Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 USA-Irak, la leçon de morale

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
alejandro
Hors catégorie
avatar

Nombre de messages : 1864
Localisation : Au sud du Nord, au nord du Sud, à l'est de l'Ouest et à l'ouest de l'Est.
Date d'inscription : 30/01/2005

MessageSujet: USA-Irak, la leçon de morale   Jeu 9 Oct 2008 - 23:59

Voici ce qu'a écrit un certain Thomas L. Friedman, éditorialiste parait-il progressiste du New York Times.


    Cher Amis Irakiens (extraits)

    par THOMAS L. FRIEDMAN

    (extraits)

    Au président de l’Irak, Jalal Talabani, au premier ministre, Nuri Kamal al-Maliki et à Mahmoud al-Mashadani, porte parole.

    De la part de George Bush

    Messieurs,

    Je vous écris pour une affaire de la plus haute importance. Il m’est difficile de vous expliquer l’étendue de la crise économique en Amérique. Il est question d’un plan de sauvetage de mille milliards de dollars de notre système bancaire pris dans la tourmente. C’est donc un véritable 11 septembre financier.

    Les Américains qui sont dépossédés de leur maison et croulent sous les dettes ne comprennent plus que nous dépensions un milliard de dollars par jour pour que les Irakiens se sentent plus en sécurité chez eux.

    (…)

    Les contribuables américains qui ne sont pas d’accord pour que leur argent soit utilisé pour aider leurs propres entreprises (comme Lehman Brothers, Bear Stearns ou Merrill Lynch) refusent que leurs impôts servent à financer vos éternelles tergiversations sur la question de savoir quelle communauté contrôle Kirkuk

    Attention, ne me faites pas dire ce que je n’ai pas dit. Moi et beaucoup d’Américains, nous sommes soulagés de la façon dont vous, le peuple et l’armée en Irak, vous êtes sortis de ce piège d’autodestruction. Au départ, j’ai déclenché cette guerre pour rechercher les armes de destruction massive. J’avais tort. Mais il est vite devenu évident qu’Al-Qaida et ses alliés en Irak étaient déterminés à faire échouer toute tentative de l’Amérique de construire un Irak respectable et de faire prendre au Moyen-Orient une voie plus démocratique, quel que soit le nombre d’Irakiens qui seraient tués en cours de route.

    Ce n’était pas la guerre pour laquelle nous étions venus, c’est celle que nous avons trouvée.

    Al-Qaida a bien compris que s’il pouvait faire échouer l’Amérique au cœur même du monde arabo-musulman, cela aurait une incidence dans toute la région et permettrait à Al-Qaida et à ses alliés de prendre le contrôle. A l’inverse, nous savions que si nous pouvions mettre Al-Qaida en échec en Irak, avec la collaboration d’autres Arabes et musulmans, cela aurait un impact dans toute la région et aurait des retombées bénéfiques. Quelque chose de très important était en jeu. Et nous avons fait tout ce qui était en notre pouvoir pour gagner cette guerre.

    Ce ne sont pas les enjeux qui ont changé. C’est le fait que vous allez devoir maintenant finir le travail tout seuls. Vous pensiez pouvoir compter sur un perpétuel filet de sécurité américain qui vous permettrait d’entamer des discussions sans fin pour déterminer qui va obtenir quoi. J’ai été beaucoup trop patient avec vous. Ca, c’est terminé maintenant.

    (…)

    Notre ambassadeur m’a expliqué votre problème : les Chiites irakiens ont toujours peur du passé, les Sunnites ont toujours peur de l’avenir et les Kurdes irakiens ont toujours peur des deux.

    Eh bien, si vous voulez voir la peur, regardez dans les yeux des Américains qui voient leurs économies s’évanouir, leurs entreprises disparaître et leurs maisons saisies.

    Nous sommes un autre pays aujourd’hui. (…)

    J’attendrai que l’histoire m’accorde la rédemption, mais les Américains ne le feront pas. Ils veulent l’édification d’une nation en Amérique maintenant. (…).

    (texte complet en anglais)
    http://www.nytimes.com/2008/09/24/opinion/24friedman.html ?_r=1&oref=slogin

    Traduction, liens et notes complémentaires
    par Des bassines et du zèle http://blog.emceebeulogue.fr/
    pour le Grand Soir http://www.legrandsoir.info


J'aime bien le "Eh bien, si vous voulez voir la peur, regardez dans les yeux des Américains qui voient leurs économies s’évanouir, leurs entreprises disparaître et leurs maisons saisies."
Revenir en haut Aller en bas
http://www.alexgyg.fr
 
USA-Irak, la leçon de morale
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» De la morale au Théâtre.
» Force spéciale en Afganistan (ou éventuellement Irak)
» Bf 110D 1/48° Irak 1941
» morale et education civique à l'école
» LAV en irak Enfin fini...;-)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Présentation & Débats :: Paroles et débats :: Coup de Gueule!-
Sauter vers: