Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Quatre heures sept

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91108
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Quatre heures sept   Mar 26 Oct 2004 - 19:33

"Quatre heures sept". J’ai un trou de mémoire. Qu’est-ce qu’il peut bien y avoir, après quatre heures sept ? Je réfléchis. Voyons… quatre heures sept… quatre heures sept… je ne trouve pas !
Le meilleur moyen, c’est de reprendre à zéro, de compter dans l’ordre croissant, de trouver le rythme et quand j’arriverai à quatre heures sept, la suite viendra tout naturellement.
Bien : "Zéro". "Zéro-zéro". "Zéro heures zéro-zéro".
… Mais alors… Si je démarre à zéro heures zéro-zéro, je remonte à la création de l’univers ! Or, nous sommes en l’an 2002 après Jésus-Christ et allez donc savoir combien d’années se sont écoulées, entre la création de l’univers et Jésus ? Je l’ignore, grave lacune ! Ce dont je suis sûre, c’est qu’au moment précis de la création de l’univers, il était zéro heures zéro-zéro-zéro-zéro-zéro et que maintenant, il est, ce 4 Septembre de l’an 2002, quatre heures sept. "Zéro-sept", même, pour être plus précise. Ils me font rire, ceux qui disent "Ce que le temps passe vite, tout de même !".
Reprenons. Quatre heures sept. Si je commence à zéro heures zéro, il va me falloir tous ces millions d’années pour arriver à quatre heures sept. Autant m’abstenir, c’est mathématiquement impossible : l’espérance de vie humaine est bien trop courte, même si les femmes sont gagnantes sur ce coup là.
N’empêche, je voudrais bien savoir ce qu’il y a après quatre heures sept. Si ça se trouve, j’aurai tellement vieilli, quand la suite viendra, que je n’y verrai même plus assez clair pour la lire. Ou pire, je serai déjà morte. Remarquez, quand on est mort, la suite de quatre heures sept, on s’en fiche comme de l’an quarante ! Et il était quoi, en l’an quarante ? Hein ?
Un temps (je réfléchis).
Non ! Je n’y crois pas ! Quatre heures huit ! Quatre heures huit, dites donc ! Je n’y aurais pas pensé ! Quatre heures huit ! Oui… c’est pas mal… Je réfléchis… oui, oui… ce doit être ça ! Eh, dites, je n’ai même pas pris une ride ! Pourquoi ça s’est emballé, tout à coup ? Des millions d’années pour passer de zéro heures zéro à quatre heures sept, et là… devant moi… sous mes yeux… pof pof ! en deux coups de cuiller à pot, quatre heures huit ! C’est rare, rare ! Il faut que ça tombe sur moi ! On vous fait tout un tintoin sur une éclipse solaire, alors que finalement, ça revient bien plus fréquemment que l’aventure incroyablement incroyable qui vient de se produire là, là, là ! En plus, si ça se trouve, personne n’est au courant !
"Allô ? TF1 ? J’ai un scoop unique ! Figurez vous que…"

Romane

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/


Dernière édition par Romane le Mar 25 Nov 2008 - 1:24, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
 
Quatre heures sept
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quatre heures sept
» [Zweig, Stefan] Vingt-quatre heures de la vie d'une femme
» Quatre sur sept
» L'express de 4 heures dix
» Votre Quatre-Heures.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Littérature :: Vos écrits : Poésie, nouvelles, romans, théâtre... :: Romane-
Sauter vers: