Forums Liens Utiles


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le sol descendait sous ses pieds... à suivre.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Romane
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 91099
Age : 62
Localisation : Kilomètre zéro
Date d'inscription : 01/09/2004

MessageSujet: Le sol descendait sous ses pieds... à suivre.   Mer 10 Déc 2008 - 3:48

Le sol descendait sous ses pieds.
vous inspire-t-il ? A vos plumes les LUs !

* * *

Le sol descendait sous ses pieds. Brutalement, sa vie venait de basculer. Plus rien ne serait plus jamais pareil. Son sac pendait au bout de sa main, informe. Son sac, sa défaite. Il n’osait plus lever la tête. Montrer son visage n’était plus possible. Ses yeux se perdaient quelque part devant le bout du cuir craquelé de ses chaussures, dans le mélange des gris du sol d’un pays qu’il ne foulerait pas. Un brouillage cognait sourdement dans ses tympans. Un trou.

- Vous ne pouvez pas passer. Vos papiers ne sont pas en règle. Restez-là s’il vous plaît.

Les mots résonnaient en boucle, il ne les comprenait pas, ou plutôt il prenait conscience que quelque chose venait de s’effondrer et qu’il n’y pourrait rien. Il avait perdu la notion des lieux, du temps. Tout près, ils passaient un à un, dans un brouhaha indifférent, sous les néons trop blancs.

Le contrôleur parlait à voix basse à un collègue vigile solidement campé sur ses jambes. A travers son brouillard, il percevait vaguement le bas du pantalon et les chaussures massives. Deux piquets d’une frontière qu’il ne franchirait pas.

Le sol descendait sous ses pieds, une déchirure dans sa poitrine, et son ventre en vagues crampes se faisait houle. La sueur perlait sur son front d’ébène. La fatigue. La peur. La faim aussi.

Là-bas, là-bas loin, de l’autre côté d’une autre frontière, il y avait les grands yeux de Pepia, il y avait le ventre vide de la petite fille, il y avait sur ses joues les traces des sillons laissés par ses larmes sur la poussière qu’une autre terre y déposait.

Le sol descendait sous ses pieds. Papiers. Un bout de carton, une feuille pliée en quatre, soigneusement rangés dans la poche de sa veste. Dans le portefeuille, le bateau du père et ses filets, et la parure de sa mère -trésor des générations d’avant-, tout ça en liasse d’espérance.

Là-bas, leurs mains qui s’agitaient en au-revoir. Le chant des départs.

« Vous ne pouvez pas passer…. » Le sol descendait sous ses pieds. Il perçut le cliquetis d’un tableau d’affichage des prochains vols.

Là-bas, le soleil s’enfonçait dans l’océan. Là-bas, ils se rassemblaient autour du père. Pepia au ventre vide restait silencieuse.

Lui aussi.

Il releva la tête au moment où un passager, probablement un homme d’affaires, déballait un énorme sandwich de son plastique.

*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*"*
"Bonjour, je suis Romane, alors je m'appelle Romane, c'est pour ça que mon pseudo c'est Romane."
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
http://lessouffleursdereve.jimdo.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://romane.blog4ever.com/blog/index-86614.html
 
Le sol descendait sous ses pieds... à suivre.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le sol descendait sous ses pieds... à suivre.
» Charles-Marie LECONTE DE LISLE (1818-1894)
» [SOFT] MARATHON : L'application pour les sportifs sous Windows Phone [Lite/Payant]
» Pieds JBL 4312 mkII
» [ASTUCE] Optimiser la durée de la batterie sous Android et le HD2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forums Liens Utiles :: Littérature :: Ecriture :: Jeux d'écriture-
Sauter vers: