Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Comme un enfant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Comme un enfant   Ven 3 Déc 2004 - 17:33

Combien ignorent...
Blessent par indifférence...
Parce qu'ils sont pressés de retourner à eux-mêmes...
Parque qu'ils prennent mais ne donnent rien et dans ce cas, ils dérobent...
Ils n'ouvrent pas leurs mains à la tendre main tendue...
Même celle de l'enfance...
Si fragile...
Si spontanée
Questionnante
Si en droit d'être prise dans la grande main si douce et réconfortante, protectrice...
Oui, ils assassinent ceux qui ne prennent pas la main offerte.
Ils sont frileux
Peureux
Le regard tourné en-dedans d'eux-mêmes
Dans ce regard fracture que plus rien ne pourra guérir
Pardonner mais pas guérir
Pardonner mais sans l'oubli
Jamais

On peut vieillir des siècles sans oublier
On peut aimer à perdre la raison, aimer mille fois, aimer à en mourir, à se mourir dans celui que l'on aime, sans oublier cette main là, qui n'est jamais venue, qui ne viendra pas ou si elle vient, c'est trop tard, trop tard... fracture...
Alors peut-être qu'on ne sait plus si on aime vraiment, puisqu'on ne l'a pas été soi-même... Et on se dit que toutes ces morts là n'ont peut-être pas été des morts, mais de simples évanouissements, des bouts de sommeil... des leurres... ?

Quand cette grande main là n'a pas su, n'a pas pu, n'a pas voulu prendre la petite main tendue, on se demande "suis-je aimable, apte à être aimée ?"

Alors la vie devient un enfer.
Parce qu'on donne de mille manières différentes. A ses enfants, à ses amis, à ses amours. Et qu'à chaque fois, comme une torture lancinante, un étau dans le coeur : "est-ce que je sais aimer ? Donner ? Suis-je apte à être aimée ?"
Et l'on sait bien que la vie n'est que cela. Cela et rien d'autre. Aimer. Sans calcul, sans horizon barbelé, sans réduction de quelque nature qu'elle soit.

Chaos. Chaos de vides et de visages avides.
Chaos...

C'est facile pourtant...
Il suffit de tendre la main... la donner.
De tendre la main... pour prendre l'autre.

Qu'est-ce qui rend tout compliqué ?
L'argent ?
Le pouvoir ?
La guerre des générations ?
La guerre des sexes ?
La guerre des niveaux sociaux ?

C'est drôle... je parle comme un enfant...

Romane - hier soir.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Piero

avatar

Nombre de messages : 141
Localisation : Trop hors de moi pour être fidèle
Date d'inscription : 19/11/2004

MessageSujet: Re: Comme un enfant   Ven 3 Déc 2004 - 19:36

Romane, c'est un frisson, une vibration, un son, qui enveloppe la vie,
Romane, elle fait bouillir vos larmes, vous les transforme à l’étuvée, en millions de petits bonheurs.
Juste avec son stylo
et son cœur d’artichaut,
Juste avec un sourire, un cri, un mot.

C’est toujours un régal de lire ta grandeur d’âme.
Merci madame.
Piér Wink
Revenir en haut Aller en bas
imagine.
Invité



MessageSujet: Re: Comme un enfant   Ven 3 Déc 2004 - 22:03

il faut oublier
sortir sa rage et oublier et si oublier est pardonner alors il faut pardonner
oui sincerement je le crois
quand on arrive à pardonner je crois que l'on gagne sur soi et sur les autres
on en ressort grandi
je crois que la haine, le ressentiment n'ont pas de place dans un coeur
et empeche celui-ci de l'emplir avec d'autres sentiments plus doux
et débarrassés ainsi on se sent plus légers, Very Happy

bonne soirée Romane
Revenir en haut Aller en bas
imagine.
Invité



MessageSujet: Re: Comme un enfant   Ven 3 Déc 2004 - 22:06

et de garder ainsi fais que l'on se tourne tjs vers le passé et qu'on traine ça comme un boulet au pied sur le chemin de notre vie (alors imagine-toi marcher avec quatre ou cinq boulets !) tu n'avances plus... on entrevoit plus l'avenir
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Comme un enfant   Ven 3 Déc 2004 - 22:23

La haine, jamais connu ; l'incompréhension, la souffrance, la détresse, mais jamais la haine.
Pardonné, j'ai.
Il m'a fallu plusieurs années, mais c'est fait.
Oublier, impossible.
Je ne vis pas avec le passé, mais grâce à lui. Si c'était tout à recommencer, je choisirais de refaire le même parcours.
A chaque fois qu'il m'arrive d'en parler, je vide un peu de ces détresses d'antan.
Et j'essaye de me situer mieux dans l'actuel.
Je mesure à quel point j'ai avancé. Je mesure aussi à quel point l'on est Rien.
Tout et Rien à la fois. Mais si peu au fond !

Pour la douceur de ton message, merci, Imagine. Très.
Je t'embrasse
Romane

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Comme un enfant   Lun 6 Déc 2004 - 0:03

Parler comme un enfant, écrire avec son coeur, de bien belle qualités pour lesquelles je te dis merci.

Amitiés
Pascal
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Comme un enfant   

Revenir en haut Aller en bas
 
Comme un enfant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Réflexion] Qu'est-ce qu'avoir l'esprit Disneyen ?
» no.6 ???????????
» publier un livre illustré par des enfants
» J'aimerais être à nouveau un enfant
» 6 HISTOIRES DE FEES PAS COMME LES AUTRES de Christelle Chatel, Elsa Devernois, Claire Renaud et Juliette Vallery

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Littérature :: Vos écrits : Poésie, nouvelles, romans, théâtre... :: Romane-
Sauter vers: