Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Aujourd'hui, le temps s'est arrêté

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Vic Taurugaux

avatar

Nombre de messages : 4816
Localisation : 20°16'31.10"S-57°22'5.53"E
Date d'inscription : 27/03/2007

MessageSujet: Aujourd’hui, le temps s’est arrêté   Jeu 10 Juil 2008 - 15:52

Aujourd'hui, le temps s'est arrêté


Aujourd’hui, le temps s’est arrêté. Ne craignez rien, aucune catastrophe. Mais depuis que je cours devant mon destin, toutes ces malédictions qui me collaient aux basques, les jours fuyaient, les années plus encore. Pour tout vous dire, mon calendrier défilait comme un paysage derrière la fenêtre d’un train. Aujourd’hui, j’ai regardé l’almanach des P.T.T. Là où désormais est écrit : « La Poste ». C’est d’ailleurs la seule modification apportée à cette rassurante éphéméride depuis les quarante ans que je la feuillette. Face aux jours, toujours les mêmes saints, à l’intérieur, les mêmes horaires de marées, la carte du département, la liste des communes et une petite géographie qui change discrètement de couleur à ses pays au fur et à mesure que s’agglomère l’Europe. C’est curieux que pour faire moderne, les P.T.T. qui géraient, il y a si peu, le télégraphe et le téléphone aient choisi comme nouvelle appellation, « La Poste » comme le sigle de ces diligences qui s’empressaient grâce à des chevaux frais de véhiculer au plus vite votre courrier.

Le temps, mon temps, ne désire plus obéir à mon angoisse. Non pas qu’il fasse la grève. Plutôt la sieste. Il a renoncé à courir pour reboucher les manques du passé. Cet après-midi, je prends le temps de vous écrire ce billet, tout en regardant mes ongles pousser.

L’urgence est un faux alibi. Un faux frère. Au train ou il mène les choses, d’un paysage, il en déforme la réalité. Ondule la rectitude des lignes télégraphiques, syncope le calme des campagnes à coup de tunnels terrifiants.

J’ai toujours craint que mon deuxième fils qui naquît le jour où ma sœur débuta sa schizophrénie ne puisse lui aussi en réchapper. Il y a de cela vingt cinq ans. Vingt cinq ans, l’âge de mon fils, vingt cinq ans de schizophrénie pour une sœur âgée aujourd’hui de cinquante ans.
Vingt cinq ans où j’ai tout fait pour tout réparer. Pour un enfant dont ce n’était pas l’histoire. Etablir une frontière entre deux générations d’une même famille. Penser : « nos enfants sont différents de nous ». Tout faire. Aucun répit. Ne jamais s’arrêter de s’inquiéter.

Aujourd’hui, rassurez-vous, ce jeune adulte va bien. Malgré les affres de son père et mille fois mieux que sa tante qui ne réussit toujours pas à s’insérer dans la réalité.

En ce temps-là, Chronos mangeait ses enfants. Hestia, la fille du foyer, Déméter la paysanne, Héra la sage-femme, et le sombre Hadès puis le tumultueux Poséidon. C’est que Chronos se voulait le maître du temps. Il ne supportait pas que les générations se succèdent. Ce qui avait été devait à nouveau advenir. C’était du moins la façon dont il voyait à l’époque les choses. Déjà, pour maîtriser le temps avait-il cru bon de castrer Ouranos son père. Qui lui avait alors révéler que se serait également son destin…

Quand Rhéa (la réalité), sa femme accoucha de leur sixième enfant, celui qui, dans la tête de son père, devait enfin accomplir l’oracle, celle-ci le cacha aussitôt et le remplaça dans son berceau par une pierre. Chronos, égal à lui-même avala ce caillou. Et le bébé caché porta le nom de Zeus.
Plus tard Zeus s’accouplerait à Métis, cette belle-fille qui par sa ruse féminine, ferait tout changer.

Cet après-midi me prélasse dans mon hamac. Encore un filet que tisse le temps. Pourtant, celui-ci ne se referme plus sur moi. Je vieillis et somnole tranquille. C’est l’été. Enfin les vacances car aujourd’hui, tous mes fils sont amoureux.
Revenir en haut Aller en bas
filo

avatar

Nombre de messages : 8690
Age : 104
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 02/04/2007

MessageSujet: Re: Aujourd'hui, le temps s'est arrêté   Jeu 10 Juil 2008 - 16:25

J'adore ce texte, Vic.
Quelle intimité poétique, empreinte pourtant de mythologie & références. En quelques lignes tu nous entrouvres un peu d'intimité, mine de rien, et une réflexion sur le sens de la vie en filigrane.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
L'art est parfois un sale boulot, mais il faut bien que quelqu'un le fasse
Le site Filosphere ** Filographies : photo & design ** Ma musique récente ou inédite ** Musique de la Juste Parole
Revenir en haut Aller en bas
http://filosphere.com
Farouche

avatar

Nombre de messages : 3203
Localisation : Sud où il fait beau
Date d'inscription : 29/04/2008

MessageSujet: Re: Aujourd'hui, le temps s'est arrêté   Jeu 10 Juil 2008 - 16:28

J'aime aussi beaucoup ce mélange d'intime et d'universel.
Revenir en haut Aller en bas
http://laurencebarreau.pythonanywhere.com/
Alizé

avatar

Nombre de messages : 3755
Localisation : BRETAGNE Rennes
Date d'inscription : 26/05/2008

MessageSujet: Re: Aujourd'hui, le temps s'est arrêté   Jeu 10 Juil 2008 - 17:28

J'ai sur mon bureau " La mythologie" d'Edith Hamilton, mais profusion de livres à lire...cet ouvrage attend noyé un parmi d'autres, grâce à ton texte il se retrouve sur le dessus de la pile.
Elever des enfants en portant sur eux un regard qui ne reflète pas des pensées d'inquiétudes, accepter d'être impuissant envers un être cher mais rester malgré tout confiant en l'avenir pour nos descendants. Faire taire l'inquiétude, alors que le moindre signe de fatigue, réveille le terrible soupçon et chaque jour se dire : " Juste aujourd'hui ne te fais pas de souci".
Ma belle soeur est morte il y a quelques mois...nos enfants ont compris qu'en dépit de la maladie, leur tante a toujours été entourée d'amour, ils seront à vie riches de cette certitude : "on n'abandonne jamais ceux qu'on aime, quels que soient les caprices du destin". Forts de ce sentiment ils avancent vers leur avenir, fiers de tous les membres de leur famille...et les parents peuvent abandonner leurs tensions, et se bercer dans un hamac ; c'est le temps des vacances.
Revenir en haut Aller en bas
Infinitive

avatar

Nombre de messages : 142
Age : 56
Localisation : Ardèche
Date d'inscription : 16/10/2011

MessageSujet: Re: Aujourd'hui, le temps s'est arrêté   Mer 19 Oct 2011 - 10:21

Vic Taurugaux a écrit:
Aujourd'hui, le temps s'est arrêté


Aujourd’hui, le temps s’est arrêté. Ne craignez rien, aucune catastrophe. Mais depuis que je cours devant mon destin, toutes ces malédictions qui me collaient aux basques, les jours fuyaient, les années plus encore. Pour tout vous dire, mon calendrier défilait comme un paysage derrière la fenêtre d’un train. Aujourd’hui, j’ai regardé l’almanach des P.T.T. Là où désormais est écrit : « La Poste ». C’est d’ailleurs la seule modification apportée à cette rassurante éphéméride depuis les quarante ans que je la feuillette. Face aux jours, toujours les mêmes saints, à l’intérieur, les mêmes horaires de marées, la carte du département, la liste des communes et une petite géographie qui change discrètement de couleur à ses pays au fur et à mesure que s’agglomère l’Europe. C’est curieux que pour faire moderne, les P.T.T. qui géraient, il y a si peu, le télégraphe et le téléphone aient choisi comme nouvelle appellation, « La Poste » comme le sigle de ces diligences qui s’empressaient grâce à des chevaux frais de véhiculer au plus vite votre courrier.


Au delà du reste de ton texte que j'aime aussi évidemment...

La poste :

Sais-tu que les bottes de sept lieux ont été créées pour les premiers"postillons" , des cavaliers solitaires et forcenés, les ancêtres des facteurs tout de même !
Ils parcouraient ces fameux sept lieux à fond de train, c'était la limite de distance pour ne pas crever la monture. Leurs chevaux étaient équipés de bottes rigides fixées directement sur la selle, ces braves hommes montaient ainsi en bas de chausse, enfilait leurs jambes dans ces fameuses bottes de sept lieux, et si, par malheur la monture crevait, ils ne se cassaient pas la jambe par le poids du cheval...

J'ai donc appris que le chat botté était sans doute postier ...
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Aujourd'hui, le temps s'est arrêté   Mer 19 Oct 2011 - 13:39

Juillet 2008. C'était l'époque des 400 bougies québécoises. Occupée à visiter l'autre continent, j'avais loupé ce texte que d'autres ont fait remonter aujourd'hui (merci Infinitive). Depuis, le temps a repris son cours, de l'eau est passée sous les ponts, des nouvelles vies ont vu le jour... as-tu coupé tes ongles ?

Toujours cette élégance qui te caractérise dans la manière d'amener le sujet.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Tryskel
Miserere mei
avatar

Nombre de messages : 9746
Age : 70
Localisation : A l'Ouest d'Avalon
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: Re: Aujourd'hui, le temps s'est arrêté   Mer 19 Oct 2011 - 16:10


Je n'avais pas lu, c'était dommage.

Merci Infinitive d'avoir remonté le temps, et pour les révélations sur les bottes de 7 lieues.

C'est toujours un grand plaisir de partager un texte qui ouvre sur la connaissance, un art de Vivre, de Vic!
Revenir en haut Aller en bas
JoK
Poulet branché


Nombre de messages : 4997
Date d'inscription : 18/07/2006

MessageSujet: Re: Aujourd'hui, le temps s'est arrêté   Mer 19 Oct 2011 - 16:15

Un peu "cavalier" non ? Le mot crever dans le message... Chuuttt
Revenir en haut Aller en bas
Infinitive

avatar

Nombre de messages : 142
Age : 56
Localisation : Ardèche
Date d'inscription : 16/10/2011

MessageSujet: Re: Aujourd'hui, le temps s'est arrêté   Mer 19 Oct 2011 - 16:39

Cauchemard Pasdrole

T'aime bien toi canaille !! Et tes jeux de maux aussi.

Ben oui, sic, pas très élégant, mais c'est le terme !!
Revenir en haut Aller en bas
K.ROLL

avatar

Nombre de messages : 844
Age : 45
Localisation : PERPIGNAN
Date d'inscription : 30/11/2011

MessageSujet: Re: Aujourd'hui, le temps s'est arrêté   Jeu 19 Jan 2012 - 10:38

J'ai toujours eu un drôle de rapport avec le temps et les distances... beaucoup de choses qui les placent dans des contradictions et faussent les mesures, les comptes qu'on peut bien faire.

Je ne suis pas dans un hamac à cet instant, je n'en ai pas d'ailleurs, et je ne sais pas si d'en fabriquer un de fortune, avec un drap ou une bonne couverture, soit une géniale invention car le temps est plutôt friskette en ce matin de Janvier et que... je suis terriblement frileuse... enfin bon !

N'est-il pas moins que le temps a pris de drôles d'allures, ces jours-ci, et que je me retrouve face à cet étrange où un passé lointain a décidé de rattraper son temps à une allure qui le propulse bien trop en avant. J'ai bien la Fable de la tortue et du lièvre qui me vient à l'esprit, mais je cherche qui est la tortue qui est le lièvre et qu'elle victoire il peut y avoir à l'arrivée de ce que ces événements me laissent entrevoir... je suis gelée sur place.
Il y a bien cette sensation de vitesse, de trop vite qui me fait souvent râler, la prise d'otage obligée par cet horrible monstre qui grimace et agite ses "obligations" "urgences" et patati et patata. De ce temps vendu, troqué à peine sur le marché des vies, vendre du temps, son temps, sa vie et se placer à un endroit stratégique où tout cela peut avoir un sens, faire avancer les choses, servir et graisser la machine, être une pièce parmi tant d'autres pour entretenir le mécanisme... c'est à croire qu'on n'aime pas le non mouvement... et pourtant.

Dieu sait pourtant que je n'aime pas ces spirales, ces fuites "en avant". Mais le temps n'en fait qu'à sa tête, je m'arrête, il avance tic et tac et toc... tu fais quoi ?... tic et tac et toc... rien ! je m'arrête.... tic et tac et toc... tu me suis ?... tic et tac et toc... non! je regarde en arrière.... tic et tac et toc... à quoi bon ?.... tic et tac et toc... pour voir où je suis... tic et tac et toc... tu vois quoi dis !... tic et tac et toc... tout est passé devant .... Driiiiiiiiiiiiiiiiiiing !!!!!!! C'est ton heure ! Tu as pris assez de temps ! Rattrapes tes heures ! Elles sont déjà trop en avant !

J'aime bien tes cogitations... j'y vais doucement... je prends le temps !

K.



Revenir en haut Aller en bas
http://krollambiance.e-monsite.com
blue note

avatar

Nombre de messages : 8002
Age : 54
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Re: Aujourd'hui, le temps s'est arrêté   Ven 20 Jan 2012 - 1:08

Je comprends bien ce que tu dis, K. J'ai eu parfois du mal à me situer par rapport au temps qui passe, qui est passé, qui nous rattrape ou après quoi on court. Maintenant je ne sais plus... je n'ai pas le temps d'y réfléchir.
Revenir en haut Aller en bas
http://eaux-douces.bloxode.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Aujourd'hui, le temps s'est arrêté   

Revenir en haut Aller en bas
 
Aujourd'hui, le temps s'est arrêté
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Aujourd’hui, le temps s’est arrêté
» Mort de Michael Jackson: à Times Square, le temps s'est arrêté
» Le temps s'est arrêté à Sérifontaine
» Pour toi, j'arrêterai le temps
» [2x13] La Machine à Arrêter le Temps

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Littérature :: Vos écrits : Poésie, nouvelles, romans, théâtre... :: Vic Taurugaux-
Sauter vers: