Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 On siffle la Marseillaise ...?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
AuteurMessage
Vilain
Nain de Jourdain


Nombre de messages : 9160
Date d'inscription : 20/02/2004

MessageSujet: Re: On siffle la Marseillaise ...?   Mer 12 Nov 2008 - 21:47

Selmer a écrit:
La dictature est en marche. Tous au maquis ! Sus aux cathénaires !


J'allais te dire : " parle au moins en code !"....et puis ça m'a refait penser à un texte que j'ai écrit y'a du temps...... AngeR

Citation :
Dans le cadre des mesures anti-terroristes, figure le controle des communications téléphoniques et des messages internet..... Et bien moi, je vous le dis, ça ne suffit pas....
Pourquoi ?
Eh bien, tout simplement parce que je ne connais pas de terroriste digne de ce nom qui soit assez con pour dire en clair au téphone ou sur internet:
- Hé, marcel...Je trouve pas les détonateurs pour l'attentat du 19 du mois prochain à 15 heures rue des marchands à Triffoully ...Où, c'est que tu les a ranger ?....Dans notre planque du 19 rue des plantes à Bercy ou au 22 rue des Cailloux à Neuilly ?....Donne moi, vite une réponse je suis chez moi 10 rue des regrets à La Nouvelle Cour.....Je bouge pas de la journée....

Non, le terroriste, le vrai....Il code ses messages.....
Vous me direz:
- T'es pas con au point de croire que les services spécialisés ne le savent pas?... ils ont les moyens de les décoder les messages codés .... Plein de moyens, les plus modernes, avec des ordinateurs extra-super-performants qui te décode des milliers de millards de trucs que t'as même pas idée...

Je sais, je les prends pas pour des cons les services spécialisés....Je dis simplement que ces mesures ne suffisent pas et je le prouve....
Il est clair que les méthodes de codages les plus sophistiquées sont misent en oeuvre mais hélas il en existe une qui est infaillible et que l'on ne peut percer par quelques moyens de ce soit si ce n'est la torture....
C'est une de plus vieille....Elle consiste tout simplement à indiquer à l'aide de chiffres la page, la ligne et l'emplacement d''une lettre donnée dans un documents donné...

Je m'explique. Nous nous sommes mis d'accord, vous et moi, de vive voix, que notre document de codage sera mon fabuleux article "L'avenir est dans la merde".....
Au message cité plus haut vous répondriez:
143-156-234-112-10-245-132-162-194
Parce que dans la première page de ce chef-d'oeuvre à la 4° ligne en 3° position est un "T", dans le même première page 5° Ligne à la 6°position un apostrophe..Etc etc...et ainsi de lettre en lettre....
C'est ainsi que le décodage terminé, je pourrais lire votre réponse:
- T'es con !
sans le moindre risque que qui que ce soit ne soit capable d'en prendre connaissance....

Eh oui...Le seul...le seul moyen pour lutter contre ce système de codage est d'interdire purement et simplement la diffusion à plus de Un exemplaire de tout document écrit...C'est aussi simple que ça...
Vous allez me dire : Oui, mais ça va remettre en cause pas mal de choses ce truc... Plus de livres, plus de journeaux, plus d'internet...Plus de publicités dans les boites aux lettres...plus de doubles administratifs... ça va pas être possible !

Alors là, je vous arrête tout de suite....Il m'a promis la sécurité mon ministre de l'intérieur...Donc il faut prendre les mesures qui s'imposent, pas des mesurettes qui ne servent à rien...

D'ailleurs supprimer les livres, les journeaux, internet, la publicité, les doubles administratifs, ça ne suffit pas....Ils peuvent très bien se servir d'un document qu'ils écriraient eux mêmes les méchants terroriste....En fait, je ne vois qu'un moyen d'être vraiment en sécurité...C'est d'interdire purement et simplement l'apprentissage de la lecture et de l'écriture...Et bien sûr, l'usage du téléphone, les rassemblements de plus de une personne et le couvre-feu. Là, je serais tranquille...En sécutité....A l'abri d'un retour à la barbarie...


Jean Vilain décembre 2005
Revenir en haut Aller en bas
Mena

avatar

Nombre de messages : 421
Localisation : TOULON
Date d'inscription : 20/04/2008

MessageSujet: Re: On siffle la Marseillaise ...?   Mer 12 Nov 2008 - 21:55

mdr mdr mdr Gaga Gaga Pantoute
Revenir en haut Aller en bas
http://www.literaturismena.com
filo

avatar

Nombre de messages : 8690
Age : 104
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 02/04/2007

MessageSujet: Re: On siffle la Marseillaise ...?   Jeu 13 Nov 2008 - 4:24

Excellent ton texte, Vilain, et sa conclusion !

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
L'art est parfois un sale boulot, mais il faut bien que quelqu'un le fasse
Le site Filosphere ** Filographies : photo & design ** Ma musique récente ou inédite ** Musique de la Juste Parole
Revenir en haut Aller en bas
http://filosphere.com
Tryskel
Miserere mei
avatar

Nombre de messages : 9740
Age : 69
Localisation : A l'Ouest d'Avalon
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: Re: On siffle la Marseillaise ...?   Ven 14 Nov 2008 - 17:09

Cauchemard Vrai, Vilain, tout interdire est la seule méthode pour éviter les "dérapages".
L'inventeur du PC ne se doutait pas qu'il mettait une arme redoutable entre les mains de tout un chacun qui peut dire n'importe quoi (et faut admettre que certains ne s'en privent pas.)

Mais entre savoir ce qui se passe car on ne peut gouverner si on ne sait pas, j'admets et TOUT CONTROLER, y'a une marge non?
Parce que de toute façons, on laisse des certains faire ce qu'ils veulent, au hasard (lol) les banquiers, les patrons, le MEDEf qui découvre horrifié des "Caisses Noires", et j'en passe...
"Gouverner c'est prévoir" bah, "ON" n'a pas prévu grand chose dans notre douce France, les émeutes de 2005? N'importe quel andouille sans formation politique qui a approché ces banlieues là pouvait le prévoir (je suis de ces andouilles), j'ai bossé à Trappes, et touché le desespoir des jeunes enfermés! Pas la "Crise" au contraire toujours plus de pouvoir et de fric aux mêmes, même si le discours change au gré des circonstances rien ne change.
Ceux qu'on veut toujours plus surveiller c'est nous, les qui disent des choses politiquement incorrectes! Les qui veulent pas baisser les bras, les qui par simple bon sens voient les catas arriver... Et qui osent le dire, des fois qu'ils feraient penser les masses, ils sont hyper dangereux ceux là!

Et fouiller les vies privées n'empêche pas ceux qui veulent vraiment foutre le bordel d'agir, la preuve avec les cons qui sabotent les voies ferrées. Et ce faisant donnent un prétexte de plus aux surveillants de tout poils!
On crie au "complot terroriste" et on ressort le spectre de "La mouvance extrême gauche", agiter des épouvantails pour inquiéter le populo et débarquer en sauveur, c'est vieux comme le pouvoir ça aussi!

Faudrait changer de discours, mais le pouvoir tourne en rond puisqu'il n'a qu'un but: se protéger pour mieux se prolonger, toujours plus fort!
"Allons enfants" et rétablissement du bagne pour le premier qui siffle!
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: On siffle la Marseillaise ...?   Ven 14 Nov 2008 - 17:17

De toute manière, vouloir tout savoir sur les autres me semble déjà une curiosité à double face : saine si c'est pour comprendre l'humain (et se comprendre soi-même parmi tous), malsaine si c'est la curiosité voyeuriste ou à but d'orienter.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
alejandro
Hors catégorie
avatar

Nombre de messages : 1868
Localisation : Au sud du Nord, au nord du Sud, à l'est de l'Ouest et à l'ouest de l'Est.
Date d'inscription : 30/01/2005

MessageSujet: Re: On siffle la Marseillaise ...?   Sam 15 Nov 2008 - 20:09

Tryskel a écrit:

Mais entre savoir ce qui se passe car on ne peut gouverner si on ne sait pas, j'admets et TOUT CONTROLER, y'a une marge non?

Dans le texte posté par Mena, la section appelée « Objectifs » parle de thèmes à identifier, les débats qui se tiennent, les sources d’informations et les personnages qui structurent l’opinion ; chercher à comprendre comment ces opinions se propagent, et les réactions prévisibles en cas de crise.

Dans « les sources surveillées » il est exclusivement question de sites – donc de l’information librement mise à la disposition de quiconque cela pourrait intéresser – : sites revendicatifs, d’information, politiques ; les sites des grands médias, des syndicats, des associations. Puis les forums, les blogs, les sites de pétitions.

Dans « Finalités » il est question d’identifier les arguments, les critiques et les tendances, afin d’aboutir à une analyse et d’une « cartographie » des débats qui se tiennent et des sujets qui émergent : « Plus particulièrement en matière de veille Internet, l’analyse permettra un suivi précis de l’évolution de l’opinion internaute et des arguments émergents relayés et commentés sur ce canal. »

Où donc voyez-vous qu’il soit question de contrôler Internet, de restreindre une quelconque liberté, de surveiller écoutes téléphoniques et mails, ou que l’on cherche à nous filmer au cours de nos ébats sexuels ?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.alexgyg.fr
Selmer
Perturbateur de masses en fils
avatar

Nombre de messages : 4270
Localisation : Est
Date d'inscription : 13/08/2005

MessageSujet: Re: On siffle la Marseillaise ...?   Dim 16 Nov 2008 - 13:35

Tryskel a écrit:
Ceux qu'on veut toujours plus surveiller c'est nous, les qui disent des choses politiquement incorrectes! Les qui veulent pas baisser les bras, les qui par simple bon sens voient les catas arriver... Et qui osent le dire, des fois qu'ils feraient penser les masses, ils sont hyper dangereux ceux là!
C’est se flatter énormément. Ce prétendu « politiquement incorrect » a tellement servi qu’il en est devenu très convenu et terriblement banal, une bouillie réchauffée à l’usage exclusif des maniaques du complot étatique et dont le seul danger réside dans l’indigestion. La protestation magnifiée en dogme, un truc de révolutionnaires atrabilaires, en pèlerinage autour des cendres froides de mai 68, invoquant leurs spectres favoris maintenant arthritiques, en attendant désespérément une charge de CRS qui ne viendra jamais.

Tryskel a écrit:
"Allons enfants" et rétablissement du bagne pour le premier qui siffle!
Le bagne coûte trop cher à la collectivité. Préférons-lui le bannissement qui procure les mêmes avantages, gratuitement.
Revenir en haut Aller en bas
Tryskel
Miserere mei
avatar

Nombre de messages : 9740
Age : 69
Localisation : A l'Ouest d'Avalon
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: Re: On siffle la Marseillaise ...?   Dim 16 Nov 2008 - 15:40

Allons y pour le bannissement, encore qu'il faut payer le charter!

Pour les "spectres de 68", qu'ils reposent en paix, je ne suis pas nostalgique!
Les charges de CRS, ben, je les ai vues...
Mais c'était il y a 40 ans, Internet n'existait pas, au moins pas à la portée du commun des mortels comme aujourd'hui.
Je ne suis pas une "maniaque du complot étatique" et ne me flatte de rien.
Simplement à l'heure du "tout fichier", je n'ai aucune confiance dans ceux qui nous gouvernent (en France et ailleurs.)
Ca dérape trés vite ce cette "volonté de s'informer sur l'opinion".
"Donnez votre avis, mais qu'il soit conforme au nôtre". Sinon, gare, et l'opinion se fabrique aussi, et là encore, pas qu'en France!

"Les lanceurs d'alerte sont souvent sanctionnés alors que sans eux les scandales touchant l'environnement ou la santé publique n'éclateraient pas.
Leur protection a été promise par le "Grenelle". Or la loi les a oublié, comme pour empêcher les contre- pouvoirs de s'exercer".
Un "spectre de 68" le Grenelle, et celle qui dit ça c'est une dangereuse gauchiste fervente du complot d'Etat: Corrine Lepage, qui fut ministre de l'environnement sous Juppé!

Et chacun sait que les terroristes en puissance écrivent sur Internet: "On va poser une bombe à l'Elysée le 25 décembre à 17H", ou organiser un siflage de Marseillaise... C'est pour repérer ça qu'on surveille la toile!
Pas detecter les "mauvais penseurs", ni traquer nos habitudes pour les vendre aux marchands...
Pas de complotite aigüe, mais SVP, pas d'angélisme!
Revenir en haut Aller en bas
alejandro
Hors catégorie
avatar

Nombre de messages : 1868
Localisation : Au sud du Nord, au nord du Sud, à l'est de l'Ouest et à l'ouest de l'Est.
Date d'inscription : 30/01/2005

MessageSujet: Re: On siffle la Marseillaise ...?   Lun 17 Nov 2008 - 16:13

Selmer a écrit:

Si agaçants que soient les gens qui trouvent que c’est toujours mieux ailleurs, ceux que tu cites ne parlent qu’en leur nom et je ne sache pas qu’ils soient constitués en groupe de fait, hostile à la France. Leur position est individuelle et insignifiante. Devedjian et Lellouche sont engagés dans l’action politique, ils sont donc au service de la cause commune et ont le droit de penser que tel modèle est, dans tel cas, la bonne solution dont leur pays gagnerait à s’inspirer.
C’est un point de vue fort courant dans ce qu’il est convenu d’appeler les élites, qu’elles soient politiques, intellectuelles ou économiques. A vrai dire, on n’entend pour ainsi dire qu’eux. Donc certes, ils ne constituent pas un groupe formel, mais c’est le discours dominant dans les médias et il peut être assimilé au discours de l’élite. Leur position individuelle n’a rien d’insignifiante.

C’est un truisme que de dire que les élites sont coupées du pays, qu’elles ne s’adressent qu’à elles-mêmes et ne défendent que leurs intérêts. Pour l’élite politique, leur problème consiste à se faire confier un mandat pour faire quelque chose pour ensuite faire le contraire. Dire que Lellouche ou Dededjian sont au service de la cause commune c’est comme dire que Bernard Arnault est au service de l’économie française. Certes, il contribue à la faire vivre, mais il serait plus juste de dire qu’il met l’économie française à son service. Il en va de même pour Lellouche et Devedjian par rapport à « la cause commune », comme tu dis.

Selmer a écrit:

Bien sûr. En soi, siffler un hymne n’est qu’un chahut dans certains cas, une insulte délibérée dans d’autres mais, bien moins que le fait en lui-même, c’est évidemment ce qu’il y a derrière qui me préoccupe.

Cela dépend donc de ce que l’on met de l’hymne et, plus généralement, dans les symboles de la nation.

Il est souvent intéressant de comparer les choses avant de s’exprimer sur un sujet particulier. Et donc voir la signification des symboles nationaux ailleurs avant de se poser la question de savoir ce que cela signifie ici.

Je connais particulièrement bien l’Espagne et la Norvège. Ayant pris le relais d’une dictature militaire particulièrement longue, la démocratie espagnole a installé une administration de type fédérale où deux ragions, la Catalogne et le Pays basque font preuve de fortes poussées indépendantistes, donc, identitaires ; ce qui agace souverainement d’ailleurs le reste de l’Espagne (et pas seulement Madrid). La dictature militaire s’était installée au cri de « Viva España » et s’était emparée de tous les symboles de la nation. Aujourd’hui, on ne voit guère le drapeau espagnol que dans les bâtiments publics et à l’occasion de compétitions sportives. Il est peut-être à noter que l’Espagne, qui possède l’un des championnats de foot les plus spectaculaires du monde – si ce n’est LE plus spectaculaire – a toujours peiné à mettre sur pied une équipe nationale performante, privant les espagnols de la possibilité d’agiter souvent des drapeaux rouge et jaune. En dehors de ces circonstances, afficher un drapeau espagnol est assimilé à la nostalgie du franquisme. On le fait quand on est d’extrême droite.

La Norvège a cristallisé son identité nationale seulement en 1815, avec le vote d’une constitution, et ne s’est émancipée qu’en 1905, pacifiquement. Égalitaire dans leur idéal et dans les faits, les Norvégiens sont très fiers de leur pays. Ils agitent des drapeaux norvégiens à chaque occasion, et fêtent en grand le jour de la fête nationale ; pas de défilés militaires, pas de démonstration de force, mas une cohue d’associations de toutes sortes et la masse de bacheliers de l’année en cours. Cependant, en Suède, qui est tout a fait semblable à la Norvège, on ignore superbement les symboles nationaux et le jour de la fête nationale est un non-événement.

La comparaison de la France avec l’Espagne a des limites, mais il est intéressant de noter qu’en France comme en Espagne, les symboles nationaux ont été récupérés par l’extrême droite ; extrême droite qui, en France, a fait son fond de commerce sur la désignation de l’étranger, et plus particulièrement, de l’Africain et du Maghrébin, comme source de problèmes pour les Français. Les Africains et les Maghrébins désignés comme problème incluent aussi les Français issus de cette immigration mais quand même Français depuis déjà deux ou trois générations. Bref : ceux qui ont sifflé la Marseillaise.

Les Français partagent avec les Norvégiens un idéal d’égalité, mais, d’abord, l’idéal d’égalité correspond bien plus à la réalité en Norvège qu’en France et, ensuite, la notion d’égalité n’est pas comprise de la même façon. La France sélectionne ses futures élites par un système scolaire draconien. Bourdieu a montré comment les élites s’auto-réproduisent en sélectionnant pour les grandes écoles le goût et l’éducation tout autant que les connaissances, rendant très dur l’accès à ces écoles pour les individus issus des classes populaires – et, a fortiori, ceux issus de l’immigration. Mais même en mettant cela de coté, la sélection des élites se fait par des concours d’entrée dans les grandes écoles particulièrement difficiles, ce qui est perçu en Norvège comme très inégalitaire. Là où en France on exacerbe la compétition et la concurrence pour sélectionner les élites (et par là, la distribution aussi des places moins élitistes), en Norvège on fait tout pour détendre cette compétition et rendre tout compartiment de la société accessible à n’importe qui. En Norvège tout le monde est l’égal de tout le monde, il y est par exemple inimaginable de bloquer la circulation pour laisser passer les représentants de l’État. S’il y a un embouteillage, les représentants de l’État attendront comme tout le monde. Les Norvégiens, donc, ont un idéal égalitaire qu’ils vivent vraiment dans les faits, et donc ont des bonnes raisons d’être fiers de leur société. En France, nous avons un idéal d’égalité aussi, mais peu de gens ont des raisons de penser qu’il s’agit d’autre chose que d’un idéal utopique. Et ceux qui vivent l’inégalité française le plus fortement – à tort ou à raison –, encore une fois, ce sont les populations dont on est en train de parler.

Je n’ai pas souvent été aux États-Unis, mais comme la culture américaine est archi-dominante, on peut quand même se faire une idée assez précise sur cette société. Et chacun admettra que c’est un pays très inégalitaire. Dans un livre récent, L’Amérique que nous voulons, écrit par un économiste « prix Nobel d’économie » et éditorialiste du New York Times, Paul Krugman, il soutient que l’inégalité américaine tient au racisme en ceci que les blancs pauvres ont souvent voté contre leurs intérêts de classe pour que les noirs ne bénéficient pas de la répartition de richesses. Emmanuel Todd soutient quant à lui que le racisme et l’inégalitarisme américain ne sont pas des défauts de la démocratie américaine, mais son fondement même. Dès lors, on peut supposer que le panier à crabes qu’est cette société ne tient en un seul ensemble que par une identification radicale aux symboles nationaux, ce que l’on constate effectivement : le patriotisme, le drapeau, sont des valeurs incontournables et sacrées. S’ajoute le fait que les américains se vivent comme l’horizon indépassable de la liberté et de la démocratie, et sont perplexes devant l’animosité que leur pays soulève dans le monde. Ils attribuent cela à la jalousie, et semblent se considérer comme en état de conflit permanent, armé ou politique et diplomatique, avec les autres nations de la planète. D’où une raison supplémentaire pour s’identifier aux symboles nationaux.

Nation seule contre toutes, les Français ont connu à plus d’une reprise, et, en la matière, ils estiment qu’ils ont bien assez donné. Les Français n’ont pas non plus besoin de symboles nationaux pour savoir qu’ils constituent une nation à part entière, car c’est parfaitement intégré. Par exemple, ils trouveront anormal que la loi ne soit pas même d’un bout à l’autre du pays. Autant dire que les Français sont un peu au dessus de la Marseillaise, le drapeau et tout ça. En revanche, on a noté que pendant la campagne présidentielle, les deux principaux candidats ont cherché à flatter l’instinct national, pour ne pas dire ethnique, des Français ; peut-être pour détourner l’attention des inégalités économiques qui se creusent. Ce qui expliquerait que des personnalités politiques en aillent fait trois tonnes quand la Marseillaise a été sifflé - ce qu'a condamné Platini -. Quant aux raisons pour lesquelles elle a effectivement été sifflée, cela signale très probablement la frustration de ne pas être admis dans cette société qui pourtant se veut égalitaire.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.alexgyg.fr
Tryskel
Miserere mei
avatar

Nombre de messages : 9740
Age : 69
Localisation : A l'Ouest d'Avalon
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: Re: On siffle la Marseillaise ...?   Mar 18 Nov 2008 - 21:00

Les français ont un idéal d'égalité, depuis 1789.
Un idéal qui reste trés "Idéal", inaccessible...
Et dont les dirigeants (quand même élus par la majorité) se servent dans leurs discours en se gardant bien de l'appliquer!
Dans la pub sur le boeuf: y'en a un qui fait un discours sur les qualités du boeuf, et l'autre qui lui pique sa part et la bouffe pendant qu'il cause!
En France c'est les mêmes qui cause sur l'Egalité et piquent la part des autres!
Au nom de cette même égalité, on refuse de recenser les français un peu teinté ou venus d'ailleurs, ils sont Français comme les autres, point barre.
Le beur qui siffle la Marseillaise est l'égal d'Arnault et de Sarko, et ses enfants ont les mêmes chances à l'école!
Le beur qui est pas totalement ahuri voit bien que c'est de la daube! Alors il le manifeste, à sa façon et nos "élites" hurlent au scandale, alors qu'au fond, tout le mode s'en tape de la Marseillaise, on veut juste que "L'Idéal" soit palpable, et là, faut pas rêver, plus ça va, moins on est égaux!
Trés interessant ce que tu dis de la Norvège et de l'Espagne.
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: On siffle la Marseillaise ...?   Mar 18 Nov 2008 - 21:16

On a découpé le temps en morceaux ; on est en lutte permanente contre lui dont on ne sait pas se dépêtrer.

On a inventé la logique qui nous convient : sauf qu'elle ne nous convient pas, puisque la vie en fait à sa tête sans se soucier de nos évaluations.

On a inventé les frontières : maintenant, faut faire avec, et oublier que ce ne sont que des traces au crayon sur des cartes en papier.

On a inventé l'égalité : comme si nous savions programmer des clones, n'être qu'un clone, et vivre comme un clone.

On a inventé la monnaie d'échange : même pour naître et mourir, il faut casquer. Alors pour vivre...

etc. etc. etc.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
alejandro
Hors catégorie
avatar

Nombre de messages : 1868
Localisation : Au sud du Nord, au nord du Sud, à l'est de l'Ouest et à l'ouest de l'Est.
Date d'inscription : 30/01/2005

MessageSujet: Re: On siffle la Marseillaise ...?   Mar 18 Nov 2008 - 22:47

Romane a écrit:
On a découpé le temps en morceaux ; on est en lutte permanente contre lui dont on ne sait pas se dépêtrer.

On a inventé la logique qui nous convient : sauf qu'elle ne nous convient pas, puisque la vie en fait à sa tête sans se soucier de nos évaluations.

On a inventé les frontières : maintenant, faut faire avec, et oublier que ce ne sont que des traces au crayon sur des cartes en papier.

On a inventé l'égalité : comme si nous savions programmer des clones, n'être qu'un clone, et vivre comme un clone.

On a inventé la monnaie d'échange : même pour naître et mourir, il faut casquer. Alors pour vivre...

etc. etc. etc.

J'invite la modération à déplacer ce post à un endroit plus approprié.
Merci.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.alexgyg.fr
filo

avatar

Nombre de messages : 8690
Age : 104
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 02/04/2007

MessageSujet: Re: On siffle la Marseillaise ...?   Mer 19 Nov 2008 - 0:36

Merci Ro ! Enfin, un peu de poésie dans ce fil de brute.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
L'art est parfois un sale boulot, mais il faut bien que quelqu'un le fasse
Le site Filosphere ** Filographies : photo & design ** Ma musique récente ou inédite ** Musique de la Juste Parole
Revenir en haut Aller en bas
http://filosphere.com
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: On siffle la Marseillaise ...?   Mer 19 Nov 2008 - 2:31

alejandro a écrit:
Romane a écrit:
On a découpé le temps en morceaux ; on est en lutte permanente contre lui dont on ne sait pas se dépêtrer.

On a inventé la logique qui nous convient : sauf qu'elle ne nous convient pas, puisque la vie en fait à sa tête sans se soucier de nos évaluations.

On a inventé les frontières : maintenant, faut faire avec, et oublier que ce ne sont que des traces au crayon sur des cartes en papier.

On a inventé l'égalité : comme si nous savions programmer des clones, n'être qu'un clone, et vivre comme un clone.

On a inventé la monnaie d'échange : même pour naître et mourir, il faut casquer. Alors pour vivre...

etc. etc. etc.

J'invite la modération à déplacer ce post à un endroit plus approprié.
Merci.

Je ne vois pas pourquoi je déplacerais ce message qui répondait au message précédent, et plus précisément :

Citation :
En France c'est les mêmes qui cause sur l'Egalité et piquent la part des autres!
Au nom de cette même égalité, on refuse de recenser les français un peu teinté ou venus d'ailleurs, ils sont Français comme les autres, point barre.
Le beur qui siffle la Marseillaise est l'égal d'Arnault et de Sarko, et ses enfants ont les mêmes chances à l'école!
Le beur qui est pas totalement ahuri voit bien que c'est de la daube! Alors il le manifeste, à sa façon et nos "élites" hurlent au scandale, alors qu'au fond, tout le mode s'en tape de la Marseillaise, on veut juste que "L'Idéal" soit palpable, et là, faut pas rêver, plus ça va, moins on est égaux!

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: On siffle la Marseillaise ...?   

Revenir en haut Aller en bas
 
On siffle la Marseillaise ...?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
 Sujets similaires
-
» moteur qui siffle par michel84
» Flash Forward
» la trilogie marseillaise de Marcel Pagnol adapté par Daniel Auteuil.
» La marseillaise ( revue et corrigée par mes soins)
» M.R. JAMES - "Siffle et je viendrai"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Présentation & Débats :: Paroles et débats :: Société, Politique-
Sauter vers: