Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 j'ai fait un rêve

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
gohelan

avatar

Nombre de messages : 1086
Localisation : en l'air
Date d'inscription : 19/12/2007

MessageSujet: j'ai fait un rêve   Ven 15 Fév 2008 - 17:56

Partout les morts se sont levés, de leurs cendres et de leurs poussières,
Autant qu’ils furent tués par la haine et la guerre,
Quand l’annonce s’est faite par tous les médias qu’un nouveau dictateur montait en puissance, de la foule moutonnière et apeurée, pour vociférer sa loi, son ego, son bon plaisir carnassier, ses remèdes miracles, extrêmes et finalement génocides.

Les morts ont dit : NON !

De leur poudre se sont reconstitués des os, puis des squelettes qui se sont réincarnés livides.

Ils se sont avancé sans hâte, serrés, l’œil noir, le pas déterminé.

Ils ne craignent plus les armes, ni les colères, ni la séduction et ils sont innombrables. Ils se sont avancé, pressant le nouveau dieu jusqu’au pied du mur de la honte où ils l’ont contraint
A connaître la peur, l’étouffement, la terreur, le piège.

Il s’est mis à genoux, pleurant sa mère et criant : « pitié ».

Les ressuscités ont fait un conciliabule laissant ce fou quelques minutes à sa sidération.

Puis l’un d’entre eux, le plus petit et le plus humble, est sorti de leurs rangs pour lui dire :

« relève toi, frère et regarde nous tous. Chacun de nous passera devant toi et te dira son nom, et à chacun tu demanderas pardon. Tu n’auras sans doute pas assez de ta vie, je le crains, mais tu n’auras de cesse que chacun de ceux-ci retourne dormir en paix après avoir reçu tes regrets. »

Puis il dit son nom et laissa la place aux juifs, aux noirs, aux russes, aux asiatiques, aux arabes, aux indiens, aux protestants, à des gens de toute race, de tout âge, de tout continent et de toute condition, des hommes et des femmes et aussi des animaux.

Les médias convoqués firent état de cela au monde entier, pendant des jours, des mois et des années. Il fallait bien se rendre compte une fois pour toutes que la dictature et le totalitarisme tuaient énormément plus de gens que la route, l’alcool, le tabac, et le sida réunis. Et que leur éviction était la priorité des priorités de la mondialisation.

L’indifférence fut mise à l’index, sur la même liste rouge que l’exclusion, la peine de mort, la toute puissance, la religion d’état et beaucoup d’autres mots qui n’auraient plus d’usage autorisé.

Avant d’ouvrir son paquet de cigarettes, sa bouteille de vin, sa voiture ou son lit, chacun devait dire : « la dictature nuit gravement à la santé du monde en général et des hommes en particulier, veillez à vous imposer avec modération et douceur, une solution est toujours possible dans la négociation et le dialogue. »

Partout des affiches proclamèrent que la force qui frappe est une faiblesse qui détruit, que la vraie force est celle qui se retient et protège.

Des conteneurs de violences furent distribués à prix modique et des médiateurs, qualification professionnelle nouvelle, passaient les ramasser et les vider chaque semaine, faisant le tri entre celles qui étaient recyclables en match amical et celles à brûler.

La paix fit un pas considérable, ainsi que les activités sportives et le fair play. L’intelligence des hommes se concentra sur la recherche des moyens nécessaires à ce que la terre cesse de se défaire – on baptisa cette opération « Albert CAMUS »-, et à ce qu’elle soit suffisante pour de nombreuses générations à la vie du tous ensemble.

La guerre demeura, seulement contre la maladie, le gaspillage, et la paranoïa démesurée, on ne sait jamais.

Chaque mort injustement victime des Hitler, Pol Pot, Pinochet, Staline, Inquisition et autres innombrables répandeurs de sang humain, put retourner à son repos éternel en pensant que malgré tout, son décès servait à quelque chose.

La volonté de toute puissance ne fut plus cotée en bourse car elle ne hantait plus les esprits sur les places financières…

Il fit ce rêve dans la nuit du 10 au 11 septembre 2001. A 14 heures, heure française, il fut comme tous, amer, ricains. Le scrutin « à deux tours » suivant remit les buschées doubles à la guerre et il avait à peine fini d’écrire son rêve qu’il se faisait traiter de con par sa fille, ce qui le mit dans une colère folle. Un mur en a gardé la trace qu’il a baptisé le mur de la honte. Quand même !Fallait bien que ça commence quelque part.
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91107
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: j'ai fait un rêve   Ven 15 Fév 2008 - 21:08

Il faut que je relise, ton texte me surprend, très agréablement mais justement, si surprenant que je vais relire.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
almalo

avatar

Nombre de messages : 3341
Age : 42
Localisation : ici et maintenant !
Date d'inscription : 19/08/2007

MessageSujet: Re: j'ai fait un rêve   Ven 15 Fév 2008 - 22:26

C'est prenant, et très bien amené.
Au début, j'avais l'impression que ça partait comme une histoire de SF, et puis on se remet sur nos pieds dans la réalité brute et réelle...
Bravo.chinois
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91107
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: j'ai fait un rêve   Sam 16 Fév 2008 - 22:47

Voilà. Je l'ai relu d'un coup, avidement, je dirais. (L'autre soir je n'arrivais pas à me concentrer, pardon)

Il est tellement d'actualité ce texte, qu'il me prend le coeur et me l'entortille douloureusement. Tout y est, entre l'essentiel ravagé et la destruction mise à l'honneur en rôles inversés par la volonté des victimes. Ce passage du pardon est incroyablement fort, il ramène à l'humilité, à sa juste dimension ce qu'est l'humain, il rappelle cela, et c'est si fort que je crois qu'est là le point central du texte, tout du moins à mes yeux et parce que c'est la clé de tout, avec, un peu plus loin, cette phrase qui me percute en plein parce que je veux y croire :

Citation :
« la dictature nuit gravement à la santé du
monde en général et des hommes en particulier, veillez à vous imposer
avec modération et douceur, une solution est toujours possible dans la
négociation et le dialogue. »

Ou j'espère y croire encore.
Ou peut-être j'aimerais y croire.
Enfin, quelque chose comme ça.

chinois

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
gohelan

avatar

Nombre de messages : 1086
Localisation : en l'air
Date d'inscription : 19/12/2007

MessageSujet: Re: j'ai fait un rêve   Mar 19 Fév 2008 - 0:58

Pour te répondre, Romane, je crois continuer de me battre par refus d'abdiquer, par dignité : je ne pourrai pas me résigner à laisser la dignité qui fait qu'un homme n'est pas une bête. Un de mes repères, c'est "élévation" de Baudelaire. Mais quelque fois je me dis que c'est quand même toujours mal barré...Quand une prise de conscience et une organisation collective pourront-elles nous faire entrevoir qu'on est bien plus forts que ces quelques uns qui nous tuent la vie? Je ne sais pas , ils ont tellement de facilité à nous diviser, nous individualiser, et à nous rendre finalement inefficaces!
Gohelan.
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91107
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: j'ai fait un rêve   Mar 19 Fév 2008 - 1:36

Crois moi, je suis bien placée pour prendre ton message, là.
J'ai appris beaucoup en quelques heures, et ton texte, posé là sans savoir à quel point il est d'actualité, m'a retourné le coeur.

Merci à toi pour tout ça.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Astérisque
"J'étais pas là"
avatar

Nombre de messages : 1549
Date d'inscription : 21/02/2008

MessageSujet: Re: j'ai fait un rêve   Lun 27 Avr 2009 - 15:01

On ne sort décidément pas du ressort de la maîtrise!
Ne vois ici ni ironie ni jeu de mot gratuit.
Je déguste petit à petit...
Revenir en haut Aller en bas
Farouche

avatar

Nombre de messages : 3203
Localisation : Sud où il fait beau
Date d'inscription : 29/04/2008

MessageSujet: Re: j'ai fait un rêve   Lun 27 Avr 2009 - 15:38

gohelan a écrit:
Pour te répondre, Romane, je crois continuer de me battre par refus d'abdiquer, par dignité : je ne pourrai pas me résigner à laisser la dignité qui fait qu'un homme n'est pas une bête. Un de mes repères, c'est "élévation" de Baudelaire. Mais quelque fois je me dis que c'est quand même toujours mal barré...Quand une prise de conscience et une organisation collective pourront-elles nous faire entrevoir qu'on est bien plus forts que ces quelques uns qui nous tuent la vie? Je ne sais pas , ils ont tellement de facilité à nous diviser, nous individualiser, et à nous rendre finalement inefficaces!
Gohelan.
Viens ! Rejoins-nous dans nos fils (avec des noms improbables inventés par nuam le visionnaire) où on trouve des idées pour lutter Smile
Revenir en haut Aller en bas
http://laurencebarreau.pythonanywhere.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: j'ai fait un rêve   

Revenir en haut Aller en bas
 
j'ai fait un rêve
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Savage 25 brushless fait maison
» Pourquoi la viande fait elle de l'eau ??
» Freinage qui fait clac clac clac
» Quels Disney vous ont fait pleurer (tristesse/ emotion/ joie/ peur...) ?
» désolé ça fait un bout

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Littérature :: Vos écrits : Poésie, nouvelles, romans, théâtre... :: Gérard Hocquet-
Sauter vers: