Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Le trou de la brioche

Aller en bas 
AuteurMessage
Laconfiture
Palala
Laconfiture

Nombre de messages : 811
Age : 32
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 05/10/2007

Le trou de la brioche Empty
MessageSujet: Le trou de la brioche.   Le trou de la brioche EmptyMer 17 Oct 2007 - 22:10

Le trou de la brioche.



De la boue à la ronde, sur les pavés d’hiver, la neige grise. Interdit de jouer, la bataille c’est l’affaire des grands. Y’a la ville qui se tait pour pas crier, c’est lui qui l’a dit. Comprends rien. La balançoire se divertit toute seule, d’un côté et puis de l’autre, tangue et puis tangue pas bien fort. Pas le droit, Madame, pas pendant qu’ils sont là-bas.

Loin.

On chantonne plus. Pris plus. Plus. Je m’étouffe avec le pain qui s’ennuie dans la soupe. Tout froid, jusqu’aux os, ma soupe, elle crie famine. Et la rue muette. Quand on commence à pleurer, on pleure pour n’importe quoi, c’est elle qui l’a dit en tendant l’assiette. Elle voulait une brioche pour le goûter, et puis pas de sucre, et pas de lait et puis que de l’air, tout froid. Une brioche avec un trou plus gros qu’elle. Mange ta soupe.

Froide.

Bat et rompt et marche, un deux, un deux, un, pas, pas sur le trottoirs, elle a dit que je devais dormir. Et puis dans le matelas résonnent les autres. La route en cancan, le ton et tue des bottes à la mesure. Pourquoi qu’elle chante plus des comptines. Sourit plus non plus. Un baiser au front. Plus de nouvelles depuis quinze jours. Un deux, un deux, mon cœur en rythme. Je voudrais dormir.

Et du sucre.

Je fais la cachette, elle a dit non la première fois, non , non, non. Alors je demande plus. Je marche muet, et espion. Les carreaux dans l’estomac. Tous glacés sous mes pieds. Y’a la fenêtre qui braille des voitures et des hommes en uniformes. Toutes les nuits. Au clair de la lune. Que je regarde les défilés. Mon ami Pierrot qu’on a pas vu à l’école. Les messieurs qui trottent sur des fusils. Pierrot il l’avait dit.

Des gamins.

Le gros à la casquette fait son spectacle, un pas en avant, deux pas en arrière, trois pas sur le côté. Une main toute droite contre la tempe. Et en l’air. Et que les autres en tout petit, et puis qu’ils ont pas du brillant sur la poitrine. Refont la petite danse. Et roule et roule avec fier et allure, les camions décorés. Des croix partout. Ca circule dur. Et ça s’arrête.

Un pas en arrière.

La cachette a foutu le camp. Elle va se fâchée, elle avait dit non, non. Ne pas sortir du lit, jamais sortir du lit. L’air a foutu le camp. J'étrangle. Je voudrais dormir. Un pas en avant. Ils vont venir me chercher. Tape, tape, tape, tape. Le gros à la casquette tape à la porte de l’immeuble de l’autre côté. Ont rien compris. Trop bêtes. Des chiens qu’ils disaient sous les manteaux. Trop bêtes.

A la baballe.

Je fais le guet sous le rideau, trop fort pour eux. Sur le bout des doigts. Que je les maîtrise Monsieur. Pff, pff, je suis les grands en plus grand. Le gros à la casquette ressort de l’immeuble tout farci de triomphe. Qu’il en exploserait. Tout dodu parce qu’il en dévore du sucré, et qu’il est fier d’avoir le droit d’être tout gras. Tête de brioche. Suivi de sa cour et puis au milieu le voisin d’en face.

Le traître.

Et vlan qu’on l’honore d’un bal, un pas en avant, un pas arrière, trois pas sur le côté. Un pistolet tout droit contre la tempe. J’ai pas compris la règle du jeux. Y’a du silence tout autour, si je respire. Le pouce bouffi s’avance et recule sur le bitoniau métallique. Si je respire. Pourquoi que le voisin il attend pour aller se cacher ? Respire plus. L’index appuie tout dur. Vlan. Le voisin au sol. La neige toute rouge.

Je voudrais dormir.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Le trou de la brioche Empty
MessageSujet: Re: Le trou de la brioche   Le trou de la brioche EmptyJeu 18 Oct 2007 - 11:44

purée, tu m'as donné faim !
pas mal du tout cette nouvelle, toute en finesse, toute en veloûté. j'ai parfois trouvé certaines métaphores culinaires et fruitières quelque peu forcées mais l'ensemble est très agréable à lire (peut-être soigner un peu plus la ponctuation cela dit).
sur le fond, on ne peut s'empêcher d'être triste pour Myrtille, mais la chute renverse la donne avec douceur et délice. de là à dire que l'amour est un crumble, y a qu'un pas !
une belle tranche de vie qui se lit avec bonheur, la forme particulière y joue pour beaucoup aussi, instantanés qui racontent tout sans détails superflus, du tout bon comme dirait l'autre.
merci laconfiture.
Revenir en haut Aller en bas
Laconfiture
Palala
Laconfiture

Nombre de messages : 811
Age : 32
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 05/10/2007

Le trou de la brioche Empty
MessageSujet: Re: Le trou de la brioche   Le trou de la brioche EmptyJeu 18 Oct 2007 - 12:09

Merci pour ce comentaire, je me rends compte pour les métaphores, à vrai dire, j'ai écrit cette nouvelle la nuit avant la clôture d'un concours que je ne gagnerai pas, mais plus pour me prouver quelque chose, bref concours cuisine, j'ai un peu forcé le côté, euh soyons originale... culinaire. Je devrais arriver à cuisiner plus léger.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Le trou de la brioche Empty
MessageSujet: Re: Le trou de la brioche   Le trou de la brioche EmptyMer 24 Oct 2007 - 13:25

j'ai cru lire quelque part je ne sais plus où que la lecture de Céline avait été une de tes plus grandes claques littéraires, on le ressent bien ici. le ton hâché, au tout-venant, ces marmonnements, ce mal de chien à saisir le sens à la première lecture, bien vu, j'ai accroché, trois fois de suite même.
attention, je ne parle pas d'un copier/coller du style Céline, et ce ne serait même pas une insulte, on est toujours perché sur les épaules d'un autre ; non, l'influence m'aurait paru réelle même sans avoir lu quelque part je ne sais plus où, et elle est loin de me déplaire.
étrange d'ailleurs comment la mise en forme ressemble à s'y méprendre à ton Inconstance à la Crème. en tout cas, un bon one-shot, très visuel, très sonore aussi, et ce petit quelque chose d'enfantin, de naïf, dans l'écriture et le ton, point commun supplémentaire avec ton autre écrit, pour mieux faire passer la violence de ce que tu dépeins ici. j'aime beaucoup. merci, Laconfiture.
Revenir en haut Aller en bas
reGinelle

reGinelle

Nombre de messages : 5855
Age : 68
Localisation : au plus sombre de l'invisible
Date d'inscription : 23/02/2006

Le trou de la brioche Empty
MessageSujet: Re: Le trou de la brioche   Le trou de la brioche EmptyMar 20 Nov 2007 - 22:07

Citation :
une belle tranche de vie qui se lit avec bonheur, la forme particulière y joue pour beaucoup aussi, instantanés qui racontent tout sans détails superflus, du tout bon comme dirait l'autre.

voilà ... c'est exactement ça... je savais bien que je l'avais lu quelque part ce que je veux dire par "emotion de l'instant"
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
Romane

Nombre de messages : 90100
Age : 64
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

Le trou de la brioche Empty
MessageSujet: Re: Le trou de la brioche   Le trou de la brioche EmptyMar 20 Nov 2007 - 22:19

J'adore ! J'adore parce que dans le rythme tranquille des descriptions et dans le passage de l'une à l'autre, tiens, tout me ramène à ton avatar, tout simplement !!! C'est rond, c'est chaud, c'est doux, ça chante et c'est joyeux, c'est délicieux, léger, léger comme vivre sans se poser de questions, un peu comme les cuisines d'autrefois où tout prenait le temps de se faire, plutôt que les surgelés d'aujourd'hui.

C'est rempli de vie. De rouges et de dorés. Et en plus, ça fleure bon. Tiens, je pousserais bien la porte pour entrer dans l'histoire.

Techniquement, la ponctuation est à peaufiner, comme une dernière touche. La cerise sur le gâteau....

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Laconfiture
Palala
Laconfiture

Nombre de messages : 811
Age : 32
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 05/10/2007

Le trou de la brioche Empty
MessageSujet: Re: Le trou de la brioche   Le trou de la brioche EmptyMar 20 Nov 2007 - 23:20

Romane a écrit:
...comme une dernière touche. La cerise sur le gâteau....

Hihi, ce fil est sponsorisé par les fruits et légumes...

Merci Mesdames, ça me fait plaisir de vous voir ici... Et vos mots sont d'une gentillesse que je ne saurais assez rendre. Et Romane, je sais, la ponctuation française et moi, nous ne sommes pas vraiment de franches amies. C'est la virgule, je ne comprends pas son utilisation, qui chez moi est abusive... Remarquez je dis ça, mais le point est tout aussi complexe... Je vais tâcher de faire attention, je vais reprendre ses histoires de grammaticalisation-ponctuelo-virguléenne dans cette histoire de tarte...

D'ailleurs cette autre histoire d'avatar me fait rire, parce que j'ai tendance à identifier les gens qui écrivent sur le forum à l'image de leurs avatars... Donc Romane tu es toute jaune... Et Reginelle, bah de profil... Mais qui sait, je ne me promène peut-être pas tout le temps avec une cuisine...

Je vous embrasse fort mes belles Dames...
Revenir en haut Aller en bas
almalo

almalo

Nombre de messages : 3310
Age : 44
Localisation : ici et maintenant !
Date d'inscription : 19/08/2007

Le trou de la brioche Empty
MessageSujet: Re: Le trou de la brioche   Le trou de la brioche EmptyMar 20 Nov 2007 - 23:25

C'est vrai que ça donne envie d'y croquer, dans tous ces fruits !!!
Et puis si tu ne gagnes pas ce concours, c'est bin dommage, le jury passe à côté d'une belle nouvelle ma foi...
Pour moi, tu gagnes haut la main !

J'admire cette faculté de trouver LA métaphore qui va rendre un texte vivant, qui va donner envie de lire, sans tomber dans les clichés ou la réalité banale de la vie...
Oui, vraiment, chapeau. chinois

PS : et moi, alors tu me vois comment ? AngeR
Revenir en haut Aller en bas
Laconfiture
Palala
Laconfiture

Nombre de messages : 811
Age : 32
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 05/10/2007

Le trou de la brioche Empty
MessageSujet: Re: Le trou de la brioche   Le trou de la brioche EmptyMar 20 Nov 2007 - 23:44

Alors, alors... Je suis arrivée sur le forum au moment où tu avais encore un avatar-photo, donc disons que j'ai un souvenir pas précis, précis, mais je te revois avec des cheveux courts, enfin pas courts-courts mais courts tout de même et euh... des lunettes ? Un air doux... Enfin, je ne te vois pas comme une bague, si ça peut te rassurer.

Merci aussi pour ton commentaire... Non, non je ne gagnerai pas, déjà parce que je ne pense pas que l'on puisse vraiment dire qu'il s'agit d'une nouvelle... Mais à vrai dire, je ne l'ai pas écrite pour ça, c'était dans un moment de remise en question, je crois que j'avais envie de me prouver que je pouvais produire quelque chose et pas laisser mes envies d'écritures dans mes fantasmes. Je voulais juste me prouver que j'étais capable. J'ai abandonné et puis recommencé toute la nuit, le matin, j'ai envoyé ça par la poste, pour aller au bout du truc. Et le lendemain je suis allée sur Lu... Parce que c'est en écrivant qu'on apprend à écrire...
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
Romane

Nombre de messages : 90100
Age : 64
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

Le trou de la brioche Empty
MessageSujet: Re: Le trou de la brioche   Le trou de la brioche EmptyMar 20 Nov 2007 - 23:51

Comment ça, jaune ?

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Laconfiture
Palala
Laconfiture

Nombre de messages : 811
Age : 32
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 05/10/2007

Le trou de la brioche Empty
MessageSujet: Re: Le trou de la brioche   Le trou de la brioche EmptyMar 20 Nov 2007 - 23:56

Um um, je vois qu'on a l'esprit joueur... Mais trop tard, Madame, vous resterez jaune dans ma tête...
Revenir en haut Aller en bas
lison

lison

Nombre de messages : 7676
Localisation : Gatineau, Québec
Date d'inscription : 22/02/2005

Le trou de la brioche Empty
MessageSujet: Re: Le trou de la brioche   Le trou de la brioche EmptyMer 21 Nov 2007 - 2:16

Vraiment très savoureux ce texte, encore si-vous-plaît !!! bisou
Revenir en haut Aller en bas
Vic Taurugaux

Vic Taurugaux

Nombre de messages : 4809
Localisation : 20°16'31.10"S-57°22'5.53"E
Date d'inscription : 27/03/2007

Le trou de la brioche Empty
MessageSujet: Re: Le trou de la brioche   Le trou de la brioche EmptyMer 21 Nov 2007 - 10:59

J'avais critiqué un jour ton style, mais alors là j'adore +++. Je ne sais pas ce qu'en pense les théâtreux mais je verrais bien ce texte dans une lecture.
En avant-scène le lecteur qui dirait avec délectation tes mots sortis d'un grand livre de cuisine. Derrière lui, des acteurs en costume mimeraient dans un décor aux couleurs de ton avatar, les courtes scènes un peu comme des cases de bandes dessinées.
Mais, je rêve trop ce matin. Peut-être un excès de forêt noire...
Revenir en haut Aller en bas
Laconfiture
Palala
Laconfiture

Nombre de messages : 811
Age : 32
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 05/10/2007

Le trou de la brioche Empty
MessageSujet: Re: Le trou de la brioche   Le trou de la brioche EmptyMer 21 Nov 2007 - 11:20

Non, non, cette critique était tout à fait fondée. J'ai demandé si on pouvait s'imaginer lire ce style sur une centaine de pages, et tu as répondu juste, que non difficilement. Tu as raison. Il faut que je travaille là-dessus. Ca n'était même pas une critique, juste une évidence.
Revenir en haut Aller en bas
benouse13

benouse13

Nombre de messages : 82
Age : 33
Localisation : Marseille
Date d'inscription : 10/11/2007

Le trou de la brioche Empty
MessageSujet: Re: Le trou de la brioche   Le trou de la brioche EmptyLun 31 Déc 2007 - 15:25

Ce texte me fais énormément pensé au livre "Le parfum",avec toutes ces descriptions précises qui te transporte dans le récit. On reconnait bien la touche "confiote" les yeux fermés Gaga Moi je dis tu gère le steack
Revenir en haut Aller en bas
Lizzie

Lizzie

Nombre de messages : 10
Age : 33
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 16/01/2008

Le trou de la brioche Empty
MessageSujet: Re: Le trou de la brioche   Le trou de la brioche EmptyMer 16 Jan 2008 - 23:21

Un plaisir de te lire. Les mots dansent -une danse macabre maquillée - et le rythme y est. Je dois admettre que, pour moi, le texte est assez hermétique dans sa globalité, mais cette succession d'images qui s'enchaîne (avec un rytme superbe) donnent naissance à des impressions très frappantes, voire violentes.
Revenir en haut Aller en bas
http://ninainecstasy.canalblog.com
Laconfiture
Palala
Laconfiture

Nombre de messages : 811
Age : 32
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 05/10/2007

Le trou de la brioche Empty
MessageSujet: Re: Le trou de la brioche   Le trou de la brioche EmptyJeu 17 Jan 2008 - 0:31

Merci bien fort, parce que en deux commentaires, vous avez résumé toute la littérature que j'aime, si je peux m'en rapprocher un tout petit peu c'est énorme pour moi (une logique voudrait que comme c'est la littérature que j'aime, je m'en rapproche naturellement, mais je crois pas non...).

En fait, c'est juste l'histoire d'un gamin pendant la guerre qui devrait dormir et regarde par la fenêtre son voisin se faire tuer par les SS.

Pour être cru, ça se résume à ça.
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
Romane

Nombre de messages : 90100
Age : 64
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

Le trou de la brioche Empty
MessageSujet: Re: Le trou de la brioche   Le trou de la brioche EmptyJeu 17 Jan 2008 - 0:43

Merci d'avoir fait remonter ce fil, les filles, parce que je ne l'avais pas vu !
Je sors d'une lecture âpre/juvénile/crue, comme j'aime, pour toutes les nuances que j'y trouve. Et puis bien sûr le rythme qui t'est propre, laconfiote, et dont décidément je suis fan.
Rien n'est ordinaire, un mélange très subtil entre l'enfance et la cruauté de la guerre, dans des images et des sensations si précisément décrits que j'en tressaille...

Quel tour de main !

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Lizzie

Lizzie

Nombre de messages : 10
Age : 33
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 16/01/2008

Le trou de la brioche Empty
MessageSujet: Encore chapeau   Le trou de la brioche EmptyJeu 17 Jan 2008 - 0:48

Je t'assure que j'avais senti cette atmosphère de 2e guerre mondiale ! Mais j'avais peur d'en parler, de crainte d'être à côté de la plaque. Je suis ravie de ne pas m'être trompée Wink
Bref, je ne le dirai pas assez, l'écriture est maîtrisée. Le style est admirable, et j'aime beaucoup ce côté "suggéré" plutôt qu'explicite.
Je devrais peut-être poster ceci dans "Inconstance à la Crème", mais je l'ai lue aussi, et ça confirme ce que je pensais. Le style est impeccable, le concept franchement bien trouvé (j'ai aimé l'idée du carré amoureux, des métaphores culinaires). Tu as les résultats de ce concours de nouvelles ? Parce que franchement, tu as toutes les chances de ton côté.

P.S. : le titre de ta nouvelle me fait penser à la ligne "you never gain weight from a doughnut hole" de Tori Amos.
Revenir en haut Aller en bas
http://ninainecstasy.canalblog.com
Laconfiture
Palala
Laconfiture

Nombre de messages : 811
Age : 32
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 05/10/2007

Le trou de la brioche Empty
MessageSujet: Re: Le trou de la brioche   Le trou de la brioche EmptyJeu 17 Jan 2008 - 1:04

Roh quelle phrase, c'est terrible, je la garde dans ma poche pour me la redire de temps en temps, ça fera joli dans ma poche.

Non non, j'étais dans les derniers mais j'ai pas gagné (mais c'était plus un défi pour moi, je savais que je gagnerai pas...).

Merci Romane, je te consacre LaRofiture, titre honorifique de l'ordre des tartines au sucre. Avé Ro, veni vidi Li.
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
Romane

Nombre de messages : 90100
Age : 64
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

Le trou de la brioche Empty
MessageSujet: Re: Le trou de la brioche   Le trou de la brioche EmptyJeu 17 Jan 2008 - 1:16

Je confirme. Pas au sucre glace. On fait flamber, ce soir. mèche

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
gohelan

gohelan

Nombre de messages : 1054
Localisation : en l'air
Date d'inscription : 19/12/2007

Le trou de la brioche Empty
MessageSujet: Re: Le trou de la brioche   Le trou de la brioche EmptyDim 20 Jan 2008 - 2:08

Il faut se faire à ton style, je n'ai pas l'habitude de ces hachures. Mais tu dis des choses si graves sous ce style faussement enfantin. Cela donne de la force au fond. Je m'interroge sur le fait que cette manière d'écrire représente bien la représentation mentale de l'enfant sur les évènements qu'il voit et vit? Mais comment savoir? En tout cas, on se rend bien compte qu'il s'agit de quelqu'un qui ne fait pas toute la part des choses entre le jeu, par exemple la"chorégraphie" du militaire allemand,et sa signification dramatique et c'est très bien fait, homogène et vraisemblable.
Au plaisir de te relire. Gohelan.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Le trou de la brioche Empty
MessageSujet: Re: Le trou de la brioche   Le trou de la brioche Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Le trou de la brioche
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le trou de la brioche.
» Sonnet du trou noir
» reparer une porte avec un trou...
» 2010 Prospection minière au Trou du Glaz (38)
» Trou Noir !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Littérature :: Vos écrits : Poésie, nouvelles, romans, théâtre... :: Laconfiture-
Sauter vers: