Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le devoir d'être heureux

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
AuteurMessage
Romane
Administrateur


Nombre de messages : 91099
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Le devoir d'être heureux   Jeu 6 Nov 2008 - 13:02

Ce n'est pas le genre de question que je me pose.
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
nuam

avatar

Nombre de messages : 1029
Age : 38
Localisation : hyperworld
Date d'inscription : 23/04/2007

MessageSujet: Re: Le devoir d'être heureux   Jeu 6 Nov 2008 - 13:26

alors tu lance un sujet sur le bonheur, tu y participe activement durant des pages, sans pour autant t'interroger, sans savoir si tu l'a ou non éprouvé, sans savoir si tu es dedans ou en dehors...

à l'école, on t'aurait dis que tu n'as pas fait tes devoirs, Ro !
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Le devoir d'être heureux   Jeu 6 Nov 2008 - 14:00

ian_urtab a écrit:
alors tu lance un sujet sur le bonheur, tu y participe activement durant des pages, sans pour autant t'interroger, sans savoir si tu l'a ou non éprouvé, sans savoir si tu es dedans ou en dehors...

à l'école, on t'aurait dis que tu n'as pas fait tes devoirs, Ro !

Ce n'est pas parce que je lance un sujet que je m'interroge sur le type de question de la porte du RER. J'ai un peu passé l'âge de me demander ce genre de truc.

Mais pour te faire plaisir et satisfaire ta curiosité : le sujet ne portait pas sur la nature de ce qu'est le bonheur, mais la notion d'orientation volontaire vers le bonheur. C'est assez curieux, je constate que certains n'ont pensé qu'au bonheur par rapport à soi-même, et se sont rarement mis dans la peau d'un "adversaire" devant le bonheur ou non bonheur de l'autre. Or, en ouvrant ce fil, et tout au long du débat, c'est l'Autre qui me vient le plus souvent à l'esprit, et en cela "soi-même par rapport au bonheur de l'Autre" (Autre = quel qu'il soit)

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
nuam

avatar

Nombre de messages : 1029
Age : 38
Localisation : hyperworld
Date d'inscription : 23/04/2007

MessageSujet: Re: Le devoir d'être heureux   Jeu 6 Nov 2008 - 14:04

je n'en disconviens pas, et il ne me semble pas avoir envisagé le bonheur sous un jour narcissique, détrompe moi si je me trompe...

cependant, et peu importe que la question vienne du RER, ne soyons pas snob veux tu...

cependant donc, ne pas commencer par se regarder soi, c'est une fuite, bien pratique... et pas des plus originales qui plus est.
Revenir en haut Aller en bas
Alizé

avatar

Nombre de messages : 3755
Localisation : BRETAGNE Rennes
Date d'inscription : 26/05/2008

MessageSujet: Re: Le devoir d'être heureux   Jeu 6 Nov 2008 - 14:04

Je vois bien l'image...un pied dans la zone bonheur et l'autre qui tente de ne pas se poser à côté. Je marche à cloche pied dans le bonheur, avec parfois l'impression de perdre l'équilibre et de tanguer dangereusement de l'autre côté. Donc image imparfaite, il ne faudrait pas être pris de vertige, avoir suffisamment confiance pour ne pas craindre l'autre côté.
Revenir en haut Aller en bas
nuam

avatar

Nombre de messages : 1029
Age : 38
Localisation : hyperworld
Date d'inscription : 23/04/2007

MessageSujet: Re: Le devoir d'être heureux   Jeu 6 Nov 2008 - 14:35

ben le hic déjà, c'est la nature comparative du bonheur...
comme bien des choses, c'est leur contraire qui les fait exister,
ou du moins être appréhendable...

reste que ce modèle auquel on nous a habitué c'est, en gros :

le bonheur c'est Dieu,
même si tu souffre toute ta vie,
soumets toi encor et encor
et tu iras au Paradis...

La vie définie comme purgatoire... on connaît l'histoire.

sauf que moi, la fatalité, ça me fait bailler.

Non, nul besoin d'attendre...
Non, nul obligation non plus...

Non, on est pas un raté quand on est pas heureux.

En fait, on est heureux quand la question n'est PLUS nécessaire (et non quand on l'élude)

et plutôt que de parler de devoir,

j'insiste sur ce qu'on pourrait appeler une "éthique du bonheur", et qui me semble bien plus cruciale.
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Le devoir d'être heureux   Jeu 6 Nov 2008 - 14:46

ian_urtab a écrit:
ne pas commencer par se regarder soi, c'est une fuite, bien pratique... et pas des plus originales qui plus est.

Ici tu fais erreur, car tu imagines et formules que je n'aurais pas fait moi-même le point, ce qui est faux, évidemment. Je suis passée par les stades habituels, c'est-à-dire (dans le désordre) l'utopie, le déraisonnable, le narcissique, le basique au premier degré et tutti quanti, selon les âges traversés et la maturité traversée. Je ne dis pas que je suis "arrivée" (dans le sens "achevée", car j'ai en principe encore quelques années devant moi, et je ne les imagine pas statiques).

J'ai ma propre opinion sur la définition du bonheur, et sur la place qu'il tient dans l'existence, individuellement et collectivement.

J'interroge (vous) sur cette place, précisément. Perso, j'ai donné mon avis, il me semble. Je ne vois donc pas trop ce que tu veux me faire dire.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Le devoir d'être heureux   Jeu 6 Nov 2008 - 14:52

ian_urtab a écrit:
comme bien des choses, c'est leur contraire qui les fait exister,
ou du moins être appréhendable...

qui le rend appréhendable, je suis d'accord.

Citation :
reste que ce modèle auquel on nous a habitué c'est, en gros :

le bonheur c'est Dieu,
même si tu souffre toute ta vie,
soumets toi encor et encor
et tu iras au Paradis...
C'est ce que j'appelle le formatage, que je jette consciencieusement à la poubelle.

Citation :
Non, nul besoin d'attendre...
Non, nul obligation non plus...
Si on n'a pas besoin d'attendre, c'est donc qu'on peut bouger, et en principe, à moins d'être maso, on tend vers le bien-être (forme capitale du bonheur), donc si on n'est pas en condition de bien-être, on se doit de tout faire pour, donc on doit, du verbe devoir.

Citation :
Non, on est pas un raté quand on est pas heureux.
Personne n'a jamais dit le contraire.

Citation :
En fait, on est heureux quand la question n'est PLUS nécessaire (et non quand on l'élude)
Certes, mais la réflexion, pour peu qu'on soit un tantinet cérébral, peut continuer à cheminer, au même titre qu'un tas d'autres sujets.

Citation :
et plutôt que de parler de devoir,

j'insiste sur ce qu'on pourrait appeler une "éthique du bonheur", et qui me semble bien plus cruciale.
Pourrais-tu développer ?

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Vic Taurugaux

avatar

Nombre de messages : 4816
Localisation : 20°16'31.10"S-57°22'5.53"E
Date d'inscription : 27/03/2007

MessageSujet: Re: Le devoir d'être heureux   Jeu 6 Nov 2008 - 15:36

A vous lire je me dis que le concept de bonheur est trop universel. On oscille sur ce fil entre bonheur individuel et bonheur collectif. Comme si, le devoir d'être heureux était dicté au-delà de nous, par des contingences politiques, sociales voire, dixit Ian, Dieu lui même.

Je me suis demandé pourquoi je suis heureux. Pourquoi, bien que les circonstances devraient me le permettre, je ne dis pas que je suis malheureux. Je vois pourtant autour moi ,de nombreux exemples de personnes qui geignent pour le moindre bobo. Je pourrais les suivre. Mais non, moi toujours de dire: là c'est rien, ça va aller.

Il faut savoir, et je vous fais là une confidence, quedepuis le début, j'étais un bébé gentil. Le genre de bébé qui occupe son temps à rassurer sa mère. Je sais, normalement c'est le contraire, les bébés ont toujours des problèmes et les mamans sont plutôt là pour les solutionner. Mais moi, ça ce n'est pas passé comme ça.
Avant moi, ma mère avait déja eu mon frère puis ma soeur, enfin moi sur une période de trois ans car à l'époque le retour de couches n'était en rien une bonne contraception. Ma mère n'en pouvait plus de mon frère et de ma soeur qui pleuraient tout le temps. Tous ses trésors de patience ne servaient à rien car elle était à l'époque dans une situation inconfortable. Quand je suis né, c'était dans la maison que mes parents avaient enfin pu faire construire. Mon berceau était disposé loin de ma mère mais tout près de l'élément de chaleur de la maison, la cuisinière à bois. A la différence de mes aînés, je ne pleurais pas. Tout avec moi était facile. Ma mère le disait à qui voulait l'entendre: je la rendais enfin heureuse, j'étais un bébé agréable.

Par la suite, bien plus tard, les choses ont mal tourné. Ma mère au bout de vingt ans de longue maladie, c'est à dire dépression puis démence est morte entraînant sa famille dans le plus grand des malheurs. Sa soeur, son mari mourraient entre temps de cancers, une autre de ses petites soeurs dont elle était la marraine sombrait dans l'alcoolisme, ma soeur aînée dans la schizophrénie tandis que moi, j'entamais une carrière de psy. Depuis, écouter le malheur de mes clients, c'est continuer ma vocation de bébé gentil. Je reçois jour après jour des gens que la vie révolte. Ils vivent dans le malheur et tout cela est abominable à les entendre. Ils m'admirent. Comment avez-vous le courage à nous écouter ainsi? Je leur dis, ce qui est vrai, que j'apprends beaucoup d'eux. Que je ne perds nullement au change.
Ils ont beaucoup de mal à comprendre cela , bien que je leur explique encore que je suis payé pour. Que mon boulot consiste à être heureux avec ou malgré eux.
Revenir en haut Aller en bas
nuam

avatar

Nombre de messages : 1029
Age : 38
Localisation : hyperworld
Date d'inscription : 23/04/2007

MessageSujet: Re: Le devoir d'être heureux   Jeu 6 Nov 2008 - 15:47

Dieu c'est l'oppression et la soumission des masses auxquelles on vend l'espoir de bonheur.

l'inverse de ce que tu as lu donc.

"éthique du bonheur"...

je me disais que ça n'avait pas besoin d'être précisé, je suis déçu.
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Le devoir d'être heureux   Jeu 6 Nov 2008 - 15:47

raaah Vic ! bisou

J'aime tout, dans ton témoignage, et je le dis malgré la dureté des situations familiales que tu as du traverser en tant que membre de cette famille. J'étais précisément en train de me faire un café, et je me disais (par rapport à mon propre parcours) ;

Il y a eu quelques passages extrêmement difficiles que je dirais bien si je ne craignais pas de passer pour une exhibitionniste (je me souviens de ce dernier passage, non le plus difficile par rapport aux autres, mais plus difficile parce que j'ai moins de forces que lorsque j'étais plus jeune, je crois, qui fait que je vous ai pris pour garde-fou, dans ce petit coin caché de LU où j'ai posté chaque jour ou presque, vers la fin).

Quoi qu'il en soit, à part ce que j'appelle "ces pointes d'enfer", j'étais en train de me souvenir de ma capacité à appréhender le bonheur "malgré". La seule différence avec aujourd'hui, c'est ces bouffées submergeantes de bonheur fulgurant qui me traversent de part en part, depuis lundi, dans cette situation toute nouvelle qui est la mienne.

Et puis je voudrais ajouter, à propos de ta dernière phrase (Diego dirait mot à mot la même)
Citation :
mon boulot consiste à être heureux avec ou malgré eux.
que je suis à 100000% d'accord avec toi.

ah, Vic, encore une fois, permets-moi : bisou

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Le devoir d'être heureux   Jeu 6 Nov 2008 - 15:48

ian_urtab a écrit:
Dieu c'est l'oppression et la soumission des masses auxquelles on vend l'espoir de bonheur.

l'inverse de ce que tu as lu donc.

"éthique du bonheur"...

je me disais que ça n'avait pas besoin d'être précisé, je suis déçu.

relis-moi, mon grand. Wink

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
nuam

avatar

Nombre de messages : 1029
Age : 38
Localisation : hyperworld
Date d'inscription : 23/04/2007

MessageSujet: Re: Le devoir d'être heureux   Jeu 6 Nov 2008 - 15:56

edit : je pensais pas que ça nécessitait développement

donc

^^

et pi chuipagrand d'abord...

juste un peu saturé en calcium...
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Le devoir d'être heureux   Jeu 6 Nov 2008 - 16:02

Quelle mauvaise foi ! Nan mais j't'adore quand même, hein. Mais quelle mauvaise foi ! mdr

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
nuam

avatar

Nombre de messages : 1029
Age : 38
Localisation : hyperworld
Date d'inscription : 23/04/2007

MessageSujet: Re: Le devoir d'être heureux   Jeu 6 Nov 2008 - 16:31

je sais je sais... je suis pénible mais attachant, ce que ma mère résume par :

"passionnant mais encombrant"

formule qu'elle a trouvé jadis dans un livre sur les thèmes astraux ou les prénoms ou chais plus quoi

^^

bref, on s'écarte du sujet
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Le devoir d'être heureux   Jeu 6 Nov 2008 - 16:40

Citation :
on s'écarte du sujet
Pas tant que ça, parce que :

ian_urtab a écrit:
"passionnant mais encombrant"
ça rend heureux, ce truc ?

mdr

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
nuam

avatar

Nombre de messages : 1029
Age : 38
Localisation : hyperworld
Date d'inscription : 23/04/2007

MessageSujet: Re: Le devoir d'être heureux   Jeu 6 Nov 2008 - 16:53

ça rend... disons, pragmatique

^^
Revenir en haut Aller en bas
Vic Taurugaux

avatar

Nombre de messages : 4816
Localisation : 20°16'31.10"S-57°22'5.53"E
Date d'inscription : 27/03/2007

MessageSujet: Re: Le devoir d'être heureux   Jeu 6 Nov 2008 - 17:02

ian_urtab a écrit:
ça rend... disons, pragmatique

^^

Ca j'adore!
et si finalement, notre bonheur ne serait que pragmatique!





Ce ne serait déja pas si mal!
Revenir en haut Aller en bas
Alizé

avatar

Nombre de messages : 3755
Localisation : BRETAGNE Rennes
Date d'inscription : 26/05/2008

MessageSujet: Re: Le devoir d'être heureux   Jeu 6 Nov 2008 - 17:13

Ian Smile

J'interviens un brin, même si j'ai l'impression de ne pas faire avancer les choses dans ce débat où pourtant s'expriment des idées très pertinentes.

Et si le bonheur n'était que "l'entrée" dans la manifestation d'un élan, on ressent cet élan, on entre naturellement dans sa dynamique, et on est heureux parce qu'il suffit de suivre le courant sans opposer de résistances, sans juger, être bien dans le présent, confiant dans l'avenir (laissant venir le bon, sans anticiper négativement sur l'avenir)...
Accepter qu'on ne puisse changer le destin des autres, ils sont libres de leurs choix. On peut écouter, aider raisonnablement, apporter un peu de baume, mais le reste du chemin l'autre doit le parcourir seul. La difficulté est quand le malheur ou la maladie touche nos proches, on se sent entamé dans son propre corps ; un temps....après on se replace dans le présent avec ses plaisirs sensoriels simples (goût des aliments, senteurs, contact avec la nature, amour...) et puis on regarde à nouveau vers l'avenir.

Romane, l'euphorie est la marque du soulagement que tu ressens, preuve que tu as fait le bon choix dans ton cas.
J'éprouvais ce genre d'euphorie l'année dernière dans les premiers temps de ma retraite - pourtant j'ai aimé mon métier-
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Le devoir d'être heureux   Jeu 6 Nov 2008 - 17:15

Citation :
Accepter qu'on ne puisse changer le destin des autres
et j'ai envie d'ajouter : refuser que les autres saccagent notre aujourd'hui (donc notre demain et forcément notre hier), c'est pourquoi je parle de devoir.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
nuam

avatar

Nombre de messages : 1029
Age : 38
Localisation : hyperworld
Date d'inscription : 23/04/2007

MessageSujet: Re: Le devoir d'être heureux   Jeu 6 Nov 2008 - 17:17

la maladie etc. n'excluent le bonheur que dans la mesure où on s'est fâché avec la mort...

hors, je persiste à dire que sans mort la vie serait interminablement et misérablement cruelle et pathétique...

rater sa vie de 75 ans, c'est déjà la loose, imagine s'il fallait se rater une éternité durant !

quoi qu'il en soit, si on arrête de vouloir l'immortalité, on vit l'instant... instant qui est immortel. donc on devient immortel.

c'est fou mais moins on part en croisade plus on voit que les choses sont déjà là...

et si, tu fais avancer le débat... pas moins que moi du moins

^^
Revenir en haut Aller en bas
Alizé

avatar

Nombre de messages : 3755
Localisation : BRETAGNE Rennes
Date d'inscription : 26/05/2008

MessageSujet: Re: Le devoir d'être heureux   Jeu 6 Nov 2008 - 17:17

Vous avez posté pendant que j'écrivais.
Je pense que oui il faut être pragmatique, savoir s'adapter, sans que ce soit pour autant de la résignation. Faire ce qu'on peut quoi, et c'est bien ce que nous faisons tous quels que soient nos choix. Oh la la...on tourne en rond !
Revenir en haut Aller en bas
nuam

avatar

Nombre de messages : 1029
Age : 38
Localisation : hyperworld
Date d'inscription : 23/04/2007

MessageSujet: Re: Le devoir d'être heureux   Jeu 6 Nov 2008 - 17:20

ben notez que tourner en rond, c'est déjà pouvoir déterminer où est le centre ^^
Revenir en haut Aller en bas
Alizé

avatar

Nombre de messages : 3755
Localisation : BRETAGNE Rennes
Date d'inscription : 26/05/2008

MessageSujet: Re: Le devoir d'être heureux   Jeu 6 Nov 2008 - 17:22

ian_urtab a écrit:



c'est fou mais moins on part en croisade plus on voit que les choses sont déjà là...




Tu écris vite Ian !
Je te cite car cela je l'ai toujours dit !
Bien sûr je sais que beaucoup de ceux qui sont partis n'en pouvaient plus de vivre...et je pense qu'on a fait le tour du sujet.
Revenir en haut Aller en bas
nuam

avatar

Nombre de messages : 1029
Age : 38
Localisation : hyperworld
Date d'inscription : 23/04/2007

MessageSujet: Re: Le devoir d'être heureux   Jeu 6 Nov 2008 - 17:29

"il voulait vivre d'autre manière dans un autre milieu...

[...]

il a fait tout le tour de la terre, il a même demandé à Dieu

[...]

mais dans les chateaux des rois de Naguère, il n'a pas trouvé mieux

[...]

sur les murs de poussière, il na pas trouvé mieux..."

(c'est la première et la dernière fois que je cite Cabrel, qu'on se le tienne pour dit !)
Revenir en haut Aller en bas
Alizé

avatar

Nombre de messages : 3755
Localisation : BRETAGNE Rennes
Date d'inscription : 26/05/2008

MessageSujet: Re: Le devoir d'être heureux   Jeu 6 Nov 2008 - 17:47

ian_urtab a écrit:










il na pas trouvé mieux..."


Quand je me prends à juger les attitudes, les actes, les choix des autres...je me le dis : "...il n'a pas trouvé mieux, c'est sa réponse, j'ignore les raisons qui l'ont conduit là".
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le devoir d'être heureux   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le devoir d'être heureux
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 9Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
 Sujets similaires
-
» Heureux possesseur d'un HTC Magic...
» [Bastelica, Elizabeth] Vouloir être heureux - 25 poisons, 25 antidotes
» A-t-on besoin des autres pour être heureux ?
» Clocher neuf et coq heureux
» L'ANIMAL LE PLUS HEUREUX

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Présentation & Débats :: Paroles et débats :: Humain, Psychologie-
Sauter vers: