Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le devoir d'être heureux

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
AuteurMessage
Vic Taurugaux



Nombre de messages : 4816
Date d'inscription : 27/03/2007

MessageSujet: Re: Le devoir d'être heureux   Lun 3 Nov 2008 - 19:43

Excusez-moi, j''étais parti ailleurs.
Pour répondre à Alejandro:
Bien sûr qu'on ne décide pas de son sort! Et c'est bien facile au nanti de dire au pauvre: souris pendant qu'on prend la photo!
Il existe des existences où vous êtes écrasé par tout et une vie décente(pouvoir se nourrir, être logé, être sinon aimé, du moins regardé de temps en temps par quelqu'un d'autre) relève de la plus pure utopie.
Mais, je persiste à dire que le choix d'être heureux appartient à tous car il n'a que faire des conditions d'existence.

Personnellement, j'en ai aujourd'hui même au travail vérifié le postulat.
Avec ma femme, nous nous étions accordé trois jours de vacances dans les pyrénées grâce à l'ami Scapinocchio. Cela nous faisait du bien. La semaine précédente, ma femme (qui exerce le même métier que le mien avait du signaler en urgence trois cas de maltraitance avérée par des parents sur des enfants de moins de trois ans). Signaler un seul cas de la sorte dans son administration qui s'intitule pompeusement "sauvegarde de l'enfance" demande de soulever une montagne d'incompréhension de la part d'une kyrielle de collègues qui ne peuvent pas entendre qu'une mère puisse sadiser son enfant. Mais bon! C'est le turbin habituel de ma femme et pour la toussaint, j'avais jugé nécessaire de lui accorder, malgré l'inertie de son contexte de travail quelques congés.
Ce matin, j'ai accueilli vers onze heures la pédopsychiatre qui dirige notre équipe et qui est responsable de toute la population d'enfants de la moitié de notre département souffrant de problèmes "psychologiques". Bien sur, elle n'entend jamais parlé des enfants dont s'occupe ma femme. Elle revient d'Israël ou elle a passé dix jours formidables au soleil et participer entre autre (travail oblige) à une conférence sur le soin donné aux enfants psychotiques par l'emploi des dauphins.
Seulement ce matin, ma psychiatre est malheureuse de revenir s'occuper des enfants de son secteur. En Pérogord, nous n'avons pas de dauphins. Je ne lui rapelle pas que ma femme et moi avons été formé entre autre pour soigner les enfants psychotiques par l'équitation. Ce serait un souvenir douloureux car personellement, elle n'aime les chevaux. A midi, elle est repartie très déprimée de la consultation car dehors il pleut.
A huit heures, ma femme avait téléphoné pour être sûre que durant ses congés les bonnes mesures avaient été prises pour ses petits clients. "C'est pas génial!" est pour l'instant le seul commentaire dont je dispose. Mais, dans tout ce bazar elle est heureuse!
Revenir en haut Aller en bas
alejandro
Hors catégorie
avatar

Nombre de messages : 1868
Localisation : Au sud du Nord, au nord du Sud, à l'est de l'Ouest et à l'ouest de l'Est.
Date d'inscription : 30/01/2005

MessageSujet: Re: Le devoir d'être heureux   Lun 3 Nov 2008 - 20:37

Ceci n'est pas une réponse à Vic, juste une anecdote que j'ai lu quelque part.

Un journaliste demandait à Charles de Gaulle s'il était heureux. Réponse : "Vous me prenez pour un con ?"
Revenir en haut Aller en bas
http://www.alexgyg.fr
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Le devoir d'être heureux   Lun 3 Nov 2008 - 20:43

alejandro a écrit:
Ceci n'est pas une réponse à Vic, juste une anecdote que j'ai lu quelque part.

Un journaliste demandait à Charles de Gaulle s'il était heureux. Réponse : "Vous me prenez pour un con ?"

Le Grand Charles et la petite Ro avaient vraiment tout pour ne jamais se rencontrer. Mon anecdote à moi est que lorsque je reviens de soulager ma vessie, j'ai pour habitude de dire en soupirant d'aise : "Le bonheur tient à peu de choses"

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
alejandro
Hors catégorie
avatar

Nombre de messages : 1868
Localisation : Au sud du Nord, au nord du Sud, à l'est de l'Ouest et à l'ouest de l'Est.
Date d'inscription : 30/01/2005

MessageSujet: Re: Le devoir d'être heureux   Lun 3 Nov 2008 - 21:19

Romane a écrit:

Le Grand Charles et la petite Ro avaient vraiment tout pour ne jamais se rencontrer. Mon anecdote à moi est que lorsque je reviens de soulager ma vessie, j'ai pour habitude de dire en soupirant d'aise : "Le bonheur tient à peu de choses"

Graffiti vu sur la porte de toilettes publiques : "ceux qui disent que l'orgasme c'est bon n'ont jamais eu vraiment envie de pisser."
Revenir en haut Aller en bas
http://www.alexgyg.fr
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Le devoir d'être heureux   Lun 3 Nov 2008 - 21:31

mdr c'est pas faux, mais quand même, c'est pas vrai non plus.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
filo

avatar

Nombre de messages : 8690
Age : 104
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 02/04/2007

MessageSujet: Re: Le devoir d'être heureux   Lun 3 Nov 2008 - 23:29

Comme je l'ai dit quelque part ici sur un autre fil l'année dernière, à mon avis, le bonheur n'existe pas (sinon éphémère).
Du moins ce fameux bonheur auquel on postule en espérant qu'un jour il arrive et que ce soit la félicité durable.
Le bonheur (comme la liberté, comme la perfection) est juste une sorte d'horizon vers lequel on tend et qui nous fait donc avancer.

Le bonheur est souvent confondu inconsciemment avec la norme.
Je veux dire la norme est un mélange de choses positives et négatives qui font la vie : pour beaucoup c'est déséquilibré, mais potentiellement, en moyenne, nous pouvons dire par chez nous que notre vie est faite de petits bonheurs et de petits malheurs. Et ces petits bonheurs, nous avons tendance à les trouver normaux, comme allant de soi, la norme ; alors que les malheurs, nous les remarquons beaucoup plus, ils nous servent de repères, ils sont comptabilisés, et nous les trouvons injustes, induits par la malchance ou la culpabilité.
Comme pour l'Histoire, qui ne retient que les choses tragiques, car quand tout va bien, on ne marque pas les dates.

Le bonheur serait donc d'accepter mieux le malheur, du moins de relativiser ce clivage et de remarquer autant les mauvais tours du destin que les opportunités et les moments de joie simple.
Lorsque rien de mal n'arrive, ce serait donc le bonheur.
Lorsque personne n'entrave notre champ d'action, ce serait la liberté.
Lorsqu'on comprend que la somme des imperfections constitue la perfection, on ne la recherche plus.

Pour le Bouddha, la félicité équivalait à l'éradication de la souffrance, donc s'affranchir du matériel, le corps compris. Bref la fin des cycles de vies terrestres, tout en gardant la conscience (nirvana).

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
L'art est parfois un sale boulot, mais il faut bien que quelqu'un le fasse
Le site Filosphere ** Filographies : photo & design ** Ma musique récente ou inédite ** Musique de la Juste Parole
Revenir en haut Aller en bas
http://filosphere.com
Novocaïne

avatar

Nombre de messages : 1106
Date d'inscription : 01/06/2007

MessageSujet: Re: Le devoir d'être heureux   Lun 3 Nov 2008 - 23:31

mdr mdr mdr L'histoire de l'orgasme aux toilettes!C'est un peu ce que l'on ressent lorsque comme moi aujourd'hui, où la coupe a débordé et où , j'ai évacué un bon gros stress de derrière les fagots ( purée , il puait bien celui-là mais bon ). On se sent léger après et ça fait du bien. Mais parfois, on aimerait pouvoir se rendre aux toilettes avant que cela ne devienne urgent. lol

Pour ce qui est du sujet du droit au bonheur, c'est beaucoup trop compliqué pour moi. Plus je vous lis & moins je comprends, enfin, moins j'ai une idée de ce que cela peut-être.

En tout cas, me concernant, c'est parfois prendre les petits instants comme simplement à l'instant ; rire des blagues de ma fille.

PS : Puis vous me faites rougir à parler de moi comme ça Vic & Ro.
Pssst....Vic ... bisou bisou bisou
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Le devoir d'être heureux   Mar 4 Nov 2008 - 3:48

Puisque vous êtes dans le brouillard, voici ce qui me vient à l'esprit pour illustrer "le devoir d'être heureux" (je vous préviens, je vous le fais en vrac) ;

- je refuserais de supporter la mauvaise humeur ou la mauvaise foi d'un mal embouché qui viendrait tenter de semer la pagaille dans ma bonne humeur du jour. (je le fais régulièrement)

- je prendrais la liberté de fermer ma porte à qui tenterait d'empiéter sur ma liberté d'être (je l'ai déjà fait)

- je ne mâcherais pas mes mots envers un supérieur hiérarchique qui foutrait le bordel dans une ambiance de travail (je l'ai déjà fait)

- je puis rompre pour faire cesser une situation intenable (j'ai mis le temps, mais j'y suis arrivée)

etc. etc. Tout cela s'obtient plus ou moins facilement en mettant plus ou moins de temps selon qu'on se sente plus ou moins englué dans un mal être. Tous mes exemples sont de l'ordre moral, parce que je le ressens ainsi.

Il ne s'agit ni de caprices, ni de gestes irréfléchis.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Vic Taurugaux

avatar

Nombre de messages : 4816
Localisation : 20°16'31.10"S-57°22'5.53"E
Date d'inscription : 27/03/2007

MessageSujet: Re: Le devoir d'être heureux   Mar 4 Nov 2008 - 9:21

Peut-être alors que le bonheur à quelque chose à voir avec la liberté.
Je suis désolé pour Alejandro de ne pouvoir en parler que par anecdotes. Mais comment le définir autrement? C'est un concept philosophique assez ardu qui a déja été beaucoup débattu. Pour ma part, je suis un peu comme Filo, je le vois comme un idéal vers lequel on tend, mais à la fois, on peut être heureux sans faire aucun effort pour. Cela demande une certaine disposition mentale qu'on ne peut toujours maîtrisé...

@Novo: bisou
Revenir en haut Aller en bas
alejandro
Hors catégorie
avatar

Nombre de messages : 1868
Localisation : Au sud du Nord, au nord du Sud, à l'est de l'Ouest et à l'ouest de l'Est.
Date d'inscription : 30/01/2005

MessageSujet: Re: Le devoir d'être heureux   Mar 4 Nov 2008 - 13:41

Tu es comme filo? Mais lui conteste l'existence du bonheur ! (sauf un bonheur éphémère)

@ Romane

Ce sont de forts bons exemples de droit au bonheur que tu défends avec acharnement (Quoi que peut-être plutôt droit à la bonne humeur).

Les droits et les devoirs sont des notions politiques et juridiques plus qu'autre chose. Les droits sont des privilèges qui nous sont garantis. Par exemple, si un tribunal nous accuse de quelque chose, nous avons le droit à un avocat. Nous ne sommes pas obligés d'en avoir un, mais puisque s'est un métier compliqué, il y a lieu de penser que nous seront mieux défendus par un avocat que si nous nous en passons. Un devoir est quelque chose à laquelle nous sommes contraints, que cela nous plaise ou pas. Par exemple, nous avons le devoir de payer des impôts (à certaines conditions).

Le droit au bonheur, c'est déjà bizarre, car ça voudrait dire qu'il s'agit d'un privilège qui nous est garanti. Je ne vois pas bien qui nous garantirait ce bonheur, mais bon, on peut toujours en discuter. Je me souviens que quand Sarkozy s'est marié avec Carla, il a invoqué son droit au bonheur. On lui a fait remarquer que personne ne le lui réfusait, mais que bon, ce n'était pas pour satisfaire son bonheur qu'il avait été élu président de la république.

Mais l'idée que nous soyons obligés d'être heureux, c'est une idée qui me semble assez extravagante.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.alexgyg.fr
nuam

avatar

Nombre de messages : 1029
Age : 38
Localisation : hyperworld
Date d'inscription : 23/04/2007

MessageSujet: Re: Le devoir d'être heureux   Mar 4 Nov 2008 - 14:39

on dira que je répond sans répondre, et c'est vrai, car le fil est déjà long et impossible de reprendre ce que chacun a pu y dévelloper à moins d'un temps et d'une rigueur dont je ne dispose pas...

le bonheur, à mon sens, n'existe qu'en dehors de sa quête.

ça parait anodin comme ça, mais si l'on s'interroge sur le malheur des gens, on verra qu'il procède d'une vision "en creux", du type : je n'ais pas ça, je ne suis pas ça, je ne vis pas ça... donc je ne suis pas heureux et ne pourrais pas l'être à moins d'y parvenir.

arrêtons un instant d'acheter cette version du bonheur qu'on nous vend partout, c'est effroyable !

sans ipod, sans cabriolet, sans vacances aux bahamas, sans être un sex symbol ni avoir des actions déxia... on a moins de chance de se faire piquer l'ipod, qu'il pleuve dans le cabriolet et sur les bahamas pile la semaine où on a réservé, d'être jalousé voir même d'oublier devant le miroir qu'on a aussi un cerveau... et, fin du fin, on regarde bloomberg tv le sourire au lèvres, de voir s'exprimer avec tant de netteté les névroses collectives de l'avoir.

non, vraiment, je ne m'étonne pas qu'à la question "es tu heureux ?" peu répondent d'un oui franc et massif... il faudrait encor que du bonheur ils aient une appréhension cohérente...

mais bon, si d'aucun veulent courser l'inateignable (car il y aura bientôt un nouvel ipod, un nouveau cabriolet, une destination genre dubaÏ etc. des rides sur ce si beau visage...

sans parler de la femme qui cocufie, de la piscine qui coûte un max, des impôts qui repèrent les magouilles, etc etc etc.

alors qu'il est si simple d'être heureux.
alors que le bonheur est là, à 2 doigts.

mais si l'on persiste à porter ces ravissantes oeillères "TF1" ou "FIGARO", selon...

ben, reste plus que la prière, et on comprend mieux pourquoi, intérieurement anéanti de se voir en échec de bonheur ils sont nombreux encor à éroder le parvis des églises, ça leur laisse le paradis pour se rattrapper de cette vie de merde dont ils sont les bâtiseurs, même si ils vous désigneront des cohortes de responsables à leurs malheurs (le patron, les gosses, le gouvernement - quoique là ce soit moins contestable...)

bref,
oui, il
vous suffit
de le voir, le
bonheur, pour
qu'il existe, pour vous.

enjoy !

ian
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Le devoir d'être heureux   Mar 4 Nov 2008 - 15:26

alejandro a écrit:
Ce sont de forts bons exemples de droit au bonheur que tu défends avec acharnement (Quoi que peut-être plutôt droit à la bonne humeur).
La bonne humeur peut être vécue comme un bonheur ! Je ne sais pas vous, mais personnellement le bonheur ne me semble pas être utopique, il ne revêt pas la notion selon laquelle il devrait être partout tout le temps à son point culminant, et n'est pas forcément fait d'extravagances (cf le post de Ian). Il est fait d'une ribambelle de petits détails très simples, dans l'instant présent, et voilà, le tour est joué. Pourquoi compliquer ?

Citation :
Mais l'idée que nous soyons obligés d'être heureux, c'est une idée qui me semble assez extravagante.

Exemple de devoir être heureux (monologue imaginaire à l'attention d'un patron d'entreprise, dans un cas de harcèlement au boulot, par ex) ; j'ai le devoir d'être productif, moyennant salaire. Pour cela, je dois disposer des outils conformes et à ce titre, vous êtes dans l'obligation de protéger mon bien être, moyennant quoi le contrat sera rempli par les deux parties.

En clair : je DOIS être heureux à mon poste pour être pleinement productif, je DOIS recevoir un salaire en échange de mon travail.
=> obligation au bonheur contre obligation matérielle.

Ce qui peut être appliqué en multiples circonstances ; voisinage, famille, etc.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
alejandro
Hors catégorie
avatar

Nombre de messages : 1868
Localisation : Au sud du Nord, au nord du Sud, à l'est de l'Ouest et à l'ouest de l'Est.
Date d'inscription : 30/01/2005

MessageSujet: Re: Le devoir d'être heureux   Mar 4 Nov 2008 - 15:32

"Le dois être heureux, je dois recevoir un salaire décent" est l'exigeance du respect d'un droit. Patron : "Tu dois, tu es obligé d'être heureux, tu dois, tu es obligé de recevoir un bon salaire" est l'exigeance du patron de ce que le salarié respecte ses devoirs.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.alexgyg.fr
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Le devoir d'être heureux   Mar 4 Nov 2008 - 15:33

Oui, tout à fait.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Vic Taurugaux

avatar

Nombre de messages : 4816
Localisation : 20°16'31.10"S-57°22'5.53"E
Date d'inscription : 27/03/2007

MessageSujet: Re: Le devoir d'être heureux   Mar 4 Nov 2008 - 15:44

Dans le pré, cours-y vite!

Ian dit: le bonheur, à mon sens, n'existe qu'en dehors de sa quête.

C'est pas sûr. Faudrait pas le confondre avec une utopie. Pour moi, le bonheur est aussi dans sa quête, c'est à dire dans le mouvement, l'effort que je fais vers lui pour enfin l'obtenir.
C'est pour cela que je tiens au terme de devoir. Le bonheur, ce n'est pas quelque chose de tout cru qui vous tombe du ciel! C'est plutôt ce que je construis jour après jour, ce que je partage avec des gens qui font de même.
Parfois, à la télé, on nous montre des gens en Afrique ou ailleurs qui ne savent ce que c'est que de manger à leur faim. Des enfants qui sourient à la caméra. Leurs conditions de vie nous offusquent, nous les nantis. Mais eux, continuent de nous sourire. Ils sont simplement heureux d'être filmés. Ils côtoient la mort tous les jours. Leur espérance de vie n'est qu'une peau de chagrin. Tout cela ne les trouble pas outre mesure.
A mon avis, ils ne pensent pas comme nous. Ils ne confondent pas désir de vivre et besoin de vivre. On les filme: ils sourient. Ils ne savent pas que derrière la caméra, la plupart d'entre nous serait incapables de désirer vivre leurs vies. Pas eux.
Ensuite, estimer que pour nous, occidentaux, le bonheur serait un droit... Regardez un peu autour de vous le nombre de suicides. Ou plutôt les tentatives. Tentatives répétées, parfois réussies de mourir enfin après sans doute bien des échecs pour essayer de vivre. J'y vois là comme une aberration: Ah! Ben! Puisque c'est comme ça, je m'en vais! Quel embourgeoisement!

Ben oui, c'est comme ça! Pour le monde entier qui plus est! Faudrait le dire à tous ces désespérés plutôt que de passer notre temps à leur remonter le moral: On ne gagne pas tout le temps!

Bon, je crois que c'est à votre tour de lancer les dés....
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Le devoir d'être heureux   Mar 4 Nov 2008 - 15:48

Citation :
Pour moi, le bonheur est aussi dans sa quête,
c'est à dire dans le mouvement, l'effort que je fais vers lui pour
enfin l'obtenir.

J'aurais voulu trouver cette phrase toute seule, tu l'as fait pour moi. Je te rejoins totalement. C'est en cela que j'emploie le verbe devoir.

Je ne me sens pas heureuse en cet instant pour telle raison, je veux me dégager de ce mal être, pour cela je n'ai pas d'autre choix que celui de bouger, donc je dois obligatoirement faire ce qu'il faut pour.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Alizé

avatar

Nombre de messages : 3755
Localisation : BRETAGNE Rennes
Date d'inscription : 26/05/2008

MessageSujet: Re: Le devoir d'être heureux   Mar 4 Nov 2008 - 16:07

Vic Taurugaux a écrit:
Dans le pré, cours-y vite!

Citation :
Pour moi, le bonheur est aussi dans sa quête, c'est à dire dans le mouvement, l'effort que je fais vers lui pour enfin l'obtenir.

J'aime bien cette idée de mouvement, la vie est mouvement, jamais statique, même dans la conscience du bien être...et c'est par les expériences moins sereines que nous prenons la mesure du Bonheur. C'est dur, mais il en va ainsi.
Quête personnelle qui retentit sur notre entourage familial ou professionnel, par l'exemple plus que par la persuasion- car chacun est à un moment de son histoire, et nul ne sait s'il est prêt à prendre sa destinée en main-
Dur aussi de parler de prise en main ; parfois les pensées sont tellement ancrées dans le mental (pour diverses raisons) que la personne n'a pas la possibilité de graver autrement son disque, et personne ne peut le faire à sa place.
Mouvement individuel...qui ne s'achèvera que lorsque tous seront capables de vivre sereinement ( l'échéance est donc lointaine). Une personne malheureuse, seule, désemparée, violente, peut à tout moment perturber quelqu'un qui tente de vivre de façon plus cool. Sa présence même est une insulte au désespoir de l'autre.
Revenir en haut Aller en bas
filo

avatar

Nombre de messages : 8690
Age : 104
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 02/04/2007

MessageSujet: Re: Le devoir d'être heureux   Mar 4 Nov 2008 - 16:16

filo a écrit:
Le bonheur (comme la liberté, comme la perfection) est juste une sorte d'horizon vers lequel on tend et qui nous fait donc avancer.
(...)
Lorsqu'on comprend que la somme des imperfections constitue la perfection, on ne la recherche plus.
Vic Taurugaux a écrit:
Faudrait pas le confondre avec une utopie. Pour moi, le bonheur est aussi dans sa quête, c'est à dire dans le mouvement, l'effort que je fais vers lui pour enfin l'obtenir.

On est donc d'accord.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
L'art est parfois un sale boulot, mais il faut bien que quelqu'un le fasse
Le site Filosphere ** Filographies : photo & design ** Ma musique récente ou inédite ** Musique de la Juste Parole
Revenir en haut Aller en bas
http://filosphere.com
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Le devoir d'être heureux   Mar 4 Nov 2008 - 16:28

Je me joins à vous.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Le devoir d'être heureux   Mar 4 Nov 2008 - 16:34

Alizé a écrit:
Dur aussi de parler de prise en main ; parfois les pensées sont tellement ancrées dans le mental (pour diverses raisons) que la personne n'a pas la possibilité de graver autrement son disque, et personne ne peut le faire à sa place.
Le mouvement n'est pas forcément constitué que de mouvements. Je veux dire que le temps de l'immobilité ou le temps du silence sont aussi partie intégrante du mouvement.

Ainsi, pour se sortir d'une situation inconfortable, il faut un certain temps, lequel se découpe par tranches de maturation et de rythmes assortis à cette maturation, elle-même cheminant dans un contexte environnemental.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
nuam

avatar

Nombre de messages : 1029
Age : 38
Localisation : hyperworld
Date d'inscription : 23/04/2007

MessageSujet: Re: Le devoir d'être heureux   Mar 4 Nov 2008 - 17:13

désolé de ternir votre effervescence, mais vous vous masturbez sans réel jaillissement, si je puis me permettre...

mais bon, on en est pas à un siècle d'autosatisfaction près, vous m'direz...
ça remplace ce qu'on ne comprend pas du bonheur
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Le devoir d'être heureux   Mar 4 Nov 2008 - 17:53

ian_urtab a écrit:
désolé de ternir votre effervescence, mais vous vous masturbez sans réel jaillissement, si je puis me permettre...

mais bon, on en est pas à un siècle d'autosatisfaction près, vous m'direz...
ça remplace ce qu'on ne comprend pas du bonheur

Ça n'engage que toi, Ian, dans ta propre vision du bonheur ou des bonheurs.

Je serais toi, j'éviterais d'affirmer pour les autres... car si je te lis en fonction de mon propre regard et ma propre expérience, je ris d'une telle stupidité (je ne dis pas que tu es stupide, attention, hein. Je dis que cette affirmation est, vue de là où je suis, stupide).
Autant d'intervenants, autant de regards différents.
Tu comprends ?

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
nuam

avatar

Nombre de messages : 1029
Age : 38
Localisation : hyperworld
Date d'inscription : 23/04/2007

MessageSujet: Re: Le devoir d'être heureux   Mar 4 Nov 2008 - 18:24

je comprend surtout qu'autant de siècles et de subjectivités à l'emporte pièce, se pavanant trop souvent... et toujours the "same old shit" comme disait Basquiat...

mais je m'en voudrais d'offenser le malheur que chacun s'entretient, of course.
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Le devoir d'être heureux   Mar 4 Nov 2008 - 18:34

Ah, mais tu touches là la stagnation du genre humain depuis sa création, cher. Il est étonnant de voir qu'il se pense (l'humain) supérieur au temps où il vivait dans les cavernes, sous le prétexte qu'il a inventé les fusées et le chewing gum.

Nous pataugeons allègrement dans notre petite condition, et il faudrait être gonflé pour se déclarer au-dessus de ce petit peuple.

Quant au malheur que chacun s'entretient, je me garderais bien de généraliser les sources et les conditions des malheurs (quels qu'ils soient), car ce serait une erreur monumentale, à mon sens.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
nuam

avatar

Nombre de messages : 1029
Age : 38
Localisation : hyperworld
Date d'inscription : 23/04/2007

MessageSujet: Re: Le devoir d'être heureux   Mar 4 Nov 2008 - 18:48

consolons nous, reste les fusées et le chewing gum, alors ^^
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Le devoir d'être heureux   Mar 4 Nov 2008 - 18:50

Ça, c'est toi qui le dis. Wink

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le devoir d'être heureux   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le devoir d'être heureux
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 9Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
 Sujets similaires
-
» Heureux possesseur d'un HTC Magic...
» [Bastelica, Elizabeth] Vouloir être heureux - 25 poisons, 25 antidotes
» A-t-on besoin des autres pour être heureux ?
» Clocher neuf et coq heureux
» L'ANIMAL LE PLUS HEUREUX

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Présentation & Débats :: Paroles et débats :: Humain, Psychologie-
Sauter vers: