Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Pôle de retraitement 138

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
nuam

avatar

Nombre de messages : 1029
Age : 38
Localisation : hyperworld
Date d'inscription : 23/04/2007

MessageSujet: Pôle de retraitement 138   Mar 9 Déc 2008 - 15:27

Pôle de retraitement 138,
base d'autorisation 07,
164 km N.O de Montréal.


___

depuis 2037, toutes les stations sont construites comme celle-ci, enchâssées dans une forêt dense. cerclées de ce poumon d'ozone naturel.

leur impact écologique est ainsi minimisé, et les cultures, les cités et les humains ne sont pas irradié par leurs effets destructeurs. du moins... pas autant qu'avant la commission Lashod, qui initia ce protocole d'implantation des infrastructures de recherche et d'exploitation industrielles dites "sales".

la dépollution, c'est devenu une question de survie immédiate. il n'y a pas eu que Tchernobyl... depuis, les manchettes on parlé de tant d'histoires, dont certaines à peines croyables...

Après 3 ans d'infiltration, il faut absolument que je ressorte, maintenant...
le problème étant que le personnel est consigné ici, et qu'en sortir nécessite des accréditations, des tests sanitaires... pour tout dire, personne ne se souvient de quelqu'un qui serait sorti de la zone.

ce n'est pas théoriquement impossible, sinon personne ne viendrait y travailler... mais au final, ça n'arrive jamais. on est coupés du monde,
enfin disons qu'il y a des signaux entrants, mais pas de signaux sortants.

même le réseau virtuel est gelé.

je ne sais pas comment en repartir...
pourtant, le monde doit savoir ce qui se passe ici.


___

matricule : 74.822-BC-07.04

poste : agent BC (bio-cryptage)
affecté aux secteurs 74 et 822
autorisation permanente : 07
géno-profil : type 04

alias : nuạm deh'
Revenir en haut Aller en bas
nuam

avatar

Nombre de messages : 1029
Age : 38
Localisation : hyperworld
Date d'inscription : 23/04/2007

MessageSujet: Re: Pôle de retraitement 138   Mar 9 Déc 2008 - 16:44

nuạm...
nuạm...

nuạm...

c'est en moi.
une voix sans âge,
ou alors celui de la sagesse.
d'où ça vient exactement ?
comment lui répondre ?
je ne sais pas faire...

si, nuạm, tu sais.
tu vois bien, tu viens de le faire.

qui es tu ? suis-je dans un rêve ?

non, tu vois bien que tu es en salle de guêt.

comment savoir si vous êtes réelle ?

je suis la pythie. écoute mon histoire.
je suis sur la station orbitale Acopsia,
je te cherchais depuis plusieurs mois...
tout le monde te crois mort déjà.

pourquoi moi ?

tout se met en place.
tu dois te tenir prêt...

à quoi ?

(silence)

vous êtes encor là ?


___



Acopsia, station orbitale russo-européenne créée en 2033.
mission : observation de l'écosystème et colo-implantation d'une
faction pacifique sur les nouveaux satellites Azterre et Qrterre.

équipage au lancement : 461 membres, 202 femmes, 259 hommes.
moyenne d'âge : 34 ans.

composition :

74 cerveaux dont :
19 chercheurs
23 ingénieurs
14 médecins
18 contremaîtres

53 agents d'exploration dont :
18 naviguants qualifiés
35 agents logistiques

88 agents internes dont :
23 naviguants qualifiés
65 agents logistiques

246 éco-développeurs dont :
75 opérateurs de classe A.
171 opérateurs de classe B.

sur le réseau, les informations reontent au lancement du projet...
je ne sais pas si je dois y croire...

"la pythie"...
qui se ferait appeler comme ça, de nos jours.
en plus, il n'était pas si rare que l'immagination nous joue des tours, par ici.
considérant le degrés de pollution, la contamination était chose fréquente,
et chaque année, certains étaient "transférés" aux quartiers de suivi.
autant dire la fosse commune...
très vite remplacés par de la viande fraîche et presque encor innocente,
à qui il faudrait bien 4 ou 5 mois avant de prendre le même teint de cire que les autres.

je n'arrive plus à travailler, ça m'obsède.
je suis là depuis longtemps maintenant...
et si ma raison m'abandonne, à vrai dire,
je ne sais même pas si ça me rend triste
ou quoi que ce soit d'autre... ou si ça me
libère.
Revenir en haut Aller en bas
nuam

avatar

Nombre de messages : 1029
Age : 38
Localisation : hyperworld
Date d'inscription : 23/04/2007

MessageSujet: Re: Pôle de retraitement 138   Mar 9 Déc 2008 - 17:45

Sur Acopsia, tout à changé lentement, dit-on...
mais à vrai dire, il y a bien eu un événement premier.
comme partout.

lequel ?

personne ne le sait vraiment.


___



elle a 9 ans, maintenant.
la station compte environ une soixantaine d'enfants,
qui sont nés et ont même étés conçus ici.
c'est par eux que c'est arrivé.

tout d'abord, les scientifiques de la station n'ont pas compris.
les enfants ont commencé à développer certains pouvoirs,
à commencer par la télékinésie...
comme elle.

et la télépathie aussi...
comme elle.

sauf qu'elle leur fait peur, parce qu'elle lit aussi au delà du temps.
comme si tout était déjà arrivé.
comme si tout était déjà dans sa tête.

pas devant ses yeux, bien sur,
car angrus est aveugle de naissance.

peu à peu, les adultes se sont mis à écouter les enfants,
et la station est devenu une pédocratie.
elle est devenue indépendante,
et il a été décidé de prétendre à une contamination.

en bas, c'est-à-dire sur Terre, personne ne sait vraiment ce qui s'y passe.
la station est un système autarcique,
à ceci près que les télépathes peuvent communiquer avec n'importe qui,
dès l'instant où ils arrivent à dissocier l'aura d'une personne.

pour y parvenir, il leur faut la localiser,
et se concentrer longtemps...

sur les 66 enfants, 29 sont télépathes,
toutes des filles.

les garçons, quand à eux,
ont développé d'autres capacités.

les adultes ne savent pas trop lesquelles,
c'est un peu confus et... entretenu comme ça.

et tous les enfants semblent obéir à angrus,
même si c'est un soupçon,
juste un soupçon.

dernièrement, les enfants ont annoncé
qu'il fallait changer la position de la station,
pour faciliter un contact télépathe avec
un agent infiltré du pôle de retraitement 138.

personne ne savait très bien ce qu'on y faisait,
et toute la zone est soumise au black-out satellite.
impossible d'en diriger aucun dans cette direction
sans déclencher une alerte à la sécurité intérieure.

mais les enfants semblent convaincus que c'est là
qu'on opère des tests sur les altérés.

les altérés...

un nom politiquement correct
pour désigner les victimes des radiations,
celles des pesticides et des croisements génétiques,
de la consanguinité et des thérapies géniques ratées.

le pur produit de la folie terrienne...
une nouvelle race, une race de mutants.

hors, c'est là bas qu'est la solution,
du moins c'est ce que les enfants pensent.

et nuạm...
c'est le nom de ce reporter qui est là-bas.
tout leur plan semble reposer sur lui...

il n'y a personne ici pour dire que c'est un héros
ou un messie ou un élu...

tout le monde le sait, c'est un hasard,
et il faudra faire avec, même si
le plan comporte des risques
et que nuạm n'est pas fiable.

c'est ça, ou regarder la Terre de loin, encor
et attendre que tout dégénère plus encor,
jusqu'au point de non-retour...
Revenir en haut Aller en bas
nuam

avatar

Nombre de messages : 1029
Age : 38
Localisation : hyperworld
Date d'inscription : 23/04/2007

MessageSujet: Re: Pôle de retraitement 138   Mar 9 Déc 2008 - 20:03

Acopsia est devenue un organisme autonome.
des nouveaux satellites Azterre et Qrterre,
sont nés des croyances.

ses satellites ont chacun leur logique,
et sont tous les deux féconds.

Acopsia n'avait pas besoin d'eux pour fonctionner, cependant :
il y avait les serres de la base orbitale, ainsi que ses élevages.

mais il fallait compter sur les réapprovisionnements terriens.
aujourd'hui, ce n'est plus le cas, et même les drones
ne viennent plus à la station.

on maintient scrupuleusement le programme de colonisation,
qui est surveillé, mais l'insurrection est effective,
et en bas personne n'en sait rien.

personne ne soupçonne que tout Acopsia est devenu un électron libre.
si ça se savait, la loi martiale serait appliquée,
et la population de la station génocidée.
puis remplacée.

on n'envoie pas les rapports concernant les victimes du mal orbital non plus, de crainte qu'une équipe soit missionnée ici, malgré l'état de quarantaine.

non, ça ne doit pas arriver... le plan doit arriver à son terme !
et personne en bas ne doit savoir ce que savent les Acopiens...

que Azterre et Qrterre, en plus d'être des terres de renouveau, sont deux prophéties...

on a découvert le premier temple, celui de Qrterre, lors d'une mission d'exploration géologique visant à compléter le relevé des ressources sous-terraines des satellites.

Qrterre est plus petite qu'Azterre.
c'est pour ça qu'on a trouvé son temple en premier.

il est devenu difficile de raconter la véritable histoire,
tant il y a eu de fantaisies superstitieuses et mystiques qui
se sont greffées dessus...

pourtant, ce dont on est sur, c'est de la topographie :

il y a, dans la section 7ouest de la face cachée de Qrterre,
une faille profonde, comme une saignée naturelle...
à ceci près qu'en la descendant on tombe dans un puits
dont les parois sont peintes.

noyée dans ces fresques sophistiquées aux couleurs éclatantes dignes des motifs incas, une porte.

une porte ou plutôt une dalle circulaire, en pierre de taille, d'une circonférence de 3 mètres.

tout à coup, la mission d'exploration de 6 hommes (et femmes)
s'était transformée en un véritable pèlerinage.

il leur avait fallu du temps pour actionner le lourd palet de pierre.
les indications pour actionner le mécanismes étaient mises en scène,
sous forme énigmatique, au sein de la fresque qui recouvrait l'ensemble de la fosse de cette stupéfiante antichambre.

derrière, un espace totalement surréel s'ouvrait,
mis en scène de façon très savante, à l'aide de mécaniques
qui rappelaient les automates de l'antiquité.

il y avait une étendue d'eau d'environ 7 à 8 mètres de circonférence,
au centre de laquelle un roc brut se dressait.

un jeu de miroirs complexe donnait une impression d'immensité, accentuait la lumière récupérée par l'ouverture unique en la réverbérant à l'infini en lui donnant des variations chromatiques.

pour un peu, on se serait cru dans le ventre d'un arc-en-ciel...

mais rien ne se passait.

aucun mécanisme ne semblait fonctionner, et personne ne comprenait à quoi ils pouvaient correspondre, ce qu'ils étaient sensé provoquer.

angrus avait alors était voir un des scientifique, et avait dit, avec beaucoup d'aplomb pour une fillette de 6 ans et demi :

conduisez-moi au temple... je suis persuadée qu'il recèle un message télépathique.

de quoi laisser les scientifiques dans une perplexité totale.
la pédocratie était né le jour où on l'avait conduit là bas...

angrus était entrée, et s'était dirigée vers la berge, face au roc émergeant, sans qu'on l'aide.
il y avait des moments ou on aurait pu oublier qu'elle était aveugle, si ce n'était son absence de pupilles...
enfin si celles ci n'avaient pas étés révulsées sous ses paupières plutôt.

elle était tout naturellement montée dans le pneumatique qu'on avait laissé là, car bien sur on avait été voir le rocher de près, puisqu'il était au centre de la pièce.

conduisez-moi au rocher, s'il vous plaît.

le rocher était le seul endroit où la lumière était naturelle...
partout ailleurs elle était teintée.

angrus resta debout longtemps, seule, sur le rocher.

subitement, les miroirs s'étaient tous ébranlés, recomposant l'espace, qui avait semblé élastique un instant.

en silence, angrus remonta sans un mot dans le pneumatique, et ne voulut rien dire à personne d'autre qu'au responsable de la base, Vladimir Douhjka.
Revenir en haut Aller en bas
nuam

avatar

Nombre de messages : 1029
Age : 38
Localisation : hyperworld
Date d'inscription : 23/04/2007

MessageSujet: Re: Pôle de retraitement 138   Mar 9 Déc 2008 - 20:20

voici le message qu'angrus délivra à Vladimir Douhjka, qui selon elle lui avait été communiqué dans ce qu'elle appelait "le temple" :

"nous, exilés de la Terre, attendons une nouvelle ère.

sur la Terre ravagée, un espoir naîtra,
dans les replis de l'horreur...

il existera un jour une génération télépathe,
et quelqu'un pour nous entendre.

c'est eux qui nous guideront les uns vers les autres,
car ils pourront nous entendre...

il est temps pour vous de trouver le point de distorsion.

c'est là-bas que sont enfouis les plans.

venez...

venez..."
Revenir en haut Aller en bas
nuam

avatar

Nombre de messages : 1029
Age : 38
Localisation : hyperworld
Date d'inscription : 23/04/2007

MessageSujet: Re: Pôle de retraitement 138   Mar 9 Déc 2008 - 20:58

angrus affirmait qu'il y avait un autre oracle, sur Azterre.

Vladimir Douhjka, qui était très pieux, décida de la croire,
et mobilisa tous ses hommes pour explorer Azterre,
à la recherche de cet hypothétique message,
qui, il l'espérait, compléterais celui-ci,
à la manière d'un puzzle.

il fallut 3 mois pour découvrir le second temple.

seulement, cet oracle ne complètait pas du tout l'autre,
il le contredisait même, en quelque sorte...
ce message là est un message de mort :

"nous, exilés de la Terre, sommes venu vous prévenir.

il existera un jour une génération télépathe,
et quelqu'un pour nous entendre.

ce jour là, il sera temps d'arrêter la folie de l'Homme.
il sera temps pour vous d'entrer en guerre !

utilisez leurs armes, leurs missiles et leurs satellites,
dressez les puissants contre les puissants,
et regardez les se détruire.

ainsi seulement vous pourrez survivre, peuple limitrophe,
et un jour peut-être témoigner de cette civilisation défunte"


Dernière édition par ian_urtab le Mer 10 Déc 2008 - 15:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
nuam

avatar

Nombre de messages : 1029
Age : 38
Localisation : hyperworld
Date d'inscription : 23/04/2007

MessageSujet: Re: Pôle de retraitement 138   Mar 9 Déc 2008 - 21:07

hors, nuạm était là où tout se jouait.
c'était sur, désormais, tous les enfants le sentaient...

tout basculerait au milieu de ce camp de concentration pour capital génétique dégénéré.
ce n'était pas le seul, mais c'était le plus important de l'hémisphère,
une population mutante qui constituait une sorte d'arme bactériologique dormante.


___


le savoir créé le pouvoir !
c'est ainsi que, sur Acopsia, la pédocratie s'était instaurée...

la découverte des deux oracles avait vicié l'atmosphère, et personne n'avait su que faire, au commencement,
pas même les enfants, qui tous gravitaient autour d'angrus.

parmi les adultes, ils y avait les apocalyptiques, qui ne retenaient que le message morbide d'Azterre, et étaient pour le sabotage, pour que, comme le préconisait le message, on dirige d'ici une opération de brouillage des satellite et qu'on prenne le contrôle des armements militaires.

bien entendu, on trouvait parmi eux les quelques hackers de la station, pour la plupart des jeunes, mais aussi des personnes plus âgées, qui avaient un jour lu avec ferveur Nostradamus et les autres...
certains d'entre eux étaient des cas non détectés du mal de l'espace, une sorte de folie pernicieuse qui commençait souvent par la claustrophobie et le mal du pays, et qu'ici on se plaisait à appeler le "syndrome de la vache"...

il y avait tant de blagues sur le plancher des vaches, les vaches folles etc. que c'était venu tout naturellement.

de l'autre côté, il y avait les "ambivalents", comme on les nommait le plus couramment.
ils ne voyaient qu'une chose : on avait eu accès à deux possibles, exprimés par les oracles.
deux seulement, là où l'univers était si complexe qu'il pouvait y en avoir 4, 7, 20, 100...
ceux là étaient inoffensifs, ils prônaient juste le non-interventionnisme, et s'étaient retirés dans la grande serre ainsi que dans les bulles de culture des deux satellites,
ne voulant plus participer ni à l'exploration, ni au maintient de la vie orbitale par autre chose que la culture. c'était au fond une sorte d'édénisme autiste qui les animait. ils ne voulaient pas regarder le reste, et passaient leur vie à cultiver leur jardin...

leurs plus véhéments détracteurs les appelaient "les candides".
mais même eux reconnaissait qu'ils étaient utiles à la station,
puisqu'ils avaient amélioré les récoltes, peu à peu, laborieusement.

on trouvait également une petite foule de dévots.
mais ceux-là observaient des comportements variables.
certains s'étaient retirés dans l'un ou l'autre des temples et priaient inlassablement.
d'autres insistaient pour se mettre au service des enfants comme des esclaves, ne sachant que faire mais vouant un culte absolu dans leurs pouvoirs.

il en restait d'autres pour jalouser les enfants et conspirer contre eux, évidemment...

et il restait le clan des "héros", qui ne retenaient que l'oracle de Qrterre.
beaucoup souriaient d'eux, car non seulement ils croyaient, comme les enfants, qu'on pouvait sauver la planète, même si ils ne savaient pas trop comment, mais en plus ils chacun s'était persuadé d'être une sorte d'élu, prêt à se sacrifier...
ces fervents envisageaient bien souvent leur propre mort comme un pas dans l'éternité historique de la race humaine.

et il y avait les sceptiques, qui faisaient comme si rien n'avait changé ici,
comme si rien n'allait changer jamais...
et qui essayaient d'évangéliser tout le monde.

chaque groupe se réunissait plus ou moins secrètement,
cherchant parfois à influencer les enfants,
à leur soutirer des informations.

car tout le monde savait ça : ils ne savaient pas tout,
mais en disait encor moins...

et puis il devait bien rester des "free-lance", dont personne ne comprenait les conceptions, les objectifs.
on avait peur d'eux, car on les tenait pour imprévisibles.

en réalité, sans que la Terre s'en doute, c'était la guerre froide ici.
une guerre de l'information et aussi du recensement,
chacun essayant de savoir qui pensait quoi.

seuls les enfants semblaient observer tout ça avec une indifférence légèrement amusée, même si intérieurement ils s'inquiétaient de tous ces adultes, qu'ils ne comprenaient absolument pas.

moins ils en savaient et plus ils semblaient combler les vides,
de façon souvent totalement fantaisiste...

les enfants redoutaient de devenir comme eux, un jour.
jamais le jeunisme ne s'était autant inscrit dans une génération.
Revenir en haut Aller en bas
nuam

avatar

Nombre de messages : 1029
Age : 38
Localisation : hyperworld
Date d'inscription : 23/04/2007

MessageSujet: Re: Pôle de retraitement 138   Mer 10 Déc 2008 - 19:34

ce soir, je lui reparle.

tu crois que ça va fonctionner, angrus ?

les enfants sont dans la piscine.
c'est leur espace favori, ils y passent des heures.

les adultes n'ont jamais songé au pourquoi.
les enfants, ça aime l'eau, voilà tout.
tout le monde sait ça...

mais l'eau est aussi conductrice.
pour la télépathie, elle joue un rôle déterminant.
c'est pour ça que dans les temples il y a de l'eau.

angrus l'a comprit ce jour là, sur Qrterre,
face à l'intensité de sa perception de l'oracle.

depuis, ils se réunissent à la piscine de l'aile tribord.
la station orbitale a une forme de Y.

à la pointe, il y a le centre nerveux, le cerveau :
poste de contrôle, cockpit, instruments de bord,
sondes, sonar, émetteurs-récepteurs radio, antennes, etc.

à la jonction, le cœur et les poumons :
le générateur, qui centralise toute l'énergie des panneaux photovoltaiques,
les serres, qui alimentent le circuit de ventilation en air renouvelé,
rejetant dans la station un air sain, recyclé par la photosynthèse.
le condensateur, qui filtre à partir de la ventilation, récupérant l'humidité,
mais aussi la station d'épuration, qui retraite à partir de l'ensemble des circuits d'eau.

à babord, toute la logistique et les installations scientifiques :
rampe de lancement des astronefs d'exploration,
poste mécanique, chaufferie, laboratoires, hôpital...

et à tribord, la vie quotidienne :
les habitations, salles communes, réfectoires, sanitaires principaux,
ainsi que les équipements de loisir, dont la salle omnisport,
le sanatorium, les ateliers d'expression artistique,
l'auditorium, la cinémathèque, les 2 bibliothèques,
le cinéma, le théâtre et les 3 piscines.

1 piscine à chaque niveau d'Acopsia, alignées verticalement,
afin de faciliter le circuit d'eau que cela représente.
tout près des serres... en fait, mitoyennes des serres de la jonction.

une ingénierie plutôt savante, puisque l'air ambiant des piscines fournit l'humidité nécessaire pour les serres, et les serres rejettent leur CO2 nocturne dans les piscines, qui sont verrouillées pendant leur temps d'assainissement des eaux, sur le modèle des piscines écologiques de troisième génération.

quand on parle de nuit sur Acopsia, il faut bien comprendre que c'est un concept plus qu'une réalité...
une façon de faire survivre quelque chose de la Terre.

en fait, les 3 niveaux de la station fonctionnent en 3 8.
les niveaux - 1, 0 et 1 sont désynchronisés.

dans les quartiers quotidiens, il y a donc 3 fuseaux horaires, en quelque sorte, rythmés par un programmateur de lumière.

les équipes de chaque secteur de compétence se relayent ainsi.
il n'y a jamais de temps mort, car à babord et à la proue d'Acopsia,
il n'y a ni jour ni nuit, jamais.
ou plutôt, c'est perpétuellement la partie du jour où une partie de l'équipe est en service.

la piscine du niveau 1, c'est là que se regroupent les enfants.
son toit est une feuillure de plexiglass blindé.
on peut donc y observer la galaxie, raison pour laquelle la lumière y est plus tamisée, et orientée de façon à ne pas interférer sur la clarté céleste.

elle n'est plus verrouillée désormais, le programmateur a été désactivé, permettant aux enfants un reparamétrage manuel du cycle nocturne / diurne en fonction de leur rythme à eux.

pourquoi ?

parce que la télépathie, c'est une chose complexe et capricieuse.
un millier de facteurs peuvent la favoriser ou la brouiller.
à commencer par la lune, qui agît aussi ici, bien entendu.

...

ce soir, je lui reparle.

tu crois que ça va fonctionner, angrus ?

elle ne répond pas tout de suite, elle lève la tête.
même si elle ne voit pas le ciel, elle le ressent.
sans doute plus que tous les autres, même.

ça sera la pleine lune, sur le fuseau de nuạm
Revenir en haut Aller en bas
nuam

avatar

Nombre de messages : 1029
Age : 38
Localisation : hyperworld
Date d'inscription : 23/04/2007

MessageSujet: Re: Pôle de retraitement 138   Mer 10 Déc 2008 - 19:57

nuạm...
nuạm...

nuạm...

ça recommence.
j'ai été de garde durant 12 heures consécutives,
et voilà que ça recommence alors que j'essaye de m'endormir enfin.

mes yeux me brulent, et je l'entend qui gonfle, de plus en plus forte, dans ma tête.

elle est plus nette que l'autre fois.
on dirait presque une vois d'enfant...

oui, nuạm.
je suis une enfant.
mais ne te laisse pas influencer par ce détail.
je ne suis pas seule ici, il y a beaucoup d'enfants.
comme les gens de ton pôle de retraitement,
nous sommes une génération mutante.

vous m'entendez penser, même lorsque je ne m'adresse pas à vous ?

oui, car ce soir la réception est optimale.
c'est pour ça qu'on a attendu pour te recontacter.

et pourquoi moi ?
je ne comprends pas.

car tout commence et se termine ici,
et que tu es le seul infiltré de la zone.

(silence)

je ne t'entends plus penser, nuạm...

je ne pensais à rien.

tu veux me poser des questions ?

oui, pythie... quel est ton but ?

sauver la civilisation terrienne.

comment ?

en suivant ce qu'à dit l'oracle que nous avons trouvé sur Qrterre...

Qrterre... ce nom là me dit quelque chose. c'est une des astéroïdes qui flottent dans notre orbite, non ?

ce n'est pas tout à fait une astéroïde, mais oui, le reste est exact.

une suite d'images précises rentre dans son champ de perception mentale, comme si on lui projetait un film, de l'intérieur.
c'est une sensation étrange...
et il y a des à-coups.
ça saute un peu comme un vinyle...
ou comme les anciens postes de télévisions en noir et blanc,
tacheté de neige, cette espèce de maladie de peau des vieux cathodiques.

tu as entendu l'oracle ?

oui.

il y en a un autre, que nous pensons devoir et pouvoir éviter...

lui vient une seconde séquence. toujours à la place de la pythie, mais cette fois il est dans le second temple, sur Azterre.
une vision bien plus sombre, volcanique...
et l'oracle, apocalyptique.

les images sont un peu instables, un peu floues, comme pour la première vision.
ce que nuạm ne sait pas c'est que c'est une vision d'aveugle, une vision du troisième œil, complétée par les regards des autres enfants. ce qui provoque une sorte d'instabilité perceptuelle,
comme un prisme trop complexe pour être appréhendé sans raccourci.

mais, laquelle est vraie ?

les deux. il y a un embranchement dans les possibles.
à nous de favoriser l'un, ou l'autre.
enfin, espérons.

bien, mais que dois-je faire ?

un temps

que dois-je faire ?

comme si il était au téléphone il a juste le temps de penser encor :

allo ?

et tout est fini.
Revenir en haut Aller en bas
nuam

avatar

Nombre de messages : 1029
Age : 38
Localisation : hyperworld
Date d'inscription : 23/04/2007

MessageSujet: Re: Pôle de retraitement 138   Mer 10 Déc 2008 - 20:38

angrus est comme projetée en arrière,
les autres enfants aussi.

une lumière safran zèbre la piscine, comme un éclair, mais en 100 fois plus violent.

c'est le premier rayon propulsé à défragmentation atomique.

le ciel s'abat finalement sur la tête de l'Homme;
sur la tête de nuạm...

sur toute la zone au centre duquel se situe le pôle de retraitement 138, en fait.



___



regarde ! ils ont établi la communication télépathique.

zek tapote des doigts, comme pour compter sans fin, comme font parfois les autistes surdoués.
il a 27 ans, mais toujours une physionomie pré-pubère.
il a une mine grise très prononcée.

c'est un des "apocalyptiques".
ce n'est certes pas lui qui commande,
ça n'a jamais été dans son tempérament,
mais en tous cas c'est lui qui a piraté le système militaire Japonais.

c'est sans doute un des meilleur hacker de la planète et de sa périphérie.
et il a le "syndrome de la vache", ça ne fait aucun doute.
ses yeux virevoltent de façon quasi-paranoïaque.
il se mordille la lèvre. tout ça, ça l'excite.

zek jette un coup d'œil au moniteur-espion qui relaye l'image de la piscine du niveau 1, que lui montre amèr.
amèr, c'est la chef des apocalyptiques.
une sorte de junkie de l'espace, une techno-trash morbide.
pourtant, à part ses tatouages, elle est discrète.
sinon, elle n'aurait pas été sélectionnée pour Acopsia.
elle se shoote aux cristaux de météorite.
une drogue aux stocks illimités extraite d'Arterre.

ça va être le moment, zek.

j'active le transpondeur à infra-ondes.
il cherche la fréquence, mais le signal télépathique est tellement fort qu'il le repère rapidement...
sur la bande passante, ça fait un pic d'une amplitude stupéfiante.

merde, je me demande bien ce qu'ils peuvent balancer comme message, pour que ça affole tant le spectre d'ondes.

t'occupe, zek. contentes-toi de localiser le destinataire.

oui, oui, ça calcule, amèr, ça calcule.

un temps.

le transpondeur vomit un carton, format ticket de métro.

zek rentre la latitude, puis la longitude.

le gps du système de relai-radar se paramètre.
sur l'écran, la pastille lumineuse zoom sur les environs de Montréal,
quelque part en pleine campagne...

l'image est sur le point de se préciser, mais le zoom s'interrompt,
et le gps affiche :

autorisation refusée.
vous tentez de pénétrer dans un espace militaire réservé...

autorisation refusée.

c'est là, c'est certain !
vas-y, up load les coordonnées.

zek envoies au drone 33-DK-alpha,
le drone nucléaire japonnais le plus proche de la cible,
l'ordre de tirer sur le pôle de retraitement 138,
même si il ne sais pas que c'est de ça qu'il s(agît,
ni à quoi ça correspond...

zek se rend-il seulement compte que le canada va riposter contre le japon, et qu'avant que quiconque ait le temps de réaliser que leurs drones nucléaires orbitaux ont été compromis par un agent extérieur, il sera trop tard ?

zek sait-il qu'il vient de déclencher la 3° guerre mondiale ?

non... zek n'a même pas totalement conscience d'avoir anéanti des milliers de vies humaines en un seul clic.
il a passé si peu de temps dans le réel.
il est virtuel, il n'a pas de vie.
c'est un cyber-zombie...

la mort de l'homme par l'homme... le génocide final.

la prophétie de Qrterre aurait put être vraie aussi, peut-être.
si il n'y avait pas eu les apocalyptiques...





FIN



.


( improvisation 9 + 10 /12 /2008 )
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Pôle de retraitement 138   

Revenir en haut Aller en bas
 
Pôle de retraitement 138
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Retraitement endo
» Belissende (Retraitement 15/08)
» Courtisane (Retraitement 04/08)
» Changer le focus d'une photo en post traitement?
» Goutte de miel : Making-of et retraitement sous Capture NX2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: nuam-
Sauter vers: