Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le lexicalf à la portée de tous. Tome 1

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 19 ... 35, 36, 37, 38, 39  Suivant
AuteurMessage
Romane
Administrateur


Nombre de messages : 91113
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Le lexicalf à la portée de tous. Tome 1   Mer 3 Oct 2012 - 20:04

Ou un comploteur. What the fuck ?!?
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
lison

avatar

Nombre de messages : 7704
Localisation : Gatineau, Québec
Date d'inscription : 22/02/2005

MessageSujet: Re: Le lexicalf à la portée de tous. Tome 1   Jeu 4 Oct 2012 - 0:35

Couccou vic! Comment peut-on t'oublié!!!

Revenir en haut Aller en bas
Tryskel
Miserere mei
avatar

Nombre de messages : 9740
Age : 69
Localisation : A l'Ouest d'Avalon
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: Re: Le lexicalf à la portée de tous. Tome 1   Jeu 4 Oct 2012 - 1:20


Je me demandais si tu n'étais pas tombé au champ lexical! mdr
Contente de te savoir paré à virer de nouveaux entre les courants de LU! bisou
Revenir en haut Aller en bas
gérard hocquet

avatar

Nombre de messages : 2724
Date d'inscription : 16/03/2009

MessageSujet: Re: Le lexicalf à la portée de tous. Tome 1   Ven 5 Oct 2012 - 23:21

Serait-il en train de nous écrire la suite des MisérabLUs avec Jean VaLUjean ?
Nous patienterons...Quoique ?
Revenir en haut Aller en bas
filo

avatar

Nombre de messages : 8690
Age : 104
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 02/04/2007

MessageSujet: Re: Le lexicalf à la portée de tous. Tome 1   Sam 6 Oct 2012 - 22:57

En attendant Vic, je m'improvise remplaçant s'il le permet :

Suaire : n.f.
Du latin sudarium, linge pour essuyer la sueur, sudare, suer ou sudor, sueur.
Ou grec soudarion.

Avec les chaînes, et parfois le boulet (avant l'arrivée du jargon internet), les fantômes avaient traditionnellement un autre attribut bien connu : le suaire.
Aujourd'hui, les fantômes se sont modernisés : ils ne traînent plus péniblement de boulet et de chaînes, et c'est un grand progrès, une avancée certaine dans leur société. Ils ne s'encombrent plus non plus du suaire.
Cette libération de la condition fantômatique a suivi de deux décennies celles des femmes dans la société humaine occidentale. Les fantômes de nos jours ne s'encombrent plus de ce linge blanc, qu'il fallait de surcroît percer de deux trous pour les yeux, et amener à la blanchisserie au moins une fois par semaine. Les fantômes modernes ont la chevelure devant le visage, sont très bien roulées, ou carrément amochés avec une démarche de zombie, parlent aux enregistreurs audio des scientifiques, ou même sont volontiers vampire ou/et loups-garou. Il sortent aussi des tombes en dansant le moonwalk.
Il faut vivre avec son temps.

Mon suaire n'est pas encore filé, disait-elle. Et la réception eut lieu.

(Vipère au poing, Bazin, 1948)

Le suaire était à l'origine un voile dont on enveloppait la tête d'un mort, ou au moins son visage. Depuis Jésus Christ, la mode veut qu'on l'utilise plutôt de linceul recouvrant l'ensemble du corps. Mais un mouvement de "linceulistes" (conservateurs) s'opposent à cette tendance "suairiste" (réformateurs) et préfèrent garder l'appellation première de linceul.
Le suaire de Jésus, appelé le "Saint Suaire" ou "Suaire de Turin", fait controverse : depuis que les études au carbone 14 ont démontré dans les années 80 que la relique datait du XIVe siècle, on en entend moins parler. C'est en fait un linceul, certes, mais il existe une relique, le Suaire d'Oviedo (Espagne) (ou "soudarion d'Oviedo" ) qui évoque vraiment un suaire, un mouchoir de 85x52 centimètres, qui aurait également été appliqué à Jésus après sa crucifixion, et qui date de façon historique de 1113. Les analyses au carbone 14 situent sa conception au VIIe siècle. Il serait donc légèrement plus authentique.

Le nom Suarez ou Suares serait un nom castillan diminutif de Suero, anthroponymie germanique latinisée en Suerius. Mais suero signifie sérum… Ce qui ne nous dit pas si étymologiquement un rapport existe avec le suaire.

Enfin, Charles Cahier citait en 1856 un proverbe espagnol : Ce qui entre avec le maillot, ne s'en va qu'avec le suaire.


Gérard Hocquet, Après la nuit in http://liensutiles.forumactif.com/t21475p465-poesies-de-gohelan#451229

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
L'art est parfois un sale boulot, mais il faut bien que quelqu'un le fasse
Le site Filosphere ** Filographies : photo & design ** Ma musique récente ou inédite ** Musique de la Juste Parole
Revenir en haut Aller en bas
http://filosphere.com
kate100fin
Canta Strophe


Nombre de messages : 8360
Localisation : Bout du Monde
Date d'inscription : 04/02/2009

MessageSujet: Re: Le lexicalf à la portée de tous. Tome 1   Sam 6 Oct 2012 - 23:08

Excellente prestation monsieur VicFilo, vous me déparez point le fil, le maître sera certainement de cet avis.. chinois
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Le lexicalf à la portée de tous. Tome 1   Sam 6 Oct 2012 - 23:49

Oh, pétard, que c'est bon ! filo
Finalement, le suaire serait le string des morts dont l'esprit demeure sous la ceinture. Rolling Eyes

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
gérard hocquet

avatar

Nombre de messages : 2724
Date d'inscription : 16/03/2009

MessageSujet: Re: Le lexicalf à la portée de tous. Tome 1   Dim 7 Oct 2012 - 22:30

Je savais pas que Vic avait un nègre !

Merci Filo et bravo!
Stringtement choqué, Ro !
Revenir en haut Aller en bas
Vic Taurugaux

avatar

Nombre de messages : 4816
Localisation : 20°16'31.10"S-57°22'5.53"E
Date d'inscription : 27/03/2007

MessageSujet: Re: Le lexicalf à la portée de tous. Tome 1   Mar 9 Oct 2012 - 15:26

Cahier : n.m.
La rentrée fleure bon les nouveaux cahiers. Les amoureux de la page blanche y supputent une nouvelle vie à défaut d'une nouvelle poésie.
Le hiatus les concernant (les cahiers) ne fut introduit qu'en 1559. Auparavant, on écrivait cayer. La phonétique était la même, le cayer venant du latin quaer, autre forme du quaternum : une feuille pliée en quatre et autorisant à partir d'une A2 l'obtention d'un feuillet de huit pages en A4.
Ici, hier encore, méconnaissant la valeur phonétique du h, nous nous contentions d'une césure à l'hémistiche pour valider vos alexandrins. Or, durant notre absence, vos recueils, (c'est à dire l'ensemble de vos cahiers), sinon vos vers, se sont multi-pliés.

Le cahier neuf, Gérard Hocquet in http://liensutiles.forumactif.com/t21475p465-poesies-de-gohelan
Un fil pour amorcer un nouveau mouvement, Alizé in http://liensutiles.forumactif.com/t22241-l-echo-de-la-salamandre
Retrouve-moi steup', le numéro de page où tu veux scinder ton recueil , Romane, admin in http://liensutiles.forumactif.com/t22245p510-poesie-essentielle-de-kate

Alors, Filo, suant sous le burnou, réinvente même ci-dessus ma plume dans l'espoir insensé de faire revenir un revenant là où nous suffirait une simple agrafeuse.

Et si nous parlions plus simplement de résurrection.

je suis fatiguée
quelque chose doit naître
qu’il me faut chercher
ne mot disons ni devoir ni falloir
ne laissons rien paraître
la naissance d’un poème
est comme un matin radieux
l’inattendu
d’un jour de plus
qui vient s'effranger
aux mailles de la vie


Alizé in http://liensutiles.forumactif.com/t20527p570-alize-dit-de-l-air-et-de-l-eau
Revenir en haut Aller en bas
Alizé

avatar

Nombre de messages : 3755
Localisation : BRETAGNE Rennes
Date d'inscription : 26/05/2008

MessageSujet: Re: Le lexicalf à la portée de tous. Tome 1   Mar 9 Oct 2012 - 16:34

Il est toujours agréable de tourner les pages d'un nouveau cayer !
Ce plaisir là, je me l'accorde, d'une certaine façon, en ouvrant un nouveau fil (quand je n'ai plus envie de mettre des mots, tout nouvellement agencés, à la queue des anciens poèmes).
Heureuse de te relire, Vic !
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Le lexicalf à la portée de tous. Tome 1   Mar 9 Oct 2012 - 16:39

Le mien, de cahier, il est tout bleu et il vient des Monts d'Arrée, s'est égaré dans mon petit creux de verdure, et deux écritures s'y mêlent, libres comme l'air et heureuses comme le vent....

Vic

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
gérard hocquet

avatar

Nombre de messages : 2724
Date d'inscription : 16/03/2009

MessageSujet: Re: Le lexicalf à la portée de tous. Tome 1   Mar 9 Oct 2012 - 18:35

Salut par ici, Vic.
Tout de suite il fait moins froid (je n'aime pas cailler).
Revenir en haut Aller en bas
Tryskel
Miserere mei
avatar

Nombre de messages : 9740
Age : 69
Localisation : A l'Ouest d'Avalon
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: Re: Le lexicalf à la portée de tous. Tome 1   Mer 10 Oct 2012 - 12:11


K y est, Vic: le retour! Ca fait plaisir!
Revenir en haut Aller en bas
Vic Taurugaux

avatar

Nombre de messages : 4816
Localisation : 20°16'31.10"S-57°22'5.53"E
Date d'inscription : 27/03/2007

MessageSujet: Re: Le lexicalf à la portée de tous. Tome 1   Mer 10 Oct 2012 - 14:51

: Adv. et interj.
Depuis que je révise mon français avec ma petite Margot et son minuscule vocabulaire, ( http://liensutiles.forumactif.com/t22244-et-moi ), je porte grande attention aux champs sémantiques des mots qu'on emploie. Je deviens amoureux des petits mots échangés entre nous. A l'inverse, je répugne à l'étroitesse d'esprit des grands vaniteux tels qu'anticonstitutionnellement. Pire, j'en arrive à la conclusion que plus le mot est petit, plus son sens est étendu. Bien sûr, c'est là une fantaisie théorique dont les assises souffriraient d'un peu plus de rigueur, mais malheureusement, face au parler de ma petite fille, je n'ai rien d'un grand-père rigoureux.

Malgré sa petitesse, est bien plus vieux que moi. Il apparaît sous cette forme dans la Chanson de Roland, mais s'écrivait déjà lai ou lay car descendant du latin populaire illa venu du latin classique illac : par là.

La première chose qui frappe est donc que désigne un espace plus vague qu'ici. Déjà, à l'époque hic et nunc situaient les choses de façon on ne peut plus précise. Par là était généralement accompagné d'un large mouvement de la main, voire du bras, qui vous rendait libre tout un espace éloigné. Ici, où siégeait votre personne, demeurait a contrario un espace désespérément clos durant que là proposait une immensité se prêtant à l'exploration des plus téméraires.

Ici s'offre un perron,
Là règne un corridor.

Boileau, l'Art poétique.

Dès lors que l'enfant sait marcher, il va où il veut. Du coup, pour le protéger ou pour se protéger, ses parents se voient contraints d'utiliser une foultitude d'interdits résumés par la locution « Pas là ».

Or, si votre ici vous sert de logis, de moi, il en va de même pour les autres. Tout le monde dit je pour parler de soi, exception faite des petits enfants, bien entendu. D'où l'emploi paradoxal de notre adverbe. Viens-là voulant dire viens ici. Du coup, toutes les choses qui sont ici deviennent comme dans l'expression : non, mais, regarde-moi ce con-là ! Pour désigner celui-ci. On ne sait plus où et qui il faut regarder sinon le con qui lui seul regarde en retour l'index qui le désigne...
Vous me suivez ? C'est important. Car de même que le fou regarde le doigt plutôt que la lune qu'il pointe, le con cherche une logique dans notre façon de parler. Or de logique dans le langage, il n'y en a pas. Les mots offrent un sens, une direction ; un point c'est tout ! Si on vous dit pour vous dire ici, il n'y a rien à comprendre de plus que ce qu'on vous dit ! Là !

D'adverbe de lieu ou de temps, notre mot se mue illico (dès 1611) en interjection. Je croie vous l'avoir déjà laissé deviner : c'est la faculté des petits mots que de changer d'emploi à l'envi. Si, j'utilise ainsi dans le paragraphe précédent pour exhorter votre esprit à suivre à tout prix mon raisonnement, je peux également m'en servir pour calmer vos futures critiques par un là, là, doucement les basses ! Le sens de mon variant alors dans son intonation.

Là-haut sur la montagne l'était un vieux chalet : nous enseigne la chanson. Bien entendu, on vous parle là du paradis où, depuis une éternité siège un grand-père à barbe blanche. De l'autre côté, ou, si vous préférez, dans l'autre sens, là-bas désigne dès 1532 « les enfers ».
Diogène là-bas est aussi riche qu'eux
Et l'avare ici-haut comme lui vit en gueux

La Fontaine, Fables


L'enfer, pour les existentialistes, c'est les autres. Ils emploient le même langage que nous mais en miroir. Ils disent nous où nous leur disons vous. C'est insensé. D'ailleurs, pour encore nous tromper, ils nous renvoient au diable par un : va voir là-bas si j'y suis !

Remarquez y, lui, ne mouille pas. Il suggère tout à la fois ici où là. Il n'a pas de mal : c'est lui le plus petit.

De là à conclure que les petits enfants (du latin infans : celui qui ne parle pas) utilisent à l'instar des poètes leur babillage pour vous dire tout ce qui bon leur semble dans tous les sens, quelques soient les mots, il n'y aurait qu'un pas. Mais, je n'irai pas jusque . Puisqu'à nouveau, je suis ici. Parmi vous.

Banquet, Tryskel in http://liensutiles.forumactif.com/t13455p525-poesies-de-tryskel-deroulement-d-une-spirale-triple


Dernière édition par Vic Taurugaux le Mer 10 Oct 2012 - 19:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
kate100fin
Canta Strophe


Nombre de messages : 8360
Localisation : Bout du Monde
Date d'inscription : 04/02/2009

MessageSujet: Re: Le lexicalf à la portée de tous. Tome 1   Mer 10 Oct 2012 - 15:37

Bon retour Sieur Vic ! tchin
Revenir en haut Aller en bas
filo

avatar

Nombre de messages : 8690
Age : 104
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 02/04/2007

MessageSujet: Re: Le lexicalf à la portée de tous. Tome 1   Jeu 11 Oct 2012 - 4:08

Oui ! Re-bienvenue chez toi !

Cependant, sur le "là" je vais chipoter un peu :
"ici" indique l'endroit où l'on se trouve précisément alors que "là" indique plus loin.
Mais lorsque les deux sont associés, comme dans l'expression "ici ou là" ou bien "ici et là", ils indiquent juste une diversité d'endroits dont l'éloignement n'a plus rien à voir, seulement un éparpillement vague mais potentiellement équivalent en distance. Même la citation de Boileau le prouve.

Ceci dit (houlà), comme je l'ai dit, ce n'est qu'un chipotage, voire un chipotement ou une chipotation. Tiens, voilà un mot qui mériterait une analyse, d'ailleurs, hé hé...

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
L'art est parfois un sale boulot, mais il faut bien que quelqu'un le fasse
Le site Filosphere ** Filographies : photo & design ** Ma musique récente ou inédite ** Musique de la Juste Parole
Revenir en haut Aller en bas
http://filosphere.com
Vic Taurugaux

avatar

Nombre de messages : 4816
Localisation : 20°16'31.10"S-57°22'5.53"E
Date d'inscription : 27/03/2007

MessageSujet: Re: Le lexicalf à la portée de tous. Tome 1   Jeu 11 Oct 2012 - 9:35

filo a écrit:
Oui ! Re-bienvenue chez toi !

Cependant, sur le "là" je vais chipoter un peu :
"ici" indique l'endroit où l'on se trouve précisément alors que "là" indique plus loin.
Mais lorsque les deux sont associés, comme dans l'expression "ici ou là" ou bien "ici et là", ils indiquent juste une diversité d'endroits dont l'éloignement n'a plus rien à voir, seulement un éparpillement vague mais potentiellement équivalent en distance. Même la citation de Boileau le prouve.

Ceci dit (houlà), comme je l'ai dit, ce n'est qu'un chipotage, voire un chipotement ou une chipotation. Tiens, voilà un mot qui mériterait une analyse, d'ailleurs, hé hé...

Bien sûr, quand ici ouse confondent, on dit y. La frontière d'ici avec est d'autant plus floue qu'ici est composé de ci et d'un initial i venant tout droit du latin illoc: là-bas. En fait ici, c'est ce là-bas-ci, c'est à dire au plus près de nous. Nous avions autrefois un mot plus précis: céans . Il désignait ici dedans, à l'intérieur de notre maison. D'ailleurs, si je voulais être plus précis, je devrais dire: je suis revenu céans. Mais, par coquetterie sur mon âge, je parle moderne. Ceci explique celà.

Maintenant, en ce qui concerne le chipotage, je te ferais remarquer que l'ensemble du lexicalf compose une immense chipotation. Bien sûr, certaines définitions peuvent t'apparaître insuffisamment emberlificotées. On n'a pas toujours la forme! ... Mais de là, à généraliser....

P.S. Merci encore pour ta précédente contribution .... un peu trop courte à mon goût, mais bon...
Revenir en haut Aller en bas
Tryskel
Miserere mei
avatar

Nombre de messages : 9740
Age : 69
Localisation : A l'Ouest d'Avalon
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: Re: Le lexicalf à la portée de tous. Tome 1   Ven 12 Oct 2012 - 2:39


Tout ce qu'on peut voir dans un simple , souvent confondu avec ici de nos jours comme jadis avec naguère.
J'use volontiers de Céans, plaçant ma coquetterie non sur mon âge mais dans le choix d'un parler quelque peu désuet que je trouve cependant toujours savoureux.
Et que tu nous permet de déguster à petites gorgées.
Vic bisou
Revenir en haut Aller en bas
kate100fin
Canta Strophe


Nombre de messages : 8360
Localisation : Bout du Monde
Date d'inscription : 04/02/2009

MessageSujet: Re: Le lexicalf à la portée de tous. Tome 1   Ven 12 Oct 2012 - 7:21

Les créateurs des aventures de "Lassie, chien fidèle" auraient-ils été inspirés eux aussi par la coquetterie et le goût de l'étymologie pour nommer leur héroïne ?
En effet, en y réfléchissant on trouve les racines et ci, qui pourraient signifier le caractère à la fois aventureux et fidèle de l'animal, cette liberté et cette force d'être autant à parcourir de vastes étendues que de ne jamais perdre de vue le lieu où se trouve le maître aimé....
Voilà qui me laisse perplexe -
En même temps, il est 6h20, je vous prie de bien vouloir me pardonner cet écart...
Revenir en haut Aller en bas
Vic Taurugaux

avatar

Nombre de messages : 4816
Localisation : 20°16'31.10"S-57°22'5.53"E
Date d'inscription : 27/03/2007

MessageSujet: Re: Le lexicalf à la portée de tous. Tome 1   Ven 12 Oct 2012 - 9:04

Lassie,ici! Assis là! sont des ordres qui me font penser au chien de Louis de Funès dans je ne sais plus quel film où il était braconnier. Futé, ledit Fufu faisait croire au garde-chasse qu'il ne chassait jamais et que d'ailleurs il n'avait pas de chien. Aussi, dès que le garde-chasse le surprenait en compagnie du chien, De Funès criait "Fous-le-camp! Fous le camp!" démontrant bien par là que la bestiole ne lui appartenait pas. Et dès que le garde chasse avait tourné les talons, il rappelait son gentil complice par un "Fous-le-camp! Viens ici!"Mais c'était quoi déja le titre du film? Il ne veut pas me revenir... Je me demande si ce n'était pas par hasard un truc qui se passait dans la Brenne...
Revenir en haut Aller en bas
kate100fin
Canta Strophe


Nombre de messages : 8360
Localisation : Bout du Monde
Date d'inscription : 04/02/2009

MessageSujet: Re: Le lexicalf à la portée de tous. Tome 1   Ven 12 Oct 2012 - 13:35

L'affaire Blaireau...
Revenir en haut Aller en bas
Vic Taurugaux

avatar

Nombre de messages : 4816
Localisation : 20°16'31.10"S-57°22'5.53"E
Date d'inscription : 27/03/2007

MessageSujet: Re: Le lexicalf à la portée de tous. Tome 1   Ven 12 Oct 2012 - 14:11

Revenir en haut Aller en bas
blue note

avatar

Nombre de messages : 8002
Age : 53
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: Le lexicalf à la portée de tous. Tome 1   Sam 13 Oct 2012 - 20:01

Oula, une fois redémarré à la manivelle, notre vic coule de source à nouveau, pour notre plus grand plaisir.
Bien aimé l'article suaire/linceul, j'avoue ne pas avoir réfléchi à la différence avant cette précision.
Revenir en haut Aller en bas
http://eaux-douces.bloxode.com
Vic Taurugaux

avatar

Nombre de messages : 4816
Localisation : 20°16'31.10"S-57°22'5.53"E
Date d'inscription : 27/03/2007

MessageSujet: Re: Le lexicalf à la portée de tous. Tome 1   Dim 14 Oct 2012 - 18:03

Sinagot : n.m. et n. pr.
Si les Sinagots sont les habitants de Séné, le sinagot est le nom commun désignant leurs bateaux. Il ne faut pas confondre un sinagot avec un forban, issu pour sa part du port du Bono. Dans le golfe du Morbihan, ces vieux gréements résistent au tout-moteur grâce à l’opiniâtreté d'associations telles que http://www.amis-du-sinagot.net/

On apprend de la part de ces amoureux des vieilles coques que ces embarcations quittaient rarement la « petite mer vannetaise», aussi s'étonne-t-on de la présence supposée par notre ami Gérard d'une de leurs carcasses sur une grève de la petite mer de Gâvres. Imaginez alors un de ces frêles esquifs doublant la presqu'île de Quiberon

A mon avis, notre ami photographe est un poète. Il a perdu le sens des réalités.
A tout le moins, on peut le remercier d'avoir enrichi notre vocabulaire maritime.

Vieilles coques, Gérard Hocquet in http://liensutiles.forumactif.com/t21475p465-poesies-de-gohelan

Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Le lexicalf à la portée de tous. Tome 1   Dim 14 Oct 2012 - 18:15

J'apprends, ici encore !!

A ce propos, je m'en vais prochainement à la prochaine étape découverte de cette belle région qui est aussi la vôtre, mon cher Vic. Les deux donzelles des Monts d'Arrée, hier soir, ont débattu sur quelques sites incontournables à me montrer...

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Tryskel
Miserere mei
avatar

Nombre de messages : 9740
Age : 69
Localisation : A l'Ouest d'Avalon
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: Re: Le lexicalf à la portée de tous. Tome 1   Dim 14 Oct 2012 - 20:17

Le " Trois Frères" construit en 1947 et navigant toujours est classé monument historique. On reconstruit aujourd'hui des sinagots (et des forbans) ces petits navires à voile rouge ou brune et à coque noire sont conçu pour la navigation dans le Golfe qui à cause des courants puissants (la jument) est bien plus périlleuse qu'il n'y paraît lorsque qu'on contemple du rivage la beauté de la Petite Mer.


Dernière édition par Tryskel le Jeu 18 Oct 2012 - 11:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le lexicalf à la portée de tous. Tome 1   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le lexicalf à la portée de tous. Tome 1
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 36 sur 39Aller à la page : Précédent  1 ... 19 ... 35, 36, 37, 38, 39  Suivant
 Sujets similaires
-
» Le lexicalf à la portée de tous. Tome 1
» Le lexicalf à la portée de tous. Tome 2
» Le dessin est-il à la portée de tous?
» [Site partenaire] Androland.com - Des Sensations Fortes à Portée de Tous
» La Semeuse... "à la portée de tous"(Louis Barrier)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Littérature :: Ecriture :: Dictionnaires et outils d'écriture-
Sauter vers: