Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Rayon de Lune

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Romane
Administrateur


Nombre de messages : 91107
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Rayon de Lune   Lun 9 Mar 2009 - 14:53

Alizé, il faudrait donner le titre de l'histoire que tu racontes dans ce fil, en éditant ton premier message, pour que ce soit plus parlant. Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Alizé

avatar

Nombre de messages : 3755
Localisation : BRETAGNE Rennes
Date d'inscription : 26/05/2008

MessageSujet: Re: Rayon de Lune   Lun 9 Mar 2009 - 16:37

J'ai pensé à " Prince téméraire " ou "Tête d'Ange".
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91107
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Rayon de Lune   Lun 9 Mar 2009 - 18:02

Tu peux celui que tu veux (c'est toi l'chef, Chef !) et tu peux toi-même retitrer ton fil. Tu fais Editer (sur ton premier message du fil, et tu titres à la place de "Alizé")

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Alizé

avatar

Nombre de messages : 3755
Localisation : BRETAGNE Rennes
Date d'inscription : 26/05/2008

MessageSujet: Re: Rayon de Lune   Lun 9 Mar 2009 - 18:46

Voilà, j'ai titré le premier conte "Rayon de Lune," mais je ne parviens pas à scinder Rayon de Lune avec le conte qui suit cad " Prince téméraire", et problème supplémentaire tous les coms se réfèrent à Rayon de Lune même s'ils concernent Prince téméraire.
Que faire ?
Revenir en haut Aller en bas
Laety

avatar

Nombre de messages : 1168
Age : 37
Localisation : A l'ouest
Date d'inscription : 19/09/2006

MessageSujet: Re: Rayon de Lune   Lun 9 Mar 2009 - 18:50

la suite... la suite... j'adore... on en croise peu des contes, c'est extrêmement bon à lire, j'adore, merci Alizé... bisou
C'est frais et agréable...
Revenir en haut Aller en bas
ZAZA 54
Ouillette D'Inde
avatar

Nombre de messages : 6571
Localisation : Sur mon ile au soleil
Date d'inscription : 23/03/2005

MessageSujet: Re: Rayon de Lune   Lun 9 Mar 2009 - 19:01

Encore, encore j'en redemande, j'adore les contes !

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
C'est ainsi que je veux écrire. Avec autant d'espace autour de peu de mots. Je hais l'excès de mots. Je voudrais n'écrire que des mots insérés organiquement dans un grand silence, et non des mots qui ne sont là que pour dominer et déchirer le silence. En réalité, les mots doivent accentuer le silence. »

Etty Hillesum
Revenir en haut Aller en bas
Ysandre
Nonosse Tradamus dodo


Nombre de messages : 2551
Localisation : Alpha du Centaure, juste à droite
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: alizé :: Rayon de lune   Lun 9 Mar 2009 - 20:17

vite vite Alizé pom pom pom pom pom pom pom pom la suite, vite !!!!!bisou bisou bisou bisou
Revenir en haut Aller en bas
Alizé

avatar

Nombre de messages : 3755
Localisation : BRETAGNE Rennes
Date d'inscription : 26/05/2008

MessageSujet: Re: Rayon de Lune   Mar 10 Mar 2009 - 1:03

Ca ne saurait tarder...suffit que je reprenne mon brouillon.
Revenir en haut Aller en bas
Alizé

avatar

Nombre de messages : 3755
Localisation : BRETAGNE Rennes
Date d'inscription : 26/05/2008

MessageSujet: Re: Rayon de Lune   Mar 10 Mar 2009 - 11:47

La joie des tristes Sires fut bien éphémère. Lorsqu’ils versèrent, sûrs d’eux, le lait dans les yeux du roi, au lieu de ressentir le soulagement attendu, celui-ci poussa un cri de douleur ; le lait de phacochère lui brûlait horriblement les yeux. Ce manquement à leur mission n’était pas pour rehausser leur prestige, même aux yeux d’un Roi aveugle.
La princesse intervint une nouvelle fois auprès de son père, elle le pria d’accepter d’utiliser le lait que son mari avait rapporté.
- Que me racontes-tu là ? s’exclama le roi. Mes plus fidèles amis sont allés au bout du monde et n’ont pas trouvé de lait d’éléphante, comment veux-tu que ton mari, qui n’a réussi qu’à s’embourber au champ des batraciens, puisse posséder mon remède ?
- Vous pouvez toujours essayer, père, insista la jeune femme. Que risquez-vous ?
- Ah fille entêtée, apporte- moi ce lait ! Je doute qu’il me soigne… nous verrons bien ce qui arrivera.
La princesse sortit de sa poche le précieux flacon, le réchauffa dans ses mains avant de faire couler quelques gouttes dans chacun des yeux souffrants de son père. Malgré ses doutes le roi recouvrit la vue.
- Ma fille, tu es ma bénédiction, s’écria-t-il, tu m’as rendu la vue ! Je ne saurais supporter plus longtemps de te voir vivre dans une cabane, retourne dans tes appartements avec ton mari, mais arrange-toi pour que jamais il ne paraisse devant moi quand je serai au château !

Quelques temps plus tard, une guerre éclata. Le roi rassembla ses armées et confia la direction des combats à un vaillant Seigneur. Lui-même était trop âgé pour participer à ce conflit, il le regrettait, car rester dans un camp retranché n’était pas digne d’un monarque ! Il songea avec tristesse au fils adoptif qu’il avait perdu…comme cet enfant généreux aurait bien défendu les intérêts du Royaume !
Sa fille surgit alors, et coupa court ses pensées nostalgiques.
- Père, permettez à mon époux de partir au combat. Donnez-lui un cheval !
Le roi accepta sans discuter, il exigea seulement que Tête d’ange reste à l’écart des autres chevaliers.
Encore une fois le jeune homme prit de l’avance, il arriva avant la cavalerie au lieu dit du Champ des batraciens et fit semblant d’y être embourbé.
Lorsque le Roi vit son gendre dans une posture aussi ridicule, il passa son chemin en feignant de ne rien voir, mais les rires de ses hommes qui contemplaient la scène l’humiliaient profondément.
La bataille qui s’engagea un peu plus tard fut terrible…la défaite allait être consommée, la déroute imminente quand, surgit de nulle part sur un coursier ailé un homme mi-or, mi-argent, étincelant comme un soleil. Son sabre s’abattait avec une énergie surhumaine…Les ennemis, devant une telle apparition, furent pris de panique et ne tardèrent pas à battre en retraite.
Tête d’ange était indemne, sans hésiter il s'entailla un doigt, puis il galopa en direction des troupes du roi. On annonça au roi que le brillant chevalier était légèrement blessé, alors le souverain offrit pour bandage un mouchoir tissé de fils d’or. Il demanda à voir le chevalier providentiel, mais celui-ci s’était déjà envolé.
Sur le chemin du retour, l’armée Royale dut repasser par le champ des batraciens. Devinez qui ils virent ? Tête d’ange, toujours habillé tel un gueux et barbotant dans la gadoue…
Le roi était consterné, il pensa :
- Qu’ai-je fait à Dieu pour qu’il m’afflige d’un gendre aussi stupide ! C’est une honte pour ma famille !

à suivre...
Revenir en haut Aller en bas
Alizé

avatar

Nombre de messages : 3755
Localisation : BRETAGNE Rennes
Date d'inscription : 26/05/2008

MessageSujet: Re: Rayon de Lune   Mar 17 Mar 2009 - 20:13

De retour au palais, le roi fit organiser une grande fête pour célébrer la victoire. Tous les nobles du royaume furent conviés. La Princesse intercéda auprès du roi pour que son mari obtienne lui aussi une invitation. Après le vif sentiment d’humiliation que le Roi avait ressenti, sa fille eut beaucoup de mal à obtenir cette faveur. De guerre lasse le Roi néanmoins céda. Il dit d’une voix résignée :
- Qu’il vienne, ma fille, mais qu’il soit discret et reste en bout de tablée.
Lorsque les Beaux Seigneurs arrivèrent, chacun prit la place que son rang lui assignait, et Tête d’Ange s’assit comme il le lui avait été recommandé, en dernier.
Au cours du repas les serviteurs apportèrent des rince-doigts, chacun sortit son mouchoir, c’est alors que Tête d’Ange tira de sa poche le mouchoir tissé de fils d’or, que le roi lui avait donné après le combat.
Le geste du jeune homme ne passa pas inaperçu, car le Roi surveillait cet invité indésirable du coin de l’oeil. Le Roi, malgré sa rancune ne put feindre d’ignorer plus longtemps son gendre, il lui adressa enfin la parole :
- Où as-tu trouvé ce mouchoir ?
- Seigneur, c’est vous qui me l’avez fait apporter lorsque j’ai été blessé durant le combat. répondit Tête d’Ange.
- Serait-ce toi le héros qui nous a épargné une cuisante défaite ? s’exclama le Roi incrédule.
Le jeune homme ne répondit pas, il se contenta de sauter prestement sur ses pieds, il prit un poil de son cheval ailé, l’alluma et l’animal surgit immédiatement devant la salle interloquée, Tête d’Ange tout en enfourchant l’animal, se défit de ses vieux habits et apparut plus splendide que jamais.
Un murmure d’admiration s’éleva et gonfla comme une vague. Quand le calme revint, le jeune homme prit la parole :
- Seigneur, je suis votre humble serviteur, et votre dévoué fils, jamais je ne vous ai déshonoré. Vos seigneurs ne vous servent pas comme ils le prétendent, d’ailleurs ils portent mon sceau sur leurs cuisses. C’est moi qui les ai marqués lorsqu’ils ont pris, pour épargner leurs efforts, du lait de sanglier au lieu d’aller au bout de leur mission eux même, et de vous rapporter le remède dont vous aviez besoin.
Le Roi fit vérifier les dires de Tête d’Ange. Son gendre avait dit vrai, d’ailleurs le roi reconnaissait maintenant le jeune homme qui par deux fois lui avait permis de retrouver la vue. Trois fois même, car le Roi prit conscience en son cœur, qu’une cécité mentale lui avait interdit d’imaginer un seul instant, que ce jeune homme qui avait trouvé refuge dans le parc du château de la ville, puisse être le fils qu’il avait tant apprécié dans son domaine de la montagne.
Les erreurs passées ne se rattrapent pas, il suffit de changer d’attitude pour qu’elles soient pardonnées. Dans sa sagesse le Roi donna immédiatement une place d’honneur à son gendre, les autres Seigneurs, confus, durent s’asseoir un peu plus bas.
Tête d’Ange, dont la valeur était maintenant reconnue dans tout le Royaume, put mener la vie à laquelle il se préparait depuis son plus jeune âge.
Il n’oublia pas ses parents de sang. Il les fit venir auprès de lui afin qu’ils mènent enfin une vie confortable. Dans le parc du château à l’emplacement de sa cabane, il fit construire un pavillon où ses parents vécurent heureux jusqu’à la fin de leur vie.
Le vieux Roi, quant à lui, avait choisi de rejoindre ses montagnes où, loin des intrigues de la cour qui le fatiguaient, il pouvait savourer de paisibles journées. Il ne se sentait plus isolé ni inquiet, son royaume était en de bonnes mains et le couple princier venait souvent lui rendre visite grâce au cheval ailé.
Quand le vieux Roi mourut, Tête d’Ange lui succéda sur le trône. Je vous laisse imaginer ce que fut son règne…depuis, il existe une ville où chaque homme réussit à vivre heureux, exerçant le métier qui lui convient le mieux, consacrant du temps pour les amis et sa famille. Si un étranger parvient à pénétrer dans la citadelle il y est reçu comme un prince, l’accueil y est si chaleureux qu’il n’éprouve plus le besoin de partir. Toute pensée de méfiance est ignorée des habitants, mais leur gentillesse jamais n’est trahie, car seul un être au cœur joyeux et bien intentionné peut traverser les brumes de l’ignorance et découvrir ce royaume merveilleux.

FIN
Revenir en haut Aller en bas
Ysandre
Nonosse Tradamus dodo


Nombre de messages : 2551
Localisation : Alpha du Centaure, juste à droite
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: rayon de lune   Mar 17 Mar 2009 - 21:11

Superbe ! Alizé, vraiment adorable ce texte pour petits et grands enfants.
merci








bisou chinois
Revenir en haut Aller en bas
Alizé

avatar

Nombre de messages : 3755
Localisation : BRETAGNE Rennes
Date d'inscription : 26/05/2008

MessageSujet: Re: Rayon de Lune   Mer 18 Mar 2009 - 3:07

Merci pour ta lecture Ysandre.

Je me demande si je ne devrais pas remettre le texte en entier pour plus de lisibilité.
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91107
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Rayon de Lune   Mer 18 Mar 2009 - 14:39

T'inquiète pas, on suit bien. Le voilà achevé, et je me dis en te lisant "bienheureux n'enfants qui pourront l'écouter, si tu leur lis".

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
lasorciere

avatar

Nombre de messages : 804
Age : 51
Localisation : dans le berry chère à mon coeur
Date d'inscription : 29/01/2009

MessageSujet: Re: Rayon de Lune   Sam 25 Avr 2009 - 11:19

J'ai aimée lire ce fil
Je ne n'avais pas vu plutôt ,je ne regrette pas .
Les contes ,appellent le rêve

Bises ,je suis très contente d'être passée par là
Revenir en haut Aller en bas
http://birette18.skyrock.com/
Alizé

avatar

Nombre de messages : 3755
Localisation : BRETAGNE Rennes
Date d'inscription : 26/05/2008

MessageSujet: Re: Rayon de Lune   Sam 25 Avr 2009 - 15:29

Merci La sorcière.
Je n'ai pas encore relu ces contes, je pense qu'il y a quelques petites corrections à apporter (il y en a toujours, qui nous sautent aux yeux après coup).
Pour l'instant ils dorment et je les laisse tranquilles.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Rayon de Lune   

Revenir en haut Aller en bas
 
Rayon de Lune
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Rayon de lune - Alizé
» rayon de lune
» Rayon de lune
» Lune 2
» [POPPLES] Ma collection de popples

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Littérature :: Vos écrits : Poésie, nouvelles, romans, théâtre... :: Alizé-
Sauter vers: