Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Lorsque j'étais enfant...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Alf
Plumoversificateur
avatar

Nombre de messages : 13967
Age : 69
Localisation : TDCDM : Landes
Date d'inscription : 23/06/2005

MessageSujet: Lorsque j'étais enfant...   Sam 8 Sep 2007 - 9:10

Sans vouloir faire de tort à Juanito...


C’est une femme qui coupe aujourd’hui mes cheveux. Mais dans son salon, je retrouve les mêmes odeurs et mêmes les gestes que “ Chez Marcel ”, le vieux coiffeur du bout de la rue montoise où je suis né. Je n’aimais pas trop y aller. Oh, pas pour l’odeur ou les gestes, mais plutôt pour l’attente interminable.
Il ne se pressait pas, Marcel : un mot à l’un, une anecdote pour l’autre. De quoi en oublier la poussée capillaire !
Combien de temps vais-je devoir attendre ? Et les copains qui m’attendent ! Pour celui-là, ça ira vite : il est pratiquement chauve. Mais alors, celui-ci ! Ma parole, il y a une éternité qu’il n’a pas vu Marcel !
Et cet autre ! Il commente le match de rugby de dimanche, au “ Loustau ”. Marcel, un passionné comme beaucoup de ses clients, les ciseaux en l’air, y met son grain de savon à barbe. Pfff quelle barbe, justement !
Le temps ne passera pas plus vite : je m’y résigne. Une seule solution : plonger dans la pile des “ Miroir Sprint ”. Les pages de cet exemplaire sont ramollies par les centaines de doigts qui l’ont feuilleté. Je crois que je l’ai déjà vu. Déjà vue, la grimace de ce boxeur, dont les gouttes de sueur ont été projetées sur l’objectif par l’uppercut de l’adversaire. Champion du Monde ! Tout le pays s’en souvient encore ! Déjà vu, ce goal à casquette, tendant une main désespérée vers le ballon. But ! Quel grabuge dans les tribunes et dans nos coeurs ! Déjà vue la “ passe croisée ” de Dédé Boniface à Rancoule. Médusés, les Écossais ! Toute la ville en parle encore.
J’en oublie que beaucoup de cheveux doivent encore tomber, avant les miens !
J’en oublie les nombreux coups de balai qui doivent les ratisser avant que les miens n’entourent, jonchant le vieux carrelage, le tabouret tournant ! Il doit s’aider, Marcel. Il n’est plus si alerte.
Encore trois têtes à régler... Le monsieur qui me précède, enfin je crois,(oui, oui, c’est bien lui !) veut que Marcel le rase. Quelle barbe ! Comment fait-il, Marcel, pour affûter si vite le couteau sur ce bizarre instrument de cuir ?
“ Chacun son métier, mon garçon ! ”
“ À toi, fiston ! ” J’abandonne à regret, la page du troisième essai irlandais de Christian Darrouy et me voici sur le petit siège. “ En brosse ? ” C’est ce que maman m’a dit. C’est vrai que ça ressemble à ça, après...
J’ai soudain peur pour mes oreilles. Le couteau aiguisé, là, tout près, titille mes pavillons. Marcel sait y faire ! Rien ne se passera...
Un peu de ce que l’on appelle aujourd’hui gel, une giclée parfumée de la bouteille ronde à la longue queue de caoutchouc, terminée par une poire , et voilà ! Marcel a une fois de plus, dans son salon du bout de la rue où je suis né, “ brossé ” mon crâne. Je reluis...
Dédé, dans son magasin adjacent, me fera son compliment, quand j’irai chercher mes chaussures à crampons...
Le rideau du vieux Marcel, un jour, est resté fermé. Il était parti, sans bruit, tailler des brosses aux anges et des “ bavettes ” aux pensionnaires du paradis des coiffeurs... Je n’aimais pas trop attendre, chez toi, Marcel, tu me prenais du temps sur mes jeux de ballon ovale, mais je t’aimais bien.
“ Et alors, dit Josiane, tu rêves ?
Revenir en haut Aller en bas
BloodyMary
Appelez-moi Nivéa
avatar

Nombre de messages : 6172
Age : 44
Localisation : Sous ma peau... Peut-être.
Date d'inscription : 27/04/2007

MessageSujet: Re: Lorsque j'étais enfant...   Sam 8 Sep 2007 - 9:55

Quand je te lis toi et juanito, je regrette de ne pas avoir connu l'époque des "petits commerçants". Coiffeur, épicier et autre... Mais je me console en vous lisant et pour le coup, parce que tu le vaux bien ! Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://pestenoireetbloodymary.blog4ever.com/blog/index-194693.ht
Anna Galore



Nombre de messages : 8401
Age : 55
Date d'inscription : 24/06/2006

MessageSujet: Re: Lorsque j'étais enfant...   Sam 8 Sep 2007 - 10:10

Merci Alf pour ce petit bout de vie décrit comme seul toi sait le faire. chinois
Revenir en haut Aller en bas
Vic Taurugaux

avatar

Nombre de messages : 4816
Localisation : 20°16'31.10"S-57°22'5.53"E
Date d'inscription : 27/03/2007

MessageSujet: Re: Lorsque j'étais enfant...   Sam 8 Sep 2007 - 10:52

L'avatar d'Alf en noir et blanc et ce texte me font penser à:




The barber. le magnifique film des frères Coen.
Revenir en haut Aller en bas
Vilain
Nain de Jourdain
avatar

Nombre de messages : 9160
Date d'inscription : 20/02/2004

MessageSujet: Re: Lorsque j'étais enfant...   Sam 8 Sep 2007 - 12:07

Ben tu vois Alf, moi ça m'est pas venu à l'idée de raconter le coiffeur.... mdr
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Lorsque j'étais enfant...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Lorsque j'étais enfant...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» LORSQUE J'ÉTAIS UNE OEUVRE D'ART d'Éric-Emmanuel Schmitt
» Eric-Emmanuel SCHMITT - Lorsque j'étais une oeuvre d'art
» PERODOG [ Illustration. ]
» Vos moments vidéoludiques les plus marquants
» Votre première fois.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Littérature :: Vos écrits : Poésie, nouvelles, romans, théâtre... :: Alf-
Sauter vers: