Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le fort, le faible et l'innocent

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Le fort, le faible et l'innocent   Mar 6 Nov 2007 - 3:24

Le fort, le faible et l’innocent


Ils arrivent ensemble. Grands gestes et mimiques de conversation passionnante.

L’innocent Et qu’est-ce que tu lui as dit ?

Le fort Ben, je lui ai dit : pousse-la !

Le faible Il m’a dit : pousse-la !

L’innocent (au faible) Il t’a dit : pousse-la ?

Le faible C’est ça…

L’innocent (au fort) Tu lui as dit : pousse-la ?

Le fort Oui.

L’innocent Et alors ?

Le faible Alors je l’ai poussée.

Le fort (au faible) Tais toi ! (à l’innocent) Alors il l’a poussée ! (au faible) Vas-y !

Le faible Alors je l’ai poussée…

L’innocent Ah ben ça alors !… Et alors ?

Le fort Alors après, il y avait de la place !

Le faible Il y avait de la place, alors !

L’innocent Et après ?

Le fort et le faible
Il y avait de la place !

L’innocent Oui… Mais après ?

Le fort C’est tout.

Le faible Ouais. C’est tout, il a dit.

L’innocent Ah !… Finalement, il suffisait de la pousser.

Silence. Ils observent ; le fort et l’innocent, au ralenti. Le faible mime le mime de l’observation des deux autres.

L’innocent Tu crois qu’on peut ?

Le faible Il croit qu’on peut ?

Le fort (au faible) Tais toi ! (à l’innocent) On peut sûrement ! (au faible) Vas-y !

Le faible (à l’innocent) On peut sûrement ! (au fort) Je vais où ?

L’innocent (au fort) Il va où ?

Le fort (à l’innocent) Nulle part ! J’ai dit “ vas-y ” pour qu’il y aille, pas pour qu’il s’en aille ! (au faible) Nulle part ! J’ai dit “ vas-y ”, mais tu ne bouges pas !

Le faible (à l’innocent) Il m’a dit “ vas-y ”, mais je reste.

L’innocent Ben reste !

Le fort Alors on y va !

Le faible Oui, on y va.

L’innocent Où ?

Le fort Ben… nulle part. On y va, c’est tout !

Le faible (à l’innocent) Il a dit “ on y va nulle part, c’est tout ! ”

L’innocent (au faible) J’ai compris ! Je suis pas idiot !

(au fort) On y va quand, nulle part ?

Le fort Maintenant.

Le faible Maintenant, il a dit.

Le fort D’ailleurs, on a déjà commencé.

Le faible Oui, on a déjà commencé, il a dit.

L’innocent Ah ? On a déjà commencé… Je ne m’en étais même pas rendu compte !

Le fort Ah ça, faut rester attentif !

Le faible Attentif !

L’innocent C’est vrai : attentif.

Ils se concentrent pour être attentifs.

L’innocent (chuchote) Je suis très très attentif…

Le faible (au fort, en chuchotant) Il est très très attentif…

Le fort (au faible) Tais toi ! (à l’innocent) Tu es très très attentif ? (au faible) Vas-y !

Le faible Il est très très attentif ?

Le fort (à l’innocent) Ça ne se voit pas !

Le faible Ah ça non… ça ne se voit pas !

L’innocent C’est parce que c’est dedans !

Le fort Sors-le.

Le faible Oui, c’est ça… sors-le !

Le fort Tu le sors ?

Le faible Il le sort ?

L’innocent J’essaye… (Il se concentre encore plus)

Le fort Ah ! Déjà, c’est mieux !

Le faible C’est mieux !… Il a dit…

Le fort (à l’innocent) Et alors ?

Le faible Et alors ?

L’innocent Oh là là ! Je suis attentif ! Mais attentif… ! Qu’est-ce que je peux être attentif !

Le fort C’est bien.

Le faible Très bien !

L’innocent Là, je vois bien qu’on a commencé !

Le fort Ah, tu vois ! J’avais raison !

Le faible Ah ! Il avait raison !

L’innocent Ouiiiiiii…… (air de contemplation béate, qui dure jusqu’à devenir une expression de souffrance) Qu’est-ce que c’est fatigant !

Le fort Quoi ?

Le faible Quoi ?

L’innocent De continuer !

Le faible De continuer, il a dit.

Le fort (au faible) Tais toi ! (à l’innocent) Tu peux arrêter, mais si tu arrêtes, c’est fini. (au faible) Vas-y !

Le faible Si tu finis, ça s’arrête, il a dit.

L’innocent On pourrait changer… ?

Le fort Oui, mais ça ne sera plus pareil.

Le faible Il a dit : ça ne sera plus pareil, mais oui.

Le fort Et si c’est plus pareil, ça sera complètement différent.

Le faible Complètement !

L’innocent Et alors ?

Le fort Alors ça ne sera plus la même chose.

Le faible Plus du tout, il a dit.

Le fort Mais on peut changer, si tu veux.

Le faible On peut !

L’innocent Oui… peut-être…

Le faible C’est pas sûr !

Le fort (au faible) Tais toi ! (à l’innocent) Faut décider.
(au faible) Vas-y !

Le faible Décidons, il a dit.

L’innocent Alors on décide.

Mime d’un choix entre plusieurs possibilités, puis d’une prise de décision.

Le fort D’accord.

Le faible OK, il a dit.

L’innocent Alors ça va.

Le fort Ouf !

Le faible Ouf !

L’innocent C’est bien mieux, comme ça !

Le fort C’est pas pareil.

Le faible C’est différent, il a dit.

Le fort Ça ne ressemble pas.

Le faible Pas du tout, même !

L’innocent Ça change, hein !

Le fort Y en a qui n’aiment pas.

Le faible Mais qui n’aiment pas !

L’innocent Peut-être qu’ils ne savent pas ?

Le fort Non… ça, ils ne savent pas !

Le faible Ils savent rien, il a dit…

L’innocent Ils ont pas de chance !

Le faible Mais alors, pas du tout !

Le fort (au faible) Tais toi ! (à l’innocent) C’est peut-être pas de leur faute ! (au faible) Vas-y !

Le faible Ils y sont pour rien, il a dit.

Le fort Faudrait leur expliquer.

Le faible Expliquer !

L’innocent Mais comment ?

Le fort Comme ça (il mime celui qui explique)

Le faible Comme ça (il mime le mime de celui qui explique)

L’innocent Ah oui, ça, c’est clair, au moins !

Le fort On va leur expliquer.

Le faible Expliquons.

Ils miment l’explication (le faible mime le mime des deux autres)

L’innocent Tu crois qu’ils comprennent ?

Le fort Je suis pas sûr. Faut refaire.

Le faible On refait, il a dit.

Ils refont le mime de l’explication.

Le fort Alors là, s’ils n’ont pas compris !

Le faible Alors là ! il a dit.

L’innocent Mais s’ils n’ont pas compris ?

Le fort C’est pas compliqué : on va vérifier.

Le faible Ah ! Si on vérifiait ? il a dit.

L’innocent T’as raison, faut vérifier.

Le fort Vérifions !

Le faible On va voir, il a dit.

Ils miment la vérification sur le public. Le faible mime le mime des deux autres.

L’innocent Et alors ?

Le faible Alors, donc ?

Le fort (au faible) Tais-toi ! (à l’innocent) J’ai l’impression qu’ils ont du mal à suivre. (au faible) Vas-y !

Le faible Ils sont loin derrière, il a dit.

L’innocent Pourtant, on n’a pas bougé !

Le faible (Très Vite) Ben non, puisqu’il a dit “ on y va, mais on n’avance pas ! ”

Le fort (au faible) Tais-toi ! (à l’innocent) On n’est pas plus avancés ! (au faible) Vas-y !

Le faible On est restés immobiles, il a dit.

L’innocent Pourtant, on a vachement progressé !

Le fort En tous cas, on est allés bien plus loin qu’eux.

Le faible Tellement, qu’on les voit presque plus, il a dit.

L’innocent Si ça se trouve, on est carrément ailleurs…

Le fort Faudrait qu’on sache exactement où on est.

Le faible Il a dit “ faudrait une boussole ! ”

L’innocent Comment on peut savoir où on est ?

Le fort Déjà, faut voir.

Le faible Regardons, il a dit. (Il commence à mimer le regard)

Le fort (au faible) Tais-toi ! (à l’innocent) J’ai pas dit “ faut voir ” pour regarder, mais pour se rendre compte. (au faible) J’ai pas dit “ faut voir ” pour voir, mais pour constater. Vas-y !

Le faible Il a dit “ faut voir en fermant les yeux ”.

L’innocent Et qu’est-ce qu’on va faire en fermant les yeux, pour voir ?

Le fort On va mesurer pour savoir où on est.

Le faible Faut compter, il a dit.

L’innocent On n’a qu’à évaluer, alors.

Le faible Si on faisait des statistiques ? il a dit.

Le fort (au faible) Tais-toi ! (à l’innocent) On y va (au faible) Vas-y !

Le faible Un, deux, trois… Il a dit.

Ils miment la mesure par rapport au sol, sous leurs pieds. Le faible mime, mais se fait des nœuds dans son calcul.

Le fort C’est ça : on a avancé, sans bouger.

Le faible On est restés en avançant, il a dit.

L’innocent Ben quoi… ils ont pas suivi, alors ?

Le fort C’est pas des aventuriers.

Le faible C’est des poltrons, il a dit.

L’innocent Ils ne savent pas ce qu’ils ratent !

Le fort C’est parce qu’ils ne sont pas courageux.

[b]Le faible Ils ont pas de couilles, il a…

Le fort (hurlant, au faible) Tais-toi ! (ton normal, au faible) Vas-y !

Le faible Ils en ont pas, il a dit.

L’innocent Ça, on peut pas vérifier !

Le fort Ah ! Non !

Le faible Beurk ! il a dit

Le fort Tant pis pour eux, après tout !

Le faible Après tout, tant pis, il a dit, pour eux !

L’innocent Qu’est-ce qu’on va faire, alors ?

Le fort On a deux solutions : soit on continue, soit on revient vers eux.

Le faible C’est l’un ou l’autre, il a dit.

L’innocent On peut pas les laisser !

Le faible
Les pauvres ! il a dit.

Le fort (au faible) Tais-toi ! (à l’innocent) Bien sûr que non ! Ils seraient fichus de se perdre… (au faible) Vas-y !

Le faible Que non ! il a dit.

Le fort On va les rechercher.

Le faible C’est parti, il a dit.

Le fort Attention, ça va être dur !

Le faible Ça sera pas mou, il a dit

L’innocent Ça risque d’être pareil, en somme !

Ils miment un retour difficile, sans bouger les pieds de leur espace.

Le fort On y est.

Le faible Ah ! il a dit.

L’innocent Qu’est-ce qu’on ferait pas pour eux !

Le fort Tout ! On fait tout pour eux !

Le faible Ils font rien pour nous, il a dit.

L’innocent N’empêche qu’on ne les a pas perdus !

Le faible N’empêche !

Le fort (au faible) Tais-toi ! (à l’innocent) Heureusement, dis donc ! Sinon, je ne te dis pas les problèmes ! (au faible) Vas-y !

Le faible Il a dit “ bonjour les maths ! ”

L’innocent Qu’est-ce qu’on fait, maintenant qu’on les a retrouvés ?

Le fort On est surtout sûrs de ne pas les avoir perdus.

Le faible Surtout, il a dit.

L’innocent C’est mieux que de les avoir semés !

Le faible C’est plus encombrant, il a dit.

Le fort (au faible) Tais-toi ! (à l’innocent) On n’a rien à se reprocher. (au faible) Vas-y !

Le faible Tout va bien, il a dit.

Le fort On peut partir tranquilles.

Le faible On les laisse et on se casse, il a dit.

L’innocent Ils pourront même nous dire merci !

Le faible Hein ! il a dit.

Le fort (au faible) Tais toi ! (à l’innocent) Ils nous doivent une fière chandelle ! (au faible) Vas-y !

Le faible Y a plus d’électricité, il a dit.

Le fort Faut tout remettre en place.

Le faible Après, y’aura plus de place, il a dit.

L’innocent C’est vrai, on remet comme c’était.

Le faible On range, il a dit.

Ils miment le rangement, dépoussiérage, et saluent.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Vic Taurugaux

avatar

Nombre de messages : 4816
Localisation : 20°16'31.10"S-57°22'5.53"E
Date d'inscription : 27/03/2007

MessageSujet: Re: Le fort, le faible et l'innocent   Ven 9 Nov 2007 - 19:32

Revenir en haut Aller en bas
almalo

avatar

Nombre de messages : 3341
Age : 43
Localisation : ici et maintenant !
Date d'inscription : 19/08/2007

MessageSujet: Re: Le fort, le faible et l'innocent   Ven 9 Nov 2007 - 19:49

Au début j'ai Smile puis j'ai Very Happy et après j'ai Laughing , ensuite j'ai mdr ...

Bref, j'ai adoré.
j'ai vu les types sur scène. J'étais sur la scène et dans le public.
C'est pour Barèges ?
Si c'est ça, je m'inscris pour la semaine, moi.

Bravo, vraiment bravo.
Ce que j'aimerais faire partie de ta troupe de théâtre, moi.

Bravo, non vraiment c'est du grand art.
chinois chinois chinois chinois chinois chinois
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91113
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Le fort, le faible et l'innocent   Ven 9 Nov 2007 - 19:58

Enfin quand même, j'avoue que je me suis fait moi-même des noeuds en l'écrivant, ce truc. C'est injouable ! Comment retenir un truc pareil ? mdr

Bon mais comme je vois que tu es fan, je suis ravie d'avoir eu l'idée de le poster.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le fort, le faible et l'innocent   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le fort, le faible et l'innocent
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le fort, le faible et l'innocent
» [V6] point fort,point faible de l'armées CV???
» Elsa: personnage fort ou faible (psychologiquement) ?
» Le fort/le faible
» [Stratégie] La force tyranide: réflexions stratégiques

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Littérature :: Vos écrits : Poésie, nouvelles, romans, théâtre... :: Romane-
Sauter vers: