Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Mes chers compatriotes...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
MBS

avatar

Nombre de messages : 8164
Age : 54
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 31/10/2007

MessageSujet: Mes chers compatriotes...   Mar 1 Jan 2008 - 14:31

Mes chers compatriotes...



On nous avait annoncé des changements spectaculaires dans l'allocution traditionnelle de fin d'année du nouveau chef de l'Etat (Monsieur Carla Bruni). Ben pas grand chose de neuf en fait... Raison pour laquelle il st bon, je crois, de se replonger dans celles de son prédécesseur (L'homme à la femme aux pièces jaunes). Certaines sont "collector"...

Mes chers compatriotes,
L’heure est grave. Vous le savez, en devenant le président de notre grand pays, je me suis engagé à ne rien vous cacher, à toujours être avec vous de la plus parfaite honnêteté. De l’être avec toute la scrupulosité que nécessite la fonction à laquelle vous m’avez élu. Et ce soir, je ne peux vous dire la chose autrement que par ces trois mots : l’heure est grave.
L’heure est grave car il est des moments dans la vie d’une nation où des choix doivent être faits. Des choix urgents. Des choix difficiles. Des choix difficiles car urgents… Croyez-le bien, ce n’est pas de gaieté de cœur que je me tourne vers vous ce soir. Ce n’est pas de ma part un aveu de faiblesse mais au contraire une marque de l’attention et du respect que je témoigne à chacun d’entre vous, à chacune d’entre vous. Il est de mon devoir de vous affirmer que les services de l’Etat ont fait tout ce qui était en leur pouvoir, que les études les plus complètes et les plus sérieuses ont été menées. Rien de ce qu’il était en notre pouvoir de faire n’a été omis ou négligé. Une commission mixte composée de députés et de sénateurs, de toutes les tendances politiques représentées au parlement, a été saisie ; elle a rendu des conclusions qui, si elles sont fondées, ne sont pas pleinement satisfaisantes et méritent un examen encore plus approfondi...
Mais le temps presse… C’est pour cela qu’en dernier lieu, face à la gravité des choix qui s’imposent à moi, je me tourne vers vous afin de vous poser la question ultime. Celle qui engage l’avenir de notre cher grand et vieux pays. Faut-il s’entêter à réparer la CX présidentielle ou acheter un nouveau modèle plus moderne et donc plus confortable qui nous permettrait de recevoir avec dignité les chefs d’Etat des grandes puissances de notre monde et de celui de demain ?
Le 17 juin prochain, vous serez consulté par referendum afin de répondre à cette question capitale pour le renom de la France à l’étranger et pour que notre pays demeure respecté dans le monde entier. A la question qui vous sera posé, faut-il acheter une Renault Vel Satis tout équipée avec pack climatisation et ABS de série, répondez oui.
Français, Françaises, l’heure est grave. Mobilisez-vous autour du oui.
Vive la République ! Vive la France !


Dernière édition par MBS le Sam 8 Nov 2008 - 14:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://fiona.toussaint.free.fr
MBS

avatar

Nombre de messages : 8164
Age : 54
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 31/10/2007

MessageSujet: Re: Mes chers compatriotes...   Mar 1 Jan 2008 - 14:32

Mes chers compatriotes,
Cela fait deux ans aujourd’hui que vous m’avez élu à la tête du pays. Vaste et belle mission que vous m’avez confiée. Vaste et belle comme le sont nos plaines et nos montagnes, nos fleuves et nos forêts. Oui, notre pays est beau, notre pays est grand.
J’ai déjà eu l’occasion de me rendre en voyage officiel dans 154 autres pays et bien, le croiriez-vous, il n’y a que chez nous que je me sens chez moi.
Et il n’y a pas que nos paysages, il y a aussi notre culture. Notre richesse patrimoniale avec ces fières cathédrales, ces ponts superbes, ces châteaux vifs et arrogants de beauté. Nos traditions comme le lâcher de bécasses à Pouliveau-sur-Blouin ou le brandouillage des pommes à Saint-Norbert-le-Rond. Et notre gastronomie… Ah ! Que ne dit-on pas partout dans le monde de notre gastronomie ?! Vous savez, un jour, un Américain me demandait où aller manger chez nous… Je lui ai répondu partout… Partout en France il y a bonne table et bonne chère. Et il m’a écouté… Il est entré dans le premier restaurant sur sa route… Bon, c’était un McDonald’s, mais ce n’est pas grave car même nos McDo sont meilleurs que ceux de l’étranger.
Oui. Vraiment. Notre pays est une grande et belle chose. Une merveille qu’on nous envie et qui excite la convoitise partout dans le monde. Le plaisir, le goût du bien vivre sont des fondements de notre pays.
Mais tout ceci a un prix, tout ceci a un coût. C’est pour cela mes chers compatriotes que j’ai pris sur moi de vendre 55 % de la France à un groupement d’investisseurs chinois soutenu par des fonds de placement américains et des banques suisses. Croyez-moi, pour préserver tant de beauté, il n’y avait que cette solution. Parce que nos paysages sont gagnés par le béton, nos châteaux se délabrent et même notre cuisine fout le camp.
Français, Françaises, mes chers compatriotes… ou du moins les 45 % qui me restent, nous sommes et resterons un grand pays, fier de son indépendance et de sa puissance.
Vive la République ! Vive la France… enfin Vive le Nord de la Loire !
Revenir en haut Aller en bas
http://fiona.toussaint.free.fr
MBS

avatar

Nombre de messages : 8164
Age : 54
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 31/10/2007

MessageSujet: Re: Mes chers compatriotes...   Mar 1 Jan 2008 - 14:33

Mes chers compatriotes,
Ce matin, monsieur le premier ministre m’a proposé sa démission. Je l’ai acceptée sans joie car c’est un homme droit, vertueux et plein de ces qualités qui font honneur aux personnes qui les possèdent. C’est pourquoi je lui ai immédiatement demandé de former une nouvelle équipe afin de tirer notre pays du marasme dans lequel la situation internationale l’a plongé depuis plusieurs mois.
Cette nouvelle équipe se veut résolument tournée vers les problèmes des uns et des autres, et surtout vers les solutions à apporter. Des choix ont été faits. Ils l’ont été en conscience et dans le souci d’apaiser les tensions sociales. Voilà pourquoi nous avons nommé à la Santé un médecin efficace, à l’Education un professeur dévoué, à l’Agriculture un agriculteur placide, à l’Intérieur un policier ayant fait des études, à la Défense un général trois étoiles, à la Culture un académicien encore vert, aux Transports un routier sympa, à la Fonction publique un fonctionnaire consciencieux, aux Affaires étrangères un étranger ayant ses papiers en règle. Ces choix seront sans doute contestés. Ce sont les nôtres et je crois, sans crainte d’être désavoué, qu’ils correspondent aux vœux de la nation. Il nous faut nous inscrire dans une dynamique moderniste et responsable, tordre le cou à l’élitisme désincarné qui a trop longtemps présidé aux destinées du pays. Dès demain, cette nouvelle équipe se mettra au travail autour d’un repas préparé par notre nouvelle ministre de la condition féminine laquelle est également chargée de faire ensuite la vaisselle.
Donc vous le voyez, chacun est désormais à sa place pour amener notre pays vers le progrès qu’il attend, vers une plus grande prise en considération des problèmes de chacun et vers une plus grande égalité entre les citoyens…
Français, Françaises, c’est à chacun d’entre vous d’aider ce nouveau gouvernement à dessiner la France de demain, celle où les hommes travailleront et les où les femmes resteront à la maison.
Vive la République ! Vive la France ! Vive les misogynes !
Revenir en haut Aller en bas
http://fiona.toussaint.free.fr
MBS

avatar

Nombre de messages : 8164
Age : 54
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 31/10/2007

MessageSujet: Re: Mes chers compatriotes...   Mar 1 Jan 2008 - 14:34

Mes chers compatriotes
Je vous avais promis au cours de la récente campagne électorale de me pencher rapidement sur les grands problèmes de notre pays afin de leur apporter une solution rapide. C’est ce que j’ai demandé à notre nouveau gouvernement de faire sans tarder. Je veux donc ce soir vous rendre compte des projets qui ont été adoptés ce matin quant à un domaine sensible et essentiel : l’éducation de nos enfants.
Vous le savez, depuis des années, des projets de réforme se sont succédés sans que jamais le véritable problème ne soit abordé : que doivent savoir nos enfants afin de s’insérer au mieux dans la société et dans le monde du travail. La commission d’enquête mise en place par monsieur le premier ministre et dirigée par le professeur Robert Louchard, neuropsychiatre reconnu, a rendu ce matin ses conclusions. Je vous les livre donc ce soir conforme à cela aux principes que j’ai posé quant à mes relations avec vous : tout annoncer moi-même afin de garantir une totale transparence.
Les conclusions de la commission d’enquête sont on ne peut plus claires. On ne peut exiger plus de jeunes qui sont fatigués, harassés, épuisés par un travail scolaire imposant et disproportionné. Peut-on attendre de tous nos jeunes qu’ils maîtrisent les règles d’étude des fonctions logarithmiques tagentielles ? Qu’ils sachent reconnaître une situation d’énonciation au milieu d’un texte de quatre pages ? Qu’ils mémorisent la succession des régimes politiques de la France de 1789 à 1958 ? Qu’ils équilibrent des équations chimiques à deux inconnues ? Il paraît évident à la commission Louchard que ces exigences sont démesurées et qu’il faut en revenir aux bases de l’enseignement tout en développant les nouvelles technologies. Autrement dit : lire, écrire, compter et cliquer.
Moins d’ambitions, c’est se donner les chances de la réussite. La réduction des heures rendue possible par cet allégement des programmes permettra de libérer des enseignants… Et ces enseignants se trouveront donc face à des classes moins nombreuses et pourront donc aider chaque élève en fonction de ses véritables difficultés. En travaillant moins du fait de ces programmes allégés, les élèves trouveront du temps libre supplémentaire pour pratiquer des activités sportives, épanouissantes pour le corps et pour la sociabilité. Ils pourront s’adonner à la découverte du monde grâce aux possibilités immenses d’internet.
Les conclusions de la commission Louchard tracent la voie pour un futur où le problème scolaire sera définitivement réglé dans notre pays et ce, Français, Françaises, grâce à chacun d’entre vous.
Français, Françaises, il est temps de faire un geste pour demain.
Flanquez leur une bonne torniolle à ces morveux et enfermez-les dans leur chambre pour qu’ils bossent ces flemmards !
Vive la République ! Vive la France ! Vive une bonne bouffe de temps en temps…
Revenir en haut Aller en bas
http://fiona.toussaint.free.fr
MBS

avatar

Nombre de messages : 8164
Age : 54
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 31/10/2007

MessageSujet: Re: Mes chers compatriotes...   Mar 1 Jan 2008 - 14:35

Mes chers compatriotes,

Les défis du XXIè siècle sont devant nous. Vous le savez, en Asie, de nouvelles puissances se lèvent qui concurrencent de manière de plus en plus efficace notre cher et vieux pays. Et je dirais même que notre pays est effectivement de plus en plus cher et de plus en plus vieux. Moins de jeunes, c’est moins d’énergie, de force, d’enthousiasme. Moins d’enfants, c’est condamner demain à la sclérose, à l’inertie, à l’immobilisme. Notre dynamisme s’éteint comme une vieille chandelle ballottée dans le vent de l’avenir.
La puissance au XXIè siècle ne sera pas seulement technologique, militaire ou culturelle, elle sera démographique. La population sera une arme pacifique qui donnera à certains la force, à d’autres une position plus en retrait. La France ne saurait se détourner de cette question.
Il ne s’agit pas, comme d’aucuns l’ont prétendu dans certains milieux prétendument informés, d’envisager de nous débarrasser de nos aînés. Ils sont les garants de notre identité, les veilleurs vigilants de notre culture, les phares toujours vaillants qui guident les nouvelles marées.
En revanche, il devient essentiel de repeupler le pays. Les indices statistiques sont formels. Nous stagnons autour de 2 enfants par femme ce qui est notoirement insuffisants pour faire face à la boulimie nataliste de pays comme la Chine, l’Inde ou le Nigéria.
C’est pourquoi mes chers Français j’ai décidé que désormais l’amour, le sexe, la baise devaient redevenir des priorités nationales. Et, en tant que premier citoyen de ce pays, je me dois de donner l’exemple. C’est pourquoi j’ai décidé, en accord avec les services spécialisés de la présidence, d’honorer personnellement les jeunes femmes dont les noms suivent : Harmonie Lupin qui a été miss Bordeaux 2003, Sylvie Soyeux top model chez Elite, Ludivine Loupiac comédienne de films X et Clarissa Lopez, jeune fille au pair qui n’a rien fait d’exceptionnel jusqu’à maintenant mais si j’en crois ses photos ça devrait changer bien vite…
A l’heure à laquelle je vous parle, les forces de police et de gendarmerie ont sonné au domicile de ces quatre personnes qui seront dans le lit présidentiel d’ici trois heures.
Français, Français, faites en autant. Que pas une n’en réchappe ! Il faut du sang neuf, du sang jeune pour notre pays.
Vive la République ! Vive la France ! A bas la pilule !
Revenir en haut Aller en bas
http://fiona.toussaint.free.fr
MBS

avatar

Nombre de messages : 8164
Age : 54
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 31/10/2007

MessageSujet: Re: Mes chers compatriotes...   Mar 1 Jan 2008 - 14:36

Mes chers compatriotes,

Je vais bien.
Oui, vraiment, je vais bien.
Cela peut sembler étrange de commencer ainsi un message à la Nation. Oui, c’est cela étrange. Etrange car terriblement égoïste, profondément narcissique, délicieusement provocateur. Après tout, chaque jour, de par le monde, des milliers, des centaines de milliers de personnes, ni plus ni moins honorables et indispensables que moi, meurent. Elles meurent de tout et de rien, d’une épidémie que quelque argent aurait pu empêcher, d’un accident qu’un peu de prudence aurait pu empêcher, d’une catastrophe naturelle contre laquelle personne ne pouvait rien. Et moi, je suis là devant vous, assis derrière ce bureau grand luxe, au milieu de ces dorures ridicules que de pompeux journalistes baptisent du nom « d’ors de la République ». Et même là, même avec moi devant vous, je me dis que vous doutez, que vous cherchez le subterfuge, que vous traquez le truquage, que vous flairez l’embrouille. C’est pour cela qu’en vous regardant droit dans les yeux, je vous le redis. Tout va bien ! Je vais bien !
C’est quand même incroyable que je sois contraint de quitter mon pyjama tout neuf, offert en catastrophe par le personnel de l’hôpital pour vêtir une pudeur défaillante, pour venir m’excuser, m’expliquer devant vous. Que demande-t-on à un malade ? De garder le lit… Eh bien, je le gardais assez bien je dois dire jusqu’à ce que cet après-midi un conseiller vienne me brieffer sur ce que je devais vous dire ce soir… On m’a arraché à mon lit et à mon pyjama… On a fait les récriminations nourries du serment d’Hippocrate d’une batterie de médecins et d’infirmières… Et me voilà !... Et je vais bien…
Il paraît que mon hospitalisation a suscité l’émoi dans le pays. Allons, pourquoi s’inquiéter, j’ai une santé de fer. Je suis sportif, j’ai pas raté un seul match de Ligue1 l’année dernière. Je ne commets aucun excès… Franchement vous avez vu la gueule de ma femme… Et avec le chef très nouvelle cuisine qu’il y a à l’Elysée, il y a jamais rien à béqueter… Par contre, ça coûte bonbon… Mais bon, ce n’est pas le sujet… Il paraît qu’il faut de la transparence, que chacune et chacun d’entre vous a le droit de savoir dans quel état je me trouve et si je suis encore apte à diriger ce pays.
Alors, comme je n’ai pas envie que David Pujadas vienne me prendre la température tous les soirs et que Jean-Pierre Pernaut m’ausculte tous les midis, j’ai décidé que je viendrais tous les soirs vous donner moi-même de mes nouvelles. Comme ça, on verra si je suis « vieux, usé et fatigué » comme une ancienne relation à moi, actuellement en thalassothérapie revigorante et décrispante sur l’île de Ré, aimait à le colporter dans mon dos. En conséquence, entre le journal parlé du soir et la météo, je serai là chaque soir pour vous dire comment je vais.
La démocratie et la confiance sont à ce prix.
Vive la France ! Vive la République ! Vive la médecine militaire !...

FIN (pour ce président-là en tous cas)
Revenir en haut Aller en bas
http://fiona.toussaint.free.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mes chers compatriotes...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Mes chers compatriotes...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mes chers compatriotes...
» BONNE FETE NATIONALE DU 30 JUIN A VOUS TOUS CHERS COMPATRIOTES
» COMICS VO PAS CHERS
» Chers cousins
» des comics VF pas chers !!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Littérature :: Vos écrits : Poésie, nouvelles, romans, théâtre... :: MBS-
Sauter vers: