Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Georges Bataille.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Laconfiture
Palala
avatar

Nombre de messages : 831
Age : 30
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 05/10/2007

MessageSujet: Georges Bataille.   Ven 3 Oct 2008 - 0:04

Découvert aujourd'hui dans un coin de classe, un poème qui m'a laissée toute petite, au bord des larmes comme un monde entier qui s'ouvre et qui s'écroule en même temps. Je peux pas résister de vous en transcrire la fin, parce que je voudrais le crier par la fenêtre que le monde entier puisse l'entendre. C'est la toute fin qui frappe avec violence et sublime.


***



Georges Bataille, Je me jette chez les morts dans la troisième partie de L'Impossible.


J’imagine
dans la profondeur infinie
l’étendue déserte
différente du ciel que je vois
ne contenant plus ces points de lumière qui vacillent
mais des torrents de flammes
plus grand qu’un ciel
aveuglant comme l’aube

abstraction informe
zébrée de cassures
amoncellement
d’inanités d’oublis
d’un coté le sujet Je
et de l’autre l’objet
univers charpie de notions mortes
ou Je jette en pleurant les détritus
les impuissances
les hoquets
les discordants cris de coq des idées

ô néant fabriqué
dans l’usine de la vanité infinie
comme une caisse de dents fausses

Je penché sur la caisse
Je ai
mon envie de vomir envie

ô faillite
extase dont je dors
quand je crie
toi qui es et seras
quand je ne serai plus
X sourd
maillet géant
brisant ma tête.

Le scintillement
le haut du ciel
la terre
et moi.

Mon cœur te crache étoile
incomparable angoisse
je me ris mais j’ai froid.



***
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Georges Bataille.   Ven 3 Oct 2008 - 0:44

Citation :
comme un monde entier qui s'ouvre et qui s'écroule en même temps

Oui, tit' confiot', oui... comme un monde entier qui s'ouvrre et qui s'écroule en même temps, dans cette alchimie indescriptible qui nous prend aux entrailles sans qu'on sache l'exprimer aurement que par les contraires, et qui me fait penser qu'un de mes amis, Gérard, un jour, écrivit : je crois que le monde marche vers le chaos.
Je crois que c'est ce qu'il voulait dire.

Nous l'avons au fond de nous, dans une incroyable logique à n'en pas cesser d'écarquiller nos yeux pour mieux comprendre sans jamais l'atteindre...

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
 
Georges Bataille.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Georges Bataille.
» Georges Bataille
» L'Enfer de Henri Georges Clouzot
» [Article] BATAILLE DU JUTLAND (31 MAI-1er JUIN 1916)
» [Rapport de bataille-1500pts] U'zhul vs Gotrek

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Littérature :: Biblio LU :: Salon des auteurs connus-
Sauter vers: