Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Quelque part un Requiem

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91107
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Quelque part un Requiem (dédié à Virginie)   Mer 23 Jan 2008 - 2:28

Quelque part un Requiem

Lourde.

Elle s'était refermée lourdement, engloutissant d'un bloc les couleurs du vivre. Autour d'elle, elle, la porte, les murs s'élevaient jusqu'au ciel. Il n'existait plus, avalé, empierré, figé dans l'opacité d'un obstacle qui n'en finirait plus jamais.

Le cri avait ricoché de son point de départ à son point de départ, muselé par ce trop d'épaisseur impossible à franchir. Il était revenu, rentré, sourd, sans autre destination que celle où il avait tenté de naître. A force, il avait fini par capituler. Il s'avortait désormais avant même sa conception.

Les yeux exorbités n'en pouvaient plus de cette réclusion. Perpétuité au-delà du fond du fond de l'inimaginable.

Cri muet. Pierres immaculées. Porte close. Nulle échappatoire. Néant à double-fonds multiples. Nausées. Rien.

Quelque part s'échappait le Requiem de chair et de sang d'un saxo écarlate en tempo-battements.

Légère.

C'était à peine une ombre, étonnante et subtile. Elle courait sur la pierre, inattendue, dérangeante, en fines brisures ourlées de sombre, comme un soulignement spontané dans la légèreté de ses traits insolents. Elle ne bougeait pas, elle, la faille. Elle s'appliquait simplement à n'être que là et dans sa précocité à gouverner l'espace, elle se révélait, nue à crier.

Cette fois, il n'hésita plus, le cri. Il se laissa vomir de toutes ses entrailles. Il se répandit, sauvage, le cri, dans son cri de bête rentré, trop longtemps contenu dans la force de son trop plein, débordant, submergeant, noyant tout sur son passage, jusqu'à l'air, les miettes d'air, les riens d'air, broyant ses cordes vocales, ravageur. Un cri qui n'avait plus rien d'autre à perdre que lui-même. Un cri éperdu, démesuré. Un cri à ébranler les murs les plus indestructibles, un cri tueur de non-cris. Un cri. Un seul. Un. Plus rien ne pouvait l'arrêter.

Sauf.

Sauf le Requiem de chair et de sang d'un saxo écarlate en tempo-battements, quand il déchira brusquement la faille.

Alors, les couleurs du vivre...




A Virginie, l'espérance.
Romane

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
virginie soeur et fille

avatar

Nombre de messages : 148
Age : 39
Localisation : le grand nord!!!!
Date d'inscription : 17/11/2007

MessageSujet: Re: Quelque part un Requiem   Mer 23 Jan 2008 - 10:41

Merci Romane.

Je ne saurai dire encore en ce tout début de matinée toutes les sensations que me procure la lecture de tes mots...
Une grande fierté que ma petite personne ai pu t'inspirer ces mots.
Un profond malaise dans les premiers mots puis une explosion de joie et d'espoir dans les derniers mots... En tout cas, un peu trop de sensations pour ce début de matinée!!! Je prendrai le temps d'y revenir calmement ce soir.

Plein de bisous tendresse Rêve
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91107
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Quelque part un Requiem   Mer 23 Jan 2008 - 13:20

Par l'enfermement désespéré des choses belles que l'on ne connaît pas, que l'on ne sait pas que l'on détient en soi, que l'on ignore parce que la vie n'a pas voulu qu'on les découvre, par cette faille symbole-appel à la vie et tout ce qui, en soi, fait qu'on l'espère, et par la marche enfin vers l'ouverture et le remplissage du coeur jusqu'à l'en faire déborder, lui que l'on croyait mort, cette marche vers la beauté, l'amour, l'authenticité enfin permise, tous ces mots là ne pouvaient que t'être offerts.
Ils sont la nuit, que suit le jour, enfin, après tant de trop de néant.

Je t'embrasse avec beaucoup de tendresse, Virginie. bisou

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
almalo

avatar

Nombre de messages : 3341
Age : 42
Localisation : ici et maintenant !
Date d'inscription : 19/08/2007

MessageSujet: Re: Quelque part un Requiem   Mer 23 Jan 2008 - 20:56

Je me retrouve complètement dans ce cri.
Merci, Romane.
Et bisou à toi petit ange.
Revenir en haut Aller en bas
virginie soeur et fille

avatar

Nombre de messages : 148
Age : 39
Localisation : le grand nord!!!!
Date d'inscription : 17/11/2007

MessageSujet: Re: Quelque part un Requiem   Jeu 24 Jan 2008 - 21:20

Toujours autant de malaise à la première partie de ma lecture... je m'imagine emmurée vivante , emmurée en moi, ne pouvant sortir toutes mes émotions à la face du reste du monde... interdiction, bienveillance envers les autres et toutes ces choses si "bien pensées et bien pensantes". Puis une faille... qui, quoi? je ne sais pas, tout ce que je sais c'est qu'elle me révèle au monde, d'une petite voix hésitante, je finirai par un cri sur aïgu "OUI, JE VIS!!!!!!!!!" Cette faille m'a ouvert le chemin , mais la route est encore longue à parcourir
.... esperance
Revenir en haut Aller en bas
Slayeras

avatar

Nombre de messages : 1903
Age : 39
Localisation : Chartres
Date d'inscription : 23/08/2007

MessageSujet: Re: Quelque part un Requiem   Jeu 24 Jan 2008 - 22:07

Virginie, ma belle, je te remets ce texte que j'avais mis pour almalo sur un autre fil. Je ne sais si ça peut aider. Je le fais quand-même. Gros bisous à toi.

Ci-joint le texte d'un anonyme :

Seul derrière ces barreaux, je plie sous le poids des maux. Mon passé, mon présent, mon futur, lequel dois-je regretter ? Lequel dois-je désirer ? Je ne veux rien. Je n'espère plus. J'aime, j'aime, j'aime ! J'aime à en mourir, j'aime à en vivre. Vivre ! Bouger ! Ressentir ! Je vis en toi, je vis pour toi, je vis pour Vous. Sans Vous, l'amour ne serait pas possible. Seul, je ne serai plus rien. Merci d'exister, merci d'être là.
Et j'ouvre enfin les yeux à la vie, j'enserre des mains amies, même mes ennemis ne sont plus que fantômes. J'aime tout simplement au présent.
Revenir en haut Aller en bas
Laconfiture
Palala
avatar

Nombre de messages : 831
Age : 30
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 05/10/2007

MessageSujet: Re: Quelque part un Requiem   Sam 26 Jan 2008 - 12:31

Je pensais avoir laissé un commentaire sur ce texte, et je m'en rends compte que pas du tout.

D'abord, je tiens à dire que ce texte est pour moi un vrai cadeau : pas de ponctuation ! Enfin, mon rêve est réalité, plus de virgule, plus de point, la belle vie...

Non, serieusement, je le dis à chaque fois, mais si je le dis à chaque fois, c'est que ça doit être pour moi, ma façon de te définir, mais bref, je suis toujours autant impressionnée par la liberté que tu prends avec les formes, l'utilisation de la phrase. Ici, cette absence de ponctuation, c'était juste ce qu'il fallait. C'est bizarre, je lisais en retenant mon souffle, je me suis rendue compte que je ne respirais que pendant les passages en italique avec les "respire". Dingue.

On devrait toujours aimé dans l'urgence.
Revenir en haut Aller en bas
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91107
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Re: Quelque part un Requiem   Sam 26 Jan 2008 - 13:22

chinois mamz'elle.

J'essaye de donner corps aux textes, de toutes les manières possibles dans l'instant, sans réfléchir, comme ça me vient. Et bien sûr, je suis ravie que ça plaise et des commentaires qui me sont aussi de vrais cadeaux.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Quelque part un Requiem   

Revenir en haut Aller en bas
 
Quelque part un Requiem
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Gavalda, Anna] Je voudrais que quelqu'un m'attende quelque part
» Editions " quelque part sur terre"
» Quelque part dans le temps
» Quelque part en Anatolie
» Quelque part dans le temps - Somewhere in time - Jeannot Szwarc - 1980

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Littérature :: Vos écrits : Poésie, nouvelles, romans, théâtre... :: Romane-
Sauter vers: