussi loin que l’on voudra puisque c’est l’infini qui le permettrait, faisant ainsi d'une pierre deux coups, puisqu'en cela, il se révélerait?

S’il n’y avait pas l’infini, pourrait-on même mettre un pied devant l’autre?

Pourquoi aurions-nous eu ''vent d’une étoile si lointaine que jamais on n’en verra la lumière.'? [Inconnu]
Revenir en haut Aller en bas
ronronladouceur
Prout Chef
avatar

Nombre de messages : 2608
Localisation : ciel nymbé d'étoiles
Date d'inscription : 27/01/2005

MessageSujet: Re: Chercheur   Ven 29 Aoû 2008 - 22:03

alejandro a écrit:
Qu'est-ce qu'il essaye de dire ? Il recommande de sortir de sa conscience de soi ?
Pour lui, il faut dépasser la conscience: ''... ce qui n'est possible que lorsque vous considérez la conscience comme une chose qui vous arrive et non comme une chose qui est en vous, comme quelque chose qui vous est étranger, extérieur, sur-imposé. Alors soudainement vous êtes libéré de la conscience, vraiment seul, sans rien pour vous importuner. Et c'est votre état véritable.'' [ibid.]
Je n'en suis pas là... tchin
Revenir en haut Aller en bas
alejandro
Hors catégorie
avatar

Nombre de messages : 1868
Localisation : Au sud du Nord, au nord du Sud, à l'est de l'Ouest et à l'ouest de l'Est.
Date d'inscription : 30/01/2005

MessageSujet: Re: Chercheur   Ven 29 Aoû 2008 - 22:11

l'inconscience, est-ce vraiment une liberté ?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.alexgyg.fr
ronronladouceur
Prout Chef
avatar

Nombre de messages : 2608
Localisation : ciel nymbé d'étoiles
Date d'inscription : 27/01/2005

MessageSujet: Re: Chercheur   Ven 29 Aoû 2008 - 23:00

alejandro a écrit:
l'inconscience, est-ce vraiment une liberté ?
Bonne question...

Et la conscience, l'est-elle?

De la manière qu'il s'exprime, on ne dirait pas que Nisargadatta parle d'inconscience, mais je ne peux préciser davantage...
Revenir en haut Aller en bas
alejandro
Hors catégorie
avatar

Nombre de messages : 1868
Localisation : Au sud du Nord, au nord du Sud, à l'est de l'Ouest et à l'ouest de l'Est.
Date d'inscription : 30/01/2005

MessageSujet: Re: Chercheur   Ven 29 Aoû 2008 - 23:10

c'est clair que la concience joue des tours mais, comparé à une pierre, je pense avoir plus de liberté.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.alexgyg.fr
ronronladouceur
Prout Chef
avatar

Nombre de messages : 2608
Localisation : ciel nymbé d'étoiles
Date d'inscription : 27/01/2005

MessageSujet: Re: Chercheur   Sam 30 Aoû 2008 - 0:13

alejandro a écrit:
c'est clair que la concience joue des tours mais, comparé à une pierre, je pense avoir plus de liberté.
Je ne sais pas si, du point de vue la pierre, c'est vrai... Peut-être réfléchit-elle sans mots: '' Non mais, ce doit pas être drôle de devoir se déplacer pour une chose aussi simple que se nourrir. Et puis travailler, s'habiller, tondre le gazon, tout ça... Moi, bouger autant, je capoterais. Non mais, quelles contraintes!''

Je vois la liberté comme un état d'être, un ressenti...
Revenir en haut Aller en bas
alejandro
Hors catégorie
avatar

Nombre de messages : 1868
Localisation : Au sud du Nord, au nord du Sud, à l'est de l'Ouest et à l'ouest de l'Est.
Date d'inscription : 30/01/2005

MessageSujet: Re: Chercheur   Sam 30 Aoû 2008 - 2:27

ronronladouceur a écrit:

Je ne sais pas si, du point de vue la pierre, c'est vrai...

La pierre a-t-elle un point de vue ?

ronronladouceur a écrit:
Je vois la liberté comme un état d'être, un ressenti...


Je suis tenté de te suivre mais, comme souvent – pour ne pas dire toujours –, quand on cherche des exceptions, on en trouve.

On peut tout à fait imaginer un homme vivant dans une dictature, qui a été réceptif à la propagande, qui considère que les opposants qui se font jeter dans les geôles, c’est bien fait pour eux, ils n’avaient qu’à rester à leur place ; et qui, de façon générale, comme les choses se passent pas trop mal pour lui, en tout cas mieux qu’avant la dictature, il soit très content de son sort. De notre point de vue, on peut considérer qu’il n’a pas de liberté, puisqu’il vit dans une dictature, mais lui peut penser que si, qu’il est libre, il peut se sentir libre.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.alexgyg.fr
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Chercheur   Sam 30 Aoû 2008 - 13:04

Parce que tout se compare à autre chose. Alors donc tout état peut prendre une définition variable, selon l'environnement. Un peu comme le plus petit élément du monde de l'infiniment petit, qui ne le devient plus dès lors qu'on découvre qu'il est constitué d'autres éléments plus petits que lui.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Philipum

avatar

Nombre de messages : 55
Age : 39
Date d'inscription : 19/08/2008

MessageSujet: Startup du LHC   Mer 10 Sep 2008 - 18:05

Je passe en coup de vent pour vous annoncer une bonne nouvelle :

http://press.web.cern.ch/press/PressReleases/Releases2008/PR08.08F.html

Cela s'est passé ce matin au CERN, et j'y étais !!!
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Chercheur   Mer 10 Sep 2008 - 19:01

Merci Phil ! A l'occasion, quand tu repasseras, vois ce fil, il va t'intéresser :
http://liensutiles.forumactif.com/physique-f205/matiere-et-anti-matiere-t15561.htm#311402

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Chercheur   Mar 23 Sep 2008 - 15:58

J'ai une question.
Est-ce qu'on cherche aussi dans tout ce qui constitue le corps humain sous quelle forme que ce soit, l'élément le plus petit qui puisse exister en lui ? Lequel est-il pour l'instant connu ?

Une deuxième.
On se penche sur l'infiniment grand et l'infiniment petit de l'espace. L'Homme faisant partie de cet espace, pourrait on considérer qu'il existe un lien entre la recherche de l'espace et ce qui le constitue ?

Une troisième.
Je ne sais si quelqu'un pourrait y répondre : est-ce qu'on peut imaginer des recherches scientifiques donc légalement reconnues, concernant d'autres dimensions que celles que l'on connaît ?

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
alejandro
Hors catégorie
avatar

Nombre de messages : 1868
Localisation : Au sud du Nord, au nord du Sud, à l'est de l'Ouest et à l'ouest de l'Est.
Date d'inscription : 30/01/2005

MessageSujet: Re: Chercheur   Mar 23 Sep 2008 - 16:36

Je vais essayer de répondre à tes devinettes :

Romane a écrit:
J'ai une question.
Est-ce qu'on cherche aussi dans tout ce qui constitue le corps humain sous quelle forme que ce soit, l'élément le plus petit qui puisse exister en lui ? Lequel est-il pour l'instant connu ?

Ben, comme toute chose, les particules élémentaires, non ?
http://fr.wikipedia.org/wiki/Particule_élémentaire (pour voir l'article, il faut entrer dans la barre de navigation tout le lien, "élémentaire" avec les accents compris.)

Romane a écrit:

Une deuxième.
On se penche sur l'infiniment grand et l'infiniment petit de l'espace. L'Homme faisant partie de cet espace, pourrait on considérer qu'il existe un lien entre la recherche de l'espace et ce qui le constitue ?

J’ai constaté que les chercheurs spécialisés dans l’un, s’intéressent souvent aussi à l’autre. Ainsi, par exemple, la théorie d’Einstein, sauf erreur de ma part, s’applique aussi bien à l’infiniment grand qu’à l’infiniment petit. Ca s’applique aussi à l’intermédiaire, mais là, la mécanique classique suffit.

Romane a écrit:

Une troisième.
Je ne sais si quelqu'un pourrait y répondre : est-ce qu'on peut imaginer des recherches scientifiques donc légalement reconnues, concernant d'autres dimensions que celles que l'on connaît ?

Je ne sais pas trop ce que tu entends par « autres dimensions. »
Ce que je sais c’est que dans les équations de la théorie de la relativité, le temps apparaît comme une quatrième dimension. Sinon, je me souviens d’un article de Science & Vie où l’on parlait de l’éventualité de l’existence d’autres univers à celui dans lequel on vit. Mais le souvenir que j’en garde, ça ressemblait plus à des spéculations qu’à de la recherche à proprement parler.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.alexgyg.fr
Philipum

avatar

Nombre de messages : 55
Age : 39
Date d'inscription : 19/08/2008

MessageSujet: Re: Chercheur   Mer 1 Oct 2008 - 14:45

Romane a écrit:
J'ai une question.
Est-ce qu'on cherche aussi dans tout ce qui constitue le corps humain sous quelle forme que ce soit, l'élément le plus petit qui puisse exister en lui ? Lequel est-il pour l'instant connu ?

Ben oui, comme dit alejandro, on cherche les particules qui constituent toute la matière (le corps humain compris).

Citation :

Une deuxième.
On se penche sur l'infiniment grand et l'infiniment petit de l'espace. L'Homme faisant partie de cet espace, pourrait on considérer qu'il existe un lien entre la recherche de l'espace et ce qui le constitue ?

Tout est lié. Sans objets, il n'y aurait pas d'espace ; et sans espace, pas d'objets.

Citation :

Une troisième.
Je ne sais si quelqu'un pourrait y répondre : est-ce qu'on peut imaginer des recherches scientifiques donc légalement reconnues, concernant d'autres dimensions que celles que l'on connaît ?

Oui. on pourrait trouver d'autres dimensions. Par exemple, il pourrait y avoir d'autres dimensions que l'espace 3D et le temps, et une raison possible pour laquelle nous ne les voyons pas. c'est qu'elles sont "trop petites", c'est-à-dire, enroulées sur elles-mêmes à l'échelle microscopique. Alors, avec une machine tel que l'accélérateur LHC, on pourrait éventuellement accéder à des mini-dimensions cachées.
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Chercheur   Mer 1 Oct 2008 - 14:49

Ça me plaît terriblement, cette histoire de possibles à découvrir. Pas le temps, là, mais j'y reviendrai. ah ! génial !!

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Chercheur   

Revenir en haut Aller en bas
 
Chercheur
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Le tarot du chercheur Escape
» Ref 9911 - Tenue GOLDDIGGER (chercheur d'or)
» Chercheur d'amour
» Chercheur dans un laboratoire
» Chercheur

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Connaissance du Monde :: La Science :: Etoiles-
Sauter vers: