Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le temps de le prendre, il a déjà filé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Le temps de le prendre, il a déjà filé   Lun 10 Nov 2008 - 4:29

Que voulez-vous, "le temps" me subjugue. Je nous regarde aller et venir, nous presser en état d'alerte permanente, regretter de ne pouvoir nous tremper les mains dans jadis, à peine comprendre "maintenant" que c'est déjà passé.

Il y a certes les échelles de mesures inventées grâce aux cycles, et je m'étonne parfois de ce que nous parvenions à sortir des cercles pour en épouser de plus grands, sans imaginer qu'il puisse en exister de plus grands encore, qui dépassent notre entendement.

Le mot "infini" représente-t-il pour vous l'espace ou le temps ? A mon sens, il couvre les deux, et j'en suis à me demander si le temps "passe" où si c'est nous qui le traversons et qui passons tandis qu'il demeure imperturbable.

J'ai trouvé ce lien, il ne me me rassasie pas encore.
http://www.futura-sciences.com/fr/doc/t/geologie/d/temps-de-lhomme-temps-de-la-terre_740/c3/221/p1/

Je ne sais même pas où placer ce fil, qui relèverait de la Science mais dans quel domaine ?

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Vic Taurugaux

avatar

Nombre de messages : 4816
Localisation : 20°16'31.10"S-57°22'5.53"E
Date d'inscription : 27/03/2007

MessageSujet: Re: Le temps de le prendre, il a déjà filé   Lun 10 Nov 2008 - 11:01

Si le temps nous subjugue, c'est d'abord parce que nous dépendons de lui. N'étant pas éternels, il nous oblige à toujours avoir un oeil sur le chronomètre. Mais, notre appréciation du temps fluctue en fonction de notre âge, de nos états affectifs, etc.

Le temps d'apprendre à vivre, il est déja trop tard...
http://www.youtube.com/watch?v=ksEtLri3q04
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Le temps de le prendre, il a déjà filé   Lun 10 Nov 2008 - 17:56

Ma fascination vient du double temps. Celui que nous mesurons, celui qui ne se mesure pas, pourtant c'est le même alors la donne est faussée d'avance, et pourtant pas, puisque nous devons nous arranger avec notre "temps compté".

Je finis par être ravie de ces sables mouvants. Une sorte de sécurité. Curieux, hein.

Très très belle chanson... il faudrait que j'écoute plus souvent ce CD que j'ai quelque part dans le fourbi musique. Merci Vic !

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
alejandro
Hors catégorie
avatar

Nombre de messages : 1868
Localisation : Au sud du Nord, au nord du Sud, à l'est de l'Ouest et à l'ouest de l'Est.
Date d'inscription : 30/01/2005

MessageSujet: Re: Le temps de le prendre, il a déjà filé   Lun 10 Nov 2008 - 19:54

Je n'ai pas bien compris la question. Ou le problème posé.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.alexgyg.fr
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Le temps de le prendre, il a déjà filé   Lun 10 Nov 2008 - 19:54

C'est une réflexion personnelle. Je ne sais pas ce qu'elle peut susciter. Y'a pas de question, parce que je pense que personne ne pourrait y répondre.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
alejandro
Hors catégorie
avatar

Nombre de messages : 1868
Localisation : Au sud du Nord, au nord du Sud, à l'est de l'Ouest et à l'ouest de l'Est.
Date d'inscription : 30/01/2005

MessageSujet: Re: Le temps de le prendre, il a déjà filé   Lun 10 Nov 2008 - 19:56

Bon, alors, puisqu'il n'y a pas de question, c'est quoi le problème posé ?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.alexgyg.fr
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Le temps de le prendre, il a déjà filé   Lun 10 Nov 2008 - 20:17

"le temps"

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
alejandro
Hors catégorie
avatar

Nombre de messages : 1868
Localisation : Au sud du Nord, au nord du Sud, à l'est de l'Ouest et à l'ouest de l'Est.
Date d'inscription : 30/01/2005

MessageSujet: Re: Le temps de le prendre, il a déjà filé   Lun 10 Nov 2008 - 20:23

Ben là, le temps, il est plutôt pluvieux avec des violentes rafales de vent.

Non, sérieux, le temps, mais encore.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.alexgyg.fr
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Le temps de le prendre, il a déjà filé   Lun 10 Nov 2008 - 20:46

Cette chose étrange à double valeur/non-valeur.
On lui donne des graduations, en relation avec notre besoin de repères ; la naissance, le temps de vie, la mort. Le matin, le midi, le soir, la nuit. Les saisons. Les années. L'urgence de. Le temps qui passe sur nos sur-place, tandis qu'on sait qu'on a des noeuds à défaire et qu'on aimerait les dénouer avant de passer l'arme à gauche. Etc.
Tout ce qui fait qu'on a une vue du temps faussée par nos propres nécessités.

A côté de ça, le temps me semble immuable, un peu comme quand on scrute le ciel qui se fout bien de nos guerres, du sang sur la terre, des questions qu'on se pose, bref, tout ce qui nous taraude et constitue notre petit bout de vie, entre d'autres bouts de vie de maintenant, de jadis, d'à venir.

Et je me demande si nous arriverions à prendre mieux ce recul qui nous fait défaut, si on considérait cette autre dimension du temps, la sienne à lui, au lieu de celle que nous lui attribuons arbitrairement.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Alizé

avatar

Nombre de messages : 3755
Localisation : BRETAGNE Rennes
Date d'inscription : 26/05/2008

MessageSujet: Re: Le temps de le prendre, il a déjà filé   Lun 10 Nov 2008 - 21:07

J'ai relevé :" Le temps n'existe pas en soi, il nous apparaît grâce à des enregistrements. Il est appréhendé grâce à des repères. Le sablier en est la représentation la plus commune et la plus pertinente : il est le temps matérialisé dans l'espace."

Je serais assez proche de l'approche des Chinois, et la réserve de St Augustin me plaît bien !

Personnellement, j'ai toujours eu des problèmes avec le temps, je me souviens de ma maîtresse de CP qui me disait qu'il faudrait un disque qui tourne sans arrêt et répète :" Alizé dépêche toi !" Je rêvais beaucoup puisque j'en avais le temps, mais dans l'urgence tout était vite et bien fait. Plus tard dans ma vie professionnelle, j'avais du mal à quitter ma maison le matin puisque j'y étais si bien, de même j'avais du mal à quitter l'école le soir puisqu'il y a avait toujours des choses intéressantes à faire, ou des parents avec qui parler ( je ne dis pas bavarder).
Le temps mesuré nous permet d'organiser notre vie.
J'ai observé que les enfants qui ont le plus de difficultés scolaires sont ceux qui ont du mal à se repérer dans l'espace et le temps...mesurer le temps doit être humainement sécurisant. Pour ces enfants il fallait bien leur faire comprendre comment les moments se succédaient sur le temps de la journée, puis de la semaine...Ceci était particulièrement vrai pour un enfant qui manifestait un comportement à la limite de l'autisme. Mais là des psy. en parleraient mieux que moi.
Donc en ce qui me concerne j'ai souvent l'impression de lutter contre le temps alors que je reconnais l'utilité de la mesure du temps.
Revenir en haut Aller en bas
Alizé

avatar

Nombre de messages : 3755
Localisation : BRETAGNE Rennes
Date d'inscription : 26/05/2008

MessageSujet: Re: Le temps de le prendre, il a déjà filé   Lun 10 Nov 2008 - 21:21

Romane a écrit:



A côté de ça, le temps me semble immuable, un peu comme quand on scrute le ciel qui se fout bien de nos guerres, du sang sur la terre, des questions qu'on se pose, bref, tout ce qui nous taraude et constitue notre petit bout de vie, entre d'autres bouts de vie de maintenant, de jadis, d'à venir.

Je comprends ce que tu veux dire, et parfois je me dis que c'est génial d'être juste dans le présent, dans la conscience d'être un élément vivant dans cet instant présent ...et regarder...
Quand on est vraiment dans le moment présent, on fait abstraction de tout le reste. Etre ainsi branché sur l'instant présent est bien mais avoir en mémoire tous les (bons) souvenirs du passé, et les rêves d'avenir est agréable aussi.
Les images du passé, sont tellement présentes dans mon présent aussi...images de mes enfants aux différents âges, et tant d'autres images !
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Le temps de le prendre, il a déjà filé   Lun 10 Nov 2008 - 21:38

Je réfléchis.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Alizé

avatar

Nombre de messages : 3755
Localisation : BRETAGNE Rennes
Date d'inscription : 26/05/2008

MessageSujet: Re: Le temps de le prendre, il a déjà filé   Lun 10 Nov 2008 - 21:44

Smile
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Le temps de le prendre, il a déjà filé   Lun 10 Nov 2008 - 22:11

Il me vient à l'esprit cette idée que notre éducation n'est pas complète.
Apprendre l'espace et le temps aux enfants selon les échelles de mesures humaines, oui, bien sûr, ces deux notions sont nécessaires pour se caler au milieu des autres et dans notre temps de vie dont nous apprenons qu'il est limité.
Mais l'absence d'apprentissage du point de repère qui consiste à dire que nous n'en avons pas (de repère) me gêne.

Au même titre qu'apprendre les limites à ne pas dépasser, mériterait d'apprendre ensuite à les transgresser d'une certaine manière. Notamment artistique, l'expression de l'être par l'art, la création, l'envol, la liberté.

Il manque toujours une facette. Le déséquilibre, le mal être prennent l'une de leurs sources dans ce manque.

(je vais bien, hein, tout ça me trotte dans la tête à cause d'un autre truc qui n'a rien à voir avec moi, mais dont je suis témoin) Laughing

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
meley

avatar

Nombre de messages : 2659
Age : 36
Localisation : on dirait le suuuuuuuuuuuud!!!
Date d'inscription : 17/04/2006

MessageSujet: Re: Le temps de le prendre, il a déjà filé   Lun 10 Nov 2008 - 23:26

Tryo "Le temps"


Le temps passe moins vite, si on le regarde, si on l'invite
Si avec égard on insiste pour qu'il prenne place dans nos vies
Le temps ne passe jamais lentement, tu t'en rends compte en vieillissant
Mais si tu le veux, à tout moment, il peut adoucir ton présent

Tu sais, ce présent si rapide qu'en a poussé plus d'un au suicide
Qui bouffe les protides et les lipides de nos vies bien trop vides
Vides du temps qu'on ne veut pas se donner pour mieux produire ou consommer
Que l'on soit riche ou mal payé, le temps sait tous nous consumer

Time,

Ce temps que savent prendre les animaux à travers champ quand il fait beau
Faire une pause pour un moment, s'arrêter de manger un instant
Pendant que les oiseaux parfument de leurs chants la symphonie du vent

Le temps se faufile et défile à la vitesse de nos villes
Être le plus haut dans son building pour croire qu'on est le moins débile
Laisser une trace indélébile de son passage chez les humains
Il doit en rester un sur dix mille qui envisage un autre destin

Ces gens qui de temps en temps prennent le temps d'utiliser leurs sens
Pour que leurs vies en aient un et qu'ils retrouvent dans le silence
Quelques odeurs, quelques parfums

Retrouver le temps de l'enfant, celui qui passait tout doucement
Où les secondes paraissaient si longues, que les minutes étaient des années
Prendre le temps de s'amuser même si on n’est plus un gosse
Et surtout le temps d'aimer même si la vie nous fait des crosses
Cette vie qui nous donne le temps, une espérance de soixante-dix ans
Je vais le prendre, je vais le prendre, je vais prendre le temps

Time,
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Le temps de le prendre, il a déjà filé   Lun 10 Nov 2008 - 23:43

Je ne connaissais pas. Merci d'avoir comblé cette lacune. Le texte est très beau !

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
LylaTsB

avatar

Nombre de messages : 4716
Age : 58
Localisation : Entre allanguie & languissante ...
Date d'inscription : 21/05/2006

MessageSujet: Re: Le temps de le prendre, il a déjà filé   Mar 11 Nov 2008 - 1:03

Revenir en haut Aller en bas
Alizé

avatar

Nombre de messages : 3755
Localisation : BRETAGNE Rennes
Date d'inscription : 26/05/2008

MessageSujet: Re: Le temps de le prendre, il a déjà filé   Mar 11 Nov 2008 - 3:01

Belles paroles !

Le temps nous donne un cadre certes sécurisant pour vivre, mais il nous met des limites. Faire abstraction du temps nous conduit à prendre des risques, à dépasser ces limites. Cette prise de risque nous met dans une situation inconfortable, d'où ce sentiment de déséquilibre dont tu parles Romane. L'acte poétique, artistique, sportif....placé sous le signe de la vulnérabilité crée un pont (une arche) entre nos aspirations les plus hautes et nos possibilités limitées. L'artiste voyage sur ce pont et revient dans le temps mesuré.

Je crois que je n'ai rien dit de plus que toi Romane...j'ai juste reformulé ce que j'ai dit aujourd'hui même à une amie.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le temps de le prendre, il a déjà filé   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le temps de le prendre, il a déjà filé
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Petit moment de temps libre pour prendre des nouvelles
» Pour votre securité... ( Merci de bien prendre le temps de le lire.)
» Prendre le temps d'aimer...
» la grippe H1N1 : Prendre le temps de le lire
» Réglage pour des photos en extérieur avec un temps couvert..

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Présentation & Débats :: Paroles et débats :: Humain, Psychologie-
Sauter vers: