Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Trop

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Trop   Lun 6 Sep 2004 - 23:53

C’est trop tard ; il fallait y penser avant.
Maintenant qu’il est là, trop déborde, submerge, étouffe, empêche même de vivre. Sans demi-mesure, trop ne capitule jamais quand il s’agit d’abondance. Il se multiplie comme les mauvaises herbes dans un jardin abandonné. Livré à lui-même, trop franchit les portes, les barrières, les frontières, les océans, s’envole même au-delà de l’orange bleue. Trop est une erreur mathématique, un vice sentimental, une condamnation temporelle, une malformation des volumes, un ratage dans tous ses états.
C’est trop tard ; il fallait y penser avant.
Trop peu, maintenant qu’il est là, réduit, racornit, raccourcit, resserre, enserre, ampute, assassine même. Peu n’était déjà pas grand chose. Trop peu creuse là sa blessure, en fait une fracture, un cratère, l’impossibilité de se rassasier. Trop peu condamne à plus ou moins longue échéance. Trop peu, l’autre côté du miroir de trop, est une aberration de l’espace, une faute affective, un handicap du temps, un égarement sans limite.
Sur le fil, là-bas, l’oiseau siffle son printemps, imperturbable.

Romane
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
 
Trop
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La vie est trop courte pour lire de mauvais livres
» A TROP AIMER
» [Soucy, Gaétan] La petite fille qui aimait trop les allumettes
» Motion Sommaruga: trop de confusion
» [INFO] Flash (trop fort)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Littérature :: Vos écrits : Poésie, nouvelles, romans, théâtre... :: Romane-
Sauter vers: