Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le refuge du requin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Xian : Le Refuge du Requin   Lun 9 Jan 2006 - 15:25

Titre : Le refuge du requin

Les six premières pages sont consacrées à une sorte d’avant-propos rattachant le livre au précédent. Le Refuge du requin est le livre central d’une trilogie. Le volume un « Halte au feu » s’achève alors que l’Europe s’est enfoncée dans la guerre.

Le refuge du requin raconte donc l’histoire de Louis et Annie dans l’histoire de l’Europe d’alors.

Voici donc la première phrase, celle qui marque les chefs et puis la première page

À vot’bon cœur M’sieu dames, les critiques les plus acerbes sont les bienvenues...

* * * * *

1. Louis et Annie

Ceci est une histoire d’amour où l’on rencontre la guerre dans un ou deux pays qui nous sont familiers, où l’on reconnaît ses voisins et des gens qui nous ressemblent étrangement. Ça ne peut être qu’une histoire vraie surgie d'un lointain passé toujours proche, histoire merveilleuse et tragique dans laquelle je joue le rôle de comparse, de confident, piquant des parcelles de vérité de ci de là dans mes souvenirs et dans les vôtres.

En janvier de cette année 1940, je poursuivais des études au Massachusetts Institute lorsqu’un de mes amis du Musée de l’Homme, à Paris, m’a demandé de rentrer rapidement. Des événements graves se préparaient.

Ils n’ont pas manqué se produire et j’ai assisté à l’effroyable désastre depuis le bureau qui m’avait été attribué près du Trocadéro. Je n’ai même pas eu le temps de répondre à l’ordre de marche de candidat officier de réserve que le ministère m’avait envoyé, le régiment en question étant devenu introuvable. Et l’aurais-je trouvé que je ne sais si je l’aurais vraiment rejoint. Pourquoi fallait-il que je sois militaire ? Est-il donc nécessaire pour vivre heureux d’avoir été militaire, le service à la patrie, enfin ce service-là, est-il d'une quelconque utilité ? Pourquoi dois-je rendre service ? Mon discours ferait bondir Louis, mon aîné mais je suis certain qu'il m'approuve. Défendre ses idées, sa famille, le pays dans lequel on vit ne passe pas nécessairement à mes yeux par le port d'un uniforme et la soumission à un commandement trop souvent politique et partisan.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/


Dernière édition par Romane le Lun 24 Nov 2008 - 23:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Xian

avatar

Nombre de messages : 4036
Localisation : Etoile bleue dans l'univers
Date d'inscription : 06/09/2005

MessageSujet: Re: Le refuge du requin   Mar 10 Jan 2006 - 11:34

Et les politiciens de mon pays ont dit bien des bêtises en 38 ou 39, trop de bêtises...

Alors, nous voilà bien, maintenant, avec ces Boches-là sur les bras.


Annie vient d’acheter une belle chemisette de soie naturelle, cadeau inestimable qu’elle se fait en ces temps de récession et de dévaluation.

* *
*


Dans son bain, elle n’avait pas l’air très jolie, on ne voyait d’elle, au travers de l’eau trouble, que la paire de grosses lunettes d’ambre qu’elle portait en bout de nez, et la mousse de savon qui se mêlait à la mousse de son bas-ventre, tache noire floue sur le miroir de l’eau. Un bain chaud, tout de même, quel plaisir ! La buée s’installa sur les verres et elle ôta ses lunettes. Elle est ravissante et ne le sait pas encore tout à fait. Elle le devint sous le regard de Max. Mais Max avait d’autres soucis en tête, dans quelques jours Hitler allait annexer l’Autriche et les journalistes ouest-européens se laisseraient berner et intoxiquer. Au jeu d’attrape-couillons les politiciens et les journalistes de chez nous sont les plus forts. Oui, la guerre est bien pour demain, malgré les belles Allemandes qui courent sur les stades, alors, l’amour, la beauté, oui, parce qu’inévitablement une belle femme et un bel homme finissent un jour par se coucher ensemble. Et le droit à l’amour dans tout cela ? a-t-on ce droit quand tout va s'écrouler ?



Citation :
Le danger faisait partie de lui-même. Ce n’était pas comme un pardessus que l’on peut parfois oublier : c’était comme la peau. Ils mourraient ensemble.(Graham Greene)
Revenir en haut Aller en bas
http://xianhenri.be
 
Le refuge du requin
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Commentaires "Le refuge du requin" (Xian) (*)
» Xian : Le Refuge du Requin
» Le Requin de Julien au 1/10 éme
» Requin ou Hai-Boat
» Requin et poisson rouge.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Littérature :: Vos écrits : Poésie, nouvelles, romans, théâtre... :: Xian-
Sauter vers: