Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Un mot, des histoires : Rouge.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Un mot, des histoires : Rouge.   Mer 29 Oct 2008 - 22:15

Les couleurs suggèrent des ambiances, des sensations, des images. Je vous propose de partir de "Rouge", pour écrire un texte, sous la forme qui vous convient. Laissez-vous emporter par l'intégralité de ce que suscite "Rouge" en vous, et laissez filer vos doigts sur le clavier...

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
MBS

avatar

Nombre de messages : 8164
Age : 53
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 31/10/2007

MessageSujet: Re: Un mot, des histoires : Rouge.   Mer 29 Oct 2008 - 22:21

LE BOURREAU


Il a les yeux dans le vague. L’horizon n’est plus qu’un brouillard. Tout ce qui se trouve à plus d’un mètre de lui n’a plus la moindre importance.
A chaque fois, il se demande pourquoi il a accepté ça. C’est une tâche qui le dépasse et le terrorise, qui le happe et le lamine. Il se sent un bourreau moderne, pouvant décapiter une existence s’il ne sait pas retenir son bras vengeur.
C’est qu’il est aussi un des gardiens d’un Temple théoriquement commun à tous mais qu’il sait bien être aux mains de quelques-uns seulement. Il est de ces privilégiés qui ont accès à ses trésors. Cela l’honore mais cela le paralyse.
De quel droit peut-il décider ?
Qui a fondé son autorité ?
Ceux qui l’ont légitimé appartenaient au même groupe, au même clan, à la même caste. Ils l’ont adoubé mais au nom de leurs principes communs, de ces vérités superficielles qui ont valeur d’évangiles.
Mais pour eux seulement.

Il attend avant de baisser les yeux. Ce serait déjà entrer dans l’affrontement. Il s’y refuse. Il n’est pas prêt.
Il va mettre de la musique. Il sait que cela lui est devenu indispensable pour ne pas se laisser aller à la violence, au déchaînement aveugle, à l’injustice. Ces disques qu’il connaît par cœur le font baigner dans une ambiance familière et apaisante, lui rappelle qui il est vraiment. Il sait que si quelque chose ne va pas, s’il sent qu’il dérape, qu’il étouffe sous l’ouvrage, il pourra se rattacher à quelques notes, à quelques mots qu’il chantera pour lui-même. Entrer et sortir rapidement de la bulle dans laquelle il doit s’enfermer, c’est indispensable. Sinon, qu’adviendrait-il de sa raison ?

Retour à son poste. Rien n’a changé, rien n’a bougé.
Ni ses instruments de bourreau alignés en ordre devant lui. Froids et transparents.
Ni ses futures victimes, muettes et sans doute résignées à l’inéluctable. Pâles et bleuies.
Un sang qu’il juge trop pur va couler.
Rouge.
Rouge de confusion ou haine.
Sang de vengeance ou sang de peine.
Passion fatale que la sienne.

La page est déjà écrite. Il n’a plus qu’à la compléter.
Le doute l’étreint à nouveau.
Les mêmes questions.
Sempiternelles depuis quinze ans.
Il se souvient comme au début, cela lui paraissait simple. De grandes idées l’animaient, ils voulaient les défendre. Il n’hésitait donc pas à tailler dans les rangs adverses de grandes saignées. Il fallait qu’ils comprennent, qu’ils se convertissent à ses idées et à ses principes. Pourquoi aurait-il eu des états d’âme ? Il avait la sanction de l’autorité suprême qui lui avait accordé une confiance aveugle. Il détenait la Vérité.
Mais il avait fini par ouvrir les yeux… et à trouver à ses victimes de troublantes circonstances atténuantes. Elles étaient pour certaines bien innocentes des pêchés qu’il leur reprochait. D’autres n’avaient pour se défendre que de faibles moyens et il ne pouvait guère leur reprocher leur passive présence. Ils n’avaient rien demandé. Enfin, il avait commencé à les voir, à les entendre souffrir.
Souffrir par lui.
Souffrir de son autorité, de ses excès de zèle, de son incompétence aussi qu’il voyait enfin se dessiner au-delà de sa suffisance.
Il en était venu à admettre qu’il n’avait pas toujours raison… et que, eux, n’étaient pas de simples victimes expiatoires, condamnées à vie par leurs insuffisances, condamnées à mort par une inutile vengeance.

Il va se lancer dans son macabre ouvrage, le cœur à l’agonie, l’esprit sans enthousiasme.
Si seulement ils pouvaient l’aider.
Ne plus se poser en victimes, en ennemis, en brebis toujours faussement repentantes.
Plus l’un contre les autres mais avancer tous ensemble.
C’est trop en demander, il le sait…
Au cours de son travail, il aura envie de vomir, de tout abandonner, de s’enfuir.
Même innocente, la victime est parfois décevante. On lui a offert une occasion d’échapper à ses griffes. Par quelques mots jetés dans le vent de la salle des supplices, par des conseils répétés donnés quand tant d’autres les évitent, par des sourires confiants pour apaiser sa peur. Mais, non, les voilà qui donnent tête baissée dans ce qui n’était même pas un piège.
Il se rend compte qu’au moment de les affronter, il les aime.
Et ça le désespère.

Ca y est ! Il a son arme à la main, tend l’autre vers la première victime.
Parfois il les classe en pensant que cela l’aidera à être plus juste. « Les derniers seront les premiers » a dit quelqu’un… Il agit exactement en sens inverse, espérant donner aux plus faibles l’occasion de profiter de sa lassitude et de sa faiblesse quand elles viendront au bout d’une ou deux heures.
Et puis, ceux-là, ces premiers, il les connaît bien. Il sait qu’ils vont se défendre, qu’il retiendra peut-être plus facilement son bras envers eux. C’est connu dans son monde… On ne traite pas à la même aune ceux qui passent pour l’élite, ceux qui un jour peut-être pourrait bien être à votre place.
Un stylo rouge à la main.
Revenir en haut Aller en bas
http://fiona.toussaint.free.fr
Alizé

avatar

Nombre de messages : 3755
Localisation : BRETAGNE Rennes
Date d'inscription : 26/05/2008

MessageSujet: Re: Un mot, des histoires : Rouge.   Jeu 30 Oct 2008 - 1:35

Déjà, quelle rapidité !
Chapeau bas Monsieur le bourreau à l'encre rouge !
Revenir en haut Aller en bas
MBS

avatar

Nombre de messages : 8164
Age : 53
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 31/10/2007

MessageSujet: Re: Un mot, des histoires : Rouge.   Jeu 30 Oct 2008 - 1:52

Euh j'ai pas pu l'écrire en six minutes... La rapidité, elle est seulement dans la conjonction entre le sujet, un vieux texte et l'activité rougeoyante qui m'a occupée toute la fin d'après-midi...
Revenir en haut Aller en bas
http://fiona.toussaint.free.fr
LylaTsB

avatar

Nombre de messages : 4714
Age : 58
Localisation : Entre allanguie & languissante ...
Date d'inscription : 21/05/2006

MessageSujet: Re: Un mot, des histoires : Rouge.   Jeu 30 Oct 2008 - 15:01

mdr MBS, l'homme qui note plus vite que son ombre !
Citation :
Il se rend compte qu’au moment de les affronter, il les aime.
Et ça le désespère.
BelHomm'âgeSourire
Revenir en haut Aller en bas
Vic Taurugaux

avatar

Nombre de messages : 4816
Localisation : 20°16'31.10"S-57°22'5.53"E
Date d'inscription : 27/03/2007

MessageSujet: Re: Un mot, des histoires : Rouge.   Jeu 30 Oct 2008 - 15:53

Rubrique à brac.

Ecrire un texte en rouge, voila bien mon travail de rubricateur. « Escriveur de vermillon », bien que moine copiste, je détiens une place à part dans le scriptorium. Ma corne, mon encrier, recèle une encre particulière, le minium, avec laquelle je produis des choses minuscules, mineures illustrant les lettres, et ces miniatus, ces minutes, éclairent de couleurs particulières notre texte sacré.

Miniare, diminuer, c’est le sens que nous donnons nous autres italiens, quant il s’agit d’expliquer ce travail. Mais, les abbayes françaises possèdent une façon bien à elles de parler le latin. Les frères parisiens disent : illuminiare et en place de miniatura, ils osent le terme « mignature » pour définir nos scrupuleuses illustrations comme des choses mignonnes, des mignardises, choses que jamais notre révérend père abbé me laisserait imaginer.
Personnellement, pour décorer les initiales, j’emploie de préférence du sang de dragon auquel j’ajoute parfois un peu de sanguine. Il ne faut pas écouter la légende de cette encre qui rapporte qu’un « dragon, ayant son sang en feu dans son propre corps, se servit pour le rafraîchir du sang d'un éléphant ». Ces ragots servent surtout aux marchands pour chercher à vendre ce cinabre au prix du bleu d’Alexandrie. Ma couleur n’est qu’un vulgaire sulfure de mercure naturel ne tenant que médiocrement sur le papier. Mon truc consiste donc pour faire tenir cette encre une fois sèche à l’enduire d’un peu de cérumen que je me confectionne moi-même au creux de mes oreilles. Ce secret, je peux bien vous le dire à présent est aussi inoffensif que le sont tous mes écrits.

Prenez garde cependant à la production du frère Bruno! Oh ! Vous ne trouverez aucune faute encore moins de lettres cancelées dans ce qu’il copie minutieusement! Je ne suis en rien son égal et je souscris au père cellérier quand il prétend que notre abbaye détient en sa personne notre véritable trésor. Son art est magnifique et ce que je vous dis ne tient en rien du péché de jalousie. Mais (et c’est un secret que je vous demande de ne pas ébruiter au risque de provoquer la ruine de notre ordre tout entier) le frère Bruno utilise pour son rouge, du « riz de coq ! » Il se le procure auprès du frère alchimiste qui ne se contente plus de cultiver les « simples ». Il faut encore que je vous instruise en vous apprenant que le riz de coq n’est rien de moins que du « rajh al ghar » un produit arabe dit plus communément réalgar, c'est-à-dire du sulfure d’arsenic !

Marquez-vous donc en rouge quelque part de ne jamais mouiller votre index quand vous feuilletez ses enluminures !

http://www.encyclopedie-universelle.com/abbaye-scriptorium4k.html#ancre1577742
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Un mot, des histoires : Rouge.   Lun 3 Nov 2008 - 4:33

Sous le ciel tourmenté d'une tempête aux bourrasques dévastatrices
devant l'océan et ses chaînes rompues
la plage
laminée
rougie par sang corrosif d'un sel dévoreur
mange les yeux d'un photographe

L'homme
Lui
avale de clics en claques
la frénésie automnale
et le Grand Bleu n'en peut plus
enragé
de se voir prisonnier
haché
réduit
à si peu
à rien
.

Les tombes poussent par-dessus l'insolence
sans stèle
Seule la fleur de sel
rouge
grignote à dents avides
le regard du poète à images...

Ro

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Alizé

avatar

Nombre de messages : 3755
Localisation : BRETAGNE Rennes
Date d'inscription : 26/05/2008

MessageSujet: Re: Un mot, des histoires : Rouge.   Mar 4 Nov 2008 - 15:02

J'ai écrit une poésie (voir "le refuge des mots"), mon intention était de parler du rouge, mais je m'en suis écartée. Je ne sais pas si je peux la placer ici malgré tout.
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Un mot, des histoires : Rouge.   Mar 4 Nov 2008 - 15:03

Ben oui, pourquoi pas ! Wink

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Alizé

avatar

Nombre de messages : 3755
Localisation : BRETAGNE Rennes
Date d'inscription : 26/05/2008

MessageSujet: Re: Un mot, des histoires : Rouge.   Mar 4 Nov 2008 - 15:24

Ben oui, sauf que je ne sais pas comment faire. J'attendrai donc le retour du Benjamin cet a.m.
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Un mot, des histoires : Rouge.   Mar 4 Nov 2008 - 15:27

Tu fais comme quand tu postes un texte issu d'un document de tes fichiers : copier, coller. Euh, j'ai pas tout compris, sinon ? spc

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Alizé

avatar

Nombre de messages : 3755
Localisation : BRETAGNE Rennes
Date d'inscription : 26/05/2008

MessageSujet: Re: Un mot, des histoires : Rouge.   Mer 5 Nov 2008 - 0:51

Les coquelicots

Les coquelicots vibrent de leur présence
sur le tableau achevé...


Un jour
j'accrocherai aux cimaises
des soleils à brûler l'impossible
je punaiserai au plafond
des mots couleur de sang
et mes bannières criardes
danseront au vent de ma fantaisie
j'écartèlerai l'espérance
je dilaterai l'espace
repoussant ainsi les murs
de la matrice créatrice
Délire

La fleur de pastel de terre et de pétales mêlée
pénètre ma peau...Sanguine


Maintenant
A l'heure de la marée
il pleut des larmes pourpres
sur mes plages imaginaires
et la houle chavire la grève
où je me suis échouée
les brisants emportent mes rêves
ils roulent, s'entrechoquent, éclatent
Déchaînement
J'attends le reflux
là de mes mains écorchées
je rassemble mes brisures
mes doigts n'effleurent
que pierres polies
Etonnement

Je regarde le ciel d'hiver, matin frileux
horizon ouaté...pureté


Aspiration
Du faîte de mes passions
vivre à ciel ouvert
ma Vie à corps d'arbre
et bien enracinée dans mes certitudes
insuffler l'Amour dans ma sève
Simplement...

Le blanc sur mes tableaux aura le dernier mot.
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Un mot, des histoires : Rouge.   Mer 5 Nov 2008 - 4:19

Wink

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Alizé

avatar

Nombre de messages : 3755
Localisation : BRETAGNE Rennes
Date d'inscription : 26/05/2008

MessageSujet: Re: Un mot, des histoires : Rouge.   Mer 5 Nov 2008 - 11:48

chinois
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Un mot, des histoires : Rouge.   Jeu 20 Nov 2008 - 0:02

Shocked regard stupéfait en attente de la suite. Laughing

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Un mot, des histoires : Rouge.   Jeu 20 Nov 2008 - 0:15

Suspense... étrange histoire...

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Piero

avatar

Nombre de messages : 141
Localisation : Trop hors de moi pour être fidèle
Date d'inscription : 19/11/2004

MessageSujet: Re: Un mot, des histoires : Rouge.   Jeu 20 Nov 2008 - 0:20

Le fameux captatio benevolentae!

Mais je suis hors sujet, plus du tout "rouge", je tacherai d'y revenir.
Bises
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Un mot, des histoires : Rouge.   Jeu 20 Nov 2008 - 0:25

T'es marrant, toi. C'est justement le rouge, que j'attends ! mdr

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Piero

avatar

Nombre de messages : 141
Localisation : Trop hors de moi pour être fidèle
Date d'inscription : 19/11/2004

MessageSujet: rouge   Dim 23 Nov 2008 - 20:15

« Les femmes convenables sont toutes les mêmes. Aussitôt qu'elles s'énervent, les voilà parties à rêver de lanternes rouges et du diable. »
Lucienne et le boucher, Marcel Aymé, 1932


Incendie dans un magasin de cosmétique.



Au dix de la rue,( sans qu'on ait jamais pu savoir pourquoi) un incendie ravagea un magasin de cosmétique. Mais laissez-moi vous conter les faits.
Au dix de la rue, disais-je, s’étalait sur les rayonnages une quantité infinie de parfum. Musc, ambre, coco. Quantité d’effluves tropicaux et libidinaux saturaient l’air au dix de la rue. Au douze aussi.
Or ces petits flacons juxtaposés les uns les autres comme des poupées, pareils à de petites femmes dodues, donnaient infiniment de travail à Lola. Car Lola était une employée modèle comme il ne s’en rencontre plus. Nul n’eut pu supposer donc que séjournait en elle, attendant paisiblement son heure, blottie dans le tréfonds, silencieux et placide, Satan.

Chaque matin, en sortant de la bouche de métro qui vomissait une masse informe d’êtres, elle se dirigeait mue par un élan qui la conduisait au dix de la rue. Elle tirait méticuleusement le rideau de fer du magasin, respirait profondément l’air du dehors, refermait non moins méticuleusement le rideau, et s’attelait à sa tâche qui consistait à vérifier que chaque article se trouvait bien à sa place.
Ce jour-là, comme à l’accoutumée, elle prépara soigneusement la tête de gondole qui proposait aux clientes le numéro 5 de Chanel. Puis elle redressa chacun des bâtons de rouge à lèvre qui dormaient jour et nuit dans leurs petits étuis. Pourpre, carmin, cerise, magenta, terra-cotta, vermillon. Toute la gamme offrait à Lola ses nuances et parfois elle essayait d’en graisser sa bouche lippue. Elle s’observait dans un des petits miroirs qui garnissait chacun des présentoirs, mais se trouvant terriblement laide, (bien que parfois l’une de ces couleurs prises au hasard relevât un peu son teint hâve), elle essuyait son visage et reprenait son ouvrage. Quand elle eût fini, qu’elle fût assurée que rien ne manquait, que le rimmel était à sa place, que l’eau florale était correctement étiquetée, que le démaquillant était bien visible, elle alluma l’écran de l’ordinateur qui trônait sur la caisse, souleva le rideau, nettoya habilement les vitres et se prépara à recevoir ses premières clientes.
La première fût madame Cardinal, la femme du pharmacien qui régulièrement venait chercher la laque pour donner à sa grande crinière une allure océane. La seconde se présenta à la recherche d’un mascara dont le coloris semblait rare, (Lola parvint à lui dénicher). La troisième désirait offrir un fard à joue.
La journée s’étala ainsi semblable aux autres, et hormis l’altercation qu’elle eut avec le responsable du snack à propos du jambon avarié qu’il avait malencontreusement glissé dans son sandwich, rien décidément ne vint modifier l’ordinaire. Enfin, lorsqu’il fut sept heures , Lola éteignit l’ ordinateur et s’apprêta à fermer le rideau pour regagner la bouche de métro.
Le premier pompier qui pénétra dans le magasin la trouva allongée les bras en croix, nue, et couverte d’une épaisse couche d’un gel cramoisi dégoulinant le long de ses courtes pattes.
***


A suivre… Piéro


Dernière édition par Piero le Dim 30 Nov 2008 - 22:24, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Un mot, des histoires : Rouge.   Dim 23 Nov 2008 - 20:40

Ce n'est pas compliqué ; je nage dans le rouge, en te lisant. Jusqu'au nom de Cardinal, qui m'évoque précisément cette couleur !
Le texte me fait aussi penser aux maquillages de scène qui dégoulinent et se défont au cours de la représentation, sous la chaleur des feux de la rampe, rendant plus vrais encore la matière déjà vivante du comédien.
Fameux !

et... la suiteuu ?

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Piero

avatar

Nombre de messages : 141
Localisation : Trop hors de moi pour être fidèle
Date d'inscription : 19/11/2004

MessageSujet: Re: Un mot, des histoires : Rouge.   Dim 23 Nov 2008 - 20:50

Oui probablement, et le fard dont chacun se pare, pauvre Lola!!!

La suite très vite...j'entends déjà la sirène du petit camion rouge des pompiers (chap 2)
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Un mot, des histoires : Rouge.   Dim 23 Nov 2008 - 20:54

Finirons-nous dans l'océan rougeâtre du sang des dauphins, des baleines, des combats entre ciel et mer ?
Vers quel hôpital les pompiers vont-ils nous conduire ?

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Piero

avatar

Nombre de messages : 141
Localisation : Trop hors de moi pour être fidèle
Date d'inscription : 19/11/2004

MessageSujet: Re: Un mot, des histoires : Rouge.   Dim 23 Nov 2008 - 21:02

Romane a écrit:
Vers quel hôpital les pompiers vont-ils nous conduire ?

Je ne sais... probablement faudra t-il essayer de comprendre quel diable pouvait bien se loger dans l'âme torturée de Lola car le mystère est en dedans, et les pompiers n'y peuvent pas grand chose... mais j'en dis dèja trop...et j'aimerais d'autres interventions.


Dernière édition par Piero le Dim 23 Nov 2008 - 22:04, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Un mot, des histoires : Rouge.   Dim 23 Nov 2008 - 21:11

chhht, je me tais, je laisse venir... incl36

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
lison

avatar

Nombre de messages : 7704
Localisation : Gatineau, Québec
Date d'inscription : 22/02/2005

MessageSujet: Re: Un mot, des histoires : Rouge.   Lun 24 Nov 2008 - 0:11

Il vaudrait mieux si on veut savoir la suite le plus tôt possible.

Lison impatiente... mèche incl36
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un mot, des histoires : Rouge.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un mot, des histoires : Rouge.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Un mot, des histoires : Rouge.
» Ce besoin inassouvi d'inventer des histoires
» Histoires drôles
» Le Chaperon Rouge Revisité (Version alpha en développement.) Publique. M/MA
» Collection rouge (SEP)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Littérature :: Ecriture :: Jeux d'écriture-
Sauter vers: