Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Il part

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
MBS

avatar

Nombre de messages : 8164
Age : 53
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 31/10/2007

MessageSujet: Il part   Jeu 1 Nov 2007 - 20:18

Il part



Il y a une lumière trop crue qui tombe du plafond. Une ampoule oubliée, un dernier éclat avant la nuit.
Regard périphérique. C’est au moins le cinquième. Vérifier qu’on n’a rien oublié, que tout est en l’état. Mais c’est ce vide qui l’attire, le fascine et l’angoisse. Ici, il a connu la vie, les rires, les moments de grâce où le cœur est au chaud et se sent bien. Et que reste-t-il ? Juste un néant provisoire. D’autres viendront sans doute repeupler les lieux mais pour lui c’en est terminé. Et s’arracher à tout ça fait si mal.
Sur les murs, quelques marques claires lui rappellent l’emplacement des meubles : l’armoire, le lit, la table qui pouvait servir de bureau. Tout ce qu’il emmène avec lui. Ce qu’il laisse, ce sont ces angles de vue si particuliers qu’ils lui étaient devenus indispensables : l’interrupteur dans le coin supérieur droit de son regard, l’immeuble en face qu’il découvrait par la fenêtre chaque fois qu’il pivotait sur sa chaise. Ce qu’il laisse c’est cette tapisserie infâme, beige pisseux strié de hachures verdâtres. Mais même l’infâme a le goût des regrets quand on s’en extirpe à regret.
Il part.
Tout s’arrête mais tout continue. Plus rien ne sera pareil mais rien n’est perdu. Le temps se chargera d’embellir encore les souvenirs avant que tout ne s’effondre dans un irréel tel qu’il finira par se demander s’il n’a pas rêvé tout ça. Il y aura bien quelques photos pour restituer la vérité des lieux, pour recaler la vérité sur le maillage imparfait de la mémoire. Pour l’heure, il essaye de se convaincre qu’un dernier regard lui évitera les dérives du temps assassin.
Il part.
Sans raison de rester, sans besoin d’attendre.
Il part en restant immobile, en laissant flotter son corps vers l’escalier sombre, le lourd portail puis la rue. Ce chemin qu’il fera pour la dernière fois lui aussi.
La main glisse sur l’interrupteur, éteint, rallume.
C’est con ! Voilà qu’il pleure !
Pas de gros sanglots, juste des larmes amères. Ici il croyait être chez lui. On a bien su lui rappeler qu’il n’en était rien. Ici, il a vécu, il a posé son empreinte, mais tout cela ça ne compte pas.
Aujourd’hui c’est le printemps. La rue l’attend.


Dernière édition par MBS le Sam 8 Nov 2008 - 14:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://fiona.toussaint.free.fr
Laconfiture
Palala
avatar

Nombre de messages : 831
Age : 30
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 05/10/2007

MessageSujet: Re: Il part   Jeu 1 Nov 2007 - 22:51

"Aujourd’hui c’est le printemps. La rue l’attend."

Pff, cette dernière ligne est d'une classe monstre, ça laisse tout bête, comme un son sourd qui frappe l'estomac.
Revenir en haut Aller en bas
 
Il part
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Kolwezi, la part de la légion
» Papiers pour faire-part.
» kit ou template pour faire part mariage
» Pourquoi Aizen veut les pouvoirs d'inoue(a part pour soigné)
» GROSSE ERREUR de ma part ! HELP me plz ! :(

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Littérature :: Vos écrits : Poésie, nouvelles, romans, théâtre... :: MBS-
Sauter vers: