Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Henri Troyes ( feuilleton )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 10, 11, 12, 13  Suivant
AuteurMessage
Xian



Nombre de messages : 4036
Date d'inscription : 06/09/2005

MessageSujet: Re: Henri Troyes ( feuilleton )   Mar 19 Sep 2006 - 7:00

Les socialistes malcontents restèrent dans leurs locaux et l’on connut même un moment de calme quand José Boeuvé s’étrangla d’un grain de maïs transgonflé par Kellogs.
***
A Usson (en Auvergne, à ne pas confondre avec le château d’Usson, Pineau de Charentes), les négociations avaient été bon train entre Chicon et Marguerite et rapidement le messager d’Henri avait pu rentrer à Paris, ses investigations manuelles et personnelles lui ayant permis d’obtenir d’excellentes nouvelles concernant Céline. Ceux qui attendaient de croustillants détails de cette histoire en marge de l’histoire ne peuvent reprocher à l’éditeur d’avoir occulté des jours et des jours, que le pape lui-même, et ce n’est pas peu dire, supprima, changeant le julien en grégorien.
Revenir en haut Aller en bas
http://xianhenri.be
feuilllle

avatar

Nombre de messages : 2016
Age : 62
Localisation : Un Trou Normand...
Date d'inscription : 02/06/2006

MessageSujet: Re: Henri Troyes ( feuilleton )   Mar 19 Sep 2006 - 10:02

c'est un sujet...temporel ça!
bjr Xtian!
Revenir en haut Aller en bas
http://feuilllle.canalblog.com/
Xian

avatar

Nombre de messages : 4036
Localisation : Etoile bleue dans l'univers
Date d'inscription : 06/09/2005

MessageSujet: Re: Henri Troyes ( feuilleton )   Mar 19 Sep 2006 - 10:39

s'lut ...
zut alors que j'allais devenir civilisé et affable, le téléphone sonne, je m'éclipse ...
à demain ...
Revenir en haut Aller en bas
http://xianhenri.be
Xian

avatar

Nombre de messages : 4036
Localisation : Etoile bleue dans l'univers
Date d'inscription : 06/09/2005

MessageSujet: Re: Henri Troyes ( feuilleton )   Mer 20 Sep 2006 - 5:42

Comme les élections approchent dans l’indifférence générale, je me suis dit que moi-même Henri devais faire un geste, je pensai aux intermittents du spectacle et je créai derechef l’Académie du Palais, avec l’aide d’Amyot, de Ronsard et Du Baïf, des gaillards à la verte plume. Un écriteur de Mes lèvres, les avant-portiers Du baiser, se rougissent d'aize, Et de mes souhaitz tous entiers, Me font jouïr quand je te baize ne peut être qu’un galant homme.(1) J’en ai profité également pour rappeler le port de la robe noire aux Séances royales, et de la robe rouge comme distinguant le Lit de justice. Bien entendu j’eus de nombreux détracteurs, surtout ceux qui me trouvaient trop familier avec François d’O, encore une autre histoire, et c’est faire grand cas de moi alors que le maire de Paris, un président de parti wallon, un chanteur canadien sans compter quelques Suisses qui ne sont pas gardes au Vatican s’exhibent sans reproche. On raconte beaucoup trop à mon sujet, on a même essayé de me mettre à dos des affaires comme celle des fossés de Caylus où quelques bretteurs s’affrontèrent, ce qui n’est que normal danas une cité qui se voulait olympique.


(1) Ce qui est tout de même autre choze qu'une Grouixisation banale et qui dénote dans l'inventation des mots un parcours utile.
Revenir en haut Aller en bas
http://xianhenri.be
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Henri Troyes ( feuilleton )   Mer 20 Sep 2006 - 13:08

Note d'une lectrice régulière : la grouixisation n'est en rien banale ; elle est tâche ardue pour qui s'y frotte. Mais continuez, mon cher, je vous lis.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
feuilllle

avatar

Nombre de messages : 2016
Age : 62
Localisation : Un Trou Normand...
Date d'inscription : 02/06/2006

MessageSujet: Re: Henri Troyes ( feuilleton )   Mer 20 Sep 2006 - 14:07

je lis aussi...
Smile
Revenir en haut Aller en bas
http://feuilllle.canalblog.com/
Xian

avatar

Nombre de messages : 4036
Localisation : Etoile bleue dans l'univers
Date d'inscription : 06/09/2005

MessageSujet: Re: Henri Troyes ( feuilleton )   Mer 20 Sep 2006 - 19:40

Bise
Revenir en haut Aller en bas
http://xianhenri.be
LuluBerlue



Nombre de messages : 5082
Date d'inscription : 04/01/2005

MessageSujet: Re: Henri Troyes ( feuilleton )   Mer 20 Sep 2006 - 19:48

pfffffff les faillottes, moi aussi mais je souffre en silence.
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Henri Troyes ( feuilleton )   Mer 20 Sep 2006 - 20:26

Ben tais-toi, alors. AngeR

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Xian

avatar

Nombre de messages : 4036
Localisation : Etoile bleue dans l'univers
Date d'inscription : 06/09/2005

MessageSujet: Re: Henri Troyes ( feuilleton )   Jeu 21 Sep 2006 - 6:14

A l’instar de Garros et Lacoste, Jacques de Lévis, comte de Caylus, Louis de Maugiron et Livarot, lancèrent défis sur défis, le plus célèbre, à trois mignons d'Henri de Guise, Ribérac, Schomberg et Entragues ; seuls Livarot et Entragues survécurent, beaucoup de sportifs disparaissent ainsi Peter Collins, Nungesser et Colli, Raymond Kopa et combien d’autres. En réalité, le sponsoring de la SA Hexagone a toujours su s’accommoder des faibles recettes et de peu de médailles mais il faut bien dire que j’ai hérité d’un paquet cadeau avec des concurrents protestants leur bonne foi comme Henri de Navarre toujours prêt à en découdre et Henri de Guise qui n’en faisait qu’à sa tête, c’est même passé dans les mœurs, en faire à sa guise, emmerder le monde alors que tout est cool et organisé !

Pour chapeauter le tout, un maître magnétique du barreau d’Arlon me rappelle la loi sadique qui précise que mes parts dans la société sont encore en partie sous tutelle parce que je n’ai pas d’enfant avec Louise. Est-ce ma faute si cette conne se prend pour une sainte et déplore ma conduite stupréenne, le mot est d’elle !
Je me marre comme administrateur de société et comme candidat aux élections européennes, comment veulent-ils rivaliser avec moi ? Les de Guise se prétendent de droit depuis Charlemagne, je m’en fous, les syndic de Joinville peuvent blablater, j’ai rameuté mes amis Polonais, j’ai engagé quelques cogneurs, des colleurs, des coffreurs, j’ai piqué au vif quelques patrons d’entreprises publiques, j’ai secoué deux ou trois syndicalistes de droite, j’ai promis une augmentation de la retraite, des sous pour les personnes sans emploi temporaire et de nouvelles pointes bic pour remplir les formulaires officiels. J’ai toutes mes chances ! On s’amuse bien, les batailles se succèdent, aucun des partis ne cherchant vraiment à aller jusqu'au bout des campagnes.

Le plus important pour le moment est que l’ordre règne, Chicon et Joseph m’assistent dans la nouvelle gestion, on parle même de déménagement.
Revenir en haut Aller en bas
http://xianhenri.be
Xian

avatar

Nombre de messages : 4036
Localisation : Etoile bleue dans l'univers
Date d'inscription : 06/09/2005

MessageSujet: Re: Henri Troyes ( feuilleton )   Ven 22 Sep 2006 - 6:38

Chicon a rassemblé quelques fidèles amis et s’est mis en route pour Blois qui est une agréable bourgade où je m’étais déjà rendu plusieurs fois.

Bien que Joyeuse soit décédé à Coutras, je ne tins pas plus revanche d’Henri de Navarre que lui-même, il avait, c’est évident démontré des capacités éclatantes de meneur d’hommes, un talent de général digne d’un Eisenhower à la veille du dédé mais je savais qu’il n’avait nulle intention de m’affaiblir, étant lui aussi fort embarrassé par cet autre Henri qui n’en faisait qu’à sa guise.
J’avais pourtant bien établi les règlements internes et les juristes avaient admis les modifications que j’avais apportées aux textes un peu vagues. Giovanni Dolfin, ambassadeur de Venise avait d’ailleurs écrit au Doge pour lui signaler les intéressants changements que j’avais apportés. Tout est prévu, y compris la petite sauterie que nous allions organiser, Joseph et moi, avec l’aide de Chicon.

Sauf que cette partie-là du texte restera un accord secret entre eux, Margot et moi. Un scénario parfaitement minuté, une mise en scène Zannuck, des plans Kubrick, des allées et venues Hitchcockiennes, des vamps à déboussoler Wooddy lui-même, chaque geste, chaque vêtement, chaque tenture, chaque lumière a été étudié. Saint Simon avait pu se moquer de mon organisation, disant qu’à trois cents lieues de Versailles, et avec une montre et un almanach, on pouvait savoir ce que je faisais, les perroquets bavards des gazettes allaient avoir de la copie à produire.

Wallstreet saurait de quel pétrole s’éclaire Henri Troyes !
Revenir en haut Aller en bas
http://xianhenri.be
Xian

avatar

Nombre de messages : 4036
Localisation : Etoile bleue dans l'univers
Date d'inscription : 06/09/2005

MessageSujet: Re: Henri Troyes ( feuilleton )   Lun 25 Sep 2006 - 5:09

Tout s’accélère, la progression est géométrique, 25 pays européens se sont coalisés, la générale Motors n’est peut-être plus la première puissance financière du monde, on dit même que Jane K Rowlings est plus riche que la reine d’Angleterre qui ceci dit entre parenthèses est une franche salope, elle a laissé condamner ma belle-sœur par ces enfoirés d’enjupés.
Bien que je reste menacé par les complots de la famille de Guise, et protégé par mes Quarante-cinq, je persiste à suivre le but clair : rétablir l’ordre.
Je ne sais que penser de Chicon, j’ai appris qu’il avait une fille secrète, genre Delphine Boël, Mazarine de circonstance, tout le monde fait donc des enfants ?
Que de problèmes ! Sans compter ceux que me posent désormais les Sarrasins installés un peu partout, ils me mettent martel en tête, du trois étoiles !
Heureusement je m’étais fait ami d’Uili Ali (ou un blase de ce genre). Ce type était un intrigant de première, il avait ses entrées chez Onassis et sa bande de requins barbaresques, il était fort écouté à la Sublime Porte et il fit nommer un nouveau lieutenant à la régence d'Alger, Hassan Veneziano, pour modérer l'action d’Al Aïda et du cartel des nitrates et des guanos contre les intérêts de mes sociétés. Rien ne cesse donc jamais, à peine ce problème était-il en train de se régler que tombe de la pipe en terre cuite du pape une de ces bulles à la con : l’excommunication des Navarre et des Condé ! Une tuile succédant aux autres, Joseph a pris un rendez-vous avec un auditeur spécialisé et celui-ci m’apprend que mes dettes se montent à 133 millions.

Je me dis qu’un pèlerinage à Chartres serait peut-être utile mais je ne puis quitter Blois pour l’instant, on prépare les salles pour la réception de la semaine prochaine. Je me demande si j’inviterai Margot, l’idée me tarabuste, elle est magnifique déchaînée entre deux ou quatre danseurs, mais lesquels choisir pour elle, on la tient pour l’instant fort accouplée à Jacques de Harlay et à Bussy d'Amboise, de mauvaises langues disent qu’elle a loué ses charmes à mon Joseph Boniface de La Môle.
Revenir en haut Aller en bas
http://xianhenri.be
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Henri Troyes ( feuilleton )   Lun 25 Sep 2006 - 10:00

Rien ne cesse donc jamais

jamais.... pas même le plaisir de te lire.
C'est à double-tranchant ; affolant et rassurant.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Xian

avatar

Nombre de messages : 4036
Localisation : Etoile bleue dans l'univers
Date d'inscription : 06/09/2005

MessageSujet: Re: Henri Troyes ( feuilleton )   Mar 26 Sep 2006 - 6:04

Malgré toute sa bonne volonté, Hassan Veneziano n'a pas eu assez de poigne, à Alger, pour maîtriser totalement les terroristes et les hackers et pour imposer la présence d'un représentant de la SA Hexagone dans sa ville. Je continue à perdre de l’argent dans les affaires que j’ai au Sersou, en Kabylie, au Maroc. J’ai passé un coup de fil à Ali Gorron, un autre caïd du coin pour m’arranger un peu mieux et ayant eu la précaution de nommer Ben Tapijt à la tête de L’Organisation Mystique, je pus néanmoins développer le commerce du côté de Marseille et en Méditerranée. On organisa même une fête pour la circoncision du fils aîné d’Amurath.

Ensuite, je pus constater que mes préceptes avaient tout de même été suivis, on commençait à manger un peu plus proprement que dans ces macolives et autres coucousparties. A Blois, désormais chacun utilise la fourchette pour manger, l’usage du savon pour se laver et le fréquent changement de linge de corps pour éviter les senteurs.
Je ne savais pas encore que l’on ne pouvait à la fois être propre et brave, élégant et hétéro. Les esprits n’y étaient pas prêts.

Mais les préparatifs de la cérémonie l’étaient.
Les invités commençaient d’ailleurs à investir Blois, quelques chanteurs locaux s’égosillaient entre Loire et Cher, Jack Lang promettait la lune aussi bien que Cyrano.
Revenir en haut Aller en bas
http://xianhenri.be
Xian

avatar

Nombre de messages : 4036
Localisation : Etoile bleue dans l'univers
Date d'inscription : 06/09/2005

MessageSujet: Re: Henri Troyes ( feuilleton )   Mer 27 Sep 2006 - 7:18

Il fut un temps où Adèle Blancsec hantait d’autres lieux que le pont Tolbiac, elle avait de l’entregent, de la famille, n’était-elle pas la fille de Guillaume, la femme d’Etienne, que l’on chanta tant, bégayant même.
Etienne avait fait du château de Blois une Cour d'Amour qu'illustre bien un poème courtois écrit à cette époque par Baudri de Bourgueil évêque de Dol.
Le temps passe, le monde évolue, les choses changent, des architectes, des bâtisseurs des démolisseurs se sont succédés pour faire ici des salles et des cabinets, des chambres et des bureaux, des antichambres avec pots, des jardins intérieurs, des plafonds peints, des tentures opaques.
Il y a la salle des Etats, c'est la plus ancienne et la plus grande salle Seigneuriale subsistant de nos jours en France, elle servit pour les audiences féodales du Comte, les hommages des vassaux et comme Salle de Justice. C’est ici que j’avais réunis les cinq cents députés du coin, pour une de ces discussions inutiles dont sont friands les élus du peuple.
A l’étage, des appartements ont été dessinés pour ma mère, au dessus, j’avais mes quartiers où je reçus d'O, Aumont, Rambouillet, Ornano, Bellegarde, Maintenon, six amis fidèles ayant suivi quelques cours chez les paracommandos.

Nous avons, ensemble, relu le scénario que j’avais élaboré, je pense que c’est d’O qui insista pour que l’on téléphone à Valou, lui dire que ce sera pire que dans le métro, qu’elle aimera ça. Je préférai que l’on s’en tint au secret. J’avais déjà suffisamment d’ennuis à défendre les calicots lyonnais dont s’emparait sans cesse Morat-Reis, un prédateur redoutable que combattit, je crois le Rescator, il faudrait que je demande à Angélique. Sur mer, les Sarrasins occupaient Frioul, sur terre, l’O.M. perdait toutes les joutes. Toutes ces affaires maritimes, je pense à la grande Armada défaite et à la marée noire de l’Amoco Cadiz me donnaient un bon prétexte pour inviter Henri 1er de Lorraine, prince de Joinville, 3ème duc de Guise , dit Henri le Balafré, en notre château.
Revenir en haut Aller en bas
http://xianhenri.be
Xian

avatar

Nombre de messages : 4036
Localisation : Etoile bleue dans l'univers
Date d'inscription : 06/09/2005

MessageSujet: Re: Henri Troyes ( feuilleton )   Jeu 28 Sep 2006 - 7:10

Alors que les députés palabraient et que leurs gueuses faisaient les boutiques de la cité, je fis réunion, tint conseil de mes Quarante-cinq, hommes d'armes gascons entièrement dévoués à ma cause. Nous allions donc demander à ces congressistes de se réunir fort tôt demain et ensuite, nous allions faire venir Henri le Balafré sous raison qu’il fallait entériner un projet avant que je rentre précipitamment à Paris où le grand Jacques m’attendait dans l’urgence de l’organisation des restos du cœur pour l’hiver glacial à venir.

Je fis appel et vingt de mes fidèles décidèrent de jouer le jeu, le grand jeu, les autres resteraient dans la cour près de l’escalier qui fait la célébrité du château. Ils se chargeraient de contenir les curieux, distribueraient avec l’aide de soubrettes déguisées en bunnies du café chaud, des petits pains au sucre, des sandwiches jambon beurre et même des martino que je ne peux qualifier de martini, Aldo pourrait prendre la mouche, créer une compagnie et me soutirer qui sait encore des sous, bien que je me demande comment fait mon banquier, sans doute est-il bien informé par quelques taupes et secrétaires en minijupe que les affaires qui vont mal vont aller mieux.

Je me repasse le processus : huit dans la belle chambre, douze dans le cabinet vieux, je me dissimulerai moi-même derrière la tapisserie de Beauvais recroquée imaginativement par une tapisseuse qu’il faudra remercier. Alain chantera-t-il en la regardant se demandant ce qu’il y a sous les jupes des filles tandis que Will répondra qu’on y trouve le secret du grand pouvoir.
Revenir en haut Aller en bas
http://xianhenri.be
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Henri Troyes ( feuilleton )   Jeu 28 Sep 2006 - 8:35

Je n'sais pas pourquoi, mais ta dernière phrase me fait penser que t'es pas un garçon bête, toi. lk

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Xian

avatar

Nombre de messages : 4036
Localisation : Etoile bleue dans l'univers
Date d'inscription : 06/09/2005

MessageSujet: Re: Henri Troyes ( feuilleton )   Jeu 28 Sep 2006 - 8:49

Ange
Revenir en haut Aller en bas
http://xianhenri.be
Xian

avatar

Nombre de messages : 4036
Localisation : Etoile bleue dans l'univers
Date d'inscription : 06/09/2005

MessageSujet: Re: Henri Troyes ( feuilleton )   Ven 29 Sep 2006 - 7:15

Le Balafré est arrivé en grandes pompes, il chaussait du quarante-quatre, on approchait du six juin, il mesurait démesurément et sa gueule était grande, grande grande... je me l’étais imaginé plus petit je ne l’avais plus vu depuis la disparition de ce cher Colligny. Ce gars-là, pourtant jeune, était hideux carabossé crouellé franchement ignoble malgré un essai de porter le manteau avec un rien de distinction. On ne devient pas distingué parce que l’on vient me voir, c’est avant qu’il faut prendre des cours.
Alors qu’il était en bas, au pied de l’escalier que tout le monde connaît, Joseph se détacha du mur et le prenant en aparté à deux pas de son garde du corps habituel, lui tint un langage viril l’incitant à venir me rencontrer sans délai dans mon bureau.

Joseph savait très bien ce qu’il fallait dire pour tenailler la curiosité d’Henri le Balafré, les élections européennes ! Ah ah ! Pourquoi faire ? La lutte contre la mongolisation est terminée et l’enseignement apprend désormais à tous les Européens qu’ils sont beaux et gentils, solidaires et poétiques, que c’est très bien d’avoir abandonné l’Afrique aux diables vaudous, aux imams à petits chapeaux ronds, alors qu’ils ne sont pas même bretons, bientôt les Européens n’auront pas plus de pétrole que d’idées, plus de matières premières, plus d’uranium, d’ailleurs nous allons sortir du nucléaire pour entrer dans le solaire, la nouvelle secte à la mode, bientôt trop tard pour pleurer, les Européens seront enchaînés.

— Nous sommes tous des morts en sursis, répondit le Balafré, acceptant l’invitation de rencontrer Henri Troyes sans ses éternels conseillers. Il se dit qu’Henri allait lui annoncer de bonnes nouvelles, la grève dans le Sud–Ouest allait pouvoir être matée et le parti pour la Paix en Iraq allait être bastonné, Henri le Balafré était tout à fait convaincu que lorsqu’un parti se réclamait de la paix, c’était surtout pour foutre la merde, il avait lui-même assez bien joué ce jeu-là.
Revenir en haut Aller en bas
http://xianhenri.be
Xian

avatar

Nombre de messages : 4036
Localisation : Etoile bleue dans l'univers
Date d'inscription : 06/09/2005

MessageSujet: Re: Henri Troyes ( feuilleton )   Mer 4 Oct 2006 - 6:17

pour ceux qui savent : merci
Pour ceux qui sont en retard et n'ont rien compris : résumé : lk N'avez qu'à relire....................................

pour être à jour voici un long texte ...

A l’étage, Henri Troyes observe la cour, Chicon est assis, se demandant s’il ne joue pas les Monsieur Arkadin, d’autant plus qu’on venait de passer le film au cinéclub de Blois hier soir, cet amnésique qui avait recruté des gens qui le connaissaient pour remonter dans son passé, je ne vais pas raconter l’histoire, Orson est un gros lourd qui m’en voudrait.

Burt avait décidé de faire confiance à un vieux Smith et Wesson tandis qu’Hubert avait préféré un Herstal de bonne facture, Toni avait déposé une Sten derrière une tenture et avait son couteau de combat à triple dentelure attaché dans sa chaussette gauche. Ils sont à l’entrée du bureau tandis qu’à l’intérieur Bob Denard tripote son insigne de colonel qui n’est qu’une de ces bombes trafiquées par Kiouw, en observant les trois professionnels postés à gauche, Francis Coplan restant éternellement un homme de droite.
Huit, le compte est bon, les trois gauchistes avait été sélectionnés sur leurs compétences particulières, Robin crachait des aiguilles et lançait des shurikens comme un ninja diplômé, Thiebaut maniait le katana qu’il avait dissimulé sous son manteau de pluie avec une célérité et une efficacité digne des maîtres de dojos nippons, et Joaõ dansait la capoéra depuis sa plus tendre enfance, dans les bidonvilles de Rosario.
Douze autres spadassins du même acabit sont dans le cabinet vieux.

Comme il se doit dans une époque dignement religieuse, deux prêtres sont dans l'oratoire du cabinet neuf : je les y ai commis pour prier à la réussite de l'entreprise.
Au pied de l’escalier, Joseph s’est retiré pour laisser passer le Balafré, empêchant ainsi ses compagnons habituels de le suivre immédiatement.
Pour gagner le cabinet vieux où Joseph l’a envoyé, il lui faudra passer par le bureau où attendent en devisant huit amis d’Henri.
Henri de Guise y pénètre et les gens le saluent. Bob fait un petit geste amical de la main tandis que le Balafré se dirige vers Robin, Thiebaut et Joaõ, il connaît le chemin, il est déjà venu plusieurs fois dans cette aile du château, il sait que derrière ces trois-là se trouve une petite porte et qu’un couloir de quelques mètres permet d’atteindre le cabinet vieux.
Il frôle hautain Hubert et s’avance dans le corridor. Il ouvre la porte et aperçoit les gens qui l'attendent, plusieurs ont un poignard à la main, c’est un guet-apens. Un colosse marche vers lui, un long couteau de boucher dans la main gauche tandis qu’un personnage vêtu de cuir tient un démonte-pneus de camion, un troisième fait osciller une chaîne de Kawasaki triple maillons.
Il veut reculer, mais les huit hommes de la chambre lui coupent la retraite. Ils se jettent sur leur victime, la saisissent aux bras et aux jambes, enroulent son manteau pour l’empêcher de saisir le colt quarante-cinq qu’il ne peut manquer d’avoir accroché à sa ceinture pour venir ici.
Henri de Guise renverse quatre des agresseurs, en blesse un cinquième avec son drageoir. Il entraîne la meute jusqu'au bout de la chambre et revient, tente de s’approcher des croisées, d’appeler à l’aide mais qui ici viendrait à son secours ?
Henri parvient tout de même à se saisir d’un Tokarev extra plat que tenait un des conspirateurs, une salve rugit, un des malandrins se sent projeté en arrière comme s’il avait été shooté par Zidane.
Le géant lorrain finit par succomber sous le nombre, il est à genoux, il murmure «Miserere mei Deus». Cause comme ta mère t’a appris lance Thiebaut en dégainant son sabre, la lame étincelle, un pas marché comme au kendojo, les deux mains fermes sur la garde, l’acier fend l’air et le crâne.
***J’écarte alors la tenture derrière laquelle je m’étais tapis (Dans une autre vie, j’aurais été Prince du château de Liezen, une blonde à poitrine démesurée m’aurait tendu ses fesses et l’affaire aurait été plus avantageusement terminée). Je suis content d'y voir un peu plus clair, d'avoir un peu moins de vertiges... et même un peu moins de pellagre, en voilà un qui ne vieillira pas trop mal, ne deviendra pas gâteux, maldodos, tout de même, mon dieu, qu'il est grand ! Il parait encore plus grand mort que vivant.
En fouillant le cadavre, on découvre une lettre contenant ces mots : «Pour entretenir la guerre civile en France, il faut 700 000 livres tous les mois.» le destinataire ne la recevra pas ou peut-être, qui sait, et si je me faisais passer pour Henri. Henri versus Henri, Henri raconte Henri, Henri vit Henri, le vit d’Henri, la vie d’Henri...
Tandis qu’on appelle l’équipe de nettoyage, un caporal-chef ordonne que l’on aille déposer le corps près de la bulle verte qui n’est cependant pas destinée à recevoir les ordures, ce n’est que pour un moment dit-il à l’observateur de Singeville. Je reprends mes esprit, je passe dans l’appartement de ma mère à qui j’annonce joyeusement : «Je n'ai plus de compagnon pour une nouvelle guerre, le king est mort.»
La conscience en paix, je pars à larges enjambée à la chapelle Sainte Croix, près des étangs d’Ixelles pour y entendre une messe d'action de grâces.


Catherine m’avait reçu quelques instant et avait simplement commenté : "Bien taillé mon fils, maintenant il faut recoudre". Les Quarante-cinq, fidèles à leur maître, se distingueront encore le lendemain en poursuivant le cardinal de Lorraine, Louis de Guise, ainsi que principaux leaders ultra catholiques. Quelques-uns s’échappèrent pour s’en aller fonder un parti humanitaire. Est-ce possible que des gogos les suivent ? Humanitaire ? Quand on sait que cela a commencé avec Caïn et Abel et qu’il a bien fallu un inceste des plus virils pour perpétuer la race, on peut sourire des candidats humanistes tout autant que des rousseauistes.
Revenir en haut Aller en bas
http://xianhenri.be
Xian

avatar

Nombre de messages : 4036
Localisation : Etoile bleue dans l'univers
Date d'inscription : 06/09/2005

MessageSujet: Re: Henri Troyes ( feuilleton )   Jeu 5 Oct 2006 - 7:47

suite des épisodes précédents ...


Le corps de Louis alla rejoindre celui d’Henri auprès de la bulle d’attente des services municipaux. Comme les gens d’iceusses, à leur habitude traînaient dans quelques cafés mal fréquentés, Hassan et quelques amis passant en voiture accrochèrent les décédés à leur pare-chocs arrière pour un tour de ville gratuit, side seeing et slideshow sur TF 1 garantis. On perdit quelques lambeaux par-ci par là que des collectionneurs habiles transformèrent en reliques qui pouvaient se vendre ou s’offrir à l’achat de trois tee-shirt : Satan go home. Dans le feu de l’action, ils élevèrent un bûcher pour un méchoui gigantesque, y glissant les deux corps préalablement huilés. Les cendres de l’ensemble furent enlevées le surlendemain par les éboueurs qui avaient repris le travail, la paix semblait acquise au Moyen-Orient, Khartoum avait été libérée par les mass média, et le populo grec allait pouvoir toucher des athlètes de leur vivant. Tout allait bien !


(à suivre)
Revenir en haut Aller en bas
http://xianhenri.be
Xian

avatar

Nombre de messages : 4036
Localisation : Etoile bleue dans l'univers
Date d'inscription : 06/09/2005

MessageSujet: Re: Henri Troyes ( feuilleton )   Ven 6 Oct 2006 - 7:25

De nombreux journaux s’étaient emparé de l’anecdote de suppression de gêne réalisée par Henri Troyes, des journalistes inventèrent des scénarii, on parla de captation de pouvoir, de délit d’initié, même d’assassinat caractérisé, on dit que Henri le Balafré était entré en saluant ceux qui étaient en la chambre, que ceux-ci s’étaient levés (jouaient-ils aux cartes ?) on a raconté sur une chaîne périphérique que le sieur Montsiéré avait poignardé lui-même Henri en criant « traître tu mourras », on dit tant de choses, qu’Effranac frappa dans les reins, Saint Malines aux jambes, on inventa mille situations tant et si bien que le procureur fut obligé de s’en mêler, confiant l’affaire à Palumbo, un lieutenant nouvellement promu qui conclu rapidement que ledit Henri le Balafré avait fait une mauvaise chute en traversant un couloir mal éclairé. Affaire classée. D’autant plus qu’un autre procureur fut diligenté pour arrêter Charles, le fils du Balafré sous cause qu’il était possible qu’il y ait réseau, association de malfrats, qu’on l’avait vu à la Dame Blanche qui comme le sait tout un chacun est un repaire où se déroulent des ballets roses.
Revenir en haut Aller en bas
http://xianhenri.be
Xian

avatar

Nombre de messages : 4036
Localisation : Etoile bleue dans l'univers
Date d'inscription : 06/09/2005

MessageSujet: Re: Henri Troyes ( feuilleton )   Lun 9 Oct 2006 - 7:50

Agitation et ebahissement ?


Dernière édition par le Lun 9 Oct 2006 - 7:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://xianhenri.be
Xian

avatar

Nombre de messages : 4036
Localisation : Etoile bleue dans l'univers
Date d'inscription : 06/09/2005

MessageSujet: Re: Henri Troyes ( feuilleton )   Lun 9 Oct 2006 - 7:51

Avais-je à me justifier de mon comportement alors que je briguais, c’est évident un de ces nouveaux mandats européens qui allaient enrichir considérablement les malins qui seraient les premiers à les obtenir. Je n’avais guère de temps à passer à procéder par voies habituelles de justice, je suis bien content que cet Henri là se soit pris les pieds dans le tapis et cogné la tête au rebord de marbre, version officielle de l’assurance en responsabilité familiale que je n’avais manqué souscrire par souci de prudence de bon père de famille.


L'accident survenu au cardinal de Guise eut des conséquences plus fâcheuses pour moi : Benédiktus broubela, alzeima, vagua, postula, postillonna, n'accepta pas mes justifications et, apprenant que j’avais fait ami ami avec Henri de Navarre, il finit par m'excommunier. Il y eut pire : des soi-disant élections dans le pays plat : Rupture consommée ? Au Nord, travail famille patrie, au Sud, potopoto, couscous, gaypride ?
Revenir en haut Aller en bas
http://xianhenri.be
Xian

avatar

Nombre de messages : 4036
Localisation : Etoile bleue dans l'univers
Date d'inscription : 06/09/2005

MessageSujet: Re: Henri Troyes ( feuilleton )   Mar 10 Oct 2006 - 5:11

Ce Bénédiktus était fâché sur moi à cause d’Epernon qui avait arrangé une entrevue à Saint Jean d’Angély et une party à Plessis-lez-Tours, cela ne calma cependant pas l’ardeur des casse-pieds écologistes, socialistes et blogistes.

Leur ligue ne disparaît pas pour autant, retournement de situation, le Charles se taille et s’en nomme chef, confiant une enquête spéciale au lieutenant Palumbo qu’il nomme capitaine. Tout de suite, ce dernier rentre à Paris pour annoncer la nouvelle à sa femme qui est une inconditionnelle d’Henri.

Tandis que Jacques de Corrèze reçoit en grandes pompes du côté de la Normandie, Paris gronde, Paris entre en rébellion ouverte, se plaçant sous la protection du duc d'Aumale, cousin des Guise. L'agitation était à son comble dans la capitale, où des rebelles incendiaires argentins s’emparaient d’un trophée crocodilesque tandis qu’un couple belge se distingue en double messieurs, l’époque est au stupre, je demande à Joseph de me rapporter le Nécromicon, l’art d’aimer et quelques exercices de style de Suétone. Le duc Sarco de Mayenne s'octroie le titre de lieutenant général de l'État, tandis que des villes ligueuses se soulèvent contre les percepteurs de la TVA.

(à suivre)
Revenir en haut Aller en bas
http://xianhenri.be
Xian

avatar

Nombre de messages : 4036
Localisation : Etoile bleue dans l'univers
Date d'inscription : 06/09/2005

MessageSujet: Re: Henri Troyes ( feuilleton )   Mer 11 Oct 2006 - 6:39

Pour des raisons techniques indépendantes de la volonté de l'auteur, ce feuilleton est mis aux arrêts.

On peut à sa guise aurait dit Henri :
aller lire les épisodes passés chez : http://henritroyes.skynetblogs.be/
poursuivre la lecture quotidienne sur son propre "mail" en le demandant avec fleurs et gentillesse à "mail to :" xian@xianhenri.net
Revenir en haut Aller en bas
http://xianhenri.be
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Henri Troyes ( feuilleton )   

Revenir en haut Aller en bas
 
Henri Troyes ( feuilleton )
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 11 sur 13Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 10, 11, 12, 13  Suivant
 Sujets similaires
-
» Henri Troyes ( feuilleton )
» Henri Lundentreux (feuilleton)
» Denier Tournois pour Henri III atelier Troyes
» Henri, donne moi ton n° de CGKL, pas ton n° de tel
» DT de navarre - Henri IV - CGKL.230

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Littérature :: Vos écrits : Poésie, nouvelles, romans, théâtre... :: Xian-
Sauter vers: