Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Rêves et réalité - les passerelles

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Rêves et réalité - les passerelles   Mer 15 Oct 2008 - 20:47

Je viens de rechercher la date de ce rêve, sur le fil destiné aux récits-rêves
http://liensutiles.forumactif.com/psychologie-f54/vos-reves-t14375.htm

Romane a écrit:
Je suis en face de moi-même, ce moi-même que je nommerai "JE" pour les besoins descriptifs.

JE
est inconfortablement allongée, un tiers sur le côté, un bras
disgracieusement replié à demi sous sa tête, les jambes comme
hâtivement abandonnées dans une position non calculée, corps pesant.
Elle a les yeux ouverts, les cheveux relevés et leur pic noir à pierre
rouge les retient à demi-librement. Les yeux ouverts et fixes droit
devant eux ; JE est morte.

Florent devrait être choqué par ce
spectacle, je m'en inquiète, or ce n'est pas le cas. Il manifeste sa
volonté de ne pas la "ranger" ni l'enterrer, et même il la touche, et
même la prend contre lui et exprime sa volonté de l'emporter avec
"nous" (nous n'étant pas exprimé par des mots, mais au ressenti
immédiat représente les êtres qui nous sont proches, à Flo et à moi).

JE
est habillée en noir et fushia, elle porte les vêtements de cet été et
il me vient à l'esprit d'éveil que ce détail n'a rien d'anodin : il
signe la fin d'un temps d'avant et le début d'une vie-vivante que
symbolise l'état d'être de cet été, via les vêtements.

Ce qui me
gêne, ce sont les yeux. A force de les conserver ainsi ouverts, me
dis-je dans ce rêve, la mort ne va-t-elle pas les transformer en leur
donnant cette glissade vers l'aspect terrifiant qui pourrait choquer
Florent ? Alors je demande au père de mes enfants (que je ne vois pas
mais dont je sens la présence dans ce paysage), de bien vouloir les
fermer. Il s'exécute et je sens le crissement des paupières sur mes
propres yeux, alors que je ne suis que spectatrice de la fermeture des
paupières de JE.

JE ne m'est pas indifférente, mais je m'en sens
étrangement détachée. Elle ne m'inspire rien, si ce n'est vis à vis de
Florent que je veux protéger. Mon vrai "je" est en moi, il assiste à la
mort de l'autre JE.

Depuis très longtemps, j'ai remarqué que la nature particulière de certains rêves sont en lien puissant avec la réalité du rêveur. Notamment dans les charnières de vie, les étapes importantes.
Je ne sais pas vous, mais personnellement lorsque je rêve de la mort, ce qui est très rare, je constate que la signification est effectivement "la mort d'un état" et donc, par déduction "la naissance d'un autre état" (état, étape de vie).
J'avais aussi constaté qu'entre le rêve et le changement concret annoncé, il se passait une période maximum de trois mois.

Celui-là : 5 Septembre.
6 octobre, je signe un bail et ma vie change du tout au tout.

Un mois.

Qu'en pensez-vous ?
Vous y croyez ?
Ou pas ?

Pourquoi ?

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
 
Rêves et réalité - les passerelles
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Réserve de marche, entre théorie et réalité
» Les Marchombres modernes : entre rêve et réalité?
» le rève va enfin devenir réalité
» [Débat] La télé réalité
» [Revue]Top Réalités Jeunesse

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Présentation & Débats :: Paroles et débats :: Humain, Psychologie-
Sauter vers: