Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Il faudra...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Il faudra...   Dim 5 Sep 2004 - 12:48

IL FAUDRA

Il faudra des lunes en croissant, des lunes blanches, des lunes rousses, des lunes noires.
Il faudra des ciels décoiffés par le vent, des neiges douces et sauvages, des printemps fiers et des étés flottants.
Il faudra des chansons amères, des poésies tourmentées, des pèlerinages assoiffés sans autre source que celle de la mémoire blessée.
Il faudra des pluies insistantes et volontaires, des champs d’écume perdue, des silences entre les cris et des cris de bête apeurée.
Il faudra des rencontres à fleur de femmes déesses et rayonner avant de s’engluer dans leur imposture.
Il faudra des rêves infiniment inassouvis, des désirs mauves et des plaisirs lacérés par des jouissances de fortune.
Il faudra des draps mensongers, des rendez-vous manqués, des verres levés au néant, des promesses légères.
Il faudra tenter en vain de combler des vides sans fond, ne pas comprendre pourquoi les aiguilles continuent leur course et se sentir rien dans le vertige de l’immensité.
Il faudra des ruptures de non union, des projets de non avenir, des sourires tièdes, des mots sans poids, des ombres sans refuge.
Il faudra des voyages à oublier, des petits matins solitaires et des crépuscules hostiles.
Il faudra des histoires chaotiques.
Il faudra des paradis aux parfums de l’enfer et mille corps à effeuiller sans comprendre l’Amour.
Il faudra des obsessions ravageuses, des larmes comme des poignards, des flèches sans direction, des rires puérils dépourvus de leur sens.
Il faudra des cadeaux que j’on jettera à l’eau, des fanfares sans instrument, des suicides à mains nues, des regards qui se croisent sans se rencontrer, des conjugaisons sans accord, des escalades sans sommet, des noyades glaciales.
Il faudra revenir au point de départ, reconnaître l’absurdité des petites croyances.
Il faudra d’innombrables dernières cigarettes.
Il faudra des parfums traîtres, des accords troubles, des épaules à frêles escales, des jambes en trompe l’oeil, des moues capricieuses.
Il faudra vider des boîtes aux lettres sans lettre et des messageries sans message.
Il faudra faire l’Amour comme on se vide sans se remplir d’Amour.
Il faudra y croire sans y croire, faire semblant plus vrai que nature et comprendre que tout n’était que mirage.
Il faudra séduire des colombes en guerre, des fleurs sans cœur, des fausses blondes et des vraies rousses, toutes libres mais trop libres.
Il faudra remplir des heures creuses, tourner autour du temps pour éviter de n’être que sa proie.
Il faudra l’envers du décor, des lumières noires sans échancrures fluorescentes, des silences opaques, et des vœux calligraphiés pour des aveugles.
Il faudra des fuites lâches, des pensées refoulées et les mêmes défoulées.
Il faudra des ivresses feintes, des joues distraites des pages noircies, des ronces qui attendent, un avion qui part seul et moins zéro-zéro sur un compte en banque.
Il faudra des semblants, des faux, des tordues à l’air droit.
Il faudra avancer à l’aveuglette en se croyant en plein jour, saigner des caresses reçues, poser un masque sur le masque d’avant, trembler de peur et se cramponner à des balustrades de poussière.
Il faudra surprendre des secrets mal gardés, payer d’autres putes, se savoir trompé, se sentir sale et faible.
Il faudra s’allumer à des lampions morts, se frotter à des félines sans race, brûler mille fois le passé , s’amputer de l’essentiel et ne respirer qu’à demi.
Il faudra courber l’échine, reconquérir sa fierté, se perdre encore.
Il faudra réinventer des vies nouvelles et arpenter des chemins porte-malheur.
Il faudra écouter aux portes closes, guetter des trottoirs déserts, longer des indifférences et se sentir misérable.
Il faudra des barbes de plusieurs jours, des poids de rancune, des fantômes de chaque instant et des instants comme des éternités.
Il faudra perdre le nord au point d’oublier qu’il existe.
Il faudra des dîners aux chandelles avec des femmes sans flamme.
Il faudra tout donner jusqu’à son âme et croire un temps, un temps seulement, recevoir l’âme amante aimante.
Il faudra enfoncer ses mains dans des poches vides alors qu’on les croyait pleines.
Il faudra embrasser éperdument en pensant que c’est la première fois.
Il faudra faire du neuf avec du vieux et ne pas vieillir ensemble.
Il faudra faire des prouesses, faire ses preuves et recevoir en échange des gages sans promesse.
Il faudra se croire conquis, se croire fidèle et s’apercevoir qu’elle ne l’est pas.
Il faudra se croire complémentaire d’un féminin à la recherche d’un autre complément que soi.
Il faudra chercher à être l’utile de l’inutile, l’indispensable d’un superflu, le poète d’une sourde.
Il faudra se donner en cadeau et se réveiller dans une décharge à ordures.
Il faudra être le père de l’une, le fils de l’autre, l’objet de toutes.
Il faudra se sentir trahi dans le plus sacré de l’être, brûler vif avant de mourir de froid.
Il faudra tout tenter et tout investir, même ce que l’on a pas.
Il faudra refuser de comprendre.

Il faudra traverser de longs déserts hostiles entre mille forêts luxuriantes condamnées, avant d’apercevoir au loin l’île qui attend depuis la création qu’on la trouve enfin.
Il faudra le courage de transgresser les interdits.
Il faudra venir, faible, intimidé parce que redevenu neuf, amnésique de tout le reste qui n’aura plus d’importance, débarrassé des masques.
Il faudra venir dans la lumière éblouissante.
Alors Deux se reconnaîtront.

Elle dira sa poésie.
Jamais Elle ne finira ses phrases, parce que cela ne finira jamais.

« Amour, mien, toi, mon
Sens de mes sens, de mon essence, essentiel
Cœur du bouton de mon cœur Entière moitié de mon si rien sans toi,
Roi du royaume Je,
Prince de Dame Moi,
Ciel de mes yeux, Marin de mon Océane,
A tous les temps connus et inconnus,
Intime conviction,
Confondus

»

Il ne faudra plus rien d’autre, si ce n’est Etre.
Romane - 03 Août 2004
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Il faudra...   Dim 5 Sep 2004 - 17:24

il faudra qu'il ait toujours des poètes.
merci à toi d'en être.
Revenir en haut Aller en bas
suhali



Nombre de messages : 129
Localisation : Poitiers
Date d'inscription : 02/09/2004

MessageSujet: Re: Il faudra...   Dim 5 Sep 2004 - 17:31

Citation :
il faudra qu'il ait toujours des poètes.
merci à toi d'en être.

bon, c'est moi, pas connectée, encore une fois. Embarassed [/quote]
Revenir en haut Aller en bas
http://gaia.creabc.com
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Il faudra...   Dim 5 Sep 2004 - 19:06

Merciiiiiiiiiiiiii Suhari Smile

J'aime particulièrement ce genre d'écriture et j'y suis plus à l'aise que dans la poésie où parfois je me sens étriquée par les contraintes.
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
suhali



Nombre de messages : 129
Localisation : Poitiers
Date d'inscription : 02/09/2004

MessageSujet: Re: Il faudra...   Dim 5 Sep 2004 - 19:09

il ne faut pas avoir peur des "règles".
je ne les respecte vraiment que quand je veux faire un poème de forme classique, et encore pas toujours au pied de la lettre.
quant à moi , la prose....je n'y arrive pas. Laughing
Revenir en haut Aller en bas
http://gaia.creabc.com
rose



Nombre de messages : 23
Localisation : isère en france
Date d'inscription : 03/09/2004

MessageSujet: Re: Il faudra...   Dim 5 Sep 2004 - 19:10

C'est une poésie que tu as écrit n'en doute pas, et une fort belle....
rose
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Il faudra...   Dim 5 Sep 2004 - 19:54

Merci Suhali, Rose.
Je crois qu'il faut écrire là où on se sent bien, tout simplement.

Et prendre le temps de sortir ce que l'on a au fond de soi.
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Il faudra...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Il faudra...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Guerriers de Khorne et Tzeentch 2en1 - toutes options WYSIWYG - en WIP
» Il faudra - Ro/Vilain/filo
» Après la Mort
» Bon, faudra passer à autre chose!...
» Ce qu'il faudra éviter de faire lundi !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Littérature :: Vos écrits : Poésie, nouvelles, romans, théâtre... :: Romane-
Sauter vers: